Principal / Nez qui coule

Laryngite chez les nourrissons

Nez qui coule

La laryngite chez les nourrissons est un processus inflammatoire observé sur la membrane muqueuse de la gorge. La maladie survient assez souvent chez les jeunes enfants. L’élan de son développement peut servir de SRAS, d’infection bactérienne ou de virus. Pour le nourrisson, la maladie constitue une menace réelle, car il n’a pas encore complètement formé le système immunitaire. La pathologie peut survenir dans les formes aiguës et chroniques.

La gorge du bébé a un petit diamètre. Immédiatement après la naissance de ses courtes cordes vocales et d'une étroite lumière. Même une inflammation à court terme aggrave le processus respiratoire et peut entraîner une suffocation. C'est pourquoi les parents devraient être en mesure de reconnaître la maladie et d'essayer de minimiser le risque de récurrence des symptômes. Pour améliorer l'état général du patient, il est recommandé de lui fournir de l'air frais et une grande quantité de boisson.

Les principales causes de la maladie

  • La laryngite chez les nouveau-nés survient à l’origine d’une infection virale ou bactérienne qui pénètre dans le corps par la bouche ou le nez. La maladie se manifeste sous la forme de poches. La situation se présente dans le contexte d’une réaction protectrice du corps.
  • La poussière, les produits chimiques ménagers, les aliments ou les allergies peuvent également déclencher la maladie.
  • La pathologie survient après avoir souffert de rougeole, de scarlatine ou de coqueluche. Maladies, il est important d'identifier et de diriger toutes les forces sur leur traitement. De plus, il est conseillé aux parents de minimiser l'hypothermie ou l'exercice excessif. Ces facteurs peuvent conduire au développement d'une inflammation dans la gorge.
  • La maladie se développe en raison de la présence dans le corps d'une diathèse hypoplasique lymphatique. La pathologie est innée. La probabilité de son développement augmente si les deux parents ont plus de 30 ans. La situation s’aggrave dans le contexte de malnutrition pendant la gestation. Pendant cette période, il est interdit de consommer de grandes quantités de graisses et de glucides, car ils peuvent nuire à la formation des organes internes de l’enfant. Il est recommandé de se rendre chez le dentiste à des fins préventives. Il examinera la cavité buccale et conclura sur les infections de la cavité buccale.
  • Le système nerveux de l’enfant devra achever sa formation. Tout stress peut entraîner une contraction spontanée des ligaments nerveux. Dans ce contexte, et développe une laryngite.

Formes de la maladie et leurs caractéristiques

Les symptômes de la laryngite dépendent directement des caractéristiques du corps de l'enfant. La maladie se manifeste par un changement de la structure de la membrane muqueuse des voies respiratoires supérieures.

La pathologie est caractérisée en fonction de la gravité de la maladie:

  • La forme catarrale est considérée comme la plus facile. Au cours de la maladie, les symptômes ne sont pas prononcés. Le bébé est inquiet à cause de douleurs dans la gorge, de toux et d'une augmentation de la température corporelle. Dans le même temps, respirer n'est pas difficile.
  • La forme hypertrophique est diagnostiquée s'il y a des nodules sur le larynx. Le bébé ne souffre pas de congestion nasale et la température corporelle n’atteint pas plus de 37 degrés. La maladie ne nécessite pas de traitement médical, mais doit faire l’objet d’une surveillance en cas de dégradation du bien-être général.
  • La laryngite atrophique est une forme chronique de la maladie. Sa principale caractéristique est considérée comme une toux soudaine. De plus, il y a un amincissement de la membrane muqueuse de la gorge. Dans ce contexte, il est impossible de reproduire les sons normalement. La forme de la maladie est particulièrement dangereuse à un âge précoce et peut retarder le développement. Lors du diagnostic, l'enfant doit être inscrit auprès d'un psychiatre.

Caractéristiques de la manifestation de la forme aiguë de la maladie

Pour les mères allaitantes, la laryngite est toujours une surprise. Le plus souvent, ils commencent à remarquer un changement de voix. Cependant, la miette n'a pas d'autres manifestations. Dans de rares cas, de la fièvre est observée avec une augmentation de la température corporelle allant jusqu'à 40 degrés.

Des symptômes vifs peuvent être observés le matin et tard le soir. À la première étape de leur développement, le bébé commence à tousser fortement. L'état de santé général se dégrade en raison d'une forte diminution du volume du larynx. Bébé devient difficile à respirer. L'absorption de l'air en surface devient inefficace. Chez les nourrissons, la prononciation des sons individuels pose des problèmes et la peau commence à virer au bleu. Lorsque la laryngite est importante pour établir la cause, elle réside dans la maladie sous-jacente. Dans ce cas, le médecin sera en mesure de déterminer comment le traiter plus efficacement.

Avec cette maladie, il est non seulement difficile pour un enfant de parler, une teinte bleue de la peau apparaît autour de sa bouche. Les parents ont besoin de repos vocal. Si le bébé reste silencieux seulement quelques jours, la maladie régressera.

Caractéristiques de la forme chronique de la maladie

Pour les enfants atteints de cette forme de laryngite se caractérise par une inflammation du larynx, qui est de nature périodique. De plus, la pathologie est exacerbée par des modifications de la structure des tissus et des muqueuses. Violé le travail des glandes. Dans ce contexte, les cellules de la gorge commencent à se développer plus activement que d'habitude et, avec le temps, elles hypertrophient. La forme de la maladie ne peut être observée que chez les enfants âgés de plus d'un an. C'est très dangereux car cela entraîne une violation de la voix et la perte de son.

L'enfant ressent constamment de la douleur dans la trachée. Ce sont des picotements mineurs. Dans de rares cas, vous pouvez remarquer une manifestation de douleur aiguë. En outre, les miettes ont des difficultés à respirer en raison de la formation d'une grande quantité de crachats. Il est régulièrement excrété des voies respiratoires. Le traitement de cette forme de la maladie doit être correct. Autrement, le risque de passer à une nature prolongée augmente. La laryngite aiguë ayant des symptômes prononcés, le traitement peut commencer beaucoup plus rapidement. Il était scientifiquement possible d'établir que les enfants allergiques souffrent souvent de laryngite.

Les actions des parents lors de l'attaque

Pour les enfants de moins d'un an, la laryngite peut être fatale. Les parents devraient immédiatement appeler une ambulance, car seul son personnel contribuera à éliminer la manifestation négative en peu de temps. Des complications graves peuvent être évitées dans le cas où les premiers secours sont à domicile:

Maman devrait tout faire pour empêcher l'enfant de pleurer. Sinon, le rétrécissement du larynx devient de plus en plus important.

Le bain de vapeur aide à soulager votre bien-être rapidement. Pour cela, l'enfant est emmené aux toilettes et le robinet d'eau chaude est ouvert à pleine capacité. De ce fait, l'air devient assez humide et aide les expectorations à s'éloigner rapidement. La procédure aura un effet positif si elle dure au moins 10 minutes. Si nécessaire, il est autorisé à produire à nouveau.

L'enfant devrait boire suffisamment avec une teneur élevée en alcali. Pour soulager les symptômes, il est permis d'utiliser de l'eau minérale ou avec un léger ajout d'eau gazeuse. Dans ce cas, un litre de liquide devra contenir une cuillerée à thé de poudre. La composition résultante doit être prise toutes les 15 minutes, une cuillère à café. La compote, le lait, le thé ou les jus doivent également être présents dans l'alimentation en grande quantité.

Il est important que l'enfant se trouve dans une pièce suffisamment humide. Cela aidera à assurer le nettoyage humide. Vous pouvez mettre un chiffon humide sur la batterie. Cette procédure remplacera l'humidificateur d'air. Il est interdit de couvrir avec des appareils électriques des objets mouillés.

Améliorer la santé générale des miettes aidera également le bain de pieds de l'eau chaude. Après la procédure, l'enfant doit être bien enveloppé dans une couverture et donner une boisson chaude. Grâce à cela, vous pouvez obtenir des résultats rapides.

Si une laryngite se développe à la suite d'une allergie, les antihistaminiques contribueront à améliorer l'état d'un petit patient. Seul le médecin peut les prendre correctement. Les parents sont tenus de lire attentivement les instructions et de commencer ensuite l'application. La dose de médicament dépend de l'âge et du poids du patient.

Traiter la laryngite à la maison devrait être avec l'inhalation. La procédure doit être effectuée avec une solution saline.

Les antipyrétiques ne sont pris par les enfants que si la température a dépassé les 38 degrés.

La laryngite chez les enfants est beaucoup plus compliquée que chez les adultes. À un jeune âge, la membrane muqueuse est trop lâche, ainsi, avec la pathologie, l'enfant peut ne pas recevoir suffisamment d'oxygène. Pour que le bébé ne s'étouffe pas, il faut le tenir verticalement.

Au cours de la pathologie reste le risque d'asphyxie. Si ce symptôme se manifeste, consultez un pédiatre.

Caractéristiques et méthodes de traitement

Pour le bon choix des interventions thérapeutiques, consulter le pédiatre de district. Cela doit être fait dans le cas où les miettes ont augmenté la température corporelle et n'arrête pas de tousser. Le traitement de la laryngite chez les nourrissons est prescrit sur la base des résultats de l'examen et du test. La forme de la maladie et la nature des symptômes sont tout aussi importantes.

Laryngite bénigne

La maladie est autorisée à traiter à la maison. Les parents doivent créer les conditions les plus confortables et les plus calmes pour les miettes. Il ne devrait pas être nerveux et inquiet. Il est recommandé de faire régulièrement des bains de pieds chauds, des compresses et des emplâtres de moutarde.

Les aliments susceptibles de provoquer des allergies sont exclus du régime alimentaire. Ceux-ci incluent le miel, les herbes et la confiture des baies. En outre, vous devrez prendre des antibiotiques si une laryngite s'est développée dans le contexte de l'infection. Les antihistaminiques peuvent aider à se débarrasser des effets des allergies.

Dans la pièce, les miettes doivent être nettoyées et aérées régulièrement.

Nous traitons modéré à sévère

Pour éliminer la maladie de ce type, vous devez être à l'hôpital. Les médecins observent constamment l'enfant. Le bien-être a tendance à se détériorer et les parents doivent donc tenir l'enfant dans leurs bras pendant l'examen. Pour cette raison, il est possible d'arrêter la manifestation de la toux.

Pendant l'hospitalisation, vous devrez faire une numération sanguine complète. Tout aussi important est le fond émotionnel des miettes. Si l'enfant a peur des injections, sa mère devrait tout faire pour éviter une crise de panique. En outre, vous devrez prendre des médicaments antipyrétiques, des compte-gouttes et des médicaments antibactériens.

Traitement extrêmement sévère

À ce stade de développement de la maladie, le bébé devra être placé dans une unité de soins intensifs ou une unité de soins intensifs. Un tube respiratoire sera installé en cas d'asphyxie régulière. Il ne sera retiré qu'après la récupération complète des miettes.

Si vous ne commencez pas le traitement de la laryngite à temps, le risque de complications graves augmente.

Laryngite chez les nourrissons

Les inflammations des voies respiratoires peuvent survenir à tout âge, même chez les nouveau-nés. Chez les enfants de moins d'un an, ces pathologies se manifestent généralement assez durement et entraînent des complications. Afin de les prévenir, vous devez savoir reconnaître la maladie à ses débuts.

Qu'est ce que c'est

La laryngite chez les nourrissons est une pathologie inflammatoire de l'appareil vocal. Pour le développement de cette maladie chez les plus petits enfants, il existe diverses raisons.

Le processus inflammatoire dans la laryngite est assez aigu. Cela conduit au fait que des signes défavorables de la maladie apparaissent en peu de temps.

Le larynx est un véritable appareil respiratoire. Cet organe exerce une fonction respiratoire dans le corps. À travers le larynx, l’air ambiant dissout l’air dissous dans le corps. L'émergence de tout processus pathologique dans cet organe contribue à l'apparition de symptômes associés à une insuffisance respiratoire.

Les organes respiratoires, comme le système immunitaire, chez le nourrisson ne sont pas encore complètement formés. Ils fonctionnent assez différemment des adultes. Cette caractéristique entraîne une forte susceptibilité de l'enfant à tout facteur infectieux et non spécifique pouvant causer une inflammation du larynx et d'autres pathologies des voies respiratoires.

Le diamètre du larynx est très petit. À l'intérieur de ce corps sont les cordes vocales, qui fournissent la formation de voix. L'inflammation contribue à l'apparition de divers symptômes associés aux troubles de la voix. Cela s'explique par le fait que les cordes vocales chez les nourrissons sont encore assez courtes. Au cours de cette maladie, le processus inflammatoire entraîne le développement d'un œdème grave, qui ne fait que contribuer au fait que la voix de l'enfant est sensiblement perturbée.

Il est important de noter que les muscles entourant le larynx sont très facilement excitables chez les enfants. Cela contribue au fait que tout facteur provocateur entraîne leur réduction.

Cette situation provoque un fort rétrécissement de la lumière de la glotte. Avec le développement de l'inflammation, les mastocytes émettent une quantité énorme de substances biologiquement actives qui augmentent l'œdème, ce qui provoque le développement de symptômes indésirables.

La laryngite chez les enfants plus âgés est moins agressive. Habituellement, les bébés de la première année de vie qui sont tombés malades peuvent souffrir de la maladie sous une forme assez grave. Il existe également des cas fréquents de complications. Dans certaines situations, un traitement hospitalier est nécessaire. Avec un diagnostic opportun et une tactique thérapeutique appropriée, même chez un nouveau-né, la maladie se termine par un rétablissement complet.

Raisons

L'influence d'une variété de causes peut causer une maladie chez un bébé. Ils peuvent être isolés ou agir simultanément. Chez un nouveau-né, une intensité même légère ou modérée est suffisante pour le développement de symptômes indésirables.

Les raisons suivantes conduisent à l'apparition de signes cliniques de laryngite chez les nourrissons;

  • Infections causées par la flore bactérienne. Généralement, la période d’incubation de ces pathologies varie de 5 à 10 jours. Les formes bactériennes de laryngite chez les très jeunes enfants se présentent sous une forme assez grave. Ils se caractérisent par une fièvre persistante et une intoxication grave. Des antibiotiques sont nécessaires pour éliminer les signes cliniques dangereux.
  • Infection congénitale. Dans cette situation, les premiers signes de la maladie apparaissent chez l'enfant immédiatement après la naissance. L'infection se produit lors du passage du bébé dans le canal utérin de la mère. Cette forme de laryngite est relativement rare en pédiatrie.
  • Les conséquences des infections virales. La vaccination en temps voulu contre les infections infantiles commence dès les premières heures de l’accouchement. Le développement de formes virales de laryngite chez les nourrissons et les bébés est le plus souvent causé par les effets de la grippe. L'évolution de la maladie peut sensiblement se détériorer lors de l'adhésion à la flore bactérienne.
  • Hypothermie locale prononcée. Le système immunitaire d'un nouveau-né n'est pas encore capable de résister aux effets du froid. Si le bébé a très froid, il peut développer rapidement des symptômes indésirables de laryngite.
  • Exposition à l'air sale. Les particules de poussière qui y sont dissoutes, ainsi que les plus petits composants des émissions industrielles, peuvent déclencher un véritable micro-traumatisme sur les muqueuses des organes respiratoires. Selon les statistiques, la laryngite chronique est enregistrée plusieurs fois plus souvent chez les bébés des grandes villes et à proximité des grands axes routiers.
  • Utilisation excessive d'une variété de médicaments contre la toux. Habituellement, les premiers signes de cette forme clinique de la maladie apparaissent chez un bébé de 6 mois. Les sprays et les aérosols utilisés depuis longtemps contribuent à la formation d’une variante chronique de la maladie.

Selon les statistiques, il est plus fréquent chez les bébés âgés de 8 mois à 5 ans.

  • Les allergies La pénétration de facteurs allergènes sur les cellules sensibles du larynx contribue à la formation d'une variante allergique de la maladie. Il est plus fréquent chez les bébés prédisposés au développement d’allergies. La présence de pathologies allergiques chez les parents ou les proches parents peut indiquer la présence d'une hypersensibilité congénitale à certains allergènes chez l'enfant.
  • Anomalies congénitales des organes internes. Les défauts anatomiques contribuent souvent à la formation de diverses maladies. Ainsi, les maladies du tractus gastro-intestinal peuvent contribuer au développement de maladies respiratoires. Les états d'immunodéficience congénitale conduisent souvent à l'apparition de la maladie. Avec ces pathologies, le fonctionnement du système immunitaire est réduit à plusieurs reprises.
  • Constitution spéciale. Il y a eu des cas d'inflammation du larynx chez des bébés atteints de diathèse lymphatique-hypoplastique. Cela est dû à certaines caractéristiques physiologiques. En général, tous les bébés présentent des signes similaires: visage arrondi, tissu adipeux sous-cutané très lâche et pâteux, peau pâle. Ils souffrent également d'une tendance excessive à former un œdème sur le corps.

Les symptômes

La gravité des signes cliniques indésirables peut être différente. Chez le nouveau-né, la maladie se manifeste généralement par de nombreux symptômes qui nuisent gravement au bien-être de chacun. Même chez les bébés affaiblis, les manifestations de la maladie peuvent être assez aiguës.

La maladie chez les bébés-bébés se manifeste par l'apparition des symptômes suivants:

  • Timbre de voix grossière. Chez le nouveau-né, ce symptôme est mieux défini lorsque le bébé pleure. Dans ce cas, le timbre de la voix devient rauque. À un âge plus avancé, l'enfant commence à avoir une respiration sifflante. Cela se manifeste bien lors de la prononciation de plusieurs syllabes simples ou sons de bébés.
  • Toux Cela peut être différent: sec ou productif (humide). En règle générale, la toux non productive est caractéristique de la laryngite virale. Si la flore bactérienne se joint, elle devient humide. La quantité de crachats peut être différente et dépend de la gravité de la maladie.
  • Forte faiblesse. Au cours de la période aiguë de la maladie, le bébé devient très morose. Au cours de la journée, la somnolence augmente considérablement. Les jeux actifs provoquent une fatigue rapide chez un enfant, il essaie donc de les éviter.
  • Perturbation du sommeil La somnolence diurne est souvent anormale. Dans le même temps, la durée du sommeil souffre sensiblement la nuit. Un enfant peut se réveiller plusieurs fois au milieu de la nuit, pleurer. Certains bébés demandent souvent des mains.
  • Diminution de l'appétit. La douleur dans le cou amène le bébé à ne pas allaiter.
  • L'augmentation de la température corporelle. Assez souvent, il atteint des chiffres fébriles. L'utilisation d'antipyrétiques n'a généralement qu'un effet positif temporaire. Plusieurs jours peuvent être nécessaires pour normaliser la température corporelle.
  • L'apparition du sifflement. L'apparition de ce symptôme est un signe très défavorable. Cela se produit à la suite du passage de l'air dans une glotte très rétrécie.

Siffler en respirant indique également que les cordes vocales sont très enflammées et gonflées. Lorsque ce symptôme apparaît, il faut montrer l'enfant au médecin dès que possible.

Symptômes et traitement de la laryngite chez les nourrissons

Avec la laryngite, la membrane muqueuse de la gorge est enflammée. Cette maladie est souvent diagnostiquée chez les jeunes enfants. Les causes de cette inflammation sont les infections respiratoires fréquentes, ainsi que les pathologies de nature bactérienne et virale. La laryngite chez les nourrissons est particulièrement difficile, car le système immunitaire est encore mal formé et incapable de lutter contre la microflore pathogène. Une telle maladie chez le nourrisson donne souvent des complications, tandis que chez l'adulte, la laryngite est assez facile. Il existe une forme aiguë et chronique de cette maladie chez les enfants.

Quel est le danger de la laryngite pour un nourrisson?

Chez les jeunes enfants, le larynx a un très petit diamètre. Les cordes vocales sont très courtes et la lumière est si étroite que même un processus inflammatoire mineur dans le larynx entraîne une détérioration de la respiration. Les parents de jeunes enfants doivent connaître les signes de la laryngite afin d’éliminer rapidement cette attaque dangereuse.

Selon le pédiatre bien connu E.O Komarovsky, la condition préalable à une guérison rapide de la laryngite est l'air frais et une forte consommation d'alcool. La température dans la pièce où se trouve l'enfant malade ne doit pas dépasser 20 degrés.

Il faut se rappeler que chez les jeunes enfants, les attaques de laryngite peuvent provoquer une suffocation!

Les principales causes de la maladie

Les causes de la laryngite chez les nourrissons beaucoup. Ceci est dû à l'âge et au système immunitaire faible:

  • Infections virales et bactériennes qui pénètrent dans l'organisme par le biais de gouttelettes en suspension dans l'air. Très souvent, la microflore pathogène entraîne un gonflement du larynx et des cordes vocales.
  • Allergènes Les poils d'animaux, la poussière, le pollen et d'autres allergènes peuvent déclencher une laryngite allergique chez le nourrisson. Ceci est considéré comme une forme grave de la maladie, car le traitement de toute allergie est assez compliqué.
  • Complications après diverses maladies infectieuses. Après la scarlatine, la coqueluche et la rougeole, le larynx est souvent enflammé.
  • Hypothermie sévère ou exercice excessif.
  • Une forme particulière de diathèse, qui concerne les maladies congénitales. La maladie est aggravée par l'âge mûr des parents, par des problèmes de portage de l'enfant et par l'abus de graisse et de glucides par la femme enceinte. La toxicose tardive chez la future maman peut également conduire à une diathèse hypoplasique / lymphatique.
  • Fortes décharges nerveuses. Le système nerveux d'un nouveau-né ne résiste absolument pas à un stress émotionnel. Tout stress conduit à la contraction réflexe des cordes vocales, ce qui peut provoquer une laryngite.

La laryngite est souvent observée chez les jeunes enfants agités qui pleurent beaucoup ou crient.

Certains experts disent que la plupart des enfants allergiques sont atteints de laryngite.

Formes de la maladie

La laryngite chez un enfant d'un an et un bébé de moins d'un an est très dangereuse. Cette pathologie provoque des modifications dans les tissus des organes respiratoires, de gravité variable:

  1. Maladie bénigne ou catarrhale. La symptomatologie est mal définie ou totalement absente. Un léger mal de gorge, une toux rare peuvent gêner tandis que la température corporelle et la respiration restent normales.
  2. Lorsque la laryngite devient hypertrophique, la toux survient à cause de nodules qui se produisent dans les plis du larynx. La respiration reste normale, de même que la température du corps. Cette forme de la maladie peut être traitée à la maison, mais sous la supervision d'un médecin.
  3. Si la laryngite est devenue chronique, il est alors nécessaire de commencer le traitement dès que possible. L'allaitement est perturbé par des accès de toux hystérique, à la suite desquels la membrane muqueuse du larynx s'affine progressivement et l'enfant cesse de reproduire les sons.

Dans la forme chronique de la maladie, le bébé commence à parler tard, ce qui entraîne souvent un retard de développement. Dans ce cas, besoin souvent de l'aide d'un psychologue.

La gravité légère et modérée de la maladie peut rester sans intervention médicale. Il est important de respecter le régime de consommation d’eau et d’aérer souvent le logement.

Symptômes de la maladie

Les symptômes de la laryngite chez les nourrissons sont divers, mais leurs parents peuvent être confondus avec les signes d'autres maladies respiratoires. La difficulté du diagnostic réside dans le fait que le bébé ne peut pas décrire son état de santé, par exemple une douleur intense à la gorge, qui est grandement aggravée lors de la déglutition. Les parents doivent surveiller attentivement le nourrisson afin de reconnaître les signes de laryngite à temps et de commencer le traitement à temps. Le fait que le bébé a enflammé le larynx, indique ces symptômes:

  • la miette devient très agitée et gémissante;
  • il y a des problèmes de sommeil, le bébé se réveille souvent la nuit;
  • en mangeant le bébé en pleurant fort, il peut y avoir un refus complet de manger, car lors de la déglutition, la douleur est forte;
  • la voix change, devient enrouée. Chez les nourrissons, un tel changement est très perceptible lors des pleurs;
  • il y a une respiration sifflante lors de la respiration;
  • aboiement toux qui s'intensifie le soir et la nuit;
  • température corporelle élevée.

Si de tels symptômes apparaissent, vous devez alors montrer le bébé au médecin dès que possible. Le danger de cette affection chez les enfants de moins d'un an réside dans le fait que l'inflammation se propage rapidement aux bronches et à la trachée, ce qui peut entraîner une sténose. Cette condition représente un grand danger pour le nourrisson, car la lumière du larynx est presque complètement rétrécie et empêche une respiration normale.

Dans les cas où les symptômes mentionnés ci-dessus sont complétés par des frissons, une fièvre extrêmement élevée, une respiration fréquente, un essoufflement, une toux incessante et une peau bleue, vous devez appeler une ambulance de toute urgence.

Il convient de rappeler qu’à la moindre modification de la voix du nourrisson, la consultation d’un pédiatre est nécessaire.

Traitement

Le traitement de la laryngite chez les nourrissons est réalisé avec des médicaments et des inhalations au moyen d'un nébuliseur. Il est possible de commencer le traitement avec n'importe quel médicament seulement après avoir consulté un médecin. La plupart des médicaments utilisés pour traiter la laryngite chez l'adulte sont strictement interdits aux nourrissons.

Dès les premières heures de la maladie, des médicaments antiviraux peuvent être administrés aux nourrissons, car dans la plupart des cas, la maladie est provoquée par des virus. Pour soulager l'inflammation des parois du larynx, il faut nécessairement fournir des agents antiallergiques. Les enfants âgés de moins d’un an peuvent recevoir Suprastin ou Loratadin.

Il est important de respecter le dosage de médicaments indiqué par le pédiatre!

Dès que la toux du bébé devient humide, des expectorants commencent à lui être administrés, qui conviennent à l’âge. Par exemple, un remède tel que l'ACC peut être donné à un bébé dès le 10e jour de sa vie.

Dans certains cas, un traitement complexe de la laryngite est prescrit, lorsque des antibiotiques sont prescrits en même temps que des antiviraux. Cette approche vous permet de guérir rapidement l’inflammation du larynx et de prévenir les complications graves.

Traiter la laryngite chez les nourrissons par inhalation à l'aide d'un nébuliseur, ainsi que par bains de vapeur. Si la nuit est marquée par une forte attaque de toux, le bébé est pris dans les bras et entre dans la salle de bain. Il suffit de laisser l'eau chaude dans la salle de bain pour que la pièce soit remplie de vapeur. Lors de l'inhalation de vapeur, la membrane muqueuse se ramollit, le gonflement diminue et l'attaque douloureuse est arrêtée. Pour que l'effet soit prononcé, vous devez passer au moins 10 minutes dans une pièce remplie de vapeur.

Laryngite chez les nourrissons: quand "attendre, c'est comme la mort"

La laryngite, qui survient pour différentes raisons chez les nouveau-nés et les nourrissons, est une maladie virale ou bactériologique grave, qui se transforme souvent en pathologie - un faux croup, qui provoque un rétrécissement brutal et soudain des voies respiratoires en raison d'un œdème. En quelques minutes, une suffocation peut survenir. Cependant, la capacité de fournir au bébé les premiers soins, un appel urgent aux médecins d'urgence et des mesures immédiates de traitement à l'hôpital permettront de sauver un peu de vie.

Quelle est la laryngite chez les nouveau-nés et les nourrissons

La laryngite est une maladie inflammatoire des tissus et de la membrane muqueuse du larynx. Pour les nourrissons, cet état pathologique est l’une des complications les plus dangereuses et les plus graves, si les mesures médicales ne sont pas prises à temps.

Chez les nouveau-nés (enfants du premier mois de vie), l'évolution de la laryngite prend une forme extrêmement sévère, car le larynx a un petit diamètre, le nasopharynx n'est pas capable d'assurer une protection immunitaire contre les agents pathogènes, comme chez l'adulte. La lumière des voies respiratoires chez les enfants menstruels est petite, les cordes vocales sont courtes et les muscles environnants sont super excitables. La membrane muqueuse du larynx est constituée de mastocytes, capables de gonfler rapidement. Même avec une légère inflammation, l'œdème rétrécit encore plus la glotte du bébé, ce qui rend la respiration plus difficile.

Oedème et inflammation des cordes vocales avec spasme de la glotte - manifestations de la laryngite

Le caractère insidieux de la maladie est que l'œdème et le spasme du larynx se développent souvent de manière inattendue, plus souvent la nuit ou avant l'aube. Plus l'enfant est jeune, plus ses organes sont immatures et plus les conditions associées à la laryngite sont dangereuses.

Accumulation de mucus, rétrécissement des voies respiratoires, l'intoxication peut entraîner une complication grave - faux croup - un état de spasme prononcé du larynx, un gonflement des tissus sous les cordes vocales, ce qui bloque la respiration pour la lumière et menace l'asphyxie du nourrisson. La laryngite chez les nourrissons et les nouveau-nés se manifeste par ses propres symptômes, généralement sous une forme aiguë. Les maladies chroniques sont extrêmement rares chez les enfants de moins de 2 ans.

Pour des raisons d'occurrence des types de laryngite suivants:

  • catarrhale, dans laquelle se produit une inflammation aiguë de la membrane muqueuse du larynx;
  • phlegmoneux - l'inflammation avec le développement de la suppuration affecte le tissu sous-muqueux laryngé;
  • hypertrophique - caractérisé par la croissance de polypes sur les cordes vocales avec hypertrophie - une augmentation anormale - de sections individuelles;
  • polypose oedémateuse;
  • atrophie chronique (dernier stade de la forme chronique avec atrophie supplémentaire - troubles rétrécissants et irréversibles dans les tissus du larynx);
  • la tuberculose;
  • podskladochny aiguë (faux croup, laryngite sténosante) est une forme extrêmement dangereuse pour les nourrissons.

La vidéo du docteur Komarovsky sur la maladie

Les causes

Plusieurs causes fondamentales conduisent au développement de la laryngite:

  1. La pénétration et l'affaissement d'agents pathogènes viraux et bactériens sur la membrane muqueuse du nasopharynx, qui n'est pas en mesure de résister à une attaque infectieuse, entraînent donc des micro-organismes ou des virus dangereux qui descendent librement dans le larynx. Les agents responsables de la laryngite - bacille diphtérique, streptocoque, staphylocoque, virus parainfluenza, virus de la rubéole, rougeole.
  2. Une forte réaction du corps sous la forme d'un spasme du larynx lorsque les allergènes frappent les voies respiratoires muqueuses: aérosols, pollen de plantes, produits chimiques, parfumerie, laine, peluches, peintures et vernis, poussière.
  3. Immunité congénitale faible et système immunitaire insuffisamment développé.
  4. Inhalation d'air pollué, sec ou humide et froid. Cela provoquera un inconfort chez l'adulte, mais chez les enfants d'un an, cela entraînera de graves maladies.
  5. Hypothermie générale du corps.
  6. Cri long et fort, pleurant, ce qui conduit à une surcharge des ligaments.

La laryngite est plus grave avec d'autres facteurs aggravants, notamment:

  • allergique aux médicaments, aux aliments, aux produits chimiques;
  • particularités de l'anatomie de l'enfant - une lumière étroite du larynx en tant que facteur héréditaire;
  • traumatisme chez les bébés pendant le travail;
  • bébé en surpoids;
  • rhumes fréquents avec un affaiblissement ultérieur du système immunitaire;
  • vaccination inappropriée, effectuée sans tenir compte de l'état du nourrisson ou de la maladie pendant cette période;
  • inhalation de fumée de tabac.

Chez les nourrissons, la laryngite se développe souvent sur fond d'infections respiratoires aiguës.

Pour la laryngite chez les bébés

Signes et symptômes communs

Un enfant de moins d'un an ne peut se plaindre de nombreux symptômes douloureux et désagréables. Par conséquent, une attention particulière et l'observation de toute manifestation pathologique de la laryngite chez les nourrissons de cet âge sont nécessaires. Les symptômes communs de la laryngite incluent:

  • maux de gorge, maux de gorge;
  • bouche sèche;
  • sensation de coma, interférant avec la respiration.

Cependant, les parents attentifs et les signes indirects sont en mesure de déterminer que l’anxiété, les caprices et le refus de manger se produisent uniquement lorsque le bébé est anormal. Signes évidents:

  • élévation de la température (ajout d'inflammation);
  • des pleurs rauques ou silencieux, avalant de l'air lors de l'inhalation;
  • toux rugueuse, suffoquée, non accompagnée d'un soulagement respiratoire.

Il arrive souvent que le bébé s’endorme doucement et qu’à la fin de la nuit, il se réveille en raison d’une suffocation - c’est le principal signe de laryngite. Les parents doivent se méfier immédiatement lorsqu'un bébé a un souffle sifflant lorsqu'il respire, comme un ronflement.

Des premiers signes de maladie chez les nourrissons à un rétrécissement critique du larynx peut prendre de 2 à 4 heures à plusieurs minutes. Par conséquent, la présence de 2-3 signes - une bonne raison d'appeler une ambulance. Il est inacceptable d'attendre que la peau autour de la bouche du bébé devienne bleu foncé - un signe clair de l'apparition de suffocation et d'hypoxie (déficit critique en oxygène). Le temps de fournir une aide urgente ne peut pas rester.

Stades de développement de la maladie

Stade initial

La maladie chez les nourrissons et les nouveau-nés allaités commence généralement par une congestion du sinus nasal, une légère décharge du nez, une inflammation des voies respiratoires supérieures, une température modérément élevée (ou normale avec une laryngite allergique), une toux. L'état général du nourrisson au début de la maladie est souvent satisfaisant.

Développement de processus

Ensuite, il y a une augmentation des signes de la maladie: l'élévation de la température dans les miettes jusqu'à un an avec la laryngite est possible à des nombres élevés. La température est associée au type d'infection et dure jusqu'à 2 à 5 jours. Dans les lésions bactériennes du larynx, il ne monte souvent qu'au 2-3ème jour de la maladie, atteignant souvent 38-39 ° C. Si la cause de la maladie est une allergie, la température n'augmente pas ou reste basse (jusqu'à 37,5 ° C) pendant environ une semaine. Dans la forme flegmoneuse, la température chez les jeunes enfants atteint 40 degrés, avec des signes d'empoisonnement général par des toxines de micro-organismes pathogènes, des vomissements et une faiblesse.

Les pleurs deviennent plus difficiles à mesure que l'inflammation passe aux cordes vocales. Enrouement ou absence totale de son avec pleurs sont des signes spécifiques de la laryngite. Il y a une léthargie, un gémissement lugubre, un rejet du sein ou du biberon.

A ce stade, il existe 2 options possibles pour l'évolution ultérieure de la maladie:

  1. Avec un traitement rapide et une laryngite simple, tous les symptômes perdent progressivement leur expression. Après 3-4 jours, la toux sèche devient productive avec la production d'expectorations. Le gamin se racle la gorge et demande à manger. La toux humide disparaît finalement au bout de 10 à 14 jours si la laryngite se déroule sans incident.
  2. Avec une version compliquée de la maladie, les symptômes sont aggravés: il y a des signes d'une détérioration générale de l'irrigation sanguine - la pâleur et la couleur bleue de la peau autour de la bouche, le sifflement dû au passage difficile de l'air à travers la lumière qui se rétrécit du larynx sont entendus lors de la respiration. Toux - sèche, rugueuse et improductive.

Le plus souvent, les symptômes de la maladie apparaissent après le sommeil du nourrisson, mais les crises de toux les plus graves avec écoulement de crachats se produisent le matin et le soir. Avec un traitement actif et en empêchant le développement de faux croups, le mucus quitte les voies respiratoires au bout de 2-3 jours. La toux devient moins sèche et aboie, et l’état du bébé s’améliore en ce qui concerne le rétablissement.

Faux croup

La forme la plus dangereuse de laryngite chez le nourrisson est la laryngite sous-cutanée (sténose du larynx, faux croup). La pathologie s'explique par les spécificités de l'anatomie du larynx et de la physiologie de l'organisme du nouveau-né et du nouveau-né:

  1. Les tissus sous-muqueux du larynx et les cordes vocales sont lâches et sujets aux poches, de plus le larynx d'un petit enfant a la forme d'un entonnoir, ce qui aggrave le chevauchement rapide du larynx.
  2. Les difficultés respiratoires dues à la constriction du larynx au cours de l'œdème sont associées à un spasme de la glotte et à l'incapacité de l'air de pénétrer dans les poumons.
  3. Des manifestations de sténose du larynx sont plus souvent observées chez les bébés atteints de diathèse exsudative, car les mastocytes qui constituent le tissu situé sous la membrane muqueuse des voies respiratoires sont sujets à un œdème supplémentaire dû à des allergies chroniques.
  4. Les symptômes du faux croup apparaissent souvent la nuit (à l'aube), car en position horizontale, en raison du flux sanguin, il y a augmentation de l'enflure et de l'accumulation de mucus dans la gorge.

Les principales manifestations de sténose ou de faux croup:

  • enrouement prononcé en pleurant;
  • des accès de toux rugueuse avec une déglutition d'air lors de l'inhalation, comme un enfant qui se noie;
  • respiration sifflante dans la partie supérieure de la poitrine;
  • l'apparition de respiration sifflante indiquant un chevauchement des voies respiratoires;
  • cyanose (peau bleue) du triangle nasolabial due à un apport sanguin insuffisant et à un manque d'oxygène dans le sang;
  • respiration rapide superficielle avec l'inhalation de tissus mous dans la zone des clavicules, au-dessus de l'estomac, la forte anxiété du nourrisson, la surexcitation, puis l'inhibition;
  • forte augmentation de la température corporelle.

La laryngite chez les bébés jusqu'à un an sous la forme d'une sténose du larynx apparaît parfois une fois. Mais il y a souvent des attaques répétées qui se produisent jusqu'à 3 à 10 fois par nuit. La laryngite à Podskalochny est une pathologie extrêmement dangereuse pour la vie d’un enfant: même les poches superficielles n’atteignant pas 1 mm d’épaisseur chez les bébés entraînent une diminution de moitié de la lumière laryngée, de sorte qu’une maladie constituant un danger de mort peut se développer rapidement.

Il y a 3 degrés de sévérité du faux croup:

  1. Compensé. Le bébé a une crise d'essoufflement d'une durée de 5 à 15 minutes, accompagné de respirations bruyantes. Parfois, il est répété plusieurs fois en 4 heures et se termine par la restauration de la respiration normale chez un enfant. Cette étape est dangereuse en raison de la fausse sédation des parents, qui risquent de rater le développement de la pathologie aiguë.
  2. Partiellement compensé. Caractérisé par:

    respiration bruyante enrouée que l'on entend de loin;

    l'apparition de transpiration abondante, tremblante;

    anxiété du bébé, pleurs rauques et respirations fébriles;

    des signes de cyanose (cyanose de la peau) autour de la bouche et dans la région du nez;

    respiration sifflante peu profonde;

    anxiété exprimée, mouvements convulsifs des bras et des jambes chez les nourrissons ou, au contraire, apathie parfaite, épuisement;

    pâleur avec le bleu du nez et des lèvres, sueurs froides;

    accès de toux étouffée avec disparition progressive, ce qui signifie que la sténose est en phase critique;

    palpitations cardiaques;

    absence de fonction du cœur et des vaisseaux sanguins;

    hypoxie aiguë - un manque critique d’oxygène dans le sang;

    asphyxie - asphyxie et décès possible du bébé sans soins d'urgence.

    Une détresse respiratoire aiguë, une insuffisance de gaz dans le sang, une circulation sanguine et une saturation du cerveau et du cœur en oxygène empêchent le fonctionnement complet du corps de l'enfant, même en l'absence d'asphyxie. Les conséquences pour le nourrisson sont désastreuses. La mort des bébés peut survenir avec un degré extrême de constriction du larynx - asphyxie, avant laquelle des convulsions et un coma peuvent être observés.

    Diagnostics

    Mesures de diagnostic pour la laryngite:

    • examen général de l'enfant;
    • analyse de tous les symptômes trouvés lors de l'examen et établis en fonction des parents;
    • écoute attentive des poumons;
    • numération globulaire complète, étude de la composition gazeuse. Cependant, les changements dans le sang ne sont pas spécifiques à la laryngite. Indicateurs identifiés d'inflammation (augmentation du nombre de globules blancs et du taux de sédimentation des érythrocytes - ESR). Avec une infection bactérienne, on détecte un nombre accru de neutrophiles, avec une infection virale, une augmentation du contenu en lymphocytes;
    • écouvillon de la membrane muqueuse du nez, pharynx pour déterminer le type d'agent pathogène. Une telle analyse nécessite beaucoup de temps, elle est donc rarement utilisée. L'étude porte sur le diagnostic rétrospectif;
    • l'examen de la muqueuse pharyngée, le larynx à l'aide d'un laryngoscope (laryngoscopie) est le moyen le plus efficace pour diagnostiquer, car il permet de déterminer la forme de la laryngite, de la différencier des autres pathologies, d'anticiper les caractéristiques futures de l'évolution de la maladie et le traitement potentiel.

    Étant donné que certaines pathologies - œdème laryngé dû à des allergies, tumeurs, crises d'asthme, abcès, corps étrangers coincés dans les voies respiratoires - s'accompagnent également d'un rétrécissement de la lumière laryngée, il faut en distinguer pour guérir la laryngite. De plus, un diagnostic préliminaire dans un état pathologique chez les nourrissons devrait être posé en quelques minutes afin de commencer immédiatement le traitement. Une tâche extrêmement importante consiste à différencier le faux groupe du vrai groupe de la diphtérie, lorsque, dans le larynx, sous les cordes vocales, se forment des couches de films fibrineux gris, qui forment des formations denses bloquant les voies respiratoires. Différences de maladies:

    1. Avec un faux croup, œdème de la trachée, le larynx se présente sous la forme d'une attaque (souvent - une fois). Une respiration relativement satisfaisante au cours de la journée devient difficile. Et la diphtérie "ne connaît pas de répit".
    2. Dans la diphtérie, la voix chez les enfants est sifflante et dans la laryngite, elle est enrouée ou silencieuse.
    3. On n'observe pas de toux aboyante pour la diphtérie.
    4. Lorsque la laryngite ne révèle pas d’augmentation significative du nombre de ganglions lymphatiques, le larynx est exempt de pellicules de diphtérie grises et sales qui étouffent le bébé.

    En tout état de cause, les prélèvements effectués sur le pharynx, le nez et le larynx du nouveau-né sont obligatoirement effectués, une analyse bactériologique est réalisée sur un bacille à diphtérie afin d’exclure précisément la diphtérie.

    Traitement infantile

    Il est beaucoup plus difficile de traiter la laryngite chez les nourrissons et les enfants de moins d'un an que chez les enfants plus âgés. Pour cette raison, les experts le recommandent vivement dès le premier signe de traitement à l'hôpital, car l'état du nourrisson peut se détériorer brutalement et se transformer en croup.

    Recommandations générales

    Avec une attaque de croupe chez les nourrissons, vous devez essayer de le calmer. Une surexcitation grave due à la peur, une asphyxie croissante contribuent à un spasme encore plus grand de la glotte et du larynx. Tous les jouets, des sons doux et agréables peuvent aider à distraire un petit bébé.

    Le plâtre à la moutarde dans la région du larynx, à la poitrine (la moutarde est un allergène puissant uniquement en l'absence d'allergie) peut être utilisé comme mesure de distraction avec une extrême prudence. Mais de nombreux pédiatres s’opposent fermement à toute utilisation dans le traitement des tout-petits d’irritants à forte odeur contenant des ingrédients à base de plantes, qui entraînent souvent une aggravation de la maladie du nourrisson en raison d’un facteur allergique supplémentaire.

    Un moyen sûr est de frotter doucement la région thoracique avec une couche de Bowik avant de réchauffer et de rougir de la peau, de faire un bain de pieds chaud (pas plus de 39 ° C) pendant 5-7 minutes. Un arrosage abondant est bénéfique pour l'état de l'enfant: compotes chaudes, thés, lait, eau minérale alcaline.

    Lorsque la laryngite est inacceptable, l’air dans la pièce où se trouve le nourrisson était sec. Pour humidifier, placez les casseroles dans de l’eau tiède, suspendez des draps mouillés, en hiver - mettez des serviettes mouillées sur des piles chaudes. Il est plus efficace d'ouvrir de l'eau chaude et d'amener le bébé dans la salle de bain remplie de vapeur toutes les 5 à 10 minutes. Malgré les "anciennes" méthodes, elles aident à soulager la respiration.

    Premiers soins pour une attaque (à la maison)

    Avec une attaque soudaine de toux, un essoufflement et une respiration sifflante, vous devriez:

    1. Appelez immédiatement une ambulance.
    2. Ventiler la pièce.
    3. Poussez le bébé vers lui de manière à ce que le dos de l'enfant soit en position verticale. Après cela, en ouvrant doucement sa bouche, appuyez sur la boîte à la racine de la langue ou sur la paroi arrière du pharynx pour provoquer un réflexe de vomissement. Cette technique peut aider à arrêter l'attaque d'étouffement.

    La position verticale du bébé améliore sa santé lorsque la respiration est difficile.

    Si possible, vous devriez:

    • laissez doucement l'enfant respirer dans une casserole avec de l'eau tiède (pas chaude) et du soda;
    • donnez une dose de Tavegila ou de Suprastin sous forme d'enfants;
    • inhalez de la vapeur en diluant un corticostéroïde dans de l’eau chaude - il est interdit d’utiliser des inhalateurs, des aérosols, des aérosols chez les nourrissons, cela peut provoquer un laryngospasme supplémentaire.

    Une erreur courante dans la laryngite est l'utilisation de médicaments expectorants qui entraînent un blocage supplémentaire du larynx. Dans la laryngite, la lumière étroite du larynx chez le nourrisson laisse passer moins d’air que d’habitude. Les médicaments mucolytiques activent la production de crachats, avec lesquels le cou étroit ne peut pas faire face. Le même effet est causé par les inhalations de vapeur chaude chez les enfants de moins de 2 ans. La vapeur chaude provoque un gonflement des croûtes sèches de mucus, entraînant un plus grand rétrécissement du larynx.

    Traitement hospitalier

    Le traitement opportun et qualifié de la laryngite à l'hôpital est obligatoire. Cette condition est nécessaire pour éviter une détérioration brusque de l'état du bébé, l'asphyxie. L’hôpital dispose de toutes les possibilités en matière d’assistance opérationnelle, de médicaments et de matériel de réanimation au cas où l’enfant cesserait de respirer.

    Dans les spasmes aigus et la constriction du larynx, l'objectif principal du traitement d'urgence est d'éliminer l'œdème et de prévenir la suffocation chez le nourrisson. En surveillant constamment l’état du bébé, utilisez les médicaments et les mesures thérapeutiques suivants:

    1. Lorsqu’on utilise la laryngite sténosante I - II, on utilise:

      oxygène humidifié chaud en combinaison avec de l'air ordinaire (40% à 60%, respectivement);

      Novocaïne bloquant la muqueuse nasopharyngée, réduisant le gonflement de la membrane muqueuse et les spasmes réflexes;

      Éphédrine sous forme de gouttes (3%) sous la langue du nourrisson et dans le bec;

      La codéine pour soulager les quintes de toux ou le mélange lytique (Aminazin, Papaverine, Pipolfen). Utilisation injectable de Dimedrol (remède sédatif et sédatif pour enfants), de No silo ou de Papaverine (médicaments antispasmodiques);

      solutions hypertoniques intraveineuses (glucose, solution de gluconate de calcium);

      moyens de prévention de l'insuffisance cardiaque (intraveineux - Strofantin, Korglikon);

      inhalation en utilisant un nébuliseur, ce qui se fait en 2 heures avec des médicaments dilués dans une solution de chlorure de sodium et mélangés aux dosages pour enfants. Ce sont des antihistaminiques (antiallergiques) - Tavegil, Pipolfen; antispasmodiques - médicaments qui soulagent les spasmes (éphédrine), sédatifs - Diphenhydrail, dilatant les bronches - Eufillin, Prednisolone (un agent hormonal qui contribue activement au gonflement de la gorge). Ces inhalations éliminent rapidement les spasmes, liquéfient le mucus, soulagent les manifestations allergiques.

      L'utilisation d'un nébuliseur pour inhalation améliore l'état de l'enfant.

      glucocorticostéroïde injecté immédiatement par voie intramusculaire, éliminant l’œdème - Hydrocortisone, Prednisolone;

      Avec le développement rapide de l'asphyxie chez le nourrisson, la prednisolone est injectée lentement par voie intraveineuse. Après l'élimination du spasme, la prednisolone est ensuite utilisée sous forme de comprimés (pas plus de 5 jours).

      laryngoscopie thérapeutique (jusqu'à plusieurs fois) à l'aide d'un cathéter pour l'aspiration du mucus, l'élimination des croûtes sèches, la lubrification du mucus avec de l'hydrocortisone, une solution d'éphédrine, de la paraffine liquide;

      si la sévérité de la sténose chez le nourrisson ne diminue pas, il existe des signes d'augmentation de l'insuffisance cardiovasculaire (pouls rapide et faible, apathie, pâleur sur le fond du bleu des lèvres et des doigts, la procédure d'intubation (trachéostomie) est réalisée. le cou sous la glande thyroïde), par lequel la respiration du bébé est régulée.

      Une trachéotomie aide le bébé à respirer avec une sténose sévère du larynx.

      En plus des mesures urgentes pour soulager l’étouffement, sont nommés:

      • Antibiotiques. Utilisé chez les bébés en cas de laryngite bactérienne. Les enfants d’Amoxiclav jusqu’à l’année sont affectés strictement au calcul de la dose en fonction du poids du bébé. La suspension peut être utilisée pour traiter les nouveau-nés. Klaforan, Fortum sont approuvés pour utilisation chez les nourrissons en tant que l’un des principaux antibiotiques pour les manifestations sévères de l’infection bactérienne. Certains antibiotiques sont interdits pour le traitement des enfants dans la première année de vie. Ceux-ci incluent les aminoglycosines, les tetracyclines.
      • Probiotiques. Atsilakt, Laktobakterin, Bifikol, Bifidobakterin, Bifilakt, pour prévenir le déséquilibre de la microflore dans l'estomac et les intestins.
      • Médicaments antipyrétiques. Ibuprofène, Paracétamol (dans les suspensions pour enfants). Il est inacceptable de laisser le bébé avec une laryngite avec une température élevée - cela augmente le niveau de stress, augmente le spasme, provoque de graves attaques de convulsions.

      Le traitement de la maladie chez les enfants jusqu'à un an est associé aux causes de la laryngite, la gravité du processus, dure de 3-5 jours à 2-3 semaines.

      Complications possibles et conséquences chez les nourrissons

      Si la laryngite chez les enfants de moins d'un an n'est pas traitée ou ne fait pas l'objet d'un traitement indépendant, même si l'évolution initiale de la maladie est modérée, cela risque de se transformer en complications graves, notamment:

      • Spasme du larynx, de la glotte, qui conduit à la suffocation.
      • Angine purulente, bronchite, pneumonie.
      • Laryngotrachéobronchite - inflammation sévère aiguë de la membrane muqueuse du larynx, de la trachée et des bronches.
      • Mediastenit - inflammation purulente du tissu conjonctif du médiastin.
      • L'épiglottite est un processus inflammatoire dans les tissus de l'épiglotte.
      • Phlegmon cervical - la pathologie la plus grave qui se produit lorsque les germes pyogéniques du larynx pénètrent dans les tissus mous du cou.
      • Sepsis - infection sanguine lorsque des agents infectieux pénètrent dans le sang
      • Ignorer les formes légères de laryngite sans traitement entraîne toujours une probabilité élevée de maladie chronique.

      L'inflammation lente de la membrane muqueuse des voies respiratoires, qui ne passe pas longtemps, provoque le processus de transition de la laryngite à la forme chronique. Dans le contexte de la chronicité, d'autres complications se développent: atrophie des tissus des cordes vocales, du larynx, prolifération de polypes, fibromes et risque de transformation en tumeurs cancéreuses, processus hyperplasiques, pneumonie chronique.

      Mesures préventives

      Pour éviter la laryngite chez un enfant de moins d'un an, il est nécessaire d'utiliser toutes les méthodes de prophylaxie efficace, qui consistent en des règles simples:

      • éviter l'hypothermie et la surchauffe du nourrisson, habillez-le de façon saisonnière avec des vêtements de tissus naturels;
      • ne pas donner au bébé un liquide froid dans la chaleur et ne pas se laver à l’eau froide;
      • aérer la chambre des enfants (2 à 6 fois par jour pendant 15 à 30 minutes);
      • effectuer le nettoyage humide régulièrement;
      • les mères qui nourrissent leur bébé avec du lait maternel consomment des aliments riches en vitamines et en minéraux;
      • fournir une bonne nutrition à l'enfant;
      • prévenir l'infection du bébé lorsqu'un membre de la famille est malade;
      • en période d'épidémie, excluez la présence dans des endroits surpeuplés, les déplacements en transports en commun, les visites d'invités, les terrains de jeux;
      • tempérer le nourrisson (verser, nager dans les bassins des enfants);
      • supprimer les foyers d'infection dans le corps - il est impératif de traiter les ARVI, ORZ, tout processus inflammatoire;
      • Ne pas autoriser de médicaments auto-prescrits au nourrisson.

      Lorsque la laryngite se développe chez les nourrissons et les nouveau-nés, l’essentiel est de prendre des mesures pour prévenir les spasmes et l’enflure du larynx, de la trachée et de la glotte du bébé. Par conséquent, sachez que l'enrouement, les pleurs silencieux et le sifflement respiratoire chez les enfants de moins d'un an sont des symptômes terribles de la laryngite, passant au stade de la sténose, lorsque la muqueuse gonflée du larynx bloque l'accès de l'air aux poumons du nourrisson. Le pronostic - même avec une laryngite sévère - est favorable si le traitement du bébé à l'hôpital est commencé à l'heure.

      En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

      Traitement pour la gorge avec du miel additionné de lait et d'autres ingrédients

      Rhinite

      Quand un mal de gorge fait mal, de nombreux problèmes apparaissent immédiatement: il est difficile non seulement de manger ou de boire, mais aussi de parler.

      Spasme dans la gorge et le larynx

      Pharyngite

      Des contractions musculaires aiguës et douloureuses, appelées spasmes, sont bien connues de beaucoup. En règle générale, le plus souvent "réduit" les jambes. Cependant, le problème est parfois beaucoup plus grave.