Principal / Nez qui coule

Premiers soins pour gonflement allergique de la gorge

Nez qui coule

Le processus œdémateux du larynx se caractérise par un développement rapide, dû à la particularité de la structure des tissus mous. Si des symptômes d'œdème apparaissent, des soins d'urgence sont nécessaires.

Le larynx est une partie du système respiratoire qui relie le pharynx et la trachée. Il est sujet à des facteurs allergiques. L'œdème allergique du larynx se développe en raison d'une altération de la perméabilité capillaire. En raison de problèmes de capillaires, le liquide vasculaire est libéré dans les tissus mous du larynx.

Nature de l'œdème laryngé

L'œdème peut survenir chez les enfants en bas âge et constituer une menace sérieuse pour leur santé. La raison en est que la gorge de l’enfant est relativement courte et étroite et qu’à l’état oedémateux, les parois laryngées sont pratiquement en contact, ce qui entrave le processus respiratoire et nécessite des soins d’urgence et un traitement hospitalier. Les symptômes tels que l'enflure grave et la difficulté à respirer entraînent la mort par asphyxie ou le manque d'oxygène.

Le processus œdémateux se caractérise par un développement rapide, en particulier si l’œdème se forme chez l’enfant, car sa cause n’est pas une inflammation. Résultat: rétrécissement de la lumière laryngée jusqu'à la fermeture presque complète des voies respiratoires. Dans de tels cas, des soins médicaux d'urgence et un traitement approprié sont nécessaires, et ils sont particulièrement importants pour l'enfant.

Raisons

Les facteurs suivants peuvent provoquer un gonflement allergique du larynx:

  • des médicaments;
  • pollen des plantes pendant la floraison;
  • poussière domestique, moisissure;
  • morsures de divers insectes (abeilles, guêpes et autres);
  • produits allergènes (agrumes, fraises, noix);
  • produits à forte teneur en histamine (poisson et viande fumés, marinades en conserve);
  • colorants, conservateurs, exhausteurs de goût d'origine synthétique;
  • substances volatiles chimiques (vernis, peintures, parfumerie, composants de la production chimique);
  • fourrure animale.

Les symptômes peuvent se développer plus rapidement si une personne présente d'autres pathologies, telles que des maladies infectieuses de la gorge, des maladies systémiques du tissu conjonctif, l'oncologie.

Les symptômes

Les symptômes de la pathologie sont associés au degré de rétrécissement du larynx (appelé sténose). La sténose du premier degré est caractérisée par une respiration rapide et moins profonde, une pause entre deux inspirations - l'expiration devient moins longue et le pouls augmente. Dans la plupart des cas, l'œdème allergique du larynx se caractérise par un développement très rapide, les symptômes ne tardent pas à attendre, en particulier chez les enfants. Cette condition peut conduire à une sténose en 2 et 3 étapes.

  • le sentiment que quelque chose est dans les sentiers;
  • dyspnée sévère, bruyant et essoufflement;
  • un changement de timbre vocal, l'apparition d'un enrouement;
  • forte toux aboyante, qui devient humide après une courte période de temps;
  • peau pâle d'un enfant;
  • transpiration, augmentation du pouls chez les enfants;
  • anxiété de l'enfant.

Les symptômes du stade 4 se caractérisent par l'apparition d'une respiration intermittente et superficielle, la peau devient gris pâle, les pupilles sont dilatées, le patient peut perdre conscience et la mort est également possible.

Premiers secours

Les soins et traitements d'urgence consistent à éliminer l'allergène lui-même. Allergies alimentaires ou médicamenteuses - l’assistance médicale et le traitement consistent à laver le tractus gastrique. Si une morsure d'insecte survient chez des enfants, vous devez retirer la piqûre et sucer le liquide toxique.

Le patient doit être couché sur le dos, sous les jambes, plié aux genoux, mettre un coussin, les vêtements doivent être déboutonnés, il est nécessaire de permettre l'accès à l'air frais.

Gonflement laryngé à la suite d'une allergie alimentaire - l'aide et le traitement consistent à prendre un sorbant: Smecta, charbon actif, Enterosgel, etc. Une personne devrait boire plus. Un rhume est placé sur la gorge, ce qui peut arrêter le développement des poches et soulager l'asphyxie. Les jambes du patient à plonger dans l'eau chaude.

Si les premiers symptômes d’une réaction allergique apparaissent, le patient doit prendre un antihistaminique: il s’agit de la claritine, du fénkarol, de la suprastine, du tavegil, du zyrtyk, etc..

Les préparations contre les allergies doivent être dans la trousse de premiers soins à portée de main, si le ménage a une crise d'asphyxie. Un œdème allergique aigu des voies respiratoires chez les enfants peut nécessiter une respiration artificielle.

Le développement de l'œdème laryngé est possible chez tout le monde, peu importe l'âge. Cependant, cette pathologie chez l'enfant se produit le plus souvent. Les parents de ces enfants allergiques devraient pouvoir injecter eux-mêmes les préparations hormonales contenant de la prednisone ou de la dexaméthasone. Si une situation critique survient chez un petit enfant, il est nécessaire de faire une injection intramusculaire de l’une des préparations ci-dessus.

Comment traiter l'œdème laryngé

Peu importe l'œdème des voies respiratoires supérieures (sinus paranasaux et nez, larynx), le traitement doit être effectué à l'hôpital.

Tout d'abord, les médecins doivent s'efforcer de rétablir une respiration normale chez un patient. À cette fin, il est nécessaire de fournir des soins et des traitements d’urgence.

  • sur l'administration parentérale de médicaments antibactériens (injections de céphalosporines, de pénicillines, etc.);
  • lors de l'administration intramusculaire d'agents anti-allergiques tels que Pipolfen, Tavegil, Zyrtek, etc.
  • s'il n'y a aucun résultat en effectuant les actions ci-dessus, il est nécessaire d'introduire des hormones corticostéroïdes (Prednisone, Hydrocortisone);
  • o Injections intraveineuses de solutions telles que chlorure de calcium, glucose, acide ascorbique.

Gonflement allergique du larynx chez un enfant

Les premiers soins pour l'œdème laryngé chez les enfants présentant une étiologie allergique peuvent être la séquence d'actions suivante.

  1. Appel d'urgence.
  2. Vous pouvez utiliser les bains de pieds chauds, mais sans l'ajout de quelques herbes, de la moutarde, car une paire de ces substances peut provoquer un œdème, même sous une forme plus grave.
  3. Prenez des médicaments antiallergiques. Il est nécessaire de prendre en compte l'âge de l'enfant et le dosage du médicament.

Tous les enfants et adultes qui ont déjà eu des attaques allergiques d'œdème laryngé doivent emporter avec eux des dossiers contenant des informations sur l'attaque précédente, ses causes et les méthodes d'arrêt. Cela permettra aux professionnels de la santé d'éliminer rapidement et efficacement l'attaque.

Vous ne pouvez pas plaisanter avec un œdème guttural. Aux premiers symptômes, il est nécessaire de faire appel à un professionnel de la santé. Et s’ils apparaissent chez de jeunes enfants, une aide d’urgence est nécessaire.

Gonflement allergique de la gorge: ce que c'est, les symptômes et les méthodes de traitement

Gonflement de la gorge est un symptôme grave qui peut être fatal dans des situations difficiles.

Il est important de déterminer immédiatement la cause de l'inflammation des tissus muqueux du larynx et de fournir les premiers soins au patient.

Comment supprimer rapidement le gonflement et traiter ses causes - nous comprenons dans cet article.

Causes de gorge enflée

Avec les récidives symptomatiques de l'œdème, il est nécessaire de réaliser un diagnostic détaillé de l'état du patient et de conserver des méthodes maniables pour l'élimination rapide de la pathologie.

Les principales causes de troubles chez les adultes sont les suivantes:

  • maladies buccales;
  • amygdalite purulente;
  • phlegmie laryngite;
  • abcès de l'épiglotte;

  • inflammation purulente de la racine de la luette;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • les maladies des reins et du foie, y compris la cirrhose;
  • réactions allergiques;
  • problèmes circulatoires dans la région du larynx;
  • croissance pathologique du tissu lymphatique;
  • blessures à la gorge, au mur du dos et aux zones environnantes;
  • les cancers;
  • la période postopératoire, en particulier dans les cas où le tube a été inséré;
  • maladies infectieuses;
  • patient souffrant d'hypothermie grave;
  • intoxication par des substances toxiques.
  • Chez un enfant, l'œdème laryngé peut être dû aux mêmes facteurs que chez l'adulte. Mais chez les bébés, ces conditions sont beaucoup plus tranchantes, plus compliquées et plus dangereuses.

    Si l'œdème a commencé, vous devez immédiatement appeler une aide d'urgence.

    En raison de la nature du système respiratoire chez les enfants, il existe une faiblesse dans la musculature des organes respiratoires, leur passage est très étroit et la muqueuse est sensible au moindre stimulus.

    Avec un léger gonflement de 1 mm, la lumière dans le larynx est réduite de moitié, ce qui peut entraîner un essoufflement et l'impossibilité de respirer en général.

    Plusieurs raisons peuvent expliquer ce trouble, notamment les infections, les aliments chauds, les blessures, les allergies et l’angioedème.

    Gonflement allergique du larynx

    Ce processus est un processus non inflammatoire qui se produit de manière inattendue et se développe assez rapidement, ce qui constitue un grave danger pour la santé du patient.

    En quelques minutes, les organes respiratoires peuvent se réduire à une cessation complète de la respiration.

    Un tel symptôme d'allergie chez les petits enfants est particulièrement dangereux, car il peut entraîner la suffocation.

    Les raisons de ce trouble peuvent être plusieurs:

    • médicaments, surtout lorsqu'ils sont administrés par voie intraveineuse ou intramusculaire
    • l'utilisation d'aliments intolérables, en particulier le poisson, les noix et les œufs;
    • contact avec des produits chimiques, y compris des détergents;
    • allergie au froid;
    • piqûres d'insectes;
    • tique domestique;
    • poussière, y compris livre et rue;
    • champignons et moisissures;
    • poils d'animaux.

    Vous devez toujours garder sous la main un bon médicament antihistaminique ou une bonne pilule si le patient a déjà été diagnostiqué avec des allergies, en particulier avec un gonflement fréquent des muqueuses du nez et de la gorge.

    Symptômes et signes

    Au début, il est difficile d'identifier la cause du gonflement de la gorge, car tous les troubles présentent des symptômes similaires:

    • palais mou, amygdales et roseaux commencent à s'enflammer, gonfler et rougir un peu;
    • Premièrement, le patient est difficile à faire, après quoi les mêmes difficultés apparaissent lors de l’expiration;
    • la respiration commence à augmenter à mesure que le patient ne respire pas assez d'air;
    • une légère dyspnée peut survenir.

    En l'absence de réaction allergique, l'état du patient se détériore assez lentement et il est possible de le conduire à temps à l'hôpital, où toute l'aide nécessaire est fournie.

    Un danger grave pour la vie est une allergie qui pénètre rapidement dans la deuxième étape et se manifeste par les symptômes suivants:

    • ça fait mal d'avaler, et la dureté de la nourriture ne joue pas un rôle;
    • la caractéristique de la gorge change, il devient enroué et sourd;
    • une pénurie aiguë d'air commence, y compris un signe de suffocation;
    • la gorge devient sèche et irritée;
    • une sensation de corps étranger peut apparaître dans le larynx, la voix devient rauque;
    • En raison de la sécheresse de la membrane muqueuse, une toux de type aboiement se produit;
    • augmente considérablement le pouls, l'essoufflement ne disparaît pas;
    • les phanères deviennent pâles, une cyanose peut apparaître;
    • on note une formation active d'écoulement, en particulier dans les derniers stades de l'œdème de la gorge;
    • il est difficile de respirer, alors que respirer devient non seulement lourd, mais aussi bruyant;
    • les muqueuses commencent à virer au bleu;
    • la température corporelle augmente légèrement;
    • le patient peut commencer à paniquer.

    Dans les cas graves, l'œdème laryngé peut se développer en cas d'œdème de Quincke, caractérisé par un gonflement important du visage et du cou. Un étouffement commence. En raison d'une sténose du larynx, le patient peut perdre conscience et ne redeviendra pas normal tant que le traitement d'urgence n'a pas été fourni.

    Premiers secours

    Si un larynx a commencé à gonfler chez une personne, vous devez immédiatement appeler une ambulance et commencer simultanément à prendre des mesures indépendantes pour éliminer le symptôme:

    • libérer la gorge d'un foulard, d'une chemise serrée et d'autres objets afin que le système respiratoire fonctionne à son maximum;
    • si une personne est exposée à un allergène de l'environnement, vous devez immédiatement cesser le contact et, si possible, amener le patient à l'air frais;
    • il est permis de plonger le patient dans un bain chaud ou, tout d'abord, de le faire avec les membres supérieurs ou inférieurs, cela améliorera nettement l'état de la victime;
    • vous pouvez vous rincer la bouche avec du chlorhydrate d'adrénaline;
    • dans les sinus nasaux entrez spray nasal pour faciliter la respiration, si l'attaque est allergique, vous devez utiliser des gouttes antiallergiques;
    • s'il y a un médecin à la maison, on administre un antihistaminique par voie intraveineuse. À la maison, on utilise habituellement la suprastine ou la diphenhydramine.

    Si une attaque d’œdème aigu est provoquée par un poison d’insecte en raison de la piqûre, vous devez placer dès que possible un garrot à quelques centimètres au-dessus du site de la lésion. Cela empêchera les toxines de se répandre dans le sang.

    Méthodes de traitement

    Le traitement visant à éliminer le gonflement des muqueuses de la gorge, du larynx ou de l'épiglotte devrait être fondé sur l'origine de la maladie.

    Mais en raison de la difficulté de diagnostiquer la maladie, même avec un examen détaillé, le traitement commence généralement par un seul algorithme.

    1. Le patient doit être mis ou donner à son corps une position inclinée.

    Après cela, il est injecté par voie intraveineuse ou des diurétiques sont donnés à boire. Ils sont capables d'éliminer rapidement l'excès de liquide accumulé dans le corps. Le groupe de ces fonds comprend Furosemide, Lasix.

  • Il est également obligatoire de prendre un antihistaminique. Zodak, Diazolin, Suprastin, Cétirizine, Zyrtec, Tavegil et d’autres peuvent être proposés aux patients.
  • Dans de nombreux cas, les antihypoxants et les antioxydants sont prescrits. Ceux-ci incluent Actovegin, Vixipin, Confumin.
  • Le patient doit être gardé au chaud en permanence, il est recommandé de mettre des emplâtres de moutarde sur la région du mollet.

    Mais en même temps, il n’est pas nécessaire d’imposer des compresses chaudes et froides à la gorge.

    Dans les deux cas, le risque de détérioration significative du patient est élevé.

  • L'inhalation est excellente avec un œdème avec des solutions d'éphédrine, d'adrénaline, d'hydrocortisone. Le dosage exact devrait être choisi sous la surveillance d'un médecin.
  • Si le problème est causé par une infection, une antibiothérapie doit être prise. Il comprend des médicaments tels que la pénicilline et la streptomycine.
  • Dans les cas graves, une trachéotomie immédiate est effectuée, ce qui ne peut être fait que par des médecins expérimentés.
  • Lors du passage de la réadaptation devrait être obligatoire pour traiter la maladie sous-jacente.

    Il est important de suivre un régime alimentaire dans lequel il est recommandé de ne manger que des aliments liquides et semi-liquides. Il devrait être à la température ambiante, ne pas contenir d'épices aromatisantes et de vinaigrettes.

    Risques et conséquences

    Le principal danger de gonflement dans la gorge est son effet sur la fonction respiratoire.

    Lorsque la lumière est rétrécie, la respiration devient difficile, ce qui provoque une privation aiguë d'oxygène.

    La photo à gauche montre un tel cas.

    Les organes commencent à réduire leur fonction, ce qui aggrave l'état général du patient.

    Dans les cas graves, comme déjà décrit ci-dessus, le patient peut simplement mourir du manque d'air.

    En cas de réaction allergique grave, des symptômes dangereux peuvent apparaître en quelques minutes seulement. C’est généralement le cas lors de l’administration intramusculaire ou intraveineuse.

    Ne pensez pas qu'il est possible de faire face à un œdème sans utiliser de médicaments. Cela ne peut généralement être fait que si le problème n'est pas associé à une réaction allergique grave.

    L'absence ou le refus de suivre un traitement avec des antihistaminiques peut avoir des conséquences tristes.

    En outre, il est très important de suivre un traitement pour éliminer la maladie sous-jacente, ceci s’applique aux maladies du cœur, des reins, du foie et aux lésions infectieuses.

    Vidéos connexes

    Apprenez-en davantage sur la structure de nos organes respiratoires - gorge et larynx - et comment réagir en cas d'œdème dû à une allergie.

    Œdème allergique du larynx: symptômes et traitement

    Le larynx fait partie des organes les plus sensibles aux effets des allergènes. En raison de leur contact, la perméabilité des capillaires est perturbée, ce qui entraîne la libération de transsudat (fluide spécial) dans les tissus de la membrane muqueuse et de la sous-muqueuse de la gorge. Ainsi, un œdème allergique du larynx se développe.

    Le contenu

    Il s’agit d’un processus non inflammatoire, qui se produit assez rapidement. Par conséquent, les voies respiratoires peuvent rapidement se rétrécir de manière significative afin de compléter le chevauchement. Bien que cela soit typique pour tout type de réaction allergique, il est plus fréquent que le corps soit plus sensible à certains aliments et médicaments. La pathologie la plus dangereuse concerne la vie des jeunes enfants car, en raison de l'étroitesse naturelle de leurs voies respiratoires, même un léger gonflement peut provoquer une suffocation.

    Les symptômes

    L'ampleur des symptômes d'œdème laryngé dépend du degré de rétrécissement des voies respiratoires. Ainsi, dans la première étape, on ne remarque généralement que:

    • gonflement visible du palais mou, des amygdales palatines et de la luette;
    • l'apparition de difficultés avec la mise en œuvre de l'inspiration, puis l'expiration;
    • réduction des pauses entre l'inhalation et l'expiration;
    • respiration accrue;
    • diminution de la fréquence de la respiration et du pouls;
    • léger essoufflement.

    Lorsqu'une réaction plus intense à l'ingestion de substances sensibilisantes est observée:

    • douleur en avalant;
    • changement de voix;
    • sensation d'essoufflement jusqu'à la suffocation;
    • la gorge sèche;
    • enrouement;
    • sensation de corps étranger dans la gorge;
    • accès de toux aboyante;
    • essoufflement notable;
    • augmentation du rythme cardiaque;
    • peau pâle;
    • transpiration;
    • bruyant, essoufflement;
    • l'acquisition de la peau et des muqueuses d'une teinte bleue;
    • légère augmentation de la température;
    • anxiété

    De plus, l'œdème allergique du larynx est souvent accompagné d'un œdème de Quincke, c'est-à-dire un gonflement du visage et du cou. Dans les cas les plus graves, les patients souffrant d'une insuffisance d'air aiguë provoquée par une sténose des voies respiratoires peuvent mourir.

    Traitement

    Ainsi, on peut affirmer sans équivoque que l'œdème laryngé est un danger de mort et que, si vous prenez en compte la rapidité de son évolution, chaque personne allergique et sa famille devraient connaître les caractéristiques des premiers secours dans de telles situations.

    Premiers secours

    1. Appelle une ambulance.
    2. Rincer l'estomac de la victime si le gonflement est provoqué par l'utilisation d'un allergène, y compris de médicaments, dans les aliments. Donnez un sorbant, par exemple, charbon actif, Smektu, Atoxyl, Sorbex, Enterosgel, etc.
    3. Retirez la piqûre ou essayez d'aspirer le poison si une réaction allergique est due à une morsure d'insecte ou à un serpent. Superposer le harnais.
    4. Placez le patient sur le sol ou sur toute autre surface plane et posez ses pieds sur une petite colline pouvant servir d'oreiller.
    5. Détachez la chemise blessée au niveau de la gorge et fournissez de l'air frais dans la pièce.
    6. La glace est appliquée sur la gorge, car le froid ralentit quelque peu le développement de l'œdème et empêche l'asphyxie.
    7. Creusez dans le nez des gouttes vasoconstricteurs.
    8. Donnez au patient un comprimé à croquer ou une injection intramusculaire d'un antihistaminique, tel que Suprastin, Tavegila, etc.
    9. La victime se voit offrir beaucoup de boisson. Il est préférable d’utiliser de l’eau de boisson régulièrement non gazeuse.
    10. Dans les cas extrêmes, l’administration intramusculaire indépendante de glucocorticoïdes, par exemple la dexaméthasone ou la prednisolone, est autorisée.
    11. Si l'état du patient le permet, il peut prendre un bain chaud pour les pieds. Mais dans tous les cas, aucune substance ne peut être ajoutée à l'eau, car l'inhalation de leurs vapeurs peut accentuer les manifestations de la pathologie.

    Caractéristiques du traitement

    Le traitement de l'œdème allergique du larynx commence avec l'arrivée des médecins. Leur tâche principale est de rétablir la respiration normale du patient. À cette fin, ils font des injections intramusculaires d'antihistaminiques et, si cela ne fonctionne pas, des corticostéroïdes. À l'avenir, le patient est généralement conduit dans un établissement médical où il reçoit un traitement de désintoxication et de déshydratation par voie parentérale:

    • solution de gluconate de calcium;
    • solution de glucose;
    • solution d'acide ascorbique;
    • le furosémide;
    • veroshpiron;
    • Bumetanida, etc.

    S'il n'est pas possible d'éliminer la sténose des voies respiratoires par des méthodes conservatrices ou même par intubation nasotrachéale, le patient est soumis à une intervention chirurgicale - une trachéotomie. L'essence de cette opération est de faire une légère incision dans la gorge en dessous du lieu de formation de l'œdème. Une canule y est insérée, grâce à laquelle on respire normalement.

    Plaie après trachéotomie

    Après avoir éliminé l'œdème allergique du larynx, il convient d'éviter à l'avenir d'éviter tout contact avec la substance qui l'a provoqué, car cela pourrait entraîner une nouvelle attaque, qui se développe souvent beaucoup plus rapidement que la précédente.

    Œdème laryngé avec allergies

    Gonflement allergique de la gorge et laryngite allergique

    Le gonflement allergique de la gorge ou du laryngisme est une contraction involontaire soudaine des muscles du larynx causée par un allergène dans le corps.

    L'œdème provoque la fermeture partielle ou complète de la glotte, ce qui empêche la personne de respirer normalement.

    Si le temps ne fournit pas d'assistance médicale, le patient peut mourir d'asphyxie.

    Le gonflement de la gorge survient le plus souvent chez les jeunes enfants (de la naissance à 3 ans).

    Chez l'adulte, le gonflement de la gorge peut être causé par un autre contact avec un allergène. Les crises se produisent généralement la nuit. Il est très important de reconnaître correctement les symptômes de la maladie pour ne pas perdre de temps.

    Soins d'urgence pour gonflement allergique de la gorge

    Si vous soupçonnez un laryngospasme chez une personne qui se trouve à proximité, appelez tout d’abord la brigade des ambulances. Au téléphone, vous devez clairement communiquer tous les symptômes au répartiteur afin qu’il puisse évaluer l’urgence de l’appel. Votre tâche consiste ensuite à soutenir le patient en conscience avec vos propres efforts.

    Retirez la substance qui a provoqué la réaction allergique. Si les conditions le permettent, rincez-vous la bouche et la gorge. Permettre au patient de prendre une position plus confortable. Très probablement, il sera plus facile pour lui de s’asseoir appuyé sur une table ou une table de chevet. Donnez à une personne tout médicament antihistaminique contenu dans votre trousse de secours (suprastine, tavegil, diphenhydramine, fenkarol). Ouvrez grand une fenêtre ou une porte pour l'air frais. Ouvrez le collier ou retirez le vêtement qui serre. Splash eau fraîche sur votre visage et votre corps. Fixez un sac de glace sur votre gorge, cela réduira légèrement le gonflement. En cas d'arrêt cardiaque, vous devez commencer un massage cardiaque indirect selon le ratio: 15 compressions thoraciques - 2 respirations artificielles. Ces actions sont répétées jusqu'à l'arrivée d'une ambulance ou jusqu'au rétablissement de la respiration et du rythme cardiaque spontanés.

    Algorithme de soins médicaux professionnels

    À l'arrivée de la brigade d'ambulances, le traitement leur passe entre les mains. Principales manipulations:

    Injection de 0,1% d'adrénaline à la dose de 1 ml par voie intramusculaire ou intraveineuse. Si cela ne fonctionne pas, vous pouvez faire une injection à la racine de la langue, car il est bien approvisionné en sang. Inhalation avec un mélange air-oxygène de 40-100%. Cathétérisme de toute veine périphérique et perfusion de solutions physiologiques (polyglukin, glucose, solution de NaCL à 0,9%). L'inhalation du mélange fénotérol + bromure d'ipratropium est utile, mais les ambulanciers trouvent rarement un nébuliseur. Une injection de prednisolone à 1-2 mg / kg de poids corporel ou d'hydrocortisone à 100 mg est donc rare. L’introduction d’antihistaminiques par voie intramusculaire (suprastine, tavegil, diphenhydramine). Euphyllinum 5-10 ml d'une solution à 2,4% par voie intraveineuse pour dilater les bronches et les vaisseaux pulmonaires. Une asphyxie, une conicotomie ou une trachéostomie est immédiatement pratiquée (dissection des tissus mous de la gorge et de la trachée pour permettre à l'air d'entrer dans les poumons).

    Une fois que les principales manipulations ont été effectuées et que le patient est dans un état stable, l’ambulance le transporte à l’hôpital le plus proche. Quelques jours après le gonflement allergique de la gorge, une personne devrait être sous la surveillance d'un médecin, car le risque de survenue d'une crise récurrente est élevé.

    Comment allergique de se préparer à un gonflement possible de la gorge

    Une fois déjà face à une réaction aussi grave, une personne ne peut garantir que le gonflement ne se reproduira plus. Pour éviter des conséquences graves, vous devez prendre toutes les précautions.

    Ayez toujours dans votre poche une liste des substances qui vous causent des allergies. Décrivez également en détail comment cela se passe. Vous devez également prendre des antihistaminiques à action rapide (chlorpyramine, suprastine, fencarol) et des hormones (prednisone). Si possible, ils devraient être sous forme injectable. Cela augmente le taux d'apparition de l'effet. Parlez de votre maladie et de ses conséquences à votre famille et à vos amis. Expliquez comment vous donner les premiers soins. Ne quittez pas la maison sans téléphone portable. Si vous ne vous sentez pas bien, appelez immédiatement une ambulance.

    Symptômes de gonflement de la gorge

    Le rétrécissement de la lumière du larynx peut se dérouler en 4 étapes. Entre eux, il n'y a pas de frontière claire, ils se remplacent très rapidement. Il en résulte une asphyxie (étouffement).

    Etape 1 - compensée:

    la respiration devient plus rare et profonde; palpitations lentes; il y a un essoufflement en marchant.

    Étape 2 - sous-compensée:

    dyspnée au repos; respiration bruyante avec un sifflement; blanchiment de la peau; respiration difficile; il y a un sentiment de peur; les muscles assistés sont impliqués dans la respiration.

    Étape 3 - décompensée:

    respiration superficielle fréquente; battement de coeur de 120 fois par minute; baisse de la pression artérielle; la position forcée d'orthopnée (une personne est assise sur ses genoux); dyspnée persistante.

    Étape 4 - Asphyxie:

    une seule respiration pour arrêter de respirer; peau bleue; pouls est fréquent, puis ralentit, arrêt cardiaque possible; perte de conscience

    Causes de la laryngite allergique et sa classification

    Gonflement de la gorge est une complication de la laryngite allergique. Cette maladie est causée par une inflammation de la couche muqueuse du larynx causée par des allergènes. Le gonflement de la couche muqueuse provoque un rétrécissement de la lumière du larynx, ce qui complique considérablement le passage de l'air. Provoquent le plus souvent une telle maladie:

    les poils d'animaux (plus précisément les particules de salive que les animaux lèchent la laine); acariens et moisissures; pollen végétal (bouleau, acacia, absinthe, peuplier); émissions industrielles; la nourriture; morsures d'hyménoptères; prédisposition génétique; fumer; perturbation du tube digestif; immunité réduite.

    La laryngite allergique a un caractère saisonnier, la maladie est souvent exacerbée au printemps et en automne. Par conséquent, les personnes prédisposées pendant de telles périodes doivent respecter toutes les mesures de sécurité.

    Il existe des formes aiguës et chroniques de la maladie.

    Une forte apparition est caractérisée par une forte apparition, généralement la nuit. La maladie survient souvent à la vitesse de l'éclair. Par conséquent, il est important de commencer à fournir les premiers soins dès que possible.

    Les formes chroniques sont caractérisées par des récidives constantes d'attaques de laryngospasme. La maladie modifie la membrane muqueuse du larynx, apparaissent des polypes et une prolifération de tissu épithélial. L'évolution chronique affecte généralement d'autres organes du système respiratoire, éventuellement un asthme bronchique ou une BPCO. Le coeur est également touché, l'hypertension et l'insuffisance cardiaque chronique apparaissent.

    Prévention du gonflement allergique de la gorge

    Pour éviter toute maladie allergique ne peut que limiter complètement le contact avec l'allergène. Lisez attentivement les instructions pour tous les éléments que vous utilisez et la composition des aliments. Aussi, quelle que soit la cause du gonflement, vous devez renforcer le corps dans son ensemble:

    mangez bien, enrichissez votre alimentation avec des vitamines naturelles; observer le mode de consommation (pas moins de 1,5 litre par jour); marcher 30 minutes par jour à l'air frais; éviter le stress et le surmenage; choisissez des exercices légers pour vous et répétez-les 3 à 4 fois par semaine; dormez au moins 8 heures par jour, car un sommeil sain renforce parfaitement le système immunitaire; Au moins deux fois par semaine, permettez-vous de vous détendre, faites ce que vous aimez, remplissez-vous d'émotions positives.

    Si un enfant en bas âge souffre d'un gonflement allergique de la gorge, il est probable qu'il ne fera que survivre à la maladie tout en maintenant un mode de vie sain.

    N'oubliez pas de rendre visite à l'allergologue deux fois par an et buvez tous les médicaments prescrits par lui. Il élimine parfaitement la prédisposition allergique du corps. En observant ces règles simples de prévention, vous pouvez facilement éviter l’exacerbation de la laryngite allergique et de l’œdème laryngé.

    L'une des réactions allergiques à la pénétration de certains allergènes dans le corps humain peut être un gonflement de la gorge. Il existe plusieurs types de poches. Il est nécessaire de connaître les principaux symptômes, car les premiers soins prodigués à temps peuvent sauver la vie d’une personne.

    Gonflement de la gorge ne peut pas être considéré et qualifié comme une maladie indépendante. Ce processus est pathologique et peut survenir pour différentes raisons, notamment des allergies. Le corps des enfants est plus susceptible à l'apparition d'un gonflement allergique de la gorge. Selon des études internationales, plus de 50% des enfants de moins d'un an sont sujets à des réactions allergiques.

    Les causes

    Les réactions allergiques graves qui se produisent dans la région des voies respiratoires sont considérées comme les plus dangereuses pour la santé humaine. En effet, si l’assistance n’est pas fournie à temps, il est possible que l’asphyxie meure.

    Comme les allergènes peuvent agir, des facteurs tels que:

    poussière de maison; pollen de plantes; phanères d'animaux; produits alimentaires; médicaments.

    Le plus souvent, une allergie pouvant provoquer un gonflement de la gorge est provoquée par la consommation de noix, de miel, d'agrumes et de fruits de mer. En outre, les poussées ou des médicaments (antibiotiques, antiseptiques, vaccins, dons de sang et de plasma) peuvent expliquer les symptômes d'allergie. L'œdème de la gorge peut provoquer pollen, piqûres d'insectes, contact avec des produits chimiques domestiques et de construction (nettoyants et détergents, lessives, vernis, peintures).

    Symptomatologie

    Les allergènes peuvent pénétrer dans le corps humain à travers la peau et les muqueuses du tractus gastro-intestinal et des voies respiratoires supérieures. Les symptômes de l'œdème dans la gorge apparaissent presque immédiatement après l'entrée d'un allergène dans le corps et peuvent se développer à la vitesse de l'éclair. Les symptômes de l'œdème dépendent donc directement de la vitesse à laquelle la lumière du larynx se rétrécit et du processus qui se propage.

    Alors, quels symptômes accompagnent le développement de gonflement de la gorge? Au tout premier stade, une personne a le nez qui coule et éternue. Il ressent la présence dans la gorge d'un objet étranger ou ressent de la douleur en avalant. Il y a un changement de voix (enrouement), une difficulté à respirer, un essoufflement, une toux sèche et aboyante.

    Les maladies allergiques des voies respiratoires peuvent être divisées en plusieurs types principaux.

    Pharyngite allergique, laryngite allergique, urticaire géante, choc anaphylactique.

    Pharyngite allergique

    Inflammation de la membrane muqueuse de la gorge. Avec une telle réaction allergique, gonflement de la luette, on observe la membrane muqueuse de la paroi postérieure du pharynx, sécheresse et mal de gorge, présence d'un objet étranger et changement de voix.

    La cause de cette réaction allergique est le plus souvent l'inhalation d'émissions industrielles et de produits chimiques.

    douleur aiguë dans la gorge, toux sèche, chatouillement, légère congestion nasale, douleur en avalant.

    Laryngite allergique

    Réaction allergique, se manifestant par un gonflement de tout le larynx. Une personne ressent une anxiété sans cause, la respiration est difficile. Une toux aboyante se manifeste, les lèvres et le triangle nasolabial deviennent engourdis, la voix reste inchangée.

    Causes de la laryngite allergique:

    Urticaire géante

    L'angioedème aigu est plus communément appelé angioedema. Développe soudainement, affectant les muqueuses et le tissu adipeux sous-cutané.

    Dans ce cas, il y a gonflement:

    paupières, lèvres, muqueuse buccale (langue, palais, amygdales), voies respiratoires, tractus gastro-intestinal, système urogénital.

    Si le temps ne supprime pas le gonflement, il peut développer une asphyxie. Il est difficile pour une personne de respirer, la langue est bleue, la voix sonore est perdue, mais le patient peut parler à voix basse.

    Choc anaphylactique

    L'anaphlexie est un type immédiat de réaction allergique à la pénétration d'un allergène dans le corps humain.

    Les médicaments sont la cause la plus courante de cette maladie. Plus de 25% de tous les cas sont mortels.

    Lorsqu'un allergène pénètre dans le corps à l'endroit où la pénétration a eu lieu, certains symptômes commencent à se développer, indiquant l'apparition d'une réaction allergique. Une personne ressent une douleur aiguë, un gonflement prononcé, une enflure, une rougeur au site de la morsure ou de l'injection. Les démangeaisons, ressenties au point de pénétration, se propagent très rapidement dans tout le corps et la pression artérielle baisse. En outre, un gonflement prononcé de la gorge se développe et des crampes entraînent des difficultés respiratoires. Une hypoxie se développe, le patient pâlit, les lèvres, la langue et les doigts des membres deviennent bleuâtres. Le patient peut perdre conscience.

    Cette condition peut se développer en quelques heures ou en quelques minutes. Si l'aide n'est pas fournie à temps, la personne peut s'étouffer et mourir.

    Si l'allergène est un aliment, le patient ressent alors une vive douleur à l'estomac. Une personne peut commencer à se sentir malade, à vomir, à une indigestion, à un gonflement de la bouche et de la gorge.

    Premiers secours

    En cas de gonflement de la gorge, agissez rapidement et correctement. Il est nécessaire d'identifier dès que possible l'allergène qui a provoqué cette affection et de réduire ses effets sur la personne. Si possible, supprimez complètement son action. Après avoir éliminé la cause de l'allergie, il est nécessaire de prendre des mesures urgentes pour aider à soulager l'enflure et à restaurer le système respiratoire. Pour ce faire, utilisez des antihistaminiques (tavegil, suprastin) et des médicaments hormonaux (prednisone, bétaméthasone).

    Le traitement de l’œdème de la gorge doit être effectué en milieu hospitalier, car si l’état du patient se détériorait, il pourrait être nécessaire de pratiquer une intubation ou une trachéotomie. En cas de sténose du larynx, le patient peut mourir de suffocation.

    Gonflement de la gorge est un symptôme grave qui peut être fatal dans des situations difficiles.

    Il est important de déterminer immédiatement la cause de l'inflammation des tissus muqueux du larynx et de fournir les premiers soins au patient.

    Comment supprimer rapidement le gonflement et traiter ses causes - nous comprenons dans cet article.

    Causes de gorge enflée

    Avec les récidives symptomatiques de l'œdème, il est nécessaire de réaliser un diagnostic détaillé de l'état du patient et de conserver des méthodes maniables pour l'élimination rapide de la pathologie.

    Les principales causes de troubles chez les adultes sont les suivantes:

    maladies buccales; amygdalite purulente; phlegmie laryngite; abcès de l'épiglotte; inflammation purulente de la racine de la luette; maladies du système cardiovasculaire; les maladies des reins et du foie, y compris la cirrhose; réactions allergiques; problèmes circulatoires dans la région du larynx; croissance pathologique du tissu lymphatique; blessures à la gorge, au mur du dos et aux zones environnantes; les cancers; la période postopératoire, en particulier dans les cas où le tube a été inséré; maladies infectieuses; patient souffrant d'hypothermie grave; intoxication par des substances toxiques.

    Chez un enfant, l'œdème laryngé peut être dû aux mêmes facteurs que chez l'adulte. Mais chez les bébés, ces conditions sont beaucoup plus tranchantes, plus compliquées et plus dangereuses.

    Si l'œdème a commencé, vous devez immédiatement appeler une aide d'urgence.

    En raison de la nature du système respiratoire chez les enfants, il existe une faiblesse dans la musculature des organes respiratoires, leur passage est très étroit et la muqueuse est sensible au moindre stimulus.

    Avec un léger gonflement de 1 mm, la lumière dans le larynx est réduite de moitié, ce qui peut entraîner un essoufflement et l'impossibilité de respirer en général.

    Plusieurs raisons peuvent expliquer ce trouble, notamment les infections, les aliments chauds, les blessures, les allergies et l’angioedème.

    Gonflement allergique du larynx

    Ce processus est un processus non inflammatoire qui se produit de manière inattendue et se développe assez rapidement, ce qui constitue un grave danger pour la santé du patient.

    En quelques minutes, les organes respiratoires peuvent se réduire à une cessation complète de la respiration.

    Un tel symptôme d'allergie chez les petits enfants est particulièrement dangereux, car il peut entraîner la suffocation.

    Les raisons de ce trouble peuvent être plusieurs:

    médicaments, en particulier pour l'administration intraveineuse et intramusculaire, l'utilisation d'aliments intolérables, en particulier le poisson, les noix et les œufs; contact avec des produits chimiques, y compris des détergents; allergie au froid; piqûres d'insectes; tique domestique; poussière, y compris livre et rue; champignons et moisissures; poils d'animaux.

    Vous devez toujours garder sous la main un bon médicament antihistaminique ou une bonne pilule si le patient a déjà été diagnostiqué avec des allergies, en particulier avec un gonflement fréquent des muqueuses du nez et de la gorge.

    Symptômes et signes

    Au début, il est difficile d'identifier la cause du gonflement de la gorge, car tous les troubles présentent des symptômes similaires:

    palais mou, amygdales et roseaux commencent à s'enflammer, gonfler et rougir un peu; Premièrement, le patient est difficile à faire, après quoi les mêmes difficultés apparaissent lors de l’expiration; la respiration commence à augmenter à mesure que le patient ne respire pas assez d'air; une légère dyspnée peut survenir.

    En l'absence de réaction allergique, l'état du patient se détériore assez lentement et il est possible de le conduire à temps à l'hôpital, où toute l'aide nécessaire est fournie.

    Un danger grave pour la vie est une allergie qui pénètre rapidement dans la deuxième étape et se manifeste par les symptômes suivants:

    ça fait mal d'avaler, et la dureté de la nourriture ne joue pas un rôle; la caractéristique de la gorge change, il devient enroué et sourd; une pénurie aiguë d'air commence, y compris un signe de suffocation; la gorge devient sèche et irritée; une sensation de corps étranger peut apparaître dans le larynx, la voix devient rauque; En raison de la sécheresse de la membrane muqueuse, une toux de type aboiement se produit; augmente considérablement le pouls, l'essoufflement ne disparaît pas; les phanères deviennent pâles, une cyanose peut apparaître; on note une formation active d'écoulement, en particulier dans les derniers stades de l'œdème de la gorge; il est difficile de respirer, alors que respirer devient non seulement lourd, mais aussi bruyant; les muqueuses commencent à virer au bleu; la température corporelle augmente légèrement; le patient peut commencer à paniquer.

    Dans les cas graves, l'œdème laryngé peut se développer en cas d'œdème de Quincke, caractérisé par un gonflement important du visage et du cou. Un étouffement commence. En raison d'une sténose du larynx, le patient peut perdre conscience et ne redeviendra pas normal tant que le traitement d'urgence n'a pas été fourni.

    Premiers secours

    Si un larynx a commencé à gonfler chez une personne, vous devez immédiatement appeler une ambulance et commencer simultanément à prendre des mesures indépendantes pour éliminer le symptôme:

    libérer la gorge d'un foulard, d'une chemise serrée et d'autres objets afin que le système respiratoire fonctionne à son maximum; si une personne est exposée à un allergène de l'environnement, vous devez immédiatement cesser le contact et, si possible, amener le patient à l'air frais; il est permis de plonger le patient dans un bain chaud ou, tout d'abord, de le faire avec les membres supérieurs ou inférieurs, cela améliorera nettement l'état de la victime; vous pouvez vous rincer la bouche avec du chlorhydrate d'adrénaline; dans les sinus nasaux entrez spray nasal pour faciliter la respiration, si l'attaque est allergique, vous devez utiliser des gouttes antiallergiques; s'il y a un médecin à la maison, on administre un antihistaminique par voie intraveineuse. À la maison, on utilise habituellement la suprastine ou la diphenhydramine.

    Si une attaque d’œdème aigu est provoquée par un poison d’insecte en raison de la piqûre, vous devez placer dès que possible un garrot à quelques centimètres au-dessus du site de la lésion. Cela empêchera les toxines de se répandre dans le sang.

    Méthodes de traitement

    Le traitement visant à éliminer le gonflement des muqueuses de la gorge, du larynx ou de l'épiglotte devrait être fondé sur l'origine de la maladie.

    Mais en raison de la difficulté de diagnostiquer la maladie, même avec un examen détaillé, le traitement commence généralement par un seul algorithme.

    Le patient doit être mis ou donner à son corps une position inclinée. Il est également obligatoire de prendre un antihistaminique. Zodak, Diazolin, Suprastin, Cétirizine, Zyrtec, Tavegil et d’autres peuvent être proposés aux patients. Dans de nombreux cas, les antihypoxants et les antioxydants sont prescrits. Ceux-ci incluent Actovegin, Vixipin, Confumin. Le patient doit être gardé au chaud en permanence, il est recommandé de mettre des emplâtres de moutarde sur la région du mollet. L'inhalation est excellente avec un œdème avec des solutions d'éphédrine, d'adrénaline, d'hydrocortisone. Le dosage exact devrait être choisi sous la surveillance d'un médecin. Si le problème est causé par une infection, une antibiothérapie doit être prise. Il comprend des médicaments tels que la pénicilline et la streptomycine. Dans les cas graves, une trachéotomie immédiate est effectuée, ce qui ne peut être fait que par des médecins expérimentés.

    Lors du passage de la réadaptation devrait être obligatoire pour traiter la maladie sous-jacente.

    Il est important de suivre un régime alimentaire dans lequel il est recommandé de ne manger que des aliments liquides et semi-liquides. Il devrait être à la température ambiante, ne pas contenir d'épices aromatisantes et de vinaigrettes.

    Risques et conséquences

    Le principal danger de gonflement dans la gorge est son effet sur la fonction respiratoire.

    Lorsque la lumière est rétrécie, la respiration devient difficile, ce qui provoque une privation aiguë d'oxygène.

    La photo à gauche montre un tel cas.

    Les organes commencent à réduire leur fonction, ce qui aggrave l'état général du patient.

    Dans les cas graves, comme déjà décrit ci-dessus, le patient peut simplement mourir du manque d'air.

    En cas de réaction allergique grave, des symptômes dangereux peuvent apparaître en quelques minutes seulement. C’est généralement le cas lors de l’administration intramusculaire ou intraveineuse.

    Ne pensez pas qu'il est possible de faire face à un œdème sans utiliser de médicaments. Cela ne peut généralement être fait que si le problème n'est pas associé à une réaction allergique grave.

    L'absence ou le refus de suivre un traitement avec des antihistaminiques peut avoir des conséquences tristes.

    En outre, il est très important de suivre un traitement pour éliminer la maladie sous-jacente, ceci s’applique aux maladies du cœur, des reins, du foie et aux lésions infectieuses.

    Vidéos connexes

    Apprenez-en davantage sur la structure de nos organes respiratoires - gorge et larynx - et comment réagir en cas d'œdème dû à une allergie.

    En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

    Caractéristiques du traitement de l'angine et de l'amygdalite pendant l'allaitement: prise d'antibiotiques et allaitement pendant la période de maladie

    Angine de poitrine

    Toute maladie, même les infections respiratoires aiguës habituelles survenues chez la mère pendant la période d'allaitement, provoque un certain inconfort et est potentiellement dangereuse pour le bébé.

    Que sont les gouttes auriculaires?

    Laryngite

    L'otite est traitée à l'aide de gouttes auriculaires avec des effets antimicrobiens, anti-inflammatoires et analgésiques. L'utilisation locale de médicaments réduit la charge de médicaments sur les systèmes organiques de l'organisme et inhibe l'activité des agents pathogènes directement dans la lésion.