Principal / Laryngite

Comment soigner les maux de gorge chroniques?

Laryngite

En ce qui concerne l'angine chronique, se réfère à un processus pathologique qui se produit avec de fréquentes rechutes et se manifeste par une inflammation des amygdales. Se produit souvent la défaite du palatin (glandes), moins palatine et pharyngée. Il est plus correct dans ce cas de parler d'une amygdalite chronique, causée fréquemment par des maux de gorge et d'autres maladies infectieuses. C'est un processus inflammatoire aigu affectant les amygdales. Les médecins sont particulièrement préoccupés par le stade décompensé de la maladie, accompagné de la formation d’abcès, de complications de l’ORL et des organes internes (reins, myocarde). Au cours d’une exacerbation, l’état du patient peut être si grave qu’un traitement hospitalier est nécessaire.

Étiologie de l'angine

La principale cause de la maladie est une infection bactérienne ou virale. Plus de 30 types de micro-organismes peuvent être un facteur provoquant l'apparition de symptômes d'angine chronique (amygdalite). Mais le plus souvent dans le foyer on trouve la monoflore:

  • Flore coccique (staphylo, strecoto, pneumocoque).
  • Baguette hémophile.
  • Moraksella.
  • Toutes sortes d'anaérobies.
  • Champignons
  • Les parasites intracellulaires (chlamydia et mycoplasmes).
  • Virus (virus de l’herpès, y compris Epstein-Barr, adéno-et virus de Coxsackie).

La chronisation du processus contribue au traitement inadéquat, à la pathologie sanguine, aux maladies systémiques, aux pathologies infectieuses des organes voisins (carie, sinusite, adénoïdite, etc.) et à une diminution de la résistance globale de l'organisme.

Le groupe de risque pour le développement de processus pathologiques chroniques dans les amygdales comprend:

  • Enfants jusqu'à 6 ans.
  • Personnes souffrant de diabète.
  • Infecté par le VIH.
  • Personnes à faible statut social, non protégées socialement.

L'amygdalite peut être provoquée par un agent non infectieux et par des pathologies gênant la respiration nasale (polypes, courbure du septum nasal, traumatismes), des facteurs environnementaux (forte poussière, gaz, pollution par des produits chimiques agressifs dans l'air) et le travail dans des conditions industrielles dangereuses.

Classification et symptômes

Les manifestations de la maladie dépendent de la forme qu’elle prend. Le mal de gorge chronique, plus précisément l'amygdalite, se caractérise par:

  • Cours prolongé.
  • Processus pathologique ondulant (avec atténuation des symptômes et activation de l'activité pathogène).
  • Erosion des limites entre les différents stades de l'inflammation.
  • Multisymptomatique.

La classification de cette maladie est basée sur la capacité du corps à compenser les processus pathologiques affectant les amygdales. Selon ce principe, il y a:

  • Formulaire compensé ou simple.
  • Forme allergique toxique ou amygdalite décompensée.

Dans le premier cas, les symptômes sont assez rares. Les principaux signes de la maladie comprennent:

  • Accumulation de pus dans les lacunes (sous forme de masse liquide ou solide, appelée "embouteillages").
  • Puffiness et hyperplasia (épaississement) des bras, particulièrement sur les bords.
  • Amygdales élargies.

Au cours de la période d'exacerbation, les patients se plaignent de douleurs en avalant, de bouche sèche, surtout la nuit, d'apparition d'une odeur désagréable par la bouche. Lorsque les symptômes de rémission disparaissent. La maladie est exacerbée jusqu'à 3 fois par an.

Les symptômes décrits du processus inflammatoire peuvent être combinés avec une lymphadénite régionale. Cette manifestation de l'amygdalite, comme la forme toxique-allergique (TAF) est divisée en 2 formes. Des signes d'inflammation locale seront présents dans toutes les formes de la maladie. De plus, le TAF est caractérisé par:

  1. TAF 1 est accompagné de signes de nature toxique et allergique (fatigue, fièvre légère, douleurs articulaires récurrentes et malaises). Peut-être l'apparition de douleurs dans le cœur lors d'une exacerbation, mais les fonctions du cœur sont préservées intégralement. La période de récupération est longue et difficile.
  2. Dans tous les symptômes ci-dessus, des troubles fonctionnels affectant le myocarde (arythmies, modifications de l'ECG), une augmentation prolongée de la température de 37,0–37,5 ° C sont ajoutés. Dysfonctionnements des articulations, dysfonctionnement du système vasculaire, complications du foie et les reins. Des malformations cardiaques, des pathologies locales allant de la parafaryngite à des abcès, des maladies associées et un certain nombre de pathologies affectant la glande thyroïde et la prostate (chez les garçons / hommes), etc., peuvent se rejoindre.

Lorsque les aggravations du TAF augmentent. Le patient ne se sent pas assez en bonne santé presque constamment. Sentent la faiblesse et le malaise général, se plaint de malaise dans la gorge et de toux en dehors de la période d'exacerbation. La température est maintenue pendant toute la période de récupération. Les enfants deviennent pleurnichards, ils ont perturbé leur sommeil, parfois leur appétit.

Le traitement de l'angine de poitrine doit être effectué par un médecin, quelle que soit sa forme. Relativement légers sont sujets à un traitement ambulatoire, graves nécessitent une hospitalisation.

Signes diagnostiques

L'oto-rhino-laryngologiste est engagé dans le diagnostic et le traitement de cette maladie. En plus des plaintes caractéristiques d'un mal de gorge, il observe les changements typiques lors de l'examen d'une gorge:

  • Changements dans la taille des amygdales (augmentation / diminution).
  • Processus adhésifs entre les tissus des poignées et des glandes.
  • Hyperémie des bords des poignées et leur gonflement.
  • Modifications de la surface des amygdales (elles se détachent, le pus est visible dans les interstices).
  • Les ganglions lymphatiques sous-maxillaires peuvent être élargis.

Dans les cas graves, il y a une floraison jaune dans les amygdales, une gêne lors de la rotation de la tête, des maux de tête et des douleurs abdominales, des selles bouleversées.

Si un patient a développé une TAF, en plus de la pharyngoscopie, un examen complet du corps avec du sang pour la biochimie et des analyses cliniques, de l'urine, un frottis des amygdales, un ECG, etc., est nécessaire pour identifier l'agent infectieux, les complications et les processus pathologiques associés.

Directions de thérapie

En tant que traitement de l'angine chronique, différentes mesures peuvent être appliquées. Ils sont divisés en 2 groupes principaux:

Avec un traitement opportun chez le médecin ORL, la réhabilitation des foyers d’infection chronique chez le dentiste, le traitement en cours chez le thérapeute, vous pouvez vous en passer. Les méthodes suivantes peuvent être utilisées:

  • Drogue
  • Sans médicament (phytothérapie, physiothérapie).

Traitement de la toxicomanie

Les mesures antidrogue impliquent l'utilisation de drogues systémiques et locales. Maux de gorge chroniques (amygdalite) au stade aigu nécessitant un traitement:

  • Antibiotiques.
  • Immunostimulants / immunomodulateurs.
  • Complexes de vitamines.
  • Remèdes homéopathiques.
  • Enzyme signifie (hydrolases).

Parmi les antibiotiques, les macrolides (Azithromycine, Sumamed) ou les Cefalosporines (Cezolin, Cefazolin, Lysoline) sont les plus souvent utilisés. Les pénicillines sont moins couramment prescrites. Cela est dû à l’allergie généralisée de la population.

En cas de mal de gorge viral, les interférons (interféron) et leurs inducteurs (Kagocel) peuvent être recommandés. Les immunomodulateurs comprennent le cycloferon et des agents similaires. Les vitamines peuvent être prescrites sous forme de polycomplexes ou de vitamine C. Les remèdes homéopathiques qui peuvent être appliqués en cas de maux de gorge viraux incluent Aflubin. Les enzymes ou hydrolases sont utilisées pour détruire les cellules microbiennes afin de soigner un mal de gorge de nature bactérienne (lysozyme).

Parmi les remèdes locaux utilisés pour éliminer les lacunes et les gargarismes, on peut citer les solutions stériles bactéricides et antimicrobiennes:

  • Ekteritsid.
  • Miramistin.
  • Chlorhexidine.
  • Collargol
  • Dioxidine.
  • Furacilin.

Peut être prescrit des pastilles, y compris celles contenant un anesthésique local (anesthésique Grammidin C +) et des pulvérisations pour l’irrigation de la cavité buccale (Ingalipt, Stopangin, Maksikold). Si nécessaire, une antibiothérapie massive recommandée pour les pré, pré ou symbiotiques (Linex, Bifiform, Maxilak).

Des vaccins et des sérums, y compris des préparations de thymus, peuvent être prescrits. Mais dans la pratique, ce n'est pas le rendez-vous le plus fréquent auquel les patients sont confrontés.

Le lavage sous vide des amygdales est le plus souvent effectué par un oto-rhino-laryngologiste à l'aide de l'appareil Tonsillor. L’essence de la procédure est de laver le contenu de la lacune avec une solution antiseptique ou antibiotique. Cette méthode ne présente aucun avantage par rapport aux rinçages / irrigations classiques avec un antiseptique, car elle peut entraîner une infection fongique des amygdales. Cependant, il convient de noter que les médecins qui ont effectué la procédure ont réussi à amener la maladie à un stade compensé et à réduire le nombre d'exacerbations par an. La technique est désagréable, mais pas douloureuse.

Un traitement local des amygdales avec la solution de Lugol peut être prescrit. L'extrusion des embouteillages est recommandée uniquement à des fins de diagnostic. Le traitement par cette méthode, en particulier la pratique indépendante, n’est pas souhaitable. Vous pouvez provoquer une complication sous la forme d'un abcès.

Sur la base de certains instituts, ils tentent de guérir l'amygdalite chronique en utilisant des méthodes pour percer les amygdales avec des agents antibactériens, des sclérosants et des agents hormonaux. La méthode a donné de bons résultats, mais elle n’a pas trouvé une large application en raison de la pénibilité de la procédure et du risque d’abcès.

Traitement non médicamenteux

Comment traiter l'angine chronique sans médicament et peut-il être guéri de cette manière? L'angine est une pathologie qui nécessite une approche intégrée des mesures et méthodes thérapeutiques et préventives. C'est le seul moyen de vaincre la maladie. Les phytopreparations (herbes individuelles et leurs mélanges) possédant des propriétés anti-inflammatoires, astringentes et tanniques sont de bonnes substances auxiliaires:

  • Fleurs d'un camomille pharmaceutique.
  • Racine de calamus
  • Sage Herb
  • Fleurs d'hypericum
  • Herbe d'absinthe et autres.

On obtient de bons résultats en se gargarisant fréquemment avec du soda-sel et une solution de soude-iode ou la teinture d'eucalyptus lors de la reproduction. Parfois, il est recommandé d'utiliser une solution de vinaigre de pomme. C’est un bon antiseptique et antimycotique, mais il est préférable de ne pas utiliser cette méthode au stade aigu d’une muqueuse hyperémique sans consulter un médecin, afin de ne pas aggraver l’inconfort de la gorge.

Dans l'angine chronique, le traitement peut être non seulement bénéfique, mais également délicieux. Les immunomodulateurs naturels, qu'il est recommandé de prendre pour toutes les infections virales respiratoires et les maux de gorge, comprennent:

  • Api-products: miel et propolis (cette dernière est bonne pour l'inhalation).
  • Canneberges (sous forme de baies, boisson aux fruits, bouillon).
  • Rose Musquée (sous forme de bouillon et sirop "Holosas").

Avec modération, ces fonds, ainsi que les jus et les compotes, peuvent être bus sans ordonnance. Mais de tels immunomodulateurs d'origine végétale, tels que l'aloès, le ginseng, la racine dorée, l'échinacée, sont préférables selon les recommandations d'un spécialiste.

Au cours de la période d'exacerbation, il est recommandé aux patients:

  • Repos au lit
  • Boisson abondante (tiède, mais pas bouillante, pour ne pas blesser / brûler le mucus affecté)
  • Un régime d'épargne (pour épargner la doublure enflammée de la gorge).
  • Aération fréquente et nettoyage humide (pour réduire le nombre de bactéries ou de virus dans l'environnement).

Vous devez également rester sur la routine quotidienne et les procédures de trempe. Cela est vrai pendant la rémission. Afin d'éviter le surmenage, vous devez dormir au moins 8 heures par jour et l'activité intellectuelle est entrecoupée d'activité physique.

Physiothérapie

La médecine moderne dispose d'un arsenal riche en techniques de physiothérapie qui permettent la rééducation de la lésion et stimulent les forces immunitaires du corps, ainsi qu'à long terme:

  • Tube de quartz.
  • OVNI dans le domaine des nœuds régionaux.
  • UHF / Micro-ondes.
  • Échographie.
  • Thérapie au laser
  • Électrophorèse dans la région du cou et des ganglions lymphatiques cervicaux.

La quartzification joue un rôle désinfectant, nuisant à la microflore pathogène qui habite les amygdales. L'irradiation ultraviolette des ganglions lymphatiques stimule les forces immunitaires du corps et accélère la régénération.

Les ondes ultra-courtes et l'irradiation ultrafréquence avec la bande d'ondes électromagnétiques déclenchent les mécanismes de la réponse immunitaire, les processus de régénération. Ces procédures ont un effet désinfectant.

L'effet des ultrasons sur les amygdales stimule la circulation des liquides biologiques (sang et lymphe). Il a un effet anti-inflammatoire prononcé. Souvent pratiqué pour soigner les enfants.

L'utilisation d'un laser provoque une diminution de l'œdème et de l'inflammation. Il favorise la régénération des tissus des amygdales et le lancement des forces réactives du corps.

Ces procédures sont très efficaces, mais il existe un certain nombre de contre-indications. Vous ne pouvez pas attribuer ces techniques pendant la grossesse, le cancer suspect et le diagnostic de néoplasmes. Physiothérapie non recommandée pour les pathologies graves des organes internes (en phase de décompensation).

Opération

Répondant à la question de savoir comment soigner un mal de gorge, les patients doivent faire attention au fait que, face à l'inefficacité des médicaments et de la physiothérapie, ils ont recours à la chirurgie:

  • Ménageant, permettant de préserver les fonctions des amygdales (excision des lacunes par la méthode laser ou la galvanoplastie).
  • Amygdalectomie (partielle, complète).

L'excision partielle avec la méthode au laser peut provoquer la formation de cicatrices dans les tissus des amygdales et améliorer l'intoxication par le tonsillox, aggravant ainsi l'état du patient.

Maux de gorge chroniques

Le mal de gorge chronique est une maladie inflammatoire lente qui touche les amygdales et qui est susceptible de rechuter. Une des pathologies les plus courantes des organes ORL. Plus de 10% de la population totale est diagnostiquée. La principale raison de ce développement est le traitement erroné et tardif de l’angine de poitrine aiguë.

Types d'amygdalite chronique

L'amygdalite chronique se développe pour diverses raisons. Mais toujours, la principale est l'angine de poitrine non traitée. Cela est dû soit à l’insuffisance des qualifications du médecin, soit au fait que le patient n’a pas respecté toutes les recommandations relatives à la pharmacothérapie. Selon les statistiques, les personnes qui ont cessé de prendre des antibiotiques souffrent de maux de gorge, en se référant à l’amélioration de leur état, ou à un traitement prescrit de manière indépendante.

Normalement, après un processus inflammatoire aigu au niveau des amygdales, leur rétablissement complet se produit. En raison de diverses circonstances, l’achèvement du processus pathologique n’a pas lieu et l’infection reste dans le corps. Ainsi, la maladie acquiert une forme lente sans symptômes graves. Avec l'exacerbation de l'amygdalite chronique se manifeste généralement pour l'amygdalite aiguë.

L'amygdalite est de trois types, selon le type d'agent pathogène:

  1. Bactérienne Se produit en raison de l'ingestion de bactéries dans l'oropharynx, telles que le streptocoque, le staphylocoque, le bacille intestinal et le pus bleu. Sous cette forme, le processus est presque toujours localisé uniquement sur les amygdales, dans les cas avancés, il dépasse leurs limites. N'a pas d'apparition aiguë, les symptômes augmentent progressivement. La principale différence entre l'angine bactérienne est la présence de foyers purulents sur les glandes.
  2. Fongique. Apparaît principalement en raison de l'ingestion de champignons ressemblant à la levure et à la moisissure. Le processus n'a pas une localisation claire, affecte les amygdales, la muqueuse buccale et le pharynx. Pour l'amygdalite fongique caractérisée par des îlots blanchâtres, avec la suppression de laquelle apparaissent des ulcères saignants.
  3. Virale. La cause en est l'ingestion de virus (grippe, herpès, adénovirus, Epstein-Barr). Pour cette espèce, apparition généralement aiguë avec une augmentation des symptômes semblable à la foudre. Les foyers purulents en cas de maux de gorge viraux ne sont pas marqués. L'inflammation s'étend aux amygdales, au palais mou, à l'arc, à la langue et à la gorge. Presque toujours accompagné d'un nez qui coule et de la toux. Plaque blanchâtre, en forme de film, à l'enlèvement duquel le mucus ne saigne pas.

L'amygdalite virale et fongique est dans la plupart des cas la principale source d'un processus chronique. Si ces deux pathologies ne font pas assez attention dans la phase aiguë et n'éliminent pas l'inflammation, une infection bactérienne se produit, qui devient déjà morose. Les amygdalites virales et fongiques sont rarement chronisées, ce qui se produit lorsque l'agent pathogène affecte tout le corps (herpès, candidose).

En plus du traitement erroné des angines aiguës, le développement de l'angine chronique est favorisé par:

  • foyers inflammatoires lents dans les organes adjacents aux amygdales (rhinite, pathologie des sinus paranasaux, adénoïdite, carie, parodontite);
  • violation de la respiration nasale (courbure du septum, traumatisme, néoplasme des voies nasales);
  • autres pathologies systémiques;
  • affaiblissement des capacités de protection du corps.

À son tour, pour réduire l'immunité conduire:

  • alimentation inappropriée et déséquilibrée;
  • mode de vie passif;
  • l'hypothermie;
  • le stress;
  • surmenage, effort physique excessif;
  • environnement écologique défavorable;
  • mauvaises conditions de travail;
  • mauvaises habitudes.

Les enfants des six premières années de vie sont plus sujets à l'angine chronique. Cela est dû au développement insuffisant du système immunitaire. Les segments de la population socialement inadaptés, ainsi que les personnes séropositives, sont également à risque.

Symptômes de l'angine chronique

Selon son évolution, l'angine chronique se divise en deux formes: compensée et décompensée. Lorsque l'amygdalite est compensée, malgré le processus inflammatoire, elle remplit sa fonction principale. Sous-décompensé implique que les glandes ne remplissent pas leur rôle dans l'organisme, car elles ne sont qu'une source d'infection. Le traitement conservateur de l'angine chronique à ce stade ne donne pas l'efficacité, les médecins ont recours à une intervention chirurgicale.

Les symptômes d'un processus lent dans les glandes ne sont pas prononcés. L'amygdalite chronique est indiquée par les modifications structurelles suivantes des amygdales, que le médecin peut observer:

  • atrophie du tissu lymphadénoïde, remplacée par le connectif;
  • le nombre de lacunes à la surface de l'organe est réduit;
  • les ganglions lymphatiques cervicaux sont élargis;
  • le nombre de follicules diminue, ils deviennent denses;
  • les glandes deviennent plus petites;
  • des cicatrices et des adhérences apparaissent entre les tempes et les amygdales.

En ce qui concerne les signes d’amygdalite paresseuse que le patient ressent lui-même, ils incluent:

  • inconfort dans la gorge, chatouillement, pouvant durer plusieurs mois;
  • toux, surtout la nuit;
  • odeur fétide de la bouche;
  • augmentation périodique de la température corporelle par rapport aux indicateurs subfébriles;
  • fatigue accrue, somnolence;
  • exacerbation de la maladie plusieurs fois par an.

Les rechutes sont pour la plupart saisonnières. La moindre hypothermie peut provoquer une amygdalite aiguë, pour laquelle les symptômes suivants sont spécifiques:

  • mal de gorge aigu, aggravé par la déglutition, s'étendant souvent dans l'oreille;
  • fièvre
  • intoxication du corps;
  • faiblesse grave, vertiges;
  • perte d'appétit.

Il n'est pas recommandé de traiter un mal de gorge seul. Aux premiers signes de la maladie devrait consulter immédiatement un médecin.

Traitement conservateur de l'amygdalite chronique

Avant de comprendre comment traiter l'angine chronique, vous devez poser un diagnostic complet de pathologie. Tout d’abord, le pharynx est examiné, les ganglions lymphatiques cervicaux sont palpables et l’historique est recueilli. Pour clarifier les agents pathogènes de la pathologie sont affectés les tests de laboratoire suivants:

  • Frottis du pharynx et du nez pour l'ensemencement. Grâce à cette analyse est déterminée par le type d'agent pathogène, sa sensibilité aux médicaments.
  • Analyse clinique du sang. Après avoir mené cette étude, on saura quel type d’infection a causé la pathologie. Chaque type d'angine a son propre schéma d'analyse détaillée. Le prélèvement sanguin est effectué en période d'exacerbation.
  • Analyse d'urine. Cette étude est menée pour évaluer la fonctionnalité du système excréteur.

Après avoir reçu les résultats de la recherche, le médecin décidera comment traiter l'amygdalite chronique dans ce cas. Se débarrasser du processus complètement lent n'est pas possible. Souvent, le processus est traité par aggravation. Il est possible de supprimer un foyer chronique dans les amygdales ou de suspendre son activité de deux manières: conservatrice et chirurgicale.

Les méthodes conservatrices comprennent la prise de médicaments systémiques, les procédures locales et la physiothérapie.

Médicaments

Comment guérir un mal de gorge chronique sans chirurgie, cette question est posée par tous ceux qui sont confrontés à une pathologie.

La thérapie étiotropique est le principal moyen de lutter contre la maladie, son but est d’éliminer la cause de la maladie. Ceux-ci comprennent trois groupes de médicaments:

  1. Antibiotiques. Ils sont prescrits pour l'angine chronique d'origine bactérienne. Les céphalosporines (Ceftriaxone, Cedex), les Macrolides (Sumamed, Azithromycin), les Amoxicillines (Augmentin, Ospamox) sont utilisés dans le groupe. Selon la gravité du processus et l'âge du patient, les agents sont administrés sous forme d'injections et en interne (comprimés, sirops).
  2. Antifongique. Utilisé pour l'amygdalose. Posséder des propriétés fongicides et fongistatiques, tuer ou suspendre la croissance de champignons pathogènes. Parmi les médicaments antimycotiques, on compte la nystatine, le fluconazole et la lévorine.
  3. Antiviral. Éliminer les virus inflammatoires ingérés et provoqués (acyclovir, izoprinozine).

En plus de la thérapie étiotropique, le rôle principal dans la lutte contre l’angine de poitrine chronique est la restauration des capacités de protection du corps. Les immunostimulants et les immunomodulateurs sont utilisés pour renforcer l'immunité (Aflubirn, Anaferon).

Lors de la prise d'antibiotiques et de lésions candidales des amygdales, des médicaments contenant des lactobacilles sont prescrits. Dans le premier cas, il est nécessaire de prévenir la dysbactériose, qui survient lors de l'utilisation d'agents antimicrobiens. Dans l'amygdalite fongique, les probiotiques sont utilisés pour corriger le déséquilibre, qui est dans la plupart des cas la cause du développement d'une pathologie.

À des températures élevées, des agents antipyrétiques sont utilisés (Paracétamol, Nurofen, Nimesil). En plus d'éliminer l'hyperthermie, ce groupe de médicaments a un effet anti-inflammatoire prononcé.

Si les amygdales augmentent lors de l’exacerbation des amygdalites chroniques, ce qui rend l’avalement difficile, voire parfois même la respiration, des antihistaminiques sont prescrits (Fenistil, Eden, Citrine). Ils aident à éliminer le gonflement des tissus, améliorant ainsi la perméabilité dans la gorge.

L'angorothérapie combinée implique l'utilisation de médicaments locaux qui agissent directement dans l'inflammation. Les moyens de ce groupe sont disponibles sous la forme d’aérosols (Eucalyptus, Hexoral) et de pastilles (Faringosept, Septifril, Strepsils). Quelle que soit la forme de libération, ils ont des propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques et antalgiques.

Gargarisme

Le gargarisme est une autre façon de traiter le mal de gorge chronique. Grâce à cette procédure, les amygdales sont nettoyées du pus et des germes, la membrane muqueuse est humidifiée et l'inflammation disparaît.

Pour le rinçage des produits pharmaceutiques et des outils faciles à préparer à la maison. Parmi les recettes des guérisseurs traditionnels figurent:

  • A un verre d'eau bouillie, refroidie à la température ambiante, est ajoutée une cuillère à café de sel, la même quantité de soude, quelques gouttes d'iode (jusqu'à 5, pas plus). Se gargariser toutes les deux heures. Le sel soulage l'œdème inflammatoire, la soude - irritation, l'iode a une propriété bactéricide.
  • Une cuillère à soupe de calendula ou de camomille en pharmacie est versée avec un verre d'eau bouillante, infusée, filtrée. Appliquer toutes les heures.

Parmi les préparations pharmaceutiques émettent:

L'effet de tels médicaments vise à éliminer l'œdème inflammatoire, à détruire la microflore pathogène.

Les préparations sont également administrées à l'aide d'un inhalateur. Cette méthode est nouvelle mais elle est déjà largement utilisée dans le traitement des pathologies des organes ORL.

Il convient de noter que les procédures locales n'éliminent pas complètement le processus inflammatoire, mais seulement les symptômes désagréables accompagnant un mal de gorge. Primaire dans le traitement de la thérapie étiotropique.

Physiothérapie

Lorsque le processus inflammatoire se résorbe en état de rémission, une physiothérapie est prescrite, qui fait partie d'une thérapie complexe. Le plus couramment prescrit:

  • traitement infrarouge;
  • thérapie magnétique;
  • laser;
  • phonophorèse.

Ultrafonoforez fonctionne comme un irrigateur, où des solutions antiseptiques sont administrées aux glandes sous pression. Avec cette procédure, les lacunes sont nettoyées du pus et des agents pathogènes, la régénération des tissus est améliorée, le nombre de cicatrices est réduit.

Au stade de la réduction de l'inflammation dans l'angine chronique, le traitement par la chaleur est important. Un moyen simple et abordable - des compresses de semi-alcool ou de vodka. L'amygdalite aiguë est une contre-indication au réchauffement.

La cryodestruction

Le traitement conservateur de l'amygdalite de la forme chronique comprend également la cryodestruction. Dans un autre, on parle de "congélation" des amygdales.

Après la procédure, l'état du patient s'améliore considérablement, le gonflement diminue, le syndrome de la douleur disparaît. L'état de "calme" peut durer jusqu'à six mois. Après la procédure est recommandé de répéter.

Méthodes chirurgicales

Avec la forme décompensée d'angine chronique, lorsque les glandes ne remplissent pas leur fonction, le traitement principal est la chirurgie.

Après un diagnostic complet et l'élimination des contre-indications, l'amygdalotomie est réalisée sous anesthésie générale (retrait d'une partie des amygdales) ou amygdalectomie (ablation complète des glandes). Ces méthodes d'intervention sont maintenant rarement utilisées, les médecins ayant souvent recours à la correction au laser.

Contre-indications à la chirurgie:

  • diabète sucré;
  • troubles de la coagulation;
  • la tuberculose;
  • insuffisance rénale;
  • grossesse au deuxième et troisième trimestre.

Après la chirurgie, il est conseillé au patient de se soumettre à des examens préventifs 1 fois sur 6 mois.

Complications de l'amygdalite chronique

Les personnes souffrant d'amygdalite chronique souffrent souvent de maladies des voies respiratoires supérieures, telles que bronchite, rhinite, laryngite, sinusite, pneumonie.

En outre, l'angine de poitrine mal traitée ou lente peut contribuer au développement de nombreuses pathologies:

  • rhumatisme suivi d'inflammation et de destruction des tissus articulaires;
  • malformations cardiaques;
  • péricardite;
  • la septicémie;
  • méningite;
  • otite moyenne;
  • maladies de la peau.

Pour éviter cela, lorsque les premiers symptômes de l'angine de poitrine doivent demander l'aide d'un hôpital.

Prévention

La principale mesure préventive pour la prévention de l'angine chronique est le traitement opportun et correct de l'amygdalite aiguë. Afin d'éviter la chronisation du processus, dès les premiers symptômes de la pathologie, il est nécessaire de contacter un médecin ORL et de suivre attentivement toutes ses recommandations.

En outre, il est nécessaire de renforcer les fonctions de protection du corps:

  • avoir une alimentation équilibrée, y compris tous les groupes d'aliments;
  • mener une vie active;
  • respecter la propreté dans les chambres;
  • éliminer l'alcool et le tabagisme;
  • faire du sport;
  • éviter l'hypothermie et la surchauffe.

Le mal de gorge chronique est difficile à traiter. Il s’agit de pathologies plus faciles à prévenir que à éliminer. Tous les patients qui essaieront de guérir eux-mêmes de l’amygdalite devraient en tenir compte.

Comment guérir l'amygdalite chronique une fois pour toutes

✓ Article vérifié par un médecin

L'amygdalite chronique est une inflammation infectieuse des amygdales (amygdales), qui dure longtemps. Dans cette maladie, des bactéries et des microbes nuisibles (streptocoques, staphylocoques) sont constamment présents sur les amygdales, prêtes à toute occasion favorable pour qu'elles commencent à proliférer activement, entraînant un angor aigu du porteur (humain). La particularité de l'amygdalite chronique est un traitement difficile, car il est presque impossible d'éliminer complètement la bactérie qui en est la cause. Mais vous pouvez aider le corps à vivre en paix avec eux et empêcher l'aggravation et la propagation de l'infection.

Comment guérir l'amygdalite chronique une fois pour toutes

Causes et symptômes de la maladie

L'amygdalite chronique survient chez les enfants et les adultes, quels que soient leur lieu de résidence et le climat. Plusieurs facteurs peuvent causer une infection aux amygdales:

  • maladies infectieuses sous-traitées (généralement l'angine de poitrine);
  • pharyngite fréquente (mal de gorge);
  • l'allergie;
  • inflammation dans les sinus;
  • septum nasal tordu;
  • les caries et les maladies des gencives;
  • faible immunité.

Dans la plupart des cas, la maladie se développe après une amygdalite aiguë mal traitée. Un mal de gorge devient simplement chronique lorsque l'infection sélectionne les tissus lymphatiques des amygdales comme lieu de résidence permanent. En temps normal, les bactéries pathogènes sont à l’état dormant et ne doivent pas causer de gêne grave.

Bactéries responsables d'une amygdalite chronique

Les facteurs suivants peuvent provoquer leur activité:

  • hypothermie de l'oropharynx ou du corps entier;
  • lésions mécaniques des amygdales, brûlures chimiques ou thermiques (par exemple, épicé, aliments chauds, alcool fort);
  • une forte diminution de l'immunité due à la présence d'autres infections dans le corps;
  • nutrition malsaine et déséquilibrée;
  • tension nerveuse prolongée, stress sévère.

Tous ces facteurs contribuent à réduire les défenses immunitaires de l’organisme, ce qui crée un environnement favorable à la prolifération rapide des bactéries. L'amygdalite s'aggrave, l'angine suivante commence.

L’inspection visuelle de la gorge des patients atteints d’une amygdalite chronique révèle:

  • amygdales élargies et rougies;
  • friabilité et rainures sur le tissu amygdalien;
  • la présence d'abcès blancs sur les amygdales, d'où part périodiquement une masse de caillé à l'odeur purulente.

Pathogenèse de l'amygdalite chronique

Les changements visuels sont accompagnés de fortes douleurs dans la gorge, de la fièvre, des frissons, de la faiblesse. Il peut également y avoir une augmentation des ganglions lymphatiques dans le cou.

IMPORTANT! Si une personne souffre d'angine plus d'une fois par an, il est probable qu'elle souffre d'une amygdalite chronique.

Les signes prononcés d’amygdalite chronique peuvent apparaître ou disparaître, les périodes d’exacerbation étant remplacées par des périodes de rémission. Dans ce cas, nous parlons de la forme compensée de la maladie, lorsque les glandes sont capables de faire face à une inflammation, empêchant ainsi son développement. Cependant, avec le temps, en particulier si l’immunité d’une personne est déprimée, les périodes de rémission peuvent complètement disparaître et l’amygdalite se décompensera. Dans ce cas, les amygdales seront constamment enflammées et dilatées, et les faiblesses, la somnolence et les douleurs persistantes dans la gorge ne seront pas dépassées.

Par conséquent, il est très important de commencer le traitement adéquat à temps. De plus, une amygdalite chronique, laissée sans surveillance, peut entraîner des complications au niveau du système cardiovasculaire, des reins, du système respiratoire et du système musculo-squelettique.

Qu'est-ce qu'une amygdalite chronique?

Puis-je me débarrasser de l'amygdalite chronique une fois pour toutes?

Malheureusement, c'est impossible. Éliminer toutes les bactéries et tous les microbes responsables des maladies n’est pas possible, car ils piègent une personne partout: dans l’air, dans l’eau, dans la nourriture. Mais un corps humain sain et fort fait face à l'infection qui s'y est introduite par lui-même. Le gardien de la santé est une réponse immunitaire qui calcule et détruit rapidement une bactérie nuisible. Si l’immunité diminue, toute infection qui pénètre dans le corps persiste et provoque diverses inflammations et maladies.

Une autre raison pour laquelle il est difficile d'éliminer complètement les angines est la capacité des microbes à s'adapter rapidement et à développer une résistance aux conditions défavorables. L’habitude moderne moderne de traiter avec des antibiotiques même des affections mineures a aidé les bactéries pathogènes à développer des mécanismes de protection fiables. En réponse à l'action de l'antibiotique, les microbes produisent des enzymes spécifiques qui neutralisent et détruisent les composants actifs du médicament. En conséquence, l’antibiotique n’élimine pas l’infection.

Mais ce n'est pas tout. L'un des responsables de l'amygdalite chronique - Staphylococcus aureus - forme des colonies vivant dans des films multicouches. Par conséquent, même si le médicament détruit la couche supérieure de bactéries, les couches restantes continuent à fonctionner activement.

Amygdales palatines avec tosillite chronique

Mode de vie qui aide à se débarrasser des symptômes de l'amygdalite

Étant donné que la principale cause de l'infection est une immunité réduite, le traitement de l'amygdalite chronique ne peut se passer de procédures de restauration.

Améliorer l'immunité et résister aux exacerbations permettra:

  • activité physique suffisante;
  • alimentation équilibrée;
  • durcissement
  • éviter les mauvaises habitudes (la fumée de cigarette et l'alcool irritent les amygdales et réduisent l'immunité);
  • maintenir l'humidité de l'air dans la pièce entre 60 et 70% (à l'aide d'un humidificateur).

Le point sur le besoin de durcissement provoque une protestation valable chez de nombreuses personnes, car les amygdalites chroniques sont souvent exacerbées par l'hypothermie. Mais la technique de revenu implique une diminution progressive et très lente de la température de l'eau ou de l'air, ce qui permet au corps de s'adapter aux changements et d'élargir doucement sa zone de confort. Vous pouvez faire attention au système de durcissement Porfiry Ivanov. Pour les enfants, il existe d'autres méthodes: Komarovsky, Grebenkina, Tolkachev.

Prévention de l'amygdalite chronique

Il est possible de procéder au durcissement à l'aide d'une douche à contraste, lorsque de l'eau chaude (jusqu'à 45 degrés) ou froide (jusqu'à 18 degrés) est allumée en alternance. Le contraste de température augmente par étapes: les premiers jours, la température diminue et n'augmente que de deux à trois degrés par rapport au niveau confortable, puis l'écart de température se creuse.

IMPORTANT! Les procédures de durcissement ne peuvent être effectuées lors de l'exacerbation de maladies, y compris d'amygdalite chronique.

Traitement médicamenteux

Dans les amygdalites chroniques en rémission, les antibiotiques sont utilisés très rarement et la préférence est donnée aux antihistaminiques, les aérosols antiseptiques. Le médecin prescrit également des inhalations avec des médicaments: furatsilinom, Tonsilgonom N, Dioksidinom et autres.

Pour le traitement des exacerbations des amygdalites chroniques, les antibiotiques sont presque toujours utilisés. Ils vous permettent de supprimer rapidement et de manière fiable l’activité et la croissance des bactéries pathogènes, en éliminant l’infection et en améliorant l’état du patient.

Traitement de l'amygdalite chronique

Les groupes d'agents antibactériens suivants sont utilisés pour le traitement de l'amygdalite chronique:

  • les pénicillines (Flemoksin Solutab, Panklav, Ampisid);
  • les macrolides (Sumamed) et les céphalosporines (Cefspan);
  • les aminosides (amikacine).

IMPORTANT! Choisir des médicaments, fixer les dosages et la durée du traitement ne peut être que médecin. L'automédication avec des antibiotiques peut entraîner des changements irréversibles dans le corps.

Pénicillines

Ces médicaments soulagent non seulement les symptômes lors d’une exacerbation, mais protègent également le corps contre l’apparition de complications causées par les streptocoques.

Flemoxin Solutab

Le médicament Flemoksin Solutab combat activement les staphylocoques, les streptocoques et d’autres bactéries.

Disponible sous forme de pilule. Cet antibiotique semi-synthétique combat activement les staphylocoques, les streptocoques et d'autres bactéries. La posologie exacte est déterminée par le médecin, mais ne dépasse généralement pas 750 mg par jour pour les enfants et 1 500 mg pour les adultes. La durée du traitement est d'au moins 10 jours.

Ampisyd

Formes de libération de drogue Ampisid

Présenté sous forme de comprimés, poudres pour suspension et injection. Les ingrédients actifs du médicament le rendent efficace même contre les souches bactériennes résistantes. Le produit est pris à l'intérieur à des doses allant jusqu'à 25 mg par jour pour les enfants et jusqu'à 2 000 mg pour les adultes. La durée du traitement peut aller jusqu'à deux semaines.

Macrolides et céphalosporines

Les macrolides ont une action bactériostatique, bloquant la reproduction et la croissance des bactéries. En outre, ils sont capables de pénétrer facilement dans les cellules du corps et de détruire leurs microbes. Et les céphalosporines agissent sur toutes les bactéries résistantes aux pénicillines.

Sumamed

La forme de libération du médicament Sumamed

Présenté sous forme de comprimés, gélules, lyophilisat, poudre et granulés pour suspension. Actif contre un large éventail de bactéries, y compris les streptocoques et les staphylocoques. Adultes par jour est prescrit à 0,5 g pendant trois jours, pour les enfants - 10 mg par jour par kilogramme de poids pendant trois jours.

Cefspan

Cefspan, disponible sous forme de capsules et de granulés pour suspension, contient l’antibiotique céfixime, qui supprime les bactéries pathogènes et résiste à l’enzyme protectrice qu’elles produisent, les bêta-lactamases. Les enfants pesant plus de 50 kg et les adultes recevant 400 mg du médicament par jour, les enfants pesant moins de 50 kg - jusqu'à 12 mg par jour. Le cours dure jusqu'à 10 jours.

Les aminosides

Les aminoglycosides traitent même les infections les plus graves, mais ils sont hautement toxiques. Par conséquent, leur utilisation n'est justifiée que dans le cas d'une amygdalite chronique décompensée. Il est conseillé d'utiliser des médicaments de troisième génération ayant des effets toxiques réduits.

Amikacin

Amikacin est disponible exclusivement sous forme de poudre et de solution injectable. Il est efficace dans la lutte contre les staphylocoques résistants à la pénicilline et aux céphalosporines. Dosages prescrits par un médecin. Pendant la période de traitement, il est nécessaire de contrôler chaque semaine les fonctions des reins, du nerf auditif et de l'appareil vestibulaire.

Laver les amygdales

Une procédure de lavage des amygdales est souvent prescrite lors de l'exacerbation d'une amygdalite chronique. Des médicaments antibactériens sont utilisés - furaciline, chlorhexidine, miramistine, bactériophages contre staphylocoques et streptocoques.

Un jet d'une solution du médicament est dirigé sous pression dans les lacunes des amygdales, éliminant ainsi l'infection et désinfectant la zone touchée. De plus, l'aspiration du contenu infecté des lacunes peut être utilisée avec un appareil spécial. Le résultat de la procédure est l’élimination ou la réduction significative de l’inflammation, l’amélioration des amygdales et du bien-être général, la réduction de la fréquence des exacerbations.

Processus de lavage des amygdales

IMPORTANT! La procédure de lavage des amygdales ne peut être effectuée qu'avec un spécialiste ORL spécialement formé.

Recettes Phytothérapie

Lorsque l'amygdalite chronique survient sous une forme compensée, vous pouvez y faire face en utilisant de simples remèdes populaires. Les plus courants sont le gargarisme et l'inhalation de décoctions à base de plantes. Et si l’amygdalite s’aggrave, sans rinçage ni inhalation, surtout ne pas faire.

Les herbes les plus efficaces dans le traitement de l'amygdalite:

  • la sauge;
  • millefeuille;
  • calendula;
  • la camomille;
  • feuilles d'eucalyptus.

Vous pouvez utiliser chaque herbe séparément ou en tant qu'ensemble. Pour l'inhalation peut être utilisé comme l'ancienne méthode avec une casserole et des dispositifs spéciaux - inhalateurs et nébuliseurs.

Inhalateur pour le traitement de l'amygdalite chronique

Maux de gorge chroniques

Mal de gorge chronique (amygdalite) - inflammation persistante des glandes palatines avec récidives fréquentes et signes d'intoxication générale. C'est l'une des maladies infectieuses les plus répandues dans le monde, connue depuis l'époque d'Avicenne. L'incidence chez les enfants est de 13 à 15% et chez les adultes de 7 à 11%. L'apparition et le déroulement du processus inflammatoire présentent un certain nombre de caractéristiques. Ici, nous allons parler d'eux. Et aussi considérer en détail les symptômes et le traitement de l'état pathologique.

Le développement de la maladie et ses conséquences

Les causes de l'angine chronique sont très diverses, mais elles entraînent le plus souvent le développement d'une amygdalite sous-traitée. Dans le cours normal de la maladie après une inflammation aiguë des amygdales acquièrent la même structure qu'avant l'indisposition. Mais dans certains cas, avec une immunité affaiblie, le corps humain perd la capacité d'achever le processus pathologique, qui devient chronique. Ainsi, l'inflammation reste dans les glandes, qui sont constamment exacerbées par des facteurs défavorables.

Le processus inflammatoire lent est peut-être la cause la plus fréquente de maladies du système respiratoire et des organes internes: bronchite, pharyngite, endocardite, rhumatisme, maladie cardiaque. Ainsi, une maladie apparemment inoffensive est capable de causer beaucoup de problèmes, qui devront être combattus longtemps et durement.

Les symptômes

Les symptômes de l'angine chronique se développent le plus souvent par vagues et détériorent considérablement la qualité de vie du patient. Un processus inflammatoire lent provoque une élévation prolongée (parfois jusqu'à 4–6 mois) de la température corporelle à 37,2–37,5 ° C, une sécheresse et un mal de gorge.

En outre, il existe d'autres signes d'angine chronique:

  • rougeur et épaississement de la membrane muqueuse du pharynx;
  • changements dans la structure des amygdales (relâchement ou compactage);
  • faiblesse constante, fatigue, irritabilité;
  • bouchons purulents ou pus liquide dans les lacunes des amygdales;
  • ganglions lymphatiques sous-maxillaires élargis.

La présence de trois signes ou plus de ce qui précède indique la possibilité d'une inflammation paresseuse.

Les maux de gorge chroniques sont compensés ou décompensés. Dans le premier cas, les glandes touchées remplissent leurs fonctions et répondent assez bien au traitement.

L'amygdalite atone est souvent compliquée par des maladies respiratoires et d'autres processus pathologiques.

Traitement

Comment guérir une maladie chronique? Le principal objectif des interventions thérapeutiques devrait être le renforcement de l'immunité locale et générale, ainsi que l'élimination des symptômes de l'inflammation. La lutte contre l'amygdalite implique l'utilisation de méthodes thérapeutiques conservatrices et chirurgicales.

Traitement conservateur

L'utilisation de médicaments est une priorité dans le traitement du processus inflammatoire. Dans le même temps, s'attarder uniquement sur les médicaments ne devrait pas être. Le traitement doit être complet et multidirectionnel.

Antibiotiques

Ce sont les antibiotiques qui sont considérés comme les principaux médicaments utilisés pour l'angine de poitrine, car ils détruisent directement les agents responsables de la maladie. Dans le même temps, les pénicillines restent le principal remède contre l’angine. S'ils n'ont pas l'effet désiré ou ne provoquent pas d'allergies, d'autres antibiotiques sont introduits dans le schéma thérapeutique.

Pour le traitement de l'angine de poitrine, utilisez le plus souvent les médicaments suivants:

  • pénicillines - Phénoxyméthylpénicilline, Augmentine, Ampicilline;
  • macrolides - clarithromycine, azithromycine (Sumamed);
  • céphalosporines - céfuroxime.

L'utilisation d'antibiotiques nécessite une consultation obligatoire avec un médecin. Une caractéristique de la nomination d'antimicrobiens chez les enfants et les femmes enceintes est leur posologie stricte et leur durée d'administration.

Anti-inflammatoires et antipyrétiques

Quoi d'autre peut être traité pour l'angine chronique? Une inflammation sévère des glandes sans traitement opportun et compétent peut entraîner de graves complications. Par conséquent, pour éliminer les symptômes de l'amygdalite utilisez activement des anti-inflammatoires non stéroïdiens du groupe:

  • Le paracétamol;
  • Le diclofénac;
  • Indométacine;
  • La nimésulide;
  • Naproxen.

Ils réduisent la douleur dans la gorge, réduisent la température et améliorent l'état général du patient.

Médicaments à usage topique

Le traitement de l'angine chronique implique l'utilisation de médicaments agissant directement sur le site de l'inflammation. En tant que remède local, divers vaporisateurs et pastilles sont utilisés, notamment des composants antimicrobiens, anti-inflammatoires et antiseptiques:

  • aérosols - Ingalipt, Stopangin, Hexoral;
  • sucettes - Travisil, Strepsils, Lizobakt, Faringosept (Ambazon).

Pour une meilleure efficacité, il est nécessaire de combiner diverses formes de préparations locales, car les sprays ont une action plus forte mais plus courte, et les pastilles et les pastilles agissent pendant 60 minutes.

Il est recommandé d'utiliser les remèdes locaux une demi-heure après les repas. Les sprays sont vaporisés pour respirer profondément afin de couvrir la plus grande partie possible de la zone.

L'inhalation

L'inhalation d'amygdalite est utilisée sur un pied d'égalité avec d'autres mesures thérapeutiques. Ils ont un effet positif sur les amygdales enflammées et accélèrent la récupération. Les procédures sont effectuées avec des infusions aux herbes et des antiseptiques bien nettoyés et désinfectant les glandes. Parmi les médicaments locaux figurent les plus efficaces Miramistin et Furatsilin. Pour le traitement, les solutions sont diluées avec de l’eau chaude dans un rapport de 1: 1.

Le cromoglycate de sodium est utilisé pour éliminer l'œdème pharyngé et faciliter la respiration. L'outil est dissous dans un liquide et appliqué à travers un nébuliseur plusieurs fois par jour. S'ils sont sujets à des réactions allergiques, l'inhalation se fait avec du sel marin ou de l'eau minérale.

Bien agir sur les glandes enflammées de tisanes: camomille, calendula, sauge, eucalyptus. Dans l'infusion de légumes, vous pouvez ajouter quelques gouttes d'huile essentielle.

Des moyens correctement sélectionnés sont en mesure de sauver rapidement le patient des symptômes de l'amygdalite et de prévenir le développement de complications.

Gargarisme

Un autre excellent moyen de traiter l'angine chronique. Le rinçage élimine les amygdales du pus et des germes, élimine la douleur et l'inflammation, hydrate la membrane muqueuse.

Pour la procédure utilisant des médicaments ou une infusion d'herbes médicinales. Le moyen le plus populaire d'irriguer la gorge consiste à utiliser une solution de soude et de sel additionnée de quelques gouttes de teinture d'iode. Cette recette simple élimine rapidement tous les symptômes de l'angine.

Parmi les médicaments pour l'amygdalite, les suivants sont les plus populaires:

Dans la solution de rinçage, vous pouvez ajouter 2 à 3 gouttes d'huile essentielle. Tous les médicaments ci-dessus inhibent la croissance de la microflore pathogène, réduisent l'inflammation et le gonflement.

Autres méthodes de traitement conservateur

Outre le traitement médicamenteux, des ultrasons à basse fréquence (ultraphonophorèse) sont utilisés. Dans le même temps, l'immunité locale et générale est activée, la perméabilité vasculaire s'améliore.

Pour le traitement de l'angine chronique, appliquez le dispositif "Tonsillor". Avec elle, les lacunes sont lavées avec une solution antiseptique. Une amélioration notable de l’état est notée après 6 à 7 séances. Au total, 10 à 12 procédures sont habituellement prescrites.

Dans l'amygdalite chronique, la sonication est réalisée avec une solution de Lizobact ou de Chlorhexidine. Lorsque la nature virale de l'angine de poitrine utilise Viferon. Pour réduire les changements cicatriciels, Lugol est le plus souvent administré.

La cryodestruction (exposition au froid) soulage la douleur et la sensation d’une bosse dans la gorge améliore l’état général du patient. La période de rémission dure au moins 6 mois, ce qui est très bon pour la forme chronique.

La Krotherapy peut être utilisée comme méthode de thérapie indépendante ou incluse dans le traitement complexe. L'exposition est réalisée sous anesthésie locale. La procédure est exempte de sang et sans douleur, bien tolérée par les patients et ne nécessite pas d'hospitalisation.

Remèdes populaires

Des recettes de médecine alternative aideront à guérir l'angine chronique. Ils constitueront un excellent complément au traitement médicamenteux et ne nuisent pas à la santé.

Pour lutter contre les symptômes de l'amygdalite, on utilise le plus souvent les produits de l'apiculture, le jus de betterave, la décoction d'églantier, le citron et l'aloès.

Les prescriptions suivantes sont utilisées pour le traitement:

  • gargarisme aux herbes, vinaigre de cidre, sel, jus de betterave;
  • mise en scène de vodka ou de compresses d'alcool;
  • boire du lait chaud avec du miel.

Il est très utile, en cas de mal de gorge, de manger une cuillère de miel en le dissolvant lentement. Cela vous permet d'éliminer les amygdales de la plaque purulente, d'anesthésier et de réduire l'inflammation. Le traitement avec des remèdes populaires doit être coordonné avec le médecin et ne doit en aucun cas être remplacé par un traitement médicamenteux.

Traitement chirurgical

Avec une amygdalite décompensée, l’état du patient ne sera amélioré que par la chirurgie. Cela vous aidera à vous débarrasser des manifestations de l'inflammation pendant de nombreuses années.

L'amygdalectomie (ablation complète ou partielle des amygdales) est pratiquée dans les cas les plus extrêmes. Aujourd’hui, ce type d’intervention n’a plus sa raison d’être, car elle n’est pas assez efficace et comporte de nombreux risques de complications. Par conséquent, à l'heure actuelle, on utilise de plus en plus la lacunotomie au laser - exposition aux ultrasons.

Contre-indications à la chirurgie:

  • mauvaise coagulation du sang;
  • diabète sucré;
  • deuxième et troisième trimestres de la grossesse;
  • tuberculose.

Après l'intervention, il est conseillé au patient de consulter son médecin 2 fois par an et de subir un examen médical.

Il est beaucoup plus difficile de guérir l'angine chronique que l'inflammation primaire. Par conséquent, avec les premiers symptômes de l'amygdalite, il est nécessaire de consulter un médecin et de commencer un traitement adéquat. Il est très important de guérir complètement le processus pathologique. Cela empêchera la maladie de devenir chronique et réduira le risque de complications.

En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

Pourquoi il y a une sensation d'oppression dans la gorge

Pharyngite

Une sensation de constriction dans la gorge est présente dans de nombreuses conditions. Les raisons pour lesquelles la pression dans la gorge est variée.

Comment et que peut guérir l'amygdalite rapidement?

Pharyngite

L'amygdalite est un processus inflammatoire chronique qui se produit dans la région des amygdales. Chez l'homme, les amygdales sont considérées comme l'un des organes les plus importants, activement impliqués dans la formation d'une protection immunitaire.