Principal / Pharyngite

Causes, symptômes et traitement de l'amygdalite purulente

Pharyngite

Amygdalite purulente ou inflammation des amygdales appelée scientifiquement amygdalite aiguë. La maladie est généralement causée par plusieurs types de bactéries ou de virus. L'anneau lymphopharyngé, situé dans la cavité buccale et dans la région du nasopharynx, comprend normalement deux amygdales appariées et deux amygdales non appariées, mais les angines supérieures (palatines) sont principalement atteintes.

Amygdalite purulente

La photo montre une patine blanche sur les amygdales, caractéristique des amygdalites aiguës (amygdalite purulente).

Les bactéries et les virus qui pénètrent dans certaines conditions sont une cause fréquente d'amygdalite aiguë. Ceux-ci comprennent:

  • Différents types de bactéries (streptocoque β-hémolytique, méningocoque, Staphylococcus aureus, pneumocoque).
  • Infection virale (virus de l'herpès, adénovirus, virus de Koksaki, Epstein-Bar et autres).
  • Champignons ressemblant à des levures du genre Candida et autres champignons.
  • Klebsiella, baguette typhoïde, spirochète pâle.
  • Le plus simple (mycoplasmes, ureaplasmas, chlamydia).

Un rôle énorme dans la survenue d'un processus aigu joue un rôle de protection immunitaire. L'amygdalite purulente survient généralement avec une diminution de l'immunité et la présence de facteurs provoquants, notamment:

  • Violation des règles d'hygiène personnelle, ainsi que de l'état de la situation environnementale interne et externe.
  • Chutes brusques et diminution de la température de l'air, provoquant une hypothermie.
  • Nutrition déséquilibrée et apport insuffisant d'éléments nutritifs (surtout chez les enfants).
  • Courbure congénitale ou acquise de la cloison nasale, causant des difficultés à respirer par le nez.
  • Blessures aux amygdales.

Il existe généralement deux modes de transmission de l'infection: alimentaire, avec des mains sales et des aliments non lavés, ainsi que des gouttelettes en suspension dans l'air. Ce sont les voies de transmission dites exogènes, mais il peut aussi exister une voie de transmission endogène, également appelée auto-infection.

Dans ce cas, l'infection dans les amygdales tombe d'un foyer d'infection chronique, situé à côté d'autres organes. Ceux-ci incluent les dents carieuses, la sinusite, la sinusite frontale, la sinusite, la présence d'adénoïdes.

Types et signes d'amygdalite purulente

Sur la photo, l'une des options pour l'amygdalite aiguë est l'amygdalite lacunaire.

Il existe plusieurs types d'angor qui sont caractérisés par différents agents pathogènes. Ainsi, par exemple, si l'agent responsable de l'amygdalite purulente est le streptocoque, le mal de gorge s'appelle alors streptocoque; Parmi toutes les formes cliniques, on distingue les formes d'angine de poitrine banales ou vulgaires, dans lesquelles les signes sont similaires à ceux observés depuis l'oropharynx, ainsi que les signes d'un état général et d'intoxication. La séparation de ces types est conditionnelle, car les patients souffrent en moyenne de 7 à 10 jours et ont des plaintes similaires.

Ces types d'angor banals comprennent les formes suivantes:

  1. Forme catarrhale - dans laquelle les amygdales sont superficiellement affectées, et la période à partir du moment de l'infection est de plusieurs heures à 3-4 jours. Symptômes - fièvre élevée, sécheresse, mal de gorge, courbatures, mal de gorge et muscles, mal de tête. La durée de la maladie ne dépasse pas 5 à 7 jours et, au cours de l'examen, une rougeur et un gonflement des amygdales palatines, de la langue sèche ou recouverte, des ganglions lymphatiques régionaux élargis sont déterminés.
  2. Forme folliculaire - dans laquelle il y a une lésion de la membrane des amygdales et du follicule. L'apparition de la maladie est soudaine, avec une forte augmentation de la température (jusqu'à 39-40 degrés), des frissons apparaissent, des muscles forts et des maux de tête, et les symptômes d'intoxication deviennent prononcés. Lorsqu'il est visualisé dans la zone du follicule, on détermine un contenu purulent ne dépassant pas une tête d'épingle. Les ganglions lymphatiques sous-maxillaires et sublinguaux sont élargis et leur douleur à la palpation est notée.
  3. Forme lacunaire - dans cette forme d’amygdalite purulente, le contenu peut se répandre dans toute la zone des amygdales, entraînant des symptômes d’intoxication. En plus des symptômes ci-dessus, des nausées, des vomissements, des selles bouleversées, une perte d'appétit sont ajoutés. Lorsque regardé sur les amygdales est déterminé fleurir couleur jaune-blanchâtre, qui peut être enlevé avec un tampon de gaze. Lorsque la plaque est retirée, la température corporelle peut diminuer et les patients constatent une amélioration de leur état.

Types d'amygdalite purulente (amygdalite chronique)

La différence avec l'amygdalite aiguë chronique est que pendant le processus chronique, il n'y a pas de symptômes aigus de la maladie, une élévation brutale de la température et d'autres symptômes d'intoxication soudaine. Au contraire, les symptômes semblent plus généraux, leur cause devenant une forme d'intoxication chronique ou lente. Les patients sont davantage concernés par l'insuffisance cardiaque, les troubles du rythme, la transpiration excessive, les douleurs articulaires, le malaise général et le syndrome de fatigue chronique.

Dans la région de la gorge, les patients remarquent des chatouillements et une sécheresse et se plaignent parfois d'une sensation de corps étranger ou d'une grosseur de nourriture dans la gorge. Au cours de l’exacerbation du processus chronique, tous les symptômes commencent à gêner encore plus les patients et la température corporelle reste généralement comprise entre 37 et 38 degrés.

À l'examen local, on note un relâchement, un épaississement, un gonflement, une rougeur et une croissance des marges postérieure et antérieure des arcs des amygdales. L'amygdalite chronique présente le danger que la maladie puisse causer un certain nombre de complications potentiellement mortelles et de maladies d'autres organes et systèmes.

Traitement et prévention de l'amygdalite purulente

Le traitement de l'amygdalite aiguë est principalement local et utilise des antiseptiques pour traiter la gorge. Des procédures telles que le gargarisme et le traitement (pour les jeunes enfants) sont particulièrement importantes pour éliminer périodiquement la plaque purulente des amygdales. Il est prouvé qu'il est préférable de ne pas enlever la plaque pour l'amygdalite purulente, car elle peut entraîner la propagation de l'infection.

Les patients boivent beaucoup (de préférence toutes les heures), ainsi qu'une consommation accrue de fruits et de légumes frais. Sur les ganglions lymphatiques enflammés imposent des compresses chauffantes.

Les médicaments sont prescrits strictement individuellement, en fonction de la forme d'amygdalite purulente, de l'évolution de la maladie et de l'état du patient. En général, les médicaments prennent des sulfamides, des antibiotiques, ainsi que des antipyrétiques et des insensibilisants. Inclure des traitements de physiothérapie si nécessaire.

Le meilleur moyen de prévenir l’angor est de maintenir l’immunité et de renforcer le corps, c’est-à-dire un mode de vie sain.

Angine de poitrine

Angine de poitrine (amygdalite) de lat. "Angere" (serrer, comprimer) - une maladie infectieuse aiguë pouvant être causée par une bactérie, un champignon ou un virus, caractérisée par une lésion des amygdales ou souvent appelée "glandes".

Causes de l'angine

Dans de nombreux cas, l'angine de poitrine est causée par une bactérie streptocoque (lat. Streptocoque) appartenant à un genre de bactérie sphérique. Le patient peut être infecté par des objets ménagers (cuillère, fourchette, tasse), une poignée de main, etc. Il arrive que lorsqu'un microbe pénètre dans le corps humain, l'infection ne se manifeste pas pendant longtemps, et ce n'est qu'à la moindre défaillance de l'immunité qu'elle commence à agir. Un changement radical du temps, la consommation de boissons froides, le stress, etc. peuvent être attribués au moindre défaut d'immunité. La présence d'adénoïdes dans le nasopharynx, d'infections purulentes fréquentes du nasopharynx, par exemple une sinusite, peut contribuer à la maladie de l'angine de poitrine. Je voudrais ajouter que la présence d’irritants qui pénètrent régulièrement dans le corps humain, tels que la fumée de cigarette, l’alcool, les boissons gazeuses, la poussière, contribue au développement de l’angor.

Symptômes de l'amygdalite

Les symptômes initiaux d'un mal de gorge sont très similaires à ceux du SRAS. L'influenza (maladie respiratoire aiguë) commence souvent soudainement. Le patient ressent une légère indisposition, une compression (d'où le nom "angina-lat. Compress, écrasement"). Dans ce contexte, la température monte brusquement et haut. Les symptômes suivants de l'angine peuvent être distingués:

  • malaise général, faiblesse;
  • augmentation de la température corporelle à 37,9-39 degrés;
  • en avalant des aliments, douleur aiguë à la gorge, difficulté à avaler;
  • dans les premiers stades de l'amygdale peut être rouge vif;
  • plaque blanche sur les amygdales, les pustules, les zones séparées d'accumulation de pus;
  • ganglions lymphatiques élargis de la région cervicale;
  • dans les stades avancés, la lumière de la gorge se ferme tellement qu'il est difficile pour le patient de respirer.

Le temps nécessaire pour reconnaître la maladie et commencer immédiatement le traitement est un facteur important. Lors du diagnostic de l'angine de poitrine, vous devez suivre et suivre scrupuleusement les recommandations du médecin! La durée de la maladie dure généralement 5-8 jours.

Types de maux de gorge:

Maux de gorge catarrhal Avec l'angine de poitrine catarrhale, les amygdales sont atteintes superficiellement, elles augmentent en raison d'un gonflement et deviennent rouge vif. L'intoxication est modérée. Dans certains cas, il y a une augmentation des ganglions lymphatiques. Le patient a une faiblesse, une faiblesse et une fièvre modérée. Habituellement, la maladie dure 2 à 3 jours, puis les symptômes s'atténuent ou s'attaquent à d'autres types d'angine (folliculaire, nécrotique).

Mal de gorge folliculaire Il commence brusquement, la température corporelle s'élève généralement à 38-390 ° C. Des changements dans le ton de la voix, une difficulté à avaler sont observés. Accompagné d'une intoxication grave, maux de gorge, maux de tête, faiblesse, frissons. Peut s'accompagner d'une salivation accrue et de douleurs au cœur. Dans l'analyse du sang, il y a une augmentation des leucocytes à 40-50 mm / h. Les amygdales sont couvertes d'une floraison purulente en pointillé et purulente de couleur jaune-vert.

Amygdalite nécrotique (du grec. Mots nekros-morts) La mort des tissus des amygdales, qui peuvent se propager à l'arc palatin. En avalant, le patient sent la présence d'un corps étranger dans la gorge, de la part de la compagnie, il sent la pourriture. Ce type de maux de gorge peut être causé par une bactérie spirochète. Les amygdales sont couvertes d'une floraison gris-vert au cours de laquelle les plaies saignantes sont visibles, ce qui entraîne un défaut des tissus d'amande et du palais. La maladie dure de 3-4 semaines à plusieurs mois.

Maux de gorge fongiques Ce type de maux de gorge est généralement observé chez les enfants, bien qu'il existe des cas chez les adultes. Largement causé par le champignon Candida. Symptômes similaires à ceux du catarrhal ou du folliculaire. Lorsqu'elle est visualisée, la plaque blanchâtre-fromage est facile à enlever. À la moindre manifestation de symptômes, vous allez chez le médecin et il vous dirigera vers des tests où un frottis est fait sur le réservoir de semis, et seulement après que le médecin vous prescrit un traitement.

Traitement de l'angine

Si vous avez mal à la gorge et que vous avez une difficulté à avaler, même avant de consulter un médecin, vous devez vous gargariser avec une solution saline tiède et une décoction de sauge. Le gargarisme est un type supplémentaire de traitement de l'amygdalite, avec lequel vous lavez la plaque purulente et certaines bactéries de la gorge. Mais la présence d’une infection est la principale cause de l’angor, vous ne résolvez pas le problème en vous gargarisant, vous devez donc consulter un médecin si la maladie gagne du terrain. Après des tests et une détermination du type d'angor, le médecin prescrit un traitement, qui a souvent lieu à domicile. En règle générale, on prescrit un traitement antibactérien de l'angine de poitrine, qui s'accompagne d'une consommation abondante d'alcool et de gargarismes et d'un repos au lit pendant 6 à 9 jours.

Prévention de l'angine

Pour la prévention de l'angine de poitrine, vous devez suivre quelques règles simples:

  • se laver les mains avec du savon après son retour à la maison;
  • éviter l'hypothermie;
  • ne buvez pas de soda froid ni d'autres boissons gazeuses;
  • Elle se porte en fonction de la saison et l’essentiel est de s’assurer que les chaussures ne sont pas mouillées par temps humide;
  • évitez tout contact avec le mal de gorge ou maintenez une distance d'au moins 2 mètres;
  • Avant de quitter la maison pendant la saison froide, effectuez un petit massage du cou pour augmenter la circulation sanguine.

Les personnes atteintes de maladies chroniques des voies respiratoires supérieures (sinusite, rhinite) sont le plus souvent touchées par une amygdalite (mal de gorge).

Angine sur scientifique

Maux de gorge - une maladie des voies respiratoires supérieures, et, très ancienne. Dans les écrits d'Hippocrate, d'Avicenne et d'autres anciens guérisseurs-sages, il y a une description d'une maladie suffocante du patient. Le nom de la maladie provient du mot latin "ango", qui signifie "étrangler, comprimer". Ce sont ces sentiments que ressentent les patients immédiatement après le début de l’indisposition.

Les anciens médecins savaient même comment pratiquer l'intubation (insertion d'un tube dans le larynx ou la trachée) et la trachéotomie (petite opération de la trachée) afin de préserver le patient de l'asphyxie de l'angine.

Alors qu'est-ce qu'un mal de gorge? C'est le nom populaire pour une amygdalite aiguë ou une maladie infectieuse qui affecte principalement l'anneau pharyngé et les amygdales (amygdales). Dans la très grande majorité des cas, un mal de gorge (appelé par les médecins «vulgaire», c'est-à-dire ordinaire) est causé par des microorganismes pyogènes: staphylocoques ou streptocoques. Cependant, les agents pathogènes peuvent être des champignons, une symbiose de spirochètes et de fuseaux, des blessures. Tous ces agents pathogènes provoquent différentes formes de la maladie, qui nécessitent un traitement différent, l'utilisation de différents types d'antibiotiques. Cependant, les symptômes primaires peuvent être similaires dans tous les types de maladie. Le plus souvent, le patient ressent:

  • Sensation de douleur dans le gol, qui empêche de faire des mouvements de déglutition. La douleur peut être de nature différente: du léger «grattage» à la sensation de perturbation physique de la gorge.
  • Un refroidissement soudain (ou chaleur), une forte augmentation de la température (parfois jusqu'à 41 °). La douleur et la température peuvent survenir dès le deuxième jour après l'infection.
  • Malaise général. Une sensation d'impuissance (physique), des vertiges, des maux de tête incessants, des douleurs et des malaises dans tout le corps peuvent accompagner le patient tout au long de la maladie, mais ils sont plus prononcés au début de la maladie.
  • Contrairement à l’opinion populaire, une toux associée à de nombreuses formes d’angor peut être absente ou apparaître loin du premier jour après l’apparition de la maladie.

Avec l'apparition d'au moins deux des signes mentionnés ci-dessus, le patient doit immédiatement consulter un médecin: un mal de gorge est dangereux, non pas tant par l'évolution de la maladie elle-même que par ses complications ultérieures.

Si l'état du patient ne lui fait pas craindre pour sa vie, les médecins de district écrivent le plus souvent pour le traitement d'antibiotiques à large spectre du groupe de la pénicilline. Cependant, il convient de rappeler que, malgré le fait que les maux de gorge bactériens soient les plus fréquents, l'agent causal de la maladie peut ne pas être constitué uniquement de streptocoques. Par conséquent, avant la nomination des antibiotiques, le médecin doit étudier le frottis prélevé à la surface du pharynx ou des amygdales afin de déterminer la cause exacte de la maladie et de sélectionner les médicaments les plus efficaces.

Types de maux de gorge

En fonction de l'agent pathogène responsable de la maladie, les médecins distinguent différentes formes d'amygdalite:

  • Catarral,
  • Lacunar,
  • Folliculaire
  • Phlegmonous,
  • Fibrineux
  • Ulcère nécrotique
  • Herpétique,
  • Fongique.

Le traitement de chaque forme de la maladie nécessite une approche particulière, et les symptômes de la maladie sont différents.

Maux de gorge catarrhal

De nombreux médecins considèrent cette forme de mal de gorge la plus légère comme la phase initiale d'autres formes plus complexes et plus graves. Ses signes sont familiers à tout le monde, mais tous les malades ne possèdent pas tout leur complexe. Souvent, la maladie est caractérisée par la présence de 1-2-3 manifestations. Quels signaux peuvent indiquer l'apparition de l'angor catarrhal?

Symptômes de l'angine catarrhale

  • Intoxication et malaise général. Contrairement aux autres formes, dans les lésions catarrhales, elles apparaissent plus tôt que les principaux signes cliniques. Le patient peut ressentir une faible nausée.
  • Douleur abdominale.
  • Maux de tête, souvent très graves, douleurs progressives si la maladie n’est pas diagnostiquée à temps et que son traitement n’est pas commencé.
  • Inflammation des amygdales. Le plus souvent, leur taille augmente, leur couleur est rouge vif, mais il n'y a pas d'écoulement purulent sur eux. Dans de rares cas, ils sont recouverts d’une fine pellicule qui s’enlève facilement ou est éliminée par rinçage. Parfois, un très petit infiltrat est visible sur les glandes (accumulation de sécrétions sanglantes ou lymphatiques).
  • Inflammation et gonflement du pharynx, de la langue, du larynx, etc. Dans ce cas, le patient ressent une sensation de "sécheresse de la gorge". Le patient se plaint de se gratter, de se gratter ou de brûler. En avalant, toutes les manifestations désagréables augmentent, une "boule dans la gorge" apparaît, ce qui rend la respiration difficile. La toux peut ne pas apparaître.
  • Ganglions lymphatiques enflés et tendres.
  • Le deuxième ou le quatrième jour après le début de la maladie, les symptômes atteignent un maximum, la température de la personne augmente. Le plus souvent, l'angine catarrhale est une sous-fibrille (ne dépassant pas 37,5 °) mais dure parfois plus d'une semaine. Une température plus élevée peut indiquer le développement d'une septicémie (pénétration d'agents pathogènes dans le sang), d'une septicémie.

Habituellement, l’état du patient souffrant d’angor catarrhale commence à s’améliorer 6 à 8 jours après le début de la maladie, mais seulement s’il est traité rapidement. Si le traitement est prescrit de manière incorrecte ou totalement absent, le Qatar peut évoluer vers des formes plus sévères ou entraîner des complications.

Traitement de l'angine catarrhale

Malgré le fait que les manifestations externes de l'angor catarrhal sont très différentes des autres formes, le médecin doit prélever un frottis sur la gorge et les glandes des patients avant le début du traitement afin d'identifier l'agent pathogène. Pendant l'examen du frottis, le patient est tenu de respecter toutes les prescriptions médicales.

  • Observez le repos au lit, surtout à des températures élevées.
  • Se gargariser avec des décoctions à base de plantes (camomille, calendula, etc.), ainsi que des médicaments prescrits par un médecin.
  • Avec les ganglions lymphatiques élargis, portez un pansement chaud pendant la journée et mettez une compresse chauffante (alcool, miel, etc.) la nuit.
  • Pour ramollir la gorge et éliminer le "grumeau" en avalant, faites des inhalations chaudes.
  • Prendre des vitamines et immunoprotecteurs prescrits par un médecin pour renforcer le système immunitaire.

Les statistiques médicales indiquent que, dans la plupart des cas, les agents pathogènes des formes catarrhales des amygdalites aiguës sont des staphylo ou des streptocoques. Le danger de ces bactéries est qu'elles produisent des toxines qui empêchent les cellules du corps humain de fonctionner normalement et de les empoisonner.

Pour le traitement de l’angor catarrhal provoqué par des causes bactériennes, le médecin peut vous prescrire des antibiotiques pénicillines ou céphalosporines.

Angine lacunaire

L'angine lacunaire affecte souvent les personnes dont les amygdales (glandes) ont été enlevées, bien qu'il existe des exceptions. Il est considéré contagieux car ses agents pathogènes sont les streptocoques, les staphylocoques et les adénovirus. Il peut se développer avec des maladies dentaires, parfois après des opérations chirurgicales dans la cavité buccale - avec hypothermie, humidité, long séjour dans un air pollué. Il est administré à la fois par des gouttelettes aéroportées et par contact (plus souvent chez les enfants).

Symptômes de l'amygdalite lacunaire

  • Une douleur insupportable, coupante dans la gorge, qui se manifeste par la déglutition.
  • Plaque purulente caractéristique sur les glandes. Au début de la maladie, les lésions individuelles jaune-blanc purulentes sur les amygdales sont facilement éliminées, puis une plaque épaisse et purulente recouvre entièrement les glandes.
  • La forte augmentation de la température à des niveaux critiques.
  • Douleur dans les muscles du mollet, dans le bas du dos, dans tout le corps.
  • Augmentation forte et facilement perceptible des ganglions lymphatiques.

Dans les cas particulièrement graves, les symptômes apparaissent et s'intensifient extrêmement fortement. Une plaque purulente pendant 1-2 jours peut recouvrir non seulement les amygdales, mais également toute la cavité buccale. Le patient développe un gonflement du nasopharynx, la déglutition est si compliquée qu'elle peut mettre la vie en danger. Une somnolence générale, une douleur oculaire aiguë, une tachycardie, de graves maux de tête et des crampes se développent. La maladie menace la vie du patient et nécessite par conséquent un avis médical urgent, souvent une hospitalisation.

Mal de gorge folliculaire

Maux de gorge folliculaires - l'une des maladies les plus courantes en Russie qui surviennent lorsque les saisons changent. Comme les formes précédentes, elle est causée par des strepto ou staphylocoques, parfois par des adénovirus. Au début, son écoulement ressemble à celui d'une variété lacunaire et deux formes d'angine de poitrine affectent le patient en même temps. Cependant, en cas de mal de gorge folliculaire, l'infection affecte les follicules (ganglions lymphatiques des amygdales). La maladie se manifeste par de petits abcès et le développement d'une lymphadénite (inflammation des ganglions lymphatiques).

Symptômes de l'angine folliculaire:

  • Apparition de douleur en avalant, sécheresse, mal de gorge, se transformant en une toux aiguë et difficile à arrêter.
  • Faiblesse générale, forte fièvre, longue durée, température élevée, difficile à réduire (38 ° -40 °).
  • Gonflement des amygdales, apparition d'abcès ponctuels sous forme de bosses blanches, jaunes ou vertes.
  • Intoxication générale: mal de tête, faiblesse, courbatures.
  • Constipation, nausée.
  • Douleur cardiaque possible, perturbation du rythme cardiaque.
  • La plus forte augmentation des ganglions lymphatiques, empêchant le patient de tourner la tête ou de faire des mouvements de déglutition.

Herpangine

La pharyngite vésiculeuse causée par l'herpès ou la gorge est causée non par le cocci, mais par le virus Coxsackie. Affecte le plus souvent les jeunes enfants. Lorsque le traitement tardif peut provoquer des complications, y compris la méningite, l'encéphalite, l'inflammation de la muqueuse du coeur.

Le virus est contagieux, transmis par des gouttelettes en suspension dans l'air. La maladie est parfois appelée pied-main-bouche, parce que l'infection peut être transmise par des mains sales.

Symptômes de l'angine herpétique:

  • Augmentation rapide de la température.
  • Mal de gorge aigu et progressif.
  • Inflammation du pharynx, douleur en avalant.
  • Apparition de vésicules ("poches" cellulaires ou petites vésicules remplies de liquide ressemblant à des formations herpétiques) sur le fond de la gorge et du palais et leur ulcération ultérieure.
  • Souvent: nausée, vomissement.
  • Douleurs musculaires.
  • Nez qui coule, congestion nasale.

Maux de gorge flegmoneux

Un maux de gorge flegmoneux ou une peritonsillite est la complication la plus grave (ou, selon certains experts, la prochaine étape) à temps pour les maux de gorge lacunaires ou folliculaires non soignés. Il survient souvent 2 à 3 jours après un mal de gorge vulgaire, mais apparaît parfois comme une maladie primaire. Le plus souvent, les personnes âgées de 15 à 40 ans n’ont pas commencé le traitement dans les délais prescrits Se produit si les microorganismes pyogènes pénètrent des amygdales touchées dans les tissus amygdaliens. Le plus souvent est unilatéral.

Symptômes de maux de gorge flegmoneux

  • Douleurs vives, à peine tolérées d'un côté de la gorge, empêchant tout mouvement de déglutition. Le malade ne peut même pas boire.
  • Des aliments liquides peuvent couler du nez lorsque vous essayez d'avaler.
  • Le développement des voix nasales, des bruits de voix difficiles.
  • Le développement de la contracture (incapacité à faire des mouvements) du côté affecté. Le patient ne peut pas ouvrir la bouche, obligé de pencher la tête en direction de la zone douloureuse, donnant la direction caractéristique du cou.
  • Dur, purulent, mélangé à de l'acétone, odeur d'haleine.
  • Pendant 5 à 8 jours dans le ciel supérieur, une protrusion visible s’est déplacée vers l’amygdale du patient.
  • Un abcès (abcès) commence à se former sous la glande, éloignant l’amygdale de son emplacement normal.
  • À mesure que l'abcès mûrit, sa coquille s'amincit, le pus devient clairement visible. Dans le même temps, toutes les muqueuses de la bouche sont rouge vif, gonflées.
  • L'état général du patient: faiblesse, maux de tête, température (jusqu'à 41 °), douleurs dans les muscles et les articulations.

Complications de maux de gorge phlegmoneux

Un traitement prescrit de manière intempestive ou inappropriée peut entraîner de terribles complications qui menacent la vie du patient. Le plus commun:

  • Pénétration du pus dans d'autres tissus, développement d'une cellulite (inflammation suppurative aiguë de l'espace intercellulaire) du cou, nouvelle pénétration du pus dans les muscles.
  • Ascension de l'infection à la base du crâne, lésion cérébrale, méningite, abcès ou thrombose cérébrale.
  • Septicémie générale.

Le mal de gorge flegmoneux est une maladie grave qui menace la vie d’une personne et qui nécessite un traitement scrupuleux de longue durée.

Maux de gorge fibrineux

Le mal de gorge fibrineux est un autre type de mal de gorge lacunaire ou folliculaire. Il tire son nom de la formation de film sur les lieux touchés. Développe soudainement, rapidement, en quelques heures.

Symptômes et traitement du mal de gorge fibrineux

  • Forte augmentation de la température, des frissons.
  • Apparition soudaine de maux de gorge, qui donne souvent à l'oreille.
  • Ganglions lymphatiques enflés.
  • L'état d'intoxication générale: vomissements, vertiges, douleurs dans le corps, parfois - confusion.
  • L'apparition sur les glandes d'îlots purulents jaune-blanc, qui, rapidement fusionnés, recouvrent entièrement les amygdales et, parfois, les tissus adjacents.

Dans de très rares cas, l’apparition d’un raid n’affecte pas le bien-être général du patient. Mais dans ce cas, en plus des actions auxiliaires (rinçage, chauffage), un traitement antibiotique est présenté au patient. Le plus souvent, les médecins prescrivent l’amoxicilline, la benzylpénicilline, etc.

Il est impossible de prendre ces antibiotiques sans prescription médicale pour plusieurs raisons.

  • Un médicament mal choisi ne tuera pas l'infection, mais le rendra plus résistant.
  • Un dosage trop élevé peut être dangereux pour la santé et, parfois, pour la vie du patient.
  • Un dosage trop faible augmente la résistance des microorganismes aux antibiotiques. Le traitement dans ce cas peut être très difficile.

Les complications d'un mal de gorge fibrineux peuvent être les mêmes que dans le cas d'une variété phlegmoneuse.

Amygdalite nécrotique ulcéreuse

Malgré son nom "angine de poitrine", la maladie n’est pas causée par des adénovirus et des cocci, mais par des agents pathogènes complètement différents. L'évolution de la maladie ressemble également peu à un mal de gorge vulgaire.

L'amygdalite nécrotique ulcéreuse se développe le plus souvent sur la base d'une immunité affaiblie. Son agent pathogène est une flore buccale conditionnellement pathogène. Cela signifie qu'il existe dans la bouche de chaque personne un certain nombre de micro-organismes, y compris des agents pathogènes. Cependant, chez une personne en bonne santé, la flore est équilibrée de manière à ce que tous les micro-organismes soient dans un état équilibré et ne provoquent aucune maladie. En cas de violation de l'immunité, certains organismes meurent, tandis que d'autres commencent à se développer activement et causent des maladies. Ainsi, le mal de gorge nécrosant provoque une symbiose de bâtons en forme de fuseau et de spirochètes. Le plus souvent, les personnes souffrant de maladies cardiaques ou chroniques, celles qui ne surveillent pas l’état des gencives et des dents, sont prédisposées à la maladie.

Symptômes de l'amygdalite nécrosante

  • Inconfort lors de la déglutition peu prononcé.
  • Odeur purulente désagréable de la bouche.
  • Une légère augmentation du ganglion lymphatique de la part des amygdales touchées.
  • La formation progressive de plaque noire et verte sur les amygdales. Lors de son retrait, les ulcères saignants sur les glandes sont clairement visibles.

Attention! Faiblesse, maux de gorge. La température et les autres manifestations caractéristiques de l'angor vulgaire (normal) de forme ulcérative-nécrotique sont absentes! Angina Simanovsky-Plaut-Vincent (autre nom de la maladie) peut durer d'une semaine à plusieurs mois. Si elle n'est pas traitée, la situation s'aggrave, la température augmente et des signes d'intoxication apparaissent. Lésion purulente peut aller sur toute la bouche, conduire à la perte des dents, la septicémie.

Pour le traitement prescrit des médicaments antimicrobiens, des médicaments contreventement généraux. Le traitement local joue un rôle particulièrement important dans l'élimination de la maladie: lavage, traitement avec des solutions spéciales, poudres.

Quel est le nom amygdalite purulente

Symptômes et traitement de l'amygdalite suppurative aiguë

Il existe de nombreuses maladies de la gorge, mais un mal de gorge ou une amygdalite reste particulièrement effrayant, en particulier sa forme aiguë et purulente.

Qu'est-ce qu'une amygdalite aiguë? C'est un processus inflammatoire qui se produit dans les amygdales.

Les amygdales sont constituées de tissu lymphoïde, elles participent à la formation du sang et exercent une fonction protectrice. Il s’agit d’une sorte de barrière à l’infection, car la tâche des amygdales est de bloquer le passage des micro-organismes qui traversent le système respiratoire.

Malgré le fait qu'il n'y ait aucune différence dans la structure et la fonctionnalité des amygdales, elles sont divisées en enfants et adultes:

  1. une paire de glandes ou palatines situées dans le pharynx;
  2. des végétations adénoïdes situées dans le nasopharynx et le pharynx;
  3. lingual;
  4. Amygdales tubaires, leur aussi 2.

Les amygdalites purulentes sont les suivantes:

  • les virus;
  • infections et agents pathogènes.

Les agents pathogènes sont transmis du patient par des gouttelettes aéroportées.

La forme aiguë de l'amygdalite commence par une augmentation rapide de la fièvre, des maux de gorge, qui deviennent plus forts en avalant et en mangeant, des manifestations d'intoxication: maux de tête, faiblesse, nausées.

L'amygdalite peut évoluer vers une forme chronique.

Les symptômes dépendent directement du type de maladie diagnostiquée.

L'amygdalite aiguë peut être:

  1. catarrhal
  2. lacunaire;
  3. folliculaire;
  4. fibrineux;
  5. flegme;
  6. herpétique

Une forme légère de lésions des amygdales est généralement facile à traiter, mais si les symptômes ne sont pas corrects ou ne surviennent pas à temps, elle peut facilement se transformer en une forme plus grave de mal de gorge. L'état du patient est satisfaisant, il y a une augmentation de la température jusqu'à 38-39ºС, ce qui est confondu par l'utilisation d'un fébrifuge, d'une intoxication générale et d'un mal de gorge. Il n'y a pas de rougeur du ciel et de la paroi arrière de la gorge. Mais, malgré la simplicité de l'évolution de la maladie, il est urgent de la traiter, en particulier chez les enfants, afin d'éviter des complications purulentes.

Amygdalite de type lacunaire et folliculaire (purulente)

Les formes d'angine plus sévères que la précédente se caractérisent par les symptômes suivants:

  • maux de gorge sévères pouvant à leur tour céder à l'oreille;
  • la température monte jusqu'à 40ºC;
  • le patient a une faiblesse, des douleurs dans le bas du dos, des membres, des frissons, des maux de tête;
  • les ganglions lymphatiques sont élargis, la douleur est ressentie lors de la palpation.

Dans les amygdalites lacunaires, le symptôme principal est l'apparition de «lacunes» avec du pus qui grossissent et occupent une assez grande surface des amygdales, mais les formations s'enlèvent facilement et complètement. C'est exactement comme ça que l'amygdalite apparaît.

L'amygdalite plus purulente se manifeste par les symptômes de l'amygdalite folliculaire, caractérisée par des follicules jaunâtres, appelés bouchons purulents, la taille d'une épingle de tailleur apparaissant sur le fond de rougeur et de gonflement de la gorge. Amygdalite folliculaire douleur profonde inhérente à la gorge et à la tête, nausée, diarrhée, apparaissant dans un contexte de température élevée.

Les bouchons purulents, en substance, sont des tissus morts, des cellules libérées par le système immunitaire à travers les micro-trous des amygdales. Une personne en bonne santé qui n'a pas de maladie auto-immune, en cas de traitement approprié, avec une récupération qui oublie les embouteillages. Toutefois, s’il existe des troubles dans le système immunitaire, les bouchons s’installent sur les amygdales, provoquant ainsi une évolution chronique de la maladie.

Dans les amygdalites folliculaires et lacunaires, les formations n'apparaissent que sur les amygdales.

La durée des symptômes des formes purulentes de la maladie est de 5 jours - une semaine.

Angor fibrineux (bactérien, streptocoque)

Ses symptômes peuvent être reconnus par une prolifération bactérienne blanche ou jaunâtre continue, qui est observée non seulement sur les amygdales, mais également sur la membrane muqueuse de la gorge, à une température élevée et difficile à battre. Il y a des cas où les symptômes de l'amygdalite fibrineuse sont enregistrés avec lacunaire. Il s’agit d’une forme encore plus grave de la maladie; son intoxication est si forte qu’elle peut affecter le cerveau.

C'est assez rare. Avec des symptômes de flegme, maux de gorge, faisant partie d'une seule amygdale, il semble fondre. Il se caractérise par de fortes douleurs dans la gorge en avalant, des tremblements des muscles masticateurs, une mauvaise haleine, une salivation abondante et une température élevée.

Si vous ne traitez pas les symptômes à temps, un abcès se forme ou, également appelé abcès périnto-pilaire.

Les symptômes sont causés par le virus sensationnel Coxsackie, souvent chez les enfants souffrant de maux de gorge herpétiques en automne. L'enfant a:

  • la température augmente;
  • les symptômes comprennent un nez qui coule et une pharyngite avec des vésicules à l'arrière de la gorge;
  • les douleurs abdominales peuvent être accompagnées de diarrhée, de vomissements et d'une salivation excessive;
  • les bulles finissent par éclater et restent des plaies purulentes, des plaies, puis se dessèchent et se recouvrent d'une croûte.

Vous pouvez contracter le virus en blessant une personne ou un animal.

Traitement de l'angine

Le traitement de l'amygdalite est en principe le même pour toutes les formes mais, dans le cas du purulent, il consiste non seulement à éliminer les embouteillages, mais également à un ensemble de médicaments et de mesures de prévention de l'amygdalite chronique et de toutes sortes de complications.

Un traitement mal choisi pour l'élimination de la congestion purulente peut entraîner de graves complications, sous la forme de:

  • Abcès amygdalien, lorsque le pus tombe sur la région entourant les amygdales et le cou du patient. Dans ce cas, une assistance chirurgicale urgente sous forme de nettoyage.
  • Médiastinite, dans laquelle le pus va dans les régions cervicales plus profondes.
  • La septicémie de sang, une complication extrêmement dangereuse, quand il arrive qu'il n'y a aucune chance de sauver des vies.

Par conséquent, pour le traitement des embouteillages et des amygdalites en général, vous devez commencer par l'apparition des premiers symptômes, lorsque les embouteillages sont encore assez lâches. Dans ce cas, la prise d'antibiotiques et le lavage en ambulatoire sont indiqués. Les bouchons sont enlevés, les lacunes sont recouvertes d'une pâte spéciale.

Amygdalite purulente

Amygdalite purulente est le nom qui unit deux formes purulentes d'amygdalite (amygdalite aiguë) - folliculaire et lacunaire. Ces formes d'angine ont une évolution générale et locale similaire: chez un patient, les signes des deux formes d'angine peuvent se manifester simultanément. Le processus pathologique a souvent lieu dans les amygdales, mais dans de plus rares cas, les amygdales linguale, nasopharyngée et laryngée sont touchées.

L'amygdalite purulente est le plus souvent diagnostiquée chez les enfants d'âge préscolaire et primaire. Chez les enfants de moins de 5 ans, ainsi que chez les adultes, les virus agissent souvent en tant qu'agent infectieux. Dans le groupe d'âge de 5 à 15 ans, l'amygdalite purulente d'origine bactérienne est plus courante.

Amygdalite purulente et facteurs de risque

Les amygdalites purulentes sont causées par des agents pathogènes infectieux. Les agents infectieux pour l’amygdalite purulente sont généralement des bactéries et des virus; dans certains cas, des champignons microscopiques ou des parasites peuvent provoquer la maladie. Chez les enfants, en règle générale, les amygdales de l'anneau pharyngé sont atteintes de streptocoques (85% des cas). L'amygdalite purulente chez l'adulte survient souvent à la suite d'infections virales respiratoires aiguës.

Les agents infectieux sont capables de pénétrer dans les tissus des amygdales de manière exogène (d'un malade par des gouttelettes aéroportées, domestiques ou nutritionnelles) ou de manière endogène (de dents carieuses, d'infections respiratoires aiguës, d'autres processus infectieux dans le corps). Chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli, la maladie peut être causée par des micro-organismes pathogènes conditionnels qui sont constamment présents sur la muqueuse buccale ou le pharynx et qui, dans des conditions normales, ne provoquent pas d'inflammation.

Les facteurs de risque pour le développement d'une amygdalite purulente comprennent:

  • hypothermie de l'organisme dans son ensemble et de la gorge (par exemple, lors de la consommation de crème glacée, d'eau trop froide, etc.);
  • processus infectieux dans le corps;
  • blessure aux amygdales;
  • pollution de l'air;
  • humidité élevée dans la pièce;
  • changement climatique;
  • exposition prolongée au corps du rayonnement solaire;
  • aliments et autres intoxications;
  • mauvaise nutrition;
  • mauvaises habitudes
  • épuisement sévère;
  • situations stressantes;
  • immunodéficience.

Formes de la maladie

Au total, selon la nature du processus inflammatoire, on distingue 4 formes d’angor, dont l’un est purulent:

  • catarrhale (lésion superficielle d'amygdales, plaque purulente absente);
  • herpétique (vésicules sous-épithéliales remplies d'exsudat séreux sur les amygdales);
  • purulente (plaque purulente caractéristique, facile à enlever sans endommager la surface sous-jacente);
  • nécrotique (floraison dense de couleur vert-gris-jaune, après élimination de la surface qui saigne).

L'amygdalite purulente, à son tour, peut être folliculaire (principalement les follicules amygdaliens, les îlots purulents se trouvant sur les amygdales, ainsi que la plaque purulente sur la membrane muqueuse des glandes libérées par les follicules) et lacunaire (caractérisée par une accumulation de pus dans les lacs amygdaliens).

En fonction de la localisation du processus pathologique, un mal de gorge peut être unilatéral (rarement, habituellement seulement au début de la maladie, puis le processus s'étend aux deux côtés) et bilatéral.

Symptômes de l'amygdalite purulente

La période d'incubation dure de 12 heures à trois jours. La maladie fait son apparition avec une élévation de température allant de 39 à 40 ° C à des températures fébriles, ainsi que des frissons, des maux de tête, une faiblesse et des douleurs musculaires et articulaires. Il y a une douleur aiguë dans la gorge, aggravée par la déglutition et lors d'une conversation, les ganglions lymphatiques cervicaux sont élargis et la palpation est douloureuse. Les amygdales palatines et les tissus adjacents sont hyperémiques et œdémateux. Dans certains cas, l'œdème est si important qu'il est difficile de respirer.

Les signes courants d’amygdalite purulente sous forme folliculaire sont des zones de fusion purulente à la surface des amygdales, qui ont l’apparence de vésicules blanches ou jaunâtres et qui, combinées à l’amygdale hyperémique, fournissent un symptôme caractéristique du ciel étoilé. Lorsque la forme lacunaire de pus se situe dans la bouche des lacunes des amygdales, se présentant sous la forme de pellicules ou de bandes jaune blanchâtre pouvant s’étendre au-delà des lacunes. Comme avec les formes lacunaire et folliculaire, la plaque s’enlève facilement, sans l’apparence d’une surface saignante dessous: ce symptôme distingue l’amygdalite purulente des autres formes de la maladie qui lui ressemblent.

Caractéristiques de la maladie chez les enfants

L'amygdalite purulente chez les enfants évolue rapidement. La maladie débute par une forte augmentation de la température (jusqu'à 40 ° C), l'enfant devient de mauvaise humeur et somnolent à cause des chatouillements et des maux de gorge graves qui refusent de manger et de boire. Les ganglions lymphatiques régionaux augmentent, la tachycardie se développe souvent. Dans certains cas, dans les cas de maux de gorge purulents chez les enfants, le gonflement des amygdales est tellement prononcé que celles-ci commencent à exercer une pression sur les trompes d'Eustache, ce qui provoque l'oreille bouchée et le bruit, et parfois l'infection se propage à l'oreille.

Diagnostics

Pour diagnostiquer une amygdalite purulente, les antécédents et les plaintes d’un patient sont collectés, ainsi qu’une pharyngoscopie. En règle générale, il suffit de déclarer le diagnostic. Si nécessaire, une analyse générale du sang et de l'urine, ainsi qu'un examen bactériologique avec un antibiogramme d'un écouvillon pharyngé sont effectués. Dans l'analyse générale du sang, il y a une augmentation du nombre de leucocytes avec un décalage de la formule des leucocytes vers la gauche. La vitesse de sédimentation des érythrocytes augmente pour atteindre 40 à 50 mm / h (la norme est de 1 à 15 mm / h). Dans certains cas, pour identifier l'agent infectieux, un test sanguin sérologique est requis, ainsi que la détermination de l'ADN de l'agent en cause par la méthode de la réaction en chaîne de la polymérase.

Le diagnostic différentiel avec la diphtérie, la mononucléose infectieuse est nécessaire.

Traitement de l'amygdalite purulente

L'amygdalite purulente est généralement traitée à domicile, l'hospitalisation n'étant indiquée que dans les cas graves et chez les enfants de moins de 3 ans. La principale méthode de traitement est l'antibiothérapie. Si le médicament et la posologie sont correctement sélectionnés, l'état du patient s'améliore déjà au deuxième jour du début du traitement, mais le traitement par antibiotique doit être complètement complété pour éviter le développement de formes de microflore résistantes aux antibiotiques, ainsi que l'apparition de complications. Comme il est urgent de commencer le traitement, on utilise généralement des antibiotiques à large spectre.

Avec une augmentation significative de la température, des agents antipyrétiques sont utilisés (leur besoin n’apparaît généralement que dans les premiers 1 à 3 jours). La thérapie générale est complétée par un rinçage fréquent de la gorge avec des solutions antiseptiques et des décoctions d'herbes permettant d'éliminer le pus de la membrane muqueuse de la cavité buccale et du pharynx. En plus du rinçage, des médicaments topiques peuvent être prescrits sous forme de sprays (l'irrigation avec des sprays dans le traitement de l'amygdalite purulente a remplacé la lubrification utilisée plus tôt, car ils sont plus confortables et moins douloureux).

Tant que la température corporelle reste élevée, les patients ont besoin d'un repos au lit strict. Montre un régime économe et une forte consommation d'alcool. Au cours de la période des manifestations les plus aiguës, nous refusons la prise de nourriture, mais un régime de consommation intensive est obligatoire.

Parfois, pus liquide abondant, localisé dans la bouche des lacunes des amygdales, mal éliminé par rinçage. Dans ce cas, un effet positif peut assurer le lavage des amygdales, effectué par l'oto-rhino-laryngologiste.

Complications possibles de l'amygdalite purulente et conséquences

Dans le cadre d'une amygdalite purulente, des complications précoces et / ou tardives peuvent se développer. Les complications précoces sont causées par la propagation d'un processus inflammatoire infectieux aux organes et tissus voisins: sinusite, otite, inflammation suppurative des ganglions lymphatiques, inflammation du tissu médiastinal (médiastinite), abcès paratonsaire. Une complication rare mais dangereuse de l'amygdalite purulente peut être un gonflement grave des amygdales, allant jusqu'au développement de l'asphyxie (y compris dans un rêve).

Des complications tardives se développent 3 à 4 semaines après le début de la maladie. Ceux-ci incluent la glomérulonéphrite, l'insuffisance rénale, la myocardite, l'arthrite septique, le rhumatisme articulaire aigu, les lésions articulaires rhumatismales, la septicémie.

Dans le cas de récidives fréquentes d'amygdalite purulente, l'inflammation devient chronique et l'amygdalite chronique se développe. La présence constante d'un agent infectieux dans les amygdales conduit à son entrée dans la circulation sanguine et se propage à d'autres organes et systèmes. Le retrait des glandes malades est recommandé pour prévenir le développement de complications, ainsi qu'en l'absence d'effet positif du traitement conservateur. Le traitement chirurgical n'est pas indiqué chez les patients présentant des anomalies cardiaques (grades 2 et 3), un diabète sucré grave, une hémophilie.

Avec un diagnostic opportun et un traitement adéquat, le pronostic est favorable. Dans le cas du développement de complications, ainsi que d'amygdalite purulente récurrente, le pronostic s'aggrave.

Prévention de l'amygdalite purulente

Afin de prévenir le développement d'une amygdalite purulente recommandée:

  • diagnostic et traitement rapides des invasions helminthiques;
  • des visites préventives régulières chez le dentiste, au moins deux fois par an;
  • renforcement de l'immunité générale et locale (durcissement du corps, nutrition rationnelle, prévention de l'hypothermie, etc.);
  • rejet de mauvaises habitudes;
  • hygiène personnelle;
  • Eviter le contact avec les patients souffrant d'infections respiratoires.

Savez-vous que:

L'estomac d'une personne supporte bien les objets étrangers et sans intervention médicale. On sait que le suc gastrique peut même dissoudre des pièces de monnaie.

Si votre foie avait cessé de fonctionner, la mort serait survenue dans les 24 heures.

Tout le monde a non seulement des empreintes digitales uniques, mais aussi un langage.

Le médicament bien connu "Viagra" a été développé à l'origine pour le traitement de l'hypertension artérielle.

Le foie est l'organe le plus lourd de notre corps. Son poids moyen est de 1,5 kg.

Quatre tranches de chocolat noir contiennent environ deux cents calories. Donc, si vous ne voulez pas aller mieux, il vaut mieux ne pas manger plus de deux tranches par jour.

Au cours de la vie, une personne moyenne produit jusqu'à deux grandes piscines de salive.

La maladie la plus rare est la maladie de Kourou. Seuls les représentants de la tribu Fur de Nouvelle-Guinée sont malades. Le patient meurt de rire. On pense que la cause de la maladie est de manger le cerveau humain.

Lorsque les amoureux s'embrassent, chacun d'eux perd 6,4 calories par minute, mais échange en même temps près de 300 types de bactéries.

Selon des études, les femmes qui boivent quelques verres de bière ou de vin par semaine ont un risque accru de développer un cancer du sein.

Les dentistes sont apparus relativement récemment. Au 19ème siècle, la tâche du simple coiffeur incombait à l'homme.

Le médicament contre la toux "Terpinkod" est l'un des leaders des ventes, pas à cause de ses propriétés médicinales.

Avec des visites régulières au lit de bronzage, le risque de cancer de la peau augmente de 60%.

La carie est la maladie infectieuse la plus répandue dans le monde avec laquelle même la grippe ne peut rivaliser.

La température corporelle la plus élevée a été enregistrée chez Willie Jones (États-Unis), qui a été hospitalisé à une température de 46,5 ° C.

Bouche à oreille vs Internet: choisissez le moyen le plus rapide et le plus pratique d'écrire au médecin

Le rythme d’une grande métropole, le travail jusqu’à tard dans la nuit et le manque chronique de temps - tout cela marque notre santé. Parfois, même nekog.

Amygdalite purulente

L'angine est l'une des maladies infectieuses les plus courantes. Son nom vient du mot latin “ango”, qui signifie “âme”, “squeeze”. Le nom n'est pas tout à fait correct, car le mal de gorge n'est pas souvent caractérisé par la suffocation. Le deuxième nom de la pathologie - "amygdalite aiguë" - traduit son essence avec plus de précision.

Les agents responsables de l’amygdalite purulente sont des micro-organismes, le plus souvent des streptocoques. Les points de localisation des foyers d'inflammation sont les amygdales palatines. Le processus pathologique peut également s'étendre aux tissus du palais mou et de la muqueuse pharyngée.

Les pics de la maladie de l'angine de poitrine tombent généralement à l'automne et au printemps - saisons caractérisées par une humidité élevée.

Les gouttelettes en suspension dans l’air constituent la voie d’infection la plus courante, mais l’infection peut également se transmettre de manière domestique: objets personnels, articles d’hygiène et vaisselle du patient.

Amygdalite purulente

Le streptocoque hémolytique est la cause la plus fréquente de la maladie. Cependant, les agents pathogènes peuvent être d'autres microorganismes, virus et champignons.

L'amygdalite purulente est déclenchée par un certain nombre de facteurs. Ceux-ci comprennent:

  • affaiblissement des propriétés protectrices de l'organisme;
  • la présence de foyers d'infection dans la cavité buccale (stomatite, carie, etc.);
  • long séjour dans la chambre enfumée;
  • inhalation d'air pollué;
  • l'hypothermie;
  • abus d'alcool;
  • blessure d'amygdale.

Des changements soudains de température, un environnement défavorable pour l’environnement (niveaux élevés de gaz, de poussière et la présence dans l’air de concentrations inacceptables de substances nocives) sont les conditions favorables à l’augmentation de l’incidence de l’angor.

Amygdalite purulente

La période d'incubation de l'amygdalite est de 1 à 2 jours. L'apparition de la maladie est aiguë. Il y a des sensations douloureuses en avalant, des douleurs aux articulations, des maux de tête, des frissons, qui durent de 15 minutes à une heure et demie et sont remplacées par une sensation de chaleur. Dans les cas graves, des frissons peuvent se reproduire. La température augmente et atteint 38-40 degrés. Elle peut tenir de 2 à 6 jours. Dans certains cas, la fièvre fébrile est observée.

Les maux de tête sont généralement ennuyeux, n’ont pas une localisation précise. Les patients perdent l'appétit et souffrent souvent d'insomnie.

La douleur dans la gorge au premier abord est insignifiante et n'apparaît qu'en avalant. À mesure que la maladie progresse, elle augmente et devient permanente. Le deuxième ou le troisième jour, les patients peuvent à peine manger, boire ou même avaler de la salive.

Parfois, la maladie débute par un processus inflammatoire dans les amygdales et les symptômes toxiques généraux se manifestent plus tard: à un stade précoce, le malade commence à ressentir une gêne lors de la déglutition, qui se transforme ensuite en une douleur progressivement croissante. En moins de 24 heures, d'autres symptômes apparaissent: maux de tête, faiblesse générale, fièvre, au cours desquels la peau du visage est hyperémique. Lorsque la température se normalise, il devient rose pâle. Avec des changements soudains de la température du corps, on note une transpiration.

Formes de la maladie et principaux symptômes

Il est admis de distinguer trois formes principales de cette pathologie:

  • amygdalite folliculaire purulente;
  • amygdalite lacunaire purulente;
  • amygdalite flegmatique purulente.

L'un des premiers signes d'une amygdalite purulente de type folliculaire est une augmentation de la température pouvant atteindre 38-39 degrés. Voir plus. "Angine folliculaire"

La maladie se caractérise par une lésion profonde des ganglions lymphatiques (unité folliculaire) des amygdales. Ils obtiennent une couleur rouge vif, couverte d'une floraison purulente, qui n'est pas enlevée à la spatule. Souvent, il y a un gonflement, les amygdales dépassent de la surface du mucus. À mesure que la maladie progresse, les foyers de pus se confondent pour former des abcès.

L'angine de cette forme se traduit par un syndrome douloureux de haute intensité, aggravé par la déglutition et irradiant souvent à l'oreille. Les patients peuvent également se plaindre de maux de tête et de douleurs au bas du dos. Des frissons, de la fatigue et une faiblesse générale sont observés. Les ganglions lymphatiques cervicaux sont dilatés et douloureux à la palpation.

Les symptômes de la maladie chez les enfants sont très similaires à ceux décrits ci-dessus. En plus de ces symptômes, la maladie peut s’accompagner dans l’enfance de vomissements, d’une diarrhée, de troubles de la conscience et d’une irritation des membranes cérébrales (méningisme).

Une inspection locale révèle une rougeur des amygdales et du palais mou. Sur les amygdales, on remarque des points légèrement saillants de couleur jaune blanchâtre.

La durée moyenne de la maladie est de 5 jours à une semaine.

L'amygdalite lacunaire purulente est fondamentalement analogue à celle folliculaire, mais elle se caractérise par une manifestation plus brillante des symptômes.

La température monte souvent à 40 degrés. La douleur lors de la déglutition est si intense que les patients refusent de manger et même de boire. Le processus pathologique est localisé dans les lacunes et ne s'étend pas au-delà des amygdales. L’examen de la gorge révèle la présence d’une hyperhémie, d’un gonflement des amygdales et d’un gonflement fibreux-purulent de couleur blanc jaunâtre au niveau du voile du palais, facilement éliminable, et les traces de saignements ne sont pas préservées à la place des «embouteillages».

La maladie dure de 5 à 7 jours.

Maux de gorge flegmoneux (le deuxième nom est un abcès intra-amygdalien) est une pathologie assez rare. Le plus souvent, il survient à la suite d'un traitement tardif ou incorrect et de complications supplémentaires des deux formes principales d'angine de poitrine susmentionnées. Dans la plupart des cas, le processus inflammatoire recouvre une amygdale, à la suite de laquelle elle grossit de plus en plus, devient douloureuse et tendue.

À mesure que l'abcès mûrit, l'épithélium devient considérablement plus mince dans l'une des régions et une petite tache jaune apparaît. Après un certain temps, l'abcès formé s'ouvre dans la cavité buccale. Cela se produit spontanément ou à la suite d'une intervention chirurgicale. Une ouverture de l'abcès est accompagnée par la libération de pus jaune-vert avec une odeur désagréable forte. Même après la guérison des amygdales, il reste une cicatrice visible. Les maux de gorge flegmoneux se caractérisent par une température très élevée (jusqu'à 40 degrés) et une douleur intense dans la gorge.

Traitement de l'amygdalite purulente

En cas d'amygdalite purulente, il est extrêmement important de commencer le traitement rapidement afin d'éviter d'éventuelles complications telles que phlegmon et abcès au cou, pathologies du système cardiovasculaire, maladies des reins et des articulations.

  1. Le respect du repos au lit est l’une des conditions les plus importantes pour un traitement rapide. Les aliments doivent être écrasés pour réduire la douleur lors de la déglutition. Les patients doivent recevoir autant de liquide que possible pour libérer le corps des toxines résultant de l'activité vitale des agents pathogènes. La température du liquide doit être confortable: pas chaud ni froid.
  2. Lorsque l'amygdalite purulente est nécessaire pour effectuer un traitement antibiotique. Des antibiotiques du groupe des pénicillines sont prescrits aux patients: amoxicilline, céphalosporines des première, deuxième ou troisième générations (céfadroxil, céfalexine, céfuroxime, céfixime), amoxiclav et aussi des macrolides (clarithromycine, azithromycine). En savoir plus sur les antibiotiques ici.
  3. Il est également nécessaire de mener une antibiothérapie locale. Grâce à cela, une concentration élevée d'antibiotiques est créée au cœur de l'inflammation. Le bioparox est l’un des médicaments les plus populaires. Les médicaments topiques sont également disponibles sous forme de pastilles: septolète, strepsils, stopangin, falimint, faringosept, gram némidine. Ils comprennent à la fois des antibiotiques et des anesthésiques pour réduire la douleur.
  4. Il est recommandé aux patients de se gargariser avec des solutions antiseptiques spéciales. Pour ces fins, une solution appropriée furatsilina, givalex. La procédure doit être effectuée jusqu'à 5-6 fois par jour pendant plusieurs minutes. Vous pouvez également utiliser des pulvérisations de composition identique: hexoral, ingalipt, tantum verde.
  5. Le traitement symptomatique devrait inclure la prise de médicaments pour normaliser la température corporelle: paracétamol, nurofène, fervex, coldrex.
  6. Dans le même temps, il est nécessaire de prendre des moyens pour renforcer le système immunitaire: complexes de vitamines, immunomodulateurs naturels

Il est impossible de lubrifier les amygdales avec des solutions de Lugol, chlorophyllipt. Evitez également de supprimer les "embouteillages" purulents: ces procédures contribuent à la propagation de la source d'infection.

Le médecin peut recommander différents schémas thérapeutiques, en fonction de l'origine de la maladie, de l'état général du patient et des caractéristiques de l'évolution de l'amygdalite. Outre les antibiotiques à large spectre et les antibiotiques à usage topique, on utilise des médicaments qui sont autorisés même aux personnes contre-indiquées lors de la prise d'antibiotiques.

Méthodes de médecine traditionnelle

Pour aider au traitement de l'amygdalite purulente, vous pouvez utiliser des recettes éprouvées de la médecine traditionnelle.

  1. Pour le rinçage, il est recommandé d'utiliser un mélange d'infusions d'herbes médicinales: fleurs de camomille, feuilles de calendula et d'eucalyptus. Une cuillère à soupe de la collection versez 250 ml d'eau, faites bouillir pendant environ 2 minutes, puis insistez (30 minutes). Le médicament fini est refroidi à 25-27 degrés et effectuer un rinçage. Durée du cours - 30 jours.
  2. Un rinçage parfait est le jus de betterave rouge. Pour l'obtenir, le légume est frotté et ensuite pressé. Pour 200 g de jus de betterave, ajoutez 1 cuillère à soupe de vinaigre. Le rinçage doit être effectué jusqu'à récupération complète.
  3. La propolis est l’un des traitements les plus efficaces. Un petit morceau doit être gardé dans la bouche (derrière la joue). La procédure est un peu désagréable (il peut y avoir une sensation de brûlure et un léger engourdissement de la langue), mais elle est très efficace.
  4. À un stade précoce de la maladie, le développement du processus pathologique peut être arrêté en mâchant des tranches de citron. Après cette procédure, vous devez vous abstenir de manger pendant une heure afin que l’acide citrique et les huiles essentielles aient l’effet nécessaire sur la muqueuse de la gorge touchée.
  5. Le miel est l’un des moyens les plus faciles et les plus agréables de réduire la douleur. Il peut être consommé seul ou pris avec du lait ou du thé.
  • L'amygdalite purulente est la maladie infectieuse la plus répandue.
  • Ses agents pathogènes sont le plus souvent des streptocoques.
  • Les principaux symptômes de la maladie sont des maux de gorge aggravés par la déglutition. fièvre
  • L'amygdalite purulente peut se manifester sous 3 formes: folliculaire, lacunaire et flegme.
  • Le traitement opportun de l'angine de poitrine est une garantie de guérison complète et le seul moyen d'éviter des complications graves
  • Le traitement médicamenteux prend des antibiotiques, l'utilisation d'antiseptiques locaux. rinçage avec des solutions médicinales
  • Pour vous aider, vous pouvez utiliser les recettes de la médecine traditionnelle.

En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

Causes du sang de l'oreille

Laryngite

La cause du sang de l'oreille peut être une simple égratignure du canal de l'oreille et un carcinome malin de l'oreille. Connaître les causes possibles de saignements d'oreille vous aidera à choisir le bon plan d'action dans les situations extrêmes.

Gouttes nasales antivirales pour enfants, adultes et femmes enceintes

Rhinite

Les maladies virales sont considérées comme les plus courantes sur la planète. La plupart des gens souffrent d'infections respiratoires plusieurs fois par an.