Principal / Angine de poitrine

La tubo-otite - qu'est-ce que c'est, symptômes et diagnostic, traitement et prévention

Angine de poitrine

Parmi les maladies oto-rhino-laryngologiques, on rencontre souvent une tubo-otite à un ou deux côtés - de quel type de maladie il s'agit et comment la traiter à la maison, beaucoup s'intéressent à ceux qui ressentent ses symptômes caractéristiques. La pathologie est souvent appelée aussi Eustachite, mais cette pathologie est une lésion localisée de la trompe d'Eustache. Tuboitis est une maladie de l'oreille moyenne. Cela n'affecte pas que la trompe d'Eustache. La tubo-otite est une combinaison d'otite et d'eustachite. Les maux sont étroitement liés les uns aux autres dans les symptômes et les méthodes de traitement.

Quelle est la tubootite

C'est le nom d'une maladie caractérisée par une inflammation catarrhale de la membrane muqueuse de l'oreille interne, dont une cause fréquente est le dysfonctionnement du tube auditif. Souvent, le terme "tubo-otite" est remplacé par "Eustachite". Cette maladie a plusieurs codes CIM-10:

  • H68 "Inflammation et blocage de la trompe d'Eustache";
  • H69 "Autres maladies de la trompe d'Eustache".

Le développement de la maladie commence par une infection par le nez ou la gorge de l'infection dans la trompe d'Eustache. Son trou est dans le nasopharynx. L'infection provoque une inflammation de la membrane muqueuse, qui entraîne son gonflement. En conséquence, la lumière du tube se rétrécit, ce qui conduit à une eustachite. Développement ultérieur de la maladie:

  1. Le tube pénètre dans l'oreille moyenne et l'inflammation se transmet progressivement à lui. L'œdème de la muqueuse se produit également.
  2. En raison de l'inflammation, l'exsudat commence à sécréter - muqueux, purulent ou séreux.
  3. Il s'accumule, remplit la cavité tympanique, traverse la membrane et pénètre dans le conduit auditif.

La conséquence de ces processus est une violation de la ventilation de l'oreille moyenne et une chute de pression qui assure la conduction des impulsions sonores. Bien que l'exsudat ne puisse pas sortir à cause du tube auditif bloqué. C'est la principale cause de perte d'audition. La tubo-otite affecte souvent les enfants, leurs organes de l'audition et de l'odorat n'étant pas complètement développés.

Raisons

Les principales causes de la tubootite sont les virus et les bactéries qui pénètrent dans la trompe d'Eustache par le nasopharynx. Ce processus est typique de l'angine, de la sinusite, de la rhinite aiguë ou chronique, de la pharyngite et d'autres maladies ORL. Parmi les bactéries, les staphylocoques et les streptocoques sont responsables de la tubootite. Parmi les virus, la maladie provoque la grippe ou l'adénovirus. Autres causes de tubootite:

  • coqueluche
  • la diphtérie;
  • la rougeole;
  • lésions fongiques;
  • inflammation des végétations adénoïdes;
  • hypertrophie du cornet;
  • les polypes;
  • réaction allergique à la prise de certains médicaments;
  • récidive de l'amygdalite chronique;
  • la scarlatine;
  • pharyngite bactérienne.

Modèles d'écoulement

La classification principale de la tubo-otite la divise en espèces en fonction de la nature du flux. Selon ce critère, deux formes de la maladie sont décrites:

  1. Épicé Ce type dure environ 1-2 semaines. La tubo-otite aiguë se caractérise par des symptômes plus prononcés. Un traitement adéquat permet d’arrêter les signes de pathologie en quelques jours seulement.
  2. Chronique. La durée de ce formulaire est de 1 mois à un an ou plus. Il se développe en raison du manque de traitement de la forme aiguë, qui devient chronique. Ici, les symptômes de la maladie sont moins prononcés et la pathologie elle-même se caractérise par un changement des périodes de rémission et de rechute.

Emplacement

L'inflammation peut affecter une oreille aussi bien que les deux. Dans le premier cas, une tubo-otite unilatérale est diagnostiquée. Ca ne va pas si fort, ça peut être à droite et à gauche. La tubootite bilatérale aiguë est un diagnostic qui est plus souvent posé aux enfants. La maladie affecte immédiatement les tubes auditifs droit et gauche. Pour cette raison, la tubo-otite bilatérale est considérée comme plus dangereuse, en particulier chez les patients plus jeunes. Chez les adultes, c'est moins fréquent. On leur diagnostique souvent une tubootite droite ou gauche. La cause principale est un système immunitaire affaibli.

Les symptômes

Pour les formes aiguës et chroniques de tubotite, certains symptômes sont caractéristiques. Les signes généraux de la maladie peuvent être faibles jusqu'à ce que l'inflammation atteigne l'oreille moyenne. Après cela, les symptômes deviennent plus graves, même à une perte auditive. Parmi les symptômes communs aux deux formes de la maladie, on peut citer les suivants:

  • perte auditive;
  • se sentir bouché dans les oreilles;
  • l'autophonie, lorsqu'une personne entend un écho de sa propre voix;
  • bruit périodique dans l'oreille;
  • fatigue accrue;
  • des nausées;
  • mal de tête;
  • sensation de lourdeur d'une part, selon qu'il s'agit d'une tubo-otite droite ou gauche;
  • la sensation que le fluide coule dans l'oreille lorsque la tête est inclinée ou tournée.

Tubootite aiguë

Cette forme de tubo-otite se distingue par un état de santé stable. La température ne monte pas toujours, le plus souvent elle reste dans les limites normales. L'augmentation de la douleur est rarement ressentie. Les principaux symptômes de la forme aiguë de tubotite sont les suivants:

  • sensation de fluide auriculaire irisé;
  • congestion dans une ou les deux oreilles;
  • lourdeur dans la tête de la part de l'oreille du patient;
  • résonance dans l'oreille de votre propre voix;
  • les acouphènes;
  • perte auditive due aux sons de basse fréquence.

Tubootite chronique

Si la forme aiguë survient à la suite d'une infection, la forme chronique en est la conséquence en l'absence de traitement ou de rechutes fréquentes. En raison de la violation de la perméabilité de la trompe d'Eustache, ses parois s'agglutinent et les symptômes de la tubo-otite deviennent permanents. Les principales caractéristiques de ce formulaire sont les suivantes:

  • réduction constante de la lumière de la trompe d'Eustache;
  • rougeur partielle de la membrane muqueuse;
  • déficience auditive;
  • perte auditive de nature persistante;
  • atrophie, sclérose muqueuse;
  • sensation de pression et pression dans l'oreille;
  • zones hyperémiques sur la muqueuse.

Tubootite bilatérale chez les enfants

La tendance des enfants à la tuboboituy bilatérale s'explique par le fait qu'ils ont un conduit auditif plus court et plus lisse que celui d'un adulte. De ce fait, les bactéries et les virus pénètrent très facilement dans l'oreille moyenne. Chez les enfants, la maladie est souvent accompagnée de frissons, de fièvre et de douleurs aiguës aux oreilles. Les autres symptômes caractéristiques de la tubotite bilatérale sont:

  • perte auditive;
  • nombreuses vésicules dans le conduit auditif externe;
  • fissure dans les oreilles;
  • hyperémie et œdème de l'auricule;
  • l'ouïe n'est rétablie qu'en avalant de la salive, en toussant ou en éternuant.

Les bébés de sein se touchent constamment au-dessus de l'oreille qui les dérange. Les enfants essaient de l'appuyer contre sa mère ou sur n'importe quelle surface. À cause de la douleur et de l'inconfort, l'enfant devient de mauvaise humeur et agité. Il ne peut pas dormir, manger ou refuser complètement de manger. Chez les bébés atteints de tubootite, la fièvre peut augmenter. En forme chronique, ils ont une décharge de l'oreille. Dans ce contexte, l'enfant n'entend pas bien. Ces signes peuvent disparaître et réapparaître.

Complications de la maladie

Les principales conséquences de la tubotite sont la perte d'audition et la surdité. Le risque de leur développement est plus élevé dans le cas de la forme chronique de la maladie. C'est le plus dangereux, il est donc nécessaire de traiter la pathologie dès les premiers signes. Autres complications possibles:

  • problèmes avec l'appareil vestibulaire;
  • infection de l'oreille de l'intérieur du crâne;
  • méningite;
  • dysfonctionnement du tympan;
  • otite moyenne purulente;
  • perte auditive neurosensorielle;
  • un abcès;
  • la septicémie.

Diagnostics

L'oto-rhino-laryngologiste examine en premier lieu la cavité nasale et les oreilles du patient. Ce sont des procédures de rhinoscopie et d'otoscopie. Ils aident à inspecter la muqueuse nasale, la bouche de la trompe d'Eustache, les extrémités de la concha. En conséquence, vous pouvez identifier la cause du rétrécissement de la lumière. La rhinoscopie est réalisée à l'aide d'un spéculum nasopharyngé spécial.

L'otoscopie est une procédure qui examine l'état du conduit auditif et du tympan. Avec le développement de l'Eustachite, on observe un œdème et une hyperémie des muqueuses. Si la maladie a pénétré dans la phase perforée, l'écoulement du tympan et la perforation deviennent visibles. Autres méthodes de diagnostic de la pathologie:

  • soufflant sur les oreilles selon Politzer - une procédure dans laquelle la pointe du ballon est insérée dans une narine, la seconde est pincée, puis de l'air est libéré pour vérifier la perméabilité du tube auditif;
  • numération globulaire complète;
  • analyse d'urine;
  • écouvillon d'oreille pour;
  • tests audio - études d'audition;
  • radiographie;
  • tomographie par ordinateur.

Traitement de la tubotite

Un traitement complexe est prescrit contre cette maladie, qui vise à supprimer l’infection dans les voies respiratoires supérieures, à réduire les signes d’inflammation et à rétablir la perméabilité normale du tube auditif. Le traitement de la tubo-otite chez l'adulte est presque identique à celui des méthodes choisies pour les enfants. Les médicaments sont prescrits avec plus d'attention aux petits patients, car beaucoup d'entre eux ont des restrictions d'âge. En général, le schéma thérapeutique peut être affiché comme suit:

  1. Élimination de l'agent pathogène. Si la bactérie est à l'origine de la pathologie, il convient de la traiter avec des médicaments antibactériens. Les inflammations purulentes sont capables de supprimer les antibiotiques macrolides et pénicillines.
  2. Enlèvement de la douleur. Elle est réalisée à l'aide de la nomination d'analgésiques.
  3. Élimination des allergies. Si la maladie a un caractère allergique, ses symptômes sont supprimés à l'aide d'antihistaminiques.
  4. Souffler le tube auditif. Cette méthode permet de restaurer sa perméabilité.
  5. Cathétérisme de la trompe d'Eustache. Elle est réalisée à l'aide de cathéters insérés dans la cavité de l'oreille moyenne. À travers eux, le médicament, par exemple, l'adrénaline ou l'hydrocortisone, qui améliore la perméabilité de la pipe y arrive.

Dans le contexte du traitement médicamenteux, des procédures physiothérapeutiques peuvent être prescrites, ce qui accélère la récupération. Leur liste comprend:

  • réchauffer la chaleur sèche;
  • massage du tympan;
  • irradiation locale ultraviolette;
  • traitement au laser dans la bouche de la trompe d'Eustache;
  • l'exposition aux courants haute fréquence de l'oreille moyenne.

Les médicaments

Les médicaments constituent le traitement principal de la tubo-otite. En fonction des symptômes chez un patient particulier, des médicaments appartenant à différents groupes peuvent être prescrits, notamment:

  1. Antihistaminique. Ces fonds sont pris oralement. Cette catégorie comprend des médicaments tels que le Suprastin, le Diazolin, le Loratadin et le Cetrin.
  2. Antibiotiques. Efficace dans le cas de la nature bactérienne de l’Eustachite. Le médecin peut vous prescrire Azithromycine ou Amoxiclav et certains antibiotiques sulfanilamides.
  3. Vasoconstricteur local. Ceux-ci comprennent des gouttes et des pulvérisations pour la cavité nasale, telles que Otrivin, Sanorin, Tizin, Galazolin.
  4. Vitamines et immunomodulateurs. Imunorix, Bronhoimunal, Polyoxidonium aident à augmenter les propriétés protectrices du corps.

Antihistaminiques

Dans les cas d'eustachite allergique, les antihistaminiques constituent la base du traitement. Ils soulagent le gonflement et la rougeur des muqueuses. Les médicaments antiallergiques suivants peuvent être prescrits:

  1. Tsetrin. Disponible sous forme de comprimés et de sirop. L'avantage de ce dernier dans la possibilité d'utilisation chez l'enfant à partir de 2 ans. Les deux formes de médicaments ont des effets antiprurigineux et anti-exsudatif. L'inconvénient est les effets secondaires possibles.
  2. Loratadine. Cet antiallergique 2 générations. Basé sur la même substance. Également disponible en deux formes: les pilules et le sirop, qui est autorisé à partir de 2 ans. De plus, ce médicament est valable 8 à 12 heures après l’application. Il est à noter que la Loratadine a plus de contre-indications par rapport à Cetrin.

Médicaments antibactériens

Le traitement antibactérien est efficace contre l’Eustachite causée par une bactérie. Il peut s’agir non seulement de comprimés pour administration orale, mais également de gouttes pour usage topique et d’injections pour administration intramusculaire. Vous ne pouvez pas auto-prescrire des antibiotiques, car chaque médicament n’est efficace que contre des bactéries spécifiques. Ceci ne peut être déterminé que par le médecin après la prise d'un frottis. Parmi les antibiotiques souvent prescrits:

  1. Amoxicilline. Le composant principal est la substance du même nom. Plus - un grand nombre de formes de libération du médicament. Suspension autorisée pour les enfants de moins de 5 ans. Il existe également des comprimés, des capsules et des granules. Toutes les formes de libération ont un large spectre d’activités vis-à-vis des bactéries à Gram positif aérobies. L'inconvénient est un grand nombre de réactions indésirables.
  2. Cefazolin. C'est un antibiotique pour les injections intramusculaires et intraveineuses. Utilisé dans les cas plus graves. La liste des effets secondaires est beaucoup plus petite que celle d’autres antibiotiques similaires. Plus est la vitesse de la drogue et la possibilité de son utilisation chez les enfants âgés de 1 mois. L'inconvénient - l'outil est vendu uniquement sur ordonnance.

Gouttes auriculaires pour Eustachite

Des antibiotiques pour l’Eustachite peuvent également être prescrits sous forme de gouttes. Ils sont destinés à un usage topique à la maison. En utilisant directement dans la lésion augmente l'efficacité du traitement. Les baisses efficaces contre cette maladie sont les suivantes:

  1. Otofa La base des gouttes est la rifamycine sodique - une substance qui empêche le développement de bactéries. De plus, le médicament a une faible absorption systémique. De plus, cela n’entraîne pratiquement pas d’effets indésirables. Ces gouttes dans la tubootite peuvent également être utilisées pour traiter les enfants.
  2. Normaks. Gouttes à base de norfloxacine. Cette substance présente une action antimicrobienne contre les bactéries aérobies à Gram positif et négatif. Minus - vous ne pouvez pas utiliser l'âge de 12 ans et la grossesse. Avantage - dans les cas graves, les gouttes peuvent être utilisées toutes les 3 heures jusqu'à l'amélioration de l'état.

Traitement alcoolique borique

Cette méthode est souvent appelée médecine traditionnelle. L’alcool borique est vendu dans toutes les pharmacies. L'outil entre dans la catégorie du budget. Sa propriété principale est un effet bactéricide. Le traitement à domicile des eustachites à l’alcool borique est effectué comme suit:

  • s'allonger du côté opposé à l'oreille du patient;
  • maintenez la bouteille d'alcool dans vos mains pendant quelques minutes pour la réchauffer;
  • tapez ensuite dans une pipette 3-4 gouttes de liquide;
  • les égoutter dans le canal auditif;
  • s'allonger pendant 10 minutes;
  • à la fin de la procédure, fermez le conduit auditif avec un coton-tige;
  • Répétez la procédure 2 ou 3 fois par jour jusqu'à soulagement.

Prévention

L'objectif principal de la prévention est de réduire la charge sur les oreillettes. Si vous êtes sujet aux maladies des oreilles, vous ne devriez pas plonger sous l'eau, faire de l'alpinisme ni utiliser le transport aérien. Pour prévenir le développement de l'Eustachite, il est nécessaire de traiter les infections virales et bactériennes à temps. Autres mesures pour prévenir la maladie:

  • renforcer le système immunitaire;
  • bien manger;
  • porter un chapeau pendant la saison froide;
  • durcir le corps;
  • éviter l'hypothermie, les courants d'air;
  • dès les premiers symptômes de congestion auriculaire, consultez un médecin;
  • Mouchez-vous bien lorsque vous avez un rhume - en tenant d'abord l'une des narines, puis l'autre, sans faire aucun effort;
  • éviter les blessures au nez, à la tête et aux oreilles;
  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • en cas d'allergies respiratoires ou respiratoires, utilisez des médicaments vasoconstricteurs.

Vidéo

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Tubo-otite chez l'adulte et l'enfant: causes, symptômes, traitement

La tubo-otite (du latin tuba-pipe, otus-ear) est un type de maladie oto-rhino-laryngologique dont souffrent souvent les adultes, et en particulier les enfants. Qu'est-ce qui se passe avec cette maladie? Comment traiter la tubootite à différents âges? Comment le détecter à temps et prévenir le développement de complications? Nous discuterons de ces questions et d’autres dans notre article.

La tubootite, c'est quoi?

La tubootite est souvent appelée eustachite. Ce n'est pas tout à fait correct, car l'Eustachite est une lésion localisée de la trompe d'Eustache et la tubo-otite est une maladie de l'oreille moyenne, qui s'accompagne d'une inflammation de la trompe auditive (trompe d'Eustache). C'est-à-dire que l'otite moyenne et l'eustachite donnent une tubootite. Ils sont étroitement liés les uns aux autres et présentent des symptômes et des méthodes de traitement similaires.

Comment se développe la maladie?

  1. L'infection pénètre par le nez ou la gorge par l'ouverture du tube auditif situé dans le nasopharynx et provoque une inflammation de la membrane muqueuse. Il gonfle, rétrécit la lumière du tuyau. L'Eustachite se développe.
  2. Ainsi, lorsque la trompe d'Eustache pénètre dans la cavité tympanique de l'oreille moyenne, l'infection se propage avec le temps. La muqueuse de l'oreille gonfle, l'exsudat commence à se démarquer (il peut être purulent, séreux ou visqueux).
  3. L'exsudat s'accumule et remplit la cavité tympanique, puis perce le tympan et commence à sortir dans le canal auditif.

Ces processus conduisent à une mauvaise ventilation de l'oreille moyenne, ce qui provoque la chute de la pression requise pour conduire les impulsions sonores. Les sécrétions pathologiques ne peuvent pas être évacuées de la cavité tympanique, car le tube auditif est également obstrué. Tout cela conduit à une déficience auditive et à l'apparition de symptômes caractéristiques.

Dans l'enfance, les organes de l'odorat et de l'audition ne sont pas complètement développés et la réactivité du corps est faible. Par conséquent, ils sont plus susceptibles de souffrir de tubootite. L'otite moyenne est une autre maladie courante chez les bébés. Vous pouvez lire sur les méthodes de traitement de l'otite chez les enfants dans un autre article.

Tubo-otite: ses causes

Les bactéries ou les virus qui pénètrent dans le nasopharynx dans la trompe d'Eustache deviennent généralement la cause de la tubootite. Cela se produit lors de rhinites, sinusites, pharyngites, maux de gorge et autres affections ORL. Les causes les plus courantes de tubo-outitis sont les staphylocoques ou les streptocoques, ainsi que les infections virales respiratoires aiguës, telles que la grippe et l'adénovirus. Chez les enfants, une inflammation de l'oreille peut survenir contre la rougeole, la coqueluche, la diphtérie. Dans de rares cas, des lésions fongiques sont diagnostiquées.

Bien entendu, dans le tube auditif, il existe un système de protection contre la pénétration de corps étrangers et sa coque produit également un mucus protecteur. Par conséquent, les maladies des voies respiratoires supérieures ne conduisent pas toujours à la tubootite. L'infection est favorisée par plusieurs facteurs, notamment: immunité réduite, structure anormale de la trompe d'Eustache, présence d'affections chroniques, pathologie du nez (polypose, végétations adénoïdes, hypertrophie de la conque).

Au stade de l'inflammation de la trompe d'Eustache, vous pouvez essayer d'empêcher la maladie de se propager à l'oreille moyenne. Comment faire cela, vous pouvez apprendre de l'article "Evstakhiit."

Classification: types et types de tubotite

En fonction de la durée de la maladie, il se produit:

  • tubootite aiguë (dure 1-2 semaines);
  • tubo-otite chronique (dure de 1 mois à un an ou plus).

La forme chronique est plus susceptible de se développer si des récidives répétées de tubo-otite aiguë se sont produites ou si son traitement a été incorrect. L'inflammation chronique est dangereuse car des adhérences du tissu conjonctif peuvent se former sur les parois du tube auditif et de la cavité tympanique. Si la maladie dure pendant des années, des processus atrophiques et nécrotiques commencent (mort tissulaire).

La tubo-otite est divisée en:

  • double face;
  • côté gauche;
  • côté droit.

La tubootite à double face est une lésion simultanée des tubes auditifs droit et gauche et de l'oreille moyenne. C'est plus difficile et plus dangereux. Plus souvent, un tel diagnostic est donné aux enfants.

Tubo-otite: symptômes et manifestations des formes aiguës et chroniques de la maladie

Les symptômes de la tubotite chez les enfants et les adultes au stade initial comprennent:

  • altération de l'audition (peut-être une sensation d'étouffement, de bruit dans l'oreille, certains disent qu'ils gargouillent dans les oreilles ou qu'ils entendent la résonance de leur propre voix);
  • inconfort, pression dans les oreilles.

Les symptômes de la tubootite peuvent être légers jusqu'à ce que l'oreille moyenne soit enflammée. Ensuite, les problèmes d'audition deviennent plus graves et une perte auditive se développe. Une personne peut ressentir une douleur intense, sa température augmente. Après l'apparition de la perforation dans le tympan et le pus de la douleur diminue. Une caractéristique de cette étape est la décharge de l'oreille.

Comment survient la tubootite chez les nourrissons? Ils commencent à toucher l'oreille, ce qui fait mal, en essayant d'appuyer ce côté contre la mère (ou même sur une surface quelconque). L'enfant devient capricieux, mange mal et dort (ou au contraire dort constamment). À cet âge, la température peut monter en flèche.

Les symptômes de la tubootite chronique peuvent être distingués par la présence constante d'écoulement de l'oreille, la récurrence de la douleur et des problèmes d'audition, et l'audition devient de pire en pire avec le temps. Ces symptômes disparaissent (cette période s'appelle la rémission) et après un certain temps, des exacerbations se produisent.

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic de la tubotite consiste en premier lieu en une inspection de la cavité nasale et de l'oreille. La première s'appelle la rhinoscopie et la seconde l'otoscopie. Elle est réalisée par un oto-rhino-laryngologiste.

La rhinoscopie postérieure permet d'examiner le nasopharynx, les extrémités de la concha et l'embouchure de la trompe d'Eustache et d'identifier les causes possibles de son chevauchement. Il est fabriqué à l'aide d'un miroir nasopharyngé, qui est chauffé et injecté au patient par la bouche jusqu'à la profondeur du pharynx, sous la langue.

L'otoscopie fournit des informations sur l'état du conduit auditif et du tympan. Au début de la maladie, elle semble attiré par un trouble de la pression dans la cavité de l'oreille moyenne. Il peut aussi être gonflé, hyperémique. Au stade perforé, la perforation et l'écoulement sont visibles. Grâce à elle, l'ENT pourra inspecter la cavité tympanique.

Tubootite de diagnostic mis sur la base des données d'inspection. Ils peuvent également affecter soufflé sur Polittser. Il s'agit d'une procédure au cours de laquelle un ballon en caoutchouc est utilisé avec de l'air. Insérez la pointe du ballon dans une narine, la deuxième narine est serrée. Le médecin appuie sur le ballon et l'air entre dans le nez. À partir des sons entendus lors du souffle, il détermine le degré de perméabilité du tube auditif. Si vous observez la membrane tympanique à travers l'otoscope pendant la procédure, vous pouvez déterminer sa mobilité.

Vous aurez également besoin de passer des tests sanguins généraux, d'urine et, s'il y a un écoulement d'oreille, un frottis pour déterminer l'agent causal. En outre, des tests audio (tests auditifs), une radiographie ou une tomodensitométrie peuvent être utilisés pour diagnostiquer une tubotite.

Traitement de la tubo-otite

Pour le traitement de la tubotite chez les enfants et les adultes, vous avez besoin de:

  • détruire l'infection;
  • soulager le gonflement et l'inflammation;
  • nettoyer l'oreille moyenne et le tube auditif, rétablir leur perméabilité.

Les méthodes de traitement de la tubo-otite sont similaires aux méthodes de traitement de l'otite, à la seule nécessité supplémentaire d'agir sur le tube auditif.

Pour cela, les médecins prescrivent:

  • antibiotiques, antiviraux ou antimycotiques. Les antibiotiques pour la tubootite aident à lutter contre l'infection bactérienne de l'intérieur et réduisent l'inflammation. Si la maladie est bénigne, il est fort probable que vous n'en aurez pas besoin et que vous pourrez guérir par des méthodes plus douces. Par exemple, des gouttes auriculaires contenant des antibiotiques ou des médicaments homéopathiques sont vendus. Ils sont plus sûrs et ne nuisent pas au corps. Il existe également des gouttes antifongiques (antimycotiques). Ils sont prescrits si la tubo-otite est causée par la microflore fongique. Et dans le cas du SRAS, des médicaments antiviraux seront nécessaires (Arbidol, Laferobion, Anaferon);
  • médicaments anti-inflammatoires. Les ORL prescrivent des anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, Analgin) ou des gouttes avec corticostéroïdes. En cas de tubootite, il est important d’agir non seulement par les oreilles, mais aussi par le nez. Vous aurez donc besoin de gouttes auriculaires et nasales. Vous trouverez une liste des médicaments contre la tubootite dans le tableau ci-dessous.
  • physiothérapie. Lorsque la tubootite prescrire réchauffer UHF, UV, électrophorèse, Solux. Ces procédures visent à améliorer la circulation sanguine et la circulation lymphatique, ce qui a un effet positif sur le processus de guérison. Les procédures physiologiques aident à soulager la douleur, l'inflammation et l'enflure, à rétablir la respiration nasale;
  • soufflage et cathétérisme du tube auditif. Le soufflage, utilisé pour le diagnostic de la tubotite, a également un effet thérapeutique. Pendant la purge, il est possible de dégager le fluide et le pus de la cavité du tube auditif. Si elle est fortement encrassée, de telles procédures peuvent être inefficaces. Appliquez ensuite le cathétérisme (lavage avec un cathéter, qui est inséré par la narine directement dans la bouche de la trompe d'Eustache). La cavité pré-nasale est nettoyée, gouttes vasoconstrictrices instillées et anesthésiée. Des antibiotiques et des solutions antiseptiques sont administrés par le cathéter, agissant directement sur le site de l’inflammation;
  • laver les oreilles et le nez. Les oreilles doivent être rincées, s'il y a une décharge, et le nez - avec un rhume. Pour ce faire, utilisez des solutions antiseptiques. Ils sont versés dans le nez ou l'oreille avec une seringue, une pipette ou une poire. La pression ne doit pas être excessivement forte. Pour les oreilles, 3% de peroxyde d'hydrogène, dilué avec de l'eau, Furacilin, alcool borique convient. Vous pouvez en apprendre plus sur le lavage des oreilles en consultant l'article sur l'otite. Pour la désinfection du nez avec une solution saline, chlorhexidine, peroxyde d'hydrogène, Miramistin. La pharmacie vend également des dispositifs spéciaux pour le lavage. Vous trouverez leurs noms dans le tableau avec des médicaments;
  • gouttes vasoconstrictrices. Ils aident à éliminer le gonflement de la muqueuse nasale et à réduire la quantité de mucus. De nombreux médicaments peuvent être utilisés pour traiter l'inflammation du tube auditif: Nazol, Nazolin, Galazolin, Sanorin, For Nose, etc.

Si le patient s'inquiète d'une douleur intense, prescrire des analgésiques. Ceux-ci peuvent être des comprimés (par exemple, Ketanov, Ketonal) ou des gouttes auriculaires. Les gouttes ne peuvent être utilisées qu'au stade pré-ferro!

Le traitement de la tubotite chronique est effectué dans un complexe, en utilisant toutes les méthodes. Cela peut prendre beaucoup de temps. Vous devrez peut-être répéter le cours plusieurs fois. Dans ce cas, si l’inflammation du tube auditif est accompagnée de phénomènes atrophiques et que des cicatrices se forment dans les oreilles, elles ont recours à un nettoyage chirurgical de la cavité de l’oreille moyenne, suivi d’une chirurgie plastique des fragments retirés et de la fermeture de la perforation du tympan.

Antibiotiques utilisés pour la tubootite chez les adultes:

  • Azithromycine. La composition comprend un antibiotique du groupe des macrolides - azalide. Disponible en comprimés et sirop;
  • Amoxicilline. Ceci est un antibiotique qui fait référence à la pénicilline. Il existe des comprimés et des suspensions pour injection d’amoxicilline;
  • Céfuroxime. Céphalosporine, antibiotique de deuxième génération. Il est utilisé dans les cas graves, car il est plus puissant.
  • Flemoksin Solyutab en comprimés. Contient du trihydrate d'amoxicilline semi-synthétique;
  • Ceftriaxone. Il s’agit d’un antibiotique de la famille des céphalosporines de troisième génération doté d’un puissant effet antibactérien. Il est administré par voie intramusculaire ou intraveineuse.

Convient aux enfants:

  • Augmentin, Amoxiclav, combine amoxicilline et acide clavulanique, augmentant ainsi la gamme d'action antibactérienne. Les enfants âgés de moins d’un an sont utilisés sous forme de gouttes, de 1 à 12 ans - sous forme de suspensions pour administration orale;
  • Sumamed (comprimés ou suspensions d'azithromycine pour la préparation de sirop).

C'est important! Assurez-vous de consulter un oto-rhino-laryngologiste, qui vous dira comment traiter une tubootite dans votre cas particulier, car les situations peuvent être différentes et le même schéma ne peut pas être appliqué à différentes personnes.

Remèdes efficaces pour le traitement de la tubotite ou de l'eustachite

Beaucoup ne considèrent pas la tubootite comme une maladie grave, car elle survient le plus souvent dans le contexte d'autres maladies. Mais en réalité, il peut provoquer une otite purulente de l'oreille moyenne, une inflammation et un compactage du tympan et conduire à une perte auditive persistante. Après un examen approfondi et un diagnostic complet, le spécialiste devrait décider de la manière de traiter l’Eustachite et de déterminer s’il est possible de le faire à la maison avec des remèdes populaires. Des médicaments mal choisis peuvent accélérer le développement de la maladie et en compliquer grandement l'évolution.

Contenu de l'article

Comment traiter la tubootite

Le traitement de la tubo-otite dépend de la nature de la maladie et de ses causes. Le plus efficace est un traitement complexe qui permet de résoudre plusieurs problèmes simultanément:

  • arrêter le processus inflammatoire;
  • enlever rapidement les poches;
  • rétablir la perméabilité de la trompe d'Eustache;
  • normaliser la circulation sanguine;
  • activer l'immunité;
  • éliminer le mucus des voies respiratoires;
  • accélérer la régénération des cellules muqueuses;
  • prévenir les complications possibles.

Mais, bien sûr, il faut d’abord agir directement sur la cause de la maladie, qui ne peut être déterminée avec précision que par un spécialiste expérimenté.

Ainsi, en cas d'étymologie infectieuse, des antibiotiques sont prescrits pour l'Eustachite. Et si les poches et l'occlusion du tube auditif sont dues à des réactions allergiques, il faudra utiliser des antihistaminiques.

Si des microbes pénètrent dans la membrane muqueuse du conduit auditif en raison d'une inflammation chronique des végétations adénoïdes et / ou des amygdales, vous aurez probablement besoin d'une intervention chirurgicale pour les éliminer.

Les méthodes modernes de traitement comprennent non seulement les préparations médicales, mais également les procédures de physiothérapie. Ils activent le système immunitaire, accélèrent les processus de régénération tissulaire et augmentent l'intensité de l'exposition aux médicaments utilisés.

Un traitement de physiothérapie est prescrit après la phase aiguë de la maladie et la température corporelle est revenue à la normale.

Médicaments

Seul un médecin devrait décider comment traiter l’Eustachite. Les médicaments sont sélectionnés strictement individuellement, en fonction des symptômes et des caractéristiques de la maladie. Quatre types de médicaments sont couramment utilisés:

  • des antibiotiques;
  • anti-inflammatoire;
  • vasoconstricteur;
  • antipyrétique.

Les antibiotiques pour la tubootite chez les adultes sont prescrits pour soulager la douleur intense, la fièvre et les pertes purulentes de l'oreille moyenne. Ce sont généralement des médicaments à large spectre. Mais pour améliorer leur efficacité, vous pouvez analyser la microflore et trouver le médicament le plus approprié. Le traitement le plus courant contre l’Eustachite est l’amoclicilline, l’amoxil, la gentamicine, le biseptol, la ceftriaxone et d’autres.

Le traitement standard dure de 5 à 14 jours. Il est très important de le passer à la fin. Il arrive souvent que des symptômes douloureux et une inflammation sévère avec un traitement complexe disparaissent déjà pendant 2-3 jours, mais cela ne signifie pas une guérison.

Avec l'auto-annulation du médicament peut déclencher une rechute, ce qui entraînera de graves complications. Les antibiotiques pour l'eustachite ne sont pas une composante obligatoire du traitement, il est souvent possible de le faire avec des médicaments anti-inflammatoires.

Les gouttes anti-inflammatoires accompagnées de tubo-otites permettent d’éliminer rapidement les rougeurs du tympan et de réduire sa tension. La plupart des préparations topiques contiennent de la lidocaïne ou d’autres analgésiques. L'utilisation de gouttes supprime le gonflement, améliore la circulation sanguine, restaure la perméabilité.

Prescrire des gouttes auriculaires pour Eustachitis devrait être un docteur. La plupart d'entre eux ne peuvent pas être utilisés pour la perforation ou la rupture du tympan, ce qui est l'une des complications les plus courantes de la tubo-otite. Les gouttes les plus efficaces sont: Sofradex, Tsipromed, Normaks, Otofa, Otipaks. Cependant, chacun des médicaments a ses propres caractéristiques d’utilisation et ses contre-indications à prendre en compte.

Les gouttes vasoconstricteurs dans la tubo-otite aident à réduire le mucus et à éliminer rapidement la congestion nasale. Ils enlèvent bien les poches et rétablissent la perméabilité du conduit auditif. Le plus souvent nommés "Naphthyzin", "Otrivin", "Galazolin", "Sanorin", "Nazol". Il est nécessaire d’appliquer ces gouttes avec précaution - au-dessus d’une dose excessive, elles provoquent sécheresse et irritation de la muqueuse nasale.

Les antipyrétiques ne sont utilisés que si la température corporelle dépasse 38,5 et / ou dure 12 heures ou plus. Habituellement, avec un traitement antibiotique, la température elle-même diminue à mesure que le processus inflammatoire s'atténue. Par conséquent, leur utilisation à long terme est irréalisable.

Manières folkloriques

Les méthodes traditionnelles de traitement de l'eustachite ne sont efficaces qu'au stade initial ou final de la maladie. Si le processus inflammatoire est causé par des microorganismes pathogènes, il sera dans la plupart des cas inefficace. Ils peuvent également entraîner des complications en cas de perforation ou de rupture du tympan. Par conséquent, avant de commencer à les appliquer, vous devez établir avec précision le diagnostic et la cause de la maladie. Seul un médecin peut le faire.

Remplacez les antibiotiques par des tubootites pouvant contenir du jus d'oignons ou de l'ail et de la teinture d'alcool à base d'herbes (chélidoine, eucalyptus, millepertuis). Ils ont des propriétés bactéricides prononcées, améliorent la circulation sanguine, agissent anti-inflammatoires. 3-5 gouttes de l'agent sélectionné sont instillées dans l'oreille douloureuse 2 à 3 fois par jour et recouvertes d'un coton-tige auriculaire.

Souvent utilisé dans le diagnostic du traitement de la tubootite à l'alcool borique, mais il n'a pas de propriétés antibactériennes. Mais l'alcool borique a un puissant effet anti-inflammatoire, réchauffe l'oreille en profondeur et rétablit bien la circulation sanguine. Non recommandé pour les peaux irritées et trop sensibles.

De bons résultats sont fournis par le réchauffement en profondeur de l'oreille enflammée. Mais vous ne pouvez le faire que s’il n’ya pas d’écoulement purulent. Autrement, il est possible de provoquer une propagation rapide de l'infection, ce qui peut entraîner des complications graves telles que la méningite et même une septicémie (infection sanguine commune). Vous pouvez vous réchauffer les oreilles avec des sacs de solution saline, une lampe bleue, des solyuks, des compresses de paraffine ou d’alcool.

Pour renforcer le système immunitaire, il est souhaitable de boire des multivitamines ou des médicaments immunomodulateurs. Ils peuvent être remplacés par des teintures ou des décoctions d'herbes médicinales: camomille, calendula, sauge, tonnerre et millepertuis.

Thé vert bien boosté au citron et au miel, que vous devriez boire chaud, mais pas chaud, pour ne pas détruire les vitamines et les bioflavonoïdes. Mais quels que soient les remèdes traditionnels que vous choisissez, vous devez d'abord consulter votre médecin avant de les utiliser.

Tubo-otite chez les enfants et les adultes: aiguë, chronique, bilatérale

Qu'est-ce que turbootit? Il s'agit d'une inflammation de la trompe d'Eustache, qui constitue le passage reliant les organes de l'audition et de la respiration, à savoir l'oreille moyenne (cavité tympanique) et l'arrière du nasopharynx.

Certains oto-rhino-laryngologistes considèrent cette maladie comme le stade initial de l'inflammation catarrhale de l'oreille moyenne (otite). Toutefois, l'inflammation du tube auditif (Eustachian) a un code distinct H68.0 selon la CIM-10.

Tubootite contagieuse ou non? Il s’agit d’une maladie non transmissible qui porte les noms synonymes d’Eustachite ou tubotimpanit.

Code CIM-10

Causes de la tubotite

Qu'est-ce qui cause la tubotite? Dans la plupart des cas, ce sont des infections qui pénètrent dans le tube auditif par le nasopharynx et les voies respiratoires supérieures. Le virus respiratoire syncytial, les virus de la grippe et les adénovirus, les infections à rhinovirus chez les enfants, ainsi que les bactéries Staphylococcus spp., Streptococcus pneumoniae, Haemophilus influenzae et Moraxella catarrhalis sont impliqués dans la physiopathologie de l'inflammation. Parfois, la maladie est provoquée par une infection fongique, Chlamydia trachomatis, Mycobacterium tuberculosis ou Treponema pallidum.

Selon la plupart des experts, les virus endommagent directement l'épithélium muqueux des trompes d'Eustache et peuvent entraîner une diminution de la clairance mucociliaire. Et chez les personnes atteintes de rhinopharyngite de longue durée et de sinusite chronique, la tubootite se développe en raison du blocage des tubes.

Le tube auditif (Eustachian) est ouvert lorsqu'une personne mâche, avale ou bâille, ainsi que pendant les montées et descentes en avion ou par immersion; le reste du temps, il est fermé. Chaque personne a deux tubes auditifs; la longueur de chacun chez l'adulte est d'environ 35 mm avec un diamètre moyen de 3 mm, chez les enfants des premières années de la vie, sa longueur est d'environ 20 mm. Comme, dans la petite enfance, le tube pharyngien tympanique est plus large et s'étend de la paroi frontale de l'oreille moyenne à la paroi latérale du nasopharynx sous un angle plus petit, l'inflammation de l'oreille moyenne et la tubootite se produisent plus fréquemment chez les enfants que chez les adultes.

En outre, de nombreux enfants se mouchent immédiatement les deux narines du nez, ce qui provoque un reflux d’une partie de la sécrétion nasale dans la bouche du tube auditif, où les bactéries ou les virus pathogènes continuent de se multiplier.

Les affections allergiques avec gonflement de la membrane muqueuse tapissant les tubes auditifs provoquent souvent leur inflammation, ce qui entraîne le diagnostic d'une tubo-otite allergique. Souvent associée à la rhinite vasomotrice et à la tubootite, il est difficile de la traiter en cas de tuméfaction persistante de la bouche de la trompe d'Eustache.

Facteurs de risque

Les facteurs de risque et les causes les plus probables du développement du processus inflammatoire dans les tubes auditifs incluent également:

  • rhinite chronique, sinusite chronique ou amygdalite;
  • hypertrophie des amygdales pharyngiennes - adénoïdes chez les enfants et les adolescents;
  • amygdales tubaires élargies (situées près des orifices pharyngiens des trompes d'Eustache);
  • violation de la structure (défauts) du septum nasal;
  • la présence dans le nasopharynx de tumeurs de nature différente (par exemple, des polypes choanaux);
  • lésions de la structure interne de l'oreille, dues notamment à une forte chute de pression.

Les observations cliniques confirment la possibilité d'une inflammation des trompes d'Eustache due à une diminution du pH dans le nasopharynx chez les patients atteints de reflux gastro-oesophagien.

Pathogenèse

La fonction principale des conduits auditifs barométrique et de drainage est d’égaliser la pression dans la cavité tympanique avec celle externe, de laisser passer l’air, d’éliminer le mucus accumulé et, accidentellement, d’eau.

La membrane muqueuse des tubes auditifs dans leur partie osseuse est représentée par l'épithélium ciliaire et, dans la partie cartilagineuse, l'épithélium muqueux lâche prédomine avec les glandes produisant de la mucine, ainsi qu'une quantité importante de tissu adénoïde près des bouches des tubes.

La pathogenèse de la tubootite est due au fait que l'agent pathogène infectieux provoque une réaction inflammatoire, dont l'une des manifestations est le gonflement de la membrane muqueuse, ce qui entraîne un rétrécissement de la lumière dans le tube auditif et un blocage du passage de l'air. En outre, le gonflement des tissus entraîne la compression des terminaisons nerveuses, ce qui provoque une douleur.

Ensuite, il y a un ralentissement du flux sanguin local et une altération de l'apport sanguin à la membrane muqueuse du tube auditif, puis un dysfonctionnement physiologique partiel ou complet.

Symptômes de la tubootite

Les premiers signes caractéristiques de cette maladie sont le sentiment que l’oreille est incrustée et la légère diminution du niveau de perception des sons qui en résulte.

Presque tous les patients entendent des acouphènes, beaucoup se plaignent de vertiges légers ou d'une sensation de lourdeur dans la tête.

De plus, des symptômes de tubotite se manifestent:

  • tympanophonie (son dans l'oreille de votre propre voix);
  • sensation de fluide gargouillant à l'intérieur de l'oreille;
  • congestion nasale;
  • maux de tête récurrents.

Selon le stade du processus inflammatoire en clinique, il existe: une tubo-otite aiguë (développement dû à une infection et limitée à plusieurs jours); tubo-otite subaiguë (elle prend beaucoup plus de temps que aiguë); tubo-otite chronique (elle peut se manifester pendant des années avec des exacerbations et un soulagement des symptômes, mais une perte auditive persistante).

Si la maladie est aiguë, alors le mal d'oreille (douleur dans le tube auditif enflammé) est ajouté aux symptômes déjà énumérés. Les médecins ORL peuvent diagnostiquer une tubo-otite gauche ou droite, ou une tubo-otite bilatérale, qui commence dans la plupart des cas par un seul côté.

Une fièvre de bas grade avec tubo-otite, ainsi qu'un malaise général, peuvent survenir lors d'une inflammation aiguë chez l'adulte. Une tubootite chez un enfant est accompagnée d'une fièvre avec une fièvre plus importante.

Lorsque la tubo-otite se développe, l'oreille est grattée pour une raison complètement différente: les démangeaisons dans le conduit auditif ne font pas partie des signes d'inflammation du tube auditif, mais peuvent être dues à une accumulation de soufre dans l'oreille, à des mycoses ou à une dermatite.

Cependant, l'inflammation des ganglions lymphatiques dans la tubo-otite n'est pas exclue, mais le plus souvent, les ganglions lymphatiques régionaux de la BTE sont affectés dans les otites séreuses ou purulentes aiguës.

Les formulaires

L'inflammation la plus courante et la plus bénigne du tube auditif est la tubo-otite catarrhale, qui affecte la couche supérieure de la membrane muqueuse. Cependant, il peut s'étendre à de grandes surfaces. Le caractère catarrhal a une tubo-otite allergique et une eustachite aiguë d'étiologie virale.

Si l'inflammation continue de se développer, un exsudat composé de liquide intercellulaire, de sérum, de fibrine, de leucocytes polymorphonucléaires, etc. Si en même temps l'épiderme du tympan s'épaissit et gonfle, il y a douleur à l'oreille avec perte d'audition. Et à ce stade, la maladie est le plus souvent diagnostiquée comme une otite moyenne séreuse.

Complications et conséquences

En raison de la congestion de l'oreille et du son de votre propre voix, des psychosomatiques peuvent être observés avec une tubootite. Il est désagréable pour certains patients d’entendre leur voix «de l’intérieur», ce qui est très dérangeant pour eux et les oblige à parler très doucement. En outre, dans certains cas, la respiration devient plus fréquente, ce qui provoque un afflux de sang vers les muscles, comme lors d'un effort physique.

Lorsque la tubootite ne prend pas longtemps, le processus inflammatoire se poursuit et, en l'absence de sortie du tube auditif, le mucus produit par les cellules caliciformes s'accumule. L'infection bactérienne ou virale qu'il contient affecte la membrane muqueuse de la cavité tympanique avec le développement d'otites catarrhales, puis séreuses et même purulentes aiguës.

Dans de rares cas, les conséquences et les complications sous forme d'adhérences formées peuvent conduire à une perte de l'audition par conduction. C'est-à-dire qu'il existe une probabilité que l'audition après une tubootite s'affaiblisse. Plus d'informations dans l'article - Déficience auditive

Diagnostic de la tubotite

Le diagnostic de la tubotite est réalisé par le médecin ORL, qui va tout d’abord connaître les antécédents du patient et écouter ses plaintes.

Le diagnostic de l'Eustachite se fait sur la base d'une otoscopie (examen du tympan avec l'entonnoir) et de la détermination de la perméabilité du tube auditif en le soufflant. Le médecin examine également la cavité nasale du pharynx et des amygdales.

Les analyses - un écouvillon du pharynx ou de la cavité nasale - aident à clarifier la nature de l'infection et, en cas de détection de la flore bactérienne, prescrivent un traitement antibiotique. Il convient de noter que la livraison de cette analyse est rarement attribuée.

Un diagnostic instrumental est réalisé: impédancemétrie (évaluation de l'état de l'appareil auditif de l'oreille moyenne), fluoroscopie (pour détecter les anomalies du septum nasal ou les anomalies du nasopharynx).

Et le niveau d'audition est vérifié par audiométrie. Comme pour les autres maladies de l’oreille, causant des problèmes d’audition, l’audiogramme avec tubobité présenté sous forme d’une image graphique montre la sensibilité de l’ouïe du patient aux vibrations des ondes sonores d’une certaine fréquence et d’une certaine intensité.

Diagnostic différentiel

Dans les cas d'inflammation de la trompe d'Eustache, le diagnostic différentiel est important, ce qui permet de la distinguer, par exemple, de l'otite séreuse ou de la perte d'audition neuro-sensorielle.

Quelle est la différence entre la tubootite et l'otite moyenne? Dans l'otite, l'inflammation est localisée dans la cavité tympanique de l'oreille moyenne. Et la principale différence entre la tubootite et la perte auditive neurosensorielle réside dans l'étiologie de la perte auditive. La perte auditive neurosensorielle (neurosensorielle) est causée soit par une violation de la conduction des nerfs vestibulocochléaires du crâne, soit par une lésion des noyaux de l'analyseur auditif dans le cortex cérébral.

Qui contacter?

Traitement de la tubotite

La méthode de choc, à partir de laquelle on entame souvent une forme aiguë de tubootite - cathétérisme intranasal de la trompe d'Eustache avec acétylcystéine, amoxicilline et corticostéroïdes - est le plus souvent utilisée avec la dexaméthasone dans la tubootite.

Les médicaments prescrits pour cette maladie comprennent des anti-inflammatoires et des décongestionnants destinés à rétablir la fonction de ventilation du tube auditif et le traitement symptomatique des infections respiratoires accompagnées de rhinite.

Appliquez des gouttes auriculaires pour la tubootite:

  • Les otipaks contenant de la phénazone et de la lidocaïne avec une tubo-otite doivent être instillés dans le conduit auditif externe à raison de 3 à 4 gouttes trois fois par jour pendant une semaine au plus. Ils sont contre-indiqués à utiliser si le tympan est endommagé.
  • Les gouttes contenant l'antibiotique rifampicine Otof et les tubo-otites à staphylocoques sont prescrites à l'oreille chez l'adulte et à trois chez l'enfant - deux ou trois fois par jour. Leur utilisation peut provoquer des démangeaisons dans l'oreille et une éruption cutanée autour de celle-ci.

En oto-rhino-laryngologie clinique, les antibiotiques aminosides (néomycine, gentamicine, kanamycine, etc.) affichent un mauvais score. Premièrement, en raison du développement rapide de leur résistance microbienne, ainsi que de leur accumulation dans les tissus de l’oreille interne et de leurs dommages aux cellules de la cochlée et aux récepteurs des nerfs vestibulocochléaires. Le dernier facteur est la toxicité de ces antibiotiques pour les oreilles.

Cependant, les gouttes combinées Polydex sont prescrites pour la tubo-otite, qui contient des antibiotiques (néomycine et polymyxine B) et de la corticostéroïde, la dexaméthasone. Comme les deux médicaments précédents, Polydex ne peut être utilisé qu’avec un tympan intact. Il est recommandé d’enterrer les adultes dans l’oreille avec 3-4 gouttes deux fois par jour, et pour les enfants - 1-2 gouttes. En plus d'une réaction allergique cutanée, une infection fongique peut survenir.

Les gouttes Anauran atteintes de tubootite s'appliquent de la même manière. Leurs ingrédients actifs sont la néomycine, la polymyxine B et la lidocaïne. L'utilisation de leurs enfants est contre-indiquée. Un outil Sofradeks avec une tubootite (avec dexaméthasone, néomycine et gramicidine) est destiné au traitement de l'inflammation de la cavité de l'oreille externe.

Si une otite ou une tubootite survient pendant la grossesse, ces gouttes sont strictement interdites! En savoir plus sur les gouttes auriculaires dans la publication - Gouttes pour otite

Les gouttes vasoconstricteurs dans le nez avec tubo-otite sont utilisées pour éliminer la congestion nasale, ce qui contribue à l'obstruction du tube auditif. Ce sont des gouttes de Sanorin, Naphthyzinum (Naphazoline), Nazivin, Nazol, Vibracil et autres.Le vasoconstricteur et soulage le gonflement des muqueuses nasales sont efficaces. jours) Cependant, cet outil n'est pas utilisé en cas d'atrophie de la muqueuse nasale, d'hypertension artérielle sévère et d'augmentation de la pression intraoculaire, ainsi que d'hyperfonctionnement de la glande thyroïde; contre-indiqué chez les enfants de moins de six ans.

Un médicament en aérosol avec du mométasone cometicoïde - Nasonex avec une tubootite - est utilisé comme moyen supplémentaire de soulager les poches, si le patient présente une rhinite allergique et une sinusite chronique au stade aigu.

Les antihistaminiques (Suprastin, Claritin, etc.) sont pris contre l'œdème interne. Fenspirid ou Erespal avec tubo-otitis est utilisé pour la rhinite chronique et la rhinopharyngite allergique: un comprimé deux fois par jour; enfants - sirop (deux ou trois cuillères à soupe). Effets secondaires possibles tels que nausées, vomissements, ralentissement de la fréquence cardiaque, somnolence accrue.

Homéopathie. L'utilisation du remède homéopathique Sinupret pour la tubo-otite n'est pas exclue si le patient tousse avec des expectorations visqueuses et que les sinus paranasaux sont enflammés. Il est recommandé de prendre deux dragées deux ou trois fois par jour.

Si le traitement de la tubotite est retardé, la douleur dans l'oreille ne disparaît pas et l'état général empire - des antibiotiques sont prescrits pour la tubo-otite. L'amoxicilline et ses synonymes, Amoxiclav, Augmentin, Clavocin et Flemoxin Soljutab - sont efficaces en cas de tubo-otite, si la pathologie est causée par un staphyte et des streptocoques. Dose pour adultes –0,25 à 1 g deux fois par jour pendant la semaine; pour les enfants (en fonction de l'âge) - 10-20 mg par kilogramme de poids corporel deux ou trois fois par jour. Parmi les effets secondaires de ce médicament figurent les allergies cutanées et la diarrhée.

L'antibiotique systémique Ciprofloxacine pour la tubo-otite ou Tsifran pour la tubo-otite et la sinusite est pris par voie orale - toutes les 12 heures à raison de 0,5 à 0,75 g, contre-indiqué aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 16 ans. Les effets secondaires incluent nausées, vomissements, diarrhée, douleurs abdominales, éruptions cutanées, maux de tête et vertiges.

Sulfanilamide antimicrobien Biseptol avec tubo-otite et infections de tous les organes ORL est utilisé dans le traitement des adultes et des enfants à partir de 12 ans (un comprimé de 0,48 g deux fois par jour, après les repas, en buvant beaucoup d'eau); les enfants de moins de 12 ans peuvent prendre du sirop de biseptol - 1 à 2 cuillères à soupe deux fois par jour Contre-indications: insuffisance rénale, maladies du sang et grossesse. Voir aussi - Antibiotiques pour l'otite

Le blocage novocainique avec une tubootite (s'il ne se transforme pas en otite moyenne aiguë ou s'il n'est pas compliqué par une inflammation suppurée chronique de l'oreille moyenne) n'est généralement pas requis.

Un traitement chirurgical concerne la correction des défauts de la cloison nasale, ainsi que l'élimination des tumeurs du nasopharynx et des adhérences de la trompe d'Eustache.

Physiothérapie

Le traitement physiothérapeutique de la tubotite est effectué à l'aide de méthodes d'électrothérapie populaires.

Ainsi, l’électrophorèse en cas de tubootite est réalisée par le conduit auditif externe (avec des préparations de calcium et de zinc).

Des séances de diathermie à ondes courtes et de UHF avec tubootite sont affectées à la région des sinus paranasaux;

Darsonval avec tubootite (darsonvalisation avec courant alternatif) contribue à l'activation du flux sanguin dans les tissus endommagés et à l'amélioration de leur trophisme, ainsi qu'à la réduction du mal d'oreille.

Facilite l'état du rayonnement ultraviolet et infrarouge

Le massage appliqué contre la tubootite est le pneumomassage du tympan, qui aide à maintenir son élasticité.

Par ailleurs, vous devriez savoir comment bien souffler les oreilles avec une tubootite pour ouvrir les tubes auditifs. Vous devriez prendre une profonde respiration, tenir votre nez avec vos doigts et fermer le rhum, puis essayer d’exhaler l’air: une partie de celui-ci ira directement dans les tubes auditifs, éliminant ainsi la congestion des oreilles.

Traitement de la tubootite à la maison

Comme le montre la pratique, le traitement national de la tubo-otite s’effectue de la même manière que le traitement de l’otite.

Si l'otite n'est pas purulente et que la température est normale, le mal à l'oreille est chauffé. Mais est-il possible de réchauffer l'oreille avec une tubootite? C'est possible, mais seulement dans les mêmes conditions - l'absence d'inflammation purulente et de fièvre. En particulier, la lampe bleue aide à lutter contre la tubootite (réchauffement de 10 minutes, puis sur l'oreille du patient), ainsi que sur une compresse de vodka chauffante avec une tubootite (appliquée autour du pavillon).

Selon la tradition, l'alcool tubulaire et l'acide borique sont utilisés dans la tubootite (c'est-à-dire une solution alcoolique à 3% d'acide borique): un flagelle humidifié provenant d'un pansement est introduit dans le conduit auditif, lequel doit être remplacé périodiquement par un nouveau. Il est impossible d'enterrer l'alcool borique dans l'oreille! Une solution de rechange à l'alcool borique peut être la teinture alcoolique de calendula ou de propolis.

Lorsque l'inflammation du tube auditif se développe sur le fond d'infections virales respiratoires aiguës, de rhinopharyngite ou d'amygdalite, il est conseillé d'inhaler à la chaleur avec tubootite: solution de soude, eau minérale alcaline, vapeurs de pomme de terre bouillies, etc.

Recommander des traitements à base de plantes:

  • après chaque repas, prélevez 50 ml de décoction dans un mélange de fleurs de trèfle des prés, d'immortelle, d'ortie et de boutons de pins (à parts égales);
  • si des antibiotiques sont prescrits au patient, il est alors utile de boire un verre de bouillon préparé à partir de feuilles d’eucalyptus, de racine de pissenlit, d’herbe de millefeuille et d’épilobe à feuilles étroites (tous dans la même quantité, une cuillerée à soupe du mélange pour 0,5 l d’eau, cuire pendant 15 minutes, puis 3 heures) ;
  • boire deux fois par jour (après les repas) dans 100 ml de décoction de fleurs de calendula (une cuillère à soupe par tasse d’eau bouillante).

Puis-je marcher avec une tubootite? Avec une température élevée et des maux d’oreilles sévères, bien sûr, c’est impossible. Avec leur présence, les médecins accordent un congé de maladie aux adultes et les libèrent des cours - aux enfants d'âge scolaire; la durée du séjour à la maison dépend de l'état et de l'efficacité du traitement.

Prévention

Les recommandations des oto-rhino-laryngologistes concernant les mesures préventives pouvant protéger contre cette maladie sont de nature générale. Tout d'abord, il devrait être traité pour les infections respiratoires et l'inflammation du nasopharynx et des voies respiratoires.

Prévisions

Le pronostic est généralement bon, en particulier si le traitement a été commencé à l’heure, et que la tubo-otite n’entraîne aucune complication, par exemple une atrophie du tympan et une perte auditive chronique.

Éditeur expert médical

Portnov Alexey Alexandrovich

Éducation: Université de médecine nationale de Kiev. A.A. Bogomolets, spécialité - "Médecine"

En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

Correction du septum nasal

Pharyngite

Le septum nasal courbé devient, dans la plupart des cas, la cause de nombreux problèmes, dont le plus inoffensif est la difficulté à respirer. Plus la déformation est petite, plus il est facile de la corriger.

Traitement de la toux sèche chez les enfants: médicaments, doses

Toux

La toux chez un enfant est un symptôme alarmant pour les parents. S'il survient à la suite d'une lésion des voies respiratoires causée par une infection virale ou bactérienne, le traitement différé entraîne une propagation dans les tissus voisins, le passage de l'inflammation des organes respiratoires à la forme chronique et le développement d'autres complications.

Partagez Avec Vos Amis