Principal / Pharyngite

Etmoïdite: symptômes et traitement chez les enfants

Pharyngite

Les maladies respiratoires des enfants sont courantes. L'écoulement nasal chez les bébés se produit très souvent, car leurs muqueuses sont beaucoup plus fines et plus sensibles que chez les adultes. Ainsi, ils sont plus facilement irrités et endommagés. La protection immunitaire chez les enfants se forme également progressivement; par conséquent, la microflore pathogène est plus facile à pénétrer profondément dans le corps et à provoquer des processus pathologiques. Les organes respiratoires sont le plus souvent attaqués et l'inflammation de la cavité nasale ou de la bouche peut se propager davantage.

Contenu de l'article

Le mécanisme de la maladie

Les causes d'inflammation des muqueuses des sinus nasaux sont très diverses. L'ethmoïdite la plus répandue chez les enfants d'âge préscolaire et primaire. Cela est dû à la structure anatomique du crâne - les sinus paranasaux chez les bébés sont plus proches les uns des autres que chez les adultes. Et aussi avec le fait que les enfants, en vertu d'une immunité qui n'est pas encore trop puissante, souffrent de maladies catarrhales et respiratoires trois fois plus souvent que les adultes: environ 5 à 6 fois par an.

Les sinus paranasaux sont des structures creuses dans les os du crâne, tapissées à l'intérieur par les muqueuses. Au total, il existe quatre types:

  • frontal - situé symétriquement au centre du front, au-dessus de l’intérieur des sourcils;
  • maxillaire - situé sous les orbites, de part et d'autre des ailes du nez, bordant le visa avec les os de la mâchoire supérieure;
  • réseau labyrinthe - formation symétrique cellulaire, localisé de part et d'autre de la partie médiane du pont du nez et bordant l'intérieur de l'orbite;
  • sinus sphénoïdal - situé dans l'un des os qui forment la base du crâne.

Les processus inflammatoires dans chacun des sinus ont leur propre nom: frontal (frontal ou frontal), antrite (maxillaire), ethmoïdite (labyrinthe ethmoïdal) et sphénoïdite (en forme de coin). Il est utile de le savoir, car il n’est pas rare que des enfants aient les sinus affectés en même temps et qu’il est par exemple possible de diagnostiquer une frontoétmoïdite.

L'ethmoïdite aiguë survient dans 90% des cas lorsque des bactéries pathogènes pénètrent dans les voies respiratoires. Depuis la cavité nasale de l’infection, il est facile de pénétrer dans les sinus et de provoquer une inflammation des cellules épithéliales. Le résultat de processus pathologiques est un gonflement et un gonflement des muqueuses. Le passage étroit qui le relie à la cavité nasale est partiellement ou complètement obstrué et la circulation normale de l'air dans les cellules du labyrinthe de l'ethmoïde est perturbée.

Cela crée des conditions idéales pour le développement de bactéries anaérobies et la formation d'amas de mucosités purulentes, qui n'ont tout simplement rien à faire. Le liquide appuie sur les muqueuses enflammées et irrite leurs terminaisons nerveuses hypersensibles, provoquant des douleurs parfois fortes.

Si elle n'est pas traitée, la maladie se propage rapidement aux sinus adjacents et peut même créer des foyers purulents métastatiques dans d'autres organes.

Raisons principales

Bien que l’éthmoïdite aiguë se développe principalement chez les enfants en tant que complication d’une maladie respiratoire virale, ce n’est pas la seule raison. Chez les nouveau-nés et les bébés en bas âge, il peut apparaître sous l'influence d'une infection interne, dans le contexte d'une septicémie déjà existante, lorsque l'infection pénètre dans le labyrinthe de l'ethmoïde par la circulation sanguine.

Provoquent le plus souvent une ethmoïdite chez les enfants:

  • maladies catarrhales et virales régulières - affaiblissent le système immunitaire, créent des conditions favorables à la multiplication de l'infection;
  • maladies chroniques des sinus nasaux (sinusite, sinus frontaux) - l'inflammation chez les enfants passe facilement d'un sinus nasal à un autre;
  • rester coincé dans le nez d'un petit corps étranger peut ne pas rendre la respiration plus difficile, mais gêne en même temps la circulation normale de l'air et la sortie du mucus;
  • lésions des os nasaux - à cause d’elles, les voies nasales sont rétrécies ou le septum nasal est plié;
  • certains médicaments - une utilisation inappropriée ou incontrôlée peut provoquer un gonflement des muqueuses nasales;
  • réactions allergiques fortes - quand elles gonflent et que le passage naturel au labyrinthe ethmoïdal est complètement bloqué;
  • la croissance des végétations adénoïdes - serre les muqueuses, perturbant le flux d'oxygène et la circulation normale de l'air.

Il est très important de connaître la principale cause de la maladie et cela devrait être fait dès que possible. Sinon, le traitement, même correct et de qualité supérieure, ne fonctionnera pas et la maladie deviendra chronique, ce qui provoquera plus tard de graves complications.

Signes de maladie

Le diagnostic de l’ethmoïdite chez les jeunes enfants est très difficile, car l’un de ses principaux symptômes est une douleur localisée d’un côté ou des deux côtés de la partie moyenne du nez, donnant parfois à l’œil. Les enfants ne peuvent pas décrire ces états. Et bien, si vous rencontrez un pédiatre expérimenté qui effectue une palpation complète du crâne et que l'enfant transfère calmement et commence à pleurer uniquement lorsqu'il est appuyé sur le point sensible.

Il arrive souvent qu’ils commencent à traiter les ARVI ou la grippe au stade aigu, et que la maladie se développe davantage et qu’au moment de la détection, elle soit déjà présente sous une forme compliquée.

Pour éviter cela, il est nécessaire de montrer l’enfant au médecin s’il présente simultanément au moins trois des symptômes suivants:

  • pleurs persistants et déraisonnables;
  • bébé secoue souvent la tête;
  • respirer par une narine est difficile;
  • l'enfant respire constamment par la bouche;
  • des écoulements purulents apparaissent périodiquement du nez;
  • sommeil perturbé de jour ou de nuit;
  • l'enfant est léthargique, se fatigue vite;
  • perdu l'intérêt pour vos jouets préférés;
  • perte d'appétit, bébé perd du poids;
  • maintient une température corporelle basse;
  • augmentation brusque de la température corporelle;
  • il y a une toux périodique improductive.

Certains de ces symptômes peuvent indiquer d'autres maladies. Mais tout cela sera clarifié dans le processus d’examen diagnostique. Dans tous les cas, la présence de ces signes indique un dysfonctionnement évident du corps de l'enfant, dont la nature doit être clarifiée dès que possible.

Méthodes de diagnostic

L'examen primaire de l'enfant est toujours effectué par un pédiatre. Mais avec certitude, il ne peut pas diagnostiquer l’ethmoïdite, demandez donc à un oto-rhino-laryngologiste de le consulter s’il ne l’offre pas lui-même.

Le médecin dispose des outils nécessaires pour un examen plus approfondi de la bouche et de la cavité nasale du bébé, ainsi que des informations sur les caractéristiques de l'évolution des maladies respiratoires.

Le diagnostic final est effectué uniquement sur la base des méthodes de diagnostic du matériel et des données des tests de laboratoire clinique:

  • une analyse de sang montrera si le processus inflammatoire actif est présent et à quel degré il se déroule;
  • ensemencement de mucus bactérien - identifiera les microorganismes pathogènes et déterminera leur sensibilité à divers types de médicaments;
  • examen endoscopique - vous permettra d’examiner soigneusement l’état des cellules du labyrinthe et de vérifier sa présence de polypes et d’autres néoplasmes;
  • Les rayons X - généralement réalisés en plusieurs projections, montrent des cellules endommagées du labyrinthe, ainsi que la présence d'inflammation dans d'autres sinus paranasaux;
  • tomodensitométrie - est fait pour les très jeunes enfants et dans les cas où le diagnostic est difficile autrement, le type d'examen le plus informatif.

Le traitement est prescrit en fonction des résultats de l'examen. Si l’enfant est dans un état satisfaisant, il n’est pas nécessaire de le placer à l’hôpital. Respect suffisant du repos au lit, quelques changements dans le régime alimentaire et respect strict des rendez-vous chez le médecin. En cas d'accumulation importante de pus et de forte propagation de l'infection, une hospitalisation peut être suggérée.

Méthodes de traitement

Attention aux parents! Le traitement de l'ethmoïdite avec des remèdes populaires est inefficace et totalement inacceptable chez les enfants! Cela ne fera que conduire à la perte de temps précieux, au développement de complications ou au passage de la maladie à une forme chronique. Si la santé de votre enfant est chère, contactez votre médecin et suivez toutes les recommandations. Dans ce cas, une guérison très rapide et complète de la maladie.

Le cours de soins intensifs est basé sur une approche intégrée. Cela inclut: la pharmacothérapie, le lavage nasal, le renforcement de l'immunité et les procédures de physiothérapie au stade d'atténuation de la maladie. Seule une telle approche donne de bons résultats rapides et permet d’éliminer à la fois la cause de la maladie et ses symptômes.

La seule exception à cette règle concerne le traitement de la rhinite allergique à l'ethmoïde, qui se développe chez les enfants prédisposés à des réactions allergiques fréquentes et graves. Dans ce cas, il est nécessaire d'identifier et, si possible, d'éliminer complètement les allergènes, mais pour l'instant, cela se produira, en collaboration avec l'allergologue, choisir un bon antihistaminique pour l'enfant.

Le traitement de la nature infectieuse ethmoïdite, le plus probable, ne se fera pas sans antibiotiques. C’est le seul moyen de neutraliser complètement les microorganismes pathogènes provoquant des processus inflammatoires. Ils sont également sélectionnés individuellement et les dosages doivent être strictement observés.

En outre, le traitement peut être utilisé:

  • antipyrétique - pour réduire la température corporelle à plus de 38 ° C;
  • anti-inflammatoire - pour éliminer la douleur et arrêter le processus inflammatoire;
  • antiviral - si la maladie est dans la phase aiguë et est provoquée par des virus;
  • vasoconstricteur - pour enlever rapidement le gonflement et rétablir la circulation d'air;
  • antihistaminiques - comme moyen de prévention des allergies aux antibiotiques et d’élimination de l’œdème;
  • mucolytique - pour liquéfier un mucus épais et son écoulement actif;
  • immunostimulant - pour activer les forces de protection de l'ogranizme.

Des médicaments spécifiques doivent être prescrits par le médecin traitant. Les ajustements indépendants du déroulement du traitement sont inacceptables.

Plusieurs fois par jour, il est nécessaire de laver le nez du bébé avec une solution saline ou des préparations spéciales: aigue-marine, dauphin, etc. La solution d'huile chlorophyllipta a un bon effet antiseptique. Vous pouvez utiliser "Pinosol" - il contient des extraits de plantes aux propriétés antibactériennes et antiseptiques.

Il est très important d’offrir à l’enfant une journée de travail épargnée pour le protéger des contacts avec d’autres enfants et des jeux trop actifs.

Les aliments doivent être complets et de qualité, avec une abondance de fruits et de légumes frais. Si cela n'est pas possible, demandez au médecin de vous recommander un complexe multivitaminique pour enfants de qualité.

Avec le bon traitement, aucune complication et le respect de toutes les recommandations médicales, une amélioration significative se produit déjà dans les 3-4 jours et un rétablissement complet dans les 7 à 10 jours. Une forme compliquée peut nécessiter un traitement de 2 à 3 semaines et même une intervention chirurgicale. Vous ne devez donc pas en permettre le développement.

Etmoïdite - causes, symptômes, traitement

Etmoïdite - inflammation de l'épithélium muqueux tapissant les cellules de l'os ethmoïde.

L'os ethmoïde (du latin os ethmoidale) se situe entre la cavité nasale et la cavité crânienne. Il est constitué de cellules osseuses tapissées par l'épithélium ciliaire - la membrane muqueuse.

En raison de sa position centrale, de la proximité des canaux excréteurs des autres sinus, une inflammation de la membrane muqueuse de la muqueuse de l'ethmoïde entraîne une sinusite frontale. La membrane muqueuse lâche et mince des cellules pendant l'inflammation gonfle rapidement, devient gélatineuse et sert de base à la formation de polypes.

Les cellules antérieures de l'os ethmoïdal s'approchent du sinus frontal; avec l'inflammation, elles provoquent un blocage du sinus frontal. Une autre caractéristique de l'os ethmoïdal est que les branches du nerf trijumeau le traversent - le nerf optique et le maxillaire.

Le plus souvent, l'ethmoïdite est accompagnée d'une sinusite ou d'une frontite, les symptômes et les approches pour le traitement de ces maladies sont similaires.

Types d'ethmoïdite

Selon la nature de l'écoulement, il existe deux formes d'ethmoïdite:

Distinguer la localisation de l'inflammation:

  • côté droit - l'inflammation affecte les cellules d'ethmoïde du côté droit;
  • côté gauche - les cellules affectées sont à gauche;
  • bilatérale - toutes les cellules de l'ethmoïde sont affectées.

Raisons

L'ethmoïdite peut être causée par un rhume, des maladies respiratoires fréquentes. Cause ethmoïdite bactérienne micro-fongique, infections virales.

Chez l’adulte et l’enfant, les symptômes de l’ethmoïdite se manifestent dans le contexte d’une diminution de l’immunité, d’une inflammation des autres sinus paranasaux. Dans ce cas, le traitement vise à éliminer les maladies associées.

Chez les enfants, l'inflammation des muqueuses est plus fréquente. La maladie peut provoquer un gonflement de la membrane muqueuse en raison d'un rhume, d'une maladie respiratoire, d'une grippe, d'une sinusite. La cause de l’ethmoïdite chez le nouveau-né est le plus souvent un sepsis cutané et ombilical. La maladie est très difficile, avec une forte fièvre.

Chez les adultes et les enfants plus âgés, l’ethmoïdite est facilement transmissible aux autres sinus paranasaux, associée à une sinusite ou une sinusite frontale. Dans ces cas, la maladie est diagnostiquée comme frontoetmoidit, gaymoretmoidit.

Caractéristiques de l'ethmoïdite chez les enfants

Le nombre de cellules osseuses chez un nouveau-né est de 2 à 3; avec l'âge, leur nombre augmente et atteint 10 à 15. L'ethmoïdite est observée chez les enfants dès leur plus jeune âge, en raison de l'étroitesse des canaux excréteurs des cellules du labyrinthe de l'ethmoïde.

Un léger gonflement de l'épithélium muqueux tapissant les cellules et des ouvertures de sortie des cellules est suffisant pour arrêter la sortie du contenu sécrété du sinus de l'ethmoïde.

L'ethmoïdite chez les jeunes enfants se propage facilement aux os et au périoste, entraînant la formation d'abcès et de fistules. La proximité de l'os ethmoïde par rapport à l'orbite est une menace pour la santé de l'œil, un abcès provoque une cellulite cellulosique de l'orbite, des complications intraoculaires.

Symptômes de l'ethmoïdite aiguë

Les principaux symptômes de l'ethmoïdite sont une lourdeur à la base du nez, une congestion nasale et un écoulement de mucus avec du pus jaune-vert, accompagné de fréquentes céphalées atroces.

La maladie se caractérise par une fièvre aiguë, une détérioration de l'état général, un sentiment de faiblesse, de la fatigue. La douleur est localisée à la racine du nez et dans les orbites. L'intensité de la douleur est déterminée par le degré d'irritation des terminaisons nerveuses des branches du nerf trijumeau, passant dans l'os ethmoïdal.

La peau de la partie interne de l'orbite et de la base du nez est épaissie et sensible au toucher. Douleurs pulsantes au front, à la base du nez et à l’orbite. La douleur s'intensifie la nuit, le jour il y a une fatigue rapide pendant le travail visuel, photophobie.

Chez les enfants, les personnes âgées et les personnes dont l'immunité est affaiblie, une partie des parois osseuses des cellules est détruite et l'inflammation affecte également les tissus mous du coin interne de l'orbite. Le processus s'étend aux tissus environnants, provoquant la formation de nombreux foyers, provoquant des complications orbitales et intracrâniennes, une ostéomyélite de la mâchoire supérieure, affectant le système broncho-pulmonaire.

Dans l’orbite - la région orbitale, un abcès se forme, avec ses fistules et les phlegmon orbitaux en rupture.

Un abcès provoque des douleurs lors du mouvement des yeux, déplace les yeux vers le bas, altère la vision. Dans la région orbitale, les symptômes se manifestent par un œdème des paupières, un déplacement du globe oculaire vers l'extérieur, une douleur accrue au niveau de l'orbite.

Les sécrétions de mucus nasal contiennent des inclusions de pus et de sang. Même après avoir soigneusement soufflé, le patient ressent toujours une sensation de congestion au fond des voies nasales. Une irritation constante conduit à un éternuement paroxystique. Il y a un manque d'odeur.

La zone du sac lacrymal se gonfle, la sclérotique des yeux devient rouge et la palpation de l'os lacrymal situé à la racine du nez, la personne souffrant d'ethmoïdite ressent une douleur.

Les symptômes de l'ethmoïdite chez les jeunes enfants peuvent être un manque d'appétit ou des vomissements.

L’ethmoïdite est beaucoup plus aiguë chez les enfants que chez les adultes, ce qui est associé à la faible résistance de l’organisme de l’enfant aux agents infectieux.

Symptômes de l'ethmoïdite chronique

L’ethmoïdite insuffisamment traitée et non diagnostiquée entre dans une phase chronique. La maladie est souvent une complication de l'inflammation du sinus maxillaire, de la sinusite frontale, de la rhinite chronique.

Les symptômes de l'ethmoïdite chronique apparaissent 2 mois après la forme aiguë.

Avec l'aide de la transition de la maladie du défaut aigu au défaut chronique de la structure du septum nasal. Les causes d'inflammation chronique peuvent être des maladies respiratoires fréquentes, la présence de polypes, d'adénoïdes.

L'état général empire, le patient se fatigue rapidement, devient irritable, sa capacité de travail diminue.

L'ethmoïdite chronique prend souvent beaucoup de temps sous une forme latente. La santé du patient dans les périodes entre les rechutes est satisfaisante.

Avec exacerbation de l'ethmoïdite chronique sont observés:

  • écoulement nasal purulent;
  • écoulement de pus et de mucus sur la paroi du nasopharynx, en particulier beaucoup de pertes s'accumulent le matin, le patient ayant de la difficulté à cracher;
  • lourdeur dans le nez, augmentant avec l'inclinaison de la tête;
  • mal de tête;
  • gonflement de la paupière supérieure;
  • mouvement oculaire douleur.

Un gonflement de la paupière et une douleur dans la cavité de l'œil droit indiquent une ethmoïdite droite, avec des symptômes graves sur l'ethmoïdite gauche-gauche. Toutes les cellules de l'ethmoïde peuvent être impliquées dans le processus inflammatoire, il s'agit dans ce cas d'une ethmoïdite bilatérale.

L'examen endoscopique au stade de l'ethmoïdite chronique révèle un épaississement prononcé des muqueuses - l'ethmoïdite hyperplasique. Dans cette forme de la maladie, la membrane muqueuse de la coquille moyenne du nez se développe tellement qu'elle se confond avec le septum nasal.

Les modifications dégénératives des muqueuses entraînent l'apparition de polypes. Un gonflement prolongé et une inflammation provoquent une polypose - le phénomène de la formation multiple de polypes.

Les polypes sont tellement formés qu'ils remplissent toute la cavité nasale et vont à l'extérieur. Cette forme de maladie est définie comme une ethmoïdite polypeuse. A ce stade, déformation marquée du septum nasal causée par une polypose.

Diagnostic de l'ethmoïdite

La tomodensitométrie est la meilleure méthode d'évaluation de l'état des sinus ethmoïdaux présentant une ethmoïdite. Une inspection détaillée vous permet d'identifier les premiers signes de la maladie.

La thérapie par résonance magnétique (IRM) est l’outil préféré pour détecter l’éthmoïdite aiguë. Cette méthode a une résolution élevée qui vous permet de diagnostiquer une sinusite causée par une infection fongique.

La méthode IRM est recommandée pour examiner les enfants, car cette méthode de recherche n’utilise pas d’émission radio ionisante.

Les études par rayons X sont utilisées dans le diagnostic des adultes. Sur la radiographie, marquent les cellules colorées de l’os ethmoïde.

Les méthodes efficaces sont:

  • La rhinoscopie - l'inspection est effectuée à l'aide d'un dilatateur nasal et d'un spéculum nasopharyngé.
  • examen endoscopique à l'aide d'une sonde équipée d'un système optique.

Traitement de l'ethmoïdite aiguë

L'ethmoïdite aiguë est traitée principalement avec des médicaments. Toutes les mesures thérapeutiques visent à réduire le gonflement de la membrane muqueuse des cellules osseuses de l'os ethmoïde, améliorant ainsi la fonction de drainage.

Dans le traitement de l'ethmoïdite, la méthode du cathéter sinusal YAMIK est particulièrement efficace. À l'aide d'un cathéter sinusal, les cellules d'os ethmoïde sont nettoyées du pus à l'aide d'une méthode non invasive, lavées avec des médicaments, inhibant l'activité des bactéries pathogènes et éliminant l'inflammation des muqueuses.

Faire face efficacement à une infection bactérienne d’un large éventail d’antibiotiques - cipromed, amoxicilline, céfazoline, augmentine, clascide, roxithromycine, céfaloridine, sumamed.

Parmi les médicaments anti-inflammatoires, les médicaments de choix sont la chloropyramine, l’ébastine et le fenspiride. La congestion nasale élimine la solution de dimétinden, de naphazoline et d’éphédrine avec des préparations de vasoconstricteur.

Bon effet donne un traitement avec une nouvelle génération de sinuforte. L'outil fait référence aux médicaments homéopathiques, est prescrit pour l'intolérance individuelle aux médicaments traditionnels.

Ethmoïdite allergique

La maladie survient assez souvent, accompagnée d'éternuements paroxystiques, une violation de la respiration nasale. La rhinoscopie révèle le remplissage des voies nasales avec du mucus mousseux.

L'analyse du mucus montre une teneur élevée en éosinophiles, ce qui indique une réaction allergique. La clé du succès dans le traitement de l'ethmoïdite allergique est l'identification et l'élimination de l'allergène.

Traitement symptomatique de l'ethmoïdite allergique dépenser antihistaminiques, corticostéroïdes, composés de calcium, complexes de vitamines.

Traitement de l'ethmoïdite chronique

Élimine efficacement les symptômes du traitement de l’éthmoïdite chronique avec des moyens complexes d’isofra, de rinofluimucil, de polydex et de bioparox.

Ils comprennent:

  • médicament vasoconstricteur;
  • antibiotique;
  • analgésique.

De bons résultats sont donnés par les procédures physiothérapeutiques:

  • électrophorèse avec chlorure de calcium, solutions de dimédrol;
  • phonophorèse d'hydrocortisone;
  • UHF sur les sinus ethmoïdes;
  • Traitement de la cavité nasale avec un laser hélium-néon.

Un bon résultat dans le traitement de l'ethmoïdite chronique est observé dans la méthode de traitement YMIK.

La chirurgie

L'intervention chirurgicale est utilisée dans les cas de complications causées par la propagation du processus inflammatoire au périoste et au tissu osseux. L'ouverture des cellules de l'ethmoïde est réalisée sous anesthésie par un accès externe.

Pour assurer l'accès à l'os ethmoïdal, le canal nasal moyen est dilaté. Ensuite, ouvrez les cellules de l'os ethmoïde. Le nombre de cellules de l'ethmoïde et leur emplacement pour chaque personne individuellement, le nombre de cellules détruites dépend du stade de la maladie. Pendant l'opération, les cellules affectées sont supprimées.

Les techniques endoscopiques modernes permettent une opération sous contrôle vidéo à l'aide d'un endoscope et d'un microscope médical.

Traitement des remèdes populaires ethmoïdite

Un traitement avec des antibiotiques, des vasoconstricteurs et des anti-inflammatoires, sur recommandation d'un médecin, est autorisé en complément des recettes populaires. À la maison, l’ethmoïdite est traitée en lavant les sinus nasaux avec une décoction de camomille, une infusion puissante de thé noir bien filtré, de la sauge.

En savoir plus sur la procédure de lavage des sinus nasaux dans notre article Nose wash with sinus.

Les méthodes populaires de traitement de l’ethmoïdite comprennent le lavage avec une solution chauffée de romarin sauvage, la succession, l’épilobe à feuilles étroites. Il est utile de se laver le nez avec une solution de sel, cette méthode est utilisée en médecine traditionnelle.

Des complications

Les principales complications sont observées depuis l’orbite, l’os ethmoïde.

Marqué par:

  • névrite optique;
  • empyème - destruction des cellules osseuses de l'ethmoïde;
  • fibre de cellulose de l'orbite.

Les complications de l'ethmoïdite peuvent être une déficience visuelle - l'apparition de défauts dans le champ visuel, une diminution de l'acuité visuelle, un rétrécissement du champ visuel.

L'ethmoïdite chronique provoque des complications intracrâniennes telles que la méningite purulente, l'inflammation de la membrane arachnoïdienne du cerveau (arachnoïdite) et l'abcès du cerveau. Avec une évolution défavorable de la maladie, une septicémie est possible.

Dans l’éthmoïdite virale, l’odorat disparaît complètement.

Prévention de l'ethmoïdite

La prévention de la maladie aidera à cesser de fumer, à restaurer l’immunité, au traitement rapide des maladies infectieuses causées par le rhume.

Prévisions

Avec un traitement adéquat, le pronostic est favorable.

Chez les adultes atteints d’ethmoïdite, un rétablissement spontané est possible, mais dans la plupart des cas, un traitement spécial est nécessaire pour éliminer complètement les symptômes. Prévisions prudentes avec complications.

Etmoïdite: symptômes et traitement

Ethmoïdite chez les enfants

Chez les nouveau-nés, la maladie est beaucoup plus difficile que chez d’autres patients. La maladie commence sévèrement, avec une augmentation soudaine de la température à 40 degrés. L'enfant a l'air inquiet, il refuse de téter et de biberon, les aliments ne sont pas absorbés par le corps.

La symptomatologie des yeux est un trait caractéristique de l’éthmoïdite chez le nouveau-né: paupières rouges ou bleuâtres avec œdème grave, fentes oculaires bien fermées, globes oculaires fixes et saillants. Si la maladie est traitée, l'enfant montrera des signes de déshydratation et de neurotoxicose. À partir du moment de la découverte du pus, des pathologies orbitales et intracrâniennes, une septicémie, se développent.

Les cellules de l'os ethmoïde se forment déjà à la naissance d'un enfant et le sinus frontal ne commence à se développer qu'après la fusion du mucus et de l'os frontal. Cela se produit généralement vers l’âge de trois ans. Par conséquent, chez les enfants de moins de trois ans, l’ethmoïdite n’est présente que sous une forme isolée et peut ensuite basculer vers le sinus frontal.

Les étmoïdites chez les jeunes enfants pénètrent facilement dans le tissu osseux et le périoste, entraînant la formation d'abcès et de fistules. La proximité de l'os ethmoïde avec l'orbite menace la santé de l'œil, entraînant des complications intra-oculaires. Chez les enfants plus âgés, les sinus frontaux et maxillaires se forment et peuvent donc se trouver dans la zone touchée, ce qui entraîne des maladies mixtes telles que la gameroulette et la frontoétmoïdite.

Traitement

L'oto-rhino-laryngologue est engagé dans le diagnostic et le traitement de l'ethmoïdite. Le diagnostic principal est établi sur la base des plaintes du patient et de l'enregistrement de ses antécédents. Pour confirmer le diagnostic, le médecin procède à un examen endoscopique de la cavité nasale et prescrit des rayons X, sur lesquels devrait apparaître un assombrissement de la région des cellules de l'ethmoïde.

Le traitement de l’ethmoïdite chez l’enfant et l’adulte peut être médicamenteux ou chirurgical en fonction des symptômes de la maladie, de la nature de l’inflammation et des causes qui l’ont provoquée.

L’ethmoïdite aiguë est traitée de manière conservatrice s’il n’ya pas de complications purulentes. Le traitement médicamenteux a pour objectif de restaurer la perméabilité de la cavité nasale, d'éliminer l'œdème muqueux et de normaliser l'écoulement de mucus des sinus dans la cavité nasale.

On prescrit au patient des anti-inflammatoires et des gouttes nasales. En outre, le patient doit rincer périodiquement les voies nasales avec des solutions salines à base d’eau de mer (Aqualor, Aqua Maris, etc.) et utiliser des oreillers hauts pour dormir, car la tête surélevée contribue au débit naturel de l’exsudat inflammatoire des sinus.

  • médicaments contre la congestion nasale (vasoconstricteur): Rinofluimucil, Nasonex, Xylene. L'application de telles gouttes avec l'ethmoïdite ne peut durer plus de 3 jours, car elles provoquent rapidement un syndrome de dépendance et aggravent le processus inflammatoire;
  • médicaments qui améliorent la circulation du mucus: Sinupret, Sinuforte. Ces gouttes sont d'origine végétale, elles activent la fonction de l'épithélium cilié en améliorant le flux de sécrétions mucopuruleuses et d'exsudat inflammatoire des sinus dans la cavité nasale.

Si la maladie est accompagnée d'un syndrome douloureux prononcé, des anti-inflammatoires non stéroïdiens à base d'ibuprofène ou de paracétamol sont utilisés: Nurofen, Ibuprom, Cefecon, Panadol. Ils soulagent non seulement la douleur, mais réduisent également l'inflammation et, si nécessaire, réduisent la température corporelle.

Pour renforcer l'immunité, il est recommandé de prendre des complexes multivitaminés: Vitrum, Duovit, Alphabet; et immunomodulateurs: Ribomunil, Immunal, Echinacea Compositum, etc.

Après le début de l’inflammation et l’amélioration du bien-être du patient, le traitement principal chez l’enfant et l’adulte peut être complété par une physiothérapie. À cette fin, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • UHF sur les sinus;
  • électrophorèse;
  • laser hélium-néon;
  • phonophorèse avec hydrocortisone.

Dans l'ethmoïdite allergique aiguë, évitez le contact avec les allergènes et prescrivez un traitement de désensibilisation à l'aide d'antihistaminiques, de corticostéroïdes et de gouttes antiallergiques du rhume avec de petites concentrations de glucocorticostéroïdes.

Le traitement chirurgical de l'ethmoïdite aiguë est nécessaire lorsque des symptômes tels qu'une diminution de l'acuité visuelle et de l'exophtalmie se manifestent. Dans ce cas, il est nécessaire de prescrire des antibiotiques qui sont injectés dans le corps. En l'absence de résultat positif de l'antibiothérapie et de l'aggravation simultanée des symptômes de la maladie, une intervention chirurgicale urgente est nécessaire. L'opération est réalisée par voie endoscopique.

L'ethmoïdite chronique est souvent accompagnée de plusieurs polypes qui doivent être enlevés chirurgicalement. En outre, l'utilisation de l'opération devrait éliminer les causes qui ont causé la forme chronique de la maladie et en aggraver l'évolution. Pour ce faire, on réalise une polypotomie (élimination de polypes), une septoplastie, une élimination sélective de sections hyperplasiques de la muqueuse, etc., à l’aide d’un endoscope, par voie endonasale.

Antibiotiques pour l'ethmoïdite

L’ethmoïdite aiguë est généralement d'origine virale et les antibiotiques ne peuvent pas avoir d'effets suffisants sur les virus. Traiter l'ethmoïdite avec des antibiotiques est justifié lorsqu'une infection bactérienne est attachée et que des complications purulentes apparaissent.

S'il existe des indications d'antibiothérapie, le médecin vous prescrit tout d'abord des produits à base d'amoxicilline et d'acide clavulanique. Ces médicaments sont Amoxiclav, Augmentin. En cas d'intolérance aux antibiotiques du groupe de la pénicilline, des fluoroquinolones (Ciprofloxacine) ou des macrolides (Azithromycine) sont prescrits.

Les antibiotiques s'appliquent 10-14 jours. Après les 5 premiers jours de traitement, il est important d’évaluer l’efficacité du traitement. S'il n'y a pas de tendance positive, le médicament doit être remplacé par un antibiotique plus puissant.

Des complications

Les complications de l'ethmoïdite sont:

  • abcès oculaire;
  • thrombophlébite;
  • méningite;
  • abcès cérébral.

S'il y a des signes de complications, il est important d'hospitaliser le patient de manière urgente, car de telles conditions mettent la vie en danger.

En cas de diagnostic rapide et de prise en charge adéquate du traitement, l’éthmoïdite aiguë passe sans laisser de trace. L'ethmoïdite chronique a des prévisions moins positives: il est presque impossible de parvenir à un rétablissement complet. Dans le meilleur des cas, il est possible d'introduire la maladie dans un état de rémission prolongée, soumise à un traitement complexe et au respect de la prophylaxie ultérieure.

Les causes, les symptômes et les méthodes de traitement de l'ethmoïdite chez les enfants

Ethmoïdite chez les enfants peut survenir en raison de l'exposition à diverses causes. L'inflammation des membranes muqueuses des cellules du sinus ethmoïdal peut survenir dans le contexte de la rhinite, après des maladies virales infectieuses ou respiratoires graves, dues à des lésions faciales. Une pathologie se développe lorsque les canaux de sortie des cellules du labyrinthe d'ethmoïde et le mouvement du nez moyen sont rétrécis. Assez souvent, cette inflammation se manifeste dans la forme aiguë, l'ethmoïdite chronique est rarement diagnostiquée chez les enfants. Chez les nourrissons et les enfants de moins d'un an, la pathologie apparaît de manière isolée.

Chez les enfants d'âge préscolaire, la maladie se développe après la fin du processus de formation des sinus frontaux et maxillaires. Des poches des muqueuses de la cavité nasale se développent, la sortie d'exsudat sécrétée par les cavités nasales est perturbée. L'inflammation progresse très rapidement. Après une courte période, une lésion des couches plus profondes des muqueuses apparaît, un œdème apparaît.

Types de pathologie

En fonction des caractéristiques du parcours, il existe 2 formes de la maladie:

Selon la localisation du foyer de l'inflammation, une lésion bilatérale, droite ou gauche est possible.

Les principaux symptômes de la maladie

L'inflammation des membranes muqueuses tapissant les cellules du labyrinthe de l'ethmoïde est assez fréquente chez les jeunes enfants. C'est une auto-pathologie dangereuse.

Les principaux symptômes de l'ethmoïdite aiguë chez les enfants sont les suivants:

  • douleur au nez, près de la base du nez, entre les yeux;
  • maux de tête, migraine;
  • toucher les ailes du nez est très douloureux;
  • augmentation significative de la température corporelle;
  • gonflement des tissus mous autour des yeux;
  • perte d'odeur;
  • manque d'appétit;
  • écoulement purulent ou séreux de la cavité nasale.

Pour les jeunes enfants, il s'agit d'une pathologie extrêmement dangereuse, dans laquelle des complications graves se développent en quelques heures. La pathologie prend instantanément un caractère purulent, la température corporelle augmente très rapidement jusqu'à 40 degrés (antipyrétique pour une utilisation orale est inefficace à ce moment). Les symptômes d'intoxication à ce moment augmentent très rapidement, les bébés commencent à vomir sans cesse, ce qui peut conduire à la déshydratation.

Avec la congestion nasale, des processus inflammatoires se développent dans la région de la mâchoire supérieure et de la cellule péri-orbitale. L'œil, situé du côté affecté, se ferme complètement, le globe oculaire s'abaisse. La maladie progresse rapidement et les complications potentiellement mortelles chez le bébé peuvent se manifester dès 3 jours. En l'absence d'un traitement adéquat peut développer des complications intracrâniennes ou orbitales, la septicémie.

Le passage de la maladie à la forme chronique est une complication moins dangereuse, mais toujours désagréable, qui peut se former chez les bébés sans traitement approprié de la pathologie. Les symptômes du processus chronique se distinguent par le fait qu’ils sont aggravés la nuit. Lorsque l'ethmoïdite chez les enfants, les symptômes sont plus prononcés que chez les adultes.

Causes de la maladie

Parmi les principales causes du développement de la maladie chez les enfants, on distingue le rhume bien connu. Avec un symptôme aussi déplaisant du SRAS, chaque année, non seulement les enfants, mais aussi les adultes sont confrontés.

L'ethmoïdite et ses symptômes chez les enfants se manifestent souvent dans le contexte d'une immunité réduite. La prédisposition à cette maladie survient dans le contexte de l'inflammation des autres sinus. Lorsqu'il prescrit un traitement, le médecin doit tenir compte de la cause de la maladie, car elle doit d'abord être éliminée.

Chez les enfants de moins de 10 ans, les cellules enflammées du labyrinthe d'ethmoïde sont souvent diagnostiquées. Une enflure des muqueuses due à une rhinite prolongée, à un VRAI, à la grippe et à une inflammation d'autres sinus nasaux peut entraîner une pathologie. Chez les adolescents, l'inflammation des cellules du labyrinthe d'ethmoïde est souvent associée à une antrite ou une sinusite.

La maladie est également diagnostiquée chez les nouveau-nés. Il procède extrêmement dur, avec une augmentation de la température corporelle. Le traitement à domicile est inacceptable, l'hospitalisation est indiquée. La cause de la maladie dans ce cas est souvent cachée dans le sepsis cutané ou ombilical.

L'ethnoïdite à un âge précoce se propage assez facilement aux os et au périoste, provoquant la formation de fistules et d'abcès. En raison de la proximité des yeux, il constitue une menace pour la santé de la vision et, s'il n'est pas traité, il peut provoquer la cécité.

Diagnostics

Parmi les méthodes les plus informatives utilisées pour le diagnostic de l'ethmoïdite, la tomodensitométrie isolée. Un examen détaillé vous permet de déterminer la présence de la maladie au stade initial.

L'imagerie par résonance magnétique n'est pas un outil moins efficace, mais l'utilise beaucoup moins. Cela est dû au fait que ce dispositif n'est pas disponible dans toutes les cliniques et que l'examen lui-même est assez coûteux.

La radiographie est un outil de diagnostic moins informatif, mais plus accessible. Des coupures de courant seront visibles sur la photo des parties touchées du labyrinthe en treillis.

Parmi les méthodes efficaces se distinguent:

  1. Rhinoscopie L'inspection de la cavité nasale est effectuée à l'aide d'un dilatateur spécial et d'un miroir nasal.
  2. Technique endoscopique. Cela implique l'introduction dans la cavité nasale d'une sonde spéciale équipée d'un système optique.

Les jeunes enfants ne sont pas recommandés pour prendre des rayons X. La rhinoscopie et l'endoscopie sont également très difficiles.

Traitement de pathologie

Il convient de noter que le traitement de l'ethmoïdite chez un enfant doit être instauré sans délai. Cela est dû au fait que la maladie représente un réel danger pour la vie des enfants, en particulier des jeunes enfants. L'inflammation des cellules du labyrinthe de l'ethmoïde n'est pas dangereuse en soi, les complications résultant d'un traitement inapproprié sont dangereuses. C'est pourquoi il est extrêmement important de consulter un oto-rhino-laryngologiste spécialisé présentant les premiers symptômes de la maladie. Devrait suivre toutes les recommandations du médecin, car un traitement inadéquat peut aggraver l'évolution de la maladie. La sélection des médicaments est effectuée en tenant compte de l'âge du patient, de la gravité de la pathologie, des maladies associées, des contre-indications individuelles.

Au stade initial du traitement, il est important de laver la cavité nasale du bébé du pus et du mucus accumulés. Le médecin peut vous prescrire des antibiotiques et des analgésiques. Il est extrêmement important de terminer le traitement dans son intégralité. En aucun cas, le traitement ne doit être interrompu après le soulagement du patient.

L'erreur de nombreux parents est qu'ils pensent que les antibiotiques sont très nocifs pour le bébé et que, par conséquent, le traitement doit être arrêté le plus tôt possible. Ce n'est pas tout à fait vrai: les médicaments antibactériens agissent de manière particulière et, pour un rétablissement complet, il est important de suivre un traitement complet. En cas d'interruption précoce du traitement, le risque de récurrence augmente.

Après avoir amélioré l'état du patient, le médecin vous prescrit des procédures physiothérapeutiques:

Par voie chirurgicale, le traitement n’est utilisé que dans le cas de complications mettant la vie en danger. Dans certains cas, un endoscope flexible est utilisé pour de telles interventions chirurgicales, il est inséré dans la cavité nasale et les manipulations nécessaires sont effectuées. Après la procédure, la cavité nasale est désinfectée avec un antiseptique spécial. Les membranes muqueuses après les manipulations effectuées par cette méthode sont restaurées assez rapidement.

Avec le diagnostic correct et opportun de la maladie chez un enfant, il est possible de guérir assez rapidement et le bébé se rétablit complètement. À ce stade, la principale tâche des parents est de satisfaire pleinement aux exigences d’un spécialiste. L'usage de drogues est parfois insuffisant, car un rétablissement rapide nécessite un environnement psychologique favorable, un repos adéquat (toujours une journée de sommeil), une nutrition adéquate.

Les parents ne doivent pas oublier la nécessité de renforcer l'immunité du bébé, en particulier pendant la période automne-hiver. Après le rétablissement complet, une attention particulière devrait être accordée à la santé de l'enfant. Il ne faut pas trop refroidir. Les parents doivent se rappeler que l’ethmoïdite est une maladie suffisamment grave qui ne doit être traitée que sous la surveillance d’un spécialiste. Tester les recettes de la médecine traditionnelle sur l'enfant est inacceptable.

Etmoïdite: symptômes et traitement

Etmoïdite - les principaux symptômes:

  • Mal de tête
  • Faiblesse
  • Vertige
  • Fièvre
  • Nausée
  • Vomissements
  • Fatigue
  • Yeux rouges
  • Puffiness des paupières
  • Congestion nasale
  • Douleur oculaire
  • Déchirant
  • Trouble de l'odorat
  • Écoulement nasal avec du pus
  • Douleur au nez
  • Gonflement du nez

La sinusite ethmoïdale ou ethmoïdite aiguë est une maladie caractérisée par une inflammation de l'épithélium muqueux, située dans les cellules de l'os ethmoïdal. Le sens de ce terme est inconnu de très peu de personnes (le plus souvent, il y a une sinusite ou une sinusite à l'audience), mais la pathologie elle-même est très commune. C'est pour cette raison qu'il est nécessaire de savoir ce qu'est l'ethmoïdite, ses symptômes et son traitement. La pathologie est assez dangereuse car le foyer de l'inflammation est situé près du cerveau et de la branche du nerf trijumeau, responsable de l'innervation du visage. La sinusite ethmoïdale se produit chez les adultes et les enfants.

Agents causaux

Les principaux agents pathogènes de la gamémoïdmoïdite sont les mêmes virus qui provoquent l'apparition du SRAS, de l'influenza, du rhinovirus ou de l'infection à adénovirus. La bactérie - le staphylocoque et le streptocoque, ainsi que des champignons pathogènes peuvent être à l'origine de la maladie. Il y a eu des cas en médecine où l'émotionite gamémoïde se développe en raison de l'infection dite mixte. Dans le matériel à l'étude, plusieurs agents pathogènes sont détectés à la fois.

La sinusite ethmoïdale se développe principalement dans de rares cas. En règle générale, chez les enfants d'âge préscolaire, d'âge scolaire et les adultes, il se présente sous la forme d'une complication d'autres maladies infectieuses: sinusite, rhinite, antrite. L'infection des sinus par l'ethmoïde pénètre de deux manières: par contact hématogène (le plus souvent) et par contact. Les hémorroïdes peuvent affecter même les nouveau-nés. La raison - la septicémie ombilicale, fœtale et cutanée.

Causes de la maladie

Le processus pathologique est le plus souvent déclenché par une maladie infectieuse qui affecte le corps humain et affaiblit son immunité. En conséquence, les virus et les bactéries commencent à se développer activement sur la muqueuse nasale. Les principales raisons du développement de la gaimorotmoïdite sont les suivantes:

  • anomalies du nasopharynx (congénitales et acquises tout au long de la vie);
  • rhumes fréquents, nez qui coule;
  • infections virales;
  • sinusite fongique, bactérienne, virale;
  • maladies chroniques associées à la cavité nasale (rhinite allergique en particulier);
  • blessures au visage;
  • immunité affaiblie.

Les premiers signes de sinusite ethmoïdale chez les adultes et les enfants apparaissent sur le fond d’une immunité affaiblie et d’une inflammation des sinus paranasaux. Les personnes âgées tolèrent plus facilement cette maladie. Chez les enfants, la membrane muqueuse des cellules est enflammée beaucoup plus souvent et la maladie est grave, avec une température corporelle élevée. Le processus pathologique peut se déplacer vers d'autres sinus paranasaux. Dans de tels cas, il est d'usage de parler du développement de la gaimorotmoïdite et de la frontoétmoïdite.

Selon la nature du flux, il existe deux formes de sinusite ethmoïdale:

La localisation du processus inflammatoire se distingue:

  • double face - les cellules des deux côtés de l'os ethmoïde sont touchées;
  • côté droit - seules les cellules droites sont enflammées;
  • côté gauche - seules les cellules du côté gauche sont enflammées.

En outre, la maladie est classée selon les caractéristiques de son évolution. Il existe trois formes:

  1. Ethmoïdite catarrhale. La cause est des virus. Cette forme est caractérisée par une déchirure profuse. Le patient présente les premiers signes d'intoxication: maux de tête, vertiges, faiblesse de tout le corps, nausées. La protéine oculaire est rougie. Dans certains cas, dans le coin interne de l'œil peuvent être des capillaires éclatés. Le nez est oedémateux. L'œdème s'étend jusqu'aux coins des yeux. Sous cette forme, l'odorat est complètement absent.
  2. Ethmoïdite polypeuse. Cette forme de la maladie est chronique. Il se produit en raison de la rhinite prolongée. La boursouflure de la membrane muqueuse ne passe pas longtemps et capture souvent l'os ethmoïdal À l'intérieur des cellules, les polypes se développent progressivement, ce qui recouvre complètement les lumières. Pour cette raison, la membrane muqueuse sera constamment gonflée. Les patients peuvent avoir une rémission. A cette époque, les signes de la maladie disparaissent presque complètement. Une personne peut respirer librement par le nez. L'aggravation se produit sur le fond d'ARVI.
  3. Ethmoïdite purulente. La forme la plus complexe et la plus dangereuse de la maladie. Selon la symptomatologie, la température corporelle atteint des valeurs élevées - 39 à 40 degrés. Les lobes frontaux, le nez, les dents et les yeux sont très douloureux. Il y a une déchirure abondante. Les signes d'intoxication générale du corps aggravent la maladie.

Symptômes de la forme aiguë

L'ethmoïdite aiguë se développe dans le contexte des maladies infectieuses. Une personne a une lourdeur à la base du nez, les voies nasales sont posées. Le mucus est sécrété avec le pus jaune-vert. Souvent, tout ce processus s'accompagne d'un très mauvais mal de tête.

Ce formulaire est typique:

  • augmentation de la température à des nombres élevés;
  • l'état général empire;
  • le patient a un sentiment de faiblesse et de fatigue;
  • douleur à la racine du nez, qui s'étend jusqu'à l'orbite;
  • la peau de la partie interne de l'orbite est souvent épaissie et très sensible au toucher;
  • douleurs lancinantes à la base du nez et du front (aggravées la nuit);
  • fatigue
  • photophobie

Chez les personnes âgées et les jeunes enfants, le processus pathologique peut détruire les parois osseuses des cellules et l'inflammation se propagera progressivement aux tissus mous du coin interne de l'orbite. Si l’ethmoïdite aiguë n’est pas traitée, le processus commencera à toucher les tissus environnants et des foyers multiples se formeront. En conséquence, des complications intracrâniennes et orbitales, une ostéomyélite de la mâchoire supérieure va se produire.

Symptômes de forme chronique

Si la maladie n'a pas encore été diagnostiquée et traitée correctement, le patient développe une ethmoïdite chronique. Ce processus pathologique est souvent une complication de l'inflammation du sinus maxillaire (gamématoïmoïdite), de la sinusite frontale ou de la rhinite chronique. Les premiers signes de cette maladie se manifestent chez l'homme deux mois après avoir souffert d'ethmoïdite aiguë.

Avec l'exacerbation de l'ethmoïdite chronique, les symptômes suivants sont observés:

  • paupière supérieure gravement enflée;
  • écoulement purulent du nez;
  • mal de tête sévère;
  • dans la région du nez du patient note la sévérité, qui augmente, s’il incline la tête;
  • du pus et du mucus coulent dans le nasopharynx. Beaucoup de pertes s'accumulent le matin et le patient expire difficilement;
  • lorsque les yeux bougent, le patient ressent beaucoup de douleur.

Cette forme de la maladie est dangereuse car la membrane muqueuse de la coque moyenne du nez commence à se développer très rapidement et se ferme bientôt avec le septum nasal. Des changements dégénératifs conduisent à la formation de polypes. Si l'œdème ne s'atténue pas, une polypose se produira. Plusieurs polypes vont remplir toute la cavité nasale et commencer à sortir. Le septum nasal sera déformé.

Des complications

Si l’ethmoïdite aiguë ou chronique n’est pas traitée, des masses purulentes peuvent alors se propager aux organes voisins. Des complications se développent qui sont dangereuses non seulement pour la santé, mais aussi pour la vie humaine. Les problèmes les plus courants sont:

  • complications oculaires - cellulite de l'orbite, abcès rétrobulbaire, empyème;
  • le labyrinthe en treillis s'effondre;
  • le processus inflammatoire se déplace vers les zones intracrâniennes. C'est la condition la plus dangereuse, car elle peut provoquer un abcès du cerveau, une méningite purulente renversée, une arachnoïdite.

De plus, l'ethmoïdite chronique seule est presque impossible à détecter. Par conséquent, vous ne pouvez pas hésiter! Dès les premiers signes de la maladie, consultez immédiatement un spécialiste qualifié. Un processus inflammatoire «guéri» ou non traité peut avoir des conséquences irréversibles.

Diagnostics

La méthode la plus informative pour évaluer l'état des sinus de l'os ethmoïdal lorsque les hémorroïdes est la tomodensitométrie. La thérapie par résonance magnétique est également souvent utilisée dans les établissements médicaux. Cette méthode a ses avantages - haute résolution et information. Avec elle, vous pouvez diagnostiquer une sinusite causée par des champignons. L'IRM est la méthode de choix pour diagnostiquer la maladie chez les enfants, car elle n'utilise pas d'émissions radio ionisantes.

Pour le diagnostic de la sinusite ethmoïdale chez l'adulte à l'aide d'études radiographiques. L'image montrera l'assombrissement des cellules de l'os ethmoïde.

Méthodes d'examen instrumentales:

  1. Examen endoscopique. Elle est réalisée à l'aide d'une sonde avec un système optique.
  2. Rhinoscopie La cavité nasale est examinée à l'aide du dilatateur et du spéculum nasopharyngé.

Traitement de la sinusite ethmoïde aiguë

L'ethmoïdite aiguë doit être traitée avec des médicaments. Les mesures thérapeutiques viseront principalement à réduire l'œdème de la membrane muqueuse des cellules de l'os ethmoïde.

Le traitement le plus efficace est le cathéter sinusal YAMIK. À l'aide d'un tel cathéter, les spécialistes retirent le pus des cellules touchées, leur injectent des substances médicinales qui inhibent l'activité des bactéries et des virus, éliminant ainsi l'inflammation.

Les antibiotiques à large spectre - Amoxicilline, Tsipromed, Augmentin, Sumamed, Klacid - conviennent mieux à une infection bactérienne. Les médicaments anti-inflammatoires tels que Ebastine, Chloropyramine sont également indiqués. La congestion nasale est éliminée à l'aide d'agents vasoconstricteurs. Les plus efficaces sont Naphazoline, Dimetinden.

Traitement de la sinusite ethmoïde chronique

L'ethmoïdite chronique est plus difficile à guérir. Les symptômes sont éliminés à l’aide d’un traitement à base de médicaments complexes - Polydex, Bioparox, Isofra. Plusieurs substances actives sont présentes dans la composition de ces fonds: un antibiotique, un anesthésique, un médicament vasoconstricteur.

Les procédures de physiothérapie donnent également un très bon effet:

  • phonophorèse d'hydrocortisone;
  • électrophorèse avec des solutions de dimédrol et de chlorure de calcium;
  • UHF sur les sinus ethmoïdes;
  • La cavité nasale est traitée avec un laser hélium-néon.

La chirurgie

L'intervention chirurgicale pour cette maladie est indiquée uniquement lorsque des complications surviennent en raison de la propagation rapide du processus inflammatoire dans le tissu osseux et le périoste. Les cellules de l'ethmoïde s'ouvrent de l'extérieur. L'opération est réalisée sous anesthésie générale.

La première chose dont un chirurgien a besoin est de fournir un accès complet à l’os ethmoïde. Pour cela, il élargit le passage nasal. Après quoi les cellules sont ouvertes. Toutes les zones touchées sont enlevées pendant la chirurgie.

Méthodes traditionnelles de traitement

La sinusite ethmoïdale ne peut en aucun cas être traitée exclusivement avec des remèdes populaires! Ils peuvent servir de traitement adjuvant. Les traitements principaux sont les antibiotiques, les vasoconstricteurs et les anti-inflammatoires. De plus, vous pouvez laver les sinus nasaux avec une décoction de sauge, de camomille ou de thé noir fort. Vous pouvez également laver les sinus avec une solution chauffée de romarin sauvage ou d'épilobe. Le traitement de l'ethmoïdite doit être effectué uniquement sous le contrôle strict du médecin traitant!

Sinusite ethmoïdale chez les enfants

Cette maladie chez les enfants survient sous forme isolée. Les sinus sont touchés car ils sont les plus développés dès la naissance. Le traitement de l'ethmoïdite chez les nouveau-nés, les enfants d'âge préscolaire et scolaire ne doit être effectué qu'à l'hôpital!

Chez les enfants, tous les symptômes sont plus prononcés. Complique le cours de la maladie haute température - jusqu'à 40 degrés. Les phénomènes d'intoxication augmentent progressivement - vomissements et nausées.

L'œil, situé du côté de l'inflammation, se ferme complètement et le globe oculaire se déplace légèrement vers le bas. Si le patient ne fournit pas une assistance qualifiée, les complications peuvent apparaître dès le troisième jour en raison de la percée de pus. Si l'enfant ne reçoit pas un traitement adéquat, une septicémie se développe le cinquième jour.

Le traitement de l’ethmoïdite chez les enfants n’est pratiqué qu’à l’hôpital. Tout d'abord, il est nécessaire de mener une thérapie antibactérienne active. Les médicaments sont administrés par voie intraveineuse. L'élimination du pus des sinus peut être effectuée à l'aide d'un aspirateur électrique. Aussi prescrire des médicaments vasoconstricteurs. Il est important de baisser la température dans le temps. À cette fin, l'ibuprofène ou le paracétamol est prescrit à l'enfant.

Au stade de la récupération prescrit physiothérapie - ultrasons, UHF, micro-ondes, laser hélium-néon, aimant. Les enfants sont observés à la clinique jusqu'à leur guérison complète.

Prévention

Étant donné que la sinusite à ethmoïde est causée par divers micro-organismes, les mesures spécifiques pour la prévenir n'existent tout simplement pas. Afin d'empêcher le développement de ce processus pathologique, il est nécessaire d'empêcher le développement de maladies pouvant en provoquer l'apparition. En outre, il est prouvé que l’utilisation de complexes vitaminiques renforce le système immunitaire pendant la saison froide.

Pour que la maladie ne se développe pas chez les enfants, il est nécessaire de renforcer leur système immunitaire dès la naissance. À cette fin, il est possible d'utiliser des préparations vitaminées (par âge), pour donner des fruits enrichis en vitamine C, pour effectuer un durcissement.

Si vous pensez que vous avez une ethmoïdite et les symptômes caractéristiques de cette maladie, votre spécialiste ORL peut vous aider.

Nous vous suggérons également d'utiliser notre service en ligne de diagnostic des maladies, qui sélectionne les maladies possibles en fonction des symptômes entrés.

La glomérulonéphrite chez les enfants est une pathologie allergique allergique dans laquelle le processus inflammatoire est localisé dans les glomérules rénaux. Parmi les spécialistes du domaine de la pédiatrie, la maladie infantile acquise la plus courante est considérée.

La sinusite est une maladie caractérisée par une inflammation aiguë ou chronique, concentrée dans la région des sinus (sinus paranasaux), qui en fait détermine le nom. La sinusite, dont nous considérons les symptômes un peu plus bas, se développe principalement dans le contexte d'une infection virale ou bactérienne ordinaire, ainsi que d'allergies et, dans certains cas, dans le contexte d'une infection par un microplasme ou un champignon.

Qu'est-ce que ARVI? Les infections virales respiratoires aiguës sont des maladies infectieuses d'étiologie virale qui affectent le corps par les voies respiratoires par des gouttelettes en suspension dans l'air. Le plus souvent, cette maladie est diagnostiquée chez les enfants du groupe d’âge des 3-14 ans. Comme le montrent les statistiques, les ARVI chez les nourrissons ne se développent pas, seuls des cas isolés ont été notés lorsqu'un enfant était malade à cet âge.

La colite ischémique est une maladie caractérisée par une ischémie (insuffisance de la circulation sanguine) des vaisseaux du gros intestin. À la suite du développement de la pathologie, le segment affecté de l'intestin perd la quantité de sang nécessaire, de sorte que ses fonctions sont progressivement altérées.

La rhinosinusite est une maladie caractérisée par une inflammation de la muqueuse nasale et des sinus paranasaux. Le plus souvent, la pathologie se développe chez les personnes âgées de 45 à 70 ans, mais il est possible que la rhinosinusite progresse chez les enfants. Il convient de noter que parmi le beau sexe, l’incidence est plusieurs fois supérieure à celle des hommes.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

Comprimés de résorption populaires pour la laryngite

Laryngite

La laryngite est une maladie associée à une inflammation du larynx et de la partie supérieure de la trachée. Cela se produit généralement à la suite d'une hypothermie, avec l'ajout d'infections respiratoires virales.

Qu'est-ce que le mucus constant dans le nasopharynx témoigne et que faire?

Toux

Des maladies inflammatoires des voies respiratoires apparaissent de temps en temps chez tout le monde. Habituellement, de telles maladies peuvent être guéries en une période assez courte et oublier le problème, mais parfois des complications surviennent.