Principal / Nez qui coule

Comment traiter la gorge enflée

Nez qui coule

Les processus inflammatoires sont souvent accompagnés par un gonflement du larynx. Comment supprimer le gonflement de la gorge, quelles sont les causes du symptôme, les méthodes de diagnostic et de traitement.

Contenu de l'article

On sait que le gonflement de la gorge est rarement une maladie indépendante. Le plus souvent, il indique le développement de divers processus pathologiques dans le corps humain. Cependant, cette condition est extrêmement dangereuse, car elle peut entraîner une suffocation avec une augmentation rapide du gonflement et un rétrécissement de la lumière dans la région du larynx. Dans ce cas, vous devez savoir comment éliminer le gonflement de la gorge afin de rétablir rapidement la respiration. Dans le traitement de l'œdème de la gorge sont utilisés comme méthodes médicales et méthodes de la médecine traditionnelle. Afin de trouver le traitement le plus efficace, il est nécessaire de déterminer les causes de l'état pathologique.

Raisons

Divers facteurs, inflammatoires et non inflammatoires, peuvent provoquer des poches. Pour comprendre comment éliminer l'enflure de la gorge, vous devez analyser les causes possibles d'un symptôme déplaisant. Ainsi, la douleur et le gonflement dans la gorge peuvent être causés par:

  • la laryngite;
  • amygdalite;
  • inflammation de la muqueuse buccale;
  • inflammation purulente de la base de la langue;
  • réactions allergiques aux médicaments, aux aliments;
  • des anomalies des reins, du foie, des organes du système cardiovasculaire;
  • problèmes de circulation sanguine dans la gorge en raison d'une compression excessive des ganglions lymphatiques;
  • dommages mécaniques pendant la chirurgie, brûlures de la muqueuse.

Pour la nomination d'un traitement correct et efficace pour gonflement de la gorge, vous devez connaître non seulement les causes, mais également les principaux symptômes de la maladie.

Symptomatologie

Parmi les principaux signes d'œdème, on peut identifier:

  • douleur en avalant de la salive et de la nourriture;
  • sécheresse, maux de gorge;
  • respiration bruyante;
  • difficulté à respirer, en raison d'une augmentation du gonflement et du rétrécissement de la lumière dans la gorge;
  • enrouement conduisant à la perte complète de la voix.

À mesure que le processus pathologique s'aggrave, les poches grossissent, un essoufflement apparaît, une pâleur de la peau, un pouls rapide et une sensation de panique peuvent être observés.

L'inspection visuelle de l'œdème épaissit sensiblement l'épiglotte et l'enflure peut s'étendre aux cartilages cartilagineux.

La boursouflure causée par des processus inflammatoires est caractérisée par une rougeur prononcée de la membrane muqueuse, une vasodilatation. Alors que l'œdème non inflammatoire n'est pas accompagné d'hyperémie.

Traitement

Si le patient ressent une sensation de constriction et de maux de gorge, il devrait recevoir une aide immédiate pour soulager rapidement le gonflement de la gorge et rétablir la respiration.

C'est important! Si les premiers soins pour l'oedème laryngé ne sont pas fournis à temps, il existe un risque de complications, de développement d'asphyxie et d'asphyxie.

Qu'est-ce que traiter l'enflure de la gorge? Avant de fournir des soins médicaux qualifiés, vous pouvez réduire vous-même l'enflure.

  1. La première chose à faire en cas de gonflement de la gorge est de faciliter l’accès à l’oxygène: déboutonner le collier, amener la personne à l’air frais.
  2. Si le gonflement est causé par des allergies, vous devez arrêter les effets de l’allergène sur le corps et prendre des antihistaminiques (Suprastin, Diazolin). Dans les situations difficiles, pour soulager l'œdème laryngé, le traitement repose sur l'utilisation de corticostéroïdes (Dexaméthasone, Prednisone).
  3. Pour réduire l'œdème, des préparations de vasoconstricteur peuvent être instillées dans le nez (Nazol, Nazivin).
  4. Avec le développement de l'œdème à la suite d'une piqûre d'insecte, il est nécessaire d'imposer un garrot ou un bandage au-dessus du site de la blessure, de prendre un antihistaminique.
  5. Les poches causées par une infection virale ou bactérienne sont traitées avec des antiviraux ou des antibiotiques, en fonction du type d'infection.
  6. Pour soulager les symptômes, des bains de pieds chauds sont utilisés, des pansements à la moutarde sont placés sur les mollets.

Le traitement des patients hospitalisés vise principalement à mettre en œuvre des procédures permettant de soulager l’enflure et de rétablir la respiration. Dans ce cas, le traitement peut être effectué à la fois par des méthodes conservatrices et par le recours à une intervention chirurgicale.

La thérapie conservatrice comprend un ensemble de mesures visant à normaliser rapidement l’état du patient et à lui permettre de retrouver une respiration convenable. Pour ce faire, utilisez les médicaments suivants:

  • médicaments antiallergiques;
  • antibiotiques (Augmentin);
  • les corticostéroïdes;
  • les diurétiques (furosémide);
  • administration intraveineuse de vitamine C, de gluconate de calcium et de glucose pour maintenir le corps;
  • sédatifs et tranquillisants (Apaurin, Diapam).

En outre, les inhalations d'adrénaline et d'hydrocortisone sont utilisées comme traitement, tandis que des masques à oxygène sont utilisés.

Si les méthodes de traitement conservatrices ne donnent pas un résultat positif et que le gonflement ne diminue pas, mais continue de progresser, vous devez savoir quoi faire avec le gonflement de la gorge dans ce cas. Le plus souvent, les médecins ont recours à des mesures chirurgicales d'urgence - trachéotomie. Il s'agit d'une fente dans la gorge, dans laquelle un tube est inséré pour permettre à l'air d'entrer librement dans les voies respiratoires.

Pendant toute la durée du traitement, vous devez observer certaines précautions, en adhérant à ces recommandations:

  • suivre un régime - manger exclusivement des aliments chauds à l'état liquide ou en purée, en éliminant complètement les assaisonnements et les épices;
  • éliminer les efforts physiques intenses, la marche rapide;
  • réduire la charge sur les ligaments et les appareils de parole.

Traitement des remèdes populaires

Si le gonflement de la gorge ne provoque pas de gêne grave ni de difficulté à respirer, vous pouvez essayer de réduire la gêne à la maison à l'aide de méthodes de médecine alternative.

  1. Se gargariser avec des solutions de bicarbonate de soude (une cuillère à thé par tasse d'eau tiède) et une décoction d'herbes, par exemple de camomille, de calendula. Si vous n’êtes pas allergique, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle à la solution de soude, comme l’eucalyptus. Il est nécessaire de répéter le processus de rinçage plusieurs fois par jour jusqu'à la disparition complète des poches, des douleurs et de la douleur dans la gorge.
  2. Une compresse froide appliquée dans la gorge aidera à réduire le gonflement causé par les maladies non transmissibles. Cela peut être une bouteille d'eau chaude avec de l'eau froide ou des morceaux de glace enveloppés dans une serviette.
  3. L'inflammation et le gonflement dans la gorge peuvent être réduits avec du jus de carotte et du miel. Il est nécessaire d'utiliser une solution fraîchement préparée trois fois par jour, au moins 100 ml à la fois.
  4. L'excès de liquide peut être éliminé du corps et le gonflement peut être réduit à l'aide du bouillon Dogrose, qui a un effet diurétique prononcé. Pour cela, une cuillère à soupe de baies de rose sauvage est brassée dans un litre d'eau bouillante, insistée pendant plusieurs heures et consommée par un demi-verre tout au long de la journée.

Comment enlever le gonflement de la gorge

La membrane muqueuse de la gorge est semblable à l'épithélium, qui est tapissé du tube digestif. Il peut gonfler avec un assez grand nombre de maladies et de conditions. Les plus courantes d’entre elles sont la diphtérie, les manifestations allergiques, le choc anaphylactique, les lésions inflammatoires, les poches étant la réponse du corps aux dommages ou à l’irritation. Le rétrécissement de la lumière des voies respiratoires empêche le flux d'air normal dans les poumons. La condition augmente progressivement, accompagnée de signes tels que l'enrouement, la douleur, la suffocation. L'aide d'un médecin est nécessaire.

Pourquoi la gorge se gonfle-t-elle?

Un processus désagréable peut se produire pour plusieurs raisons. Mais il est important de distinguer le gonflement dans le cou et à l'intérieur de la gorge. Cela déterminera l'action thérapeutique ultérieure.

Les structures liées au cou sont les muscles, les gros vaisseaux sanguins, la glande thyroïde. Leur inflammation ou leurs dommages sont souvent trompeurs et sont associés à un œdème dans la gorge (par exemple, lorsqu’un goitre thyrotoxique se forme). Un diagnostic erroné vaut la peine d'être vécu: lorsqu'il s'agit d'une réaction allergique soudaine chez une personne, le temps compte pour une minute. La létalité des cas due à une assistance intempestive fournie est grande. Pour exclure les maladies du cou, vous devez connaître un point important: une gorge enflée ne peut jamais être ressentie superficiellement.

Il y a ces types d'infections qui peuvent causer des glandes enflées:

  • Maux de gorge causés par une bactérie streptocoque.
  • Ébullition ou abcès.
  • Les infections virales, telles que le molluscum contagiosum - une maladie de la peau caractérisée par un œdème blanc et rond; transmis par un porteur ou une personne malade, le plus souvent chez des enfants ou des adultes dont la fonction immunitaire est altérée.
  • Rubéole.
  • Varicelle.
  • Oreillons ou oreillons.
  • Aides
  • Mononucléose infectieuse.
  • Arthrite à la chaux.
  • La syphilis

En outre, la muqueuse pharyngée se gonfle lorsqu'un corps étranger y pénètre. Cela se produit principalement chez les enfants d’âge préscolaire, ce qui nécessite une action immédiate des parents.

Œdème de Quincke: causes, caractéristiques du développement, traitement

L'œdème de Quincke est une affection provoquée par des stimuli externes ou internes. Le développement survient après l'ingestion de l'allergène dans le corps: de quelques heures à quelques secondes. En progressant, l'œdème recouvre le bas de la bouche, la langue, le larynx, la partie palatine, le pharynx. Cela provoque des douleurs. Si les soins médicaux ne sont pas prodigués rapidement, l’asphyxie est un gonflement des ganglions lymphatiques.

Plusieurs facteurs peuvent être à l'origine de cette maladie. Ils comprennent:

  • sensibilité à certains aliments ou à certains médicaments (à partir d'aliments - œufs, chocolat, fraises, tomates, noix; les médicaments sont plus souvent représentés par des antibiotiques);
  • exposition à des facteurs environnementaux - chaleur ou froid (surchauffe ou refroidissement excessif);
  • légers dommages à la muqueuse buccale ou directement à la gorge (souvent lors d'un examen diagnostique);
  • transfusion sanguine, incompatible par groupe ou facteur Rh, et également si une perte de sang massive était récupérée et si la procédure était effectuée dans des conditions accélérées.

Un test sanguin est généralement le meilleur moyen de déterminer la prédisposition au développement d'un angioedème. Manifestations de cet état - essoufflement (le patient halète littéralement d'air), peau bleue, pâleur du visage, transpiration, saillie des globes oculaires, larmoiement. En plus de ces signes, il existe un phénomène mental aussi raisonnable que la peur de la mort.

Le traitement devrait suivre immédiatement. Étant donné que le plus souvent, ce phénomène pathologique résulte de l'injection du médicament, à laquelle une personne présente une intolérance individuelle, il est nécessaire d'arrêter l'administration du médicament. Fournir de l'air frais - déboutonner le col de la chemise, ouvrir la fenêtre, la porte. Sans perdre de temps, le patient reçoit un médicament antihistaminique - diphenhydramine, suprastine. Après quelques minutes, son état redevient normal. L'introduction d'un médicament diurétique - Furosémide, Lasix, aidera à réduire le degré de gonflement.

Pour augmenter le niveau de pression artérielle, effectuez une injection intramusculaire d’une substance hormonale - la dexaméthasone ou la prednisolone. La posologie est calculée en tenant compte de l'âge et du poids du patient. Connectez le système avec des solutions salines et des vitamines. Ceci est suivi d'une hospitalisation à l'hôpital.

Angine (amygdalite)

L'inflammation de l'anneau lymphatique pharyngé est toujours douloureuse: cela est dû au grand nombre de récepteurs qui se trouvent dans sa muqueuse. La maladie peut se développer à la suite d’une hypothermie du pharynx, mais a plus souvent une origine bactérienne et s’accompagne d’un ensemble de symptômes:

  • fièvre
  • amygdales élargies;
  • des frissons;
  • gonflement et rougeur du pharynx;
  • douleur en avalant;
  • enrouement.

Les actions du patient doivent se limiter à contacter le médecin ORL - l'option du traitement non autorisé est exclue, car elle peut nuire à la santé et causer un certain nombre de complications. Le spécialiste vous prescrira des médicaments antibactériens pour l'administration intramusculaire et vous recommandera également de vous gargariser avec du soda tiède ou une autre solution antiseptique. Si les amygdales sont recouvertes de pellicules purulentes ou d’ulcères, le médecin procède à leur traitement local avec un désinfectant à l’aide d’une pince à épiler et d’une gaze coupante pliée pour une utilisation pratique.

Le traitement est effectué en ambulatoire, mais si le patient a une température élevée pendant plus de 5 jours au moment du traitement, il se trouve à l'hôpital. L'élimination de l'œdème et la restauration de la voix ne se produisent que lors d'un traitement adéquat.

Laryngite

Le larynx est enflammé en raison du rhume viral. Pour le développement de l'indisposition, il suffit de trop refroidir, d'être dans une pièce enfumée ou d'abuser de fumer. Une cause commune est la tension de l'appareil vocal, la diphtérie, la scarlatine, la coqueluche. L'œdème de la gorge sera dans ce cas aigu ou chronique (s'il n'est pas traité pendant plus de deux semaines). La maladie est accompagnée de symptômes tels que:

  • Chatouilles dans la gorge, sensation imaginaire d'un corps étranger.
  • Douleur lors de la déglutition.
  • Faiblesse, distorsion ou manque total de voix.
  • Rougeur et gonflement marqué de la membrane muqueuse du pharynx, dans certains cas, il se produit un léger écoulement de sang.
  • Toux - d'abord sèche, puis - avec des expectorations abondantes.

Souvent, une seule laryngoscopie associée à un manque de voix chez un patient suffit à poser un diagnostic préliminaire. Le traitement est effectué par un médecin ORL, il est conseillé d'hospitaliser le patient uniquement lorsque le développement de la maladie est provoqué par un processus infectieux et non par les circonstances (perturbation de la voix, consommation banale d'une boisson froide).

Le traitement implique la nomination d'antiviraux et de sérums antitoxiques (dans le cas d'une laryngite contre la diphtérie, la scarlatine, la coqueluche). Il est interdit au patient de parler - il est inacceptable de tirer sur les cordes vocales; Il est important d'éviter l'exposition à l'air froid. Il n'est pas recommandé de manger des aliments épicés, chauds ou réfrigérés. Des antitussifs sont prescrits pour les sécrétions de crachats sans douleur.

L'effet bénéfique sera Bioparox - un antibiotique dont la commodité et l'efficacité sont atteintes par l'utilisation sous forme de spray. Pulvériser sur la surface muqueuse du pharynx jusqu'à 4 fois par jour pendant 10 jours. Le médicament a des effets antimicrobiens et anti-inflammatoires. Il convient de l'utiliser avec prudence, car la probabilité de laryngisme est élevée. En plus des objectifs principaux, le patient se verra prescrire une visite à une procédure de physiothérapie.

Principes généraux de traitement

À la veille du début du traitement de l'infection, un ensemencement bactérien est effectué sur la sensibilité de l'agent pathogène aux antibiotiques. Pour ce faire, un patient est prélevé sur un écouvillon prélevé sur les amygdales. L'agent pathogène identifié détermine le type et la classe d'antibiotique à traiter. Si la maladie est virale, les médicaments antimicrobiens ne sont pas seulement inutiles, ils sont également nocifs car ils détruisent la microflore intestinale naturelle. Lorsque les bactéries causent la maladie, un spécialiste prescrit des antibiotiques à large spectre: intraveineux ou intramusculaire.

Pour la prévention des troubles du tube digestif, le médecin ORL vous prescrira des médicaments - Linex, Acilact, Nystatin, Polybacterin. Ils contribueront à renforcer les parois du tube digestif, en protégeant contre le développement possible de la diarrhée.

Oedème pharyngé causé par la diphtérie, arrêtez-vous avec l'introduction d'un sérum antitoxique spécial. L'élimination de la plaque purulente est impossible sans traitement local de la zone touchée. La meilleure option consiste à rincer la gorge avec un verre d'eau tiède additionnée de sel et de trois gouttes d'iode (lors de la préparation de la solution, il est important d'utiliser une pipette médicale afin de ne pas dépasser la quantité de substance provoquant une brûlure de la muqueuse).

Faire face à l'infection aidera à absorber le complexe vitaminique, des immunomodulateurs, ainsi que de nombreuses boissons chaudes et une alimentation équilibrée. La normalisation de l'équilibre hydrique est un aspect important de la thérapie: le volume quotidien de fluide consommé doit atteindre 2 litres.

Si l'œdème est causé par le contact de la membrane muqueuse de la gorge avec un corps étranger, vous devez appeler une ambulance et, avant son arrivée, essayez de retirer un objet étranger. En plus de l'appel d'urgence, le patient reçoit un médicament antihistaminique à boire (suprastine, diazoline) et à lui fournir un accès aérien.

L'œdème pharyngé chez les patients atteints du SIDA est traité en prescrivant des médicaments diurétiques. Si le développement de la maladie n'est pas dû à une infection virale ou bactérienne, il n'est pas nécessaire de prescrire des antibiotiques ou des agents antiviraux. Il est également recommandé de rincer la surface enflammée avec une solution antiseptique.

Il ne faut pas oublier que l'œdème pharyngé ne se produira jamais chez une personne en bonne santé - un signe qui indique une violation dans le corps. Il est important de consulter un spécialiste et d’obtenir des informations fiables sur l’état de la gorge afin que l’affection ne devienne pas chronique.

Gonflement de la gorge: symptômes et traitement

✓ Article vérifié par un médecin

Un étau lui serrait la gorge, difficile à avaler, la langue à peine retournée - tout le monde devait faire face à cette situation. L'œdème de la gorge ou, sur le plan médical, l'œdème du larynx n'est pas un mal indépendant, mais un symptôme d'un mal particulier. Le danger de cette affection dépend de la cause de l'œdème et de sa gravité. Dans certains cas, cela provoque simplement un inconfort, dans d'autres, il peut mettre la vie en danger. Par conséquent, le problème ne doit pas être ignoré: il est nécessaire de diagnostiquer la maladie qui l’a provoquée et de prendre des mesures thérapeutiques dès que possible.

Gonflement de la gorge: symptômes et traitement

Nature des poches

Selon l'étiologie, le gonflement inflammatoire et non inflammatoire de la gorge est isolé. Dans le premier cas, le processus inflammatoire commence dans les membranes sous-muqueuses du larynx, constituées de fibres conjonctives lâches. La raison en est des toxines produites par des agents pathogènes de maladies infectieuses. Les tissus affectés de la gorge sécrètent de l'exsudat, un fluide qui s'infiltre à travers les parois des vaisseaux sanguins. Le nom parallèle pour l'inflammation du larynx sous-muqueux est laryngite oedémateuse. Il peut être dû à une infection aiguë ou chronique, de la grippe banale à la scarlatine. Parfois, le processus inflammatoire dans la laryngite œdémateuse se répand dans les tissus mous de la colonne cervicale.

En cas de gonflement non inflammatoire de la gorge, l'exsudat est absent. La cause des modifications pathologiques dans le tissu dans ce cas est le transsudat séreux, un autre type de fluide sécrété par les vaisseaux sanguins. Il corrode les fibres de la sous-muqueuse du larynx, provoquant une douleur.

Esquisse de la gorge

Gonflement de la gorge non inflammatoire agit comme un symptôme aggravant de nombreuses pathologies:

  1. Violation du coeur.
  2. La cachexie.
  3. L'hypothyroïdie.
  4. Insuffisance rénale, etc.

La cause de l'œdème non inflammatoire peut également être une lésion thermique ou chimique de la sous-muqueuse (par exemple, de l'eau bouillante brûlée), un stress prolongé. Un léger gonflement de la gorge peut apparaître après un examen radiologique de la région cervicale en réaction à une irradiation.

Caractéristiques distinctives

En règle générale, les principaux signes de gonflement de la gorge ne conduisent pas le patient chez le médecin jusqu'à ce que les changements pathologiques de la sous-muqueuse commencent à gêner le fait de manger et de parler normalement. Selon la cause de la maladie, les poches peuvent se développer aussi rapidement, dans les 24 heures et tardivement, dans quelques jours. Les signes distinctifs de la pathologie, qui sont faciles à déterminer, même sans consulter un médecin, sont:

  1. Changer le timbre de la voix.
  2. Sensation d'un objet étranger dans le larynx.
  3. Douleur pendant le repas, aggravée par la déglutition.

Lorsque l'examen otolaryngologique de la gorge est observé, le rétrécissement de sa lumière. Si le gonflement affecte les cordes vocales, le patient a des difficultés à parler. Dans la forme aiguë de l'œdème inflammatoire est observée sèche, ainsi appelée. aboiements toux, encore plus irritant tissu affecté. Il favorise la propagation de l'agent pathogène dans les tissus sains. Un gonflement aigu de la gorge nécessite un traitement immédiat car, s'il n'est pas traité, il peut entraîner l'apparition d'une cellulite (abcès purulent) dans le larynx. La conséquence la plus dangereuse de la laryngite œdémateuse non traitée est la sténose du larynx - son rétrécissement pathologique, qui empêche l'écoulement de l'air dans les poumons, la trachée et les bronches. Une sténose aiguë du larynx peut entraîner une asphyxie (suffocation).

Différentes formes de sténose pulmonaire

Diagnostic de l'œdème inflammatoire et non inflammatoire

Étant donné que l'œdème du larynx peut être un symptôme de dizaines de maladies différentes, il peut être difficile de poser un diagnostic précis à ses débuts. L'examen de la gorge par un oto-rhino-laryngologiste ne suffit pas. Des spécialistes expérimentés en diagnostic observent les principaux phénomènes cliniques permettant de déterminer le caractère inflammatoire ou non inflammatoire de la pathologie:

  • augmentation de la température;
  • condition douloureuse (faiblesse, somnolence, manque d'appétit);
  • des frissons

Les phénomènes cliniques sont comparés aux données de la laryngoscopie - études du larynx et des cordes vocales à l'aide d'un appareil spécial. C'est la principale méthode de diagnostic de la laryngite œdémateuse et d'autres pathologies des membranes sous-muqueuses. En cas de gonflement inflammatoire de la gorge, le médecin observe la libération d’un liquide trouble contenant des impuretés sanguines provenant des tissus du larynx - exsudat. Avec la fièvre et une faiblesse générale, ce symptôme, avec une probabilité de 90%, suggère une nature infectieuse de la pathologie.

Cordes vocales saines et ligaments enflammés

La nature non inflammatoire de l'œdème, en plus de la laryngoscopie et de l'analyse de phénomènes cliniques généraux, est déterminée par un diagnostic différentiel. Lorsque examiné par un laryngoscope, le médecin observe le gonflement des muqueuses, changeant de couleur du rose au jaune. Les données de l'examen interne du larynx sont comparées aux analyses de sang et d'urine destinées à détecter des modifications inflammatoires.

Angioedème de la gorge: symptômes et diagnostic

L'une des formes les plus dangereuses d'œdème laryngé non inflammatoire est l'œdème de Quincke (œdème de Quincke). Il s'agit d'un gonflement aigu des membranes sous-muqueuses provoqué par l'action d'allergènes de différents types:

  1. Ménage (poussière, plumes, poils d'animaux).
  2. Nutritionnel.
  3. Pollen.
  4. Fongique.
  5. Médicinal

L'angioedème du larynx se caractérise par une évolution rapide, presque rapide. Il se manifeste quelques minutes après l'exposition à un allergène et, en quelques heures, peut se transformer en une forme aiguë menaçant le pronostic vital. On observe le patient gonflement des veines du cou, des convulsions, il peut perdre connaissance. Les catalyseurs qui provoquent l'œdème sont les rayons UV ou les basses températures. Dès le premier signe d'inconfort, vous devez éloigner le patient du soleil ou du gel.

Qu'est-ce que l'angioedema

L'administration d'antihistaminiques est la principale mesure thérapeutique utilisée dans le traitement de l'œdème de Quincke. Avant l'arrivée de l'équipe d'ambulance, il est nécessaire d'éliminer ou de maximiser l'effet de l'allergène qui a provoqué l'inconfort et de prendre des mesures pour améliorer l'état du patient:

  1. Fournir de l'air frais à la pièce où se trouve le patient.
  2. Enlevez ou décompressez les vêtements, la poitrine serrée.
  3. Appliquez une compresse de refroidissement sur la zone d'œdème. La glace du congélateur est bien adaptée à cet usage, mais il n'est pas souhaitable d'appliquer un morceau solide sur la gorge, vous devez l'envelopper dans un chiffon.
  4. Buvez le patient avec de l'eau pour accélérer l'élimination des substances toxiques du corps résultant de l'action d'un allergène.
  5. Donnez du charbon actif ou tout autre absorbant (si possible).
  6. Goutte dans le nez des gouttes d'action vasoconstrictive (naphtyzine, etc.).

En cas d'angioedème du larynx, il est important de ne pas s'embrouiller et de prendre des mesures à temps pour sauver la vie du patient. Souvent, ceux qui sont paniqués paniquent les malades, oubliant complètement l'allergène qui se trouve devant lui. Par conséquent, les médecins recommandent à toutes les personnes allergiques de connaître le problème dans les environs immédiats. En effet, en cas d’œdème de Quincke, le patient n’est pas toujours en mesure de dire à quoi il est allergique.

Vidéo - Oedème de Quincke

Comment et quoi traiter l'œdème inflammatoire?

Avec l'introduction de médicaments vasoconstricteurs, on assiste à la transformation de l'œdème en sténose du larynx, lorsqu'il existe une menace directe pour la vie. Ils vous permettent d'élargir temporairement la lumière du larynx, prévenant ainsi l'asphyxie. Pour prévenir les réactions allergiques, accompagnant souvent l’utilisation de médicaments vasoconstricteurs, on administre au patient des antihistaminiques. Si l'asphyxie se produit déjà, le patient est autorisé à inhaler de l'oxygène pur. Ce sont des mesures de réanimation, la vie du patient dépend de sa rapidité et de sa précision.

Si le traitement par injection et l'inhalation d'oxygène ne vous aident pas, utilisez au moins le traitement de la sténose - trachéotomie des voies respiratoires. Il s'agit d'une excision chirurgicale du tissu de la gorge juste en dessous de la zone oedémateuse. Un tube spécial (canule) est inséré dans l'incision, fournissant un flux d'air dans les poumons.

Tube pour assurer le flux d'air vers les poumons

Le gonflement inflammatoire de la gorge est traité en éliminant l'agent pathogène qui l'a provoqué. À cette fin, des antibiotiques sont prescrits pour supprimer la multiplication des agents pathogènes:

Comment enlever le gonflement de la gorge

L'œdème laryngé est un symptôme assez commun qui nécessite une intervention médicale urgente. La sensation de gonflement de la gorge est due à une lésion virale ou infectieuse du système respiratoire. Mais, en plus de cela, une inflammation dans la gorge peut survenir suite à une traumatisation ou constituer un symptôme secondaire après la prise de certains médicaments.

Dans tous les cas, il est important de savoir que le rétrécissement de la lumière dans le larynx n'est pas une maladie indépendante. Par conséquent, une personne doit rechercher le symptôme d'une maladie qui se gonfle à la gorge et procéder au traitement.

Raisons

Un gonflement de la muqueuse de la gorge indique l'apparition d'une inflammation aiguë ou chronique dans le corps humain. Par conséquent, si un tel signe se forme, vous devez immédiatement consulter un médecin qualifié.

Souviens toi! Ce symptôme est dangereux pour l'homme car il peut provoquer une asphyxie.

Avec l'augmentation rapide de l'œdème, il y a un risque de rétrécissement important de la lumière, ce qui rendra impossible le maintien de la respiration. Dans ce cas, il est important de savoir comment et avec quoi enlever le gonflement de la gorge et rétablir rapidement le fonctionnement du système respiratoire. En règle générale, la thérapie consiste à prendre des médicaments, mais certaines recettes de médecines douces sont incluses dans le traitement complexe.

Pour décider d'un traitement ultérieur, il est important d'établir les causes du gonflement de la gorge.

Divers facteurs peuvent provoquer la formation d'œdème et un rétrécissement de la lumière. Le plus souvent, les médecins diagnostiquent l'étymologie inflammatoire, mais dans certains cas, le gonflement n'est pas dû à des lésions infectieuses ou virales.

Faites attention à la photo d'œdème dans le larynx:

Pour comprendre les causes profondes, il est nécessaire de procéder à un diagnostic détaillé. Nous décrivons ci-dessous les raisons les plus courantes.

Laryngite

L'inflammation aiguë ou chronique du larynx devient la principale cause de gonflement de la membrane muqueuse. Le plus souvent, la laryngite se forme dans le contexte de la progression de la grippe, de la coqueluche ou de la scarlatine. En outre, la maladie du larynx progresse après une rhinite aiguë ou des infections virales aiguës des voies respiratoires.

Si la gorge est enflée et qu'il est difficile de respirer, faites attention aux fonctions des cordes vocales. A ce moment, la voix du patient change, il devient enroué ou disparaît complètement. Après cela, les patients remarquent des difficultés respiratoires, une toux sévère, des douleurs à la gorge.

Comment traiter une toux avec une laryngite peut être trouvé dans cet article.

La durée du développement de la maladie - sept jours. Si le patient n'a pas encore reçu le traitement approprié, la maladie peut se transformer en phase chronique. Par la suite, en l'absence de traitement, il existe un risque d'inflammation du pharynx, de la cavité nasale, de la membrane muqueuse des bronches et des poumons.

La laryngite au stade avancé est dangereuse pour la santé humaine. Par conséquent, avec le gonflement de la gorge et la douleur, lorsque le patient ne peut pas avaler la salive, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Amygdalite

Maladie infectieuse, qui occupe la deuxième place dans la liste des causes de gonflement de la gorge - il s’agit d’une amygdalite. Lorsque l'inflammation des amygdales est important d'établir la nature de la maladie. L'angine peut être une étymologie bactérienne, virale ou infectieuse.

Dans le même temps, le principal symptôme de l'amygdalite est un gonflement des amygdales. En outre, les signes d'inflammation sont des douleurs lors de l'ingestion de salive, de nourriture ou d'eau, une rougeur de la muqueuse, la formation de pertes purulentes.

Lorsque l'amygdalite est enflammée, les amygdales sont les premières atteintes. Cet organe du système lymphatique est responsable de l'état du système immunitaire. Tout changement pathologique dans cette zone est donc dangereux pour la personne.

En savoir plus sur l'angine de poitrine et son traitement ici.

Autres raisons

Outre l'inflammation du système respiratoire, le gonflement du pharynx peut être dû à une violation des reins ou du foie. Un dysfonctionnement du système cardiovasculaire est également un facteur commun dans la formation d'un symptôme.

Souvent, une personne s'aperçoit que sa gorge est enflée et qu'il est douloureux d'avaler lorsque la membrane muqueuse de la bouche est perturbée. Parmi les autres raisons tout aussi courantes figurent:

  • dysfonctionnement nasopharyngé;
  • inflammation purulente des amygdales;
  • réaction allergique aux médicaments ou à certains aliments;
  • troubles circulatoires;
  • compression des ganglions lymphatiques;
  • un traumatisme;
  • intervention chirurgicale;
  • brûlure de la muqueuse.

Pour prescrire un traitement supplémentaire et choisir des médicaments, étudiez les symptômes de la maladie.

Symptomatologie

La définition des symptômes et le traitement du gonflement de la gorge dépendent de la forme et du mécanisme de la maladie. Pour ce faire, lors d'une consultation avec un médecin, parlez de tous les facteurs qui vous inquiètent en ce moment.

Parmi les principaux symptômes, les patients se plaignent le plus souvent de douleurs à la gorge et de difficultés respiratoires. Les autres caractéristiques comprennent:

  • douleur lors de la consommation d'aliments ou de liquides;
  • la gorge sèche;
  • chatouiller;
  • maux de tête;
  • changement de la température corporelle;
  • fièvre
  • insuffisance respiratoire;
  • enrouement;
  • forte, "aboyer" la toux;
  • essoufflement;
  • palpitations cardiaques;
  • sensation d'un corps étranger dans la gorge;
  • gonflement du cou et des joues;
  • rétrécissement notable de la lumière dans la gorge;
  • perte de voix ou enrouement.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, le gonflement dans la gorge augmente, ce qui peut provoquer un étouffement, des vertiges, une pâleur. Parallèlement à cela, les patients sont pris de panique.

Si la gorge est gonflée à l'extérieur, faites attention à l'épiglotte. Habituellement, il s'épaissit sensiblement et, dans certains cas, l'œdème se déplace vers la région scyphoïde. Il y a une forte rougeur de la membrane muqueuse, l'expansion des vaisseaux sanguins.

Et si la gorge enflée

Face au gonflement de la gorge, la première étape consiste à établir le tableau clinique complet de la maladie. Avec la formation de ce symptôme, un traitement est nécessaire immédiatement, alors appelez l’équipe d’ambulances dès que possible.

Avant l'arrivée du médecin, vous pouvez effectuer plusieurs opérations qui faciliteront l'état du patient.

  1. Si la cause de l'œdème dans le larynx réside dans l'inflammation de la membrane muqueuse, le patient doit s'asseoir sur une chaise, relâcher les boutons du cou ou retirer l'attache.
  2. Allumez l'humidificateur ou mettez des serviettes humides sur les piles. Si le patient est sujet à des œdèmes fréquents, achetez un appareil spécialisé pour humidifier constamment la pièce.
  3. Trempez les mains du patient dans une casserole d'eau tiède.

À ce stade, les membres du ménage doivent préparer leur inhalation. Pour ce faire, mettez une casserole d'eau sur un grand feu. Ajoutez une décoction d'herbes médicinales au liquide.

Vous trouverez ici les herbes appropriées pour soigner les enfants.

S'il n'y a pas d'herbes médicinales à la maison, vous pouvez ajouter une demi-cuillère à café de soda et de sel à l'eau. En savoir plus sur la procédure à suivre ici.

Pendant la saison chaude, le patient doit aller sur le balcon ou dans la rue. Il sera également utile de prendre du lait chaud ou de l'eau minérale.

Avec une réaction allergique

Si la gorge se gonfle immédiatement après une conversation avec un animal de compagnie ou après avoir pris certains aliments, la raison en est une allergie. Dans ce cas, vous pouvez supprimer l'attaque avec des antihistaminiques.

Lorsque vous prenez le médicament, n'interrompez pas le dosage. Une forte dose ne donnera pas un résultat rapide, alors soyez prudent avec la dose en fonction de l'âge.

Pour arrêter le gonflement dans la gorge, prenez Dimedrol, Zodak, Tsetrin, Suprastin, Prednisolone. Dans le même temps, il sera utile de rincer la gorge avec une solution d'hydrochlorure d'épinéphrine.

Si le gonflement provoque un étouffement, le médicament doit être administré par voie intramusculaire.

Pour soulager la situation, jusqu'à ce que le médicament ait fonctionné, fixez une serviette imbibée d'eau froide à votre gorge.

Avec angine

Lorsque l'inflammation des amygdales, vous pouvez enlever le gonflement par rinçage périodique et l'irrigation des médicaments.

Le plus souvent, on prescrit aux patients le traitement suivant:

  1. Rincer le larynx avec une solution de sel et d'iode.
  2. L'utilisation de la teinture de camomille.
  3. Se gargariser avec du vinaigre.
  4. Purification du larynx avec des solutions spécialisées.
  5. Irrigation "Chlorophyllipt".
  6. Comprimés pour sucer.

Plus d'informations sur le traitement de l'angine de poitrine peuvent être trouvées ici.

Médicaments spécialisés

En cas d’enflure de la gorge, les médecins conseillent de ne pas négliger les médicaments. Le traitement le plus efficace consiste à utiliser les aérosols "Chlorophyllipt", "Ingalipt", "Kameton" et "Orasept".

La liste des traitements standard inclut l’utilisation de vitamine C et de glucose pour l’entretien général du corps. En cas de stress grave, utilisez le sédatif "Apaurin" ou "Diapam".

Le gonflement de la gorge dû au rhume peut être éliminé en se lavant à l'aide des antiseptiques «Aqualor», «Marimer» ou «Aqua Maris».

Si une réaction allergique est nécessaire pour arrêter les effets de l'irritant sur le corps. Le remède le plus populaire contre l'enflure de la gorge est le Suprastin. Dans des situations plus difficiles, les corticostéroïdes «Dexaméthasone» ou «Prednisone» sont prescrits.

Pour réduire l'enflure nécessaire vasoconstricteur gouttes nasales Otrivin ou Nazivin.

Méthodes folkloriques

Si le traitement traditionnel n’a pas donné les résultats escomptés, certains médecins conseillent d’utiliser des méthodes traditionnelles. Par conséquent, nous examinons plus en détail la manière de supprimer le gonflement de la gorge à la maison.

Si le gonflement n’est pas accompagné de symptômes aigus, la douleur peut être atténuée par les méthodes suivantes:

  1. Rincer la gorge avec une solution de sel et de soude.
  2. Si le patient ne présente pas de réaction allergique, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’iode ou d’huile essentielle à la solution.
  3. Se gargariser jusqu'à cinq fois par jour jusqu'à l'élimination du symptôme.
  4. Il est possible de réduire les poches avec une compresse froide. Pour ce faire, utilisez la glace, enveloppée dans une serviette. Posez-le sur la zone enflammée pendant quelques minutes.
  5. Après cela, le patient est utile pour prendre le jus de carottes avec l'ajout d'une cuillère à café de miel.
  6. Une autre méthode populaire consiste à prendre le bouillon des hanches et des framboises. Cette boisson réduira l'inflammation et améliorera l'état général du patient.

Rappelez-vous que les méthodes traditionnelles doivent être combinées avec un traitement médicamenteux. Ils sont nécessaires pour réduire la gravité des symptômes, mais ne sont pas destinés à l'auto-traitement.

Conclusion

Pour anticiper le développement de l'inflammation, les patients doivent observer un certain régime alimentaire. Essayez de ne manger que des plats chauds. Avec des œdèmes fréquents, éliminez les sports actifs et la marche rapide. Il est également utile de se gargariser deux fois par jour et de prendre des décoctions d’herbes médicinales à des fins de prévention.

Gonflement de la gorge - élimination rapide d'une condition dangereuse

Dans l’enfance et à l’âge adulte, pour diverses raisons, un gonflement grave ou léger de la gorge peut survenir. Cette condition non seulement gêne le patient, mais provoque également des difficultés respiratoires et, dans certains cas, la mort.

Pourquoi la gorge se gonfle-t-elle?

Les causes de gonflement de la gorge sont très différentes, mais elles sont semblables chez les enfants et chez les adultes. Dans l'enfance, l'œdème augmente rapidement et les complications sont plus graves en raison de l'étroitesse de la glotte et de la faiblesse des muscles pharyngiens. Les principaux facteurs de gonflement de la gorge sont les suivants:

  • maux de gorge et pharyngite;
  • traumatismes mécaniques ou chimiques, y compris la bronchoscopie;
  • allergique à la nourriture, drogue, morsure d'insecte;
  • stagnation de la circulation sanguine dans le cou;
  • problèmes gastro-intestinaux et rénaux;
  • maladie cardiaque;
  • les effets des rayons x sur le cou.

Gonflement du fond de la gorge

Lorsque la gorge se gonfle, les causes ne sont pas toujours à la surface, car cette situation n’est pas courante. Par conséquent, il est nécessaire, en mode d'urgence, de rappeler nos actions au cours des dernières heures, ce qui pourrait avoir pour conséquence une enflure de la gorge. Lorsque toutes les causes possibles sont exclues, la probabilité de contracter une maladie cachée, non encore diagnostiquée, est élevée. Si la gorge est gonflée sur le mur du fond et que le reste de sa surface est en bon état, il peut alors s'agir de:

  1. Pharyngite, lorsque les sécrétions muqueuses coulent le long de la paroi arrière et provoquent une inflammation et un gonflement.
  2. Le RGO est une maladie de reflux gastro-oesophagien qui provoque une irritation et une inflammation de la gorge avec le contenu acide de l'estomac.
  3. Traumatisme à la gorge. Chez les jeunes enfants, il n’est pas toujours possible de déterminer la cause de la blessure et chez l’adulte, les arêtes de poisson deviennent souvent un moment traumatisant.
  4. Abcès de la région pharyngée. Cette maladie peut être causée par divers facteurs - ARVI, maux de gorge, grippe, otite moyenne, hypothermie. Un furoncle se forme sur le mur du dos, provoquant des douleurs lors de l’ingestion et un gonflement des tissus environnants.
  5. Le muguet ou le candida attaque parfois le dos du larynx.

Gonflement de la muqueuse de la gorge

Il arrive souvent que la gorge soit enflée et douloureuse et que le patient ait besoin de soins médicaux urgents. Il doit d'abord subir une anesthésie avant de commencer à traiter la cause du gonflement des tissus. Parfois, l'œdème de l'uvula est impliqué dans le processus inflammatoire, ce qui provoque un inconfort supplémentaire (uvulit). Cette condition peut couper l'oxygène et l'asphyxie et peut être causée par:

Gonflement de la gorge et de la langue - causes

Dans le pire des cas, lorsque le patient présente un œdème de Quincke et que la gorge se gonfle avec la langue et la petite langue, le gonflement atteint parfois le cou, la partie inférieure du visage et même les organes génitaux. Dans ce cas, le patient commence à paniquer, ce qui aggrave encore la situation. Dans ce cas, il y a un gonflement allergique de la gorge, qui nécessite des soins urgents. Il peut y avoir une réaction à tout, mais plus souvent à:

  • produits (souvent des fruits de mer et des produits de l'abeille);
  • les médicaments (l'iode et ses dérivés chez les premiers auteurs d'allergies);
  • piqûre d'insecte.

Les causes de gonflement de la gorge peuvent être différentes, et pas toujours possible de les établir. Dans ce cas, nous parlons d'œdème idiopathique. Le principal symptôme de l’œdème de Quincke ou de l’œdème de Quincke est l’absence de douleur à la gorge. Le patient ressent la panique, la suffocation, mais ne ressent pas les symptômes de la douleur.

Gonflement de la gorge - symptômes

En fonction de la sensibilité individuelle de la personne ayant la gorge enflée, une personne peut ressentir immédiatement, surtout si elle ressent une douleur ou ne pas ressentir du tout, et ne peut être suspectée que lorsque les problèmes respiratoires ont commencé. Un signe d'œdème est:

  • douleur en mangeant en avalant;
  • enrouement, se transformant en une perte de voix;
  • aboiements de la toux;
  • respiration bruyante et difficile;
  • transpiration;
  • pouls rapide;
  • sensation de quelque chose d'extra, étranger dans la gorge;
  • gonflement du visage et du cou;
  • difficulté à respirer.

Que faire en cas de gonflement de la gorge?

Lorsqu'il est confronté à cette nuisance pour la première fois, une personne ne sait souvent pas comment soulager l'enflure de la gorge à la maison. Parfois, il faut attendre que le médecin vienne, pour prescrire des médicaments qui soulagent l'inflammation et l'enflure, mais il arrive souvent que des mesures d'urgence soient nécessaires pour sauver des vies. Cela est particulièrement vrai pour les personnes sujettes à des œdèmes fréquents et récurrents, alors le cabinet médical devrait contenir des médicaments qui éliminent l'enflure. En règle générale, ce sont des antihistaminiques et des remèdes maison improvisés.

Comment enlever le gonflement de la gorge avec la laryngite?

Le laryngisme ou la laryngite est une voix enrouée et une toux aboyante qui pénètre rapidement dans le gonflement de la gorge et nécessite une aide immédiate. Cette attaque a lieu la nuit, mais peut avoir lieu le jour. Avant l'arrivée des médecins, qui doit obligatoirement être appelé, en particulier s'il s'agit d'un bébé de moins de 5 ans, les premiers secours doivent être administrés. Pour ce faire, vous devez savoir comment éliminer vous-même le gonflement de la gorge. Ceci est fait comme ceci:

  1. Le patient doit être assis en relâchant les boutons ou la cravate autour du cou.
  2. Vous aurez besoin de n'importe quelle pièce humide - une salle de bain avec eau chaude ou une cuisine. Gardez les mains et / ou les pieds dans un récipient avec de l’eau chaude.
  3. Si vous ne pouvez pas trouver l'humidité naturelle, vous devrez utiliser un humidificateur spécial ou une bouilloire.
  4. Le patient doit se pencher avec précaution sur la vapeur pour ne pas se brûler. Eh bien, s’il est possible de jeter un peu de soda dans la bouilloire, les vapeurs alcalines enveloppent et éliminent le gonflement.
  5. Pendant les mois les plus chauds, vous pouvez passer à la radio.
  6. En outre, lorsque l’œdème est offert, une boisson alcaline chauffée - Borjomi ou du lait avec soda.

Comment soulager le gonflement allergique de la gorge?

En cas d'allergie, le gonflement de la gorge peut être rapidement arrêté en donnant au patient un antihistaminique en temps voulu. Des précautions doivent être prises avec le dosage de l'âge. Si le gonflement est causé par une morsure d’insecte, vous devez arrêter la propagation de l’allergène dans le corps en plaçant un garrot au-dessus de la morsure. Pour supprimer l'attaque prescrite:

  • Diphénhydramine;
  • Suprastin;
  • La prednisolone;
  • chlorhydrate d'épinéphrine (pour gargarisme).

Les injections intramusculaires de médicaments sont les plus efficaces et les plus rapides, mais s’il n’ya pas d’ampoules, un sirop ou un comprimé à mâcher convient. Parallèlement, il est nécessaire de fixer une serviette humide à la gorge. L'œdème de la gorge, dont le traitement est infructueux, nécessite parfois la respiration artificielle avant l'arrivée du personnel médical.

Gonflement de la gorge dans le mal de gorge - que faire?

Un compagnon fréquent des maux de gorge et de la pharyngite est un gonflement et un mal de gorge, ce qui empêche l'avalement. Gonflement de la gorge dans le mal de gorge sans traitement approprié complique considérablement la vie. Cette maladie se caractérise par un repos au lit et des rinçages / arrosages fréquents du pharynx avec des médicaments qui soulagent l'inflammation et luttent contre les germes à l'origine de la maladie. Ces fonds sont utilisés pour traiter le gonflement de la gorge:

  • se gargariser avec du soda et du sel;
  • une infusion de camomille, de sauge et de calendula;
  • rincer le vinaigre de cidre avec de l'eau;
  • l'utilisation de jus de carotte et de betteraves pour le rinçage;
  • irrigation du pharynx Chlrofillipt et rinçage avec l'utilisation d'une solution d'huile de ce médicament;
  • utilisation de pilules pour sucer.

Pour ceux qui souffrent souvent d'angine de poitrine, il est judicieux de mener des activités préventives et de modération qui rendront le tissu résistant aux virus. Pour cela recommandé:

  • rinçage quotidien à l'eau froide;
  • utilisation régulière de la crème glacée;
  • supplément dans le régime du complexe vitaminique plusieurs fois par an.
  • gargarisme à la camomille, furatsilinom;
  • procédures de trempe communes à l'air frais;
  • traitement régulier des amygdales (lavage de laque);
  • visiter le dentiste au moins une fois tous les six mois.

Gonflement de la gorge avec ARVI

Savoir traiter le gonflement de la gorge, le rhume accompagné de gonflement ne sera pas pris au dépourvu. Vous ne pouvez pas déduire du gonflement des tissus mous des comptes - ce symptôme nécessite une attention et une élimination. Dans le traitement des infections virales respiratoires aiguës, la gorge se gargarise avec des infusions d’herbes telles que:

Les irrigations par pulvérisation sont indiquées, parmi lesquelles sont efficaces:

Les moyens les plus efficaces pour soulager le gonflement de la gorge

Gonflement de la gorge peut survenir à tout âge et pour de nombreuses raisons. Cette condition provoque non seulement des sensations inconfortables et des difficultés respiratoires, mais peut également entraîner la mort.

Cet article décrit l'étiologie, les symptômes et les principales méthodes thérapeutiques permettant de supprimer l'enflure de la gorge à la maison et à l'hôpital.

Étiologie

Il existe de nombreux facteurs provoquant un gonflement de la gorge, mais parmi eux, les principaux sont:

  • Les réactions allergiques aux aliments, aux médicaments ou aux piqûres d’insectes peuvent provoquer un gonflement de la gorge.

Rougeur du nasopharynx.

  • Blessure de toute étiologie.
  • Dommages à la muqueuse de la gorge avec des liquides chauds.
  • Conséquences de la bronchoscopie, de la radiographie ou de la radiothérapie des organes du cou.
  • Réactions allergiques aux aliments, aux médicaments ou aux piqûres d’insectes.
  • La présence d'inflammation dans la cavité buccale et les foyers purulents du pharynx.
  • L'aggravation des maladies chroniques du coeur, des reins, du système hépatobiliaire.
  • La présence d'infections particulièrement dangereuses
  • Cancers de la région laryngée
  • Modifications du débit sanguin dues à la compression des vaisseaux veineux et lymphatiques.
  • Chondroperichondrite du larynx.
  • Laryngite purulente.
  • Les symptômes

    Les symptômes de l'œdème du système respiratoire dépendent de l'étiologie de ce processus pathologique. La phase initiale est accompagnée de manifestations d'inconfort, de douleurs lors de la déglutition et de difficultés respiratoires.

    Les principaux signes de gonflement du larynx se manifestent dans:

    • La phase initiale est accompagnée par la manifestation d'une gêne, d'une douleur en avalant et d'une difficulté à respirer

    Enrouement.

  • Le risque de perte de voix, partiellement ou complètement.
  • Sévère douleur en avalant.
  • Sensation de gratter dans la gorge.
  • Difficulté à respirer.
  • Sensation de sécheresse de la muqueuse nasale.
  • Rougeur et gonflement du pharynx.
  • L'apparition de bruits de sifflement au moment de l'inspiration et de l'expiration.
  • L'hyperthermie.
  • Maux de tête
  • Malaise.
  • Sensation de douleur dans la colonne cervicale en tournant la tête sur le côté.
  • Gonflement du cou et du devant de la tête.
  • Bouts de toux sèche.
  • Comment enlever le gonflement de la gorge?

    En fonction de l'étiologie du gonflement de la gorge, il existe différentes méthodes pour soulager la maladie. Le caractère insidieux de cet État est la nécessité de fournir une assistance d'urgence pour sauver des vies.

    Il existe une masse de médicaments et de moyens improvisés dont l'utilisation diminue l'enflure et l'inflammation:

    Médicaments qui soulagent le gonflement de la gorge

    L'utilisation de médicaments pour l'œdème laryngé permet d'éliminer rapidement l'œdème, de restaurer la respiration et de réduire les symptômes du processus pathologique.

    Toute l’assistance médicale, tenant compte de l’étiologie de l’œdème laryngé, repose sur la prise des groupes de médicaments suivants:

    • Diurétique à action rapide.
    • Psychotrope.
    • Sédatifs.
    • Antiacides.
    • Antihistaminiques.

    Souvent, pendant le soin des adultes, vous pouvez utiliser ces médicaments:

    1. Prednisolone - a un effet anti-allergique, antichoc, anti-inflammatoire et antitoxique. Forme pharmacologique de libération - comprimé et ampulirovana.
    2. Diphenhydramine - bloque les terminaisons histaminiques, supprime les spasmes des muscles lisses, supprime les poches.
    3. Le furosémide est un diurétique de l'exposition d'urgence, dont l'utilisation est obligatoire dans l'élimination de l'œdème.
    4. Suprastin, Claritin ou Loratadine - série de médicaments antiallergiques. La suspension de l'activité fonctionnelle des récepteurs à l'histamine supprime le gonflement de la gorge, ce qui entraîne une diminution de la perméabilité des parois des petits vaisseaux et élimine les spasmes musculaires dans la gorge.
    5. Le fenistil est un antihistaminique doté d'effets antisérotonine et anti-bradykinine. Aide à réduire la perméabilité capillaire, ce qui empêche le développement des allergies. Il a un léger effet sédatif.
    6. No-shpa - est l'un des antispasmodiques les plus efficaces, dont la réception assure l'élimination des spasmes des muscles lisses. En combinaison avec d'autres moyens de la douleur et empêche l'étouffement.

    Comment se rincer?

    Le rinçage est utilisé et ne peut être efficace qu'avec une approche intégrée du traitement de l'œdème de la gorge. Lorsque la pathologie devient aiguë ou chronique, ces manipulations peuvent soulager les symptômes et soulager l’état du patient.

    Parmi les solutions de médecine traditionnelle utilisées et décoctions:

    • Si vous utilisez des jus de légumes, alors l'effet thérapeutique élevé des jus de fruits frais de pommes de terre et de betteraves

    Soda

  • Sel
  • De jus de légumes naturels
  • Phyto décoctions.
  • Les infusions aux herbes les plus populaires sont de telles accusations à gargariser:

    • Racine de calamus et camomille.
    • Ecorce de chêne, sauge et argentine.
    • Ortie au calendula.

    Si vous utilisez des jus de légumes, l'effet thérapeutique élevé des jus de fruits frais de pommes de terre et de betteraves. L'élimination d'urgence de l'œdème permet d'obtenir une solution de vinaigre de cidre ou de curcuma.

    Médicaments pour le rinçage:

    L'inhalation que la respiration?

    L'inhalation est considérée comme l'une des procédures les plus efficaces pour éliminer l'œdème laryngé.

    Ils arrêtent les processus de la maladie et restaurent les fonctions naturelles des organes systémiques du corps humain.

    Au cours de telles procédures, les composants médicamenteux pénètrent rapidement dans les voies respiratoires et ont un effet symptomatique élevé.

    Que respirer? Les remèdes suivants sont prescrits:

    • Huile de sapin ou de genièvre.
    • Fitootvary de pharmacie camomille, sauge, millepertuis et calendula.
    • Solution de bicarbonate de sodium.
    • Sel de mer
    • Iodinol.
    • Eau minérale Borjomi.

    Il est nécessaire de distinguer des agents pharmacologiques:

    • Lasolvan.
    • Berodual.
    • Dexaméthasone
    • Dioxidine.
    • Fluimucil.
    • Rotokan.
    • Malavit
    • Furacilin.

    Enflure de la gorge de l'enfant

    L'enflure de la gorge chez un enfant se développe avec une inflammation des organes ORL et des allergies. La gravité de la maladie est déterminée par l'état de la muqueuse nasale, les forces immunitaires du corps de l'enfant, sa réponse à la pathologie et aux médicaments.

    Avec le développement de l'enflure de la gorge chez les enfants est observé:

    • Toujours chez les bébés, le larynx muqueux est plus sujet aux allergies et aux œdèmes, dans lesquels la lumière du larynx devient deux fois plus petite.

    Essoufflement fréquent.

  • Enrouement.
  • Muscles du cou raides.
  • Démangeaisons
  • Sensation de manque d'oxygène.
  • Douleur dans le cou.
  • Chez les enfants âgés de 1 à 7 ans, l’étroitesse des voies respiratoires est l’une des principales causes de l’œdème de la gorge.

    Toujours chez les bébés, le larynx muqueux est plus sujet aux allergies et aux œdèmes, dans lesquels la lumière du larynx devient deux fois plus petite.

    En pédiatrie, un certain nombre de facteurs indiquent directement le développement d'un gonflement de la gorge chez un jeune enfant:

    • Pouls fréquent et rythme cardiaque irrégulier.
    • Décoloration de la peau du visage et du cou.
    • La présence de rhinite aqueuse et de conjonctivite.
    • Transpiration excessive.
    • Écoute pour la respiration sifflante et la toux.
    • Gonflement du nez, des yeux, des lèvres, de la langue et de la zone autour de la bouche.
    • La manifestation du goût de métal dans la bouche.
    • Vertiges et évanouissements.
    • Signes neuropsychiatriques: troubles de l'élocution, convulsions, irritabilité.

    Méthodes folkloriques à la maison

    L'œdème laryngé doit être traité à l'hôpital sous la surveillance de spécialistes, car cet état se développe rapidement et peut être fatal. Les traitements à domicile pour les enfants sont particulièrement dangereux.

    Les remèdes populaires peuvent être utilisés comme traitement supplémentaire par rapport au traitement principal, et uniquement en consultation avec votre médecin.

    Les plus grands effets thérapeutiques ont:

    • Solutions d'inhalation à la vapeur de soda, de Borjomi ou de sel marin

    Rincer à la soude en ajoutant des huiles essentielles de calendula ou d’eucalyptus.

  • Irrigation de la gorge avec des résidus de phyto provenant d'une camomille ou d'un calendula pharmaceutique.
  • Manger des carottes avec peut miel.
  • Appliquer une compresse froide sur la gorge.
  • Boire les hanches de bouillon.
  • En étiologie infectieuse, le jus de pomme de terre est utilisé.
  • Solutions d'inhalation à la vapeur de soda, de Borjomi ou de sel marin.
  • Infusion de boisson de feuilles de bouleau blanc.
  • Traitement de la membrane muqueuse de l'huile d'argousier du larynx.
  • Thérapie hospitalière

    Le traitement hospitalier est effectué en utilisant des méthodes conservatrices et dans la forme de la chirurgie sévère.

    Le traitement conservateur est basé sur un traitement médical et un ensemble de procédures visant à supprimer les processus inflammatoires, le gonflement de la membrane muqueuse et à rétablir la respiration.

    Lors de l'élimination du gonflement, en fonction de l'étiologie de l'œdème, les types de médicaments suivants sont utilisés:

    • Parmi les procédures physiothérapeutiques, l'inhalation d'adrénaline et d'hydrocortisone doit être mise en évidence.

    Antihistaminiques.

  • Antibactérien.
  • Corticostéroïdes.
  • Diurétique.
  • Sédatifs.
  • Tranquillisants
  • L'acide ascorbique, le gluconate de calcium et une solution de glucose à 5% par voie intraveineuse pour maintenir le corps.
  • Parmi les procédures physiothérapeutiques, il convient de distinguer l'inhalation d'adrénaline et d'hydrocortisone. En outre, les masques peuvent être utilisés en fonction de l'état du patient.

    Si les méthodes de traitement conservateur échouent et que le gonflement de la gorge ne diminue ni ne progresse, l'intubation ou la trachéotomie est réalisée.

    Qu'est-ce qui empêche le gonflement de la langue dans la gorge?

    L'élimination de l'œdème de la luette dans la gorge est réalisée en prenant des médicaments:

    • Le médicament peut provoquer des troubles dyspeptiques, des maux de tête, de l'irritabilité, le désir de dormir

    Groupe antihistaminique. Suprastin, qui a des effets anti-allergiques et sédatifs. Contre-indiqué dans les cas d'ulcère gastrique, d'arythmie cardiaque, d'intolérance individuelle. Le médicament peut provoquer des troubles dyspeptiques, maux de tête, irritabilité, envie de dormir.

  • Clarintine, soulage les réactions allergiques au moment de l'attaque. Il fait rapidement face aux démangeaisons, au gonflement des muqueuses, aux éruptions cutanées et aux processus inflammatoires dans la gorge. Disponible en comprimés et au sirop.
  • Glucocorticostéroïdes. Medrol est un bon immunosuppresseur et élimine les poches beaucoup plus rapidement que les médicaments antihistaminiques. Soulage les conditions allergiques et inflammatoires. Formulaire de libération - pilules.
  • Les diurétiques, qui éliminent l'excès de liquide dans les tissus du corps, réduisant ainsi le gonflement. La principale condition pour prendre ce groupe pharmaceutique est l'administration parallèle de préparations de calcium. Ceux-ci incluent Trifas, Furosemide. Les médicaments diurétiques sont utilisés en thérapie complexe.
  • Série antibactérienne permettant d’éliminer rapidement la lésion infectieuse de la gorge muqueuse. Sous leur influence, le processus inflammatoire est arrêté et le développement de micro-organismes pathogènes est empêché.
  • L'œdème de la gorge fait référence à des conditions pathologiques dont le développement contribue à l'apparition de l'asphyxie. L'assistance fournie de manière incorrecte ou prématurée conduit à une privation d'oxygène des organes internes avec un résultat fatal supplémentaire.

    Par conséquent, lorsque la manifestation des symptômes primaires ne devrait pas engager l'auto-traitement, et devrait immédiatement appeler une ambulance.

    En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

    0P3.RU

    Rhinite

    traitement du rhume Maladies respiratoires Rhume SRAS et ARI La grippe Toux Pneumonie Bronchite Maladies ORL Nez qui coule Sinusite Amygdalite Maux de gorge L'otiteEst-il possible de manger du miel quand un mal de gorgePuis-je manger du miel quand j'ai mal à la gorge?

    Effectuer des inhalations avec un nébuliseur pour les végétations adénoïdes chez les enfants

    Toux

    Les adénoïdes sont appelés prolifération trop forte d'un amygdale non appariée, située à l'arrière du nasopharynx.

    Partagez Avec Vos Amis