Principal / Rhinite

Spasmes dans la gorge et suffocation - causes et diagnostic de la pathologie

Rhinite

L’apparition d’un spasme dans la gorge est l’un des phénomènes les plus courants qui suscitent beaucoup d’anxiété et de malaise. Un tel état pathologique du corps humain s'accompagne d'un développement aigu de la contraction des muscles du larynx ou du pharynx, ce qui entraîne un rétrécissement important, voire un chevauchement complet de leur lumière. Si des spasmes dans la gorge provoquent une dyspnée inspiratoire, cela peut entraîner la fermeture complète de la glotte et même la mort.

Causes de spasmes et d'étouffement dans la gorge

Spasmes dans la gorge et étouffement

Les spasmes dans la gorge sont souvent de nature situationnelle, c'est-à-dire que leur apparition est déclenchée par l'exposition de certains facteurs externes au corps humain. Dans certains cas, les spasmes dans la gorge sont la réponse du corps à toute irritation ou blessure de nature différente.

L'apparition de contractions convulsives de la musculature du pharynx ou du larynx, associée à la progression de toute pathologie du corps humain, est considérée comme un phénomène courant.

Certains facteurs peuvent être distingués, dont l’effet sur une personne peut entraîner une réaction sous la forme d’un spasme de la gorge:

  1. Un phénomène assez courant est le développement d'un spasme de la gorge après avoir touché de trop gros morceaux de nourriture ou des os de poisson.
  2. L'utilisation de certains médicaments utilisés pour la lubrification ou l'irrigation du pharynx.
  3. Inhalation d'air pollué, qui contient de grandes quantités de divers irritants.
  4. Effets permanents sur le corps humain de divers allergènes.
  5. Fort stress émotionnel ou stress nerveux.
  6. Grande fatigue, ce qui a entraîné une augmentation du stress physique.

Les spasmes de la gorge sont accompagnés de difficultés à respirer et à avaler, mais dans certains cas, ils peuvent être neurogènes.

L'état spasmodique des muscles du larynx résulte de l'irritation intense de certains groupes de nerfs localisés dans la région du larynx.

Il est nécessaire de traiter soigneusement les patients qui se plaignent de la survenue périodique d'attaques de spasmes de la gorge, car cela pourrait indiquer le développement d'un infarctus aigu du myocarde dans le corps.

Symptômes de la maladie

Les crampes de la gorge sont accompagnées des symptômes suivants:

  • L'apparence de difficulté à respirer, ce qui provoque un léger bruit.
  • Les muscles du cou deviennent tendus, ce qui provoque des douleurs.
  • Le patient a des problèmes avec le processus d'ingestion de nourriture.
  • Il y a un sentiment de coma dans la gorge.
  • La peau devient pâle et, dans le cas d'une longue maladie spasmodique, devient bleue.
  • Le patient a des sueurs froides.

Au cas où un léger spasme se produirait, il disparaîtra en quelques minutes, tandis que la fonction de respiration et de déglutition est rétablie.

Dans les états spasmodiques graves du larynx, si aucune assistance médicale n'est fournie en temps utile, des symptômes supplémentaires peuvent apparaître:

  • Convulsions générales
  • Mousse de la bouche
  • Perte de conscience aiguë

Tout cela conduit au fait que le travail du système cardiovasculaire est perturbé et que même une issue fatale peut résulter d'un tel état pathologique de la gorge. Bien sûr, il est plus facile d'identifier le spasme pharyngé qui se développe suite à la pénétration de stimuli externes dans le corps sous forme d'aliments, de liquides, d'air ou de médicaments.

Toutefois, si les spasmes à la gorge résultent de la progression d’une pathologie quelconque dans le corps humain, une analyse des symptômes émergents aidera à identifier la cause spécifique de cette affection:

  1. Les maux de gorge, la laryngite et la pharyngite s'accompagnent de sensations douloureuses lors de la déglutition d'aliments et d'une voix enrouée, mais le symptôme le plus prononcé est l'apparition de douleurs et de maux de gorge.
  2. Dans le cas où un spasme de la gorge est une réponse aux effets d'un allergène, les signes pathologiques suivants peuvent être observés: chatouillement dans la gorge, toux sévère et prolongée, nez qui coule (accompagné de l'apparition de mucus clair du nez), éternuement prolongé, douleur intense dans les yeux et les larmes.
  3. Pour les maladies qui provoquent une violation du tractus gastro-intestinal, il existe des symptômes supplémentaires tels que des brûlures d'estomac et une sensation de coma dans la gorge.
  4. Des spasmes dans la gorge peuvent survenir avec un grossissement de la glande thyroïde, le plus souvent observé avec une pathologie modérée à grave.
  5. L'apparition de spasmes fréquents à la gorge, associés à des difficultés pour avaler des aliments et ne causant pas une perte de poids rapide, peut signaler une maladie aussi dangereuse qu'un gonflement de l'œsophage.

Laryngospasme chez les enfants

Spasmes dans la gorge d'un enfant

Le laryngospasme est la forme la plus courante de spasme, c'est-à-dire une contraction des muscles du larynx de nature involontaire qui peut survenir soudainement et s'accompagner d'une dyspnée inspiratoire.

Le spasme laryngé dans le corps humain peut être à des degrés divers, mais dans la forme sévère de son évolution, la suffocation se développe à la suite de la fermeture complète de la glotte, ce qui peut être fatal.

Le laryngospasme est souvent diagnostiqué chez les enfants et les causes de cet état pathologique peuvent être:

  1. Progression dans le corps de l'enfant des maladies de nature infectieuse.
  2. Effets sur le corps de divers allergènes ou irritants dans l'air.
  3. Acceptation pendant longtemps médicaments de certains groupes.
  4. Teneur insuffisante en calcium et en vitamine D dans le corps de l'enfant

Contrairement aux adultes, chez les enfants, le laryngospasme est accompagné de symptômes vifs, et l'attaque elle-même peut se développer pendant

Les signes suivants peuvent être identifiés: spasme de la gorge chez les enfants

  • Souffle bruyant et sifflant
  • Toux sonore et aboyante
  • Peau pâle
  • Enfant effrayé et pleurant

Dans le cas d’un pharynx léger et spasmodique, cette attaque disparaît d'elle-même en quelques minutes. Cependant, de graves spasmes surviennent souvent qui peuvent menacer la vie du bébé. C’est pour cette raison que l’apparition soudaine et inattendue de spasmes du pharynx chez le bébé devrait être la raison d’un appel urgent à une aide médicale.

Crampes de gorge dans les troubles psychogènes

L'une des causes d'un spasme dans la gorge est la névrose, qui doit nous permettre de comprendre l'ensemble du système de troubles nerveux ayant un caractère réversible. Les symptômes de la pathologie dans la névrose commencent à se manifester sous l'influence de situations de conflit, de tensions émotionnelles à long terme et de circonstances pouvant causer un traumatisme mental.

Il n’est pas tout à fait clair que certaines personnes commencent à développer une névrose sous l’influence de facteurs négatifs et qu’elle contourne d’autres patients. Il a été prouvé que les spasmes dans la gorge surviennent sous l'influence de facteurs psychologiques et biologiques. Cela signifie qu'une telle condition pathologique peut se développer à la fois dans le processus de relations difficiles entre le patient dans la société et en raison des caractéristiques individuelles de l'organisme et de la prédisposition génétique.

Les crampes de la gorge, l'asphyxie et les problèmes respiratoires sont des manifestations physiques de la névrose qui se développe sous l'influence de troubles mentaux.

Une anxiété et une anxiété graves conduisent à une attaque de peur, appelée attaque de panique. Une crise d'angoisse peut avoir les signes de manifestation suivants:

  • L’apparition de douleurs dans la gorge et la formation d’un coma nerveux.
  • Une sensation de manque de souffle et de lourdeur.
  • L'attaque peut reprendre votre souffle et le résultat est un développement de suffocation.
  • Le cœur commence à travailler avec une force accrue, ce qui conduit au diagnostic de pouls rapide.
  • L'apparition de douleurs dans le coeur ou l'abdomen.
  • Grand tremblement des membres et de l'intérieur du corps.

Les spasmes pharyngés, qui résultent d'une névrose, nécessitent un traitement spécifique. Pour les éliminer, il faudra une approche intégrée associée à des travaux sur la maladie sous-jacente.

Diagnostic de pathologie

Le moyen de détecter la maladie

Si des spasmes du pharynx ou du larynx se produisent assez souvent et que les raisons de leur apparition n’ont rien à voir avec les effets d’irritants mécaniques et chimiques, consultez un spécialiste. Le médecin a procédé à l'examen de diagnostic nécessaire pour identifier les causes d'un tel état pathologique du corps du patient et donner des recommandations sur la manière de traiter cette pathologie.

L'état convulsif de la gorge est un symptôme qui peut accompagner le développement de diverses maladies dans le corps humain et c'est ce facteur qui ne permet pas d'établir indépendamment le bon diagnostic.

Parmi ces maladies, il y a celles qui sont particulièrement dangereuses pour la santé humaine et qui nécessitent un traitement immédiat.

Tout d'abord, le patient doit solliciter l'aide d'un thérapeute ou d'un oto-rhino-laryngologiste qui, après une inspection visuelle et plusieurs études, si nécessaire, dirigera le patient vers d'autres spécialistes.

Les principales méthodes de diagnostic des pathologies, accompagnées par le développement d'un spasme de la gorge, sont:

  1. La pharyngoscopie est une méthode de recherche qui consiste à inspecter visuellement la gorge d’un patient à l’aide d’une spatule.
  2. Prendre un écouvillon dans la gorge.
  3. Effectuer des tests sanguins généraux et biochimiques.
  4. Endoscopie.
  5. Fibroesophagogastroduodenoscopy.
  6. Échographie.
  7. Analyses pour la détermination des niveaux hormonaux.

Telle ou telle méthode de recherche est choisie en fonction de la pathologie qui évolue dans le corps humain et a conduit au développement de l'état spasmodique du larynx ou du pharynx.

Traitement de pathologie

Façons de traiter les spasmes dans la gorge

Si vous ressentez une sensation désagréable de spasme dans la gorge, vous pouvez appliquer des conseils vous permettant de vous débarrasser rapidement et efficacement de cet état pathologique.

Débarrassez-vous de l'état spasmodique de l'aide de la gorge:

  • Assurer au patient un repos complet et un apport suffisant d'air frais dans la pièce.
  • L'utilisation d'ammoniac.
  • Offre de boire un verre d'eau.

Dans ce cas, si ces méthodes n'aboutissent pas au résultat souhaité, vous devez retenir légèrement votre souffle ou demander à quelqu'un de faire des applaudissements lâches sur le dos. Une autre méthode pour éliminer les spasmes dans la gorge consiste à provoquer artificiellement une attaque de vomissements et à prendre un bain chaud avec une attaque prolongée.

Dans le cas où la cause du développement d'une affection spasmodique de la gorge est un os coincé, une intervention chirurgicale sera probablement nécessaire dans ce cas.

En raison de la fréquence des crises convulsives dans le pharynx et le larynx, vous devriez faire appel à un spécialiste, car cette affection peut souvent être provoquée par une maladie dangereuse.

Dans le cas où le développement d'un spasme de gorge se produit en raison d'une névrose, les principales méthodes de traitement dans ce cas sont les suivantes:

  1. Psychothérapie.
  2. Traitement médicamenteux avec l'utilisation de: antidépresseurs et tranquillisants.

Vous trouverez plus d'informations sur les crampes respiratoires dans la vidéo.

Dans le cas où un spasme de la gorge et une crise d'asphyxie se développent à la suite d'un œdème allergique, le plus souvent, les médecins prescrivent un traitement avec l'utilisation de médicaments tels que:

La condition spasmodique de la gorge, qui s'accompagne d'une crise d'asphyxie, peut être un signe d'asthme. Dans ce cas, le traitement consiste à prendre des médicaments pour normaliser les bronches.

Le plus souvent utilisé à ces fins:

Prévention de la pathologie

Afin de prévenir le développement de spasmodiques graves de la gorge, il est recommandé de prendre certaines mesures préventives:

  • En mode jour, il est nécessaire d'allouer de l'espace pour les procédures de relaxation.
  • Devrait être correctement organisé alternance de travail et de loisirs.
  • Il est nécessaire de dormir au moins 8 heures par jour.
  • La principale garantie de santé est une nutrition adéquate et complète.
  • Ne pas oublier un mode de vie sain et se promener au grand air.

Les spasmes de la gorge et du larynx constituent un état pathologique désagréable et dangereux du corps humain, pouvant dans certains cas entraîner la mort du patient. C’est pour cette raison qu’il est important, lorsque vous observez les premiers signes de pathologie, de faire appel à des spécialistes pour éviter le développement de complications graves.

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

Causes des attaques d'étouffement dans le cou et la gorge

Un étouffement au cou et à la gorge provoque une gêne chez une personne. Des difficultés à respirer et à avaler, l'anxiété apparaît. Dans certains cas, l’étouffement cesse aussi brutalement qu’au début, mais chez certains patients, les symptômes progressent.

De telles attaques indiquent des maladies d'origines diverses. Pour établir la cause, un examen approfondi est requis.

Les maladies manifestées par la suffocation dans le cou et la gorge sont très diverses. Cela inclut les maladies infectieuses, les pathologies du système respiratoire et nerveux. Les causes les plus courantes de pénurie d’air sont:

  • asthme bronchique;
  • diphtérie oropharyngée;
  • maladie de la thyroïde;
  • tumeurs bénignes et malignes;
  • corps étranger dans les voies respiratoires;
  • réaction allergique;
  • intoxication;
  • la dépression;
  • névrose ou hystérie.

La liste des maladies est longue et chacune d’elles a ses caractéristiques propres.

L'essence de cette maladie réside dans l'inflammation chronique de la muqueuse bronchique. En conséquence, leur lumière est rétrécie et il y a un manque d'air. L'asthme est caractérisé par un écoulement paroxystique.

L'exacerbation et l'apparition d'asphyxie sont déclenchées par un allergène externe. En réponse à son impact, un bronchospasme se produit. La dyspnée est expiratoire, c'est-à-dire qu'une personne ne peut pas expirer.

Attaque suffocante avec respiration sifflante, audible à distance et toux sèche. À la fin de l'attaque, une petite quantité d'expectorations claires est libérée. Dans ce contexte, une personne ressent un sentiment de peur, un malaise général.

En période de rémission, aucun symptôme n'est observé, la personne mène un mode de vie habituel.

La diphtérie est une maladie infectieuse causée par Corynebacterium. Le plus souvent, les enfants sont malades, mais les adultes peuvent également être infectés. Dans cette maladie, des pellicules fibrineuses se forment sur la membrane muqueuse de l'oropharynx. Ils bloquent les voies respiratoires et entravent la circulation de l'air.

La dyspnée dans ce cas sera inspiratoire - l’impossibilité de prendre une respiration complète. Symptômes associés:

  • fièvre
  • toux sèche;
  • ganglions lymphatiques enflés;
  • gonflement du visage et du cou.

Le manque d'air est dû non seulement aux pellicules de fibrine, mais également au gonflement du tissu sous-cutané du cou.

Chez les jeunes enfants, la diphtérie est compliquée par un véritable croup - une obstruction complète des voies respiratoires, qui est fatale.

La glande thyroïde est située sur la face antérieure du cou, dans la région du larynx. L'augmentation de la glande due au développement du goitre entraîne une compression des voies respiratoires et une suffocation. Cette situation est caractérisée par un sentiment constant de manque d'air, qui s'intensifie la nuit.

En même temps que ce symptôme, il y a une violation de la déglutition, car la glande thyroïde élargie comprime non seulement le larynx, mais aussi l'œsophage. Malgré la compression des voies respiratoires, la maladie évolue sans douleur.

Les symptômes associés aident à suspecter une pathologie:

  • déséquilibre de l'humeur;
  • transpiration excessive;
  • palpitations cardiaques;
  • renflement des yeux.

À l'examen et à la palpation, une glande élargie est déterminée.

La membrane muqueuse des voies respiratoires est un site fréquent de localisation des tumeurs bénignes et malignes. Certains d'entre eux pressent le larynx ou la trachée à l'extérieur, d'autres se développent dans la lumière de ces organes.

Dans tous les cas, une obstruction à la circulation de l'air se produit et une attaque d'étouffement se développe. Il se caractérise par son incapacité à respirer à fond. Les autres symptômes spécifiques à la tumeur sont:

  • trouble de la déglutition;
  • enrouement;
  • fatigue en parlant;
  • si la tumeur est maligne, il y a une odeur désagréable de la bouche, toux avec des expectorations sanglantes.

Les symptômes généraux des tumeurs malignes - perte de poids, couleur terreuse de la peau.

La cause la plus commune d'étouffement chez les jeunes enfants. Si un petit objet pénètre dans les voies respiratoires, il arrêtera le flux d'air et empêchera l'inhalation. Les enfants ont des boutons dans les voies respiratoires et de petites parties de jouets. Chez l'adulte, les corps étrangers du larynx sont principalement d'origine alimentaire - os, graines de légumes et de fruits.

Les signes typiques pouvant suspecter la présence d’un corps étranger dans les voies respiratoires sont les suivants:

  • anxiété exprimée;
  • toux réflexe;
  • le bleu des lèvres et des ailes du nez;
  • augmentation de la salivation.

Sans aide d'urgence, le manque d'oxygène entraîne la mort.

Une anaphylaxie peut provoquer une insuffisance respiratoire soudaine - gonflement des voies respiratoires à la suite d'une exposition à un allergène. L'œdème laryngé et le bronchospasme se développent rapidement, ce qui empêche l'air de pénétrer dans les poumons. Il est difficile pour une personne d'inspirer et d'expirer.

Un œdème allergique survient en réponse à:

  • piqûre d'insecte;
  • inhalation de pollen de plante;
  • consommation de drogue;
  • utilisation de certains aliments.

Malgré des raisons similaires, une réaction allergique n'est pas l'asthme. Les allergies sont aiguës et l'asthme bronchique est une maladie chronique.

La cause d'un manque d'air aigu est une irritation de la membrane muqueuse des voies respiratoires avec diverses toxines. Ceci est particulièrement vrai pour les personnes travaillant avec des risques professionnels:

  • poussière de charbon;
  • copeaux de métal;
  • émanations chimiques.

La maladie est de nature chronique et apparaît progressivement. Chez l'homme, il y a une toux constante avec des attaques de suffocation, des chatouilles et des brûlures dans la gorge. Les symptômes dans un rêve s’amplifient, forçant la personne à se réveiller et à tousser.

Dans ce cas, l’étouffement apparaît dans le contexte de dépression, d’hystérie, d’attaques de panique ou de névrose. C’est la seule pathologie pour laquelle il n’existe aucune raison organique au manque d’air.

Chez les personnes présentant une excitabilité accrue du système nerveux, tout stress émotionnel provoque un spasme des voies respiratoires - la soi-disant boule dans la gorge. Il n'y a pas d'obstacle réel à la circulation de l'air, mais une personne ne peut ni inspirer ni expirer.

Accompagné de cette maladie, signes d'excitation émotionnelle:

  • peau pâle;
  • sueurs froides;
  • palpitations cardiaques.

La sécurité de la parole est un trait caractéristique des spasmes hystériques de la gorge.

Les rhumes accompagnés de congestion nasale sont des causes moins courantes de pénurie d’air. L'étouffement en tant que tel ne se produit pas, il n'y a qu'une difficulté à respirer par le nez.

Causes traumatiques du manque d'air:

  • compression du cou;
  • brûlures de la muqueuse;
  • blessures au cou;
  • fractures de la colonne vertébrale et de la base du crâne.

Une autre cause rare est la maladie de la moelle épinière - la sclérose latérale amyotrophique, la syringomyélie.

Que d'éliminer la suffocation d'un spasme dans la gorge

Pourquoi il y a un spasme dans la gorge?

Ceux qui ont eu des spasmes dans la gorge savent très bien quel genre de panique peut régner en ce moment. Après tout, cet état peut aller de sensations désagréables en cas d'ingestion à une véritable suffocation, en fonction des causes.

En cas de spasme, un rétrécissement se produit dans la région de la gorge. Dans certains cas, le patient peut être mortel s’il ne cherche pas rapidement de l’aide. Identifier la cause du développement de ce symptôme est extrêmement important pour pouvoir prescrire le traitement correct, car plusieurs pathologies peuvent l’entraîner.

Le développement d'un tel état peut avoir les conditions préalables suivantes:

  • étiologie de la situation, lorsque des contractions aiguës des muscles de la gorge sont causés par des facteurs externes;
  • nature endogène en ce qui concerne les facteurs internes sous la forme de maux concomitants dont souffre le patient.

Causes externes

  • Contact avec une source allergénique;
  • Air contenant des substances qui irritent les voies respiratoires lors de l'inhalation;
  • Avaler de la nourriture;
  • L'utilisation de médicaments parmi les effets secondaires, ce qui signifie spasmogenicity;
  • État de stress;
  • Syndrome de douleur aiguë;
  • Surcharge du plan physique et émotionnel.

Influence des facteurs internes

  • Si les glandes de la thyroïde / parathyroïde sont touchées (maladies du système endocrinien);
  • Avec spasme de l'œsophage / pharynx musculaire chez ceux qui souffrent d'une hernie des vertèbres cervicales (maladies du système musculo-squelettique);
  • Dans un état d'hystérie (troubles de nature psycho-neurologique);
  • Avec un effet irritant sur les terminaisons nerveuses des muscles atteints de néoplasmes, dont la taille est augmentée (pathologies oncologiques);
  • En présence de pharyngite, laryngite, amygdalite aiguë (infections des voies respiratoires supérieures);
  • en raison du reflux du suc gastrique dans l'œsophage avec reflux (maladies des organes du tube digestif);
  • post-AVC possible (pathologie vasculaire).

En savoir plus sur les principales raisons

Erreur nutritionnelle

La cause du spasme peut souvent être une nourriture hâtive, lorsque la nourriture est avalée sans avoir été effrayée par la présence de gros morceaux de nourriture sèche. Les os pointus coincés dans la gorge contribuent également aux problèmes de perméabilité dans la gorge.

Les défauts nutritionnels peuvent jouer un rôle important dans le reflux, lorsque l’acidité du suc gastrique augmente avec l’ingestion d’aliments aigus / gras. Une partie de l'acide chlorhydrique, jeté dans l'œsophage, irrite ses parois et entraîne leur réduction. En règle générale, le patient se sent dans une gorge semblable, ce qui nuit considérablement à la déglutition.

Causes endocriniennes

Dans les maladies de la glande thyroïde ressentent également souvent une sensation de pression et un flux d'air insuffisant dans la gorge. La gorge serre le goitre (tissu organique après la croissance de la nature pathologique). Un phénomène similaire est souvent observé lorsque la maladie devient modérément grave. Avec la suffocation, le patient peut ressentir de la douleur.

En raison de crises graves qui se manifestent par un déséquilibre du corps: une carence en calcium / excès de phosphate s'est développée à la suite d'un dysfonctionnement de la glande parathyroïde. Ce syndrome douloureux convulsif peut couvrir tout groupe musculaire où les muscles oesophagiens ne font pas exception.

Psyché

La cause de spasmes dans la gorge provoquant une sensation d'étouffement peut également être une névrose, ainsi qu'une dépression, lorsqu'un corps en bonne santé réagit de manière pathologique en raison d'un trouble mental et d'une dépression nerveuse pour diverses raisons.

Laryngisme

En tant que contraction aiguë et involontaire des muscles laryngés, le laryngospasme peut présenter un degré d'insuffisance d'air dans les formes légère à suffoquée. Cette affection met la vie en danger, car la glotte avec le laryngisme peut presque complètement se fermer. Les enfants de moins de trois ans risquent beaucoup plus de souffrir d’adultes que d’adultes en raison de leur âge anatomique.

Symptômes et signes de crampe dans la gorge avec suffocation

Les symptômes de spasmes dans la gorge peuvent prendre une forme bénigne, qui ne peut toutefois être ignorée, mais peut également acquérir une forme symptomatique grave, lorsqu'il est impossible de se passer de l'aide médicale.

Signes de légères crampes

  • Syndrome de la douleur, qui est causé par le développement de la pathologie dans le département des muscles du col utérin. Une légère pression sur la gorge suffit à renforcer les spasmes accompagnés de douleur.
  • "Kom gorge", dont il est difficile de se débarrasser. Le symptôme peut augmenter avec les mouvements de déglutition. Dans de nombreux cas, un verre d'eau peut aider, mais un liquide bu ne procure pas toujours un soulagement au patient.
  • Insuffisance respiratoire, quand un spasme dans la gorge peut être exprimé par une difficulté, inhaler l'air sous forme de dyspnée inspiratoire à l'asphyxie. L'inhalation peut être accompagnée de sifflements, de bruits ou de toux "aboiements" chez les enfants.

Symptômes d'étouffement grave

Les crises d'asthme, qualifiées de graves, peuvent être divisées en plusieurs étapes:

1. Il y a une augmentation de la pression artérielle:

  • le patient est étourdi et sombre dans les yeux;
  • l'excitation du caractère psychomoteur est fréquente;
  • la fréquence cardiaque augmente.

2. Le rythme respiratoire est rompu:

  • ne peut pas respirer même avec un effort;
  • la respiration devient lente;
  • il y a une chute de la pression artérielle;
  • la fréquence cardiaque devient moins fréquente;
  • les orteils et les mains, les lèvres et le bout du nez deviennent bleus.

3. Le patient est dans le coma alors que son centre respiratoire est défaillant, ce qui se traduit par un arrêt complet de la respiration pendant une seconde, voire une minute:

  • les réflexes oculaires / rachidiens deviennent faibles;
  • la pression chute tellement que la menace d'un effondrement prend forme;
  • le patient perd conscience.

4. Le patient inhale brusquement et convulsivement, ce qui dure plusieurs minutes.

Diagnostics

Étant donné qu'un spasme dans la gorge peut avoir de nombreuses raisons de rechercher la pathologie qui a provoqué cette attaque n'est pas facile. Bien entendu, c’est la prérogative du médecin traitant.

S'il y a un problème dans ce domaine, vous devez contacter le thérapeute et l'oto-rhino-laryngologiste qui a des plaintes. Si ces médecins le jugent utile, ils peuvent renvoyer le patient à d'autres spécialistes pour consultation.

En l’absence de pathologie physique, un patient est examiné à la recherche de signes externes provoquant un spasme, et son état psycho-émotionnel est également déterminé.

Les tests de diagnostic aujourd'hui effectués par les méthodes:

  • échographie (pour éliminer les anomalies de la thyroïde);
  • pharyngoscopie (pour déterminer la cause principale, examiner le pharynx à l'aide d'une spatule);
  • fibroesophagogastroduodenoscopy (lorsque les causes de la pathologie sont recherchées dans le tube digestif);
  • analyses de sang en laboratoire (afin d'identifier les processus inflammatoires);
  • laryngoscopie (quand la méthode instrumentale pour diagnostiquer l'état des membranes muqueuses dans le larynx).

Il ne s’agit pas d’une liste complète d’études de diagnostic, qui peuvent être complétées lors de l’identification des causes du spasme dans la gorge.

Spasme dans la gorge et étouffement, quoi enlever?

Avec un spasme dans la gorge, la première chose à faire par vous-même est de ne pas paniquer.

Règles générales

Il existe un certain nombre de mesures générales qui devraient être prises pour un spasme dans la gorge:

  • le patient devrait être placé dans une position couchée, le plaçant de sorte qu'il soit à l'aise;
  • ouvrez les fenêtres pour aérer la pièce;
  • si un spasme se forme suite à l'inhalation par le blessé, tous les irritants doivent être évacués;
  • permettre au patient d’inhaler plus facilement l’air en déboutonnant le col de la chemise ou en desserrant la cravate.

Lorsque le spasme a provoqué une ingestion rapide de nourriture, vous pouvez aider la victime en faisant vomir. Si un os est coincé dans la gorge et qu'il n'est pas possible de s'en débarrasser soi-même, il est nécessaire de faire appel à un chirurgien.

Ainsi, afin d’aider le patient ou de traiter les spasmes de la gorge, il est d’abord nécessaire de comprendre la cause du problème.

Aide immédiate

En cas de perte de conscience, la victime est ressuscitée en portant un coton-tige trempé dans de l'ammoniac jusqu'au nez. Au cas où le spasme ne serait pas causé par l'ingestion de corps étrangers dans le pharynx, le patient devrait être couché pendant son développement et alimenté en eau de boisson et en masses d'air frais.

En outre, dans diverses conditions pathologiques, la victime devrait recevoir immédiatement une assistance en mettant l’accent sur la maladie qui a conduit au développement d’un spasme de la gorge.

  • Pour l’asthme bronchique: appelez une ambulance et jusqu’à l’arrivée de l’équipe médicale, vous devrez déboutonner les vêtements de la victime et aider à prendre une position qui lui conviendra. Aidez également à utiliser l'inhalateur, le cas échéant.
  • En cas de laryngospasme: donnez de l'eau au patient et placez une serviette humide sur son visage. Suggérez d'effectuer une courte respiration. Pat dans le dos. Il n’est pas mauvais d’organiser des bains chauffants pour les mains / les pieds ou un bain chaud général.
  • Syndrome d'obstruction: les premiers secours sont les mêmes que dans l'asthme bronchique avec l'utilisation obligatoire de bronchodilatateurs.
  • En cas de diphtérie: imposition de plâtre à la moutarde sur la poitrine et bains à la moutarde pour les pieds. Le patient reçoit une boisson chaude alcaline. Dans les cas graves, appelez une ambulance.
  • Lors du développement d'un choc anaphylactique: arrêtez le contact avec l'allergène et appelez rapidement une ambulance. Avant l'arrivée des médecins pour contrôler la pression et le pouls. Un arrêt cardiaque nécessitera une réanimation.
  • Lors de l'introduction d'un corps étranger: déposez la victime sur son genou avec son ventre. Dirigez-vous vers le bas. Le frapper violemment entre les omoplates avec le bord de la paume de la main ou lorsque la personne qui a besoin d’aide doit appuyer sur la zone du plexus solaire avec le personnage qui pousse vers le haut. Si la respiration a été nivelée mais que le corps étranger n'est pas sorti, un examen aux rayons X sera nécessaire.
  • En cas d'asthme cardiaque: appelez une ambulance et, en prévision de donner un patient sous la langue, un comprimé de validol / nitroglycérine. De plus, il ne fait pas mal de réchauffer vos pieds avec des pansements à la moutarde et d'appliquer un paquet sur les membres inférieurs. Faire des mesures de contrôle de la pression et du pouls.

Drogues

Si la cause du spasme est découverte, nous pouvons recommander un traitement médicamenteux:

  • avec des épisodes d'allergies syndrome d'arrêt des antihistaminiques (Suprastin);
  • dans le cas de reflux, lorsque des crampes apparaissent dans l’œsophage, des médicaments permettant de réduire l’acidité gastrique sont prescrits (comprimés de Pariet, comprimés d’oméprazole);
  • si l'asthme est associé à l'asthme, des médicaments bronchodilatateurs sont nécessaires. (Berodual sous forme d'inhalation);
  • dans le développement d'une pathologie infectieuse, le traitement par le type d'agent pathogène doit être sélectionné (médicaments antiviraux / antibiotiques);
  • si une maladie endocrinienne est détectée, des agents hormonaux doivent être sélectionnés. Il est possible la résection d'une glande thyroïde élargie;
  • s'il y a des néoplasmes qui affectent la région du cou, il est nécessaire de les transférer au chirurgien ou d'appliquer une radiothérapie / un traitement chimique;
  • en cas de troubles psychosomatiques, le spécialiste prescrit des tranquillisants / antidépresseurs et d’autres médicaments pour la correction des troubles nerveux.

Risque d'étouffement du cerveau

La gravité des dommages causés au tissu cérébral peut être jugée par la gravité et l'état de l'apport insuffisant en oxygène, lorsque des processus irréversibles de transformations pathologiques commencent dans les neurones du cerveau. En l'absence d'assistance opportune à la victime, même en rétablissant le flux d'oxygène vers le cerveau, ces processus ne peuvent plus être stoppés. En conséquence, les cellules s’effondreront complètement et des foyers ramollissants apparaîtront dans les tissus, ce qui entraînera des violations de nature neurologique.

Des complications de ce type ne peuvent être minimisées qu'en empêchant les cellules cérébrales de souffrir sérieusement et de se rétablir progressivement. Et cela est possible si le patient reçoit une assistance professionnelle immédiate.

Les personnes souffrant d'hypoxie chronique liée à des modifications du plan morphologique ne sont généralement pas à risque. Leur santé est rétablie avec l'élimination de l'étiologie pathologique.

Causes des attaques d'étouffement dans le cou et la gorge

Si une personne suffoque dans le cou et la gorge, les raisons peuvent être très diverses. Pour certaines raisons, il existe un spasme et une constriction des organes respiratoires, ce qui entraîne une sensation de suffocation.

Si cette affection survient régulièrement, il est nécessaire de consulter un médecin, car ce symptôme nécessite dans la plupart des cas une intervention médicale. Après avoir établi la cause des difficultés respiratoires, le médecin choisira un traitement efficace.

Les symptômes

Les signes d'étouffement sont prononcés, de sorte qu'ils ne peuvent pas être négligés. Une personne respire, elle ne peut pas respirer profondément, il y a une sensation de suffocation.

Les attaques peuvent durer quelques minutes ou être régulières et longues.

  • L'inhalation peut être accompagnée d'un léger bruit, car une personne fait un effort;
  • Il peut y avoir une sensation de corps étranger dans la gorge, semblable à l'asthme;
  • Les muscles du cou se contractent;
  • Il est difficile pour une personne d'avaler.
  • Il peut y avoir une chatouillement de la gorge;
  • La peau s'estompe ou devient bleuâtre;
  • Les spasmes peuvent déclencher une crise de peur.
  • Perte de conscience possible;
  • Des palpitations cardiaques apparaissent;
  • Le patient se plaint de légers vertiges;
  • Sensation d'interrompre la gorge;
  • Les frissons peuvent alterner avec des bouffées de chaleur;
  • La sueur commence à couler abondamment;
  • La faiblesse apparaît;
  • Maux de gorge;
  • Avec la suffocation et le spasme, on observe une toux.

IMPORTANT: En cas de symptômes mineurs, il est important de diagnostiquer, car l’étouffement dans le cou et la gorge peut être différent: des maladies cardiovasculaires aux maladies névralgiques.

Raisons

La tâche principale du médecin est de déterminer quelle peut être la cause de l'asphyxie. Par conséquent, effectuez un diagnostic qui vous permettra de comprendre pourquoi il est apparu.

Le symptôme peut déclencher les maladies suivantes:

  • Problèmes de thyroïde;
  • Rhinite allergique;
  • Affection du nasopharynx avec la diphtérie;
  • La formation de tumeurs;
  • Changements pathologiques du larynx et des bronches;
  • Pharyngite;
  • Problèmes psychologiques et névralgiques;
  • L'intoxication du corps;
  • Maladies des bronches et de la trachée;
  • Dépression, névrose.

Asthme bronchique

Cette maladie se caractérise par un rétrécissement des lumières et des processus inflammatoires dans les bronches. Le patient souffre d'un manque d'air, même dans un état calme.

Les crises d'asthme peuvent être observées nuit et jour. Lorsque le patient est malade, il est difficile d’expirer. En même temps dans la poitrine, même à distance, on entend une respiration sifflante et sifflante. Si un patient a reçu un diagnostic d'asthme, la première chose à faire avec l'étouffement est d'éliminer le spasme avec un inhalateur.

IMPORTANT: Si l'attaque ne peut pas être arrêtée, il est nécessaire d'appeler de toute urgence l'équipe d'ambulances.

Diphtérie

La maladie provoque Corinobacterium. L'infection est le plus souvent diagnostiquée chez les enfants. Après infection, un film fibreux se forme, qui ferme les organes respiratoires, provoquant un manque d'oxygène. Un œdème apparaît dans la couche sous-cutanée du cou et les ganglions lymphatiques sont élargis. Lorsque la toux ne sépare pas le flegme.

Après avoir identifié ce qui retenait son souffle et une sensation de suffocation est apparu, le médecin a immédiatement procédé au traitement.

Dans le cas contraire, cela pourrait provoquer une obstruction des voies respiratoires pouvant être fatale. Par conséquent, avant l'arrivée de l'ambulance, les parents devraient savoir comment éliminer l'attaque le plus tôt possible et améliorer l'état du patient.

Pathologie thyroïdienne

Si la patiente a une hypertrophie de la glande thyroïde, cela peut provoquer un étouffement en raison du blocage de ses voies respiratoires. Vous pouvez déterminer manuellement si sa taille est augmentée.

Si un soupçon est nécessaire, consultez un endocrinologue. Le premier signe de la maladie est également le sentiment que le col ou le cou du vêtement est pressé et étranglé. Le plus souvent, il manque d'air la nuit.

Tumeurs

La présence de tumeurs dans le larynx peut provoquer un spasme et une sensation de suffocation, car elles peuvent se développer dans la lumière de la trachée et du larynx. Le patient a du mal à respirer de haute qualité et à fond. Pour poser le bon diagnostic, le patient doit consulter un spécialiste.

En présence de tumeurs, les symptômes suivants peuvent également être observés:

  • Sensation d'étouffement dans la gorge;
  • L'ingestion est cassée;
  • Pendant une longue conversation, la voix peut devenir rauque,
  • Avec une maladie maligne, une odeur désagréable de la cavité buccale;
  • Poids corporel considérablement réduit.

Corps étranger

Ce phénomène est observé chez les bébés lorsque divers petits objets se coincent dans le nasopharynx en jouant. Ils peuvent provoquer un étouffement au cou et à la gorge.

IMPORTANT: en cas d'attaque suffocante, une ambulance doit être appelée dès que possible.

Les parents devraient être alertés par les symptômes suivants:

  • Toux avec vomissements;
  • Augmentation de la sécrétion de salive;
  • Lèvres bleues

Allergie

Dans un tel état, il est difficile pour le patient de respirer. L'allergie se développant rapidement par rapport à l'asthme, il est important de prendre un antihistaminique en temps voulu. Les allergies peuvent causer un œdème de Quincke qui met la vie en danger.

L'intoxication

Ils provoquent l’étouffement d’une paire de produits chimiques, de la poussière de charbon. L'asphyxie n'apparaît pas immédiatement. Cela peut même prendre plusieurs années avant son apparition. Par conséquent, il est important de connaître les symptômes d'intoxication afin de prévenir le déclenchement d'une attaque.

Ceux-ci comprennent:

  • Brûlures régulières dans la gorge;
  • Toux sèche régulière, qui est pire la nuit;
  • Maux de gorge.

Problèmes mentaux et neurologiques

Les crises d'asthme sont souvent dues à la névrose, au stress et à la dépression. Toute surmenage émotionnel suffit à provoquer ce phénomène désagréable.

Une personne peut simplement faire l'expérience d'un manque d'air, ce qui la pousse à bâiller ou à respirer fréquemment en raison d'une sensation de manque d'oxygène. Cela peut durer plusieurs minutes et causer de la peur et de l'anxiété chez une personne.

Une sensation de suffocation est également observée lors d'attaques de panique. Une personne commence à respirer rapidement, son rythme cardiaque s'accélère, il a une faiblesse dans le corps et les jambes. Les attaques peuvent être répétées non seulement dans des situations négatives, mais également dans une atmosphère calme.

Le patient peut ressentir un manque d'air dans son sommeil, ce qui peut lui faire craindre la mort. Tout cela s'accompagne de fortes tensions musculaires. Par conséquent, beaucoup ont souvent mal au cou après une attaque de panique.

IMPORTANT: Si la cause de la suffocation dans les maladies du système nerveux ou des problèmes mentaux est recommandé de consulter un psychothérapeute.

Méthodes de traitement

Après avoir décidé du diagnostic, le médecin sélectionne les médicaments nécessaires afin de traiter le plus rapidement possible la cause de l’étouffement.

Serre la gorge (sensation d'étouffement) - causes et traitement

La sensation d'oppression dans la gorge peut indiquer une variété de maladies et détériorer considérablement la qualité de la vie humaine. Chez certains patients, il s'accompagne d'une sensation de démangeaison ou de brûlure, tandis que chez d'autres, il provoque des problèmes respiratoires et un engourdissement des extrémités. Pour établir les causes de cette maladie, il est très important de consulter rapidement un médecin qui procédera à un diagnostic détaillé.

Causes de sensation de serrement dans la gorge

La sensation de constriction dans la gorge peut apparaître sous l'influence de divers facteurs, qui sont divisés en 2 catégories principales - somatique et psychogène. Le premier groupe de causes est considéré comme le plus étendu et se produit le plus souvent.

Processus inflammatoires dans la gorge

Toute inflammation provoque un gonflement des tissus, à la suite duquel une personne développe une boule pressante dans la gorge. Ce processus peut être aigu ou chronique et indiquer le développement d'une laryngite ou d'une pharyngite. En outre, la raison peut être liée à l'apparition de l'angine folliculaire.

Formations tumorales

La constriction peut être associée au développement de tumeurs bénignes ou malignes. Et si, dans le premier cas, il existe généralement des méthodes de traitement assez conservatrices, dans le second cas, la situation peut être beaucoup plus grave. Pour que le traitement soit efficace, il est nécessaire de traiter la maladie au stade initial de développement.

Dans certains cas, le sentiment d'étouffement dans la gorge est le seul signe d'une maladie dangereuse. Cependant, dans certains cas, des symptômes supplémentaires apparaissent:

  • fatigue ligamentaire au cours d'une conversation;
  • difficulté à avaler;
  • l'apparition d'enrouement dans la voix;
  • mauvaise haleine;
  • la formation de veines sanglantes dans les expectorations;
  • troubles respiratoires;
  • l'apparition de douleurs lancinantes dans l'oreille.

Le plus souvent, ces problèmes sont localisés dans la région du larynx, de la trachée ou de l'oropharynx. Si vous suspectez la présence de formations tumorales, contactez immédiatement un spécialiste.

Dysfonctionnement thyroïdien

Une carence en iode peut entraîner des lésions de la glande thyroïde. Cet organe grossit et serre la gorge. Cette pathologie s'appelle le goitre. Le deuxième nom est la maladie de Basedow.

Pour identifier la pathologie, le médecin procède à un examen. En plus des signes visuels, l’appétit, la protrusion oculaire, la perte de poids corporel sont diminués. Pour clarifier le diagnostic prescrit des tests de laboratoire et des ultrasons.

En outre, la sensation d'étouffement dans la gorge est parfois associée à d'autres lésions de la glande thyroïde - processus inflammatoires ou augmentation de la production d'hormones thyroïdiennes. Ces pathologies s'accompagnent également de la sensation d'un objet étranger dans la gorge.

Ostéochondrose

Très souvent, il se presse dans la gorge avec le développement de l'ostéochondrose cervicale. Les causes de cette violation sont le plus souvent associées au manque de mouvement, à une alimentation malsaine et à la présence de mauvaises habitudes.

L'ostéochondrose cervicale s'accompagne de douleurs au dos, à la tête et au cou. Dans certains cas, la pathologie provoque des nausées, des vomissements, des chutes de pression. Pour diagnostiquer la maladie, seul un médecin peut le faire.

Pour faire face à la pathologie, un traitement à long terme est effectué. Exercices thérapeutiques très efficaces et massage. Assurez-vous de suivre la posture. Pour dormir, utilisez un oreiller orthopédique et un matelas. Dans les cas difficiles, vous ne pouvez pas vous passer de drogue.

Maladies du système digestif

Si la gorge est étouffante, les causes peuvent être dues à des problèmes gastro-entérologiques. Si ce symptôme apparaît après avoir mangé, le risque de développement de pathologies du système digestif est très élevé.

Reflux

La gravité de la gorge est souvent due à un reflux. Lorsque ce trouble chronique se produit, le contenu acide entre dans l’œsophage par l’estomac. En conséquence, des manifestations telles que des éructations, des nausées, des flatulences se produisent.

Pour faire face à la violation, les experts conseillent de revoir leur menu. Tout d’abord, vous devez abandonner le café, le chocolat, les boissons gazeuses et tous les autres plats gênants. La réduction du poids et du régime alimentaire est tout aussi importante.

Hernie de l'oesophage

Si vous avez la gorge serrée, vous pouvez en trouver les causes dans l'apparition d'une hernie de l'œsophage. Ce trouble est associé au surpoids, à la constipation, à la levée d'objets lourds et à une toux sévère. Cela peut également être un facteur déclenchant d'un stress important, qui conduit à l'apparition de spasmes musculaires. Dans une telle situation, il suffit de boire un verre de lait chaud au miel.

La hernie est souvent accompagnée par l'apparition de douleurs à la poitrine. Dans une telle situation, le médecin doit créer un cardiogramme pour exclure les maladies cardiaques. Dans certains cas, en plus du coma dans la gorge, il y a un hoquet.

Blessure traumatique

Si votre gorge est serrée et qu'il est difficile de respirer, cela peut être dû à des lésions de l'œsophage ou du larynx. Ainsi, la nourriture brute peut blesser l'œsophage. De plus, la raison peut être liée à la mauvaise conduite de la gastro-endoscopie. En règle générale, ces symptômes disparaissent d'eux-mêmes au bout d'une semaine environ.

Allergie

Dans sa gorge, il semble suffoquer en cas d'œdème de Quincke. Cette condition est la vie en danger. Dans une telle situation, le gonflement augmente rapidement, ce qui peut entraîner une suffocation. Le temps dans de tels cas est littéralement secondes. Sauver une vie malade ne peut que l'administration urgente d'antihistaminiques.

Autres raisons

Si la gorge semble se pincer, vous pouvez rechercher les raisons suivantes:

  1. Infestation par le ver. On croit que les parasites vivent souvent dans les intestins. Cependant, ils pondent parfois à d'autres endroits. La gorge ne fait pas exception. En conséquence, une personne a le sentiment d’un objet étranger dans cette zone.
  2. Pathologie du coeur et des vaisseaux sanguins. Ce facteur provoque rarement de tels problèmes, mais il ne peut pas être complètement exclu. Cela est particulièrement vrai s'il existe d'autres signes de lésion du système cardiovasculaire, par exemple une douleur au sternum.
  3. En surpoids. Lorsqu'une couche impressionnante de tissu adipeux apparaît sous la peau, une boule dans la gorge peut survenir.
  4. Saisie d'un objet extraterrestre. Ce peut être un os ou un comprimé.

Facteurs psychogènes

Ces raisons sont également souvent la cause de la constriction de la gorge. Avant de faire un tel diagnostic, le spécialiste procède à un examen détaillé du patient afin d’exclure les facteurs somatiques. Si les organes internes fonctionnent correctement, on peut suspecter la nature psychogène du problème.

Dans une telle situation, une personne est confrontée à des difficultés pour avaler sa salive. Dans la gorge, elle se serre, se gratte ou se gratte. Dans certains cas, il existe des problèmes respiratoires et des difficultés avec l'utilisation d'aliments solides.

La sensation de compression peut se produire périodiquement. Dans une telle situation, des attaques de panique sont observées, la pression augmente, le rythme cardiaque s'accélère et la peur de la mort se fait jour. Dans le même temps, la sensation de suffocation et le manque d'oxygène ne font qu'augmenter la peur. Dans une telle situation, il y a des signes de dépression. Ils se manifestent sous forme de dépression, d’isolement, de larmes.

En cas d'attaque de panique, la douleur dans la gorge est accompagnée d'une accélération du rythme cardiaque et du pouls. On peut également observer un engourdissement des membres, des vertiges, des douleurs au côté gauche de la poitrine, une sensation de manque d'air. Ces attaques ont un début aigu et durent au maximum une demi-heure.

Pour déterminer les causes exactes du problème, le médecin doit nécessairement étudier les effets des facteurs psycho-émotionnels sur l'état du patient. Dans ce cas, les situations stressantes, les situations difficiles au travail et à la maison importent.

Que faire lorsqu'il y a sensation d'étouffement dans la gorge

Tableau clinique (symptômes)

La sensation de constriction est rarement le seul symptôme. En règle générale, cette maladie est accompagnée d'une liste complète de symptômes supplémentaires, ce qui aide les spécialistes à établir un diagnostic précis. Les manifestations les plus courantes sont les suivantes:

  • malaise pendant la conversation;
  • syndrome douloureux qui rend difficile de respirer et d’avaler;
  • sensation de lourdeur dans la région occipitale, maux de tête, évanouissements - associés à un manque d'oxygène en cas de lésion des artères;
  • engourdissement des extrémités - peut être dû à un déficit circulatoire ou à des facteurs neurologiques.

Fonctions de diagnostic

Si vous sentez une gorge serrée, vous devez immédiatement contacter le thérapeute. Après l'examen initial, le médecin donnera des recommandations de traitement ou prescrira des examens supplémentaires. Dans certains cas, la consultation d'un spécialiste étroit - chirurgien, oto-rhino-laryngologiste, endocrinologue est requise. Parfois, vous devez consulter un neurologue ou un gastro-entérologue.

Pour déterminer avec précision les causes du mal de gorge, vous pouvez affecter des études de diagnostic supplémentaires:

  • analyses d'urine et de sang;
  • évaluation de l'état de la glande thyroïde - la liste des tests devrait inclure la détermination du taux d'hormones dans le sang et les ultrasons;
  • analyse biochimique;
  • détermination de l'état des ganglions lymphatiques cervicaux;
  • tomographie par ordinateur;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • inspection du pharynx et de la cavité buccale.

Méthodes de traitement des sentiments d'étouffement dans la gorge

Pour faire face à la sensation de constriction dans la gorge, il est nécessaire de s’engager dans le traitement de la pathologie sous-jacente. Le choix des médicaments et des procédures dépend du diagnostic.

Ainsi, en cas de dysfonctionnement de la glande thyroïde, des préparations d'iode sont prescrites. Si la thyroïdite auto-immune est diagnostiquée, le traitement est plus complexe. Dans certaines situations, une personne doit prendre des préparations hormonales tout au long de sa vie.

Si la raison réside dans la défaite de la colonne cervicale, il ne sera pas possible de se passer de la gymnastique corrective. En outre, le médecin peut recommander la physiothérapie - traitement sous vide, techniques manuelles, réflexologie, irradiation au laser. La normalisation du mode de vie et le respect des règles de la saine alimentation sont tout aussi importants.

La condition la plus dangereuse est la formation d'une tumeur maligne. Dans une telle situation, il ne sera pas possible de se passer de radiothérapie et de chimiothérapie. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Lorsque des problèmes gastro-entérologiques apparaissent, le traitement consiste à respecter un régime alimentaire particulier et à prendre des médicaments. Cependant, en cas de hernie dans l'œsophage, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Avec le développement de lésions inflammatoires des organes oto-rhino-laryngologiques, il est nécessaire d'évaluer la nature de la maladie - celle-ci peut être d'origine virale ou bactérienne. Selon les résultats de la recherche peuvent être prescrits des médicaments antibactériens ou d'autres médicaments.

En plus de la thérapie de base, les gargarismes peuvent être utilisés avec des infusions de plantes médicinales, des préparations contenant de l'iode ou du sel. Tous ces agents ont des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes prononcées. Dans certaines situations, le réchauffement des compresses aidera à renforcer le traitement médicamenteux.

Si un sentiment de constriction dans la gorge est causé par des facteurs psychogènes, la thérapie implique l'utilisation de médicaments et d'agents psychothérapeutiques. Lorsqu'un patient est déprimé, des antidépresseurs et des tranquillisants sont prescrits.

Si vous avez des problèmes respiratoires, liés à l’apparition de crises de panique, ils réalisent des activités pour éliminer les symptômes de la dystonie vasculaire.

Lorsqu'un coma survient pour la première fois, vous pouvez effectuer plusieurs mouvements à partir de la gymnastique respiratoire, en essayant de ne pas attirer l'attention sur cet état. Il est important de contrôler les mouvements de déglutition - ils ne doivent pas devenir plus fréquents. Une infusion à base de plantes ou du thé est un moyen supplémentaire d’améliorer la situation. Par la suite, il est recommandé de faire des exercices pour les tissus musculaires du cou et du larynx.

Comment se débarrasser de la sensation d'une boule dans la gorge

Mesures préventives

Afin d'éviter l'apparition de tels problèmes, vous devez suivre un certain nombre de recommandations. Les mesures préventives devraient inclure les éléments suivants:

  • élimination en temps voulu des pathologies du rhinopharynx;
  • mode de vie actif, surveiller le respect du régime de travail et de repos, marcher dans les airs;
  • l'élimination des mauvaises habitudes - le rejet des boissons alcoolisées et du tabagisme;
  • examens préventifs systématiques chez l'endocrinologue;
  • traitement adéquat des anomalies de la thyroïde;
  • maintenir un niveau d'humidité normal dans la pièce pour éviter le dessèchement de la gorge;
  • traitement rapide de l’amygdalite chronique et lavage systématique des amygdales;
  • traitement des pathologies du système digestif;
  • laver la cavité nasale avec des solutions salines;
  • prévention et traitement des pathologies de la colonne cervicale;
  • exclusion de situations stressantes;
  • traitement opportun de la pathologie aux premiers signes.

En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

Lésion fongique du nez

Nez qui coule

Presque chaque personne est habituée à associer une rhinite prolongée à un rhume de longue durée. Cependant, ce n'est pas toujours la cause des virus. Le champignon se manifeste souvent dans le nez.

Amygdales élargies chez un enfant: traitement. Que faire

Rhinite

Les amygdales élargies chez un enfant sont assez courantes. Dans ce cas, les amygdales palatines appariées, ou amygdales, ou pharyngée, pour lesquelles les personnes ont reçu le nom d'adénoïdes, peuvent être exagérées.

Partagez Avec Vos Amis