Principal / Laryngite

Tout ce que vous devez savoir sur la maladie de l'oreille moyenne

Laryngite

L'otite moyenne catarrhale aiguë est une maladie de l'oreille moyenne dans laquelle l'inflammation recouvre la trompe d'Eustache, le tympan et des éléments du processus mastoïdien. Le plus souvent, il se développe comme une complication du rhume, des maladies des voies respiratoires supérieures, une inflammation des amygdales pharyngiennes.

Otite moyenne catarrhale aiguë - une maladie de l'oreille moyenne, dans laquelle l'inflammation recouvre la trompe d'Eustache

Le processus inflammatoire peut toucher une ou les deux oreilles. Dans ce cas, on parle d'otite unilatérale / bilatérale. Survient le plus souvent chez les enfants et les personnes âgées.

Les facteurs provoquant l'otite aiguë

L'otite moyenne aiguë se développe lorsqu'une infection à streptocoque, à staphylocoque ou à pneumocoque la pénètre. Dans certains cas, la maladie est causée par des bactéries et des virus.

Les micro-organismes pénètrent dans l'oreille moyenne pour tout type de rhume. Ceci est facilité par un souffle fort ou inapproprié, une toux, des éternuements, qui provoquent une augmentation de la pression dans le nasopharynx. L'infection perce la barrière sous la forme de la trompe d'Eustache, la muqueuse, sous l'action de microorganismes, commence à gonfler, ce qui provoque une détérioration de la ventilation et le développement d'une otite.

Les facteurs qui provoquent le processus inflammatoire dans l'oreille moyenne deviennent également:

  • chute de pression atmosphérique - en plongée, décoller d'un avion;
  • rhinite allergique;
  • pénétration externe de bactéries - est extrêmement rare. Possible en cas de blessure à l'oreille et de rupture du septum du tambour;
  • immunité réduite;
  • maladies chroniques;
  • l'hypothermie.

L'otite catarrhale moyenne aiguë chez les enfants, en particulier les nourrissons, est provoquée par la structure anatomique de l'oreille, par la régurgitation et par le fait qu'elle est en position horizontale. L'infection peut pénétrer dans l'organisme par le sang en cas de maladie infectieuse: rougeole, scarlatine.

Chez les enfants, les rechutes sont possibles, ainsi que le passage de la forme aiguë à la forme chronique. Cela est dû au fait que les processus pathologiques du nasopharynx favorisent l'inflammation et contribuent à la multiplication de l'infection.

Manifestation de la maladie

L'otite moyenne catarrhale aiguë est caractérisée par les caractéristiques suivantes:

  • douleur à l'oreille - au stade initial peut ne presque pas être ressentie, mais au fil du temps, la douleur augmente, souvent dans la partie temporale et occipitale de la tête, les dents;
  • perte auditive;
  • se sentir bouché dans le canal auditif.

L'otite aiguë chez les enfants est plus prononcée et se manifeste sous la forme de:

  • augmentation de la température jusqu'à 38 0 С;
  • diminution de l'activité;
  • changements de comportement - l'enfant est vilain, ne peut pas dormir, refuse de manger;
  • vomissements / diarrhée;
  • le tympan rougit, l'écoulement de l'oreille est possible.

En appuyant sur le tréteau de l'auricule, les manifestations douloureuses augmentent. Si l'otite est précédée d'une maladie infectieuse, les symptômes augmentent. Chez les adultes aussi, la température augmente, l'appétit disparaît, il y a une douleur supplémentaire dans la gorge.

L'otite bilatérale aiguë est caractérisée par le bruit et la congestion des deux oreilles. Cependant, ces symptômes disparaissent progressivement au fur et à mesure que le syndrome douloureux augmente en raison de l'exsudation des terminaisons douloureuses par l'exsudat.

C'est important! L'otite moyenne catarrhale provoque un affaiblissement des défenses immunitaires, de sorte qu'une infection secondaire est souvent ajoutée.

Si à ce stade vous ne commencez pas le traitement de l'otite aiguë, la maladie prend une forme purulente puis chronique, ce qui entraîne une diminution persistante de l'audition. En outre, un traitement retardé peut entraîner des névralgies, une parésie du nerf facial et un syndrome d'irritation cérébrale.

Thérapie

Le traitement de l'otite aiguë de l'oreille moyenne est effectué individuellement, en tenant compte de l'âge, des données physiologiques, de la gravité de la maladie.

L'objectif principal de la thérapie est la restauration complète du fonctionnement de la trompe d'Eustache. Si nécessaire, effectuez le traitement des maladies concomitantes ayant provoqué une inflammation. Sinon, les rechutes sont possibles.

Si l'otite moyenne gauche ou aiguë est accompagnée d'une forte fièvre, le repos au lit est recommandé.

Tout d'abord, des médicaments contre la douleur sont prescrits au patient:

  • paracétamol, ibuprofène - sont nommés, en fonction de l'âge du patient;
  • Novocain;
  • otipax gouttes avec le contenu de lécocaïne anesthésique. Préchauffé à 37 0 C.

C'est important! En cas de décharge de l'oreille de nature sanglante ou purulente, l'utilisation de gouttes est interdite. Il est nécessaire de se tourner de toute urgence vers l'ENT pour en déterminer la cause et éviter l'éruption de la partition de batterie.

Dans certains cas, à l'aide de remèdes maison: alcool 70%, huile d'olive stérile. Le liquide est chauffé dans de l'eau tiède et versez 4 à 5 gouttes dans l'oreille. En cas d'otite bilatérale, le conduit auditif est instillé d'un côté, après 5 à 7 minutes. retourner et traiter la deuxième oreille exactement comme ça. Afin de réduire l'évaporation des médicaments, les turndochki sont insérés dans le conduit auditif.

Le traitement de l'otite moyenne aiguë est complété par des compresses de chaleur et de la physiothérapie:

  • Lampe UHF;
  • pneumomassage de la paroi tympanique;
  • OVNI
  • vodka / enveloppement à l'alcool - le traitement de l'otite moyenne aiguë chez les nourrissons alcooliques n'est pas recommandé, son corps pouvant être intoxiqué. Chez les écoliers, de telles compresses sont autorisées, mais pas plus de 3 heures.

À des températures élevées, le médecin prescrit des antipyrétiques:

Si la nature bactérienne de la maladie est confirmée, une antibiothérapie est effectuée. Particulièrement recommandé pour:

  1. L'âge du patient à deux ans;
  2. Augmentation de la température corporelle - jusqu'à 40 0 ​​C.

Le traitement de l'otite moyenne catarrhale aiguë chez les enfants avec des médicaments antibactériens est attendu dans les cas suivants:

  • image pas claire de l'infection;
  • douleur légère;
  • s'il n'y a pas d'autres symptômes que ceux d'origine otique.

Pour savoir combien d'otite moyenne est traitée chez un enfant, il est nécessaire d'évaluer l'efficacité de la prise d'antibiotiques. En cas de sensibilité des microorganismes au médicament, la récupération survient en 5 à 7 jours.

Otite moyenne catarrhale aiguë

L'otite catarrhale aiguë est appelée une maladie ORL dans laquelle se produisent une inflammation du processus mastoïde, de la trompe d'Eustache et de la cavité tympanique. Les agents d’infection responsables sont les streptocoques, les aspergillus et d’autres bactéries non spécifiques. Leur développement est dû à une diminution de la résistance corporelle due à une hypothermie, à des blessures, au béribéri, à un rhume, etc.

Contenu de l'article

Le plus souvent, la flore pathogène pénètre dans les organes de l'aide auditive du nasopharynx par la trompe d'Eustache (trajet tubulaire). Plus rarement, l’infection se propage par voie hématogène en raison du transfert de pathogènes dans la cavité de l’oreille avec circulation sanguine. Le développement de la pathologie de l'oreille est signalé par des douleurs résultant de processus catarrhals survenant dans les muqueuses de la trompe d'Eustache et de la cavité tympanique.

Causes de l'otite

La principale cause du développement d'une maladie ORL est une diminution de la réactivité de l'immunité locale et générale. De ce fait, le processus de développement des micro-organismes pathogènes conditionnels n'est plus contrôlé par les cellules immunitaires. La propagation de la flore pathogène conduit à une intoxication du corps, à la suite de laquelle un processus inflammatoire se produit.

De nombreux facteurs contribuent à l'apparition d'une inflammation dans les muqueuses de l'oreille:

  • réactions allergiques;
  • maladies systémiques;
  • infection du nasopharynx;
  • l'hypovitaminose;
  • immunodéficience secondaire;
  • courbure du septum nasal;
  • otite de l'oreille externe;
  • blessures crâniennes;
  • tumeurs bénignes;
  • l'eau pénètre dans l'oreille.

Un nez qui se mouche mal lors du développement de la rhinite infectieuse conduit à un mucus dans la trompe d'Eustache. La sécrétion liquide, qui contient une flore virale ou bactérienne, conduit au développement de processus catarrhal.

Selon les experts, l’otite catarrhale moyenne aiguë est l’une des pathologies potentiellement dangereuses de l’oreille. Avec la progression de la maladie, l’exsudat séreux s’accumulant dans la cavité tympanique se transforme en masses purulentes assez denses. Ils créent une pression sur la membrane de l'oreille, ce qui conduit à sa perforation.

Manifestations générales et locales de l'otite

Aux premiers stades du développement de la maladie, une personne ressent une gêne à l'oreille, provoquée par une inflammation et un gonflement des tissus affectés. Après quelques jours, les sensations de douleur augmentent progressivement. Cela est dû à la violation de la sortie d'épanchement de la cavité tympanique, à la suite de laquelle une pression est créée sur la membrane de l'oreille.

Les oto-rhino-laryngologistes font partie des manifestations locales de la maladie:

  • rétrécissement du canal auditif;
  • douleur à l'oreille et congestion;
  • perte auditive;
  • rougeur de la peau dans le canal auditif;
  • des bruits dans l'oreille.

Au fur et à mesure que l'inflammation catarrhale progresse, le tableau clinique est complété par les symptômes généraux de la maladie:

  • maux de tête;
  • l'hyperthermie;
  • se sentir mal;
  • manque d'appétit;
  • irritation;
  • l'insomnie

Lorsque vous éternuez ou toussez, la douleur s’intensifie, en raison de la création d’une pression élevée sur le tympan enflammé.

Si elle n'est pas traitée, la douleur exacerbe et peut mener aux dents, au cou, au nez, au cou ou à la région pariéto-temporale. Si la pathologie est compliquée par des maladies courantes, son développement sera accompagné d'hyperémie et de frissons.

Localisation de l'inflammation

Le développement de l'otite catarrhale se caractérise par une surdité de transmission, caractérisée par une difficulté à émettre des signaux sonores via l'oreille externe, le conduit auditif, la membrane auriculaire et les osselets auditifs. La déficience auditive est principalement due à un œdème tissulaire. Le fluide qui s’accumule dans la cavité de l’oreille interfère avec le fonctionnement normal des osselets auditifs, ce qui est lourd de conséquences pour le développement de l’autophonie.

Selon l’emplacement du processus catarrhal, l’otite moyenne est classiquement divisée en plusieurs types:

  1. Otite moyenne catarrhale aiguë du côté droit - inflammation non purulente, localisée dans l'oreille droite. En raison du gonflement des tissus dans le tube auditif, l'écoulement de la cavité de l'oreille est perturbé, ce qui provoque une douleur et un effet d'écho dans l'oreille droite;
  2. Otite catarrhale moyenne aiguë du côté gauche - inflammation catarrhale de l'oreille gauche, qui, de par la nature de son écoulement, est similaire à une otite du côté droit;
  3. Otite moyenne catarrhale aiguë bilatérale - une maladie au cours de laquelle les foyers d'inflammation sont localisés dans les deux organes de l'audition. Il se caractérise par une forte diminution de l'audition due à une altération du son dans les deux oreilles.

En règle générale, au cours du développement de la maladie, le patient ressent une gêne dans une oreille seulement, mais pendant une courte période, la seconde cause de l'anxiété. C'est pourquoi les experts insistent pour que le médecin traite rapidement le patient dès l'apparition des premiers signes de la maladie ORL.

Diagnostics

Un traitement adéquat de la pathologie de l'oreille nécessite un diagnostic précis, grâce auquel il sera possible de déterminer non seulement le type de maladie ORL, mais également l'agent infectieux. La pertinence de l'utilisation d'un traitement antibactérien ou antiviral, ainsi que la nécessité d'utiliser des antihistaminiques, en dépendront. Lors de l'examen d'un patient, le médecin ORL doit effectuer plusieurs procédures de diagnostic:

  1. L’audiométrie est l’un des moyens d’évaluer la conduction aérienne d’un signal sonore en cas de perte auditive ou si l’on soupçonne une déficience auditive;
  2. bakposev - analyse du contenu de la cavité de l'oreille, à travers laquelle vous pouvez déterminer la présence d'agents pathogènes bactériens dans les foyers d'inflammation;
  3. tomographie - examen informatisé de la tête, qui permet de déterminer la présence de tumeurs dans les organes de l'audition ou le développement d'une mastoïdite;
  4. tympanométrie - une méthode pour déterminer le degré d'élasticité du tympan, avec laquelle vous pouvez déterminer la gravité de son inflammation.

Sans diagnostic préalable ne peut pas commencer le traitement. Cela ne peut qu'aggraver l'état de santé et provoquer des complications telles que labyrinthite, méningite, abcès cérébral, hydrocéphalite.

Méthodes de traitement

Les principes de traitement des otites moyennes aiguës catarrhales unilatérales et bilatérales sont pratiquement les mêmes et dépendent en grande partie du type d'agent pathogène qui a été provoqué par l'inflammation. La thérapie combinée vous permet de soulager rapidement les symptômes des maladies ORL et de régresser les processus catarrhal. Pour éliminer les foyers d'inflammation et les manifestations cliniques de la pathologie de l'oreille, les méthodes de traitement suivantes sont utilisées:

  • Souffler des passages auditifs le long de Politzer est une procédure thérapeutique qui consiste à souffler les oreilles à travers un tube spécial inséré dans une trompe d'Eustache. Normalise la pression sur la membrane de l'oreille, ce qui entraîne une réduction de la douleur;
  • le cathétérisme du tube auditif est un moyen efficace de transporter des médicaments dans la cavité de l'oreille au moyen d'un cathéter inséré dans le tube d'Eustache;
  • assainissement des voies respiratoires supérieures - nettoyage du nasopharynx du mucus et de la flore pathogène à l'aide de lavis, de rinçages et d'irrigations;
  • pneumomassage de la membrane de l'oreille - procédure médicale visant à accroître la mobilité de la membrane de l'oreille lorsqu'elle est exposée à des masses d'air;
  • antibiothérapie - utilisation de médicaments à action antibactérienne dont les composants actifs éliminent les microbes dans les foyers d’inflammation;
  • Thérapie locale - le soulagement des processus catarrhal dans l'oreille avec l'aide d'agents externes ayant des effets anti-inflammatoires et anti-œdèmes.

Caractéristiques de la pharmacothérapie

Dans la pratique médicale, pour éliminer les signes d'otite catarrhale dans le schéma du traitement conservateur, on peut citer les médicaments suivants:

  • "Ceftriaxone" - empêche le développement de la flore bactérienne;
  • "Clindamycine" - élimine les germes et élimine l'inflammation;
  • "Diclofenac" - réduit l'inflammation et la douleur;
  • "Otipaks" - désinfecte la cavité de l'oreille et réduit l'inflammation;
  • "Sofradex" - soulage la douleur, l'inflammation et le gonflement des tissus;
  • "Suprastin" - élimine les démangeaisons et les irritations;
  • "Paracetamol" - atténue la douleur et élimine l'hyperhémie.

Les principes de traitement et les médicaments appropriés ne peuvent être déterminés que par le médecin traitant. En fonction de la dynamique de la régression des processus catarrhale, certains médicaments antibactériens au cours du traitement peuvent être remplacés par des agents glucocorticoïdes ou des antibiotiques à large spectre.

Otite moyenne catarrhale aiguë: pourquoi et comment traiter

L'otite moyenne médiane aiguë est une maladie touchant le tympan, le tube auditif et le processus mastoïdien dans le processus inflammatoire. La maladie est dangereuse par le développement de complications graves - perte d'audition ou même surdité totale. L'otite moyenne aiguë se caractérise par ses causes de développement, certains symptômes et les méthodes de traitement.

Facteurs de maladie

Les agents responsables de l'infection sont les bactéries - streptocoques, staphylocoques, pneumocoques. En outre, l'otite catarrhale moyenne peut ne pas être uniquement d'origine bactérienne, car elle provoque et est flexible, ainsi que des virus. En particulier, le développement du processus inflammatoire affecte les enfants de moins de 7 ans en raison des caractéristiques anatomiques de leur corps.

La probabilité du processus pathologique augmente en présence de maladies nasales, prolifération des adénoïdes, rhinite allergique. L’infection par la cavité nasale lors de l’éternuement ou du mouchement du nez pénètre rapidement dans l’oreille moyenne. La pénétration externe de microorganismes pathogènes dans le conduit auditif n’est pas exclue. Cela se produit très rarement lorsque des blessures à l'oreille surviennent lorsque le tympan est déchiré.

Avec la grippe, la rougeole, la scarlatine, l'infection devient possible par le sang. En règle générale, l'otite moyenne ne se présente pas comme une maladie indépendante, elle se manifeste sous la forme de complications d'autres maladies.

Lorsque le système immunitaire est affaibli, le corps de l'enfant est difficile à résister aux infections. C'est pourquoi dans les maladies chroniques - diabète sucré, maladies du foie et des reins, ainsi que l'hypothermie chez les enfants peuvent développer une otite catarrhale moyenne. Les experts disent que souvent chez les enfants et les adultes, le processus inflammatoire dans la cavité de l'oreille moyenne se développe avec le faux souffle du nez. Tout le monde ne sait pas que vous ne pouvez pas vous moucher le nez avec deux narines en même temps, cela doit être fait en alternance.

Si l'enfant est sujet à la rhinite allergique, du mucus se forme constamment dans les sinus et peut facilement pénétrer dans l'oreille. Les éternuements et la toux entraînent également une augmentation de la pression dans le nasopharynx, de sorte que le mucus peut pénétrer dans la cavité de l'oreille.

Manifestation de la maladie

Les symptômes caractéristiques suivants permettent de détecter une otite moyenne catarrhale moyenne aiguë du côté droit ou du côté gauche.

  • sensation de bruit, de plénitude et de douleur dans les oreilles;
  • perte auditive;
  • congestion

Au stade initial du processus inflammatoire, la douleur est plutôt insignifiante. Parfois, le patient ne la ressent même pas, mais avec le temps, elle devient de plus en plus pulsante. Souvent, la douleur touche la partie temporale, occipitale, pariétale de la tête, parfois même dans la région de la mâchoire. Les sensations de douleur sont grandement améliorées en avalant, en suçant, en se mouchant, en éternuant.

En cas d'otite, le corps d'une personne malade est affaibli et une infection secondaire est donc souvent associée. Lorsque l'otite moyenne aiguë est compliquée par d'autres infections, la température corporelle peut augmenter et l'état général d'un adulte ou d'un enfant se détériorer. Otolaryngologist lors de l'examen de la rougeur visible de la cavité de l'oreille et de l'inflammation du tympan.

Comment se fait le traitement?

L'objectif principal du traitement est de rétablir rapidement la perméabilité du tube auditif. Pour ce faire, vous pouvez faire tomber des médicaments vasoconstricteurs dans le nez. L'élimination de l'œdème dans le nasopharynx améliore la perméabilité du tube auditif. En cas d'otite catarrhale aiguë moyenne gauche ou droite, lorsque le patient a de la fièvre, il est recommandé de respecter un repos strict au lit. Au stade initial du développement de la maladie, la douleur à l'oreille devrait être immédiatement éliminée.

Les substances suivantes peuvent être utilisées comme analgésiques:

Dans la pharmacie, vous pouvez acheter des gouttes spéciales - Otinum ou Otipaks. Si la douleur augmente et qu'il n'y a plus d'analgésique, l'état du patient peut être amélioré en mettant de l'alcool ou de l'huile stérile - vaseline, de l'huile d'olive dans l'oreille. Avant d'entrer dans le conduit auditif, le médicament doit être chauffé. Pour cela, vous devez abaisser le flacon contenant le récipient dans un verre rempli d'eau tiède. Les gouttes coulent dans le conduit auditif, 5 à 6 fois. Au cours de la procédure, vous devez vous allonger sur le côté, avoir l'oreille douloureuse et vous allonger pendant 10 minutes. En cas d'otite bilatérale aiguë du catarrhal moyen, vous devez d'abord laisser tomber une oreille, attendre le temps et vous tourner de l'autre côté pour enterrer le canal auriculaire suivant.

Des compresses chauffantes, des bouillottes, des lampes bleues et des filtres UHF donnent également de bons résultats. À des températures élevées, les procédés thermiques sont contre-indiqués, ils ne peuvent qu'aggraver le processus inflammatoire. Dans ce cas, vous devez d’abord prendre des antipyrétiques - analgine, paracétamol, aspirine, puis réchauffer l’oreille affectée.

Il est important de refuser l'autotraitement de l'otite, en particulier si la maladie est apparue chez un enfant. Des actions inappropriées ne peuvent causer que des complications graves.

Si vous avez des questions à poser au médecin, veuillez les poser sur la page de consultation. Pour ce faire, cliquez sur le bouton:

Otite moyenne catarrhale aiguë - Traitement et Causes

L'otite moyenne catarrhale aiguë chez un enfant est un processus inflammatoire pathologique qui se développe dans les structures de l'oreille moyenne. La maladie est observée à tout âge, mais les enfants souffrent le plus.

Il n’ya probablement personne qui, au moins une fois dans sa vie, n’a pas eu mal à l’oreille ou à un "lumbago" à l’oreille, ou n’a pas vu la souffrance de son entourage causée par une otite.

L'otite moyenne catarrhale aiguë chez les enfants et les adultes est la forme la plus courante et la plus favorable parmi toutes les otites. Le traitement commencé à temps permet de guérir cette forme d'otite littéralement en quelques jours.

Malgré cela, le processus inflammatoire de l'otite catarrhale recouvre la cavité tympanique, la région du grenier et de l'antre, les cellules mastoïdiennes et le tube auditif. De plus, la propagation du processus pathologique se produit rapidement dans le contexte de plaintes prononcées du patient.

L'otite catarrhale non traitée devient une forme plus défavorable de la maladie avec la présence d'exsudat et de pertes purulentes. Souvent, dans les hôpitaux ORL, les traitements chirurgicaux, l’antibiothérapie prolongée et les mesures immunocorrectives permettent de poursuivre le traitement de ces complications.

Par conséquent, la tâche principale est d'empêcher la transition de la maladie aux stades purulent et chronique. Pour un traitement adéquat, il est nécessaire de définir clairement la cause qui a provoqué l'otite moyenne aiguë catarrhale - et dans cet article, nous examinerons non seulement les causes, mais également le traitement de cette maladie.

Causes de l'otite catarrhale aiguë

Le développement de la maladie contribue dans la plupart des cas au processus infectieux descendant du nasopharynx, qui se propage par le tube auditif. Le principal déclencheur de l'otite moyenne catarrhale chez l'adulte et l'enfant peut être:

  • la sinusite;
  • végétation adénoïde;
  • les rhinovirus;
  • amygdalite;
  • grippe et ARVI;
  • maladie frontale;
  • flore bactérienne (principalement staphylocoques et streptocoques);
  • la sinusite;
  • maladies infectieuses (scarlatine, rougeole, tuberculose et autres).

Les bactéries et les virus se propagent lors du soufflage du nez, des éternuements et de la toux, mais une voie d'infection hématogène est également possible (par le sang). Il survient le plus souvent dans les maladies infectieuses infantiles.

Les affections suivantes du corps contribuent également à l'apparition et au déroulement de l'otite:

  • hypothermie et séjour prolongé dans des zones humides;
  • l'avitaminose;
  • maladie du foie et des reins;
  • diabète sucré;
  • faible immunité;
  • toux sévère ou éternuement, entraînant un stress excessif et une pression excessive. Cette condition favorise la présence de mucus infecté dans toutes les cavités de l'oreille moyenne.

Chez l'adulte, l'otite moyenne catarrhale droite ou gauche est plus courante. Chez les enfants, en raison du tube auditif court, les agents pathogènes sont beaucoup plus faciles à atteindre que l'esprit normal, de sorte que les enfants souffrent souvent d'otite moyenne aiguë bilatérale catarrhale.

Ceci est dû à d'autres raisons. Les enfants se mordent le nez, refusent les lavages rapides et soupçonnent immédiatement que le bébé a mal à l'oreille. Tous les parents ne le peuvent pas.

Symptômes de l'otite catarrhale aiguë

Le développement de l'otite catarrhale aiguë se produit avec des symptômes graves:

  • il y a une douleur d'oreille intense, souvent une contraction ou une douleur. Le patient ne peut pas dormir. Les enfants pleurent beaucoup, se grattent les oreilles, refusent de manger.
  • la douleur irradie (donne) aux tempes, à la mâchoire, ou s'étend à la partie de la tête où se trouve l'otite moyenne;
  • rougeur et gonflement du conduit auditif;
  • légère tension lorsque les éternuements entraînent une augmentation de la douleur dans le pavillon;
  • il peut y avoir un émoussement ou une perte d'audition et parfois des bruits, des sonneries et de la congestion dans les oreilles;
  • La température corporelle augmente fortement avec des symptômes d'intoxication prononcés: perte d'appétit, faiblesse, nausée, mal de tête, douleurs aux mollets et aux articulations.

Premiers soins pour les douleurs d'oreille chez les enfants

Comment traiter l'otite moyenne aiguë catarrhale

Pour que le traitement soit efficace et sans complications, contactez immédiatement un oto-rhino-laryngologiste pour un rendez-vous. Le médecin examinera les oreilles, le nez, la gorge, les ganglions lymphatiques à proximité et dès qu'il aura les organes, il écrira le schéma de traitement nécessaire.

Si, par la volonté du destin, vous êtes loin des hôpitaux et des pharmacies, par exemple, dans le pays, vous pouvez prendre les mesures suivantes. Examinez l'oreille du patient et assurez-vous qu'il n'y a pas d'écoulement du conduit auditif (pas d'eau, de pus ou d'exsudat sanguinolent). Ensuite, prenez une petite gaze turunda et mouillez-la (légèrement) dans de l'alcool borique. Turunda doit être pratiquement sec et inséré profondément dans l'oreille.

La nuit, mettez une compresse avec de la vodka sur la région parotide. Pour ce faire, prenez un petit morceau de gaze rectangulaire (en plusieurs couches), découpez un trou au milieu pour pouvoir y insérer votre oreille.

Cette gaze est également légèrement humidifiée à la vodka et posée sur l'oreille. Mettez du papier sur le dessus (vous pouvez utiliser du papier sulfurisé). Un grand morceau de coton est placé sur le papier et le haut de la zone parotide est recouvert d’un foulard chaud. Cette procédure est efficace avant le coucher.

Si vous avez une lampe bleue, réchauffez votre oreille pendant 2 à 5 minutes trois fois par jour. Ne tenez pas la lampe près de votre oreille, le patient ne devrait ressentir qu'une chaleur agréable. Il peut y avoir des gouttes d'otipax ou d'otumum dans la trousse de premiers soins à domicile. Alors tu es sauvé. Ces gouttes anesthésient parfaitement et soulagent le processus inflammatoire. Ils enterrent l'oreille douloureuse jusqu'à quatre fois par jour, assez pour utiliser 2-3 gouttes dans chaque canal auditif.

Les oto-rhino-laryngologistes prescrivent un traitement après inspection, en tenant compte de l'âge et des plaintes du patient. La première tâche consiste à éliminer le gonflement dans toute la zone du processus pathologique. Pour ce faire, utilisez des gouttes qui contractent les vaisseaux sanguins: nazivine, galazoline, otrivine, tizine et autres.

Dans certains cas, les antihistaminiques (élimination des allergies) sont sélectionnés - Erius (manuel), clarititn, suprastine, citrine, tavegil, loratadine et autres. Des gouttes à base d'argent peuvent également être proposées: protargol ou collargol.

Pour soulager la douleur et l'inflammation locales, des gouttes d'otipax aideront. Les médicaments: pentalgin, paracétamol, nurofen, aspirine permettent de normaliser la température corporelle et de soulager l’inflammation.

En cas d'infection virale respiratoire aiguë, l'oto-rhino-laryngologiste choisira un agent antiviral ou vous dirigera vers un spécialiste des maladies infectieuses. Dans la plupart des cas, l'otite moyenne provoque des bactéries. Pour la sélection des agents antibactériens, la pré-ensemencement est effectuée sur la flore bactérienne du nez, de la gorge et de l’oreillette.

Malheureusement, cette analyse sera prête au moins dans une semaine, mais en cas de complications ou de traitement inadéquat, un tableau clair de la maladie sera présenté dans 5 jours: ce qui a provoqué l'otite moyenne aiguë et quel antibiotique contribuera à éliminer la bactérie.

Au début de la maladie, ils essaient de le faire avec des gouttes antibactériennes locales pour les oreilles (normax, cipromed, fugentine), et ce n’est que lorsque le traitement local n’est pas suffisamment efficace que les antibiotiques sont administrés par voie orale.

Gouttes auriculaires populaires et combinées contenant un antibiotique et des glucocorticoïdes: sofradex, polydex, anaurine. Ces gouttes tuent les bactéries, éliminent le gonflement, l'inflammation et les manifestations d'allergies. Lors du traitement de l'otite moyenne catarrhale chez les enfants, une consultation obligatoire avec un médecin est nécessaire.

Pour réduire la sécrétion dans la lumière de la cavité tympanique et dans la région du tube auditif, les médicaments suivants sont recommandés: synupret, fluimucil, erespal et autres.

C'est important! Il est préférable de procéder à une instillation d'oreille couchée. Les gouttes doivent être à la température ambiante. Après l’instillation, assurez-vous de fermer le canal auditif avec un coton ou une gaze turunda.

Méthodes de physiothérapie pour le traitement de l'otite moyenne

Le but de la physiothérapie est de stabiliser et de régresser le processus pathologique. Les méthodes suivantes peuvent être utilisées pour cela:

  • réchauffer la région auriculaire avec le réflecteur de Minin (lampe bleue);
  • tréteau vibrant;
  • traitement infrarouge (lampe Solux);
  • électrophorèse (endonasale);
  • OVNI
  • thérapie au laser;
  • UHF

Le traitement de physiothérapie supprime efficacement le développement de la maladie et après quelques jours, le patient oublie son otite. Le nombre de procédures prescrites oto-rhino-laryngologiste. Après un traitement de physiothérapie, il est impossible de sortir.

Au moins le patient doit se reposer pendant 30 minutes. Il est conseillé de rentrer chez soi en transport personnel afin de minimiser le contact avec l'air froid, en particulier en automne-hiver. Sinon, tout le traitement ira à l'égout.

Prévention des maladies inflammatoires des oreilles

Pour que les oreilles restent toujours en bonne santé, il est nécessaire de minimiser l'incidence des rhumes et des infections virales. Et avec l'apparition de la rhinite ou des maux de gorge devrait immédiatement éliminer le gonflement des muqueuses, qui sont l'une des causes de l'otite.

Améliorer les défenses de l'organisme est une garantie essentielle pour le traitement de toutes les maladies infectieuses et virales. La nutrition rationnelle, l'éducation physique, l'air frais, le durcissement sont les meilleures étapes pour la santé.

Commencez avec une simple charge et améliorez votre corps en utilisant des techniques de méditation, de yoga et de respiration. Il est également important de maintenir un niveau adéquat de santé psycho-émotionnelle, ce qui réduit souvent l’immunité de la personne.

Si vous avez une prédisposition aux otites, après avoir pris un bain d’eau naturelle, traitez vos oreilles avec une solution désinfectante (l’alcool borique ou la teinture de calendula feront l'affaire). Ce traitement est particulièrement nécessaire si vous vous êtes baigné dans un lac ou une rivière.

En cas de problèmes mineurs des oreilles, contactez immédiatement Laura. Ne remettez pas le matin votre rendez-vous chez le médecin. Parfois, même douze heures suffisent pour que l’otite devienne plus active. Rappelez-vous que le développement de l'otite a un flux rapide, c'est sa ruse! Prenez soin de votre santé!

Comment traiter l'otite catarrhale aiguë chez les enfants - Réponses du Dr Komarovsky

Otite moyenne - symptômes et traitement

En raison des organes de l'audition, une personne a de nombreuses possibilités. Il aime les belles facettes de la vie: il écoute de la musique, chante des oiseaux et le son de la mer, entend la voix de ses proches, en le prenant pour acquis. Savez-vous ce qui peut provoquer une inflammation des organes du système auditif et, par conséquent, une diminution temporaire, voire une perte complète de l'audition? Dans cet article, vous apprendrez tout sur l'otite moyenne de l'oreille moyenne - les symptômes et le traitement de cette maladie par le biais de la médecine traditionnelle et traditionnelle. Vous comprendrez comment gérer efficacement cette maladie et retrouver rapidement sa forme.

Symptômes de l'otite moyenne

L'otite moyenne est une maladie infectieuse inflammatoire qui est souvent une complication du rhume, des maux de gorge ou de la grippe. Lorsque la muqueuse nasale est affectée par des virus ou des bactéries, ces agents pathogènes du nasopharynx par la trompe d'Eustache peuvent pénétrer dans la cavité de l'oreille moyenne. L'infection se développe dans cette zone, provoquant des sensations incroyablement douloureuses. Selon le type d'oreille qui fait mal, une otite droite, gauche ou bilatérale est diagnostiquée. Les médecins distinguent trois stades de cette inflammation. Considérez leurs symptômes.

Exsudatif

C'est la phase initiale de l'inflammation. L'otite moyenne exsudative est souvent appelée otite catarrhale, avec les symptômes suivants:

  • l'oreille est incrustée, il y a de la pression dedans, parce que dans la section centrale est recueilli un liquide qui ne peut normalement pas s'écouler de la cavité;
  • la douleur traverse la tête, les dents, la tempe et empire la nuit;
  • la température corporelle monte à 38-39 degrés;
  • rugit dans les oreilles, l'audition se détériore;
  • des vertiges et une altération de la coordination sont possibles.

Parfois, dans l'oreille moyenne, il y a accumulation d'un liquide séreux non purulent sans manifestation claire d'inflammation. Dans de tels cas, une otite moyenne séreuse est diagnostiquée. Cela est dû à un dysfonctionnement de la trompe d'Eustache. La décharge naturelle de fluide de la cavité de l'oreille se détériore. La maladie est lente, ne cause pas de douleur aiguë, mais après avoir remarqué un bruit dans l'oreille et une diminution de l'acuité auditive, vous devez consulter un médecin pour mettre fin à la perte auditive progressive.

Pointu

Si l'otite moyenne catarrhale n'est pas traitée rapidement, la maladie se transforme en une inflammation inflammatoire suppurée. La collecte de fluide dans la cavité devient de plus en plus importante, elle appuie sur le tympan. Le patient présente les symptômes suivants:

  • la douleur augmente, la fièvre augmente;
  • pâleur, faiblesse corporelle due à une intoxication;
  • la perforation se produit - la rupture du tympan, tandis que le pus commence à s'écouler dans l'oreillette.

Chronique

Après la perforation, la douleur aux oreilles diminue, ainsi que la température corporelle. Avec le début du soulagement, le traitement ne peut pas être arrêté afin que l'otite moyenne purulente n'entre pas dans la phase chronique. Avec ce résultat, la maladie sera périodiquement activée avec une diminution de l'immunité. Cette forme ne provoque pas de douleur intense, mais de façon récurrente ou périodique, un écoulement d'oreille apparaît, les patients signalent une diminution de l'audition.

Les récidives périodiques de l'otite moyenne chronique provoquent la forme suivante de la maladie - l'otite moyenne adhésive. À ce stade, du fait de la perturbation de l'écoulement normal du fluide de l'oreille moyenne, des adhérences se forment, empêchant ainsi les osselets auditifs de bouger correctement, de sorte que le patient ressent des acouphènes constants et une diminution de l'audition.

Traitement de l'otite moyenne chez un adulte

Cette inflammation est très dangereuse pour ses complications (de la perte auditive à la méningite purulente), donc pour otite moyenne - le médecin doit déterminer ses symptômes et son traitement. Pour une guérison réussie, il est nécessaire de traiter une maladie infectieuse ayant provoqué le développement d'une inflammation de l'oreille. Pour cela, les schémas thérapeutiques incluent souvent l'utilisation d'antibiotiques et des symptômes douloureux aideront à éliminer les gouttes. De bons résultats auxiliaires sont également donnés par les remèdes à la maison pour otite moyenne avec des remèdes populaires. Parlons de l'utilisation de ces méthodes plus en détail.

Remèdes populaires à la maison

Les premiers secours seront les suivants: posez un bandage chauffant avec de la laine de coton sur l’oreille du patient ou enveloppez-le avec un foulard en laine. La chaleur aidera à réduire la douleur. Pour atténuer la condition, utilisez de tels outils:

  1. Insérez des tampons de tranches d'oignon enveloppés de coton dans l'oreille.
  2. Les oignons sont broyés en un jus de gruau pressé, chauffé à la température du corps. Pour éviter les brûlures, ajoutez quelques gouttes de légume ou de beurre à ce liquide. Ce mélange est humidifié avec un tampon qui ferme le conduit auditif.
  3. La gousse d'ail cuite est refroidie afin de ne pas se brûler et est placée dans l'oreille.

Mais il est extrêmement important de comprendre que l’oreille peut faire mal pour diverses raisons et qu’il est impossible de se soigner elle-même, dans la mesure où on ne fait qu’atténuer les effets de l’infection. Le traitement nécessaire pour éliminer les causes de la maladie n’est prescrit que par un oto-rhino-laryngologiste expérimenté, qui établira un diagnostic précis après avoir analysé les plaintes et les examens existants. Une visite chez le médecin vous évitera des complications et une déficience auditive.

Gouttes

Dans le traitement de l'otite moyenne, tel que prescrit par un médecin, des gouttes nasales sont utilisées, par exemple, Naphthyzinum, Otrivin, Nazivin ou autres. Cela supprime l'œdème de la muqueuse en rétrécissant les vaisseaux du nez, puis le liquide peut être retiré de l'oreille jusqu'au nasopharynx. Il est important de savoir qu'il est nécessaire que ces médicaments ne soient pas utilisés plus d'une semaine afin de ne pas provoquer de dépendance.

Les gouttes auriculaires à effet anti-inflammatoire à base d'alcool, telles que Oticain, Otipaks, Dropleks, contiennent de la lidocaïne dans leur composition pour soulager les douleurs aiguës. Si, selon l'analyse du fluide sécrété par l'oreille, l'agent pathogène est identifié, des gouttes avec des antibiotiques à spectre d'action dirigé sont prescrites, qui sont efficaces pour lutter contre ces micro-organismes.

En savoir plus sur la façon de choisir une oreille dans une inflammation.

Antibiotiques

Ces médicaments sont prescrits lorsque le traitement de l'otite moyenne chez l'adulte au stade aigu n'apporte pas le résultat souhaité. Le patient dans ce cas développe une intoxication du corps. Utilisez des médicaments à large spectre, par exemple, des comprimés d'amoxicilline. Pour la complexité du traitement utilisé physiothérapie. Il vise à renforcer le système immunitaire, à améliorer l'apport de sang dans la zone enflammée et à réduire l'œdème de l'oreille. En utilisant l'alternance de pression atmosphérique, le tympan est massé pour éviter l'apparition d'adhérences de l'oreille moyenne.

Traitement chez les enfants

Les enfants sont beaucoup plus susceptibles de contracter l'otite, car un plus grand nombre d'adultes souffrent de rhume et que leur trompe d'Eustache est plus étroite. Pour le traitement, des gouttes nasales (Naphthyzinum, Nasol, Galazolin, etc.) et des gouttes pour les oreilles (Otipak, Sofradeks, etc.) sont utilisées. Les antibiotiques pour l'otite moyenne chez les enfants sont utilisés strictement sous la surveillance d'un médecin. Nous soulignons que si un enfant a une otite moyenne de l'oreille moyenne, son oto-rhino-laryngologiste doit établir ses symptômes et son traitement. Donc, le temps ne manquera pas et toutes les chances sont utilisées pour que la déficience auditive ou d’autres complications ne se développent pas.

Vidéo: qu'est-ce que l'otite moyenne?

Pour comprendre le mécanisme de l'apparition d'une inflammation dans l'oreille et comprendre pourquoi l'infection affecte souvent sa section médiane, regardez une courte vidéo. La vidéo montre clairement la structure du corps. Vous verrez quelles parties de celle-ci deviennent enflammées d'otite moyenne, pourquoi une diminution temporaire de l'audition est possible avec la maladie. N'oubliez pas que dans le traitement des organes de l'audition, il est nécessaire de l'observer chez le patient afin de prévenir des complications irréversibles!

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Otite - Description, types, symptômes chez l'adulte, traitement de l'otite de l'oreille

L'otite est une maladie ORL qui est un processus inflammatoire dans l'oreille. Elle se manifeste par des douleurs à l'oreille (pulsations, ballonnements, douleurs), une augmentation de la température corporelle, une déficience auditive, des acouphènes, un écoulement muco-purulent du conduit auditif externe. La gravité du processus pathologique dépend entièrement de la virulence des micro-organismes, et l’état de la défense immunitaire de la personne joue un grand rôle.

Qu'est-ce que c'est, quels sont les premiers signes et symptômes de l'otite et comment traiter chez l'adulte sans conséquences pour l'oreille, nous étudierons plus loin dans l'article.

Qu'est-ce que l'otite moyenne?

L'otite est une lésion inflammatoire de la partie interne, moyenne ou externe de l'oreille humaine, qui se manifeste sous une forme chronique ou aiguë. La maladie se caractérise par des lésions des structures de l'oreille externe, moyenne ou interne, tandis que les patients se plaignent de manière spécifique. Les symptômes chez l'adulte dépendent de la zone d'inflammation, de l'ajout de complications locales ou systémiques.

La pathologie peut se développer à tout moment de l’année, mais le pic des visites à l’hôpital tombe en automne et en hiver, lorsque les gens n’ont pas le temps de passer du froid au chaud.

Raisons

Les causes et les symptômes de l'otite moyenne dépendent du type de maladie, de l'état immunitaire et des facteurs environnementaux. Les éléments fondamentaux de la formation de la maladie sont l'effet de la température de l'air, la pureté de l'eau utilisée pour l'hygiène et la période de l'année.

Les causes de l'otite sont:

  • Pénétration de l'infection par d'autres organes ORL - en tant que complication d'une maladie virale infectieuse concomitante;
  • Diverses maladies du nez, des sinus et du nasopharynx. Cela inclut tous les types de rhinite, la courbure du septum nasal, les végétations adénoïdes (végétation adénoïde);
  • Blessures à l'auricule;
  • Hypothermie et immunité affaiblie.

Parmi les conditions qui augmentent considérablement le risque de développer la maladie, on peut citer:

  • les allergies;
  • inflammation des voies respiratoires supérieures;
  • états d'immunodéficience;
  • effectuer des opérations chirurgicales dans la région du nasopharynx ou de la cavité nasale;
  • enfance, âge des enfants.
L'otite chez l'adulte est une maladie qui doit être prise au sérieux, connaître ses symptômes, ses conséquences et son traitement.

Types d'otite

La structure de l'oreille humaine est divisée en trois parties interdépendantes qui portent les noms suivants:

En fonction de la partie spécifique du corps où se produit le processus inflammatoire, il est habituel en médecine de distinguer trois types d'otite:

Otite externe

L'otite moyenne externe peut être limitée ou diffuse; dans certains cas, elle s'étend au tympan, elle est plus fréquente chez les patients âgés. Se produit à la suite d'une blessure mécanique ou chimique à l'oreille. Un patient souffrant d'otite externe se plaint d'une douleur lancinante à l'oreille, qui se manifeste au niveau du cou, des dents et des yeux et qui est aggravée par la parole et la mastication.

Le développement contribue à deux facteurs:

  • Infections avec un objet pointu (épingle à cheveux, cure-dent);
  • Humidité et accumulation dans le conduit auditif externe.

Cela se produit souvent lorsque l'oreille est constamment en contact avec de l'eau, par exemple lors de la nage.

Otite moyenne oreille

Avec l'otite moyenne, le processus inflammatoire se produit dans la cavité tympanique. Il existe de nombreuses formes et variantes du cours de cette maladie. Elle peut être catarrhale et purulente, perforée et non perforée, aiguë et chronique. Lorsque l'otite peut développer des complications.

Otite interne

Ce type est également appelé labyrinthite, ses symptômes peuvent varier en gravité (des poumons aux prononcés).

Les symptômes de l'otite sont similaires dans toutes les formes de la maladie, mais leur intensité et certaines caractéristiques dépendent de l'espèce.

Selon la nature de l'évolution de la maladie, on distingue les formes suivantes:

  • Épicé Se produit soudainement, a des symptômes prononcés.
  • Chronique. Le processus inflammatoire se poursuit pendant longtemps, avec des périodes d'exacerbation.

Selon les méthodes de manifestation de l'otite, on distingue les formes suivantes:

  • Purulent. Le pus s'accumule derrière le tympan.
  • Catarrhal Il y a gonflement et rougeur des tissus, il n'y a pas d'écoulement liquide ou purulent.
  • Exsudatif. Dans l'oreille moyenne, des liquides (sang ou lymphe) s'accumulent, ce qui constitue un excellent terrain fertile pour les micro-organismes.

Comment et comment traiter l'otite de l'oreille que l'oto-rhino-laryngologiste détermine en définissant le type et l'étendue de la maladie.

Symptômes de l'otite chez l'adulte

Le tableau clinique de l'otite dépend directement de la localisation du processus pathologique.

  • mal d'oreille. Ce symptôme est constamment dérangeant et est le principal qui cause le plus grand inconfort. Parfois, des douleurs apparaissent dans les dents, la tempe et la mâchoire inférieure. La raison pour le développement de cette condition dans l'otite est considérée comme une pression accrue dans la cavité de l'oreille;
  • rougeur du conduit auditif, changement de couleur du pavillon;
  • la détérioration progressive de l'audition causée par l'ouverture d'abcès et le remplissage du canal auditif avec des masses purulentes;
  • fièvre - le plus souvent une augmentation de la température corporelle, cependant, il est également une caractéristique optionnelle;
  • écoulement de l'oreille avec une otite externe sont presque toujours. Après tout, rien n’empêche le liquide inflammatoire de se démarquer.

Les symptômes de l'otite sont souvent accompagnés d'un nez qui coule, ce qui conduit à un gonflement de la muqueuse nasale et à une congestion du tube auditif.

  • Dans le cas du développement d'une otite externe purulente et locale aiguë (furoncle dans le conduit auditif), le patient se plaint de maux d'oreilles, aggravés par la pression ou par la traction.
  • Il y a aussi une douleur lors de l'ouverture de la bouche et une douleur lors de l'insertion de l'entonnoir pour examiner le conduit auditif externe.
  • Extérieurement, l'auricule est œdémateuse et rougie.
  • L'otite moyenne diffuse, infectieuse et purulente se développe à la suite d'une inflammation de l'oreille moyenne et de sa suppuration.
  • forte fièvre;
  • douleur à l'oreille (battements ou douleur);
  • diminution de la fonction auditive, qui est généralement rétablie quelques jours après les premières manifestations des symptômes;
  • nausée, malaise général, vomissements;
  • écoulement purulent des oreilles.
  • acouphènes
  • vertige
  • nausées et vomissements
  • trouble de l'équilibre
  • perte auditive.
  • Le symptôme principal de la forme aiguë est une douleur intense à l'oreille, que les patients décrivent comme une saccade ou une sensation de tir.
  • La douleur peut être très intense et augmenter en soirée.
  • L'un des signes de l'otite est ce qu'on appelle l'autophonie - la présence d'un bruit constant dans l'oreille, non associé aux sons provenant de l'extérieur, engendre une congestion de l'oreille.

L'otite moyenne aiguë doit toujours être traitée jusqu'à la fin, car le pus commencera à se répandre à l'intérieur du crâne.

  • Perte d'audition
  • Écoulement purulent périodique de l'oreille.
  • Étourdissements ou acouphènes.
  • La douleur n'apparaît que pendant les périodes d'aggravation.
  • La température peut augmenter.

Si vous avez des symptômes d'otite, vous devriez immédiatement consulter un médecin qui diagnostiquera correctement et vous dira comment traiter l'inflammation.

Des complications

Ne pensez pas que l'otite de l'oreille est un rhume inoffensif. Outre le fait qu'il éloigne une personne pendant une longue période, réduisant ainsi sa capacité de travailler pendant au moins 10 jours, il est possible que des changements irréversibles se développent avec une détérioration persistante ou une perte complète de l'audition.

Les complications suivantes peuvent survenir lorsque la maladie commence à dériver:

  • rupture du tympan (en règle générale, il faut 2 semaines pour guérir le trou formé);
  • choléostomie (prolifération tissulaire du tympan, déficience auditive);
  • destruction des osselets auditifs de l'oreille moyenne (enclume, malleus, étriers);
  • mastoïdite (inflammation du processus mastoïdien de l'os temporal).

Diagnostics

Un médecin compétent diagnostique les otites aiguës sans adaptations spéciales ni technologies innovantes. Un examen régulier de l'auricule et du conduit auditif avec un réflecteur monté sur la tête (un miroir avec un trou au centre) ou un otoscope suffit pour diagnostiquer une otite de l'oreille.

Une méthode permettant de confirmer et de clarifier le diagnostic consiste à effectuer une analyse sanguine générale dans laquelle des signes d'inflammation sont détectés (augmentation de la RSE, augmentation du nombre de leucocytes, etc.).

A partir de méthodes instrumentales utilisant la radiographie, la tomographie par ordinateur des zones temporelles.

Comment traiter l'otite moyenne chez l'adulte?

Les médicaments antibactériens (antibiotiques, sulfamides, etc.) jouent un rôle particulier dans le traitement de l'otite. Leur utilisation présente un certain nombre de caractéristiques - le médicament ne doit pas seulement agir sur les bactéries responsables de l'otite, mais également pénétrer dans le tympan.

Le traitement des modifications inflammatoires de l'auricule commence par le repos au lit. Des antibiotiques, des anti-inflammatoires, des antipyrétiques sont prescrits simultanément. La combinaison de médicaments peut traiter efficacement la pathologie.

Traitement complet de l'otite de l'oreille

Ce n'est pas un secret pour personne de savoir comment traiter une otite aiguë chez l'adulte - des gouttes dans les oreilles. C'est le remède le plus courant contre l'otite. Selon le type de maladie en utilisant différents médicaments. Les gouttes auriculaires peuvent uniquement contenir un médicament antibactérien ou être combinées - pour contenir un antibiotique et une substance anti-inflammatoire.

Il existe les types de gouttes suivants:

  • les glucocorticoïdes (Garazon, Sofradex, Dexon, Anauran);
  • ayant dans sa composition des agents anti-inflammatoires non stéroïdiens (Otinum, Otipaks);
  • antibactérien (Otofa, Tsipromed, Normaks, Fugentin).

Le traitement prend 5-7 jours.

  1. En association avec des gouttes auriculaires pour otite, les oto-rhino-laryngologistes prescrivent souvent des gouttes nasales vasoconstricteurs (Naphthyzin, Nasol, Galazolin, Otrivin, etc.), ce qui permet de supprimer le gonflement de la membrane muqueuse de la trompe d'Eustache et de réduire ainsi la charge sur le tympan.
  2. En plus des gouttes dans le complexe, des agents antihistaminiques (antiallergiques) peuvent également être prescrits, poursuivant le même objectif - l'élimination de l'œdème muqueux. Ceux-ci peuvent être des comprimés de Loratadine, Suprastin, Diazolin, etc.
  3. Des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens à base de paracétamol (panadol), d’ibuprofène (nurofène) et de nise sont prescrits pour réduire la température et les douleurs aux oreilles.
  4. Les antibiotiques pour l'otite chez les adultes sont liés au traitement de la forme modérée aiguë dans le développement de l'inflammation purulente. L’utilisation d’Augmentin a fait ses preuves. Rulid, Amoxiclav, Cefazolin sont également efficaces.

En plus de ces mesures, des procédures de physiothérapie sont utilisées:

  • UHF pour le nez;
  • traitement au laser pour la bouche du tube auditif;
  • pneumomassage orienté vers la région du tympan.

Si toutes les actions ci-dessus ne conduisent pas à une régression du processus ou si le traitement est commencé au stade de la perforation du tympan, il faut tout d'abord assurer une bonne sortie du pus de la cavité de l'oreille moyenne. Pour ce faire, nettoyez régulièrement le conduit auditif de la décharge.

Au cours de la manipulation sous anesthésie locale. Dans le tympan avec une aiguille spéciale, faites une ponction à travers laquelle le pus est prélevé. L'incision se développe indépendamment après la cessation de la décharge de pus.

Recommandations

Les recommandations du médecin doivent être strictement observées:

  • Vous ne pouvez pas auto-prescrire des médicaments, choisir la posologie, interrompre l'administration de médicaments lorsque les symptômes de l'otite disparaissent.
  • Des actions incorrectes, effectuées à leur discrétion, peuvent nuire à la santé.
  • Avant de consulter un médecin, vous ne pouvez prendre qu'une pilule de paracétamol pour réduire la douleur. Ce médicament est efficace et présente peu de contre-indications. Lorsqu'il est utilisé correctement, le paracétamol provoque rarement des effets indésirables.

Prévention

L'objectif principal de la prophylaxie contre les otites chez l'adulte est que la trompe d'Eustache ne soit pas obstruée par un mucus épais. Ce n'est pas une tâche facile. En règle générale, la rhinite aiguë est accompagnée de sécrétions liquides, mais au cours du traitement, le mucus devient souvent beaucoup plus épais et stagne dans le nasopharynx.

  1. Les foyers d'infection chronique - amygdalite, pharyngite augmentent le risque d'otite.
  2. Après le bain, surtout en eau libre, il est nécessaire de bien sécher les oreilles pour empêcher l’eau de pénétrer avec la bactérie à l’intérieur. Les gouttes antiseptiques développées, en particulier pour les personnes sujettes aux otites, sont enfouies dans les oreilles après chaque nage.
  3. Nettoyez régulièrement les oreilles de la saleté et du soufre pour maintenir une bonne hygiène. Mais il est préférable de laisser un minimum de soufre, car il protège le conduit auditif contre la pénétration de microbes pathogènes.

En conclusion, il convient de noter que l'otite moyenne est une maladie très désagréable. Ne pensez pas que tous les symptômes disparaîtront d'eux-mêmes. Assurez-vous de contacter votre médecin dès l'apparition des premiers signes. Les gens traitent souvent l'otite moyenne avec une frivolité déraisonnable, sans se rendre compte que les complications de cette infection peuvent avoir les conséquences les plus graves.

En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

Gouttes de nez à l'aloès: meilleures recettes et règles d'utilisation

Rhinite

Nez qui coule, rhinite, sinusite se développe souvent dans le contexte du rhume. Pour le traitement de ces pathologies, vous pouvez utiliser des méthodes de traitement non traditionnelles.

Se gargariser à la propolis

Toux

Chaque personne devait avoir mal à la gorge ou mal à la gorge. Il se produit lorsqu'une maladie virale se développe dans le système respiratoire. Elle peut également se produire à la suite de réactions allergiques, d'un étirement excessif des ligaments ou à la suite de blessures.