Principal / Toux

Amygdalite chronique: photo, symptômes et traitement chez l'adulte

Toux

L'amygdalite est une maladie infectieuse-allergique dans laquelle le processus inflammatoire est localisé dans les amygdales. Sont également impliqués les tissus lymphoïdes voisins du pharynx - amygdales laryngée, nasopharyngienne et linguale.

L'amygdalite chronique est une maladie assez courante, due au fait que de nombreuses personnes ne la considèrent pas comme une maladie grave et peut facilement être ignorée. Cette tactique est très dangereuse, car une source permanente d'infection dans le corps prendra périodiquement la forme d'un angor aigu performances, détériorer la santé globale.

Comme cette maladie peut déclencher l'apparition de complications dangereuses, tout le monde devrait connaître les symptômes de l'amygdalite chronique, ainsi que les bases du traitement chez l'adulte (voir photo).

Raisons

Qu'est ce que c'est L'amygdalite chez les adultes et les enfants survient lorsque les amygdales sont infectées. Le "blâme" le plus commun dans l'apparition de cette maladie bactérie: streptocoques, staphylocoques, entérocoques, pneumocoques.

Mais certains virus peuvent également provoquer une inflammation des glandes, par exemple les adénovirus, le virus de l'herpès. Parfois, la cause du développement de l'inflammation des amygdales sont les champignons ou la chlamydia.

Un certain nombre de facteurs peuvent contribuer au développement d’une amygdalite chronique:

  • amygdalites fréquentes (inflammation aiguë des amygdales);
  • violation de la fonction de la respiration nasale en raison de la courbure de la cloison nasale, de la formation de polypes dans la cavité nasale, avec hypertrophie de la végétation adénoïde et d'autres maladies;
  • l'apparition de foyers d'infection dans les organes les plus proches (carie, sinusite purulente, adénoïdite, etc.);
  • immunité réduite;
  • réactions allergiques fréquentes pouvant être à la fois une cause et une conséquence de la maladie, etc.

L'amygdalite chronique débute le plus souvent après un mal de gorge. Dans le même temps, l'inflammation aiguë dans les tissus des amygdales ne subit pas de développement inverse complet, le processus inflammatoire se poursuit et devient chronique.

Il existe deux formes principales d'amygdalite:

  1. Forme compensée - lorsqu'il n'y a que des signes locaux d'inflammation des amygdales.
  2. Forme décompensée - lorsqu'il existe des signes locaux et généraux d'inflammation chronique des amygdales: abcès, péritonsillite.

L'amygdalite compensée chronique se manifeste sous la forme de rhumes fréquents et, en particulier, d'angine de poitrine. Pour que cette forme ne devienne pas décompensée, il est nécessaire d'éteindre rapidement le centre de l'infection, c'est-à-dire de ne pas laisser le froid suivre son cours, mais de suivre un traitement complexe.

Signes chez les adultes

Les principaux signes d’amygdalite chronique chez l’adulte incluent:

  • maux de gorge persistants (modérés à très graves);
  • douleur dans les glandes;
  • gonflement du nasopharynx;
  • embouteillages dans la gorge;
  • réactions inflammatoires dans la gorge sur les aliments et les liquides froids;
  • la température corporelle ne diminue pas pendant longtemps;
  • odeur d'haleine;
  • faiblesse et fatigue.

Un signe de la maladie peut également être l'apparition de douleurs tiraillantes au niveau du genou et du poignet et, dans certains cas, un essoufflement.

Symptômes de l'amygdalite chronique

La forme simple de l'amygdalite chronique se caractérise par la faible présence de symptômes. Un adulte s'inquiète de la sensation de corps étranger ou d'une gêne lors de la déglutition, des picotements, de la sécheresse, de la mauvaise haleine, la température peut atteindre des valeurs subfébriles. Amygdales enflammées et élargies. En dehors de l'exacerbation, il n'y a pas de symptômes communs.

Caractérisé par des maux de gorge fréquents (jusqu'à 3 fois par an) avec une période de récupération prolongée, qui s'accompagne de fatigue, de malaise, de faiblesse générale et d'une légère augmentation de la température.

Dans la forme allergique toxique de l'amygdalite chronique, l'amygdalite se développe plus souvent 3 fois par an, souvent compliquée par une inflammation des organes et des tissus voisins (abcès paratonsaire, pharyngite, etc.). Le patient ressent constamment de la faiblesse, de la fatigue et du malaise. La température corporelle reste sous-fébrile pendant une longue période. Les symptômes d'autres organes dépendent de la présence de certaines maladies associées.

Les conséquences

Avec un long cours et l'absence d'un traitement spécifique de l'amygdalite chronique, les effets se produisent dans le corps d'un adulte. La perte de la capacité des amygdales à résister à l'infection entraîne la formation d'abcès paratonsillar et une infection des voies respiratoires, ce qui entraîne l'apparition d'une pharyngite et d'une bronchite.

L'amygdalite chronique joue un rôle important dans l'apparition de maladies telles que le rhumatisme, la périarthrose, la polyarthrite, la dermatomyosite, le lupus érythémateux systémique, la sclérodermie, la vascularite hémorragique. En outre, des maux de gorge persistants entraînent des maladies cardiaques telles que l'endocardite, la myocardite et des malformations cardiaques acquises.

Le système urinaire humain étant le plus susceptible aux complications des maladies infectieuses, la pyélonéphrite est une conséquence grave de l’amygdalite chronique. En outre, une cholécystite et une polyarthrite se forment, le système locomoteur est perturbé. Une glomérulonéphrite, une petite chorée, un abcès paratonnaire, une endocardite septique et une sepsie se développent dans les foyers d'infection chroniques.

Exacerbation de l'amygdalite chronique

L'absence de mesures préventives et de traitement rapide de l'amygdalite chronique entraîne diverses exacerbations de la maladie chez l'adulte. Les exacerbations les plus courantes de l'amygdalite sont les maux de gorge (amygdalite aiguë) et les abcès périamygdalien (okolomindalikovy).

Le mal de gorge se caractérise par de la fièvre (38–40 ° C et plus), des maux de gorge graves ou modérés, des maux de tête et une faiblesse générale. Souvent, il y a une douleur et une douleur intense dans les articulations et le bas du dos. La plupart des types de maux de gorge se caractérisent par une hypertrophie des ganglions lymphatiques situés sous la mâchoire inférieure. Les ganglions lymphatiques sont douloureux à la palpation. La maladie est souvent accompagnée de frissons et de fièvre.

Avec un traitement approprié, la période aiguë dure de deux à sept jours. Une rééducation complète nécessite beaucoup de temps et une surveillance médicale constante.

Prévention

Pour prévenir cette maladie, il est nécessaire de veiller à ce que la respiration nasale soit toujours normale, afin de traiter toutes les maladies infectieuses rapidement. Après un mal de gorge, le lavage prophylactique des lacunes et la lubrification des amygdales doivent être effectués avec les médicaments que le médecin vous recommandera. Dans ce cas, vous pouvez utiliser 1% d'iode-glycérine, 0,16% de Gramicidine - Glycérine, etc.

Il est également important en général un durcissement régulier, ainsi que le durcissement de la muqueuse pharyngée. Pour cela, les gargarismes du matin et du soir sont présentés avec de l’eau à la température ambiante. Le régime devrait contenir des aliments et des aliments riches en vitamines.

Traitement de l'amygdalite chronique

Aujourd'hui, dans la pratique médicale, il n'y a pas beaucoup de méthodes pour le traitement de l'amygdalite chronique chez les adultes. Traitement médicamenteux, traitement chirurgical et physiothérapie usagés. En règle générale, les méthodes sont combinées dans différentes versions ou alternativement.

Le traitement de l’amygdalite chronique est appliqué localement, quelle que soit la phase du processus, il comprend les composants suivants:

  1. Laver les lacunes des amygdales pour éliminer le contenu purulent et rincer le pharynx et la cavité buccale avec des solutions de cuivre-argent ou physiologiques avec addition d'antiseptiques (Miramistin, chlorhexidine, furatsiline). Le traitement dure au moins 10 à 15 séances.
  2. Des antibiotiques;
  3. Probiotiques: Hilak forte, Linex, Bifidumbacterin pour prévenir la dysbiose, qui peut se développer tout en prenant des antibiotiques.
  4. Les médicaments qui ont un effet atténuant et éliminent les symptômes tels que la sécheresse, les maux de gorge, les maux de gorge. Le moyen le plus efficace est une solution à 3% de peroxyde d'hydrogène, qui doit se gargariser 1 à 2 fois par jour. En outre, le médicament peut être utilisé sur la base de la propolis sous forme de spray (Proposol).
  5. Aux fins de la correction de l'immunité générale, Irs-19, Bronhomunal, Ribomunyl peuvent être utilisés conformément aux prescriptions d'un immunologiste.
  6. Physiothérapie (UHF, tubos);
  7. Assainissement de la bouche, du nez et des sinus paranasaux.

Pour augmenter les défenses de l'organisme, on utilise des vitamines, de l'aloès, du vitré et des FIBS. Pour guérir une fois pour toutes les amygdalites chroniques, vous devez suivre une approche intégrée et écouter les recommandations du médecin.

Physiothérapie

Les procédures de physiothérapie sont toujours prescrites dans le contexte du traitement conservateur et quelques jours après la chirurgie. Il y a quelques décennies, ces méthodes étaient centrées sur: elles essayaient de traiter une amygdalite chronique par ultrasons ou par rayonnement ultraviolet.

La thérapie physique donne de bons résultats, mais il ne peut s'agir d'un traitement de base. En tant que traitement adjuvant, son effet est indiscutable. Par conséquent, les méthodes de traitement physiothérapeutiques de l’amygdalite chronique sont utilisées dans le monde entier et de manière extensive.

Trois méthodes sont considérées comme les plus efficaces: ultrasons, UHF et irradiation ultraviolette. Ils sont principalement utilisés. Ces procédures sont prescrites presque toujours au cours de la période postopératoire, lorsque le patient est déjà sorti de l'hôpital et transféré en traitement ambulatoire.

Enlèvement des amygdales dans l'amygdalite chronique: critiques

Parfois, les médecins opèrent et retirent les amygdales, une procédure appelée amygdalectomie. Mais une telle procédure nécessite des preuves. Ainsi, l'ablation des amygdales est réalisée dans les cas d'abcès paratonsaire récidivant et dans certaines maladies associées. Néanmoins, il n’est pas toujours possible de guérir les médicaments pour traiter l’amygdalite chronique. Dans de tels cas, il vaut la peine de penser à la chirurgie

Dans les 10-15 minutes sous anesthésie locale, les amygdales sont enlevées avec une boucle spéciale. Après l'opération, le patient doit rester au lit pendant plusieurs jours et ne prendre que des liquides froids ou des aliments pâteux non irritants. Après 1-2 semaines, la plaie postopératoire guérit.

Nous avons recueilli des critiques sur l'élimination des amygdales dans l'amygdalite chronique laissées par les utilisateurs sur Internet.

  1. J'ai enlevé les amygdales il y a 3 ans, pas désolé! La gorge peut être douloureuse (pharyngite), mais très rarement et pas du tout comme avant! La bronchite est souvent une complication d'un rhume (mais ce n'est pas du tout ce que les amygdales me font souffrir! Angine était une fois par mois, douleur éternelle, pus dans la gorge, fièvre, larmes! Il y avait des complications au cœur et aux reins. Si vous n'êtes pas négligés, cela n'a aucun sens, il suffit de marcher quelques fois par an pour aller à Laura et c'est tout...
  2. Supprimer et ne pense pas. Dans son enfance, elle était malade tous les mois, avec une forte fièvre, des problèmes cardiaques avaient commencé et son immunité s'était affaiblie. Supprimé après 4 ans. Elle a cessé de souffrir, parfois seulement sans fièvre, mais son cœur était faible. La jeune fille, qui avait également constamment mal à la gorge et qui ne se faisait jamais opérer, a commencé à souffrir de rhumatisme. Elle a maintenant 23 ans et se déplace avec des béquilles. Mon grand-père a été supprimé à l'âge de 45 ans, plus dur que pendant l'enfance, mais les amygdales enflammées entraînent des complications graves. Trouvez donc un bon médecin et supprimez-le.
  3. J'ai fait l'opération en décembre et je ne l'ai jamais regretté. J'ai oublié ce qu'est la température constante, la congestion constante de la gorge et bien plus encore. Bien sûr, il est nécessaire de lutter pour les amygdales jusqu'à la fin, mais si elles sont déjà devenues une source d'infection, nous devons nous en séparer sans équivoque.
  4. J'ai été enlevé à l'âge de 16 ans. Sous anesthésie locale, ils étaient toujours attachés à une chaise à l'ancienne, se couvraient les yeux pour ne plus rien voir et étaient coupés. La douleur est terrible. Elle a ensuite eu très mal à la gorge, elle ne pouvait pas parler, elle ne pouvait pas l’avoir non plus, et le saignement s’ouvrait également. Maintenant, probablement pas si douloureusement et plus professionnellement fait. Mais j'ai oublié un mal de gorge, ce n'est que récemment que j'ai commencé à tomber un peu malade. Mais c'est de ma faute. Nous devons prendre soin de nous-mêmes.
  5. J'ai eu mes amygdales excisées à 35 ans, après des années de maux de gorge douloureux et sans fin, de rinçages et d'antibiotiques. Arrivé au point, elle a demandé un otolaryngologist d'opération. C'était malade, mais pas pour longtemps et - voila! Ni les maux de gorge, ni les maux de gorge, seulement dans la première année après l'opération, essayez de ne pas boire froid et de boire des immunostimulants. Ça me fait plaisir.

Les gens ont tendance à craindre que l'élimination des amygdales puisse affaiblir le système immunitaire. Après tout, l’amygdale est l’une des principales portes protectrices lorsqu’elle pénètre dans le corps. Ces craintes sont justifiées et justifiées. Cependant, il faut comprendre que dans un état d'inflammation chronique des amygdales ne sont pas capables d'accomplir leur travail et deviennent seulement un foyer d'infection dans le corps.

Comment traiter une amygdalite chronique à la maison

Lors du traitement de l'amygdalite à domicile, il est important d'être le premier à augmenter l'immunité. Plus tôt l’infection ne sera pas possible et où elle se développera, plus vite vous pourrez retrouver un état de santé normal.

Comment et quoi traiter une maladie à la maison? Considérez des recettes communes:

  1. Dans l'inflammation chronique des amygdales, prendre les feuilles fraîches de la mère et de la belle-mère, laver, hacher, presser le jus trois fois, ajouter une quantité égale de jus d'oignon et de vin rouge (ou de cognac dilué: 1 cuillère à soupe pour 0,5-1 verre d'eau). Mélange au réfrigérateur, agiter avant utilisation. Prendre 3 fois par jour et 1 cuillère à soupe, diluée avec 3 cuillères à soupe d'eau.
  2. Deux grosses gousses d'ail non encore germées, broyées, faites bouillir un verre de lait et versez-y du gruau à l'ail. Après un certain temps, l’infusion doit être drainée et gargarisée avec la solution chaude obtenue.
  3. Teinture de propolis sur l'alcool. Préparé comme suit: 20 grammes de produit broyé et versé 100 ml d'alcool pur. Il est nécessaire d'insister sur le médicament dans un endroit sombre. Prendre trois fois par jour pendant 20 gouttes. La teinture peut être mélangée avec du lait tiède ou de l'eau.
  4. Tout ce dont vous avez besoin, c'est 10 fruits d'argousier chaque jour. Ils devront être pris 3 à 4 fois, à chaque fois, avant de bien rincer la gorge. Mâchez lentement et mangez le fruit - et l'amygdalite commencera à passer. Elle devrait être traitée pendant 3 mois et la méthode peut être utilisée par les enfants et les adultes.
  5. Coupez 250 g de betteraves, ajoutez 1 c. vinaigre, dates brassées environ 1-2 jours. Les boues peuvent enlever. La teinture obtenue gargarise la bouche et la gorge. Une ou deux c. recommander un verre.
  6. Millefeuille Il est nécessaire de brasser 2 cuillères à soupe de matières premières à base de plantes dans un verre d'eau bouillante. Couvrir et laisser infuser pendant une heure. Après filtrage. La perfusion est utilisée dans le traitement des remèdes populaires pour l’amygdalite chronique pendant la période de son exacerbation. Se gargariser 4 à 6 fois par jour.
  7. Mélanger une cuillère à soupe de jus de citron avec une cuillère à soupe de sucre et prendre trois fois par jour. Cet outil aidera à améliorer la santé et aidera également à se débarrasser de l'amygdalite. En outre, pour se gargariser avec une amygdalite, il est recommandé d'utiliser du jus de canneberge au miel, du jus de carotte chaud, une infusion de kombucha de 7 à 9 jours et une décoction d'hypericum.

Comment traiter l'amygdalite chronique? Renforcez l'immunité, mangez bien, buvez beaucoup d'eau, rincez et lubrifiez la gorge, si l'état le permet, ne vous précipitez pas avec des antibiotiques et, surtout, ne vous précipitez pas pour couper les amygdales. Ils peuvent encore vous être utiles.

Amygdalite chronique et ses exacerbations

L'amygdalite chronique est un processus inflammatoire chronique qui affecte les amygdales palatines dans la gorge humaine. L'inflammation se développe sous l'influence d'un certain nombre de facteurs défavorables - hypothermie sévère, diminution des défenses immunitaires et de la résistance du corps et réactions allergiques. Cet effet active les micro-organismes qui se trouvent constamment sur les amygdales chez une personne souffrant d’amygdalite chronique. En conséquence, le patient développe un mal de gorge et un certain nombre de complications supplémentaires, qui peuvent être à la fois locales et générales.

L'anneau lymphatique et pharyngé est composé de sept amygdales: amygdales linguale, pharyngée et laryngée, non appariées, ainsi que d'amygdales appariées - palatine et tubaire. De toutes les amygdales, les amygdales palatines sont le plus souvent enflammées.

Les amygdales sont un organe lymphoïde impliqué dans la formation de mécanismes assurant une protection immunobiologique. Les amygdales les plus actives remplissent de telles fonctions chez les enfants. Par conséquent, la formation d'immunité devient une conséquence des processus inflammatoires dans les amygdales palatines. Mais, parallèlement, les experts nient que l’élimination des amygdales palatines puisse nuire au système immunitaire humain dans son ensemble.

Causes de l'amygdalite chronique

Dans le processus d'inflammation récurrente des amygdales, qui sont causées par les effets d'infections bactériennes, l'immunité humaine est affaiblie et une amygdalite chronique se développe. L'amygdalite chronique survient le plus souvent à la suite d'une exposition aux adénovirus, au streptocoque du groupe A et au staphylocoque. De plus, si le traitement de l'amygdalite chronique est mal effectué, le système immunitaire peut également en souffrir, ce qui aggrave l'évolution de la maladie. En outre, l’amygdalite chronique se développe en raison des manifestations fréquentes de maladies respiratoires aiguës, de scarlatine, de rachitisme et de rougeole.

L'amygdalite chronique se développe souvent chez les patients qui souffrent pendant longtemps de troubles respiratoires nasaux. Par conséquent, la maladie peut être causée par des végétations adénoïdes, une courbure prononcée du septum nasal, des caractéristiques anatomiques de la structure de la concha nasale inférieure, la présence de polypes dans le nez et d’autres causes.

En tant que facteurs contribuant au développement d’une amygdalite, il convient de noter la présence de foyers infectieux dans les organes situés à proximité. Ainsi, les causes locales d’amygdalite peuvent être les dents, les caries, la sinusite purulente, l’adénoïdite chronique.

Avant le développement de l'amygdalite chronique peut entraîner un dysfonctionnement du système immunitaire humain, les manifestations allergiques.

Parfois, la cause du développement ultérieur d’une amygdalite chronique est une angine de poitrine, traitée sans rendez-vous avec un spécialiste ORL. Dans le processus de traitement d'un mal de gorge, le patient doit obligatoirement adhérer à un régime alimentaire particulier, sans manger de plats irritant les muqueuses. En outre, vous devez absolument arrêter de fumer et ne pas boire d'alcool.

Symptômes de l'amygdalite chronique

Les symptômes de l'amygdalite de forme chronique, une personne ne peut pas détecter immédiatement, mais déjà dans le processus de développement de la maladie.

Les symptômes de l'amygdalite chronique chez un patient sont principalement exprimés par une sensation de gêne grave dans la gorge - une personne peut sentir la présence constante d'une bosse. Peut-être un sentiment de crudité ou mal à la gorge.

Une odeur désagréable se dégage de la bouche car il se produit une décomposition progressive du contenu des lacunes et une libération de pus par les amygdales. En outre, les symptômes de l'amygdalite sont la toux, le malaise et la fatigue. Une personne accomplit un travail régulier avec difficulté, étant exposée à des crises de faiblesse. Parfois, la température peut augmenter, alors que la période d’augmentation des indicateurs de température corporelle dure très longtemps et qu’elle augmente plus près du soir.

En tant que symptômes objectifs de l’amygdalite, les médecins distinguent la présence, dans les antécédents du patient, de maux de gorge fréquents, d’engorgements purulents et caséeux dans les lacunes des amygdales, d’œdèmes des arcs palatins. L'hyperthermie des poignées est également exprimée, car la circulation du sang et de la lymphe est perturbée près du foyer de l'inflammation. Le patient note la douleur dans les amygdales, augmentant leur sensibilité. De telles manifestations peuvent perturber une personne pendant longtemps. En outre, le patient a augmenté les ganglions lymphatiques régionaux. Si vous effectuez leur palpation, le patient note la manifestation d'une douleur faible.

L'amygdalite chronique peut être accompagnée de maux de tête, de légères douleurs à l'oreille ou de malaises à l'oreille.

Amygdalite chronique

En médecine, deux formes différentes d'amygdalite sont définies. Lorsqu’il est comprimé, il se forme en présence de symptômes exclusivement locaux d’inflammation des amygdales. Dans ce cas, en raison de la fonction de barrière des amygdales, ainsi que de la réactivité de l'organisme, l'inflammation locale est équilibrée, de sorte que la personne ne réagit pas de manière générale. Ainsi, la fonction de protection des amygdales est efficace et les bactéries ne se propagent plus. Par conséquent, la maladie n'est pas particulièrement prononcée.

En même temps, avec la forme décompensée, des symptômes locaux d’amygdalite apparaissent également, ainsi que des abcès paratoniques, amygdalite, réactions pathologiques amygdalogéniques, ainsi que d’autres affections d’un certain nombre de systèmes et d’organes peuvent se développer simultanément.

Il est important de noter que dans toutes les formes d'amygdalite chronique, tout le corps peut être infecté et développer une réaction allergique étendue.

Complications de l'amygdalite chronique

Si les symptômes de l'amygdalite chronique se manifestent longtemps chez le patient et en l'absence de traitement adéquat, des complications graves de l'amygdalite peuvent se développer. Au total, environ 55 maladies différentes peuvent apparaître comme complication d'une amygdalite.

Dans l'amygdalite chronique, les patients se plaignent très souvent de la difficulté de la respiration nasale, qui se manifeste par un gonflement constant de la muqueuse nasale et de sa cavité.

En raison du fait que les amygdales enflammées ne peuvent pas résister complètement à l'infection, elle se propage aux tissus qui entourent l'amygdale. En conséquence, la formation d'abcès paratonsillar se produit. Souvent, l’abcès paratonsyle se développe en phlegmon du cou. Cette maladie dangereuse peut être fatale.

L'infection peut également affecter progressivement les voies respiratoires sous-jacentes, entraînant la manifestation d'une bronchite et d'une pharyngite. Si le patient présente une amygdalite chronique décompensée, les modifications des organes internes sont les plus prononcées.

Un grand nombre de complications diverses des organes internes résultant d'une amygdalite chronique sont diagnostiquées. Ainsi, l’effet des amygdalites chroniques sur la manifestation et l’évolution ultérieure des maladies du collagène, notamment le rhumatisme, le lupus érythémateux disséminé, la dermatomyosite, la vascularite hémorragique, la sclérodermie, la périarthrose, la polyarthrite, a été prouvé.

En raison de la fréquente angine de poitrine chez un patient, une maladie cardiaque peut se développer avec le temps. Dans ce cas, l'apparition de malformations cardiaques acquises, endocardites, myocardites.

Le tractus gastro-intestinal est également sujet aux complications dues à la propagation d'infections des amygdales enflammées. Ceci est lourd avec le développement de la gastrite, l'ulcère peptique, la duodénite, la colite.

La manifestation de la dermatose est également très souvent causée précisément par une amygdalite chronique survenue précédemment chez un patient. Cette thèse est confirmée notamment par le fait que l’amygdalite chronique est très souvent diagnostiquée chez les personnes atteintes de psoriasis. Dans le même temps, il existe une relation claire entre les exacerbations de l'amygdalite et l'activité de l'évolution du psoriasis. Il existe une opinion selon laquelle le traitement du psoriasis devrait nécessairement inclure une amygdalectomie.

Les modifications pathologiques des amygdales sont souvent associées à des maladies pulmonaires non spécifiques. Dans certains cas, la progression de l’amygdalite chronique contribue à l’exacerbation de la pneumonie chronique et aggrave considérablement l’évolution de la maladie. En conséquence, selon les pneumologues, afin de réduire le nombre de complications liées à des affections pulmonaires chroniques, le foyer de l’infection dans les amygdales devrait être rapidement éliminé.

Les amygdalites chroniques peuvent également être des maladies des yeux. L'empoisonnement du corps humain avec des toxines libérées en raison du développement d'une amygdalite chronique peut affaiblir considérablement le système d'hébergement de l'œil. Par conséquent, afin de prévenir la myopie, il est nécessaire d’éliminer la source de l’infection à temps. L'infection à streptocoque dans l'amygdalite chronique peut provoquer le développement de la maladie de Behcet, dont les symptômes sont des lésions oculaires.

De plus, lors d'amygdalites chroniques prolongées, le foie peut être affecté, ainsi que le système biliaire. Parfois, une maladie rénale est également notée, provoquée par une amygdalite chronique prolongée.

Dans certains cas, les patients atteints d'une amygdalite chronique ont été confrontés à divers troubles neuro-endocriniens. Une personne peut perdre du poids de façon dramatique ou prendre du poids, son appétit est visiblement perturbé, il y a une soif constante. Les femmes souffrent de désordres du cycle mensuel, la puissance peut diminuer chez les hommes.

Avec le développement d'une infection focale dans les amygdales palatines, il y a parfois un affaiblissement de la fonction du pancréas, qui conduit finalement au processus de destruction de l'insuline. Cela peut conduire au développement du diabète. De plus, il y a un dysfonctionnement de la glande thyroïde, ce qui provoque un niveau élevé de formation d'hormones.

En outre, la progression de l’amygdalite chronique peut affecter la survenue d’états immunodéficitaires.

Si une amygdalite chronique se développe chez les jeunes femmes, elle peut alors affecter le développement des organes de reproduction. Très souvent, l'amygdalite chronique chez les enfants est exacerbée pendant l'adolescence et passe de la forme compensée à la forme décompensée. C'est pendant cette période que l'enfant active les systèmes endocrinien et reproducteur. Par conséquent, il y a diverses violations dans ce processus.

Ainsi, il convient de garder à l'esprit que lorsqu'une personne a une amygdalite chronique, une variété de complications peut se développer. Il s'ensuit que le traitement de l'amygdalite chronique chez les enfants et les adultes doit être effectué de manière opportune et uniquement après un diagnostic correct et une ordonnance du médecin traitant.

Diagnostic de l'amygdalite chronique

Le processus de diagnostic consiste à examiner l'historique et les plaintes du patient concernant les manifestations de la maladie. Le médecin examine soigneusement les amygdales et effectue également l'inspection et la palpation des ganglions lymphatiques. En raison du fait que l'inflammation des amygdales peut déclencher le développement d'une personne souffrant de complications très graves, le médecin ne se limite pas à un examen local, il analyse également le contenu des lacunes. Pour prendre le matériel nécessaire à une telle analyse, la langue est éloignée à l'aide d'une spatule et l'amygdale est pressée. Si cela provoque la sécrétion de pus principalement dans la consistance muqueuse et avec une odeur désagréable, alors on peut supposer qu'il s'agit dans ce cas d'un diagnostic d'amygdalite chronique. Cependant, même l'analyse de ce matériel ne peut pas indiquer avec précision que le patient a exactement une amygdalite chronique.

Afin d'établir avec précision le diagnostic, le médecin est guidé par la présence d'anomalies chez le patient. Tout d’abord, c’est l’épaississement des arcs palatins et la présence d’hyperthermie, ainsi que la détermination des adhérences cicatricielles entre les amygdales et les arcs palatins. Dans les amygdales chroniques, les amygdales semblent relâchées ou modifiées par une cicatrice. Dans les interstices des amygdales il y a du pus ou des bouchons caséo-purulents

Traitement de l'amygdalite chronique

À l'heure actuelle, il existe relativement peu de traitements pour l'amygdalite chronique. Dans le processus de développement de changements dégénératifs dans les amygdales du ciel, le tissu lymphoïde constituant les amygdales normales et saines est remplacé par du tissu cicatriciel conjonctif. En conséquence, le processus inflammatoire est aggravé et l'intoxication de l'organisme dans son ensemble se produit. En conséquence, les microbes pénètrent dans l’ensemble de la muqueuse des voies respiratoires supérieures. Par conséquent, le traitement de l'amygdalite chronique chez les enfants et les patients adultes doit être orienté vers les effets sur les voies respiratoires supérieures dans leur ensemble.

Assez souvent, parallèlement à l'amygdalite chronique, se développe une forme chronique de pharyngite, qui devrait également être prise en compte dans le processus de prescription thérapeutique. Lorsque l'exacerbation de la maladie en premier lieu, il est nécessaire d'éliminer les manifestations de l'angine de poitrine et ensuite, vous pouvez traiter directement l'amygdalite. Dans ce cas, il est important de procéder à une réorganisation complète de la membrane muqueuse des voies respiratoires supérieures, après quoi un traitement est effectué pour restaurer la structure des amygdales et stabiliser le fonctionnement du système immunitaire.

Dans l’exacerbation de la forme chronique de la maladie, la décision de traiter un traitement pour l’angine doit être prise exclusivement par un médecin. Dans les premiers jours de traitement, il est souhaitable d’observer le repos au lit. La thérapie complexe comprend des antibiotiques, sélectionnés en fonction de leur sensibilité individuelle. Les lacunes des amygdales sont lavées à l'aide de dispositifs spéciaux avec une solution de Furacilin, une solution à 0,1% de chlorure d'iode. Après cela, les lacunes sont éliminées avec 30% d'extrait alcoolique de propolis.

En outre, les méthodes physiques de traitement sont largement utilisées: rayonnement ultraviolet, traitement par micro-ondes, phonophorèse des vitamines, lidaza. Aujourd'hui, d'autres nouvelles méthodes progressives de traitement de l'amygdalite sont souvent utilisées.

Parfois, le médecin traitant peut décider de procéder à une ablation chirurgicale des amygdales - amygdalectomie. Cependant, pour enlever les amygdales, il est nécessaire d’obtenir d’abord une indication claire. Ainsi, une intervention chirurgicale est indiquée dans les abcès paratonnaires récidivants, ainsi que dans la présence de certaines maladies concomitantes. Par conséquent, si l'amygdalite chronique ne se déroule pas sans incident, il est conseillé de prescrire un traitement d'association conservateur.

Il existe plusieurs contre-indications à l’amygdalectomie: l’opération ne doit pas être pratiquée chez les patients atteints de leucémie, hémophilie, tuberculose évolutive, cardiopathie, néphrite et autres affections. Si l'opération ne peut être effectuée, une méthode de traitement cryogénique est parfois recommandée pour le patient.

Prévention de l'amygdalite chronique

Pour prévenir cette maladie, il est nécessaire de veiller à ce que la respiration nasale soit toujours normale, afin de traiter toutes les maladies infectieuses rapidement. Après un mal de gorge, le lavage prophylactique des lacunes et la lubrification des amygdales doivent être effectués avec les médicaments que le médecin vous recommandera. Dans ce cas, vous pouvez utiliser 1% d'iode-glycérine, 0,16% de Gramicidine - Glycérine, etc.

Il est également important en général un durcissement régulier, ainsi que le durcissement de la muqueuse pharyngée. Pour cela, les gargarismes du matin et du soir sont présentés avec de l’eau à la température ambiante. Le régime devrait contenir des aliments et des aliments riches en vitamines.

Amygdalite chez l'adulte - Description, symptômes et traitement, causes, photo et premiers signes

L'amygdalite est une inflammation des amygdales due aux effets de bactéries ou de virus sur le tissu lymphoïde. Au fur et à mesure que la maladie progresse, le foyer de l'inflammation peut se propager davantage et affecter les tissus mous environnants. La maladie peut prendre une forme aiguë et chronique. Amygdalite aiguë est le nom bien connu "angine", mais chronique est une maladie infectieuse de nature générale. Ensuite, réfléchissez à ce que cela représente pour la maladie, quels sont les premiers symptômes de l’angine et les méthodes de traitement chez l’adulte.

Qu'est-ce que l'amygdalite?

L'amygdalite (amygdalite) est une maladie infectieuse qui affecte une ou plusieurs amygdales, souvent palatines, provoquée par une infection bactérienne ou virale. Les principaux signes de maladie chez les adultes sont les maux de gorge et les odeurs désagréables de la bouche. Si vous regardez la gorge du patient avec une amygdalite, vous pouvez voir des amygdales palatines élargies et enflammées avec une surface lâche, dont les vides sont remplis de bouchons purulents. Les amygdales peuvent se développer à un point tel qu'elles ferment complètement la lumière de la gorge.

Les amygdales sont essentielles à la fonction défensive du corps. Ce sont les glandes qui constituent la première barrière contre les virus et les bactéries qui tentent de pénétrer dans la gorge ou le nez. Le système immunitaire n'est pas toujours capable de faire face aux attaques de virus et de bactéries de l'environnement, et les amygdales s'enflamment. Peut-être une évolution aiguë et chronique de la maladie.

L'amygdalite est-elle contagieuse?

Oui L'amygdalite est une maladie avec un niveau accru de contagiosité. Ainsi, si l'amygdalite est d'origine infectieuse (bactérienne), elle est contagieuse à 100%. La même chose peut être dite à propos des maux de gorge viraux. Si le virus lui-même peut être transmis d'une personne à une autre, cela signifie que la possibilité de partager avec quelqu'un un mal de gorge est également présente.

L'amygdalite allergique est une seule forme d'amygdalite non infectieuse. La personne qui souffre de cette maladie est absolument sans danger pour les autres.

En ce qui concerne la sensibilité à la maladie, on peut noter qu’il n’en est pas de même pour chaque patient, déterminé dans une large mesure par l’état caractéristique de l’immunité locale de la région des amygdales. Ainsi, plus l'immunité est faible, plus le risque de maladie est élevé.

La période d'incubation de l'amygdalite peut durer de 6 à 12 heures à 2 à 4 jours. Plus les tissus affectés sont profonds, plus la progression de la maladie est difficile, plus le processus infectieux-inflammatoire progresse longtemps et plus le risque de développer des complications est élevé.

  • Amygdalite aiguë: CIM-10: J03; CIM-9: 034.0
  • Amygdalite chronique: CIM-10: J35; CIM-9: 474

Raisons

Les causes de l'amygdalite sont divers agents pathogènes:

  • Streptocoque dans la gorge;
  • Candida;
  • la chlamydia;
  • staphylocoque;
  • les adénovirus;
  • les pneumocoques;
  • moraxella;
  • virus de l'herpès;
  • Virus d'Epstein-Barr.

Vous pouvez également identifier les facteurs précédant l'apparition de la maladie. C'est:

  • immunité réduite;
  • hypothermie locale;
  • frapper dans la gorge des allergènes qui irritent les muqueuses - poussière, fumée;
  • maladies récentes qui réduisent les fonctions de protection de l'épithélium, par exemple le DRA;
  • violation de la respiration nasale;
  • surmenage;
  • le stress;
  • l'avitaminose;
  • lésion de la muqueuse;
  • sensibilisation du corps ou sensibilité accrue aux agents pathogènes de la maladie.

En outre, les réactions allergiques peuvent être à la base de l’amygdalite, qui non seulement affecte la progression de la maladie, mais entraîne souvent des complications.

Classification

En fonction de l'évolution de l'amygdalite, les médecins distinguent les amygdalites aiguës et chroniques.

Amygdalite aiguë

L'amygdalite aiguë (ou amygdalite) est une maladie infectieuse qui affecte les amygdales palatines, ainsi que les amygdales linguales, laryngées et rhino-pharyngées. Il se caractérise par une augmentation rapide de la température jusqu'à 39 ° C, des frissons, des maux de tête, des maux de gorge, aggravés par la déglutition, des douleurs dans les muscles et les articulations. Avec le mauvais traitement ou son absence, un corps affaibli ou la présence d'autres maladies chroniques, l'amygdalite aiguë peut devenir chronique, caractérisée par des exacerbations périodiques.

L'amygdalite sur la photo ressemble à une inflammation des amygdales avec une surface poreuse recouverte de bouchons purulents

Amygdalite chronique

L'amygdalite chronique est caractérisée par le développement d'un processus inflammatoire constant dans les amygdales palatines, l'évolution de la maladie s'accompagnant d'un changement dans les périodes de rémission avec exacerbations. L'amygdalite chronique, dont les symptômes ne se manifestent pas toujours, peut entraîner le développement de divers processus pathologiques chez presque tous les systèmes et organes. Des troubles de la régulation neuro-réflexe et endocrinienne du corps peuvent entraîner une dépression, des troubles menstruels, le syndrome de Ménière, une encéphalopathie, etc.

  • amygdalite primaire: lésion aiguë des amygdales sur fond d'hypothermie générale du corps, immunité réduite, due à des effets thermiques sur le tissu de la gorge;
  • amygdalite secondaire: se développe en raison d'autres maladies (diphtérie, leucémie, scarlatine), comme complication ou symptôme concomitant d'une maladie infectieuse;
  • amygdalite spécifique (causée exclusivement par des agents infectieux).

Selon le processus de localisation, on distingue les types suivants:

  • Lacunaire - inflammation uniquement dans les lacunes;
  • lacunaire-parenchymateux - le tissu lymphoïde est impliqué dans le processus inflammatoire;
  • amygdalite parenchymateuse se développe dans le tissu lymphadénoïde;
  • sclérotique - prolifération du tissu conjonctif.

Sur la base de la nature de la lésion et de sa profondeur, les types d'amygdalite suivants sont déterminés:

Parmi les formes d'amygdalite énumérées, l'évolution la plus modérée est observée dans la forme catarrhale de la maladie et la plus grave dans sa forme nécrotique.

Symptômes de l'amygdalite

Les symptômes communs de l'amygdalite chez les adultes sont:

  • signes d'intoxication: douleurs dans les muscles, les articulations, la tête;
  • malaise;
  • douleur en avalant;
  • gonflement des amygdales palatines, du palais mou, de la luette;
  • la présence de la plaque, parfois il y a des ulcères.

Parfois, les symptômes de l’amygdalite peuvent même être une douleur à l’abdomen et aux oreilles, ainsi que l’apparition d’une éruption cutanée sur le corps. Mais le plus souvent, la maladie commence par la gorge. De plus, la douleur causée par une amygdalite est différente d'un symptôme similaire qui survient avec le SRAS ou même la grippe. L'inflammation des amygdales se fait sentir très clairement - la gorge est si douloureuse qu'il est difficile pour le patient de communiquer simplement, sans parler de manger et d'avaler.

Sur la photo - la phase courante de l'amygdalite

Symptômes de l'amygdalite aiguë:

  • mal de gorge en avalant;
  • augmentation de la température (jusqu'à 40 ° C);
  • rougeurs et amygdales élargies;
  • formations purulentes sur les amygdales (bouchons purulents);
  • douleurs et ganglions lymphatiques enflés (adénopathies);
  • maux de tête;
  • faiblesse générale.

Amygdalite chronique:

  • Les symptômes de l'amygdalite sous forme chronique sont similaires, mais un peu moins prononcés.
  • La douleur et la température sont généralement absentes.
  • il ne peut y avoir qu'une légère douleur en avalant,
  • interfère avec le mal de gorge
  • mauvaise haleine

L'état général du corps en souffre, mais pas autant que dans l'amygdalite aiguë.

  • Douleur dans les articulations;
  • Une éruption allergique sur la peau qui ne peut pas être traitée;
  • "Perdu" dans les os "
  • Coliques cardiaques faibles, dysfonctionnement du système cardiovasculaire;
  • Douleur dans les reins, troubles du système génito-urinaire.

Diagnostics

À l'examen, on note une rougeur et un gonflement de la membrane muqueuse des amygdales et des tissus adjacents (voir photo). À la palpation de l'oreille antérieure et des ganglions lymphatiques cervicaux, leur augmentation et leur sensibilité sont enregistrées.

Le diagnostic de l’amygdalite chez l’adulte est effectué selon les méthodes suivantes:

  • examen du médecin ORL, collecte des antécédents de la maladie;
  • écouvillonnage de la gorge sur la flore avec détermination de la sensibilité aux antibiotiques et aux bactériophages;
  • numération globulaire complète, analyse d'urine;
  • test sanguin pour l'antistreptolysine-O, le facteur rhumatoïde, la protéine C-réactive;
  • ECG;
  • Selon le témoignage, échographie des reins, Echo-KG, consultation d'un cardiologue, urologue.

Traitement de l'amygdalite chez les adultes

Le traitement de l'amygdalite se fait généralement en ambulatoire. Son parcours lourd nécessite une hospitalisation. Il est prescrit un régime alimentaire riche en vitamines B et C, ainsi qu’une consommation abondante pour la désintoxication.

Antiseptiques pour adultes atteints d'une amygdalite:

  • Fucorcine;
  • Proposition;
  • Bioparox;
  • La gramicidine;
  • Aqualore;
  • Oracept;
  • Tonsilotren;
  • Givalex et autres.

Pour la lubrification de la gorge à l'aide de solutions:

Si cela est justifié par l'indication, les médicaments antiviraux sont prescrits par un médecin. Souvent, les antiviraux ont un effet immunomodulateur et sont donc prescrits pour soutenir une immunité affaiblie. Mais, encore une fois, l’auto-admission de ce groupe de médicaments peut nuire à l’organisme. Le médecin traitant choisit la posologie et les variations de ces médicaments en fonction des besoins de chacun.

Antibiotiques pour l'amygdalite

La prescription d'antibiotiques (médicaments antibactériens) n'est justifiée qu'en cas de forme grave de la maladie. Cela aide généralement le corps à traiter rapidement l'agent microbien et à récupérer, mais il ne faut pas oublier que les antibiotiques sont inutiles dans le traitement des maladies virales. Cela conduit au fait que les bactéries deviennent résistantes aux antibiotiques.

Afin de sélectionner un médicament antibactérien, il est nécessaire de prélever un frottis sur les lacunes des amygdales atteintes afin de déterminer l'agent responsable de la maladie.

Comment traiter l'amygdalite chronique?

L'amygdalite chronique doit être traitée de manière globale, car c'est la seule façon de vous débarrasser de ses symptômes pendant longtemps. Lors d'une exacerbation, le même traitement est appliqué comme dans l'inflammation aiguë des amygdales. Mais pour un rétablissement complet, il est nécessaire d'éliminer non seulement les symptômes de la forme xp de la maladie, mais également ses causes.

Si vous avez un mal de gorge chronique, le traitement avec ce traitement est le même qu'avec le traitement aigu, mais avec certaines caractéristiques:

  1. Les antibiotiques sont prescrits en déterminant l'analyse de l'agent pathogène, mais le déroulement de leur réception est plus long.
  2. La prévention des exacerbations est très importante. Il est nécessaire de mener une vie saine, d'éviter l'hypothermie, de surveiller la nutrition et de prendre toutes les mesures nécessaires pour renforcer et protéger le corps.
  3. Les immunostimulants et les probiotiques sont recommandés pour ne pas boire pendant les exacerbations, mais pour la prévention pendant les périodes où le risque d'infection est trop élevé.
  4. Se gargariser avec une amygdalite chronique n'est pas toujours souhaitable, car des trous purulents se trouvent dans les interstices, qui sont trop étroitement reliés au tissu lymphoïde. Plus efficace dans cette situation de lavage.
  5. Il est conseillé un traitement radical. Dans ce cas, les amygdales sont enlevées par des moyens chirurgicaux ou autres, ce qui permet de minimiser la fréquence des exacerbations.

Gargarisme pour amygdalite

Le gargarisme peut être fait indépendamment à la maison. Il existe un grand choix de produits pouvant être achetés dans les pharmacies ou préparés par vous-même.

Il est très efficace d'appliquer les solutions suivantes pour le rinçage:

  • Chlorophyllipt;
  • Hexorale;
  • Chlorhexidine;
  • La furaciline;
  • Bicarmint;
  • L'iodinol;
  • Lugol.

À la maison, vous pouvez utiliser:

  1. Laver la gorge avec de l'extrait de propolis. Il est vendu dans une pharmacie, ce n'est pas cher. Il a un très bon effet antiseptique et nettoie les amygdales des bouchons purulents et de la plaque. Il a également un effet analgésique sur la muqueuse buccale.
  2. Se gargariser avec du sel. Méthode de préparation: ajoutez une demi-cuillère à café de sel dans un verre d'eau à la température ambiante. Remuer. Rincer aussi souvent que possible. Vous pouvez ajouter une demi-cuillère à café de soda, puis le rinçage aura un effet anti-inflammatoire plus prononcé.
  3. 15 g de chélidoine finement hachée versez de l’eau bouillante, laissez infuser 10-15 minutes. Rincer avec une solution tiède - avant chaque procédure, il est souhaitable de la réchauffer un peu.

Physiothérapie:

  • inhalations avec décoctions à base de plantes (calendula, camomille);
  • phonophorèse - traitement par ultrasons;
  • UHF-thérapie;
  • irradiation ultraviolette;
  • thérapie au laser.

Ces méthodes sont utilisées uniquement en combinaison avec la thérapie principale. Ils ne sont pas destinés à l'autotraitement des amygdalites.

L'absence de résultats de plusieurs traitements intensifs pour l'amygdalite chronique, les récidives fréquentes (de 2 à 4 par an) de la maladie, ainsi que les signes de lésions rhumatismales d'autres organes (cœur, reins, articulations) sert d'indication à l'ablation chirurgicale des amygdales.

Ablation chirurgicale des amygdales avec amygdalite

Les méthodes chirurgicales sont utilisées pour traiter l'amygdalite dans certains cas:

  • En l'absence d'effet thérapeutique avec des méthodes conservatrices;
  • En cas de développement sur le fond de l'amygdalite abcès;
  • Si une septicémie amygdalogénique se produit;
  • Si vous soupçonnez une pathologie maligne.

Guérir l'amygdalite pour toujours possible. Les méthodes de traitement sont complètement différentes. Parfois, une antibiothérapie massive est suffisante et, dans certains cas, une intervention chirurgicale ne peut être évitée.

Nutrition et régime

Si vous souffrez d'amygdalite, on suppose que vous passez à un régime liquide pendant plusieurs jours. Tous les repas doivent être consommés à la vapeur, bouillis ou cuits. L'accent doit être mis sur les aliments liquides ou les aliments ne causant pas de difficultés lors de la mastication et de la déglutition. Par conséquent, il est recommandé d'utiliser des soupes, des gelées, des compotes, des purées de légumes, du thé au gingembre.

Tout aliment doit être consommé sous forme de chaleur (il réchauffe les amygdales, soulage l'inflammation et tue les germes). Le sucre pendant la période de maladie vaut mieux être remplacé par du miel, et le lait est légèrement réchauffé avant la prise.

  • Pain au blé des pâtisseries d'hier.
  • Soupes de viande ou de poisson. Sans gras, sans gras - à cette fin, la première eau est drainée lors de la cuisson de la viande. Dans les soupes, ajoutez les légumes, les pâtes et les céréales. Comme il est difficile pour les patients d'avaler, les soupes sont frottées ou écrasées avec un mélangeur.
  • Viandes, volailles et poissons cuits à la vapeur, faibles en gras. Également recommandé hamburgers à la vapeur, boulettes de viande, boulettes de viande.
  • Produits laitiers, fromage cottage frais et faible en gras, fromage non épicé. La crème sure est utilisée uniquement pour habiller les plats.
  • Céréale semi-liquide et visqueuse à base de céréales.
  • Accompagnements de légumes: purée de pommes de terre, ragoûts, caviar de légumes.
  • Fruits et baies frais, pas durs et pas acides. Confiture, compotes, gelées, jus dilués avec de l'eau 1: 1.
  • Miel, marmelade, confiture.
  • Boissons: thé et café faibles, bouillon de hanches.
  • Muffin, pain de seigle.
  • Poissons gras et variétés de viande, bouillons d’entre eux.
  • Produits fumés, conserves, poisson salé.
  • Orge et orge perlée, millet.
  • Crème, lait entier, crème sure, fromages gras.
  • Produits qui favorisent la formation de gaz: chou, légumineuses, radis, radis.
  • Épices, assaisonnements épicés.
  • Thé fort, café.
  • Boissons alcoolisées

Comment traiter les remèdes populaires pour l'amygdalite

À la maison, vous pouvez utiliser des remèdes populaires pour l’amygdalite. Mais, avant utilisation, nous vous recommandons de consulter votre médecin.

  1. Se gargariser avec du jus de betterave. Râpez les betteraves sur une râpe fine et pressez le jus. Dans un verre de jus, ajoutez 1 cuillère à soupe de vinaigre de table (pas d’essences!). Se gargariser 5 à 6 fois par jour.
  2. Se gargariser avec une décoction d'écorce de saule blanc (saule, rakita). 2 cuillères à soupe d'écorce broyée verser 2 tasses d'eau chaude, porter à ébullition et laisser bouillir pendant 15 minutes à feu doux.
  3. Rinçage de la gorge avec une décoction de camomille, calendula, sauge, écorce de chêne.
  4. Faites bouillir le lait et ajoutez une pincée de poudre de curcuma et de poivre noir moulu. Buvez ce mélange avant d'aller au lit pendant au moins trois nuits de suite pour traiter efficacement les amygdales enflammées.
  5. Prenez 1 gramme d'un mélange d'herbes médicinales: camomille (fleurs), ficelle (herbe), cassis (feuilles), menthe poivrée (feuilles), calendula (fleurs). Tous mélanger et verser un verre d'eau bouillante. Insistez dans un thermos, après avoir filtré, prenez une demi-tasse 3 à 4 fois par jour.

Prévention

Les mesures suivantes doivent être prises pour réduire l'incidence de la maladie:

  • il faut veiller à ce que la respiration nasale soit toujours normale,
  • manger sainement et équilibré;
  • surveiller de près l'hygiène buccale;
  • désinfecter en temps opportun les foyers d’infection et traiter les dents.

Après un mal de gorge, le lavage prophylactique des lacunes et la lubrification des amygdales doivent être effectués avec les médicaments que le médecin vous recommandera.

L'amygdalite chez l'adulte est une maladie grave qui doit être commencée le plus tôt possible. Si vous prenez des mesures aux premiers stades de la maladie, vous pouvez guérir suffisamment rapidement pour éviter les récidives et les complications.

En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

Les meilleurs expectorants contre la toux pour adultes et enfants

Nez qui coule

Les expectorants sont prescrits pour le traitement de la toux provoquant la formation de mucus visqueux dans les bronches. Les préparations aux propriétés expectorantes sont destinées à faciliter la séparation et l'élimination des crachats chez l'adulte et l'enfant dès leur plus jeune âge.

Comment traiter les amygdales douloureuses?

Angine de poitrine

Nous avons l'habitude de ne considérer les amygdales que les glandes situées dans le pharynx, mais en réalité les amygdales sont beaucoup plus grosses - il y en a six.