Principal / Nez qui coule

Ce que vous pouvez manger après avoir enlevé les amygdales

Nez qui coule

Amygdales - l'organe le plus important du système immunitaire, le premier sur le chemin de l'infection dans le corps humain. Mais il existe des cas où, lorsque les processus inflammatoires sont en cours d'exécution, les glandes cessent complètement d'exercer leur fonction de protection et deviennent elles-mêmes la source de l'infection.

Contenu de l'article

Actuellement, les experts essaient tous les moyens disponibles pour préserver le corps pendant le traitement. Il existe des technologies efficaces permettant d'économiser des organes chirurgicaux, mais elles ne sont pas toujours utiles. Dans de tels cas, on a eu recours à une amygdalectomie - l'ablation complète des glandes palatines. La condition la plus importante pour la récupération est la nutrition après le retrait des amygdales. Le régime alimentaire est toujours inclus dans l'ensemble des mesures thérapeutiques après une amygdalectomie.

L'opération est montrée dans les cas suivants:

  1. Amygdalite chronique en phase de décompensation.
  2. Amygdalite chronique, forme allergique toxique.
  3. Fonction respiratoire et de déglutition altérée.
  4. Abcès paratonsillaire, abcès intratonesaire, phlegmon parapharyngé.
  • maladies du système circulatoire;
  • malformations des vaisseaux pharyngiens;
  • pathologie mentale grave;
  • tuberculose pulmonaire en phase active;
  • maladies décompensées des systèmes cardiovasculaire, génito-urinaire et respiratoire;
  • diabète en phase de décompensation.

Caractéristiques d'alimentation

Immédiatement après le retrait des glandes n'est pas autorisé à manger. Premièrement, le patient a un réflexe de déglutition altéré, deuxièmement, après l'anesthésie, une douleur à la gorge est notée, troisièmement, après l'opération, le risque de saignement est élevé. Après quelques heures, les adultes peuvent boire du thé sucré ou de l'eau dans un tube toutes les heures et demie pendant quelques gorgées. Les enfants reçoivent du lait à la température ambiante, du kissel liquide laiteux et de la crème glacée.

Veillez à suivre le régime de consommation pour éviter la déshydratation, qui augmente la douleur dans la gorge.

Boire peut aussi augmenter la douleur, mais l’eau potable amorce le processus de restauration des fonctions de l’oropharynx.

Règles générales de nutrition

Après avoir retiré les glandes, la personne doit s'habituer à la nouvelle routine quotidienne, le régime. Certains aliments familiers devront être complètement abandonnés, d'autres devront être introduits dans l'alimentation. Les recommandations suivantes doivent être suivies pendant la période postopératoire:

  1. Boire régulièrement toutes les heures et demie à deux heures.
  2. L'utilisation équilibrée de protéines, lipides, glucides, vitamines. Le calcul du BJU aidera à équilibrer la nutrition.
  3. Respect de la température.
  4. Contrôle de la taille des portions, avec une augmentation progressive du taux habituel.
  5. Préférence de donner des produits protéiques. Les protéines contrôlent l'appétit et ont un effet enveloppant, protégeant la membrane muqueuse du tube digestif.
  6. Parmi les glucides, il vaut mieux ne pas utiliser de bonbons, mais des bouillies. Ils satisfont bien la faim et contiennent de nombreux nutriments.

Quoi ne pas manger

Affaibli par l'anesthésie, le corps n'est pas capable de digérer la nourriture habituelle du mode précédent. Si vous mangez le premier jour postopératoire, le développement de phénomènes d'intoxication (nausées, vomissements) est possible. Il s'agit d'un nouveau stress pour la gorge, qui complique le traitement et retarde la récupération. Par conséquent, il est préférable de souffrir un peu et 2-3 semaines pour adhérer à un certain régime. Après le retrait des glandes, il ne faut pas manger de tels aliments:

  • toute nourriture ou boisson chaude est complètement exclue. Le pharynx est richement alimenté en vaisseaux sanguins, les aliments chauds dilatent les vaisseaux sanguins et augmentent le risque de saignement. Il est déconseillé de manger des aliments froids pour éviter de trop refroidir les voies respiratoires supérieures;
  • assaisonnements épicés, sauces, ail, poivre, muqueuse irritante. De tels produits ne sont pas recommandés pendant toute la vie après la chirurgie. L'ail, le poivron et l'oignon peuvent être introduits progressivement à l'état bouilli ou en assaisonnement. Mais ces produits ne peuvent pas être consommés sous forme pure;
  • citron, oranges, pamplemousse agissent de manière agressive sur la muqueuse de l'oropharynx. Ces fruits ne peuvent être consommés que sous forme de jus dilués;
  • Les boissons alcoolisées et les boissons gazeuses ont un effet très négatif sur le larynx. Ils peuvent entraîner la formation de petites plaies sur la membrane muqueuse;
  • les marinades et les cornichons sont complètement exclus pendant les deux premières semaines de la période postopératoire. Tout au long de la vie, les personnes sans glandes doivent manger prudemment avec des concombres marinés, des courgettes, des tomates et des aubergines. Il est souhaitable de refuser complètement ces produits ou de les utiliser rarement et en petite quantité.
  • chocolat, bonbons, gâteaux, autres aliments trop sucrés. Dans un environnement doux, les agents pathogènes se multiplient rapidement et peuvent infecter la surface de la plaie;
  • les fruits et les légumes avec la peau ne peuvent pas être consommés dans les 3 premières semaines. La peau endommage la membrane muqueuse et la plaie;
  • aliments solides: viande, saucisses, aliments frits, craquelins, produits de boulangerie, sucreries. Les aliments solides devraient être progressivement introduits dans le régime après un mois.

Que peux-tu manger

Bien manger après une amygdalectomie est autorisé dans 2-3 semaines. Dans les 5-6 premiers jours, vous devez respecter strictement un régime, vous pouvez dès lors élargir le régime. La chose principale est que la nourriture était légèrement chaude ou à la température ambiante, douce, fraîche, cuite à la vapeur, au four, dans la mijoteuse.

Manger après avoir enlevé les amygdales nécessite de très petites portions.

  • purée de fruits et de légumes non acide et salée, purée de pommes de terre. Immédiatement après l'opération, la purée de pommes de terre pour bébés est parfaite.
  • lait faible en gras, bouillie et gelée de lait, fromage cottage ou masse en grains Les yaourts de cette période deviendront un produit indispensable. Ils sont nutritifs, contiennent des vitamines et des bactéries bénéfiques, possèdent des propriétés enveloppantes. Vous pouvez acheter des yaourts sans sucre ou les faire vous-même;
  • gruau semi-liquide sans sel ni sucre;
  • bouillon de poulet sans assaisonnement, soupes, purée de pommes de terre;
  • des aliments froids et sucrés, vous ne pouvez manger que de la crème glacée. Les enfants le reçoivent même le premier jour postopératoire. Le froid contracte les vaisseaux du pharynx, prévient les saignements, anesthésie et les glaces riches en calories satisfont parfaitement la faim Pour les personnes qui ne tolèrent pas le lait, la meilleure option possible est la glace aux fruits;
  • les vitamines doivent être présentes quotidiennement dans le régime alimentaire;
  • les jus de fruits frais doivent être dilués en deux avec de l'eau et les boire avec une paille. Après avoir bu, rincez-vous la bouche avec de l'eau;
  • omelette, œufs à la coque, crêpes à la viande et au poisson.

L'adaptation au nouveau régime et au changement de régime intervient dans un délai d'un mois. Si, à ce moment, l'état de santé se détériore, c'est la raison pour laquelle vous contactez immédiatement votre médecin.

Les personnes qui ont subi une amygdalectomie sont privées de leur protection naturelle contre les agents pathogènes. Le risque de maladies infectieuses des voies respiratoires supérieures est extrêmement élevé. Par conséquent, une attention particulière devrait être accordée à la prévention. Une mesure préventive essentielle contre le rhume est une nutrition adéquate, qui doit être respectée tout au long de la vie.

Nutrition après élimination des amygdales

La fonction principale des amygdales est de protéger le corps humain contre les virus, infections pouvant provoquer une inflammation des organes internes. Dans ce cas, la glande elle-même peut être sujette à une inflammation. Dans ce cas, deux méthodes de traitement sont utilisées: classique ou chirurgicale. Très souvent, les amygdales sont traitées (retrait) est une méthode chirurgicale. Après une telle intervention devrait suivre une série de recommandations. Il comprend un régime alimentaire spécifique, qui sera discuté ci-dessous.

Régime dans les premières heures après la manipulation

Remarque: après l'excision des glandes, des saignements importants sont possibles, une insuffisance respiratoire (par le nez), un gonflement de la membrane muqueuse du nez et de la bouche. Approche responsable du choix des aliments - il ne faut pas blesser les plaies dans la gorge, soit aussi simple et utile que possible.

Certains médecins interdisent au patient de manger pendant la journée après une intervention chirurgicale sur les glandes. Les blessures laissées après la manipulation peuvent saigner et causer de la douleur et de l'inconfort si des objets étrangers (aliments) sont injectés.

Buvez beaucoup de liquides. L'eau aidera à restaurer le corps entier et la zone touchée. Son coup peut également provoquer un inconfort dans la gorge, alors prenez de petites gorgées, avalez de l'eau rapidement. La consommation d'alcool est interdite.

L'enlèvement du corps est un stress énorme pour le corps. Premièrement, la faiblesse après l'anesthésie l'empêche de fonctionner normalement, produisant des enzymes pour assimiler les aliments. Deuxièmement, les vomissements, l’intoxication, les malaises / maux de gorge peuvent devenir un stress supplémentaire.

Votre état après l’élimination des glandes dépend d’un certain nombre de caractéristiques individuelles. Quelqu'un tolère tranquillement le traitement, ressent une sensation de faim plusieurs heures après l'intervention, certains n'utilisent pas de nourriture pendant plusieurs jours.

Le froid de la crème glacée contracte les vaisseaux et arrête le saignement.

Les médecins recommandent d'utiliser de la crème glacée dans les premières heures suivant la procédure. Cela est possible après une guérison complète de l'anesthésie. Nous sommes habitués au fait que la glace ne peut pas être utilisée pour l'inflammation, le mal de gorge. Mais dans ce cas, le schéma fonctionne différemment. La crème glacée peut constriction des vaisseaux sanguins. Après leur rétrécissement, le saignement cesse et la douleur émanant de la gorge est bloquée.

De plus, la crème glacée est un produit laitier qui élimine rapidement la faim, sans surcharger le système digestif. Si vous êtes allergique aux produits laitiers, vous pouvez manger de la crème glacée sans lactose (glace aux fruits). La crème glacée est offerte uniquement aux adultes. Les enfants sont recommandés des mélanges adaptés tels que la nourriture pour bébé.

Dans les heures suivantes, des repas fractionnés sont recommandés. Les portions devraient être petites. Vous pouvez créer un régime alimentaire spécial ne contenant pas d'aliments lourds et gras avec des ingrédients susceptibles d'endommager les plaies ouvertes. La taille des portions doit être augmentée chaque jour jusqu'à ce que vous reveniez à la normale et que vous repreniez votre régime habituel.

Ne pas oublier la température de la nourriture mangée. Il est interdit de manger des plats froids ou chauds. Il devrait être amené à la température ambiante. Si nous négligeons cette règle, on ne peut éviter l'expansion des vaisseaux sanguins et, par conséquent, les saignements.

Limitez l'utilisation d'épices pendant plusieurs jours. Aller à la consultation, des bilans chez votre médecin. Le rétablissement complet sera diagnostiqué en cas de cicatrisation complète des plaies, d’absence de douleur / inconfort dans la bouche.

Règles de nutrition après que vos amygdales ont été enlevées.

Lors du retrait des amygdales, une personne doit changer sa routine habituelle de vie, en particulier son régime alimentaire et ses exercices. Le médecin doit avoir un régime alimentaire spécial, il vous expliquera quand et comment manger correctement, afin de ne pas nuire à l'organisme.

Consultez les recommandations nutritionnelles de base pour les adultes:

  • Buvez beaucoup d'eau. Si la membrane muqueuse de la gorge est trop sèche, des micro-organismes nocifs peuvent y être introduits, provoquant une inflammation supplémentaire.
  • Calculer BZHU. Équilibrer l'apport en vitamines, complexes de vitamines. Préférez les aliments protéinés.
  • Observez les conditions de température. Ne buvez pas de thé chaud ni de café, ne mangez pas d'aliments chauds (soupes).

On peut en conclure que vous mangerez comme avant, en observant simplement certaines nuances. Contrôlez la taille de vos portions en les augmentant progressivement jusqu'à votre consommation quotidienne. Produits qui doivent être inclus dans le régime:

  • Céréales Le porridge satisfait très rapidement la faim (due aux glucides). Une variété de leur préparation (liquide, type moulue) aidera à manger efficacement et utile chaque jour.
  • Les écureuils. Les aliments protéinés normalisent les processus vitaux de l'organisme tout entier, protègent les muqueuses (enveloppent le tissu). La viande est la principale source de protéines. Mangez-le effiloché, bouilli ou cuit à la vapeur. Frire de la viande n'est pas recommandé, ainsi que de manger des aliments gras.
  • Buvez beaucoup d'eau. Comme mentionné ci-dessus, la stabilisation du corps devrait commencer par un équilibre hydrique. Si vous «hydratez» constamment la membrane muqueuse avec un liquide, les plaies sont plus susceptibles de cicatriser et une guérison complète se produira.
Assurez-vous d'inclure dans le régime alimentaire des céréales.

Les deux ou trois premières semaines, vous vous adapterez à de nouvelles sensations, apprendrez à manger de nouvelles façons. Environ un mois plus tard (consultez d'abord votre médecin), vous pourrez manger des aliments solides.

Conseil: en fonction des caractéristiques de l'évolution de la maladie et de votre état postopératoire, la durée de l'alimentation peut augmenter ou diminuer. Consultez un médecin, passez des examens, surveillez vos propres sentiments.

Produits interdits

Comme déjà mentionné ci-dessus, les produits les plus dangereux sont les plats / boissons durs et chauds. Ils irritent les muqueuses, provoquent des saignements, des douleurs dans les plaies. Il est recommandé de manger à la température de la pièce et même mieux - sous forme de rhume. Vous ne pouvez pas avoir peur que la nourriture froide provoque l'hypothermie des organes. Au contraire, il apaisera la gorge, resserrera les vaisseaux sanguins, réduira le risque de saignement, réduira l'inconfort et la douleur dans le pharynx.

Limitez l'utilisation d'épices, particulièrement chaudes. La nourriture au poivre irrite la membrane muqueuse, causant des dommages irréparables aux plaies ouvertes. Les épices peuvent déclencher un œdème laryngé. Remarque: en fonction de votre état, le médecin peut vous recommander de limiter leur utilisation à vie. Votre membrane muqueuse peut être si sensible que des épices pointues l'irritent et la traumatisent.

Vérifiez votre régime alimentaire après la chirurgie avec votre médecin pour éviter les rechutes.

Éliminez complètement l’alcool fort, les boissons gazeuses et les cocktails de votre alimentation. Un tel liquide affectera négativement le larynx, l'irritera, provoquera des brûlures, privera la fonctionnalité. En outre, il peut provoquer des saignements supplémentaires dans les plaies qui n'ont pas eu le temps de s'éterniser.

Limitez votre consommation d'aliments acides, sucrés ou marinés. Vous ne pouvez vous laisser aller à cela qu'après la fin du traitement et avec l'autorisation du médecin. Des niveaux d'acide élevés affectent négativement les membranes muqueuses. Même après la fin du cours, il est recommandé de ne pas utiliser de tels aliments en grande quantité. Vous pouvez vous gâter une fois par semaine avec un petit morceau de chocolat, faites-en votre tradition. La chose principale - ne pas abuser.

Discutez de votre régime avec votre médecin. Si vous remarquez une détérioration, des douleurs, des saignements, demandez immédiatement de l'aide. Vous avez peut-être commis une erreur ou, à votre insu, pris des aliments illégaux.

La vie après le retrait des glandes

La rééducation (méthodes, délais) après le prélèvement de l'organe est strictement individuelle et dépend de vos caractéristiques. Le traitement de quelqu'un est devenu un processus de longue haleine et responsable pour le maintien de sa santé, et c'est suffisant pour que quelqu'un se gargarise quotidiennement. Suivez les recommandations du médecin pour votre:

  • la nourriture;
  • activité physique;
  • charges admissibles;
  • méthodes de traitement;
  • des limiteurs de temps.

Si vous suivez les instructions à la lettre et prenez le processus au sérieux, vous vous remettez rapidement sur pied et retrouverez votre rythme de vie normal.

Conseil: N'oubliez pas que le corps devient plus vulnérable aux effets pathogènes. Procédez à la prophylaxie, soyez particulièrement vigilant lors d'exacerbations d'infection, d'épidémies. Prendre des complexes de vitamines, mener une vie saine. Si vous le souhaitez, vous pouvez commencer à durcir. augmenter le niveau global d'immunité afin que le corps puisse lutter efficacement contre les germes sans les amygdales.

Dans certains cas, immunostimulants prescrits. Convenez de ces actions avec le médecin, décidez-vous de son efficacité. Ne vous soignez pas, cela peut souvent faire plus de mal que de bien.

Suivez les règles pour ramener votre corps à la normale et augmenter le seuil de protection du système immunitaire.

Régime après amygdalectomie

Description au 29 mai 2017

  • Efficacité: effet thérapeutique après 6 jours
  • Dates: 14 jours ou plus
  • Coût des produits: 1300-1400 roubles par semaine

Règles générales

Les amygdales sont un organe important du système immunitaire qui protège le corps contre la pénétration d'une infection dans les voies respiratoires. À cet égard, essayez de traiter de façon conservatrice une amygdalite chronique, sans recourir à une intervention chirurgicale.

L'amygdalectomie est indiquée pour:

  • amygdalite chronique décompensée;
  • complications allergiques toxiques et auto-immunes (rhumatismes, polyarthrite rhumatoïde);
  • abcès récurrent paratonsulaire;
  • violation de la respiration et de la déglutition.

Après l'opération, une grande attention est accordée à la nutrition. Le régime alimentaire après une amygdalectomie vise à épargner le pharynx et devrait contribuer à la guérison rapide des plaies postopératoires. À cet égard, pendant une longue période (moins d’un mois) les aliments grossiers et grossiers ainsi que les produits irritant les muqueuses sont exclus. Après une amygdalectomie, le réflexe de déglutition est perturbé, une douleur intense inquiète et un risque de saignement.

Par conséquent, le premier jour n'est généralement pas recommandé de manger. La restauration de la fonction commence par l’utilisation d’eau ou de thé froid quelques heures après l’opération, mais même cela peut augmenter la douleur. Besoin de boire dans le tube par petites gorgées, en prenant quelques gorgées toutes les heures.

Les points principaux de la récupération postopératoire sont:

  • Boire régulièrement.
  • Respect du régime de température - toutes les boissons et tous les aliments sont consommés froids ou à la température ambiante.
  • Il élimine l'utilisation de boissons chaudes pouvant provoquer des saignements. La surface de la plaie jusqu'au cinquième jour est encore très sensible à toutes sortes d'influences.
  • Peut-être l’utilisation de petites portions de glace ou de résorption de glaçons (vous pouvez congeler des décoctions de camomille, de sauge, d’eucalyptus). La prise d'aliments froids provoque une vasoconstriction, arrête les saignements et élimine la douleur.
  • À partir de 2 à 3 jours, il est recommandé de prendre des repas fractionnés, mais les portions doivent être réduites et, au bout de 2 semaines, elles doivent progressivement augmenter pour atteindre les valeurs habituelles.
  • Si le patient est à l'hôpital, il est souhaitable de combiner la prise de nourriture avec des injections d'anesthésique. 30 minutes après, la douleur diminue considérablement et la prise de nourriture devient possible.

Après l'élimination des amygdales, les aliments doivent inclure des plats neutres qui n'irritent pas la membrane muqueuse, d'abord à l'état médiocre et semi-liquide, en une semaine - à l'état mou, cuits au four ou à la vapeur.

  • Premièrement introduit le yaourt, le lait et la gelée de lait. La préférence est donnée aux produits protéiques, car la protéine a un effet enveloppant et protège la muqueuse. Vous pouvez manger de la gelée de fruits et de baies non acides, de la nourriture pour bébé (purée de légumes et de fruits au goût neutre).
  • Après une journée, des soupes en purée sans sel et assaisonnements sont introduites, des bouillies en purée moelleuses, de la purée de pommes de terre en poudre, du porridge à la semoule, du gruau bien bouilli avec du lait.
  • Poulet bouilli et boeuf fouettés dans un mélangeur; fromage cottage, kéfir divorcé ou lait.

La première semaine, vous devez adhérer strictement à un régime. Ensuite, vous pouvez élargir le régime, mais les principes de base de la nutrition restent les mêmes - à l'exception des aliments épicés, durs et chauds. Ce régime devrait être suivi pendant le mois.

Après l'opération, après avoir perdu la protection naturelle, la personne est plus vulnérable aux infections et le risque de maladies respiratoires augmente (bronchite, pneumonie). Il est nécessaire de s'en souvenir et de prendre des mesures préventives qui augmentent le niveau d'immunité (vitamines, mode de vie sain, activité physique, nutrition adéquate).

Dans la structure des maladies ORL chez les enfants, cette pathologie constitue une partie importante. Souvent, les parents refusent de se faire opérer. Dans ce cas, des cours de traitement conservateur sont organisés deux fois par an: nettoyage des amygdales et des lacunes par des préparations antiseptiques, procédures de physiothérapie et prescription de médicaments homéopathiques (Tonsilotren).

Dans le cas des amygdalites chroniques compensées, ces activités sont très efficaces et permettent de conserver les amygdales en tant qu’organe immunocompétent et d’éviter les interventions chirurgicales. Si l'amygdalite est compensée et ne s'aggrave pas souvent (maux de gorge), ne provoque pas de complications dans le système cardiovasculaire (l'enfant est examiné, l'ECG et les tests sont normaux), cette méthode de traitement est alors justifiée.

Une situation complètement différente avec les végétations adénoïdes chez les enfants. Les végétations adénoïdes élargies ne peuvent être vues par le médecin qu'après examen. Un enfant présente des symptômes auxquels les parents doivent prêter attention: l'ouïe se détériore, la respiration nasale est difficile, une irritation nasale se produit et des complications telles qu'une sinusite et une otite se produisent souvent.

Le manque d'oxygène affecte la fonction du cerveau: fatigue, sautes d'humeur, mauvaises performances scolaires et performances médiocres. Même l'apparence change - il existe un terme «visage d'enfant adénoïde». Le tissu lymphoïde envahi de l'amygdale du rhinopharynx ne peut pas diminuer. Dans ce cas, avec un degré d'adénoïde II-III, une issue - le traitement chirurgical.

Est-il possible de manger de la glace après l'élimination des amygdales?

L'amygdalectomie (ablation des amygdales) conduit souvent à l'apparition de douleurs. Pour soulager la douleur, les patients peuvent prendre des analgésiques ou dissoudre de petits morceaux de glace, manger de la crème glacée ou boire de l'eau glacée.

Mais les directives nutritionnelles des patients ne consomment que des aliments digestibles. Les apports coupants, frits et gras doivent être exclus. Ne mangez pas trop chaud le premier jour après avoir enlevé les amygdales. L'amygdalectomie est une indication d'utilisation d'aliments enrichis en vitamines. Au détriment de la prise de complexes multivitamines devrait consulter votre médecin.

La nutrition médicale après le retrait de l'appendicite comprend l'utilisation de produits qui ne contribuent pas au développement de la flatulence et ne conduisent pas à une augmentation de la pression intra-abdominale.

Nutrition après élimination des amygdales: recommandations

En règle générale, manger après l’élimination des amygdales se réduit à manger de la crème glacée et des bouillies de lait. Après avoir enlevé les amygdales, de nombreux patients mangent certaines variétés d'aliments pour bébés.

Les amygdales jouent un rôle très important dans le corps humain, car ils empêchent la pénétration de virus et de bactéries à l'intérieur, ce qui les retarde avec leurs pores.

Dans le même temps, les amygdales elles-mêmes peuvent fortement s'enflammer, et à cause de cette augmentation de taille. Et s'ils ne sont pas guéris, alors sans leur élimination, cela ne suffit pas. Le choix correct du traitement ou la question du retrait ne peuvent être résolus que par un médecin qualifié.

Étant donné que les amygdales protègent une personne de nombreux virus, après leur élimination, l'immunité diminue et la protection contre les infections s'affaiblit. En conséquence, le patient souffre d’une maladie après l’autre. L'opération pour enlever les amygdales est assez simple et prend très peu de temps. Mais après cela, il y a un mal de gorge, parce que les plaies ouvertes rendent difficile d'avaler et de mâcher de la nourriture.

L'amygdalectomie opportune prévient les complications du cœur et des reins, facilite l'évolution des amygdalites et des amygdalites chroniques. Il peut être partiel ou complet. Dans le premier cas, de l'azote liquide est utilisé, gelant la zone des amygdales et brûlant la muqueuse avec un laser spécial. Avec une élimination complète, une anesthésie générale est effectuée et les amygdales sont coupées à l'aide de ciseaux ou d'une boucle spéciale.

Ce type de chirurgie s'accompagne de saignements graves. Après une amygdalectomie, des antibiotiques sont prescrits pour prévenir les infections dans le corps, ainsi qu'une nutrition adéquate, qui ne blessera pas les plaies ouvertes dans la gorge. Après la chirurgie, la respiration par le nez peut être altérée, en raison d'un œdème de la membrane muqueuse du nez et de l'oropharynx. Vous pouvez goutter des gouttes vasoconstricteurs, mais pas pour longtemps, seulement pendant cinq à sept jours.

Le premier jour après l'amygdalectomie, la patiente avait un réflexe d'hirondelle cassé et le mal de gorge était assez grave. Les médecins ne recommandent pas de manger ou de boire quoi que ce soit pour le moment. Par conséquent, il sera plus facile pour un adulte de subir la période de réadaptation qu'un enfant, car ce dernier ne pourra pas rester longtemps sans eau. Vous devez donc demander au médecin traitant de lui donner un verre. Les experts à l'étranger recommandent de commencer à nourrir le bébé plusieurs heures après l'opération.

En règle générale, la guérison de l'enfant se fait plus rapidement et une douleur dans la gorge commence à quitter le petit patient le premier jour. Si le bébé refuse de manger, vous pouvez lui offrir de la crème glacée. Il est complètement sûr et aide même à guérir les plaies plus rapidement. Il est conseillé de se procurer de la nourriture environ trente minutes après l'injection anesthésique. Pendant cette période, la douleur sera assez faible et la personne pourra manger paisiblement. Le médecin prescrit le plus souvent un repas spécial après le retrait des amygdales, à suivre pendant la cicatrisation des plaies.

Si le patient refuse de manger, on devrait lui proposer de boire toutes les heures et demie. En aucun cas, la déshydratation dans le corps ne doit être autorisée, car elle augmente la douleur dans la gorge. On peut offrir à un enfant de l'eau froide ou légèrement tiède dans un verre avec une paille. Immédiatement après la chirurgie, le patient ne pourra rien manger car la plaie est toujours ouverte et le passage de la nourriture sera douloureux. Le premier jour, vous ne pouvez boire que quelques gorgées d'eau. Le deuxième ou le troisième, vous devriez manger un peu, mais seulement des aliments liquides et bien frottés, qui devraient être froids, puis la cicatrisation de la plaie sera rapide.

Certains experts recommandent de manger de la glace en grande quantité. Des soupes bien adaptées sans sel ni assaisonnement, et vous pouvez boire de la gelée sans acide et très peu de sucre. En aucun cas, vous ne devriez manger d'aliments grossiers, tels que du pain, des tartes, des plats d'accompagnement, des fruits et des légumes. Il n'est pas nécessaire d'offrir au patient une purée ou un jus de fruits, car l'acide, tombant sur la zone où se trouvaient les amygdales, commence à irriter la membrane muqueuse, provoquant une douleur intense et ralentissant la cicatrisation des plaies. En aucun cas, ne doit pas manger frit et épicé, vous devez éviter les plats avec des épices. Tout ne doit être que sous forme liquide ou en purée.

Vous ne pouvez pas boire de thé ou de café chaud, à cause de ce saignement peut commencer. Tous les aliments et les boissons doivent être froids ou à la température ambiante. Les blessures ne commenceront à guérir qu'après le cinquième jour. Par conséquent, la première semaine est préférable de ne pas blesser les amygdales et est ce qui a été mentionné ci-dessus.

Une guérison complète des plaies est observée après deux semaines. En plus de la nourriture spéciale, il est également nécessaire de se gargariser avec des solutions spéciales pour la cicatrisation rapide des plaies, par exemple la décoction de camomille ou la solution de furatsilina, et de ventiler la pièce pour éviter l'air vicié et les bactéries. Après la chirurgie, certains patients font de la fièvre et doivent prendre des médicaments antipyrétiques.

Il est conseillé d'utiliser des vitamines pour maintenir l'immunité, et si le mal de gorge est très fort, cela aidera les analgésiques. Avant de décider de subir une intervention chirurgicale, le patient ne doit pas prendre d’aspirine ni de médicaments similaires qui contribuent à l’éclaircissement du sang. Cette recommandation couvre une période de dix jours avant une amygdalectomie.

Environ sept jours avant, vous ne pouvez pas prendre d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. Déjà six heures avant le moment où l'opération doit avoir lieu, il est interdit de manger ou de boire quelque chose. La cause est un désordre anesthésique possible qui pourrait être causé par le contenu de l'estomac.

En règle générale, après l'enlèvement des amygdales, beaucoup souffrent d'inflammations fréquentes de la bronche et même des poumons. Cela est dû au fait que les amygdales, qui protégeaient ces organes de l'infection, ont été retirées du corps. Par conséquent, les personnes qui ont subi une amygdalectomie doivent se méfier de toute infection. Prenez constamment du zinc et de la vitamine «C», qui contribuent à augmenter l'immunité. En outre, ils doivent éviter les courants d'air et ventiler la pièce plus souvent, afin de ne pas contribuer au développement de bactéries pouvant se trouver dans la pièce.

Dès les premiers jours, vous pouvez passer aux aliments pour bébés, dans lesquels il n'y a pas d'ingrédients acides, salés et très sucrés. En cela, en règle générale, avoir toutes les vitamines et minéraux nécessaires dans le corps. Cependant, le lait recommandé. Il a longtemps été considéré comme un aliment capable de maintenir une immunité faible et même de la restaurer.

À ces fins, il est préférable d'utiliser du lait frais traité thermiquement. Le patient ne devrait être offert que froid. Vous pouvez manger du porridge, il passe parfaitement à travers la gorge blessée, sans causer de douleur, et contient en outre des éléments capables de restaurer la structure endommagée de la membrane muqueuse en peu de temps. La farine d'avoine, bouillie dans du lait, deviendra une source de nombreuses vitamines et vous permettra également de vous rassasier sans ressentir de douleur intense.

Il doit être cuit au four dans une casserole, puis il s'avère particulièrement savoureux malgré l'absence de sel et de sucre. Cependant, cette bouillie, comme toute autre, doit être préparée pour que le produit final se révèle être liquide. Sinon, le patient ne pourra pas l'utiliser sans ressentir de douleur. Les céréales nutritionnelles dans les premières semaines après le report de l'opération - il s'agit du meilleur régime alimentaire pour le patient, car il contribue à la réorganisation facile du corps pour lui permettre de fonctionner différemment et d'améliorer ses défenses immunitaires.

La consommation quotidienne de divers vitamines et minéraux au cours des prochaines années de la vie est une nécessité qui aide à maintenir la santé de la personne à qui on a enlevé les amygdales.

Ablation des glandes: ce que vous pouvez manger après la chirurgie

L'élimination des glandes est une mesure nécessaire lorsque, en raison d'un certain nombre de processus pathologiques, le corps cesse d'exercer ses fonctions de protection et est à l'origine de la survenue constante de la maladie. Restaurer la force et accélérer le processus de guérison aidera à une nutrition équilibrée et appropriée après le retrait des amygdales. Il est important non seulement de fournir au corps des nutriments, mais également de prévenir l'augmentation de la douleur et la pénétration dans la plaie ouverte de l'infection, la découverte d'un saignement.

Qu'est-ce qui se passe pendant la chirurgie?

L'amygdalectomie n'est pas indolore. Il s’agit d’une intervention chirurgicale complète qui, dans la plupart des cas, est réalisée sous anesthésie locale. L'anesthésie générale est utilisée chez les personnes ayant un système nerveux faible. la chirurgie en état de sommeil est plus facilement tolérée par les enfants.

Le taux de guérison dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme, ainsi que de la méthode selon laquelle l'amygdalectomie a été réalisée. Les manipulations peuvent être effectuées comme suit:

  1. Excision des amygdales avec des ciseaux et une boucle en fil. Cette méthode est la plus courante, elle diffère par la durée de l'opération (30 à 45 minutes), des douleurs, un risque accru de perte de sang.
  2. Au laser. Les tissus sont coupés avec un faisceau qui brûle simultanément la surface de la plaie. L'opération dure de 15 à 30 minutes, souvent avec l'utilisation d'anesthésiques locaux. Après la procédure, le risque de perte de sang est minime.
  3. Méthode d'électrocoagulation. Pour enlever les glandes en utilisant un courant haute fréquence. La perte de sang est minime, mais les tissus adjacents sont endommagés et la période de rééducation postopératoire est retardée.
  4. L'azote liquide est une méthode basée sur les propriétés de l'azote liquide pour geler les tissus. Lorsqu'elle est exposée à une substance sur les amygdales, la douleur est pratiquement absente. Une fois que les tissus commencent à disparaître progressivement, la période de rééducation est longue et douloureuse.
  5. Échographie. Sous l'influence des vibrations à haute fréquence, il se produit une coupure des tissus, tandis que la chaleur avoisinante peut atteindre 80 ° C.
  6. Un coblateur est une méthode qui consiste à exposer des tissus à un champ électromagnétique dirigé pour former un plasma. En conséquence, les protéines se décomposent en composants: dioxyde de carbone, eau, particules contenant de l'azote. La période postopératoire est la plus indolore.

La durée maximale de la période de rééducation est observée avec l'excision classique en boucle et le minimum - avec la coagulation des amygdales. En fonction de la méthode d'amygdalectomie, la décharge prend entre 2 et 10 jours et la douleur persiste pendant environ 14 jours. A cette époque, nécessite des soins de la gorge, le respect du régime alimentaire et de régime.

Principes de base de la nutrition après le retrait des glandes

Le mode et le régime après la procédure de retrait présentent un certain nombre de caractéristiques. Il n'est pas nécessaire de changer les habitudes alimentaires pour toujours, mais jusqu'à la fin du malaise dans la gorge devrait suivre les recommandations:

  1. Ne pas permettre la déshydratation. Mais il convient de noter que seules les boissons froides peuvent être consommées - les boissons chaudes déclenchent des saignements.
  2. Les aliments doivent être consommés froids ou à des températures pouvant atteindre 25 ° C.
  3. Pour soulager la douleur et arrêter le saignement, vous pouvez manger de la crème glacée, dissoudre des morceaux de sauge congelée, de camomille, de bouillon d'eucalyptus.
  4. Mangez fractionné, en évitant d'utiliser de grandes portions de nourriture.
  5. Avant le repas, vous pouvez utiliser des analgésiques.
  6. Les plats cuisinés ne doivent pas être coupants, durs ou salés, mais doux et faciles à avaler.

Attention! Si vous suivez les règles de la nutrition et que vous soutenez le corps avec des médicaments antibactériens, des complexes de vitamines, après 2 semaines, vous pourrez reprendre votre régime alimentaire habituel.

Jour d'opération

Le changement de calendrier nutritionnel commence le jour de bourse. Le médecin vous avertira que 6 heures avant l'amygdalectomie, vous ne pouvez utiliser que de l'eau, du lait et des jus. Il est interdit de boire pendant 4 heures.

Immédiatement après l'opération, le patient doit s'éloigner de l'anesthésie. De graves maux de gorge seront ressentis, le réflexe de déglutition est perturbé. Il est très difficile de consommer des produits pendant cette période et cela n’est pas nécessaire dans les 5 heures qui suivent la chirurgie. Après environ 6 heures, vous pouvez boire du bouillon de viande (200 ml), de la crème (50 ml), de la gelée aux pommes (150 ml). Les jours suivants et suivants, il est recommandé d’adhérer à des régimes spécialement développés.

Que peut-il être le deuxième jour après le retrait des glandes?

Chez les adultes et les enfants subissant une amygdalectomie, la période de récupération est différente. Le premier jour, on ressent une sensation de coma dans la gorge, due à un œdème grave. Manger peut provoquer un réflexe nauséeux. Chez les enfants, le processus de guérison, et avec lui la douleur, va plus vite.

C'est important! Le lendemain, vous devez parler le plus possible. Cela empêchera la formation d'adhérences.

Au jour postopératoire, le régime recommandé est le numéro 0-b. On l'appelle aussi "zéro", et n ° 1a - "chirurgical". Les aliments sont équilibrés de manière à prévenir l’effondrement du corps, à soulager les organes digestifs, à protéger la muqueuse des dommages mécaniques et chimiques.

Les principes de base de la nutrition à cette période:

  • restriction sévère de la consommation de sel;
  • repas fréquents en petites portions.
  1. Bouillon de viande, soupe à la semoule.
  2. Bouillie bien bouillie, passée dans un tamis fin. Ils peuvent être cuits dans de l'eau, du bouillon de viande ou en ajoutant du lait à l'eau (pas plus de ½ partie).
  3. Œufs bouillis ou cuits à la vapeur.
  4. Purée de poisson, mousse.
  5. Crème (pas plus de 100 ml), gelée, mousses aux baies.

Il est nécessaire d'utiliser des aliments au moins 6 fois par jour et la taille des portions ne doit pas dépasser 350 à 400 g.

Quel peut être 3-5 jours après le retrait des glandes

Au cours de la première semaine après l’amygdalectomie, la nutrition vise à renforcer le système immunitaire. Les amygdales protègent les autres organes de l'infection et de son développement ultérieur. Lorsque les glandes sont enlevées, le risque de bronchite et de pneumonie augmente, il est donc important de saturer le corps en vitamines et en protéines, car c'est le matériau utilisé pour la construction des leucocytes qui combattent les virus et les bactéries.

Au jour 3, vous pouvez suivre le régime 0v. En plus des plats proposés dans le régime 0b, ceux-ci comprennent:

  1. Veloutés à la viande et aux légumes.
  2. Plats de viande, de poulet ou de poisson. Avant la viande, il est nécessaire de moudre et de cuire à la vapeur lors de la cuisson.
  3. Fromage cottage mélangé à fond avec de la crème (lait) jusqu'à obtenir un état crémeux.
  4. Pommes au four, purée de légumes, baies et fruits.
  5. Porridge, cuit dans du lait.

C'est important! Pendant cette période, il y a toujours une violation des récepteurs du goût, mais ne vous inquiétez pas, car ce phénomène est temporaire.

En mangeant, vous ne devez pas déroger aux règles suivantes: manger 6 fois par jour; la quantité de sel consommée dans les plats préparés ne doit pas dépasser 6-7 g / jour; la température des aliments pour les plats chauds est d’environ 50˚С, à froid - jusqu’à 20˚С; la peau dure des fruits et légumes doit être enlevée.

Semaine après l'amygdalectomie: nutrition

Avec zéro régime postopératoire après le retrait des glandes, vous pouvez commencer par un régime numéro 1. Il est généralement prescrit pour les maladies des organes digestifs, mais est le mieux adapté pour la période de récupération après le retrait des glandes. Bien que la douleur ne vous dérange pas, vous ne devez pas oublier que la gorge est très facilement blessée, irritée et que le risque de saignement est toujours élevé.

Lors de la planification d'un régime quotidien, vous devez:

  1. Limitez votre consommation de sel: il irrite la membrane muqueuse et provoque un gonflement.
  2. Ne pas manger de grandes portions de nourriture.
  3. Tous les plats ne cuisinent que pour un couple.
  4. Pour exclure du régime alimentaire des aliments et des boissons, brûler la membrane muqueuse de la bouche.
  5. Refuser de l'utilisation d'aliments gras, en conserve, épicés, y compris les fromages salés, les sauces, les cornichons.

Ce régime doit être suivi au moins 2 semaines. Par la suite, le régime revient à celui d'avant l'opération.

Puissance jusqu'à récupération complète

Jusqu'à ce que la douleur disparaisse complètement et que le médecin ne confirme pas l'absence de risque de saignement, il est nécessaire de respecter toutes les règles de la nutrition. Boire de l'alcool est inacceptable pendant la période de récupération: ils provoquent une sensation de brûlure, irritent les muqueuses. Les dents sucrées pendant la rééducation ne doivent pas manger de glucides rapides, car un environnement sucré est favorable à la reproduction de la microflore pathogène.

Pas besoin d'envisager un régime après l'élimination des glandes de manière négative. Une nutrition adéquate aidera le corps à récupérer, à devenir plus fort, à rompre l'habitude de certaines mauvaises habitudes et à accumuler le potentiel de prévention d'autres maladies des organes internes.

myLor

Traitement du rhume et de la grippe

  • Accueil
  • Tous les
  • Que puis-je manger après le retrait des amygdales?

Amygdales - l'organe le plus important du système immunitaire, le premier sur le chemin de l'infection dans le corps humain. Mais il existe des cas où, lorsque les processus inflammatoires sont en cours d'exécution, les glandes cessent complètement d'exercer leur fonction de protection et deviennent elles-mêmes la source de l'infection.

Actuellement, les experts essaient tous les moyens disponibles pour préserver le corps pendant le traitement. Il existe des technologies efficaces permettant d'économiser des organes chirurgicaux, mais elles ne sont pas toujours utiles. Dans de tels cas, on a eu recours à une amygdalectomie - l'ablation complète des glandes palatines. La condition la plus importante pour la récupération est la nutrition après le retrait des amygdales. Le régime alimentaire est toujours inclus dans l'ensemble des mesures thérapeutiques après une amygdalectomie.

L'opération est montrée dans les cas suivants:

  • maladies du système circulatoire;
  • malformations des vaisseaux pharyngiens;
  • pathologie mentale grave;
  • tuberculose pulmonaire en phase active;
  • maladies décompensées des systèmes cardiovasculaire, génito-urinaire et respiratoire;
  • diabète en phase de décompensation.

Immédiatement après le retrait des glandes n'est pas autorisé à manger. Premièrement, le patient a un réflexe de déglutition altéré, deuxièmement, après l'anesthésie, une douleur à la gorge est notée, troisièmement, après l'opération, le risque de saignement est élevé. Après quelques heures, les adultes peuvent boire du thé sucré ou de l'eau dans un tube toutes les heures et demie pendant quelques gorgées. Les enfants reçoivent du lait à la température ambiante, du kissel liquide laiteux et de la crème glacée.

Veillez à suivre le régime de consommation pour éviter la déshydratation, qui augmente la douleur dans la gorge.

Boire peut aussi augmenter la douleur, mais l’eau potable amorce le processus de restauration des fonctions de l’oropharynx.

Après avoir retiré les glandes, la personne doit s'habituer à la nouvelle routine quotidienne, le régime. Certains aliments familiers devront être complètement abandonnés, d'autres devront être introduits dans l'alimentation. Les recommandations suivantes doivent être suivies pendant la période postopératoire:

Affaibli par l'anesthésie, le corps n'est pas capable de digérer la nourriture habituelle du mode précédent. Si vous mangez le premier jour postopératoire, le développement de phénomènes d'intoxication (nausées, vomissements) est possible. Il s'agit d'un nouveau stress pour la gorge, qui complique le traitement et retarde la récupération. Par conséquent, il est préférable de souffrir un peu et 2-3 semaines pour adhérer à un certain régime. Après le retrait des glandes, il ne faut pas manger de tels aliments:

  • toute nourriture ou boisson chaude est complètement exclue. Le pharynx est richement alimenté en vaisseaux sanguins, les aliments chauds dilatent les vaisseaux sanguins et augmentent le risque de saignement. Il est déconseillé de manger des aliments froids pour éviter de trop refroidir les voies respiratoires supérieures;
  • assaisonnements épicés, sauces, ail, poivre, muqueuse irritante. De tels produits ne sont pas recommandés pendant toute la vie après la chirurgie. L'ail, le poivron et l'oignon peuvent être introduits progressivement à l'état bouilli ou en assaisonnement. Mais ces produits ne peuvent pas être consommés sous forme pure;
  • citron, oranges, pamplemousse agissent de manière agressive sur la muqueuse de l'oropharynx. Ces fruits ne peuvent être consommés que sous forme de jus dilués;
  • Les boissons alcoolisées et les boissons gazeuses ont un effet très négatif sur le larynx. Ils peuvent entraîner la formation de petites plaies sur la membrane muqueuse;
  • les marinades et les cornichons sont complètement exclus pendant les deux premières semaines de la période postopératoire. Tout au long de la vie, les personnes sans glandes doivent manger prudemment avec des concombres marinés, des courgettes, des tomates et des aubergines. Il est souhaitable de refuser complètement ces produits ou de les utiliser rarement et en petite quantité.
  • chocolat, bonbons, gâteaux, autres aliments trop sucrés. Dans un environnement doux, les agents pathogènes se multiplient rapidement et peuvent infecter la surface de la plaie;
  • les fruits et les légumes avec la peau ne peuvent pas être consommés dans les 3 premières semaines. La peau endommage la membrane muqueuse et la plaie;
  • aliments solides: viande, saucisses, aliments frits, craquelins, produits de boulangerie, sucreries. Les aliments solides devraient être progressivement introduits dans le régime après un mois.

Bien manger après une amygdalectomie est autorisé dans 2-3 semaines. Dans les 5-6 premiers jours, vous devez respecter strictement un régime, vous pouvez dès lors élargir le régime. La chose principale est que la nourriture était légèrement chaude ou à la température ambiante, douce, fraîche, cuite à la vapeur, au four, dans la mijoteuse.

Manger après avoir enlevé les amygdales nécessite de très petites portions.

  • purée de fruits et de légumes non acide et salée, purée de pommes de terre. Immédiatement après l'opération, la purée de pommes de terre pour bébés est parfaite.
  • lait faible en gras, bouillie et gelée de lait, fromage cottage ou masse en grains Les yaourts de cette période deviendront un produit indispensable. Ils sont nutritifs, contiennent des vitamines et des bactéries bénéfiques, possèdent des propriétés enveloppantes. Vous pouvez acheter des yaourts sans sucre ou les faire vous-même;
  • gruau semi-liquide sans sel ni sucre;
  • bouillon de poulet sans assaisonnement, soupes, purée de pommes de terre;
  • des aliments froids et sucrés, vous ne pouvez manger que de la crème glacée. Les enfants le reçoivent même le premier jour postopératoire. Le froid contracte les vaisseaux du pharynx, prévient les saignements, anesthésie et les glaces riches en calories satisfont parfaitement la faim Pour les personnes qui ne tolèrent pas le lait, la meilleure option possible est la glace aux fruits;
  • les vitamines doivent être présentes quotidiennement dans le régime alimentaire;
  • les jus de fruits frais doivent être dilués en deux avec de l'eau et les boire avec une paille. Après avoir bu, rincez-vous la bouche avec de l'eau;
  • omelette, œufs à la coque, crêpes à la viande et au poisson.

L'adaptation au nouveau régime et au changement de régime intervient dans un délai d'un mois. Si, à ce moment, l'état de santé se détériore, c'est la raison pour laquelle vous contactez immédiatement votre médecin.

Les personnes qui ont subi une amygdalectomie sont privées de leur protection naturelle contre les agents pathogènes. Le risque de maladies infectieuses des voies respiratoires supérieures est extrêmement élevé. Par conséquent, une attention particulière devrait être accordée à la prévention. Une mesure préventive essentielle contre le rhume est une nutrition adéquate, qui doit être respectée tout au long de la vie.

Les amygdales sont un organe important du système immunitaire qui protège le corps contre la pénétration d'une infection dans les voies respiratoires. À cet égard, essayez de traiter de façon conservatrice une amygdalite chronique, sans recourir à une intervention chirurgicale.

L'amygdalectomie est indiquée pour:

  • amygdalite chronique décompensée;
  • complications allergiques toxiques et auto-immunes (rhumatismes, polyarthrite rhumatoïde);
  • abcès récurrent paratonsulaire;
  • violation de la respiration et de la déglutition.

Après l'opération, une grande attention est accordée à la nutrition. Le régime alimentaire après une amygdalectomie vise à épargner le pharynx et devrait contribuer à la guérison rapide des plaies postopératoires. À cet égard, pendant une longue période (moins d’un mois) les aliments grossiers et grossiers ainsi que les produits irritant les muqueuses sont exclus. Après une amygdalectomie, le réflexe de déglutition est perturbé, une douleur intense inquiète et un risque de saignement.

Par conséquent, le premier jour n'est généralement pas recommandé de manger. La restauration de la fonction commence par l’utilisation d’eau ou de thé froid quelques heures après l’opération, mais même cela peut augmenter la douleur. Besoin de boire dans le tube par petites gorgées, en prenant quelques gorgées toutes les heures.

Les points principaux de la récupération postopératoire sont:

  • Boire régulièrement.
  • Respect du régime de température - toutes les boissons et tous les aliments sont consommés froids ou à la température ambiante.
  • Il élimine l'utilisation de boissons chaudes pouvant provoquer des saignements. La surface de la plaie jusqu'au cinquième jour est encore très sensible à toutes sortes d'influences.
  • Peut-être l’utilisation de petites portions de glace ou de résorption de glaçons (vous pouvez congeler des décoctions de camomille, de sauge, d’eucalyptus). La prise d'aliments froids provoque une vasoconstriction, arrête les saignements et élimine la douleur.
  • À partir de 2 à 3 jours, il est recommandé de prendre des repas fractionnés, mais les portions doivent être réduites et, au bout de 2 semaines, elles doivent progressivement augmenter pour atteindre les valeurs habituelles.
  • Si le patient est à l'hôpital, il est souhaitable de combiner la prise de nourriture avec des injections d'anesthésique. 30 minutes après, la douleur diminue considérablement et la prise de nourriture devient possible.

Après l'élimination des amygdales, les aliments doivent inclure des plats neutres qui n'irritent pas la membrane muqueuse, d'abord à l'état médiocre et semi-liquide, en une semaine - à l'état mou, cuits au four ou à la vapeur.

La première semaine, vous devez adhérer strictement à un régime. Ensuite, vous pouvez élargir le régime, mais les principes de base de la nutrition restent les mêmes - à l'exception des aliments épicés, durs et chauds. Ce régime devrait être suivi pendant le mois.

Après l'opération, après avoir perdu la protection naturelle, la personne est plus vulnérable aux infections et le risque de maladies respiratoires augmente (bronchite, pneumonie). Il est nécessaire de s'en souvenir et de prendre des mesures préventives qui augmentent le niveau d'immunité (vitamines, mode de vie sain, activité physique, nutrition adéquate).

Dans la structure des maladies ORL chez les enfants, cette pathologie constitue une partie importante. Souvent, les parents refusent de se faire opérer. Dans ce cas, des cours de traitement conservateur sont organisés deux fois par an: nettoyage des amygdales et des lacunes par des préparations antiseptiques, procédures de physiothérapie et prescription de médicaments homéopathiques (Tonsilotren).

Dans le cas des amygdalites chroniques compensées, ces activités sont très efficaces et permettent de conserver les amygdales en tant qu’organe immunocompétent et d’éviter les interventions chirurgicales. Si l'amygdalite est compensée et ne s'aggrave pas souvent (maux de gorge), ne provoque pas de complications dans le système cardiovasculaire (l'enfant est examiné, l'ECG et les tests sont normaux), cette méthode de traitement est alors justifiée.

Une situation complètement différente avec les végétations adénoïdes chez les enfants. Les végétations adénoïdes élargies ne peuvent être vues par le médecin qu'après examen. Un enfant présente des symptômes auxquels les parents doivent prêter attention: l'ouïe se détériore, la respiration nasale est difficile, une irritation nasale se produit et des complications telles qu'une sinusite et une otite se produisent souvent.

Le manque d'oxygène affecte la fonction du cerveau: fatigue, sautes d'humeur, mauvaises performances scolaires et performances médiocres. Même l'apparence change - il existe un terme «visage d'enfant adénoïde». Le tissu lymphoïde envahi de l'amygdale du rhinopharynx ne peut pas diminuer. Dans ce cas, avec un degré d'adénoïde II-III, une issue - le traitement chirurgical.

  • Lait faible en gras, gelée au lait et céréales avec lait, fromage cottage ou masse de lait caillé. Les yaourts sont sûrs d’être inclus car ils contiennent des bactéries bénéfiques.
  • Purée de fruits et de légumes non acide et salée, purée de pommes de terre.
  • Semi-flocons d'avoine sans addition de sel et de sucre.
  • Bouillon de poulet sans assaisonnement, purée de soupes aux légumes et aux céréales, soupes, purée de pommes de terre. À l'avenir, les soupes sont préparées dans un bouillon faible en gras, auquel sont ajoutées des céréales, des flocons d'oeufs, des légumes finement hachés ou en purée et de la viande râpée.
  • Le régime alimentaire repose sur des produits protéiques - poulet, bœuf, poisson. Dans les premiers temps, la viande et le poisson sont bouillis et effilochés, ajoutés aux soupes, à la purée de pommes de terre et au porridge. Après 10 jours à la maison, vous pourrez cuire des escalopes à la vapeur, des soufflés et des tartes.
  • Les légumes ne peuvent être bouillis que comme additif dans les soupes. Plus tard, sous forme de caviar de légumes flou, d'omelette et d'œufs à la coque.
  • Crème glacée, glace aux fruits, jus frais non acides. Les jus de fruits frais sont dilués dans de l'eau et bus à l'aide d'une paille. Tisanes, thé vert et noir, eau plate.
  • Vitamines.

* les données sont pour 100 g de produit

Produits totalement ou partiellement restreints

  • Nourriture brute et ferme: saucisses, viande frite, craquelins, pain. Ils sont administrés progressivement en un mois.
  • La nourriture et les boissons chaudes, qui peuvent provoquer des saignements, sont complètement exclues. Il est également interdit de manger des aliments trop froids (à l'exception des glaces légèrement fondues, qui devraient être consommées par petites portions).
  • Glucides facilement digestibles (chocolat, gâteaux, bonbons, sucre). L'environnement sucré est favorable à la reproduction de micro-organismes, ce qui est indésirable après une intervention chirurgicale.
  • Les légumes et les fruits avec la peau et sous une forme non frottée sont exclus pendant trois semaines. Les agrumes (citron, mandarines, oranges, pamplemousses) ont des effets néfastes sur la membrane muqueuse et ne peuvent être consommés que sous forme de jus dilués.
  • Les sauces et les marinades, les épices chaudes, l'ail, les oignons et tous les produits très acides. Une nourriture épicée et rugueuse irrite la membrane muqueuse, ralentit le processus de récupération, et les épices peuvent provoquer un œdème laryngé. Leur saule n'est pas recommandé d'utiliser. L'ail et les oignons peuvent être progressivement bouillis dans des plats.
  • L'alcool, les boissons gazeuses qui irritent la muqueuse pharyngée, provoquent une sensation de brûlure.
  • Les légumes salés et marinés sont exclus pendant 2 semaines dans la période postopératoire. À l'avenir, il est souhaitable d'abandonner les cornichons ou de les utiliser rarement.

En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

Comment soulager rapidement un mal de gorge

Toux

Un mal de gorge est toujours le signe d'un problème de santé existant. Par conséquent, lorsque vous parlez de la manière de soulager un mal de gorge, vous devez comprendre que cela ne signifie pas nécessairement un traitement.

L'utilisation de streptotsid dans le traitement de l'angine et des maux de gorge

Laryngite

Streptocide est un médicament antibactérien d'origine synthétique dont le nom international est Sulfanilamide. En pratique médicale, il est utilisé depuis 1938 pour éliminer les infections des organes ORL et les maladies de la peau d'origine bactérienne.