Principal / Nez qui coule

Infections à streptocoques

Nez qui coule

Infections à streptocoques - groupe de maladies, y compris les infections causées par la flore à streptocoques de différentes espèces et se manifestant par des lésions des voies respiratoires et de la peau. Les infections à streptocoques comprennent l'impétigo, les streptodermes, les vascularites à streptocoques, les rhumatismes, la glomérulonéphrite, l'érysipèle, les maux de gorge, la scarlatine et d'autres maladies. Les infections à streptocoques sont une propension dangereuse à développer des complications post-infectieuses à partir de divers organes et systèmes. Par conséquent, le diagnostic inclut non seulement l'identification de l'agent pathogène, mais également l'examen instrumental des systèmes cardiovasculaire, respiratoire et urinaire.

Infections à streptocoques

Infections à streptocoques - groupe de maladies, y compris les infections causées par la flore à streptocoques de différentes espèces et se manifestant par des lésions des voies respiratoires et de la peau. Les infections à streptocoques sont une propension dangereuse à développer des complications post-infectieuses à partir de divers organes et systèmes.

Caractéristiques de l'agent pathogène

Le streptocoque est un genre de microorganismes globulaires anaérobies à Gram positif et résistants à l'environnement. Les streptocoques sont résistants à la dessiccation et persistent pendant plusieurs mois dans les matériaux biologiques séchés (expectorations, pus). À une température de 60 ° C mourir après 30 minutes, sous l'action de désinfectants chimiques - après 15 minutes.

Le réservoir et la source de l’infection à streptocoque est un porteur de la bactérie streptocoque ou une personne souffrant d’une forme d’infection. Le mécanisme de transmission est un aérosol. L'agent pathogène est attribué aux patients qui toussent ou éternuent pendant une conversation. L'infection se produisant par l'intermédiaire de gouttelettes en suspension dans l'air, les principales sources d'infection sont donc les personnes présentant une lésion primaire des voies respiratoires supérieures (amygdalite, scarlatine). Dans le même temps, à une distance de plus de trois mètres ne peut plus être infecté. Dans certains cas, il est possible de mettre en œuvre les voies de transmission alimentaire et par contact (par les mains sales, les aliments contaminés). Pour les streptocoques du groupe A, lorsque certains aliments (lait, œufs, crustacés, jambons, etc.) sont introduits dans le milieu nutritif favorable, la reproduction et la préservation à long terme des propriétés virulentes sont caractéristiques.

Le risque de complications purulentes d’une infection par les streptocoques est élevé chez les patients présentant des brûlures, des plaies, les femmes enceintes, les nouveau-nés et les patients après une chirurgie. Les streptocoques du groupe B provoquent généralement des infections urogénitales et peuvent être transmis par contact sexuel. Les nouveau-nés reçoivent souvent une infection à la suite d'une infection du liquide amniotique et lors du passage du canal de naissance. La susceptibilité naturelle d'une personne aux bactéries streptocoques est élevée, l'immunité est spécifique au type et n'empêche pas l'infection par des streptocoques d'un autre type.

Formes cliniques d'infection à streptocoques

La symptomatologie des infections à streptocoques est extrêmement diverse en raison du grand nombre de localisations possibles de la source de l'infection, les types d'agents pathogènes. De plus, l'intensité des manifestations cliniques dépend de l'état général du corps infecté. Les streptocoques du groupe A sont susceptibles d’endommager les voies respiratoires supérieures, les appareils auditifs, la peau (streptoderma), les agents pathogènes de la fièvre scarlatine et l’érysipèle, qui appartiennent à ce groupe.

Les maladies qui se sont développées à la suite de la défaite de ces microorganismes peuvent être divisées en formes primaires et secondaires. Les formes primaires sont une défaillance des maladies infectieuses inflammatoires des organes qui sont devenus la passerelle de l’infection (pharyngite, laryngite, angine de poitrine, otite moyenne, impétigo, etc.). Des formes secondaires se développent à la suite de l'inclusion de mécanismes inflammatoires auto-immuns et toxiques-septiques dans divers organes et systèmes. Les formes secondaires d’infections à streptocoques avec un mécanisme de développement auto-immun incluent le rhumatisme, la glomérulonéphrite et la vascularite à streptocoque. Nature infectieuse des lésions nécrotiques des tissus mous, abcès méta et périamygdalien, sepsis streptococcique.

Formes cliniques rares d'infections à streptocoques: inflammation nécrotique des muscles et du fascia, entérite, syndrome de choc toxique, lésions infectieuses focales d'organes et de tissus (par exemple, abcès des tissus mous). Les streptocoques du groupe B sont en majorité à l'origine d'infections chez le nouveau-né, bien qu'ils surviennent à tout âge. Cela est dû à la défaite prédominante de l'agent pathogène des voies urinaires et à l'infection intrapartum du nouveau-né.

Les infections à streptocoques du nouveau-né se traduisent par une bactériémie (30% des cas), une pneumonie (32 à 35%) et une méningite. Dans la moitié des cas, l'infection se manifeste cliniquement dans les premiers jours de la vie. Dans ce cas, les infections à streptocoques du nouveau-né sont extrêmement difficiles, le taux de mortalité parmi les malades étant d’environ 37%. La méningite et la bactériémie peuvent survenir plus tard. Dans ce cas, environ 10 à 20% des cas meurent et on note des troubles du développement chez la moitié des survivants.

Les infections à streptocoques du groupe B sont souvent la cause de l'endométrite post-partum, de la cystite, de l'annexite de la puerpérose et de complications postopératoires au cours d'une césarienne. Une bactériémie à streptocoques peut également survenir chez les personnes présentant un affaiblissement marqué des propriétés immunitaires de l'organisme (personnes âgées, personnes diabétiques, syndrome d'immunodéficience et néoplasmes malins). Très souvent, une pneumonie à streptocoque se développe dans le contexte d'un ARVI en cours d'exécution. Le streptocoque vert peut provoquer une endocardite et des défauts valvulaires ultérieurs. Le groupe Streptococcus mutans provoque des caries.

Les complications des infections à streptocoques sont des lésions secondaires auto-immunes et toxicoseptiques d'organes et de systèmes (rhumatismes, glomérulonéphrite, myosite et fasciite nécrotiques, sepsis, etc.).

Diagnostic des infections à streptocoques

Le diagnostic étiologique d'une infection à streptocoques de la membrane muqueuse du pharynx et de la peau nécessite un examen bactériologique avec isolement et identification du pathogène. Une exception peut être considérée comme la scarlatine. Comme à l'heure actuelle, de nombreux types de bactéries streptocoques ont acquis une certaine résistance aux antibiotiques de certains groupes, une recherche microbiologique minutieuse et la mise en œuvre d'un test de sensibilité aux antibiotiques sont nécessaires. Une quantité suffisante de diagnostics contribue au choix d'une stratégie de traitement efficace.

Les diagnostics express des streptocoques du groupe A permettent à l'agent pathogène d'être établi dans les 15 à 20 minutes suivant l'analyse sans isoler une culture pure. Cependant, la détection de la présence de streptocoques ne signifie pas toujours qu'ils sont le facteur étiologique du processus pathologique, ce fait peut également parler du portage habituel. Les rhumatismes et les glomérulonéphrites sont presque toujours caractérisés par une augmentation du titre en anticorps anti-streptocoques dès les premiers jours d'exacerbation. Le titre en anticorps contre les antigènes extracellulaires est déterminé par neutralisation. Si nécessaire, un examen des organes touchés par une infection à streptocoque est réalisé: examen d'un oto-rhino-laryngologiste, radiographie des poumons, échographie de la vessie, ECG, etc.

Traitement des infections à streptocoques

Selon le type d'infection à streptocoque, le traitement est effectué par un gynécologue, un urologue, un dermatologue, un pneumologue ou d'autres spécialistes. Le traitement étiologique des formes cliniques primaires d'infections à streptocoques consiste à prescrire un traitement antibiotique à la pénicilline, pour lequel les streptocoques ont une sensibilité assez élevée. Si le manque d'efficacité de l'antibiotique est détecté lorsqu'il est appliqué pendant plus de cinq jours, le médicament est modifié. Il est souhaitable de tester la sensibilité des cultures d'agents pathogènes à des médicaments de groupes différents (érythromycine, azithromycine, clarithromycine, oxacilline, etc.) afin de faire un choix d'antibiotique plus fiable. La pratique montre que les médicaments à base de tétracycline, la gentamicine et la kanamycine sont inefficaces.

Le traitement pathogénique et symptomatique dépend de la forme clinique de la maladie. Si nécessaire, la prescription de traitements antibiotiques à long terme (avec des formes secondaires d’infection à streptocoques) prescrivait souvent des médicaments à action prolongée. Récemment, l'utilisation de l'immunoglobuline humaine et d'agents immunostimulants a eu un effet positif sur l'évolution de la maladie.

Prévention des infections à streptocoques

La prévention des infections à streptocoques implique des mesures d’hygiène personnelle et de prévention individuelle en cas de contact avec un groupe restreint de personnes souffrant de maladies respiratoires: porter un masque, traiter la vaisselle et les surfaces pouvant être affectées par des micro-organismes, se laver les mains au savon. La prévention générale consiste à mettre en place un contrôle systématique de l'état de santé des groupes: inspections de routine dans les écoles et les jardins d'enfants, isolement des patients identifiés, mesures médicales adéquates, identification des formes cachées de portage de l'infection à streptocoques et de leur traitement. Pour la libération du corps de l'agent pathogène et la guérison complète, l'OMS recommande l'utilisation de pénicillines pendant au moins 10 jours.

Une attention particulière devrait être portée à la prévention des infections nosocomiales par infections à streptocoques, car l'infection d'un patient affaibli dans un hôpital hospitalisé est beaucoup plus probable et l'évolution de l'infection chez ces patients est sensiblement plus lourde. La prévention de l’infection des nouveau-nés et des nouveau-nés repose sur le respect scrupuleux des normes et du régime sanitaires et hygiéniques élaborés pour les services de gynécologie et les maternités.

Qu'est-ce que le streptocoque - groupes, symptômes, diagnostic, traitement aux antibiotiques et prévention

Les cloques purulentes blanches sont très souvent des symptômes d'infection à streptocoques, qui apparaissent souvent dans les organes du tractus gastro-intestinal, les voies respiratoires, la gorge et la peau. Les bactéries de cette espèce sont également communes sur les organes génitaux de la femme. En outre, les streptocoques peuvent provoquer des rhumatismes et une inflammation des reins.

Qu'est-ce que le streptocoque

Une petite quantité de microorganismes pathogènes fait partie de la microflore du corps humain. Si le système immunitaire d’une personne perd la capacité de contrôler le nombre de bactéries pathogènes, celles-ci commencent à proliférer activement et à pénétrer dans le sang, le cœur, le cerveau, le nez et le système urogénital. Pour éviter cela, il est nécessaire de savoir ce qu'est le streptocoque, comment il se transmet et comment le traiter. En règle générale, dans le lieu d'introduction de la bactérie dans le corps, se développe un foyer séreux d'inflammation avec nécrose tissulaire.

Les streptocoques (streptocoques) sont des microorganismes pathogènes de forme ovoïde ou sphérique qui vivent chez l'homme et l'animal dans le tube digestif et les voies respiratoires. Les bactéries peuvent être trouvées sur la peau, leur nombre écrasant est déposé dans la bouche, le nez, le colon, la gorge, dans le vagin de la femme et dans l'urètre de l'organe masculin. Ces parasites anaérobies existent souvent à la surface des champignons, des plantes. La source d'infection est une personne malade, éventuellement porteuse asymptomatique.

L’infection à streptocoques est considérée comme une microflore pathogène conditionnelle, toujours présente dans le corps humain. Ce n'est pas dangereux, car son séjour est contrôlé par l'immunité. Bien que cela vaille la peine d'affaiblir un peu (hypovitaminose, stress, hypothermie), les bactéries commencent activement à se multiplier, libèrent du poison dans le corps et provoquent diverses maladies. Il existe 100 types de streptocoques connus. Par commodité, selon le type d'hémolyse érythrocytaire, ce type de bactérie a été divisé en 3 groupes principaux (selon la classification de Brown):

  1. Bêta Streptocoque (β). Causer une hémolyse complète, sont des bactéries pathogènes. Le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A est considéré comme le plus insidieux.
  2. Streptocoques verts ou alpha (α). Causer une hémolyse incomplète.
  3. Streptocoque gamma (γ). Bactérie hémolytique.

Causes de la maladie

Les maladies à l'origine d'une maladie à streptocoque se divisent en deux parties: une immunité affaiblie et un contact avec l'agent infectieux. Le parasite pénètre souvent dans l'organisme par les voies respiratoires. Sur le site de l'introduction de l'infection à streptocoque, un foyer inflammatoire de nature suppurative se produit. Parfois, un phénomène nécrotique peut être observé. Les toxines qui sécrètent le streptocoque, provoquent de la fièvre, des maux de tête. Les conditions pathologiques courantes dans lesquelles une infection attaque un patient sont:

  • ARVI, ORZ;
  • l'hypothermie;
  • la grippe;
  • la tuberculose;
  • amygdalite;
  • Le VIH;
  • lésion des muqueuses de la cavité nasale et buccale;
  • diabète sucré;
  • maladies endocriniennes.

Comment le streptocoque est transmis

La pathogenèse de l'infection à streptocoque est déterminée par une combinaison de syndromes allergiques, toxiques et infectieux. La cause de la maladie est le contact avec une personne malade. La pénétration dans le corps se fait souvent par la membrane muqueuse des voies respiratoires, l’infection est toujours possible par la plaie ombilicale chez le nouveau-né et par la peau endommagée. L'infection à streptocoque peut être transmise des manières suivantes:

  • Poussière d'air. Rester dans des environnements très poussiéreux augmente le risque de bactéries.
  • Aéroporté. L'infection à streptocoque augmente pendant les rhumes, lorsque la concentration de virus augmente considérablement.
  • Médical. L'infection à streptocoque peut être causée par une intervention dentaire ou chirurgicale avec des instruments non désinfectés. L'infection des nouveau-nés se produit souvent de cette manière.
  • Sexuellement. L'infection se produit pendant l'intimité avec le porteur du streptocoque.
  • Alimentaire (fécal-oral). L'infection survient lorsque l'hygiène personnelle n'est pas suivie.
  • Contact-ménage. L'infection pénètre dans le corps si vous utilisez des articles d'hygiène personnelle, de la vaisselle, des ustensiles de cuisine avec une personne malade.

Symptômes de streptocoque

La propagation de l'infection peut se produire n'importe où sur le corps. Le streptocoque sécrète des enzymes qui favorisent l'entrée de bactéries. Dans le même temps, les symptômes cliniques sont divers, les symptômes de la maladie dépendent de l'organe qui affecte l'agent pathogène, de l'état de santé, de l'âge et du système immunitaire humain. Les symptômes communs de la maladie peuvent être:

  • ganglions lymphatiques enflés;
  • des frissons;
  • la formation de plaque purulente sur les amygdales;
  • douleur dans le système urogénital;
  • malaise, faiblesse générale;
  • température corporelle élevée;
  • démangeaisons, rougeur de la peau;
  • l'apparition de bulles;
  • toux, essoufflement, éternuement;
  • des vertiges;
  • l'insomnie;
  • la déshydratation;
  • nausée, manque d'appétit, diarrhée, vomissements.

L’infection à streptocoque provoque souvent les maladies suivantes:

  • cholécystite;
  • scarlatine infectieuse aiguë;
  • endocardite infectieuse;
  • rhinite, sinusite, antrite, otite moyenne purulente, ethmoïdite, sphénoïdite, sinusite frontale, amygdalite chronique;
  • bronchite, laryngite, amygdalite, trachéite, pharyngite, pneumonie.

Dans la gorge

Le streptocoque est une infection bactérienne purulente pouvant causer une inflammation de la gorge: amygdalite, mal de gorge, pharyngite. La cause du développement de maux est une diminution de l'immunité. Un enfant est plus susceptible qu'un adulte de souffrir de maladies de la gorge. Chez les enfants, le plus fréquent est l’angor, provoqué par la bactérie pyogenes. Après la défaite des amygdales, une infection à streptocoque pénètre dans le sang, ce qui provoque une septicémie. Avant de traiter le streptocoque dans la gorge, vous devez consulter un médecin et vous faire tester. Les symptômes de la présence d’une infection à streptocoque lors d’une pharyngite sont les suivants:

  • une légère augmentation de la température;
  • inflammation de la gorge muqueuse, luette;
  • toux
  • chatouilles, douleur.

Les signes d'avoir une bactérie dans le mal de gorge:

  • inflammation des amygdales;
  • intoxication générale (faiblesse, mal de tête, nausée, fatigue);
  • maux de gorge;
  • apparition de pustules, foyers nécrotiques;
  • forte fièvre

L'infection à streptocoque par la scarlatine se manifeste:

  • langue pourpre;
  • lésions cutanées;
  • l'apparition de taches spécifiques sur la langue.

Dans le vagin

Sur la membrane muqueuse du vagin, il existe un grand nombre de microorganismes et de champignons. Bien que l’immunité de la microflore soit équilibrée, la croissance active de bactéries pathogènes ne se produit pas. L'infection peut commencer à se multiplier en raison d'un déséquilibre hormonal, de lésions mécaniques de la muqueuse vaginale, d'un abus d'antibiotiques, du non-respect des règles d'hygiène personnelle. Le streptocoque dans le vagin peut apparaître à la suite d'un contact sexuel non protégé, d'une maladie endocrinienne, d'une dermatite de contact. Les principaux symptômes du streptocoque dans le vagin:

  • brûlures et démangeaisons des organes génitaux;
  • changement de couleur, quantité, odeur de décharge;
  • augmentation de la température;
  • douleur pendant les rapports sexuels;
  • particules de sang en excrétion;
  • écoulement avec adjonction de pus;
  • violation de la miction.

Sur la peau

L'érysipèle est une maladie qui survient à la suite de la multiplication de streptocoques pathogènes sur la peau. Les manifestations spécifiques de l’infection streptococcique de l’érysipèle primaire incluent des lésions inflammatoires de la peau, aux limites claires et à la couleur vive. Selon la gravité de la maladie, des cloques, une légère rougeur ou une hémorragie peuvent se produire sur la peau. Le streptocoque sur la peau affecte souvent les membres inférieurs. Le syndrome de la scarlatine causé par une infection est plus fréquent chez les enfants de plus de 5 ans. En outre, les principaux symptômes des maladies de la peau sont les suivants:

  • frissons et faiblesse;
  • couleur rouge vif des zones touchées;
  • inflammations purulentes;
  • augmentation de la température;
  • bulles liquides;
  • développement de douleurs musculaires.

Dans le nez

Les muqueuses nasales sont souvent un habitat de prédilection pour la bactérie streptocoque. Le plus commun est la viridance verte. Il tire son nom de sa capacité à peindre le médium sanguin en vert. Normalement, la quantité de ce microorganisme peut atteindre 50% du contenu de toutes les bactéries qui habitent la cavité nasale. Les streptocoques du nez pénètrent souvent dans les sinus frontaux et maxillaires. En raison du processus inflammatoire, ils développent une pression accompagnée de douleur. L'infection à streptocoque est caractéristique:

  • congestion nasale;
  • douleur dans la projection des sinus, qui sont aggravés par la flexion;
  • fièvre
  • se sentir mal (maux, maux de tête, faiblesse).

Diagnostics

L'analyse des streptocoques comprend généralement les matériels suivants: frottis de foyers purulents prélevés dans l'urètre masculin ou le vagin féminin (avec infection du système génito-urinaire), oropharynx (au cours de maladies respiratoires); mucosités du nez, en grattant la surface de la peau. Pour clarifier le diagnostic de l'infection à streptocoques peut être appliqué méthode d'ensemencement avec la détermination de la sensibilité aux antibiotiques. En outre, lors des maladies associées au streptocoque, on peut utiliser les méthodes suivantes d’examen du corps:

  • Échographie des organes internes;
  • numération globulaire biochimique et complète, urine;
  • électrocardiographie;
  • culture bactériologique des expectorations;
  • radiographie des poumons.

Des diagnostics différentiels sont encore nécessaires pour distinguer l’infection à streptocoque de:

  • la diphtérie;
  • mononucléose infectieuse;
  • la rougeole;
  • la rubéole;
  • endocardite bactérienne;
  • l'eczéma;
  • dermatite.

Traitement de l'infection à streptocoque

Beaucoup de patients s'intéressent souvent à la question de savoir comment se débarrasser du streptocoque dans le corps. En règle générale, le traitement est effectué avec des antibiotiques, mais il est impossible de choisir indépendamment les médicaments, car Cela peut avoir des effets négatifs sur le corps. Selon le type d'infection à streptocoque, le traitement est prescrit par les spécialistes suivants: médecin généraliste, pédiatre, dermatologue, gynécologue, chirurgien, urologue, pneumologue. Après examen et livraison de tous les tests nécessaires, le médecin vous expliquera comment traiter le streptocoque et prescrit un traitement complexe.

En règle générale, le traitement du streptocoque comprend plusieurs étapes:

  • utilisation d'agents antibactériens chez l'adulte (on prescrit souvent des préparations à la pénicilline aux patients atteints de scarlatine, de méningite purulente, d'amygdalite aiguë: spiramycine, azithromycine, amoxicilline, céfixime, ampicilline);
  • renforcement de l'immunité contre les infections à streptocoques à l'aide d'immunostimulants (Imudon, Immunal, IRS-19, Lizobact);
  • la restauration de la microflore intestinale est nécessaire après le traitement antibiotique (probiotiques: Linex, Bifidumbacterin, Atsipol);
  • désintoxication du corps (boire beaucoup de liquide, rincer l'oropharynx avec une solution de furaciline et prendre des sorbants: Atoxil, Enterosgel)
  • thérapie symptomatique (pour la nausée: Motilium; de la congestion nasale: Farmazolin; Bioparox, Chlorhexidine, Hexoral peuvent être utilisés dans la gorge; le clotrimazole peut être utilisé en gynécologie);
  • les antihistaminiques pour les infections à streptocoques sont prescrits aux enfants s’ils sont allergiques aux médicaments antibactériens (Claritin, Cetrin);
  • avec l'apparition simultanée d'autres maladies, ils sont traités;
  • il est possible de guérir l’infection à streptocoque avec des remèdes populaires, mais uniquement en conjonction avec un traitement médical.

Prévention

Afin de prévenir l’apparition de complications de l’infection à streptocoque, il est nécessaire de lutter contre les virus à l’aide de médicaments et d’appliquer rapidement les mesures préventives suivantes:

  • faites le ménage humide à la maison, au moins 2 fois par semaine;
  • il faut bouger plus, se calmer, faire du sport;
  • suivre les règles d'hygiène (se laver les mains, se brosser les dents);
  • souvent aérer la pièce;
  • le temps de consulter un médecin;
  • éviter les endroits surpeuplés (la scarlatine se produit souvent dans les jardins d'enfants et les écoles);
  • suivre les règles de prévention du SRAS;
  • ne pas utiliser de vaisselle, linge pour plusieurs personnes;
  • éviter le stress.

Vidéo

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Streptocoque: symptômes et traitement

Streptocoque - les principaux symptômes:

  • Mal de tête
  • Éruption cutanée
  • Ganglions lymphatiques enflés
  • Nausée
  • Essoufflement
  • Température baisse
  • Perte d'appétit
  • Vomissements
  • Toux
  • L'irritabilité
  • Maux de gorge
  • L'intoxication
  • Pression artérielle basse
  • Fièvre
  • Écoulement nasal vert
  • Rougeur de la peau au site de la blessure
  • Troubles Urinaires
  • Inconfort rénal
  • Écoulement nasal jaune
  • Eruption nasale

Les streptocoques sont des bactéries en forme de chaîne qui vivent dans la microflore du corps humain. Très souvent, ils coexistent avec des infections telles que Staphylococcus aureus. Avec un environnement favorable aux bactéries, le développement d'un processus inflammatoire ou infectieux est possible. Puisque ces organismes ne forment pas de spores, ils meurent rapidement sous l’influence du soleil et de préparations spéciales.

Les streptocoques du type Viridans (Viridans) représentent environ 30 à 60% du nombre total de bactéries dans le corps humain. Ils entrent dans le corps avec la nourriture consommée. Le plus souvent, les bactéries sont localisées dans le tractus gastro-intestinal, la cavité buccale, les organes génitaux, les muqueuses des voies respiratoires et sur la peau.

Voie de transmission

Le développement du processus pathologique n'est possible que s'il existe un environnement favorable pour cela. L'infection par les staphylocoques et les streptocoques est possible des manières suivantes:

  • auto-infection;
  • infection de l'extérieur.

Dans le premier cas, l'infection est possible en raison de telles circonstances:

  • auto-élimination de l'ébullition;
  • chirurgie dentaire;
  • maladies infectieuses dans la cavité buccale;
  • bronchite chronique;
  • élimination des amygdales.

L'infection se transmet de la manière suivante:

  • ménage;
  • sexuelle;
  • aéroporté;
  • la nourriture;
  • placentaire (d'une mère infectée à un enfant).

Le plus grand danger est une personne dont l'infection se situe dans les voies respiratoires. Ceci est possible avec l'angine ou la scarlatine.

Le streptocoque peut provoquer le développement de telles maladies:

Selon les statistiques, la maladie est diagnostiquée chez 15% des femmes enceintes. L'infection du fœtus avec le développement de la maladie de fond est diagnostiquée à 0,3%. Le plus souvent, l'infection à streptocoque provoque l'apparition d'une pneumonie et d'une amygdalite.

Pneumonie à streptocoques

Si une infection pénètre dans les voies respiratoires, une pneumonie se développe. Mais il convient de noter que de tels processus pathologiques ne sont possibles que si une personne est trop affaiblie par le système immunitaire.

L'infection conduit au fait que dans les alvéoles commence l'inflammation, qui capture rapidement le tissu adjacent. Cela conduit à la formation d'exsudat dans les poumons. En fin de compte, cela entraîne une violation des échanges gazeux et une pneumonie.

Symptômes de pneumonie à streptocoques:

  • fièvre
  • température corporelle instable;
  • toux, sans raison apparente;
  • essoufflement.

La pneumonie à streptocoque la plus grave concerne les enfants de moins de 3 ans et les personnes âgées. Surtout si une personne a un système immunitaire affaibli.

Conséquences possibles d'une pneumonie à streptocoque:

Mais si vous commencez le traitement de la pneumonie causée par cette infection, alors les complications peuvent être évitées.

Streptocoque

Les principales raisons du développement de l’angor de streptocoque incluent les facteurs suivants:

  • infection primaire dans le corps de l'enfant;
  • maladies infectieuses ou virales antérieures;
  • traitement antibiotique à long terme, chimiothérapie;
  • immunité affaiblie.

Les enfants sont plus susceptibles aux maux de gorge à streptocoques en raison du fait que leur système immunitaire est beaucoup plus faible que celui des adultes.

Symptômes du développement de la maladie chez les enfants:

  • irritabilité, capricieuses;
  • maux de gorge;
  • refus de nourriture, perte d'appétit importante;
  • température corporelle instable;
  • écoulement du nez jaune, couleur verdâtre;
  • nausées et vomissements.

De tels symptômes chez les enfants indiquent une grippe sévère ou un ARVI. Par conséquent, certains parents ne cherchent tout simplement pas à obtenir des soins médicaux en temps opportun, ce qui aggrave considérablement la situation.

Du fait qu'une telle infection se développe souvent avec Staphylococcus aureus, d'autres maladies de fond peuvent se développer. De plus, n'oubliez pas qu'un mal de gorge peut causer des maladies plus complexes et plus dangereuses chez les enfants.

Avec un mal de gorge à streptocoque, les enfants peuvent avoir une toux sèche et des maux de tête. En général, le tableau clinique dépend des caractéristiques du développement de l’enfant et de son état de santé général. Dans des cas cliniques plus rares, la manifestation d'une infection à streptocoque chez les enfants peut être accompagnée d'éruptions cutanées au nez, sur la peau près du nez. En règle générale, ces infections sont accompagnées de Staphylococcus aureus.

De telles complications chez les enfants peuvent être évitées si une assistance médicale est demandée rapidement.

Symptomatologie

Il n'y a pas de symptôme unique de cette infection. Le tableau clinique dépend du type de maladie provoquée par le streptocoque. Les symptômes les plus courants de cette maladie infectieuse sont:

  • température corporelle instable;
  • intoxication du corps;
  • éruption cutanée;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques;
  • maux de gorge, sans raison apparente;
  • hypotension artérielle;
  • nécrose tissulaire.

En plus des symptômes ci-dessus, le patient peut souvent être dérangé par une gêne au niveau des reins. Dans ce cas, la liste générale des symptômes peut être complétée par les signes suivants:

  • problèmes de miction;
  • inconfort dans la région de l'organe affecté;
  • Lors de l'analyse de l'urine, les taux d'hémoglobine et de créatinine sont élevés.

Le signe le plus vrai du développement d’une infection à streptocoque peut être considéré comme de tels symptômes:

  • rougeur de la zone touchée;
  • formation de pus;
  • sensation de douleur lorsque vous appuyez dessus.

En raison du fait que des toxines peuvent pénétrer dans le sang, une personne peut être en état de choc.

Lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. L'automédication ne peut qu'aggraver la situation et jeter les bases du développement d'une autre maladie d'origine.

Groupes de streptocoques

En médecine officielle, il est de coutume de distinguer les groupes de cette infection:

  • vert ou alpha hémolytique;
  • bêta-hémolytique (streptocoques du groupe A);
  • non hémolytique.

Les streptocoques du groupe A (streptocoque pyogénique) sont à l'origine de diverses affections chez l'homme. La fréquence de ces maladies dépend de la saison. Donc, pour les enfants, les streptocoques sont le plus grand danger dans la gorge. En hiver, les streptocoques dans la gorge peuvent provoquer le développement de maux de gorge, de pharyngites et de laryngites.

Infection pendant la grossesse

Selon les statistiques, une infection à streptocoque est diagnostiquée chez 20% des femmes pendant la grossesse. Les facteurs étiologiques sont les suivants:

  • non-respect de l'hygiène intime;
  • vêtu de lin synthétique serré;
  • l'utilisation d'articles non stériles pour l'hygiène personnelle;
  • sexe non protégé.

Il est à noter que cette infection est présente presque constamment dans le vagin. Mais pendant la grossesse, le corps de la femme est affaibli, ce qui entraîne le développement de cet organisme infectieux. Le streptocoque peut souvent être activé simultanément avec Staphylococcus aureus.

Complications possibles pendant la grossesse:

  • maladies allergiques graves;
  • otite moyenne purulente;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • la septicémie;
  • maladies du système génito-urinaire.

Comme pour le nouveau-né, de telles complications peuvent se développer ici:

  • la septicémie;
  • méningite;
  • une pneumonie;
  • troubles neurologiques.

Si, pendant la grossesse, un streptocoque est diagnostiqué avec Staphylococcus aureus, le développement de maladies allergiques chez le bébé est alors possible.

Des troubles de nature neurologique provoquent l'agalactie à streptocoque. Il est à noter que ce sous-type d'infection ne peut être diagnostiqué que pendant la grossesse. En plus des perturbations du système nerveux, l'agalactie à streptocoque peut provoquer une naissance prématurée et même la mort du fœtus. En règle générale, l'infection est diagnostiquée entre 32 et 33 semaines de grossesse.

Il convient de noter que Staphylococcus aureus provoque les mêmes maladies qu’une infection à streptocoque. La principale différence réside uniquement dans la manifestation du tableau clinique et du taux de développement de la maladie. Comme le système immunitaire est affaibli pendant la grossesse, le risque de développer une maladie augmente considérablement.

Pour éviter cela, pendant la grossesse, faites particulièrement attention à leur santé et respectez les règles d'hygiène personnelle. Ainsi, le développement de maladies causées par le streptocoque et le Staphylococcus aureus pendant la grossesse peut être empêché.

Diagnostics

En médecine moderne, il existe des méthodes spéciales grâce auxquelles vous pouvez diagnostiquer la présence de Staphylococcus aureus ou de Streptococcus en 30 minutes. Ces tests sont appliqués aux enfants et aux femmes pendant la grossesse.

En général, les méthodes de recherche suivantes sont utilisées pour le diagnostic:

En moyenne, une étude clinique des frottis dure de 3 à 5 jours.

Si du streptocoque est détecté dans les urines, on soupçonne une néphrite ou une urétrite.

Le streptocoque dans un frottis vaginal peut indiquer:

Un frottis de streptocoque dans la gorge ou du pharynx indique un mal de gorge, une pharyngite, une laryngite.

En ce qui concerne le streptocoque dans la muqueuse nasale, les maladies suivantes sont possibles:

S'il est impossible de faire un diagnostic précis en utilisant les méthodes décrites ci-dessus, un diagnostic différentiel sera alors effectué.

Traitement

Le traitement principal du streptocoque comprend des antibiotiques. Etant donné que le corps sera affecté par des médicaments puissants pendant longtemps, le traitement comprend des médicaments pour restaurer la microflore:

Traitez l'infection uniquement sous la surveillance d'un médecin. Si le corps est dans une phase d'intoxication grave, vous devez vous reposer au lit. Une activité physique excessive peut entraîner de graves complications.

S'il vous plaît noter que vous ne pouvez pas enlever la plaque de la gorge vous-même en cas de maux de gorge streptococciques dans tous les cas. Cela ne fait qu'aggraver la maladie. Il est également déconseillé de traiter de telles maladies avec des remèdes populaires sans l'avis d'un médecin.

L'utilisation de remèdes populaires pour le traitement n'est possible qu'après consultation d'un médecin. En règle générale, il est recommandé de se gargariser avec de la camomille et de la sauge.

Prévention et pronostic

Les principales mesures préventives visent à respecter les règles d'hygiène personnelle et à renforcer le système immunitaire. Si le traitement est commencé rapidement, les complications peuvent être évitées.

Si vous pensez avoir le streptocoque et les symptômes caractéristiques de cette maladie, les médecins peuvent vous aider: dermatovénérologue, oto-rhino-laryngologiste, pédiatre.

Nous vous suggérons également d'utiliser notre service en ligne de diagnostic des maladies, qui sélectionne les maladies possibles en fonction des symptômes entrés.

L’infection à pneumocoque est un groupe de maladies infectieuses qui se manifestent par des processus inflammatoires purulents à divers endroits du corps humain. Les enfants de 6 mois à 3 ans sont les plus sensibles à la maladie. Il convient de noter que l’infection à pneumocoque réside en permanence dans les muqueuses humaines. Le processus pathologique ne peut se développer que lorsque les conditions sont favorables à l’infection.

L'opisthorchiase est un processus pathologique qui cause de graves dommages à la rate, au foie et au pancréas. Les facteurs contribuant à la formation de cette maladie, sont dans la défaite du corps de la douve féline. L'évolution de la maladie pendant longtemps est caractérisée par de fréquentes exacerbations pouvant entraîner un cancer du pancréas et du foie.

L'infection à streptocoques est un groupe de maladies qui causent des processus pathologiques dans la région des voies respiratoires et de la peau. Des infections de ce type sont présentes dans le corps d'une personne en bonne santé. Le développement de la maladie n'est possible que s'il existe un environnement favorable à cela. Les enfants et les femmes enceintes sont les plus susceptibles à la maladie.

L'histoplasmose est une maladie qui se développe en raison de la pénétration d'une infection fongique spécifique dans le corps humain. Dans ce processus pathologique, les organes internes sont touchés. La pathologie est dangereuse car elle peut se développer chez des personnes de différentes catégories d’âge. On trouve également dans la littérature médicale des noms tels maladie - maladie de la vallée de l'Ohio, maladie de Darling, réticuloendothéliose.

La cardite est une maladie inflammatoire d’étiologie différente, caractérisée par des lésions des membranes cardiaques. Le myocarde et les autres membranes d'organes, tels que le péricarde, l'épicarde et l'endocarde, peuvent être atteints de cardite. L'inflammation multiple systémique des membranes cardiaques correspond également au nom usuel de pathologie.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

Infection à streptocoques

Les streptocoques sont une famille de microorganismes. Au microscope, elles ressemblent à une chaîne de billes. Parmi cette famille, il n’ya pas de danger pour l’homme, mais plusieurs espèces sont à l’origine d’un nombre assez important de maladies dangereuses allant de l’intoxication alimentaire à des processus purulents à presque tous les points du corps.

Streptococcus au microscope

Le terme "infection à streptocoques" définit un groupe de maladies causées par des streptocoques bêta-hémolytiques. Donc, il a été appelé en raison de la propriété de détruire les globules rouges. Ce groupe comprend l'érysipèle, la scarlatine, les processus inflammatoires purulents locaux et généralisés: abcès, cellulite, furoncles, osteomyélites, infections de plaies, infections à streptocoques et endocardites. L'infection à streptocoques est un déclencheur du rhumatisme articulaire aigu (rhumatisme), de la glomérulonéphrite aiguë (inflammation du tissu rénal). Le plus proche parent du streptocoque bêta-hémolytique - le pneumocoque (pneumocoque à streptocoque) est le principal agent responsable de la pneumonie, la sinusite.

L'effet pathogène du streptocoque est déterminé par sa capacité à produire des toxines (poisons): la streptolysine a un effet destructeur sur les cellules sanguines et le tissu cardiaque, les érythrogènes provoquent la dilatation de petits vaisseaux et provoquent des éruptions cutanées, par exemple la scarlatine, la leucocidine détruit les leucocytes - l'un des éléments du système immunitaire. En outre, le streptocoque sécrète des enzymes qui favorisent sa pénétration et sa distribution dans les tissus.

La source d'infection est une personne malade, éventuellement porteuse asymptomatique de l'agent pathogène.

La principale voie de transmission du streptocoque est l’air, mais un contact domestique est également possible - par le biais de mains sales contaminées par des articles de soins infirmiers. La pénétration dans le corps se fait souvent par la membrane muqueuse des voies respiratoires (96 à 97%), l’infection par la peau endommagée ou par la plaie ombilicale chez le nouveau-né est possible.

Sur le site de l'introduction du streptocoque dans l'organisme, un centre d'inflammation se développe: séreux, purulent ou avec nécrose des tissus affectés (nécrose). En mettant en évidence des enzymes spéciales, le streptocoque surmonte les barrières locales et pénètre dans le sang et le système lymphatique, provoquant la formation de foyers d'infection à streptocoque dans des organes distants (cœur, os, etc.), une inflammation des ganglions lymphatiques. Les toxines sécrétées par les streptocoques, provoquent une forte hausse de température, des vomissements, des maux de tête, des troubles de la conscience (plus souvent avec la scarlatine, l'érysipèle, la septicémie). Le syndrome dit allergique est non moins significatif: une réaction allergique aux composants de la paroi cellulaire du streptocoque se développe dans le corps du patient. Les reins, le cœur et les articulations sont alors endommagés par leur propre système immunitaire. L'immunité après une infection à streptocoque étant instable, une personne peut à plusieurs reprises souffrir de maladies à streptocoques (à l'exception de l'un des composants - contre les toxines produites par le streptocoque, il reste à vie, offrant une protection contre la fièvre scarlatine récurrente).

Symptômes d'infection à streptocoques

Examinons brièvement les manifestations particulières de l’infection à streptocoque.

Scarlatine. La fièvre pourpre a été appelée la scarlatine au 17ème siècle en raison d'une de ses manifestations - une éruption cutanée abondante ponctuée. La scarlatine survient avec une température corporelle élevée et une intoxication grave. L'inflammation des amygdales (amygdalite, amygdalite) est l'un des signes de la scarlatine. La maladie débute gravement par des frissons, une faiblesse générale, des maux de tête, des maux de gorge en avalant, une élévation de la température corporelle allant jusqu'à 38-39 ° C. 6 à 12 heures après le début de la maladie, une éruption cutanée apparaît initialement plus visible sur les mains, les pieds et le haut du corps. Le développement maximum de l'éruption atteint 2-3 jours de maladie et disparaît progressivement au début de la deuxième semaine.

Symptômes d'infection à streptocoques

Si une personne est immunisée contre les toxines du streptocoque, elle deviendra malade après avoir été infectée par cet agent pathogène, non pas par la scarlatine, mais par un mal de gorge.

L'angine est une inflammation des amygdales du pharynx (le plus souvent palatine). Il est transféré angine, en l'absence de traitement anti-streptocoque, plus souvent que d'autres maladies est la cause du développement de processus auto-immunes conduisant à des lésions du cœur et des reins. La probabilité d'avoir une angine dépend de l'immunité locale des amygdales: plus elle est basse, plus il est probable qu'elle soit atteinte d'angine. En réduisant l’immunité globale, sous l’influence de l’hypothermie, des conditions environnementales défavorables augmentent également le risque d’angor.

En surmontant les barrières protectrices locales des amygdales, le streptocoque commence à se multiplier et à produire diverses substances responsables du processus inflammatoire, qui peuvent être de nature catarrhale, folliculaire, lacunaire et nécrotique. La pénétration des streptocoques et de leurs produits métaboliques par les canaux lymphatiques dans les ganglions lymphatiques provoque leur inflammation aiguë. En cas d'insuffisance de la fonction barrière des tissus entourant les amygdales, les streptocoques peuvent pénétrer dans les tissus entourant les amygdales, provoquant ainsi leur inflammation (la soi-disant peritonsillite, abcès périamygdalien) et, lorsqu'ils pénètrent dans le sang, peuvent entraîner le développement d'une sepsie. Les produits de l’activité vitale des streptocoques absorbés dans le sang provoquent une violation de la thermorégulation, ainsi que des lésions des tissus corporels et en premier lieu - du système nerveux central et périphérique, des reins, du foie, des vaisseaux sanguins, du myocarde, etc.

La période d'incubation de l'angine de poitrine est de 1-2 jours. L'apparition de la maladie est aiguë. Le plus souvent chez les personnes en bonne santé figurent les frissons, la faiblesse, les maux de tête, les articulations douloureuses, les maux de gorge lors de la déglutition. Le refroidissement dure 15-30 minutes, puis il y a une sensation de chaleur. Dans les formes sévères de la maladie, les frissons continuent longtemps, répétés le lendemain. Le mal de tête est terne, n’a pas de localisation précise, persiste pendant 2 à 3 jours. La perte dans les articulations, dans la longe apparaît presque simultanément avec les frissons et dure pendant 1-2 jours. Les maux de gorge, d'abord insignifiants, ne s'inquiètent que lorsque la déglutition augmente puis augmente progressivement, devient constante et atteint leur sévérité maximale le deuxième jour. Une éruption cutanée pour mal de gorge ne se produit pas. Les amygdales avec angine sont élargies, avec une floraison purulente jaune-blanche ou des vésicules blanches (follicules).

L'érysipèle n'est pas un mot expressif, mais une autre maladie causée par le streptocoque. La maladie présente à la fois des signes d'infection courants: maux de tête, fièvre jusqu'à 39-40 ° C, frissons, faiblesse, douleurs musculaires et lésion inflammatoire spécifique des zones cutanées. La zone de la peau affectée s’élève au-dessus de la peau saine, présente une couleur rouge vif et uniforme et des limites nettes. Selon la gravité de la maladie, les lésions cutanées peuvent se limiter à une zone rouge, mais dans les cas graves, des ampoules et des hémorragies peuvent apparaître.

L'ostéomyélite est une inflammation de la moelle osseuse qui se propage à toutes les couches de l'os. Le streptocoque peut en être la cause dans 6 à 8% des cas. La maladie se manifeste lésion purulente de la moelle osseuse. La substance de l'os meurt, un abcès se forme et éclate rapidement.
La septicémie est une manifestation extrême de l’infection à streptocoque. Cette maladie se développe chez les personnes dont l'immunité est considérablement réduite. L’agent pathogène répand le sang dans tout le corps et de nouveaux foyers d’infection apparaissent - ulcères du foie, des reins, du cerveau, des poumons, des os, des articulations, etc. La maladie peut prendre des formes fulminantes, avec la mort du patient dans les 2-3 jours, mais elle peut aussi durer des années (la soi-disant chroniosepsie).

Diagnostic de l'infection à streptocoque

Le diagnostic d'infection à streptocoque est établi sur la base des symptômes de la maladie. Pour clarifier la nature de la maladie (le degré de réaction de l'organisme), ainsi que l'exclusion des complications possibles, le patient est soumis à des tests de sang, d'urine et d'électrocardiographie. Afin de clarifier le type d'agent pathogène, des études bactériologiques sont réalisées - cultures de matériel biologique présentant des foyers d'infection (par exemple, frottis des amygdales, foyers sur la peau, expectorations des poumons). Etablissant le diagnostic, le médecin doit distinguer les infections à streptocoques de la diphtérie (lésions des amygdales telles que maux de gorge), de la rubéole et de la rougeole (éruptions cutanées similaires à celles atteintes de la fièvre scarlatine légère), de la mononucléose infectieuse (angor), de la dermatite et de l’eczéma (similaires à des lésions de la peau avec en face).

Traitement de l'infection à streptocoque

Le traitement de l'infection à streptocoque est effectué avec l'utilisation d'antibiotiques de type pénicilline: benzylpénicilline, ampicilline, bicilline-3 ou bicilli-5 trois ou quatre jours après le début du traitement par la pénicilline. La résistance du streptocoque aux antibiotiques de la pénicilline ne peut être obtenue. Si vous êtes allergique aux pénicillines, un antibiotique anti-érythromycine (érythromycine, oleandomycine) peut être prescrit. Les médicaments du groupe sulfonamide (sulfadiméthoxine, co-trimoxazole) et les tétracyclines (tétracycline, doxycycline) ne sont pas efficaces et ne sont pas recommandés pour le traitement. Leur utilisation peut entraîner un portage asymptomatique (le vecteur en infectera d'autres). À la fin du traitement par antibiotiques, des médicaments normalisant la microflore intestinale (Linex, Bactisubtil) sont prescrits.

Pour éliminer les toxines du corps, vous devez boire beaucoup de liquide, jusqu'à 3 litres de liquide par jour (thé, jus, jus de fruits ou tout simplement d'eau). À des fins thérapeutiques et réparatrices, prenez de la vitamine C, qui a la capacité de renforcer les parois des vaisseaux sanguins et de participer à l’élimination des toxines.
Les médicaments combinés avec le type paracétamol Coldrex, teraflu peuvent être utilisés, mais brièvement, car leur utilisation peut apparaître comme une apparence de bien-être, ce qui est la raison du refus du traitement et de la survenue de complications.

Les préparations pour le rinçage du pharynx ne sont pas en mesure d’affecter non seulement le streptocoque, qui est situé profondément dans les tissus, mais aussi à la surface. Par conséquent, le rinçage est utilisé de manière plus hygiénique qu’à des fins médicales. Le rinçage est préférable aux sucettes, car dans le premier cas, l'agent pathogène est lavé et éliminé, et dans le second cas, il est avalé.
Le régime alimentaire d'une personne malade doit être facilement assimilable (le corps n'a pas besoin de dépenser des efforts supplémentaires pour fractionner les aliments), avec une quantité suffisante de vitamines.

Méthodes traditionnelles de traitement des infections à streptocoques

Les méthodes traditionnelles de traitement des infections à streptocoques profiteront grandement aux personnes malades, mais ne conviennent pas en tant que méthodes de traitement uniques ou indépendantes. Lorsqu'elle décide d'abandonner les méthodes de traitement traditionnelles (avec des antibiotiques), une personne doit comprendre qu'elle assume la responsabilité de la possible survenue de complications graves de l'infection. Les préparations utilisées en médecine traditionnelle sont principalement représentées par la décoction et les infusions de plantes médicinales. Ce sont des infusions de baies contenant une grande quantité de vitamines (rose sauvage, canneberge, framboise) - leur utilisation renforce les défenses de l'organisme et contribue à l'élimination rapide des toxines. Le même objectif est poursuivi par l'utilisation de décoctions de plantes aux propriétés diurétiques (airelle, airelle). Les bouillons de plantes aux propriétés astringentes, anti-inflammatoires et antibactériennes (écorce de chêne, écorce de saule, camomille, train) sont utilisés aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur pour des rinçages et des lotions. Les interventions thermiques, par exemple un bain avec l'utilisation de balais et la décoction d'herbes médicinales, peuvent être effectuées pendant la période de récupération, mais sans excès: une surchauffe a également un effet néfaste sur le corps, comme un refroidissement excessif, des effets mécaniques sur la lésion cutanée peuvent entraîner une exacerbation du processus. Si la prescription d'un traitement semble difficile, douteuse, elle devrait être abandonnée au profit d'outils simples et éprouvés.

En utilisant des méthodes traditionnelles, il ne faut pas aller à l'extrême: par exemple, certains "guérisseurs traditionnels" suggèrent d'utiliser des lotions d'urine comme traitement et même du fumier frais!
La prévention de l’infection à streptocoque est conforme aux règles d’hygiène personnelle, à l’hygiène de la maison et des lieux publics. Le durcissement et le sport contribuent au renforcement des propriétés protectrices du corps. Des aliments sains et nutritifs constituent un élément important de la protection contre toutes les maladies.

Habitudes nuisibles: le tabagisme et l’abus d’alcool réduisent l’efficacité des barrières de protection générales et locales, mais ont également une incidence négative sur l’évolution de la maladie, augmentant ainsi le risque de complications. Le traitement opportun des microtraumatismes (par exemple, une solution d'iode) réduira les risques de pénétration et de développement de l'agent pathogène dans la plaie. S'il y a des patients atteints d'une infection à streptocoque dans l'environnement immédiat, ils doivent être isolés au moment du traitement.

Consultation avec un médecin sur l'infection à streptocoques.

Existe-t-il un vaccin contre le streptocoque?
Réponse: Non, le vaccin bêta-hémolytique contre le streptocoque n’a pas été mis au point. Il existe un vaccin contre son pneumocoque «relatif».

Est-il possible de contracter la scarlatine à deux reprises?
Réponse: C'est possible, mais c'est plutôt en théorie. En pratique, c'est extrêmement rare.

Quelle est la durée du traitement par un antibiotique? Est-il possible d'annuler tôt?
Réponse: Le traitement antibiotique standard est de 7 à 10 jours. À la discrétion du médecin, le traitement peut être réduit à 5 jours ou prolongé à 2 semaines. Réduire indépendamment le cours est fortement recommandé.

Quoi de plus efficace gargarisme ou sprays?
Réponse: Les deux méthodes n’ont pas une grande importance thérapeutique. Rincer plus préférablement, à des fins hygiéniques, pour éliminer les produits d'inflammation. La composition du spray est souvent inefficace pour les infections à streptocoques par les sulfamides.

Quand peut-on contracter une infection à streptocoque?
Réponse: Les complications peuvent survenir de 1 à 2 jours à 4 semaines. la surveillance du régime bénin et bénin peut durer jusqu'à 3 mois

En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

Est-il possible de se gargariser avec de la sauge pendant la grossesse: que conseillera le médecin

Pharyngite

Puis-je me gargariser avec de la sauge pendant la grossesse et quelle est l'utilité et la sécurité de ce bouillon?

Quel est le traitement des cordes vocales

Angine de poitrine

Un stress excessif sur les cordes vocales, le rhume, le stress peuvent provoquer un enrouement ou une perte de la voix. Les experts recommandent de rétablir la capacité de reproduire le discours pour appliquer un silence complet.