Principal / Angine de poitrine

Gonflement de la gorge: premiers soins et moyens de soigner un enfant

Angine de poitrine

Gonflement de la gorge chez un enfant est un signe de maladie grave. En raison de la membrane muqueuse enflée et du rétrécissement de la lumière du larynx, la respiration du bébé est difficile. Le problème se produit souvent avec la laryngite. La principale cause de l'œdème chez les enfants sont les caractéristiques structurelles du système respiratoire:

  • tissu conjonctif lâche se trouvant sous la membrane muqueuse;
  • sous-développement des muscles respiratoires;
  • une lumière étroite, naturellement étroite, sujette à l'œdème.

En outre, la gorge enflée peut être observée sur le fond des blessures à la bouche et une tendance aux allergies. L'œdème allergique est généralement associé à la consommation d'irritants dans les aliments. Pour les enfants, le danger est les épices, le miel, le poisson.

La nature infectieuse de l'œdème est due à des dommages viraux et bactériens sur le corps des enfants. Les facteurs prédisposants dans ce cas sont les lésions purulentes du corps, les maux de gorge, la diphtérie. Le traitement opportun de ces maladies apporte rapidement un soulagement et prévient les complications, notamment le gonflement de la gorge, dangereux par suffocation.

Symptômes associés à l'œdème laryngé

Les symptômes cliniques associés au gonflement de la gorge se traduisent par un enrouement de la voix, une respiration lourde, une cyanose de la peau et une toux aboyante et abimante. Souvent, cette image est observée la nuit, car la respiration et la circulation sanguine du larynx se modifient dans le corps d'un enfant endormi. Dans les voies respiratoires, la lumière du larynx est rétrécie, la fréquence et la profondeur des respirations varient.

Indépendamment de la cause de l'œdème laryngé, les oto-rhino-laryngologistes sont divisés en étapes.

  1. Le stade de compensation dû à la non-ingérence de l'œdème dans la fonction respiratoire ne constitue pas une menace pour la vie. Le problème ne nécessite pas de traitement spécifique.
  2. Stade de compensation incomplète. Les parents remarquent un enfant avec des problèmes de respiration prononcés, un essoufflement et une toux sévère. Le bébé devient agité, chaque respiration est difficile pour lui. Lors de l’expiration, il est facile de détecter une forte contraction de l’abdomen et des décalages thoraciques. L'œdème de gorge de stade 2 nécessite une intervention médicale urgente.
  3. Stade de décompensation. Ses symptômes caractéristiques sont des pupilles dilatées, un pouls rapide et un rythme cardiaque accéléré. Les enfants préfèrent une position semi-assise avec la tête rejetée en arrière. Le manque d'oxygène affecte l'état de somnolence, l'indifférence et le teint bleuté des enfants.
  4. Asphyxie C'est l'étape la plus dangereuse dans laquelle le visage de l'enfant pâlit, la respiration devient superficielle ou s'arrête. Si non traité, la mort est possible.

Lorsque les parents amènent un bébé avec la gorge enflée, la tâche du médecin consiste à étudier les caractéristiques du processus pathologique.

L'otolaryngologue détermine, en fonction des symptômes, si le gonflement est aigu ou chronique. Dans le premier cas, la maladie se développe soudainement et rapidement (généralement sur la base d'une anaphylaxie ou d'une réaction allergique instantanée). Les dommages chroniques sont enregistrés en raison de maladies internes du corps, de blessures et d'infection.

Façons de diagnostiquer un larynx gonflé

Diagnostiquer les problèmes du larynx est facile. En présence d'œdème, le médecin est convaincu au cours de l'examen laryngoscopique des enfants. Dans des cas particuliers, l'oto-rhino-laryngologiste adresse une demande d'examen bronchoscopique et radiologique à un petit patient.

Quant aux raisons, il peut être difficile de les identifier. Derrière l'enflure du larynx, des néoplasmes et des corps étrangers peuvent être cachés. Si le processus infectieux est la cause des poches, le médecin en détermine la nature et indique la forme de la maladie.

Sur la forme oedémateuse spécialiste parle avec des lésions virales des voies respiratoires. La forme nécrotique et infiltrante de fibrine, il assigne une infection bactérienne. Dans les deuxième et troisième cas, la lumière rétrécie chez les enfants est non seulement gonflée, mais également remplie de sécrétions muqueuses purulentes.

Le plus souvent, les enfants d'âge préscolaire deviennent des patients de l'oto-rhino-laryngologiste, la lumière du larynx n'étant pas suffisamment élargie.

Gonflement de la gorge: comment traiter un enfant

Comment enlever le gonflement à la maison? Lorsque les enfants ont un gonflement du cou, les parents doivent fournir les premiers soins avant l’arrivée du médecin. Il consiste en ce qui suit:

  • Augmentation de l'apport en oxygène par les bouches ouvertes
  • Fournir au bébé de l'air humide (ils l'emmenent à la salle de bain et ouvrent le robinet avec de l'eau chaude). Par temps chaud, il est plus facile de respirer.
  • Éliminer l'irritation du larynx rouge avec une boisson chaude (thé à la menthe ou lait avec une pincée de soda).
  • Pour sucer les poches, vous pouvez faire un bain de pieds bien chaud ou verser de la moutarde dans vos chaussettes.

Si les parents sont certains que l’œdème est apparu à la suite d’une brûlure chimique de l’oropharynx, ils doivent provoquer des vomissements afin que le réactif sorte de l’estomac. Au fur et à mesure que la masse progresse, les enfants reçoivent de l'huile végétale ou du blanc d'oeuf.

À son arrivée au domicile du patient, un ambulancier place l'enfant en position assise et lui injecte un diurétique. Selon les indications, le traitement est complété par des tranquillisants, des sédatifs et des antihistaminiques. Certains bébés se voient prescrire des antihypoxants, des antioxydants et des médicaments pour traiter la maladie sous-jacente.

Les antibiotiques pour oropharynx gonflé sont prescrits pour éliminer les microbes. Si le bébé ne souffre pas d'allergies, on lui prescrit de la propolis et de la calendula à base d'eau. Appliquez-les à la réception interne et au rinçage. L'alternance des procédures donnera les meilleurs résultats.

Si un œdème est un symptôme d'allergie, des antihistaminiques et des glucocorticoïdes hormonaux sont prescrits pour le traitement - Erius, Loratadin, Kestin. À la clinique, des spécialistes pratiquent des inhalations avec les moyens d'étendre les bronches (eufilline, salbutamol, terbutaline) et mettent des masques à oxygène. L'inhalation d'épinéphrine et d'adrénaline aide à enrayer le développement d'un œdème aigu.

Vous pouvez rincer le cou rouge de votre bébé avec un extrait chaud dont les ingrédients sont:

  1. feuille d'eucalyptus - 20 g;
  2. feuille de sauge et fleurs de calendula - 15 g;
  3. racines de réglisse et elecampane, fleur de tilleul, romarin sauvage et camomille - 10 g chacun

Une cuillère à soupe de collection sèche est placée dans un bol et aspergée d’eau bouillante (180 ml). Après 20 minutes de perfusion, le produit est prêt à être rincé. La fréquence des procédures dépend du volume de gonflement dans la bouche (au moins - 3 fois par jour, maximum - toutes les heures et demie avant une nuit de sommeil).

Si le traitement conservateur ne donne pas de résultats, la posologie des médicaments pour l'enfant augmente. Pour un soulagement rapide, la prednisolone est administrée par voie intraveineuse. La trachéotomie d'un petit patient est réalisée si des événements antérieurs n'ont pas apporté de dynamique positive. L'opération est l'excision de la gorge avec la formation de la bouche, qui est posée dans un tube spécial pour la respiration.

Comment enlever le gonflement de la gorge d'un enfant

L’obstruction aiguë des voies respiratoires supérieures ou l’œdème laryngé chez l’enfant est un rétrécissement de la lumière laryngée causé par divers états pathologiques, se manifestant par des troubles respiratoires et le développement d’une insuffisance respiratoire aiguë.

Dans cet article, vous apprendrez les principales causes et symptômes de l'œdème laryngé chez un enfant et comment traiter l'œdème laryngé chez un enfant.

Obstruction aiguë des voies respiratoires supérieures chez les enfants

L'obstruction aiguë des voies respiratoires supérieures est une situation d'urgence nécessitant un diagnostic et un traitement de l'œdème, même au stade préhospitalier.

Les principales causes de l'œdème laryngé

Cette affection survient le plus souvent chez les enfants d’âge précoce et préscolaire en raison des caractéristiques anatomiques et physiologiques des organes respiratoires: étroitesse de la lumière de l’appareil respiratoire, tendance de leur membrane muqueuse et du tissu conjonctif fibreux lâche à développer un œdème, innervation du laryngospasme, provoquant un laryngospasme, et faiblesse relative des muscles respiratoires. L'œdème de la membrane muqueuse avec une augmentation de son épaisseur de 1 mm réduit de moitié la lumière du larynx.

Les causes infectieuses et non infectieuses de l'obstruction aiguë des voies respiratoires supérieures sont distinguées.

  • Infections virales causées par des virus de la grippe et du parainfluenza de type I (75% des cas), le VRS, des adénovirus.
  • Infections bactériennes: épiglottite, abcès pharyngien et périamygdalien, diphtérie.

Causes non infectieuses: aspiration de corps étrangers, blessures au larynx, œdème allergique, laryngisme, etc.

Formes d'obstruction aiguë des voies respiratoires supérieures

Trois facteurs jouent un rôle dans la genèse de l’obstruction des voies respiratoires: œdème laryngé chez l’enfant, spasme réflexe des muscles du larynx et obstruction mécanique de sa lumière par des sécrétions inflammatoires (mucus) ou des corps étrangers (nourriture, vomissures). Selon l'étiologie, la signification de ces composants peut être différente.

Par la nature des modifications inflammatoires dans le larynx, on distingue les formes de sténose œdémateuses, ou catarrhales, infiltrantes et fibrineuses-nécrotiques.

La forme œdémateuse survient le plus souvent avec une étiologie virale ou infectieuse-allergique; Avec un traitement approprié, une tendance positive rapide est observée.

Les modifications infiltrantes et nécrotiques fibrineuses du larynx sont associées à l’ajout d’une infection bactérienne. Avec eux, un rétrécissement important de la lumière laryngée est associé non seulement à un puissant œdème inflammatoire des tissus, mais également à une accumulation dans le larynx laryngé de mucus épais et collant, de croûtes purulentes et hémorragiques, de revêtements fibrineux ou nécrotiques.

Les causes de l'obstruction aiguë des voies respiratoires supérieures sont diverses. Dans les travaux pratiques, afin de traiter adéquatement l'œdème laryngé et de fournir une assistance efficace à l'enfant, il est important de les différencier rapidement.

Croupe - la cause de l'œdème laryngé chez un enfant

La cause la plus fréquente d'œdème laryngé chez les jeunes enfants est constituée par les modifications inflammatoires du larynx des étiologies virales, bactériennes et mixtes, ainsi que du croup (du croup), qui se manifeste par une triade de symptômes: stridor, toux aboyante, enrouement.

Causes du croup chez les enfants

La principale cause de développement du croupe est le processus inflammatoire au niveau de l'espace du sous-sol et des cordes vocales (laryngotrachéite sténosante aiguë). Les troubles respiratoires dus au rétrécissement de la lumière du larynx surviennent le plus souvent la nuit, pendant le sommeil, en raison de modifications des conditions de la lymphe et de la circulation sanguine du larynx, de la diminution de l'activité des mécanismes de drainage des voies respiratoires, de la fréquence et de la profondeur des mouvements respiratoires. Un groupe d'infections virales respiratoires aiguës se développe chez les enfants âgés de 5 à 6 ans, le plus souvent malades pendant 1 à 2 ans (34%).

Symptômes de croup chez les enfants

Le tableau clinique de la sténose aiguë des voies respiratoires supérieures est déterminé par le degré de constriction du larynx, associé à des troubles de la mécanique respiratoire et au développement d'une insuffisance respiratoire aiguë.

En cas d'obstruction incomplète du larynx, il se produit une respiration bruyante - un stridor, provoqué par un intense passage d'air turbulent à travers les voies respiratoires rétrécies. Le stridor inspiratoire se produit généralement lorsque le larynx est rétréci (sténose) dans ou au-dessus des cordes vocales et se caractérise par une inhalation bruyante avec la contraction des endroits souples du thorax. Les sténoses inférieures au niveau des vraies cordes vocales sont caractérisées par un stridor expiratoire avec participation à la respiration des muscles respiratoires auxiliaires et de réserve. La sténose du larynx dans la région de l’espace sous-glottique se manifeste habituellement par un stridor mixte, à la fois inspiratoire et expiratoire. Le manque de changements de voix indique la localisation du processus pathologique au-dessus ou au-dessous des cordes vocales. L'implication de ces derniers dans le processus s'accompagne d'un enrouement ou d'une aphonie. Une toux rauque "aboyante" est typique de la laryngite chronique.

Les autres signes et symptômes de l'œdème laryngé chez les enfants ne sont pas spécifiques: anxiété, tachycardie, tachypnée, cyanose, troubles neuro-végétatifs, etc.

La sévérité de la sténose laryngée chez les enfants

Selon la sévérité du rétrécissement de la lumière du larynx, il existe quatre degrés de sténose, avec des différences significatives dans le tableau clinique.

Sténose du larynx I degré (compensé). L'œdème laryngé se caractérise par la présence des symptômes cliniques de la laryngite (toux aboyante, enrouement) dans le contexte des infections virales aiguës des voies respiratoires. Pendant l'exercice, des signes de stridor apparaissent (légère rétraction de la cavité jugulaire et de l'épigastre). Il n'y a pas de symptômes d'insuffisance respiratoire. Au repos, le souffle est totalement libre.

Sténose du degré de larynx II (sous-compensée). Les signes et symptômes d'insuffisance respiratoire apparaissent - pâleur, cyanose périorale, tachycardie. L'enfant est excité, agité. "Aboiements", toux, voix enrouée, stalorose respiratoire avec contraction des zones thoraciques souples, participation des muscles auxiliaires et gonflement des ailes du nez. Stridor est considérablement réduit dans le sommeil. La lumière du larynx est 1/2 de la norme en dessous de la glotte.

Sténose du larynx III degré (décompensée). Les symptômes d'insuffisance respiratoire (cyanose à la lèvre, acrocyanose, pâleur, transpiration) sont exprimés. La respiration est bruyante avec la contraction des zones thoraciques souples et la participation des muscles auxiliaires. La respiration auscultatoire est affaiblie, l'inhalation et l'expiration sont difficiles. Tachycardie, baisse de la pression artérielle, sons de cœur sourd, déficit du pouls. Podskladochnoe espace du larynx rétréci de 2/3 de la norme.

Sténose du larynx IV (stade terminal, asphyxie). L'état d'extrême gravité dû à une insuffisance respiratoire et à une hypoxie sévère. La respiration est superficielle, arythmique. Les symptômes du stridor et de la toux rugueuse disparaissent, la bradycardie augmente. La conscience et les convulsions peuvent être présents. Bradycardie, baisse de la pression artérielle. Le diamètre de la lumière du larynx est réduit de plus des 2/3 de la norme.

Une hypoxie sévère et prolongée peut entraîner des modifications irréversibles du système nerveux central et des organes internes. Le sang augmente considérablement pun C02 (jusqu'à 100 mm de mercure et plus), diminue pun 02 jusqu'à 40 mm Hg et ci-dessous. La mort vient d'asphyxie.

Diagnostic du croup chez l'enfant

Le diagnostic de syndrome de croup ou de laryngotrachéite sténosante aiguë repose sur l’apparition d’une triade de symptômes sur fond d’infections virales respiratoires aiguës: toux rauque, écorces, respiration sternorique, contraction de la région thoracique compliante et participation des muscles auxiliaires à la respiration. Dans certains cas, pour le diagnostic doit utiliser la laryngoscopie de diagnostic direct.

Traitement de croup chez les enfants

Le traitement de l'œdème laryngé à la suite d'un croup devrait viser à rétablir la perméabilité laryngée: réduction ou élimination du spasme et de l'œdème de la membrane muqueuse du processus pathologique au-dessus ou au-dessous des cordes vocales. L'implication de ces derniers dans le processus s'accompagne d'un enrouement ou d'une aphonie. Une toux rauque "aboyante" est typique de la laryngite chronique.

Les patients sont soumis à une hospitalisation dans un hôpital spécialisé ou infectieux en présence d'une unité de soins intensifs et de soins intensifs, mais le traitement doit commencer au stade préhospitalier.

L'enfant ne doit pas être laissé seul, il doit être calmé, repris dans ses mains, car la respiration forcée pendant l'anxiété, les pleurs renforcent la sténose et la peur. Vous pouvez attribuer une solution à 5% de bromure de sodium, une teinture de valériane et une agripaume.

Traitement de l'oedème laryngé chez les enfants

Outre le traitement étiotrope (interféron, gammaglobuline antigrippale) et symptomatique (antipyrétiques, etc.), le traitement des infections virales respiratoires aiguës en cas de sténose au premier degré pour réduire le gonflement de la muqueuse laryngée et une élimination plus efficace des sécrétions pathologiques de sa lumière fait apparaître des compresses chaudes sur la région laryngée bains de mains et de pieds. En l'absence de forte fièvre et de troubles hémodynamiques, un bain chaud avec une température de l'eau de 39 à 40 ° C est indiqué pour le traitement. Les "bottes" d'ozokérite peuvent être utilisées comme une diversion.

La création d'une atmosphère très humide (effet de "l'atmosphère tropicale"), d'inhalations de vapeur et de soda ou d'huile alcaline contribue également à une expectoration efficace des expectorations. Il est montré boisson chaude (lait chaud avec soda ou Borjomi). L'excrétion et les médicaments mucolytiques, administrés par voie orale ou par inhalation [par exemple, acétylcystéine, carbocystéine (mucopropy), etc.], favorisent la dilution et l'élimination des expectorations des voies respiratoires. Renforcer le réflexe de la toux peut être en appuyant sur la spatule à la racine de la langue.

Étant donné la participation significative au développement du croup du composant allergique-allergique, il est conseillé d’inclure les antihistaminiques [par exemple, la chloropyramine (suprastine, la clémensine, etc.) dans un ensemble de mesures thérapeutiques.

Afin de réduire le gonflement de la membrane muqueuse et de soulager les spasmes, des médicaments vasoconstricteurs topiques [naphazoline (naphthyzinum), oxymétazoline (nazivine), xylométazoline, vibrocyl, etc.] et antispasmodiques [aminophylline (euphylline), solutane, Vadrenomimetik] À cette fin, il est également recommandé d'utiliser l'iprothropie du bromure, berodual.

Lors de la sténose du larynx II, il faut ajouter au complexe des mesures prises un glucocorticoïde sous forme d'inhalation: hydrocortisone, budésonide par nébuliseur, fluticasone (flixotide), etc. Selon les indications, l'administration parentérale de prednisolone est possible.

En cas de sténose de degré III, il est recommandé de traiter l'œdème laryngé dans l'unité de soins intensifs, sous une tente oxygène-vapeur, qui doit recevoir des médicaments antispasmodiques, mucolytiques et autres. Avec une forte excitation de l'enfant à l'aide d'oxybutyrate de sodium et de dropéridol. Rendez-vous obligatoire des médicaments antibactériens. L'aspiration des expectorations des voies respiratoires est réalisée à l'aide d'une pompe électrique.

Avec une insuffisance respiratoire importante, une efficacité insuffisante du traitement (12 heures avec une sténose du degré II et 6 heures avec une sténose du degré III), l'intubation nasotrachéale est montrée après une réorganisation préliminaire de la laryngoscopie directe.

La sténose au degré IV nécessite des mesures de réanimation, un traitement post-syndromique intensif et constitue une indication absolue d'intubation naso-trachéale prolongée ou, en cas d'impossibilité, d'une trachéotomie.

Larynx de diphtérie chez un enfant

Les symptômes de la diphtérie du larynx sont le plus souvent associés aux manifestations de cette infection d'une autre localisation (diphtérie de la gorge ou du nez), ce qui facilite souvent le diagnostic. Les principales différences entre la diphtérie laryngée et l'œdème laryngé (croup) qui se sont développées à la base d'infections virales respiratoires aiguës sont l'apparition progressive et la stabilité du parcours avec une augmentation des symptômes. La voix dans la diphtérie du larynx devient progressivement enrouée avec le développement progressif de l’aphonie.

Dans le traitement de la diphtérie du larynx, parallèlement aux mesures visant à restaurer les voies respiratoires, il est nécessaire d'administrer de toute urgence un sérum anti-diphtérique à l'enfant selon la méthode Peu commune 40 à 80 000 ME pour un traitement en fonction de la forme de la maladie.

Gonflement allergique du larynx chez les enfants

L'œdème allergique du larynx n'est pas toujours possible à distinguer du croup de nature infectieuse uniquement par des signes cliniques. Les symptômes de l'œdème allergique du larynx se développent sous l'influence de l'inhalation, de la nourriture et de tout autre antigène (réaction anaphylactique). Il n'y a pas d'instructions spécifiques sur ARVI. La fièvre et l'intoxication ne sont pas caractéristiques. En règle générale, l'histoire de ces enfants contient des informations sur certaines manifestations allergiques: dermatite atopique, angioedème, urticaire, etc. Dans le contexte du traitement de l'œdème laryngé avec des antihistaminiques et, dans les cas graves, de glucocorticoïdes, il existe une dynamique positive rapide de la sténose.

Laryngospasme - la cause de l'œdème laryngé chez les enfants

Le laryngospasme survient principalement chez les enfants des deux premières années de la vie, dans un contexte d'excitabilité accrue entre le système nerveux et musculaire et les manifestations du rachitisme actuel avec une tendance à la tétanie. Cliniquement, un spasme du larynx se manifeste par un début inattendu de difficulté à respirer avec un son caractéristique de «corbeau», accompagné de peur, d’anxiété et de cyanose.

Traitement de l'œdème laryngé: les attaques légères du laryngospasme sont éliminées en aspergeant le visage et le corps de l'enfant d'eau froide. On doit essayer de provoquer un réflexe nauséeux en appuyant sur la racine de la langue avec une spatule ou une cuillère ou en provoquant un éternuement avec irritation de la membrane muqueuse des voies nasales avec un coton. En l'absence d'effet, le diazépam doit être administré par voie intramusculaire et une solution de gluconate ou de chlorure de calcium à 10% doit être administrée par voie intraveineuse.

Epiglottite - la cause de l'œdème laryngé chez les enfants

L'épiglottite est une inflammation de l'épiglotte et des zones adjacentes du larynx et du pharynx, le plus souvent causée par Haemophilus influenzae de type b. Le tableau clinique se caractérise par une forte fièvre, des maux de gorge, une dysphagie, une voix étouffée, un stridor et une insuffisance respiratoire de gravité variable. La palpation du larynx est douloureuse. À l'examen du pharynx, ils révèlent la coloration foncée de la racine de la langue, son infiltration, l'œdème de l'épiglotte et les cartilages scapiformes qui obstruent l'entrée du larynx. La maladie progresse rapidement et peut conduire à la fermeture complète de la lumière du larynx.

Au stade préhospitalier, il est optimal d’injecter l’ampicilline ou l’antibiotique céphalosporine le plus tôt possible. Le transport de l'enfant à l'hôpital pour le traitement de l'oedème est effectué uniquement en position assise. Évitez de prendre des sédatifs. Vous devez être prêt pour l'intubation trachéale ou la trachéotomie.

Abcès Zagothy chez les enfants

Le plus souvent, l'abcès pharyngé survient chez les enfants de moins de trois ans. Il se développe généralement sur le fond ou après avoir transféré ARVI. Le tableau clinique est dominé par les symptômes suivants: intoxication, fièvre sévère, mal de gorge, dysphagie, stridor, bave. Il n'y a pas d'aboiement toux rauque et enrouement. Il est difficile de tousser en raison d'un mal de gorge aigu. L'enfant prend souvent la position de force avec le cou plié. L'inspection de la gorge est une difficulté importante en raison de l'anxiété aiguë de l'enfant et de son incapacité à ouvrir la bouche. Appliquez un traitement sédatif au sondage.

Le traitement au stade préhospitalier n'est pas effectué. Une hospitalisation urgente dans le service de chirurgie est nécessaire. À l'hôpital, un abcès est ouvert et drainé dans le contexte de l'antibiothérapie.

Corps étrangers de larynx et de trachée chez les enfants

Les corps étrangers du larynx et de la trachée sont la cause d'asphyxie la plus fréquente chez les enfants. Contrairement au croup, l'aspiration survient de manière inattendue dans un contexte de santé apparente, généralement lorsque vous mangez ou jouez avec un enfant. Une quinte de toux apparaît accompagnée de suffocation. Le tableau clinique de l'œdème laryngé dépend du niveau d'obstruction des voies respiratoires. Plus un corps étranger est proche du larynx, plus l'apparition de symptômes d'asphyxie est probable. Une telle disposition d'un corps étranger est généralement accompagnée de l'apparition d'un laryngospasme. L'enfant a peur, agité. Avec l'auscultation, vous pouvez parfois entendre un claquement de mains, indiquant un corps étranger en train de voter.

Comment enlever un corps étranger de la gorge?

Après avoir examiné la cavité buccale et pénétré dans le larynx, on tente d’enlever un corps étranger en le "neutralisant" mécaniquement.

Un enfant de moins de 1 an est allongé face vers le bas, la tête au sol abaissée de 60 °. Avec le bord de la paume, des coups courts entre les omoplates lui sont appliqués.

Chez les enfants de plus d'un an, il peut être efficace de presser la main sur l'abdomen de la ligne médiane vers l'intérieur et vers le haut (sous un angle de 45 °).

Chez les enfants plus âgés, les coups dans le dos alternent avec une forte compression de l'abdomen, qui serre l'enfant avec les mains derrière le dos (technique de Heimlich).

Compte tenu de l'inefficacité des tentatives d'élimination d'un corps étranger à l'aide de techniques mécaniques, il est nécessaire de résoudre le problème de la réalisation d'une intubation urgente ou d'une trachéotomie.

Gonflement de la gorge: quelle est la condition dangereuse, des recommandations et des conseils

La boursouflure du larynx indique toujours que certains processus pathogènes se produisent dans le corps d'un adulte ou d'un enfant. Cette condition peut causer une gêne mineure, observée en raison d'une légère augmentation des tissus dans la gorge. Ainsi, une personne ressent une forte douleur à la gorge et souffre également d'un enrouement.

Dans d’autres cas, le gonflement peut gêner la respiration et représenter ainsi une menace réelle pour la vie d’une personne.

Gonflement de la gorge: pathogenèse

L'œdème de la gorge n'est pas une maladie distincte. Une condition similaire se pose en raison de l'apparition d'un certain nombre de raisons. Ainsi, les poches peuvent être inflammatoires et non inflammatoires.

La muqueuse de la gorge a une sensibilité incroyablement élevée. Il est également richement innervé par les récepteurs de la douleur. Les poches peuvent accompagner de nombreuses maladies, parmi lesquelles la grippe, la scarlatine, la laryngite.

Ainsi, en présence d'un processus inflammatoire, toute la position sous-muqueuse du larynx, l'espace de sous-stockage, est affectée. L'œdème peut se propager aux plis du larynx, à la surface linguale du larynx.

Raisons

Un gonflement de la gorge peut survenir pour diverses raisons. Avec le mécanisme de déclenchement, même le plus innocent, à première vue, un problème peut survenir. Ainsi, en médecine, les facteurs et causes connus suivants peuvent provoquer un gonflement de la gorge et du larynx:

  • dommages à la gorge causés par une blessure mécanique ou une intervention chirurgicale;
  • manger des aliments ou des boissons excessivement chaudes;
  • échec de l'examen de type radiographie;
  • processus inflammatoires aigus;
  • infection chronique;
  • maladies vasculaires et cardiaques;
  • inflammation et compression des ganglions lymphatiques;
  • tumeurs et néoplasmes;
  • la cirrhose;
  • allergie

Causes de l'œdème laryngé, de l'asphyxie et du manque d'air:

Maladies inflammatoires

Gonflement de la gorge peut accompagner un certain nombre de maladies parmi les symptômes. La douleur n'est pas aussi prononcée et l'œdème lui-même disparaît rapidement avec le traitement initié rapidement. La boursouflure est inhérente à de telles maladies:

Le processus inflammatoire peut être œdémateux, catarrhal, nécrotique fibrineux ou infiltrant.

Infectieux

L'œdème qui accompagne une certaine maladie infectieuse est assez difficile à diagnostiquer. Dans certains cas, du mucus épais et collant peut s'accumuler. L'œdème est caractéristique de ces maladies:

De plus, il existe des symptômes caractéristiques du rhume.

Sur la photo gonflement de la gorge lorsque vu

Allergie, œdème de Quincke, choc anaphylactique

Les allergies provoquent souvent un gonflement de la gorge. Le plus souvent, il est assez agressif et prononcé. La réaction allergique se produit en raison de la réaction à la nourriture, aux médicaments, aux poils d'animaux, à la poussière.

Le choc anaphylactique est une réaction aiguë qui survient chez un patient lors du contact avec un allergène. Un tel phénomène est extrêmement dangereux, car une personne peut simplement suffoquer.

Qu'est-ce que l'œdème de Quincke, regardez dans notre vidéo:

Tumeurs, néoplasmes

Les nouvelles tumeurs dans la gorge de différents types ont des effets néfastes non seulement sur l'état général d'une personne, mais également sur des inconvénients considérables dans la vie quotidienne. La présence de tumeurs rend la respiration difficile et la consommation de nourriture normale. En outre, les tumeurs affectent le timbre et la hauteur.

Blessures, brûlures, corps étrangers

Des dommages de nature différente entraînent des dommages importants aux tissus mous de la gorge, ce qui entraîne l'apparition d'un processus inflammatoire. L'intensité du gonflement dépendra directement du type de blessure, de sa taille et de sa nature.

Autres raisons

Souvent, les poches peuvent apparaître sur le fond des maladies existantes. Ceux-ci comprennent:

  • l'urémie;
  • le diabète;
  • la cachexie;
  • avitaminose.

En outre, dans certains cas, un certain nombre de maladies du rein et du foie peuvent provoquer un gonflement. Les problèmes cardiaques sont également capables de provoquer des poches et des crises d'asthme chez une personne.

Les symptômes

Selon la cause de l'œdème, les symptômes peuvent varier considérablement. Cependant, le plus souvent, les médecins lors du premier examen sont guidés par les signes suivants:

  • douleur en avalant;
  • douleur en penchant et en tournant la tête;
  • mal de tête;
  • fièvre
  • la faiblesse;
  • malaise;
  • grain et poches de la gorge postérieure;
  • couleur bleuâtre du mur du fond;
  • enrouement ou manque de celui-ci;
  • cou et visage enflés.

Dans certains cas, le patient peut avoir de la fièvre. À l'avenir, il est possible que l'apparition d'un essoufflement et d'une toux sèche, qui ne se calme pas même pendant un certain temps après avoir pris les médicaments appropriés.

Premiers secours

Les premiers soins doivent être aussi efficaces et utiles que possible, ce qui facilitera l'état du patient et permettra d'attendre l'arrivée du médecin en toute sécurité. Pour les œdèmes graves, l’essentiel est d’assurer l’approvisionnement sans entrave en oxygène des poumons. En cas d'œdème aigu, il est nécessaire de recourir aux actions suivantes:

  • doit boire des solutions alcalines à peine chaudes;
  • en cas de réaction allergique aiguë, un antihistaminique doit être pris;
  • les agents désensibilisants peuvent aider - Suprastin, Fencarol, Diphenhydramine;
  • en outre, prenez Ambroxol;
  • Vous pouvez prendre un bain chaud pendant 10 minutes au maximum, mais à condition que le patient n’ait pas une température élevée;
  • s'il y a un corps étranger à l'intérieur, il est nécessaire d'appuyer plusieurs fois sur la zone juste au-dessus du nombril - cela aidera à rétablir le rythme cardiaque.

Premiers soins pour gonflement de la gorge:

Diagnostics

Pour diagnostiquer et recevoir le schéma thérapeutique, le patient doit contacter l’otolaryngologiste, le pneumologue et l’ORL. Le médecin doit effectuer les manipulations suivantes:

  • prise d'histoire;
  • examen du larynx;
  • stroboscopie;
  • la laryngoscopie;
  • microlaryngoscopie.

Sur la base de recherches, le médecin prescrit un traitement efficace optimal. Le traitement devrait éliminer autant que possible l'œdème laryngé et viser à éliminer les causes de la maladie.

Traitement

Le traitement de gonflement de la gorge comprend - un traitement médicamenteux, symptomatique, différencié et prophylactique.

Recettes et façons d'aider

Le traitement de l'œdème de la gorge devrait affecter le mécanisme de son développement. Le traitement antibactérien résout ce problème le plus efficacement possible. Il est nécessaire si une personne a mal à la gorge ou une autre maladie de nature virale et infectieuse.

En outre recommandé l'utilisation d'antiseptiques locaux. Ils sont assez efficaces dans les lésions toxiques, quand il y a une forte douleur dans le cou.

Physiothérapie

La physiothérapie peut considérablement accélérer le processus de guérison. Il améliore la circulation lymphatique dans la gorge, normalise l'apport sanguin et les processus métaboliques. Lorsque l'œdème de la gorge montre les procédures suivantes:

Intervention chirurgicale si nécessaire

En l'absence d'efficacité du traitement standard, obligé de rétablir une circulation d'air normale, une opération urgente est prescrite - une trachéotomie.

L'opération implique l'excision de la paroi du larynx, ce qui permet au larynx de retourner à l'air.

L'intervention chirurgicale est réalisée en ligne car le risque de décès du patient est élevé.

Une assistance rapide devrait être fournie sans retard, sans attendre les symptômes d'asphyxie.

Quel est le danger d'un tel état?

L'œdème de la gorge procure un certain nombre d'inconvénients sous forme de douleur, de malaise, d'enrouement et complique grandement le processus de respiration. Les réactions allergiques aiguës, ainsi que les formes aiguës de maladies infectieuses, peuvent constituer une menace réelle pour la vie sous forme de suffocation. Les néoplasmes et les tumeurs dans la gorge peuvent s’écouler dans la forme maligne, ce qui conduit en outre à l’apparition de métastases et à une forme complexe d’oncologie.

Un gonflement dangereux de la gorge pour les enfants, déclare le Dr Komarovsky:

Pronostic et prévention

L'œdème de la gorge est éliminé assez rapidement si le diagnostic est posé à temps et si un traitement approprié est prescrit au patient. Pour les formes complexes d'œdème, il est nécessaire de consulter périodiquement un médecin afin d'éliminer les risques d'exacerbation de la maladie.

La prévention de l'œdème comprend:

  • traitement rapide des maladies de la gorge;
  • absence de contact avec des liquides et des substances chimiques;
  • manger de la nourriture et boire à une température adéquate;
  • contrôler les allergies et prendre en temps voulu les médicaments nécessaires;
  • traitement en temps opportun chez le médecin dès les premiers symptômes d'indisposition.

Gonflement de la gorge: causes, formes et manifestations, comment traiter

L'œdème de la gorge n'est pas une unité nosologique indépendante, mais une manifestation de certaines pathologies du corps.

Localisation de l'œdème de la gorge:

  • Tissu sous-muqueux lâche du larynx,
  • Plis vestibulaires ou vestibulaires,
  • Cartilages des cuspides,
  • La surface linguale du larynx.

Chez l'adulte, le seuil du larynx gonfle et chez l'enfant, le sous-espace de stockage. L'œdème de la gorge est généralement une pathologie unilatérale imitant souvent un abcès du larynx.

Dans un processus pathologique non inflammatoire, les tissus mous sont imprégnés d'un transsudat séreux, qui sépare les fibres, et dans l'inflammation aiguë, il se forme un exsudat contenant un grand nombre de globules rouges. En cas de rhume, de traumatisme ou de maladie infectieuse aiguë, le gonflement de la gorge se propage assez rapidement à toutes les couches du larynx.

Gonflement de la gorge se produit:

  1. Limité - une légère augmentation des tissus,
  2. Constriction diffuse ou diffuse - prononcée du larynx, rendant la respiration difficile.

Étiologie

Le gonflement de la gorge survient chez les personnes affaiblies à la suite d'une exposition aux toxines du streptocoque. Le groupe à risque comprend généralement les patients atteints de grippe, de scarlatine, de diabète, ainsi que les patients épuisés présentant des symptômes d'urémie et de béribéri.

Facteurs contribuant au développement de l'œdème de la gorge:

  • Blessures
  • Avaler des corps étrangers
  • Nourriture chaude qui brûle les tissus mous,
  • Effets des rayons X et radiologiques sur les organes du cou,
  • Hypothermie par inhalation d’air froid ou par consommation de boissons froides - bière ou lait,
  • Infections virales aiguës - rougeole, grippe, typhoïde,
  • Infections bactériennes aiguës - scarlatine, diphtérie,
  • Inflammation du larynx, amygdales, espace okolopharyngé, épiglotte - épiglotte, phlegmon et abcès,
  • Pathologie rénale et cardiovasculaire chronique,
  • Mauvaise circulation due à la compression des veines du cou,
  • Tumeurs bénignes et malignes du larynx,
  • Allergie aux irritants externes - poussière, allergènes ménagers et alimentaires,
  • Inflammation flegmane du larynx.

Anatomie pathologique

Inflammation aiguë du larynx avec évolution rapide de la grippe, érysipèle, scarlatine est accompagnée d'un gonflement prononcé de la gorge, qui se développe rapidement et s'étend à toute la couche sous-muqueuse, du larynx au sous-entrepôt.

Les signes pathoanatomiques de la laryngite oedémateuse sont:

  1. Rougeur de la membrane muqueuse,
  2. Infiltration de mucus par les leucocytes et les lymphocytes,
  3. Trempage de la couche sous-muqueuse avec un transsudat séreux,
  4. Activation des glandes muqueuses du larynx.

Symptomatologie

Toute pathologie dans laquelle le développement de l'œdème de la gorge est possible, au stade initial, se manifeste par un léger inconfort dans la région de la gorge et une légère douleur lors de la déglutition. En outre, la gravité des manifestations cliniques de la maladie dépend du taux d’accumulation de liquide inflammatoire dans les tissus mous du cou. Plus la lumière du larynx se rétrécit rapidement, plus la douleur dans la gorge devient vive, plus l'enrouement et la toux sèche apparaissent. En conséquence, il peut y avoir une attaque suffocante dangereuse pour la vie humaine. Ces symptômes sont caractéristiques d'un gonflement de la gorge causé par un rhume ou des allergies.

Les patients présentant une gorge enflée se plaignent de douleurs à la déglutition et à la phonation, de maux de tête, de fièvre, de forts frissons, de difficultés respiratoires. La membrane muqueuse de la gorge est hyperémique, injectée, les cordes vocales se présentent sous la forme de protubérances en rouleaux, la glotte est rétrécie. Lors d'une attaque de toux sèche, la douleur augmente et l'infection se propage rapidement aux régions voisines, ce qui entraîne le développement de complications purulentes. Si elle n'est pas traitée, la douleur irradie à l'oreille, le timbre de la voix change, une dyspnée inspiratoire apparaît, la fonction vocale souffre de manière significative - une aphonie se développe. Ces signes d'insuffisance respiratoire dans les cas extrêmes nécessitent une trachéotomie.

Gonflement de la gorge allergique

Cette pathologie se développe lorsque l'exposition au corps de certains allergènes - aliments, poussière, médicaments, poils d'animaux.

Un allergène présent dans l'air provoque un gonflement des tissus mous de l'épiglotte. Si les allergènes pénètrent dans l'œsophage, les cartilages squameux gonflent.

Caractéristiques caractéristiques du gonflement allergique de la gorge:

  • Se développe rapidement
  • Accompagné par une perte de voix,
  • C'est dangereux pour la vie humaine
  • Causes d'étouffement.

La membrane muqueuse de l'hypopharynx est rose pâle, translucide, gélatineuse.

Gonflement infectieux de la gorge

Un œdème laryngé complique souvent les maux de gorge en l'absence d'un traitement opportun et adéquat. Ceci est particulièrement caractéristique des formes folliculaires et nécrotiques de la maladie. Les parois du larynx sont enflammées, le canal de la gorge se rétrécit et la douleur survient.

Symptômes de gonflement de la gorge dans l'infection aiguë:

  1. Maux de gorge,
  2. Difficulté à respirer
  3. Enrouement
  4. Difficulté à manger.

Pour bien diagnostiquer, il est nécessaire de déterminer l'emplacement du gonflement, le taux d'augmentation de l'œdème et le degré de difficulté à respirer.

L'œdème laryngé se développe rapidement et se termine souvent par une asphyxie. Pour éviter cela, il est nécessaire de traiter rapidement l'angine de poitrine avec des médicaments prescrits par des spécialistes. L'autotraitement et le mépris total de l'angine de poitrine sont strictement interdits.

Gonflement de la luette dans la gorge

La langue gonfle lors d'infections aiguës, d'allergies ou de blessures.

  • L'angioedème héréditaire de la luette est un phénomène assez rare qui est hérité et qui nécessite des soins médicaux urgents.
  • En cas d'allergie, l'œdème de la langue est accompagné de réactions locales - enflure de la gorge, éruption cutanée.
  • Avec une infection aiguë, la température corporelle augmente, une hyperémie et un mal de gorge apparaissent. L'angine de poitrine est la principale cause de l'œdème de la langue.

L'enflure de la luette est l'un des symptômes de diverses pathologies nécessitant une visite urgente chez le médecin. Lorsque l'enflure atteint les tissus environnants, les symptômes de la maladie augmentent et l'état du patient s'aggrave.

Gonflement de la gorge non inflammatoire

L'œdème non inflammatoire de la gorge est l'infiltration et la séparation des fibres du tissu conjonctif avec un transsudat, un liquide séreux qui ne contient pas de cellules sanguines. Il se développe chez les patients présentant une pathologie cardiaque et rénale, un oncologie, des allergies, une hypofonction de la glande thyroïde, ainsi que chez des personnes épuisées.

Gonflement non inflammatoire de la gorge couvre généralement tout le larynx, adoucit complètement ses contours, a l'apparence d'un gonflement peu gonflement.

Les patients ont la sensation d'avoir un objet étranger dans la gorge, une voix enrouée, un changement de timbre. Ils s'étouffent souvent avec de la nourriture et ont des difficultés à respirer. La membrane muqueuse devient translucide, jaunâtre ou grisâtre, sa surface se gonfle.

Gonflement de la gorge chez les enfants

L'enflure de la gorge chez un enfant est un symptôme de nombreuses maladies infantiles: croup, diphtérie laryngée, allergies, laryngospasme, abcès du pharynx, épiglottite.

  1. La croupe chez les enfants est une urgence qui nécessite un diagnostic et un traitement urgents. Le développement du croup est favorisé par certaines caractéristiques structurelles du corps de l’enfant. Chez les enfants, les voies respiratoires sont plutôt étroites, la membrane muqueuse est sujette aux œdèmes et les muscles respiratoires sont faibles. Stridor de pathologie de manifestation, enrouement et "aboiements" de la toux. Si un enfant a la gorge enflée, il est nécessaire d’éliminer les spasmes et de rétablir les troubles respiratoires.
  2. Le larynx diphtérique est une pathologie infectieuse caractérisée par un début progressif, une évolution stable et une augmentation des symptômes. La voix d'un enfant malade devient enrouée, une aphonie se développe. Le traitement de la maladie consiste à administrer au patient un sérum antidiphtérique.
  3. Gonflement allergique de la gorge se produit sous l'influence de tout allergène - nourriture, médicament, ménage. En règle générale, la pathologie survient chez les enfants ayant des antécédents de dermatite atopique, d'urticaire ou d'œdème de Quincke. Les antihistaminiques et les glucocorticoïdes peuvent aider à soulager l’enflure dans la gorge.
  4. Laringospasme - contraction involontaire des muscles du larynx, entraînant la fermeture de la glotte. La maladie se manifeste par une dyspnée inspiratoire, un bruit, une respiration sifflante, une pâleur et une cyanose de la peau, des sueurs froides, un arrêt de la respiration à court terme. Le dioxyde de carbone qui s'accumule dans le corps irrite le centre respiratoire, ce qui conduit à la restauration de la respiration rythmique.
  5. L'épiglottite est une maladie inflammatoire de l'épiglotte causée par un bacille de l'hémophilus et qui viole les voies respiratoires. La pathologie se manifeste par une forte fièvre, une respiration sifflante, une difficulté à avaler, un épuisement, une irritabilité, une douleur intense à la gorge.

Avec un fort gonflement de la gorge sur le fond d’une épiglottite infectieuse, l’enfant prend une position contraignante: il s’assied, le cou allongé et la bouche ouverte, légèrement penché en avant.

  • L'abcès de Zagopochny est une complication de la pathologie bactérienne transférée des organes respiratoires, qui est une inflammation purulente limitée de la fibre pharyngée. La maladie se manifeste par une forte hausse de la température, des maux de gorge, un enrouement, de l'asthme, des baves. Les patients présentant un abcès pharyngé doivent être hospitalisés en chirurgie pour l’ouverture et le drainage de l’abcès, ainsi qu’une antibiothérapie puissante.
  • Diagnostics

    Le diagnostic est effectué par un oto-rhino-laryngologiste par le patient, sur la base des plaintes du patient, des antécédents de la maladie, des données de palpation et de laryngoscopie. Les méthodes de recherche auxiliaires sont la bronchoscopie et la radiographie pulmonaire.

    Signes laryngoscopiques d'œdème de la gorge: formation d'une consistance gélatineuse semblable à une tumeur, absence de contours de parties situées dans la zone de l'œdème. La laryngoscopie directe peut aggraver l'état du patient, provoquer des spasmes laryngés, provoquer l'asphyxie et la mort.

    Le diagnostic de laboratoire consiste à effectuer une analyse sanguine générale dans laquelle ils détectent les modifications inflammatoires - leucocytose neutrophilique avec déplacement de la formule vers la gauche.

    Traitement

    Premiers secours en cas de gonflement grave de la gorge:

    • Diurétiques - Furosémide, Hypothiazide, Indapamide,
    • Sédatifs et tranquillisants - "Sibazon",
    • Antihypoxants et antioxydants - Actovegin, Panangin,
    • Vitamines - Vitrum,
    • Antihistaminiques - Diazolin, Tavegil,
    • Agent anti-inflammatoire et anti-allergique - "Prednisolone",
    • Déshydratation - solution intraveineuse de glucose, chlorure de calcium, acide ascorbique,
    • Position assise du patient
    • Bains de pieds chauds,
    • Des pansements de moutarde sur les muscles du mollet,
    • Oxygénothérapie,
    • Avaler des morceaux de glace,
    • Restriction de consommation
    • Nourriture liquide et semi-liquide.

    Si la cause de l'œdème de la gorge est une pathologie infectieuse, des antibiotiques ou des sulfamides sont prescrits aux patients. Le traitement symptomatique consiste à utiliser des antipyrétiques, des antihistaminiques et des agents fortifiants - des vitamines.

    Dans le cas de la foudre, un gonflement de la gorge peut entraîner le développement d'une asphyxie aiguë nécessitant une trachéotomie.

    Que faire si la gorge de l'enfant est gonflée

    Gonflement de la gorge chez un enfant est un symptôme caractéristique de maladies graves qui nécessitent un traitement urgent. Un gonflement de la membrane muqueuse se produit, la lumière du larynx se rétrécit, la respiration est difficile. Gonflement de la gorge se produit souvent avec une laryngite et des réactions allergiques. Un traitement précoce peut prévenir une condition extrême nécessitant un traitement d'urgence. L'automédication dans ce cas ne vaut pas la peine d'être faite. Vous devez immédiatement contacter votre médecin.

    Raisons

    La raison principale est la structure des organes respiratoires chez les enfants.

    • lumière étroite, une tendance à l'œdème;
    • sous la muqueuse se trouve un tissu conjonctif lâche;
    • la structure des terminaisons nerveuses dans la gorge;
    • les muscles respiratoires ne sont pas développés.
    • sensibilité aux allergies;
    • blessures du larynx.

    Les causes de l'œdème sont souvent associées aux allergies alimentaires. Les allergies peuvent être sur le miel, les épices. Attention à la nourriture! Les enfants sont souvent allergiques au poisson.

    En outre, le gonflement peut être causé par une infection: virus, bactérie. La cause peut être un mal de gorge, une diphtérie, une éruption cutanée purulente. Un traitement opportun peut prévenir les complications et prévenir le gonflement de la gorge.

    Tous les maux de gorge ne sont pas enflés. Cependant, pour éviter les complications, surveillez attentivement l'état du bébé, ne manquez pas l'étape initiale. Ne paniquez pas en aucune circonstance. L’excitation des parents se transmet aux enfants, ce qui peut aggraver la situation.

    Les symptômes

    Les symptômes sont prononcés, le gonflement de la gorge commence soudainement, plus souvent la nuit, est caractérisé par une toux sèche, "aboie", tandis que l'exhalation, un bruit est observé. La température augmente, la peau autour des lèvres devient bleue. L'œdème chez les enfants est plus communément appelé croup. Le croup peut être faux, il peut être vrai. Leurs symptômes sont très similaires, mais le vrai croup n’arrive que sous la diphtérie.

    Degrés

    Il y a quatre degrés d'œdème:

    1. L'apparition d'essoufflement et de bruit lors de la respiration pendant l'exercice. Aussi avec le stress émotionnel. Ce symptôme devrait alerter les parents. Un traitement opportun peut arrêter la progression de la maladie.
    2. Une respiration bruyante et un essoufflement sont présents au repos. L'apparition d'une respiration sifflante sèche. Signes d'hypoxie.
    3. Le sternum est aspiré en respirant. La respiration devient arythmique. L'enfant est excité.
    4. Un état grave. La respiration est superficielle, arythmique. Les crises sont possibles. Cependant, il peut sembler que l'enfant est devenu meilleur: la température baisse, l'irritabilité «s'en va». Mais cette impression est trompeuse.

    Le médecin établit le diagnostic en effectuant des examens laryngoscopiques. La cause de l'œdème est révélée, ce qui dicte la poursuite du traitement.

    Traitement

    Le traitement à domicile n'est autorisé qu'au premier degré. Dans d'autres cas, une assistance médicale immédiate est requise. La première chose qui est demandée à une mère (ou un père) est d'appeler une brigade d'ambulances.

    Premiers secours

    Avant l'arrivée du médecin, l'enfant doit s'asseoir et fournir de l'air frais, essayer de se calmer. Faites un bain de pieds chaud, donnez une boisson chaude. Ces actions peuvent améliorer une condition, peuvent également arrêter l'œdème débutant. Mais l'hospitalisation n'est pas exclue. L'état aigu peut revenir. Le médecin effectue un traitement intensif, après quoi une hospitalisation est généralement suivie.

    Selon la cause du gonflement, un traitement supplémentaire doit être choisi. En cas d'allergie - élimination des effets de l'allergène et de ses conséquences. En cas de maladie infectieuse ou virale - traitement de la maladie elle-même. Dans tous les cas, la sédation est indiquée. Parmi les médicaments utilisés suprastin.

    Antibiotiques

    Le traitement antibiotique est utilisé lorsque son utilisation ne peut être évitée. Le médecin vous aidera à choisir un antibiotique individuellement. En l’absence d’allergie, il est permis d’utiliser des antibiotiques naturels: propolis (à base d’eau) et fleurs de calendula. Ils sont utilisés comme boisson et comme produit de rinçage. En combinaison, le résultat sera meilleur.

    Remèdes populaires

    Le traitement avec des remèdes populaires a toujours été d'une aide précieuse. Inhalation efficace, soulage l'inflammation et l'enflure, réchauffe la gorge, hydrate. Mais vous devez agir très soigneusement. Les fonds avec une odeur forte peuvent aggraver la situation. Il est préférable de faire des inhalations avec des solutions spéciales: solution saline ou Borjomi normale.

    Rinçage, pommade

    Pour le rinçage des herbes anti-inflammatoires appropriées: camomille, sauge. Pendant cette période, la consommation devrait être abondante. Thés, bisous, bouillon de riz et d'avoine. Très bon boire du lait. Vous devez boire beaucoup de lait et de préférence avec du soda, ce mélange adoucit la gorge.

    Il n'est pas nécessaire d'expérimenter avec des onguents, la condition peut s'aggraver. Lors du traitement d'enfants, il n'est pas recommandé d'utiliser l'astérisque baume. Ce baume ne convient que pour les adultes. Pour réchauffer la gorge, il suffit d'utiliser de la chaleur sèche sur la gorge.

    Régime alimentaire

    Le rôle de l'alimentation est significatif. La présence d'une grande quantité de vitamines, en particulier de vitamine "C", est obligatoire. La nourriture est légère, diététique. Ne comptez pas les matières grasses, sucrées, épicées, trop acides ou salées. Supprimez temporairement tous les allergènes alimentaires du menu: miel, chocolat, agrumes.

    Prévention

    Pour que le gonflement de la gorge ne provoque pas de complications graves, une prévention est nécessaire. Le corps de l'enfant n'est pas encore formé, aidez-le à se développer correctement. Ne surchauffez pas! Ne gardez pas l'enfant dans l'incubateur. Stérilisation de la vaisselle, produits de soins simples conduira à sa vulnérabilité, son incapacité à faire face au virus, l'infection.

    Il existe un concept tel que "durcissement gitan". Faites sagement l'enfant: quand vous enregistrez, n'allez pas trop loin. Apprenez-lui l'endurance. Durcissez et renforcez votre gorge! Il y a beaucoup de méthodes.

    Les repas doivent aussi être simples, mais sains et copieux. Toujours dans le régime alimentaire devrait être des produits laitiers, des fruits. Des promenades quotidiennes sont nécessaires par tous les temps. Au début de toute maladie, en particulier virale, commence immédiatement un traitement raisonnable. Prenez soin des conseils. N'écoutez que les personnes en qui vous avez toute confiance.

    En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

    Effectuer des inhalations avec un nébuliseur pour les végétations adénoïdes chez les enfants

    Toux

    Les adénoïdes sont appelés prolifération trop forte d'un amygdale non appariée, située à l'arrière du nasopharynx.

    Flegme visqueux dans la gorge: causes. Comment se débarrasser si pas longtemps

    Rhinite

    Comment enlever le flegme dans la gorge? Cette question peut perturber le patient pendant une longue période ou peut survenir soudainement.