Principal / Toux

La mastoïdite, c'est quoi? Symptômes et traitement

Toux

La mastoïdite est une inflammation infectieuse de la mastoïde située sur l'os temporal. Le plus souvent, cette maladie est compliquée par la forme aiguë de l'otite moyenne. Quand il se développe, la température augmente, il se produit une intoxication du corps, une douleur et un gonflement pulsés apparaissent dans la zone du processus mastoïdien, les oreilles et l’oreille se détériorent.

Les agents responsables de la maladie sont généralement: le staphylocoque; les pneumocoques; grippe baguette; streptocoques. Parfois, il y a une mastoïdite, qui se développe en raison de la pénétration de l'infection dans la tuberculose, la syphilis secondaire, la septicémie.

Qu'est ce que c'est

La mastoïdite est une inflammation de la muqueuse de la cavité (antrum) et des structures cellulaires du processus mastoïdien de l'os temporal situé derrière l'oreille et contenant des cavités remplies d'os. La mastoïdite se développe en raison de la propagation de l'infection dans les cellules du processus mastoïde.

La mastoïdite secondaire la plus commune, qui se présente sous la forme d'une complication d'otite moyenne aiguë ou chronique non traitée, provoquée par une infection de l'oreille moyenne. On observe parfois une mastoïdite primitive lorsque le processus pathologique se développe initialement dans les structures du processus mastoïdien (par exemple, en raison d'une blessure).

Classification

La survenue d'une infection varie:

  • mastoïdite primaire, avec pénétration initiale de l'agent inflammatoire dans la cavité du processus mastoïdien,
  • mastoïdite secondaire, apparue comme une complication des processus inflammatoires du corps.

La mastoïdite secondaire peut survenir:

  • à la suite d'une otite moyenne, on l'appelle otogène,
  • à la suite de blessures à la tête
  • comme foyer de septicémie (foyer septicopiémique).

Avec le flux de la mastoïdite peut être:

  • typique, avec la présence de tous les symptômes classiques,
  • processus inflammatoire atypique ou latent, lent sans symptômes.

Les causes

Dans la plupart des cas, la mastoïdite est une complication d'une otite moyenne aiguë - une inflammation de l'oreille moyenne. L'infection dans ce cas se propage de la cavité tympanique à la région du processus mastoïde. Par conséquent, la même bactérie qui cause l'otite provoque la locusite, à savoir:

  • Streptococcus pneumoniae,
  • Haemophilus influenzae,
  • Moraxella catarrhalis.

La propagation de l'infection par l'oreille moyenne contribue à:

  • statut immunitaire réduit du corps;
  • absence de traitement adéquat des otites moyennes (drainage intempestif de la cavité tympanique, paracentèse tardive, petit trou dans le tympan ou sa fermeture précoce empêchant la sortie de masses purulentes).

L'infection peut pénétrer dans le mastoïde par voie hématogène (avec circulation sanguine) pour la tuberculose, la syphilis secondaire, la septicémie.

Tous les cas de mastoïdite décrits ci-dessus sont secondaires (c’est-à-dire qu’ils surviennent dans le contexte d’une autre maladie). Mastoïdite possible et primaire. Il apparaît lorsque les cellules mastoïdiennes sont endommagées à cause de:

  • frapper;
  • une blessure par balle;
  • lésion cérébrale traumatique.

Dans ces cas, le sang pénètre dans la cavité du processus mastoïde, ce qui constitue un excellent milieu nutritif pour de nombreux types de bactéries.

Dans le contexte des maladies somatiques chroniques (tuberculose, diabète sucré, maladies rhumatismales, hépatite, etc.) et des processus pathologiques du nasopharynx (rhinite chronique, sinusite, pharyngite, laryngite, trachéite), ainsi que de modifications de la structure de l'oreille (dues à une blessure otite précédemment transférée), la mastoïdite aiguë se produit plus souvent et est plus grave.

Symptômes de la mastoïdite

Les symptômes de la mastoïdite sont différents et se manifestent généralement avec l'otite purulente moyenne (2 ou 3 semaines). La mastoïdite chez les enfants peut se développer même en l'absence de processus osseux formé (jusqu'à 3 ans, le processus n'a pas encore le temps de se former).

Les symptômes habituels de la maladie sont:

  • diminution de la perception des sons;
  • augmentation de la température corporelle;
  • maux de tête;
  • douleur aiguë derrière l'oreille;
  • suppuration, qui est observée à partir du canal auditif externe.

Si le volume de suppuration dépasse de manière significative la taille du tympan ou s'il est endommagé, cela indique alors la propagation de la maladie au-delà de l'oreille moyenne. Si la quantité de pus est insignifiante, l'infection ne se propage pas davantage et l'intégrité du tympan est préservée.

Chez un patient, on peut observer le gonflement de l'oreille, la formation de douceur derrière l'oreille au lieu du pli cutané habituellement situé à cet endroit. Le pus peut se propager à toutes les parties du crâne, entraînant des caillots sanguins, une nécrose du périoste et la formation de fistules externes.

Caractéristiques de la maladie chez les enfants

Comme le processus mastoïdien est sous-développé chez les nourrissons, le pus, avec otite moyenne, ne pénètre que dans la cavité de l'os antral temporal et conduit au développement d'une antrite purulente. L'otite et l'antrite sont diagnostiquées chez les enfants présentant une résistance corporelle faible, prématurée et rachitique.

Une caractéristique distinctive de la pathologie chez l'enfant est le développement rapide d'un abcès sous-périosté, souvent sans destruction de l'os.

Symptômes cliniques de la mastoïdite chez les enfants:

  1. La fièvre,
  2. Pleurer
  3. Capricieux
  4. Sommeil agité
  5. Faible appétit
  6. Symptômes du méningisme,
  7. Écoulement purulent abondant.

Manifestations otoscopiques: gonflement du tympan, changement de couleur, gonflement, apparition d'un réflexe pulsant au niveau du site de perforation.

Diagnostics

Il n'est pas difficile de diagnostiquer une mastoïdite explicite. Plus difficile est le diagnostic d'un type atypique de la maladie, quand il n'y a pas de symptômes évidents (œdème, suppuration, douleur).

La radiographie est une méthode importante pour étudier la maladie. Mais les plus efficaces sont le scanner et l'IRM des tissus osseux de la région temporale.

Le médecin examine le tympan et la zone située derrière l'oreille. Des tests sanguins peuvent également être prescrits. Dans ce cas, le paramètre intéressant pour le médecin est la RSE. Cette caractéristique peut parler du processus inflammatoire dans le corps et de son intensité.

Les conséquences

Les complications les plus graves de la mastoïdite sont des lésions du nerf facial:

  • il y a une asymétrie du visage,
  • le coin de la bouche ou de l'œil s'abaisse,
  • le visage ressemble à un masque
  • la paupière ne ferme pas bien.

La deuxième complication dangereuse de la mastoïdite est une percée de pus dans la cavité du crâne avec formation d'une inflammation des méninges ou d'une substance cérébrale. Cela provoque des symptômes communs de l'infection:

  • fièvre avec modifications inflammatoires dans le sang,
  • troubles du sommeil et appétit
  • des nausées et même des vomissements
  • refus de manger en raison d'un mal d'oreille.

Comment traiter la mastoïdite?

Le traitement des symptômes de la mastoïdite n’est prescrit qu’après un examen complet du patient. C'est conservateur et chirurgical, qui est effectué dans un hôpital (dans le département ORL).

Le traitement conservateur de la mastoïdite ne peut être efficace qu'au stade exsudatif de la maladie, jusqu'à ce que la destruction osseuse se soit développée et que l'écoulement de l'exsudat ne soit pas perturbé. Dans ces antibiotiques pour la mastoïdite sont indiqués sur une base obligatoire, le plus souvent par voie intraveineuse. Vous devez également vous assurer que le pus circule librement dans la cavité de l'oreille moyenne et que vous utilisez des médicaments antibactériens topiques. La sélection de ces médicaments est effectuée en tenant compte de la sensibilité de la flore auriculaire. Le pronostic de la mastoïdite sous cette forme n'est positif que si le traitement commence au bon moment et si toutes les prescriptions du médecin sont respectées.

Une amélioration partielle, mais évidente, de l’état du patient est un bon signe et permet l’extension et l’optimisation du traitement conservateur. Si, dans les 24 heures suivant le début du traitement, les principaux symptômes de la maladie, tels que fièvre, douleur à la région auriculaire lors de la palpation et phénomènes réactifs à l'oreille, ne diminuent pas, le patient est dirigé vers un traitement chirurgical.

Prévisions

Cure mastoïdite possible avec une intervention médicale immédiate. Par conséquent, il est important de rechercher des soins médicaux précoces. Mais comme les antibiotiques pénètrent à peine dans les structures du processus mastoïdien, l’infection peut être guérie avec difficulté; les rechutes ne sont pas exclues. Il peut y avoir diverses complications associées à la propagation de l'infection aux structures anatomiques voisines. Probablement le développement d'une déficience auditive, une inflammation du labyrinthe de l'oreille interne (labyrinthite), qui provoque des vertiges; les acouphènes peuvent progresser avec la perte auditive, rendant la communication plus difficile.

L'infection peut affecter le nerf facial (nerf crânien VII), entraînant une faiblesse ou une paralysie des muscles faciaux du côté affecté. Les autres complications incluent l’abcès de Bezold (accumulation de pus sous le muscle sternocléidomastoïdien du cou), l’abcès de Chatelli, l’abcès sous-périosté (sous-périosté) du processus mastoïdien de l’os temporal, entraînant généralement une luxation et une saillie de l’auricule.

De graves complications surviennent lorsque l’infection se propage au tissu cérébral. Ces complications comprennent la méningite (inflammation de la paroi du cerveau), un abcès épidural (entre les os du crâne et la dure-mère), une thrombose des sinus de la dure-mère, un abcès du cerveau.

Prévention

Les mesures préventives contre la mastoïdite comprennent:

  1. Exercice modéré
  2. Élimination des foyers d'infection chronique dans le corps,
  3. Stimulation de l'immunité,
  4. Une nourriture saine et appropriée,
  5. Sommeil complet
  6. Mener une vie saine,
  7. Prévention des maladies dont la complication est la mastoïdite - otite, tuberculose, diabète, rhinite, sinusite.
  8. Diagnostic et traitement rapides des maladies inflammatoires de l'oreille moyenne.

Qu'est-ce que la mastoïdite: forme chronique et aiguë

La mastoïdite est une maladie inflammatoire de l'oreille qui se manifeste par des modifications du processus mastoïdien de la région temporale. Il est situé derrière l'oreille, ressenti par les doigts comme une petite bosse. La maladie fait peser une menace sur les complications de la vie et entraîne une diminution critique de l’acuité auditive, le développement de foyers purulents.

Description de la maladie, pathogenèse

La personne derrière le pavillon a un mastoïde, qui est une saillie de l'os de la partie temporale du crâne. À l'intérieur, des cellules sont formées selon l'un des trois principes suivants:

  1. Structure pneumatique. Les cellules sont grandes et remplies d'air.
  2. Structure diplomatique. Les cellules sont petites et remplies de moelle osseuse.
  3. Structure sclérotique. Il n'y a pratiquement pas de cellules.

L'évolution de la maladie dépend de la structure du processus. La mastoïdite survient souvent chez les personnes atteintes de type pneumatique.

En cas de mastoïdite, inflammation de la couche muqueuse de cellules, caractéristique du stade avancé de l'otite. Des poches dans le processus conduisent au fait que les trous entre les cellules sont fermés, la pression de l'air chute. Exsudat séreux formé, remplissant progressivement la cavité. Ceci est une manifestation de la mastoïdite aiguë, survenant chez l'adulte jusqu'à 10 jours, chez l'enfant jusqu'à 6 jours.

Variétés de la maladie: types et formes

Pathologie pour des raisons de développement est divisé en formes:

  • primaire;
  • secondaire;
  • otogène;
  • hématogène;
  • traumatique.

Aux stades du processus inflammatoire, la mastoïdite est classée:

Selon l'évolution de la maladie:

La nature du flux permet de distinguer les formes typiques et atypiques (latentes) de la mastoïdite. La première apparition est aiguë, les signes deviennent rapidement visibles. Pour la mastoïdite latente se caractérise par une évolution lente, des symptômes cachés, ce qui complique le diagnostic et le traitement. La mastoïdite atypique est caractéristique des personnes ayant des propriétés biologiques spéciales de l'organisme.

Les formes apex de la maladie font partie d'un groupe séparé. Ceux-ci incluent la mastoïdite Bezold, Orléans et Moure.

La pathologie peut être bilatérale ou ne toucher qu'une oreille (mastoïdite droite ou gauche).

Causes de la pathologie

La complication après une otite aiguë est la principale cause du développement de la maladie. L'infection de la région tympanique passe au processus mastoïde, provoquant une inflammation. Ceci est facilité par des facteurs:

  • manque de traitement complet de l'otite, pas fourni une assistance rapide au patient;
  • affaiblissement des fonctions de protection du corps.

D'autres pathologies du corps (septicémie, tuberculose) peuvent provoquer la maladie. Pénétrant dans le sang, l'infection est transférée à l'oreille, provoquant une inflammation du processus mastoïde. La mastoïdite aiguë dans ce cas est difficile, avec des symptômes prononcés et des conséquences dangereuses.

Si la mastoïdite survient dans le contexte d'une autre maladie, il s'agit alors de la forme secondaire.

Il existe également un type primaire dont la cause peut être un traumatisme de la partie temporale:

  • un coup;
  • une blessure par balle;
  • dommages aux os du crâne.

Une blessure fait pénétrer le sang dans la cavité du processus, créant un terrain fertile pour le développement de bactéries.

Symptômes de la maladie, tableau clinique

Mastoïdite dans la forme aiguë des symptômes:

  • fièvre, légère augmentation de la température corporelle;
  • fatigue, faiblesse, courbatures;
  • douleur à l'oreille et derrière l'oreille;
  • bruit dans l'oreille ou dans la tête;
  • formation de pus dans l'oreille, écoulement de fluide;
  • acuité auditive réduite.

Le plus souvent, la température reste normale. Les formes atypiques de mastoïdite sont presque imperceptibles pour l'homme et, dans une forme typique, il existe une fièvre, un mal de tête. Beaucoup de patients prennent ce symptôme pour l'exacerbation de l'otite moyenne chronique, sa récurrence. C'est la forme cachée de danger: derrière le bien-être extérieur se cache une maladie grave qui nécessite un traitement immédiat.

La douleur peut être aiguë, couper, poignarder, créer une sensation de pression et la présence d'un corps étranger.

Au stade initial de la forme aiguë, il est localisé dans l'oreille et derrière le pavillon. La mastoïdite chronique et le stade avancé gênent le patient avec des douleurs dans la moitié de la tête.

En l'absence de traitement adéquat, la suppuration commence à l'oreille. Tout d'abord, le liquide est incolore, puis il acquiert une teinte jaune et une odeur désagréable. Simultanément, un œdème de l’appendice apparaît, dont le toucher est douloureux. La zone touchée devient rouge, la température du corps augmente.

La pathologie se développe rapidement, l'infection se propage à d'autres organes, des abcès et des ulcères se forment.

La forme chronique elle-même ne montre pratiquement pas. Les patients remarquent une gêne ou une douleur derrière l'oreille, un bruit dans la tête. Les rechutes sont fréquentes: plusieurs fois par semaine ou par mois. Les crises apportent une douleur insupportable, à chaque rechute, elle augmente, obligeant à utiliser des analgésiques.

Souvent, les patients arrêtent simplement la douleur avec des analgésiques, retardant ainsi la visite chez le médecin ORL. Cela contribue au passage de la pathologie à la deuxième étape, dans laquelle il ne faut pas se passer d'une intervention chirurgicale.

Caractéristiques de la maladie chez les enfants

La mastoïdite chez les enfants se développe dans le contexte d'autres maladies:

  • diabète sucré;
  • la tuberculose;
  • maladies nasopharyngées (pharyngite, laryngite);
  • maladie de l'oreille moyenne.

Les symptômes de la mastoïdite chez les enfants sont similaires aux manifestations de la maladie chez les adultes:

  • plaintes de douleur dans l'oreille et la tête;
  • fièvre
  • pleurer;
  • sommeil agité;
  • irritabilité;
  • état morose.

La forme aiguë chez l’enfant progresse plus rapidement: dans les 2-3 jours suivant le début du processus inflammatoire, la région de l’annexe devient rouge et devient enflammée. Le liquide séreux commence à s'écouler de l'oreille.

La pathologie en danger concerne les enfants de moins de 10 ans. La surdité et la paralysie du nerf facial surviennent sans traitement.

L'infection se propage à d'autres organes. Les systèmes nerveux et respiratoire souffrent, l'enfant peut sembler trop excité, mais le plus souvent, il devient lent et refuse de manger ou de jouer.

Complications des formes aiguës et chroniques

Le danger pour l'homme n'est pas la maladie elle-même, mais des complications. La forme aiguë devient chronique, donnant au patient des difficultés à chaque rechute. L'attaque se manifeste par une douleur intense, obligeant à abandonner les affaires habituelles.

Le processus inflammatoire et l'infection progressive qui en résulte entraînent la propagation du pus dans tout le corps. Cela provoque le développement de maladies mortelles:

  • méningite;
  • la septicémie;
  • encéphalite;
  • abcès cérébral;
  • endophtalmie.

Ce que fait le médecin: diagnostic

Un oto-rhino-laryngologiste établit un historique des plaintes des patients et procède à un examen numérique du processus mastoïdien. Le médecin devra parler des blessures subies, des blessures à l'oreille. La forme atypique de la mastoïdite avec des symptômes latents le rend difficile à diagnostiquer.

Afin de diagnostiquer un certain nombre d'études sont effectuées:

  • otoscopie;
  • audiométrie;
  • microtoscopie;
  • étude de l'oreille cameton.

De plus, une radiographie du crâne, une tomodensitométrie du cerveau et des tests sanguins de leucocytose sont prescrits. Si nécessaire, le patient est dirigé vers d'autres spécialistes: un neurologue, un ophtalmologue et un dentiste.

Il est important que le médecin ait une idée de l'état de santé du patient afin de prévenir l'apparition de complications dans d'autres systèmes. Si un processus infectieux est diagnostiqué dans une autre partie du corps, le traitement est combiné.

Principes de traitement de la pathologie

Lorsque le traitement de la mastoïdite est prescrit complexe, en fonction du stade de la maladie et de l'âge du patient. La forme compliquée nécessite un traitement médical, dans certains cas, une intervention chirurgicale dans un hôpital spécialisé.

La phase initiale du traitement peut être réalisée pendant deux jours. Appliquer des médicaments du groupe:

  • antibiotiques pour éliminer l'infection et soulager l'inflammation;
  • antibiotiques topiques pour soulager la douleur;
  • analgésiques avec douleur intense.

Si, dans les deux jours, le patient ne ressent pas de soulagement, un traitement chirurgical lui est prescrit. Après la chirurgie, le traitement médicamenteux continue.

Une intervention immédiate des chirurgiens est nécessaire dans les indications suivantes:

  • complication intracrânienne de la mastoïdite;
  • pétrosite;
  • zygomacite;
  • abcès sous-périosté;
  • paralysie du nerf facial;
  • percée de pus dans la zone enflammée.

L'opération prévient les complications de la pathologie, la pénétration de pus dans le sang et l'infection d'autres organes.

L'opération consiste à supprimer le processus purulent à l'intérieur du processus mastoïde. Dans les cas avancés, le processus est complètement supprimé.

Après traitement chirurgical, le médicament est prescrit:

  • antibiotiques systémiques;
  • des vitamines;
  • immunomodulateurs.

De plus, un traitement local par ultraviolets est effectué, pansements quotidiens jusqu'à la guérison complète de la plaie. Pour soulager la douleur, des analgésiques et des pommades cicatrisantes sont appliqués.

Prévention: comment prévenir la maladie

Le plus souvent, la maladie survient dans l'enfance et la vieillesse, accompagnée de diabète, de tuberculose et de septicémie. La prévention du processus inflammatoire nécessite le respect de mesures préventives:

  • protection de la partie temporelle contre les blessures;
  • renforcement de l'immunité, prise de vitamines durant la période automne-hiver;
  • traitement de l'otite et d'autres maladies de l'oreille.

Compte tenu de la mastoïdite, de ses symptômes et de son traitement, vous pouvez faire en sorte que la maladie soit plus facile à prévenir. Si l'inflammation ne peut être prévenue, il est nécessaire de prendre des mesures pour l'éliminer le plus tôt possible.

La mastoïdite est une maladie inflammatoire grave de nature infectieuse. La pathologie est une complication dangereuse modérée à grave, dangereuse et pouvant provoquer le développement d'une sepsie et d'autres maladies pouvant entraîner la mort du patient. L'assistance doit être fournie rapidement aux premiers signes.

La mastoïdite

La mastoïdite est une lésion inflammatoire du processus mastoïdien de l'os temporal d'origine infectieuse. La mastoïdite complique le plus souvent l'évolution d'une otite moyenne aiguë. Les manifestations cliniques de la mastoïdite comprennent une augmentation de la température corporelle, une intoxication, une douleur et une pulsation du processus mastoïde, un gonflement et une hyperémie de la région de l'oreille, une douleur à l'oreille et une perte auditive. L'examen objectif de la mastoïdite comprend l'examen et la palpation de la région de l'oreille, l'otoscopie, l'audiométrie, la radiographie et la tomodensitométrie du crâne, ainsi que l'ensemencement bactériologique de l'écoulement de l'oreille. Le traitement de la mastoïdite peut être médical et chirurgical. Il est basé sur le traitement antibiotique et l'assainissement des foyers purulents de la cavité tympanique et du processus mastoïde.

La mastoïdite

Le processus mastoïdien est une saillie de l'os temporal du crâne, situé derrière l'auricule. La structure interne de l'appendice est formée par des cellules interconnectées, qui sont séparées par des septa osseux minces. Chez différentes personnes, le processus mastoïdien peut avoir une structure différente. Dans certains cas, il est représenté par de grandes cellules remplies d'air (structure pneumatique), dans d'autres cas, les cellules sont petites et remplies de moelle osseuse (structure diplomatique), dans le troisième cas, il n'y a pratiquement pas de cellules (structure sclérotique). L'évolution de la mastoïdite dépend du type de structure du processus mastoïdien. Le plus enclin à la mastoïdite du visage avec une structure pneumatique du processus mastoïde.

Les parois internes du processus mastoïdien le séparent des fosses crâniens arrière et moyen, et une ouverture spéciale le communique avec la cavité tympanique. La plupart des cas de mastoïdite résultent du passage de l'infection de la cavité tympanique au processus mastoïdien, qui est observée dans les otites moyennes aiguës, parfois dans les otites moyennes chroniques purulentes.

Causes de la mastoïdite

La mastoïdite secondaire la plus courante est due à la propagation otogénique de l'infection à partir de la cavité tympanique de l'oreille moyenne. Elle peut être causée par un bâtonnet de grippe, des pneumocoques, des streptocoques, des staphylocoques, etc. La transition de l'infection à partir de la cavité de l'oreille moyenne est gênée par son drainage lors de la perforation tardive du tympan, une ouverture trop petite dans le tympan ou sa fermeture par du tissu granuleux.

Dans de rares cas, il y a une mastoïdite, qui s'est développée à la suite d'une infection hématogène du processus mastoïde lors d'une septicémie, d'une syphilis secondaire et d'une tuberculose. La mastoïdite primaire survient lors de lésions traumatiques des cellules mastoïdiennes causées par un coup, une blessure par balle et une lésion cérébrale traumatique. Un environnement favorable au développement de micro-organismes pathogènes dans de tels cas est le sang qui s'est déversé dans les cellules du processus à la suite d'une blessure.

L’émergence de la mastoïdite contribue à augmenter la virulence des microorganismes pathogènes, à un affaiblissement de l’immunité générale et locale dans les maladies chroniques (diabète, tuberculose, bronchite, hépatite, polyarthrite rhumatoïde, etc.) et à la pathologie du rhinopharynx (rhinite chronique, pharyngite, laryncross, etc.) et modifications de la structure de l'oreille dues à des maladies antérieures (blessures à l'oreille, aérootite, otite externe, otite moyenne adhésive).

Pathogenèse de la mastoïdite

L'apparition de la mastoïdite est caractérisée par des modifications inflammatoires de la couche muqueuse des cellules mastoïdiennes, accompagnées d'un développement de périostite et d'une accumulation de liquide dans les cavités des cellules. En raison d'une exsudation sévère, ce stade de la mastoïdite est appelé exsudatif. Un gonflement inflammatoire de la membrane muqueuse entraîne la fermeture des trous qui relient les cellules entre elles, ainsi que des trous reliant le processus mastoïdien à la cavité tympanique. En raison de problèmes de ventilation dans les cellules mastoïdiennes, la pression de l'air y diminue. Selon le gradient de pression, un transsudat des vaisseaux sanguins dilatés commence à s'écouler dans les cellules. Les cellules sont remplies d'exsudat séreux, puis séro-purulent. La durée du premier stade de la mastoïdite chez l'adulte est de 7 à 10 jours, chez l'enfant de 4 à 6 jours. À la fin du stade exsudatif de la mastoïdite, chaque cellule présente la forme d’un empyème - une cavité remplie de pus.

Ensuite, la mastoïdite passe au deuxième stade - prolifératif-alternatif, dans lequel l'inflammation purulente se propage aux parois osseuses et aux cloisons du processus mastoïdien avec le développement de l'ostéomyélite - la fusion purulente de l'os. En même temps, un tissu de granulation est formé. Progressivement, les cloisons entre les cellules sont détruites et une grande cavité est formée, remplie de pus et de granulations. Ainsi, à la suite d'une mastoïdite, un empyème du processus mastoïdien se produit. La percée de pus à travers la paroi mastoïdienne détruite entraîne la propagation de l'inflammation purulente aux structures voisines et le développement de complications de la mastoïdite.

Classification de la mastoïdite

Selon la cause d’occurrence en oto-rhino-laryngologie, primaire et secondaire sont distingués; mastoïdite otogénique, hématogène et traumatique. Au stade du processus inflammatoire, la mastoïdite est classée comme exsudative et vraie (proliferative-alterative).

Allouer une forme clinique typique et atypique de la mastoïdite. La mastoïdite atypique (latente) se caractérise par une évolution lente et lente sans symptômes prononcés caractéristiques de la mastoïdite. Séparément, on distingue un groupe de mastoïdite apicale auquel appartiennent la mastoïdite de Bezold, la mastoïdite d'Orléans et la mastoïdite de Moure.

Symptômes de la mastoïdite

La mastoïdite peut apparaître simultanément avec l'apparition d'une otite moyenne purulente. Mais le plus souvent, il se développe au jour 7-14 à partir du début de l'otite. Chez les enfants de la première année de vie, en raison de la structure particulière du processus mastoïdien, la mastoïdite se manifeste sous la forme d'une otoanthrite. Chez l'adulte, la mastoïdite manifeste une détérioration marquée de l'état général avec une élévation de la température jusqu'aux doigts fébriles, une intoxication, des maux de tête et des troubles du sommeil. Les patients atteints de mastoïdite se plaignent de bruit et de douleur à l'oreille, de troubles de l'audition, de douleurs intenses derrière l'oreille et d'une sensation de pulsation dans le processus mastoïdien. La douleur irradie le long des branches du nerf trijumeau vers la région temporale et pariétale, l'orbite et la mâchoire supérieure. Moins fréquemment, lors de la mastoïdite, des douleurs sont observées dans toute la moitié de la tête.

Ces symptômes de la mastoïdite s'accompagnent généralement d'une suppuration abondante du conduit auditif externe. De plus, la quantité de pus est sensiblement plus grande que le volume de la cavité tympanique, ce qui indique l'étendue du processus purulent au-delà de l'oreille moyenne. En revanche, la suppuration accompagnée de mastoïdite peut ne pas être observée ou être insignifiante. Cela se produit tout en préservant l'intégrité du tympan, en fermant le trou perforé et en empêchant la sortie du pus du processus mastoïdien vers l'oreille moyenne.

Objectivement, avec la mastoïdite, il y a une rougeur et un gonflement de la région de l'oreille, la douceur du pli cutané situé derrière l'oreille et un renflement du pavillon de l'oreille. Avec la percée de pus dans le tissu adipeux sous-cutané, un abcès sous-périosté se forme, accompagné d'une douleur aiguë au moment de sonder la région de l'oreille et du symptôme de fluctuation. À partir de la région du processus mastoïdien, le pus peut être disséminé dans les régions occipitale, pariétale et temporale en disséquant les tissus mous de la tête. La thrombose des vaisseaux qui alimentent le cortex du mastoïde en sang, provoquant une inflammation, conduit à une nécrose du périoste avec percée de pus à la surface du cuir chevelu et formation d'une fistule externe.

Complications de la mastoïdite

La propagation de l'inflammation purulente dans le processus mastoïdien lui-même se produit dans les cellules les plus pneumatisées, ce qui entraîne diverses complications de la mastoïdite et leur dépendance à la structure du processus mastoïdien. L'inflammation du groupe de cellules du périsinus entraîne la défaite du sinus sigmoïde avec le développement d'une phlébite et d'une thrombophlébite. La destruction purulente des cellules périphériques est accompagnée d'une névrite du nerf facial et les cellules de type périlabirint sont accompagnées d'une labyrinthite purulente. La mastoïdite apicale est compliquée par l’écoulement de pus dans les espaces interfasciaux du cou, ce qui permet aux micro-organismes pyogènes de pénétrer dans le médiastin et de provoquer l’apparition d’une médiastinite purulente.

La propagation du processus dans la cavité crânienne entraîne l'apparition de complications intracrâniennes de la mastoïdite (méningite, abcès du cerveau, encéphalite). La défaite de la pyramide de l'os temporal provoque le développement de pétrosite. La transition de l’inflammation purulente au processus zygomatique est dangereuse en raison de la poursuite de l’infection dans le globe oculaire avec apparition d’endophtalmie, panophtalmie et phlegmon de l’orbite. Chez les enfants, en particulier les plus jeunes, la mastoïdite peut être compliquée par la formation d'un abcès pharyngé. En outre, la mastoïdite peut entraîner une propagation hématogène de l’infection lors du développement d’une septicémie.

Diagnostic de la mastoïdite

En règle générale, le diagnostic de mastoïdite ne présente aucune difficulté pour l'otolaryngologue. Des difficultés surviennent dans le cas d'une mastoïdite atypique atypique. Le diagnostic de la mastoïdite repose sur les plaintes caractéristiques du patient, des informations anamnestiques sur les traumatismes ou l'inflammation de l'oreille moyenne, des données d'examen et de palpation de la région de l'oreille, les résultats de l'otoscopie, de la microscopie, de l'audiométrie, de l'écoulement de bakposeva de l'oreille, de la tomographie et de la radiographie.

L'otoscopie avec mastoïdite révèle des modifications inflammatoires typiques de l'otite moyenne sur le côté du tympan et, s'il y a des trous, une suppuration abondante est constatée. Le signe otoscopique pathognomonique de la mastoïdite est le surplomb de la paroi supérieure postérieure du canal auditif. L'audiométrie et l'étude de l'audition avec un diapason permettent d'établir le degré de perte auditive chez un patient atteint de mastoïdite.

La radiographie cible du crâne (radiographie de l'os temporal) au stade exsudatif de la mastoïdite révèle des cellules voilées résultant d'une inflammation et de cloisons indistinctement distinctes. L'image aux rayons X du stade de prolifération altérative-proliférative est caractérisée par l'absence de la structure cellulaire du processus mastoïdien, au lieu de quoi une ou plusieurs grandes cavités sont déterminées. La meilleure visualisation est obtenue lors de la tomodensitométrie du crâne dans l'os temporal.

Traitement de la mastoïdite

La tactique thérapeutique de la mastoïdite dépend de son étiologie, du stade du processus inflammatoire et de la présence de complications. Le traitement médicamenteux de la mastoïdite est assuré par des antibiotiques à large spectre (céfaclor, ceftibuten, céfixime, céfuroxime, céfotaxime, ceftriaxone, amoxicilline, ciprofloxacine, etc.). En outre, des médicaments antihistaminiques, anti-inflammatoires, détoxifiants, immunocorrecteurs sont utilisés. Effectuer un traitement des complications.

Dans le cas de la nature otogénique de la mastoïdite, une opération de désinfection de l'oreille moyenne est présentée, selon les indications - une opération de la cavité commune. L'absence dans le tympan pour assurer un drainage adéquat du trou est une indication de la paracentèse. À travers le trou du tympan, produisez des médicaments pour laver l’oreille moyenne. La mastoïdite au stade exsudatif peut être guérie de manière conservatrice. La mastoïdite au stade prolifératif-alternatif nécessite une ouverture chirurgicale du processus mastoïdien (mastoïdotomie) pour éliminer le pus et le drainage postopératoire.

Prévention de la mastoïdite

La prévention de la mastoïdite otogénique est réduite au diagnostic opportun des lésions inflammatoires de l'oreille moyenne, au traitement adéquat de l'otite moyenne, au maintien opportun de la paracentèse du tympan et aux opérations d'assainissement. Le traitement correct des maladies du nasopharynx et l’élimination rapide des foyers infectieux contribuent également à la prévention de la mastoïdite. En outre, il est important d’accroître l’efficacité des mécanismes immunitaires de l’organisme en maintenant un mode de vie sain, une nutrition adéquate et, si nécessaire, un traitement immunocorrecteur.

Mastoïdite: symptômes et traitement

Mastoïdite - les principaux symptômes:

  • Mal de tête
  • Fièvre
  • Douleur d'oreille
  • Perte d'audition
  • Écoulement purulent de l'oreille
  • Éjection d'oreille

La mastoïdite est une lésion de type inflammatoire, qui couvre la région de l'os temporal et a une origine infectieuse. Le plus souvent, cette maladie survient comme une complication de l'otite moyenne. Les symptômes les plus courants sont la douleur dans le processus mastoïde de l'oreille, la présence d'un œdème et une diminution de la fonction auditive.

Le processus mastoïdien est une saillie des os de la tempe dans le crâne et se situe derrière la coquille de l'oreille externe. Sa structure est un ensemble de cellules, qui sont divisées par des partitions. Ils peuvent être remplis d'air, de moelle osseuse ou avoir une structure sclérotique. L'évolution de la maladie dépend du type de cellules touchées. La maladie est à droite ou à gauche.

Les causes de la maladie

La mastoïdite est généralement due à la propagation d'infections (pneumocoques, staphylocoques et autres) de l'oreille moyenne. Une infection peut entrer dans le processus mastoïdien si le tympan a un trou trop petit ou pour d'autres raisons. Rarement, on diagnostique chez les patients une maladie due à la pénétration de l'infection due à la présence de sepsis ou de tuberculose.

Les principales causes de la maladie sont:

  • une blessure par balle;
  • dommages mécaniques;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • autres modifications de la structure de l'oreille dues à une maladie reportée (externe, moyenne ou aérootite);
  • maladies chroniques (hépatite, tuberculose, diabète);
  • maladies nasopharyngées (pharyngite, sinusite, laryngite).

Types de maladie

Il existe de telles formes de la maladie en fonction des causes de son apparition:

  • primaire (se produit après des dommages mécaniques);
  • secondaire (formé sur le fond d'autres maladies).

Selon les étapes, on distingue ces types de maladies:

  • exsudatif (avec écoulement de fluide);
  • vrai (avec la formation de processus osseux).

Selon la forme clinique, émettre:

  • manifestations typiques: mal de tête, douleur à l'oreille;
  • manifestations atypiques dans lesquelles la maladie est presque invisible ou il existe des signes atypiques de la maladie.

En outre, il existe une mastoïdite chronique et une mastoïdite aiguë. Dans le premier cas, tous les symptômes apparaissent plutôt lents et certains sont complètement absents. Dans le second cas, le patient se plaint de plusieurs signes de la maladie, qui apparaissent assez clairement.

Séparément, la mastoïdite de Bezold est isolée. Elle provoque également un gonflement du cou et un exsudat purulent se forme dans le tympan ou le muscle sternocléidomastoïdien.

Symptômes de la maladie

Les symptômes de la mastoïdite sont différents et se manifestent généralement avec l'otite purulente moyenne (2 ou 3 semaines). La mastoïdite chez les enfants peut se développer même en l'absence de processus osseux formé (jusqu'à 3 ans, le processus n'a pas encore le temps de se former).

Les symptômes habituels de la maladie sont:

  • diminution de la perception des sons;
  • augmentation de la température corporelle;
  • maux de tête;
  • douleur aiguë derrière l'oreille;
  • suppuration, qui est observée à partir du canal auditif externe.

Si le volume de suppuration dépasse de manière significative la taille du tympan ou s'il est endommagé, cela indique alors la propagation de la maladie au-delà de l'oreille moyenne. Si la quantité de pus est insignifiante, l'infection ne se propage pas davantage et l'intégrité du tympan est préservée. Chez un patient, on peut observer le gonflement de l'oreille, la formation de douceur derrière l'oreille au lieu du pli cutané habituellement situé à cet endroit. Le pus peut se propager à toutes les parties du crâne, entraînant des caillots sanguins, une nécrose du périoste et la formation de fistules externes.

Les complications de la maladie peuvent être:

  • maladies intracrâniennes (méningite, encéphalite, caillots sanguins);
  • dommages au visage (névrite nerveuse au visage);
  • dommages à la fonctionnalité du cou;
  • lésions oculaires (panophtalmie);
  • la septicémie.

Diagnostic de la maladie

L'oto-rhino-laryngologiste qualifié pour la mastoïdite aiguë est capable de diagnostiquer en quelques minutes. L'exception peut être un type de maladie atypique. Le diagnostic repose sur le témoignage du patient, sur l'historique de sa vie et de sa maladie, ainsi que sur la palpation de la zone située derrière l'oreille. L'oto-rhino-laryngologiste prescrira également une otoscopie, une audiométrie, un bacposus et une tomodensitométrie de l'oreille et, dans certains cas, une radiographie du crâne. Cela aidera à détecter le stade de développement de la maladie. Sur la base de ces études, un diagnostic est établi et un plan de traitement est élaboré.

Traitement de la maladie

Le traitement de la mastoïdite dépend de la cause de l’occurrence, de la nature de l’évolution et du stade du processus inflammatoire de l’oreille. Il existe de telles méthodes de traitement de base:

  • prendre des antibiotiques destinés à détruire la source de l’infection (Ceftriaxone, Céfixime, Céfotaxime);
  • prendre d'autres médicaments (antihistaminique, type désintoxication);
  • une chirurgie;
  • physiothérapie;
  • méthodes folkloriques.

La prise de médicaments est également appelée une méthode de traitement conservatrice, mais son utilisation est raisonnable dans les premiers stades de la mastoïdite, lorsque la maladie n’a pas encore pénétré dans le tissu auriculaire et la région du crâne. On prescrit au patient des médicaments ayant divers types d’action (pour ajuster l’immunité, éliminer les conséquences et les causes de l’inflammation, etc.).

La méthode chirurgicale est une méthode plus efficace pour traiter la maladie. L'opération est effectuée sur l'oreille moyenne et, en l'absence de trou dans la région du tympan, permettant le drainage, une paracentèse est réalisée. Pendant l'opération, qui se déroule sous anesthésie, le médecin procède au lavage de l'ouverture de l'oreille avec divers médicaments, coupe le périoste, retire la plaque osseuse supérieure derrière l'oreille, puis suture la plaie. Le patient doit subir une hospitalisation et un pansement quotidien jusqu'à ce que la plaie soit complètement guérie.

Le traitement de la mastoïdite à l’aide de la kinésithérapie implique l’imposition de compresses chauffantes, de la thérapie UHF ainsi que du rayonnement ultraviolet au patient. Les méthodes traditionnelles, comme la physiothérapie, sont généralement auxiliaires, mais non fondamentales.

Il existe de nombreuses recettes populaires pour se débarrasser de la maladie, parmi lesquelles:

  • traitement à l'oignon chaud. Il est supposé cuire l'oignon à l'état mou, mettre un morceau de beurre et l'oignon sur de la gaze, l'envelopper et l'insérer dans le conduit auditif pendant 1 à 2 minutes. Après avoir enveloppé la tête du patient avec un voile ou un foulard chaud;
  • traitement de la croûte du pain. Il est censé être chauffé des deux côtés à l'aide d'un bain d'eau, puis appliqué sur l'oreille pour la réchauffer.

Prévention des maladies

Cette maladie peut être prévenue si:

  • détecter en temps opportun les signes de lésions inflammatoires;
  • traitement de haute qualité des otites émergentes;
  • effectuer des manipulations de type désinfectant (nettoyer l'oreille de la saleté, de l'excès de soufre, etc.);
  • mener une vie saine;
  • bien manger (maintenir un équilibre entre protéines, lipides, glucides et vitamines);
  • mener une thérapie immunorégulatrice.

Si vous pensez que vous avez une mastoïdite et les symptômes caractéristiques de cette maladie, votre spécialiste ORL peut vous aider.

Nous vous suggérons également d'utiliser notre service en ligne de diagnostic des maladies, qui sélectionne les maladies possibles en fonction des symptômes entrés.

L'otite moyenne est un processus inflammatoire de nature infectieuse qui affecte l'oreille moyenne et les cavités qui y sont connectées. La maladie touche à la fois les adultes et les enfants, bien que les enfants soient plus souvent malades, ce qui est associé aux caractéristiques anatomiques et physiologiques de la structure interne de l'oreille. Les hommes et les femmes sont également sensibles à cette pathologie et les personnes souffrant d'infections chroniques de l'oropharynx et du nasopharynx - amygdalite, caries, sinusite, sinusite, etc. - sont plus susceptibles de souffrir.

Le bouchon de soufre est un processus dans lequel le conduit auditif est fermé en raison de l'accumulation de soufre et de saleté, ce qui peut entraîner une déficience ou une perte complète de l'audition. Il convient de noter que cette pathologie ne se manifeste pas uniquement par une déficience auditive. Les cliniciens notent qu'un bouchon de soufre dans l'oreille peut être accompagné de vertiges, de maux de tête, de nausées et de vomissements. Il est fortement déconseillé d'enlever le bouchon soi-même (à l'aide d'objets extérieurs ou de gouttes), car cela peut entraîner une aggravation du processus pathologique et le développement de complications graves.

Bacille hémophile - dans le domaine médical est le deuxième nom - infection grippale. Dans la grande majorité des cas, l’infection aiguë affecte les organes du système respiratoire et du système nerveux central et entraîne également la formation de foyers purulents sur divers organes.

Paralysie de Bell est la localisation de l'inflammation dans le nerf facial, ce qui conduit à l'innervation musculaire d'un côté du visage et est exprimée à l'extérieur sous la forme d'asymétrie. La pathologie est à la fois primaire et secondaire. L’hypothermie, l’abus de mauvaises habitudes et un large éventail de blessures à la tête sont aussi les causes de ce trouble.

L'otite est une définition générique qui fait référence aux maladies inflammatoires otiques. L'otite, dont les symptômes sont associés respectivement à l'inflammation, est en grande partie une maladie constatée chez l'enfant, elle survient souvent dans le contexte d'une infection tombée dans l'oreille moyenne et les lésions à l'oreille ou l'allergie peuvent provoquer moins souvent une otite moyenne.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

La mastoïdite

La mastoïdite est une inflammation de la cavité mastoïde de l'os temporal. Normalement, cette cavité est pneumatisée (remplie d’air), mais lorsqu’une infection pénètre, elle se remplit de pus.

La maladie est dangereuse car elle peut provoquer une inflammation des méninges (méningite).

Le développement de la mastoïdite ne dépend pas du sexe, la maladie survient le plus souvent chez les enfants de la première année de vie.

Informations générales sur la maladie

La mastoïdite se développe le plus souvent comme une complication de l'otite moyenne. L'infection pénètre de la cavité tympanique dans la mastoïde par voie hématogène (avec circulation sanguine). Le développement de l'inflammation contribue à:

  • perforation du tympan;
  • maladies chroniques des organes ORL;
  • maladies des organes internes (diabète, hépatite chronique, pyélonéphrite);
  • la tuberculose;
  • la syphilis;
  • blessures à la tête;
  • dommages au processus mastoïde;
  • immunité réduite;
  • avitaminose.

Il y a mastoïdite primaire (l'inflammation se développe initialement dans la cavité de l'os temporal) et secondaire (l'infection provient d'une autre source).

Les agents causatifs les plus courants de la maladie sont les pneumocoques, Staphylococcus aureus, les mycobactéries, les hémophiles et Pseudomonas aeruginosa.

Caractéristique clinique

La maladie se développe en plusieurs étapes:

  1. Exsudatif: l'agent pathogène pénètre de l'oreille moyenne dans les cellules mastoïdes et provoque l'ostéomyélite (inflammation du tissu osseux). Le liquide s’accumule dans les cavités - exsudat. En raison du gonflement, les ouvertures des cellules sont fermées, ce qui perturbe la ventilation de l'air. La pression dans la grotte diminue. En raison de la différence de pression des vaisseaux sanguins, le transsudat commence à s'infiltrer dans les cellules. Ils sont d'abord remplis de contenu séreux, puis il devient purulent à cause de la multiplication des bactéries. En conséquence, chaque cellule du processus mastoïde se transforme en empyème (cavité purulente). Cette étape ne dure pas plus de 10 jours; chez les enfants, le cours est rapide - jusqu’à 5 jours;
  2. Le stade prolifératif - processus inflammatoire purulent affecte les parois du processus mastoïdien, résultant en une ostéomyélite (fonte de l'os). En parallèle, un tissu de granulation est formé. Pendant un certain temps, les partitions dans le processus mastoïdien se désintègrent et un seul espace apparaît avec du pus et des granulations.

Si les parois du processus ne sont pas entretenues et sont détruites, le pus pénètre davantage dans l'os temporal et les structures adjacentes, entraînant des complications de la mastoïdite.

Allouer une évolution typique (décrite ci-dessous) et atypique de la maladie. Ce dernier est caractérisé par une progression lente de la mastoïdite et un tableau clinique effacé.

Comment se manifeste la maladie?

Les symptômes de la mastoïdite apparaissent 1 à 2 semaines après le développement de l'otite moyenne (dans de rares cas simultanément). L'état du patient s'aggrave fortement:

  • la température monte à 40 ° C;
  • Des symptômes d'intoxication générale apparaissent (faiblesse, maux de tête);
  • il y a un acouphène aigu, tirant;
  • sommeil perturbé.

Une douleur intense apparaît derrière l'oreille, ce qui se reflète dans la région temporale, pariétale, sur l'orbite ou même sur la mâchoire.

Le symptôme suivant est l'écoulement de pus de l'oreille. Chez les enfants, ce symptôme est visible sur les taches sombres de l'oreiller après le sommeil. Le pus est perçu comme une complication de l'otite. Mais sa quantité est très significative, beaucoup plus grande que le volume de la cavité, ce qui indique l'implication de structures adjacentes à l'oreille dans le processus.

La peau derrière l'oreille gonfle, rougit, est enflammée, douloureuse à la palpation. L'oreille bosse en avant. Si du pus de la mastoïde fait irruption sous la peau, un abcès se développe. Le volume de la lésion augmente, les tissus adjacents des zones pariétale et occipitale sont impliqués.

Si vous ne commencez pas le traitement à temps, une fistule peut se former - un passage de la cavité mastoïdienne à l'extérieur.

Les manifestations photo de la mastoïdite:

Chez les enfants, l'évolution de la mastoïdite est extrêmement difficile: l'appétit diminue, de la nervosité et des larmoiements apparaissent. Perte de conscience possible.

Diagnostics

Le diagnostic de "mastoïdite" peut être établi sur la base d'une inspection et d'une enquête. Données très importantes sur les otites moyennes migrées ou actuelles.

De plus, si une mastoïdite est suspectée, un scanner ou une IRM est prescrit.

Ces méthodes de diagnostic vous permettent d’évaluer le degré d’endommagement de la cavité, la quantité de pus et la proximité du processus avec le cerveau ou le nerf facial.

Les radiographies simples sont rarement utilisées (s'il n'y a pas d'alternative). Ensuite, prenez une photo en plusieurs projections.

Le chirurgien ou oto-rhino-laryngologue est engagé dans le traitement et le diagnostic de cette maladie.

Le diagnostic différentiel de la mastoïdite est réalisé avec une otite moyenne, une sinusite frontale, une lymphadénite parotide purulente, un furoncle du conduit auditif.

Complications possibles

La localisation anatomique du processus mastoïdien indique des complications possibles. En cas de fusion des parois de l'os temporal et de percée de pus, les conditions suivantes se développent:

La défaite du nerf facial (paralysie faciale)

  • déficience auditive (perte auditive, bourdonnement dans les oreilles, labyrinthite);
  • inflammation de la muqueuse du cerveau;
  • abcès épidural;
  • thrombose des sinus cérébraux;
  • infection du globe oculaire;
  • lésion du nerf facial (paralysie faciale);
  • Abcès de Betsold (inflammation purulente du muscle sternocléidomastoïdien situé sur le cou);
  • Abcès de Chitelli (lésion profonde du cou due à l'éclatement du pus d'un abcès périsinusal);
  • médiastenit purulent;
  • la septicémie.

La mastoïdite est plus facile à prévenir qu'à guérir. Pour ce faire, vous devez contacter rapidement le médecin ORL lors du développement de lésions de l'oreille. Traitement antibiotique prescrit empêchant la multiplication des bactéries.

Mais même dans ce cas, la mastoïdite est possible dans deux cas: chez l’enfant (en raison des particularités de l’anatomie, la sortie de fluide de l’oreille moyenne est difficile) et avec la résistance des micro-organismes aux médicaments.

Comment guérir une maladie?

Un patient atteint de mastoïdite nécessite une hospitalisation et une surveillance constante par le personnel médical.

  1. La première étape du traitement consiste à prendre des antibiotiques par voie intraveineuse. Vous pouvez utiliser une combinaison de drogues. Les principaux sont: Ceftriaxone, Azithromycine, Cefepim, Cefaclor, Amoxiclav, etc. Le traitement à long terme dure au moins 2 semaines.
  2. Le traitement anti-inflammatoire est réalisé à l'aide de médicaments hormonaux: prednisolone, dexaméthasone (5-7 jours);
  3. Le traitement aux antihistaminiques aide à réduire le gonflement des tissus: Fencarol, Suprastin, Claritin.

Si la pharmacothérapie n’a aucun effet, une opération chirurgicale est nécessaire pour nettoyer la cavité purulente.

Il y a deux options:

Le premier - dans le tympan fait un trou à travers lequel produire un lavage antiseptique.

La seconde est la trépanation de l'os temporal et le lavage de la cavité elle-même (mastoïdotomie). Après avoir mis le drainage.

Prévisions

Le traitement de la mastoïdite est à long terme, car les antibiotiques ne pénètrent pas très bien à travers les structures osseuses. Plus le traitement est commencé tôt, plus le résultat est probable.

En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

Comment et mieux lubrifier la gorge avec l'angine

Nez qui coule

(25/09/14) Lily
Bonjour Comment effectuer correctement la lubrification de l'angine de gorge et quels moyens utiliser pour cela? Y compris intéressé par le processus de lubrification pour un petit enfant qui lui-même ne sera pas capable de se gargariser.

Que faire si votre oreille est posée à la maison

Rhinite

La sensation d'une oreille enfouie est très désagréable pour quiconque. Il semble que cela ne fait pas mal et ne soit pas fatal, mais terriblement ennuyeux et énervant est le sentiment que quelque chose est coincé à l'intérieur et ne sort pas.