Principal / Rhinite

Papillomatose laryngée - traitement des papillomes dans la gorge

Rhinite

La papillomatose laryngée est incluse dans le groupe des maladies causées par le papillomavirus humain. Dans la plupart des cas, cette pathologie est diagnostiquée chez les enfants de moins de 5 ans, ainsi que chez les hommes d'âge moyen. Parfois, même des cas congénitaux de développement de papillomes des organes ORL sont détectés. Comme le papillome dans la gorge après la pénétration peut avoir des conséquences graves, cette maladie doit faire l’objet de la plus grande attention.

Quelle est la papillomatose du larynx

Les papillomes situés sur la membrane muqueuse du larynx sont des tumeurs de nature bénigne, en expansion à partir de l'épithélium plat ou de l'épithélium en transition. Le papillome dépasse de la surface, ressemblant à la papille, est alimenté en sang par plusieurs vaisseaux. Les formations récemment apparues peuvent avoir une teinte rosâtre due à un grand nombre de vaisseaux et les vieux papillomes d'en haut sont recouverts d'une épaisse couche de tissu conjonctif, et ont donc une couleur gris sale.

Si une papillomatose du larynx est diagnostiquée chez le patient, plusieurs néoplasmes apparaissent dans cette région du corps et leur apparence devient souvent multiple. Très rarement, des papillomes solitaires sont détectés sous la forme de grandes formations qui se déposent sur le larynx, ainsi que dans la cavité buccale, sur la trachée, à l'intérieur des lèvres. La maladie n’est pas rare et, parmi les pathologies tumorales bénignes du larynx, sa fréquence est la seconde à la polypose. La papillomatose laryngée est de nature récurrente, augmentant parfois le nombre de manifestations même après un traitement.

La papillomatose laryngée au moment du développement de la maladie est classée comme suit:

  • juvénile (trouvé dans l'enfance);
  • respiratoire récurrent (se développe à l'âge adulte).

Selon le degré de propagation, la papillomatose se présente sous plusieurs formes:

  1. Locale (le larynx n'est atteint que par des papillomes d'un côté ou par des formations dans une zone mineure. La glotte est fermée à 30%, pas plus).
  2. Diffuse (les papillomes sont visualisés des deux côtés du larynx, fermant la glotte de 60%).
  3. Oblitérants (les papillomes entraînent un encrassement de la glotte de gravité variable).

Causes des papillomes

L'origine exacte de la maladie a été établie après l'invention du microscope électronique. Le papillomavirus humain (VPH) a été détecté dans les noyaux des cellules touchées, le VPH-11 étant plus courant chez les enfants et le VPH-6 dans la plupart des cas de papillomatose laryngée chez l'adulte. On pense que certaines personnes sont prédisposées au développement de cette maladie. Jusqu'à présent, toutes les personnes qui ont été infectées par le virus ne développeront pas de lésion laryngée. Selon les chercheurs, une incidence beaucoup plus élevée de la maladie chez les hommes est due à une certaine influence des hormones androgènes.

Le papillome dans la gorge survient après l'entrée du virus dans le corps, et les facteurs qui la provoquent ont eu leur plein effet. Étant donné que les sérotypes HPV 6 et 11 conduisent au développement de verrues génitales, le principal mode de transmission chez l'adulte est sexuel (par contact oral-génital). Chez les enfants, le VPH peut apparaître après une infection par la voie transplacentaire ainsi que par la voie congénitale (apparaît à la naissance).

Les facteurs affectant le développement de tumeurs dans le larynx après une infection peuvent inclure:

  • infections virales et bactériennes fréquentes des voies respiratoires supérieures;
  • exposition aux radiations, agents chimiques, ultraviolets;
  • travailler sur des productions poussiéreuses et gazeuses;
  • immunodéficience et immunité réduite en raison du stress, d'une mauvaise alimentation, etc.
  • perturbations hormonales, maladies du système endocrinien;
  • troubles du métabolisme minéral;
  • conditions allergiques;
  • alcoolisme, tabagisme;
  • cytomégalovirus transféré, herpès, virus d'Epstein-Barr; Voir comment traiter l'herpès dans la gorge
  • une trachéotomie ou une lésion du larynx par un corps étranger;
  • chez les enfants - l'absence d'allaitement.

Il est bien établi que la simple présence du virus dans le corps ne suffit pas au développement de la papillomatose laryngée. C'est pourquoi, pour beaucoup de gens, il existe toute la vie sous une forme latente, sans se manifester cliniquement. Chez d’autres personnes, la maladie se développe après la fin de la période d’incubation - de 2 mois à 2 à 10 ans.

Symptômes de pathologie

La plupart des personnes atteintes d'une maladie telle que la papillomatose laryngée ne remarquent aucun signe pathologique, car les tumeurs sont petites et ne provoquent pas d'anxiété. Mais lorsqu'ils sont situés près des cordes vocales ou en prolifération multiple, les symptômes de la papillomatose laryngée peuvent être les suivants:

  • changement de voix déraisonnable (enrouement, enrouement, grossièreté, voix grave), causé par l'hyperkératose des cordes vocales;
  • parfois aphonie;
  • essoufflement, respiration sifflante, respiration sifflante et autres problèmes respiratoires;
  • difficulté à respirer ou expirer;
  • attaques d'asphyxie, en particulier pendant l'effort physique;
  • toux paroxystique après la course;
  • toux, toux pendant la journée;
  • toux persistante après tous les rhumes;
  • sensation de présence d'un corps étranger;
  • inconfort en avalant des aliments;
  • hémoptysie

Extérieurement, le papillome ressemble à un nodule de rouge, rosâtre, gris, dont la taille varie de quelques millimètres à un centimètre. Sa structure est inégale, la base est large ou étroite, filiforme. Au départ, le papillome du larynx est unique, mais la maladie recouvre rapidement toutes les nouvelles zones de la membrane muqueuse.

Chez l'adulte, les complications de la papillomatose surviennent dans 5 à 20% des cas. Le principal problème pouvant survenir est la tumeur maligne des tumeurs, dont le risque augmente généralement avec la propagation des tumeurs dans la trachée et les bronches. La maladie évolue en rechute plusieurs fois par an: ces patients ont besoin d'interventions chirurgicales fréquentes, dans lesquelles apparaissent des modifications cicatricielles brutes du larynx. Chez certains patients, les complications de la pathologie se traduisent par une bronchopneumonie régulière avec papillomes pénétrant dans les poumons.

La maladie est particulièrement dangereuse pour les enfants dont la lumière du larynx est plus étroite que chez les adultes. De plus, chez les enfants, dans la plupart des cas, il existe une forme diffuse de papillomatose, qui est une pathologie beaucoup plus grave (chez l'adulte, les formes locales de la maladie sont principalement détectées). En l'absence de traitement ou de traitement chirurgical chez les bébés, la mort par suffocation peut survenir.

Souvent, des crises d'asphyxie chez un enfant sont observées au cours d'une maladie inflammatoire des voies respiratoires supérieures conduisant à un œdème laryngé. Plus l'enfant est jeune, plus le tissu conjonctif du larynx est friable, plus le larynx est étroit et plus les conséquences de la maladie sont rapides et pires. En général, la mortalité par papillomatose juvénile atteint 5% parmi tous les cas enregistrés de cette pathologie. Au contraire, dans 20% des cas, la maladie disparaît à l'adolescence et ne se manifeste plus jamais.

Diagnostic de papillomatose du larynx

La papillomatose laryngée est généralement facilement diagnostiquée au cours de la laryngoscopie - directe, indirecte. Supposer que le développement de la maladie permet une altération de la voix et l'apparition de complications respiratoires. Chez l'enfant, les symptômes de la maladie dépendent généralement beaucoup de l'âge: plus l'enfant est jeune, plus il est prononcé. Chez l'adulte, la pathologie est souvent détectée par hasard, car elle peut ne pas donner une image clinique du tout.

En plus de la laryngoscopie, pour un diagnostic plus détaillé, il est possible d’affecter une clarification de l’ampleur du processus et de la différenciation de la papillomatose à d’autres néoplasmes laryngés:

  • microlaryngoscopie;
  • endofibrolaryngoscopie avec biopsie (pour histologie);
  • Rayons X, tomodensitométrie du larynx;
  • étude d'autofluorescence;
  • consultations du chirurgien, oncologue, immunologiste.

Il est nécessaire de distinguer la maladie présentant des manifestations de tuberculose, des tumeurs cancéreuses, des cicatrices et un corps étranger dans la gorge, chez les enfants souffrant d'étouffement - de diphtérie, de laryngite sténotique, etc.

Méthodes de traitement

Il existe de nombreuses façons de traiter le papillome dans la gorge, mais il n’existe pas encore de méthode radicale pour se débarrasser du virus dans le corps. La principale méthode de traitement à l'heure actuelle est chirurgicale, mais une approche conservatrice est également possible aux premiers stades du développement de la pathologie.

Les objectifs de la thérapie doivent être de réduire le risque de récidive, d'empêcher le rétrécissement du larynx et la progression de la pathologie, en cas de troubles respiratoires et vocaux, afin de restaurer les fonctions d'origine.

Traitement médicamenteux

Parmi les méthodes de pharmacothérapie:

  1. L'introduction ou l'administration de comprimés d'interféron pour augmenter le niveau de protection immunitaire lorsque les papillomes ne peuvent plus se multiplier. Les médicaments Reaferon, Interral, Viferon sont prescrits.
  2. L'utilisation d'immunomodulateurs, entraînant une augmentation du nombre de son propre interféron - Cycloferon, Amixin.
  3. Prem médicaments antiviraux pour réduire le nombre de VPH dans le corps - Acyclovir, Tsidofovir, Allokin-Alpha.
  4. Utilisation de médicaments chimiothérapeutiques (cytostatiques) pour réduire le taux de division cellulaire - sous forme d'administration topique (lubrification, injection dans des papillomes) Podofilline, Vartek. Dans le même but, un groupe de médicaments contenant des cytokines peut être prescrit (par exemple, le médicament Roncoleukine).
  5. Médicaments hormonaux destinés à réduire le niveau d'androgènes et à ralentir le développement des papillomes - Femoston, Proginova.

Le traitement conservateur de la papillomatose peut également inclure des méthodes non médicamenteuses. Parmi eux - la thérapie photodynamique avec l'irradiation des tumeurs après l'introduction de substances spéciales dans le sang, ainsi que d'autres types de rayonnement. Il faut se rappeler que la radiothérapie peut provoquer la malignité des tumeurs. Les médicaments et les agents non pharmacologiques peuvent réduire l'intervalle de temps entre les interventions chirurgicales et souvent même retarder ou empêcher la chirurgie.

Chirurgie de la papillomatose du larynx

L'intervention chirurgicale est réalisée avec une croissance grave des tumeurs, ainsi qu'avec l'inefficacité d'un traitement conservateur. La tâche du chirurgien est d’enlever le plus possible les papillomes afin de réduire les risques d’une nouvelle opération. Le plus souvent, lors de toutes les manipulations, des techniques endoscopiques modernes sont utilisées, à l'aide desquelles des instruments sont insérés dans le larynx. Les mini-chirurgies pour la papillomatose laryngée, pratiquées sous anesthésie générale, sont également populaires, mais durent littéralement quelques minutes. Les principaux types d’opérations pour la papillomatose laryngée sont les suivants:

  1. élimination des néoplasmes par la technique du plasma d'argon ou la coagulation au laser
  2. excision de formations par radio-couteau;
  3. cryodestruction des papillomes;
  4. électrocoagulation des néoplasmes laryngés;
  5. destruction par ultrasons des papillomes.

Malheureusement, de telles méthodes de traitement n’aident pas toujours les patients, en particulier dans les formes avancées de la maladie. Par conséquent, la méthode chirurgicale est toujours très pertinente. Les méthodes opératoires intra-laryngées sont préférées (élimination des papillomes à travers le larynx sans incisions). Les interventions anormales avec implantation de trachéostome conduisent presque toujours à une récurrence rapide de la pathologie.

La gestion des patients après la chirurgie implique une diète et un régime de la voix épargnés, ainsi que l’utilisation de certains médicaments:

  • antibiotiques pour prévenir l'inflammation bactérienne;
  • glucocorticoïdes pour réduire le risque d'œdème postopératoire;
  • préparations d'œstrogènes pour réduire le risque de récidive;
  • immunomodulateurs pour une réponse immunitaire optimale dans le futur.

Selon les statistiques, le traitement combiné le plus efficace est une opération suivie d'un traitement médicamenteux. Malgré cela, le taux de récidive reste élevé, car le VPH reste toujours présent dans le corps.

Méthodes traditionnelles de traitement

La thérapie à domicile doit être appliquée avec beaucoup de soin. Si la cautérisation et le maculage des papillomes sur la peau ne menacent pratiquement pas la vie et la santé humaines, les tentatives de traitement de tumeurs dans la gorge ou la prise de médicaments traditionnels avec une action agressive à l'intérieur peuvent avoir des conséquences imprévisibles.

En règle générale, les guérisseurs traditionnels conseillent de faire l'inhalation de chélidoine. Prenez 15 ml de jus de plantes, versez 300 ml d’eau bouillante, puis respirez à la vapeur pendant 10 minutes. Après la chirurgie laryngée dans la médecine traditionnelle, on pratique le gargarisme avec le jus de Kalanchoe et lubrifie la gorge avec de l'huile végétale et du jus de Kalanchoe (1: 1). Le cours de thérapie avec des remèdes populaires - jusqu'à 4 semaines.

Thérapie chez les enfants, les femmes enceintes et l'allaitement

En règle générale, pendant la grossesse et l’allaitement, les médecins adoptent une tactique attentiste pour pratiquer l’opération sous anesthésie générale après la naissance du bébé ou après la fin de la tétée. Mais si nécessaire (par exemple, s'il existe un risque élevé d'hypoxie corporelle ou de risque d'asphyxie), des chirurgies mini-invasives sont pratiquées même pendant la grossesse et la pharmacothérapie n'est prescrite qu'après l'accouchement ou la fin de la lactation.

Chez les enfants, le principal objectif de la thérapie et de la chirurgie est souvent de prévenir la sténose du larynx. C'est pourquoi de nombreuses interventions sont effectuées de manière urgente. Les opérations répétées sont généralement effectuées le plus souvent que l'enfant. Il est préférable de réaliser des opérations au laser, car le risque de rechute après celles-ci chez l'enfant est minime. À la fin de la récupération primaire (2 à 4 jours après la chirurgie), on lui prescrit toujours des médicaments (interférons, immunomodulateurs, vitamines, traitements locaux du larynx, etc.).

Mesures préventives

Le moyen le plus efficace est de tout faire pour ne pas contracter le VPH (utiliser des préservatifs, éliminer les contacts douteux, etc.). Lorsqu'il est infecté par le VPH devrait:

  • au premier signe de problèmes dans le larynx, contactez un médecin;
  • observer le mode d'économie d'utilisation de la voix;
  • refuser de travailler dans des industries dangereuses;
  • guérir toutes les pathologies des organes ORL sous forme chronique;
  • renforcer le système immunitaire (durcissement, prise de vitamines, nutrition normale);
  • éviter l'hypothermie;
  • abandonner les mauvaises habitudes.

Si une femme enceinte est infectée par le virus du papillome humain, les mesures de prévention devraient viser à prévenir l'infection de l'enfant pendant l'accouchement. En cas de papillomes sur les organes génitaux, on peut en prescrire l'ablation. L'indication de la césarienne avec le VPH est seulement la présence de grosses verrues qui interfèrent avec l'accouchement naturel.

Dans la vidéo suivante, la patiente Gulzhan démontre les résultats du traitement après la chirurgie des papillomes laryngés. Aussi Gulzhan racontera son histoire.

Êtes-vous un de ces millions qui veulent renforcer le système immunitaire?

Et toutes vos tentatives ont été infructueuses?

Et avez-vous déjà pensé à des mesures radicales? C'est compréhensible, car un corps fort est un indicateur de santé et un motif de fierté. En plus, c'est au moins la longévité de l'homme. Et le fait qu'une personne en bonne santé ait l'air plus jeune est un axiome qui ne nécessite pas de preuve.

Par conséquent, nous vous recommandons de lire l'article d'Elena Malysheva sur la façon de renforcer votre corps avant le froid de l'automne. Lire l'article >>

Papillome dans la gorge chez l'adulte et l'enfant

Le virus du papillome humain (VPH), connu sous le nom de virus des verrues génitales et du cancer du col utérin chez la femme, est plus communément reconnu comme la cause des infections qui colonisent la gorge au dos, notamment sur la base de la langue et des amygdales.

Qu'est-ce que le VPH?

La grande majorité des gens (90%) sont porteurs du virus. Dans la muqueuse, un changement de structure se produit, des excroissances et des phoques apparaissent. Une lésion étendue de la gorge s'appelle papillomatose. Bénin dans 40% des papillomes dans la bouche et le larynx pendant une longue période ne se manifeste pas, les symptômes sont absents ou apparaissent spontanément. Il existe plus de 40 sous-types de VPH pouvant infecter la gorge. Les principaux types sont:

1. Papillomes Planocellulaires

Néoplasmes épithéliaux bénins communs de l'épithélium. Détecter sur la langue et la bride, le ciel et la surface muqueuse des lèvres. Ce dommage est blanc. Diagnostiqué dans tous les groupes d'âge.

2. Verrues vulgaires

3. Hyperplasie épithéliale

4. Verrues génitales

La papillomatose laryngée est une maladie rare, peu de cas ont été enregistrés. Une tumeur bénigne est enregistrée sous 3 formes: limitée, étendue et oblitérante. Le traitement vise à réduire le risque de récidive et à restaurer les fonctions des cordes vocales.

Symptômes et signes de lésions de la gorge causées par le VPH

La plupart des personnes infectées par le VPH ne présentent aucun symptôme et ne comprennent donc pas qu’elles sont infectées et transmettent le virus à un partenaire. Il est presque impossible de détecter un papillome dans la gorge au stade initial, le patient ne montre pas d’anxiété et ne s’adresse pas au médecin. La papillomatose peut être examinée spontanément par un dentiste ou un patient pour un traitement ou un traitement pour d'autres raisons.

La gorge est constamment "occupé" au travail. Mâcher de la nourriture, avaler, la voix se charge, la respiration met en mouvement de nombreux muscles de la bouche et de la gorge. En règle générale, le papillome laryngé n'est pas associé à la douleur, il présente un léger inconfort, auquel le patient fait rarement attention:

  • "Vatnost" dans la gorge;
  • se sentir pas avalé gros morceau de nourriture;
  • “Quelque chose se gratte quand on parle”;
  • la voix s'est assourdie, le timbre a changé.

Lors de l'examen de la gorge muqueuse, on peut distinguer de légères excroissances de la forme mastoïde ressemblant parfois à un peigne ou à un tubercule. Surface rugueuse et ridée. La couleur se confond avec le ton général du mucus, parfois plus clair, plus proche du blanc.

La papillomatose laryngée est une pathologie grave qui affecte les fonctions essentielles du corps - la respiration et la formation du son. Avec des lésions étendues menacent la vie du patient.

Chez l'enfant, les symptômes de la maladie sont détectés dès l'âge de 1 à 5 ans, quel que soit le sexe, la défaite du VPH bénin atteint 20%.

Vous devez immédiatement emmener l'enfant chez le médecin si sa voix devient rauque, enrouée. C'est le premier signe de la maladie. La toux, l'essoufflement, une boule dans la gorge apparaissent pendant un moment ou sont constamment présents.

Le papillome dans la gorge est présent dans un seul spécimen ou présente plusieurs foyers. La maladie devient chronique. Il est localisé sur les cordes vocales, les ventricules du larynx, dans le sous-espace de stockage, la langue (rarement) et l'épiglotte.

Le processus peut s'étendre à la trachée et aux bronches, ce qui augmente le danger pour la vie du patient. Lors de la course au papillome, il y a un risque de chute dans la bouche de la glotte, entraînant la mort par suffocation.

Causes de la pathologie

Il existe 2 types de transmission de virus:

Les preuves suggèrent que le VPH est principalement transmis sexuellement. Le sexe oral est la cause de la prévalence accrue de l’infection à HPV dans les amygdales. Le risque d'infection augmente avec le nombre de partenaires sexuels quel que soit le type de comportement sexuel (relations sexuelles vaginales, orales). Avec 20 partenaires sexuels ou plus dans la vie, la prévalence de l'infection à HPV dans la cavité buccale atteint 20%. Les fumeurs courent un plus grand risque que les non-fumeurs.

Sur la base de la collecte de données, le médecin détermine la manière dont le patient est infecté. Pour cela, il évalue:

  • symptômes de la maladie;
  • où le papillome est localisé dans la gorge;
  • zone de lésion muqueuse;
  • l'âge du patient.

Le papillome dans la gorge chez les enfants de moins de 5 ans se développe avec une infection périnatale, moins souvent avec des maladies respiratoires. Les adultes contractent la transmission sexuelle du VPH et, dans ce cas, les lésions sont mineures (papillomes simples).

Les facteurs pouvant déclencher la formation de VPH comprennent:

  • processus inflammatoires chroniques dans la gorge, le nez, les oreilles;
  • chez les enfants: rougeole, scarlatine;
  • dépendance à l'alcool et au tabagisme;
  • réduction des défenses corporelles.

Comment détecte-t-on une infection à HPV amygdalienne?

Aucun test ne permet de détecter les premiers signes d'infection par le VPH dans la gorge. Le cancer ou les lésions précancéreuses de l'amygdale HPV sont détectés lors du dépistage ou de l'examen chez le dentiste ou le médecin. La plupart des papillomes sont découverts chez des personnes qui présentent déjà des signes ou des symptômes d'infection.

Pour vérifier difficile de voir la région de la gorge, le larynx, les appareils vocaux, la base de la langue, les médecins utilisent des outils (laryngoscope ou pharyngoscope).

Des laryngoscopes et des pharyngoscopes flexibles sont utilisés pour certaines structures de la gorge qui ne peuvent pas être vues avec ces instruments. Ils pénètrent plus profondément, ce qui permet au médecin de voir la défaite ou l'absence de papillomes.

Le médecin vous prescrira une biopsie pour les excroissances qui paraissent suspectes. L'échantillonnage de papillome fait une canule. Les cellules sont ensuite examinées au microscope pour détecter ou éliminer le cancer.

Signes spécifiques de cancer de la gorge

Le premier signe est un problème d'ingestion. Autres signes:

  • cracher du sang;
  • une bosse sur le cou ou la joue;
  • enroué qui ne passe pas.

Malheureusement, ce sont des signes tardifs de la maladie.

Autres symptômes potentiels du cancer de la bouche:

  • maux de gorge;
  • patine blanche ou rouge sur les amygdales;
  • douleur ou gonflement de la mâchoire;
  • engourdissement de la langue.

Ces symptômes ne signifient pas nécessairement un cancer, mais si des signes sont présents pendant plus de 2 semaines, consultez un médecin immédiatement.

Traitement de la papillomatose dans la gorge

Chirurgie photo pour enlever la papillomatose dans la gorge

En cas d'infection bénigne, les médicaments antiviraux sont sélectionnés pour le traitement, ce qui augmente l'immunité du patient. La propagation des papillomes s'arrête. On considère que, s'il existe des excroissances sur la membrane muqueuse dans la gorge, il est nécessaire de les éliminer. Les papillomes individuels sont une menace, ils sont une source constante et potentielle de propagation de l'infection. Les cicatrices sont enlevées pour réduire le risque de propagation.

Le traitement des remèdes populaires au papillome ne devrait être effectué qu'après discussion avec le médecin. Il est préférable de ne pas toucher certaines excroissances de la peau et des muqueuses et de les confier à un spécialiste. Pour traiter les infections et réduire le risque de propagation des papillomes, prenez du jus de pomme de terre cru, une décoction de plantain, une infusion de dogrose, de l'huile de millepertuis Toute action non autorisée dans la gorge entraîne des conséquences indésirables dangereuses.

L'enlèvement des papillomes se fait avec un scalpel ordinaire, gravé au laser, à l'azote liquide et au courant électrique. La méthode d'excision dépend de l'âge du patient, de la localisation des papillomes et des capacités de l'hôpital.

Pour le traitement des processus de cancer prescrits:

  • chimiothérapie ou radiothérapie;
  • ablation chirurgicale suivie d'une radiothérapie avec ou sans chimiothérapie.

La radiothérapie consiste à délivrer des niveaux élevés de radiation pour tuer les cellules cancéreuses ou arrêter la croissance et la division. La chimiothérapie est utilisée pour traiter le cancer afin de tuer les cellules cancéreuses.

Après l'opération visant à retirer le foyer d'oncologie de l'oropharynx, une opération est effectuée (si nécessaire) pour restaurer une partie de la cavité buccale si des tissus ont été prélevés.

Conséquences de l'infection à HPV

La papilommatose peut causer le cancer de l'oropharynx. Une augmentation de l'incidence de l'oncologie a parallèlement entraîné une augmentation de la prévalence des infections à HPV des amygdales. La grande majorité des personnes atteintes de ce problème ne sont pas atteintes de cancer, car les sous-types de VPH avec lesquels elles sont infectées ne sont pas associées au développement de l'oncologie.

Le patient doit consulter régulièrement son médecin afin de réduire les risques non souhaités pour la santé. Le retrait des papillomes chez les patients jeunes est effectué par des chirurgiens expérimentés uniquement sous anesthésie générale.

Si vous soupçonnez une infection par le VPH, contactez immédiatement votre médecin. Ne prenez aucune mesure thérapeutique avant qu'un diagnostic soit posé.

Papillomes dans la gorge: causes et traitement

Les granulomes infectieux et les tumeurs malignes donnent une image visuelle similaire. Une biopsie des tissus affectés est alors réalisée pour clarifier le diagnostic, suivie d'un examen histologique du matériau. En outre, le patient peut être soumis à un test sanguin de dépistage du VPH, ce qui permet de déterminer la souche du virus.

Traitement

Le traitement du papillome sur les amygdales est effectué chirurgicalement. Il existe plusieurs techniques pour cette procédure:

  • la cryodestruction;
  • électrocoagulation;
  • exposition au laser;
  • méthode des ondes radio;
  • enlèvement avec un scalpel.

La méthode est sélectionnée individuellement en fonction de la taille de la tumeur, de son emplacement et d'autres caractéristiques. L'intervention se déroule sous anesthésie locale.

La technique d'élimination du papillome sans effraction du papillome utilisant l'électrocoagulation ou la chirurgie par ondes radio est la plus courante. La récupération de la muqueuse après une telle intervention prend 7 à 10 jours.

Le virus peut récidiver. Par conséquent, pour consolider les résultats du traitement chirurgical, le patient doit suivre un traitement antiviral et immunostimulant. À cette fin, des préparations contenant de l'interféron, de l'isoprinosine, du panavir, etc. sont utilisées.

Des complications

À l'âge adulte, la papillomatose de la gorge est moins dangereuse, mais elle peut toujours entraîner des complications. Le plus grave de ceux-ci est la dégénérescence maligne de la croissance. Des blessures fréquentes dans la zone touchée augmentent le risque de malignité.

Il existe également un risque de papillomes dans la trachée, les bronches et les poumons, ce qui entraîne le développement d'une insuffisance respiratoire. Une autre complication possible est la modification cicatricielle des tissus de la gorge, qui survient lors de fréquentes rechutes de la maladie et lors d'interventions chirurgicales ultérieures.

Les papillomes représentent un danger particulier pour les enfants car la lumière du larynx est plus étroite. Si un enfant a une croissance sur l'amygdale, en cas d'inflammation de la muqueuse de la gorge, il existe un risque de croissance rapide de l'insuffisance respiratoire.

Le manque de soins médicaux dans une telle situation peut entraîner la suffocation. Par conséquent, lorsque le papillome sur l'amygdale chez un enfant, le traitement doit être effectué dès que possible depuis la détection de la pathologie.

Prévention

Le meilleur moyen de prévenir les papillomes dans la gorge consiste à éviter les situations présentant un risque d'infection par le VPH. Pour cela, il est recommandé:

  • ne pas avoir de relations sexuelles avec des partenaires non vérifiés;
  • n'utilisez pas d'articles d'hygiène ou d'autres effets personnels d'une personne infectée;
  • refuser une pédicure et une manucure dans les salons où la stérilisation d'outils de haute qualité n'est pas effectuée.

Les femmes infectées par le VPH devraient planifier la maladie avant de planifier la grossesse et l’accouchement afin de prévenir la transmission au bébé. Si l’infection a déjà eu lieu, le maintien du système immunitaire, la prévention des mauvaises habitudes et la réduction des situations stressantes contribueront à éviter des conséquences graves et des rechutes fréquentes.

Les papillomes dans la gorge peuvent constituer une menace sérieuse pour la santé et même la vie d'une personne. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes d'infection apparaissent, vous devez contacter immédiatement un spécialiste ORL pour un examen et un traitement.

Papillomes dans la gorge d'une photo d'enfant

La plupart des gens ont découvert un virus du papillome humain (VPH) qui, une fois activé, produira des tumeurs de tailles différentes sur le corps.

La quasi-totalité de la population mondiale est porteuse du virus.

Le transport est asymptomatique et ne constitue pas une menace pour les autres.

Peu de gens savent que les papillomes peuvent se développer non seulement sur l'épiderme, mais également sur les muqueuses des organes internes.

Que le papillome soit dangereux dans la gorge, dans le nez, dans le larynx, à la pointe de la luette ou sur les parois de l'œsophage, et que faire en cas de croissance dépend du type de virus humain et de ses propriétés oncogènes.

Quel est

Le papillome a une forme arrondie ou légèrement allongée, peut être de couleur claire ou foncée (en fonction de la pigmentation du site de localisation), a une jambe large ou mince, à travers laquelle il se nourrit.

  • Les papillomes se développant sur les muqueuses ont généralement une couche épithéliale externe et une sous-muqueuse interne.
  • Les croissances individuelles ressemblent à l'apparence d'un pois et les papillomes multiples (papillomatose) ressemblent à du chou-fleur.
  • La plupart des formations sur les organes du tube digestif et des voies respiratoires sont bénignes, c'est-à-dire qu'elles ne peuvent pas provoquer de cancer.

Mais il y a un grand risque de renaissance d'une croissance lorsqu'elle prend un caractère oncogène.

C'est pourquoi ces papillomes doivent être retirés chez un spécialiste, après une étude approfondie et un diagnostic.

Causes de

La principale raison de l'apparition de verrues sur les muqueuses est l'activation du VPH, qui est constamment présent dans le corps, mais ne cause aucun préjudice.

Le virus est retenu par des cellules protectrices spéciales responsables de l'immunité locale et systémique.

Photo: Un mal de gorge peut indiquer une infection par le VPH.

L'immunité réduite conduit à ce que les micro-organismes commencent à se multiplier activement, alors que l'épithélium se développe pathologiquement et forme des papillomes.

La réduction des propriétés protectrices de l'immunité se produit pour les raisons suivantes:

  • maladies respiratoires aiguës avec processus inflammatoires dans le nasopharynx;
  • maladies endocriniennes;
  • prendre des médicaments antibactériens;
  • manque de nutriments et de vitamines;
  • non-respect des normes sanitaires et hygiéniques;
  • abus d'alcool, le tabagisme.

Voies d'infection

L’infection virale se transmet de personne à personne par contact étroit:

  • sexuellement (le risque de contracter le virus est multiplié par trois en cas de mauvaise conduite);
  • par des baisers;
  • itinéraire du ménage (dans les zones communes);
  • à travers le canal de naissance jusqu'au nouveau-né de la mère;
  • avec blessures, microfissures et autres blessures (auto-infection).

Photo: Le VPH peut être transmis par le baiser

Facteurs de risque

Chez les enfants, les facteurs de risque sont les infections fréquentes des voies respiratoires supérieures:

  • amygdalite chronique (amygdalite);
  • laryngite, trachéite, pharyngite;
  • otite aiguë et purulente.

La papillomatose est fréquente chez les personnes âgées de 20 à 40 ans. Elle mène une vie pas tout à fait correcte, sujette au stress et à la présence de mauvaises habitudes.

Il existe des facteurs indirects pouvant affecter l'activité du virus:

Espèces

Il existe de nombreux types et classifications de papillomes.

Ce n’est que par inspection visuelle que le médecin peut déterminer la nature de la tumeur et prescrire le traitement approprié.

Papillomatose par classification d'âge:

  • congénitale ou intra-utérine;
  • acquis par contact familial ou sexuel;
  • enfants (juvénile);
  • récurrent;
  • adulte, ce qui est plus fréquent chez les hommes avec une diminution de la production d'hormones sexuelles.

Selon le degré de croissance:

  • sur une certaine partie de la gorge - une vue limitée;
  • dans plusieurs sites - commun;
  • vue occlusive, violant l'air à travers les voies respiratoires.

Selon les symptômes et les fonctions des voies respiratoires:

  1. inhaler et expirer est légèrement plus difficile si un enrouement et un bruit pendant la respiration apparaissent - c'est le premier degré compensatoire;
  2. essoufflement, manque d'oxygène, peau bleue, anxiété, sueurs froides sont caractéristiques du deuxième degré décompensatoire;
  3. arrêt respiratoire complet, perte de conscience due à l'asphyxie au troisième degré de papillomatose.

Par la présence de propriétés oncogéniques des papillomes sont:

Localisation des papillomes

  • Les papillomes peuvent se développer sur la membrane muqueuse de la bouche, dans la gorge, sur la langue.
  • Il arrive que des néoplasmes se développent dans le larynx, la trachée et l'œsophage supérieur.

La papillomatose du système respiratoire présente le danger suivant: de multiples excroissances peuvent obstruer les voies respiratoires et empêcher l'air de pénétrer dans les poumons.

Photo: changements pathologiques dans la gorge

Dans la gorge

  • Le plus souvent, des papillomes dans la gorge se développent sur les amygdales et les bras, les parois latérales du pharynx, le voile du palais, s'étendant parfois jusqu'à la région laryngée et les cordes vocales.
  • Très rarement, des verrues apparaissent sur la langue.
  • Souvent, toute la surface du palais mou est recouverte de tumeurs chez les enfants, qui se trouvent au fond de la gorge, sur la voûte dorsale et la luette.

Dans le larynx

Dans le larynx, la croissance des papillomes est la plus dangereuse.

  • Des excroissances apparaissent souvent sur les cordes vocales et perturbent la parole.
  • La localisation des néoplasmes à proximité des voies respiratoires, leur propagation dans la région de la trachée est lourde d'insuffisance respiratoire, allant jusqu'à l'asphyxie.

Photo: papillomatose laryngée

La présence de multiples excroissances dans le larynx chez un jeune enfant peut avoir des conséquences négatives en raison d'une diminution de la lumière respiratoire: asphyxie, cessation de l'apport d'oxygène au cerveau et même à la mort.

Chez l'adulte, une forte prolifération de papillomes dans le larynx est rare.

Dans l'oesophage

La pappilomatose peut se propager à la partie supérieure de l'œsophage, en bloquant l'espace et en altérant la capacité d'avaler des aliments.

Une tumeur bénigne dégénère parfois en tumeur maligne.

Photo: papillome épidermoïde de l'œsophage

La présence de papillomes dans l'œsophage provoque les symptômes suivants:

  • il y a une boule dans la gorge;
  • difficulté à avaler la nourriture;
  • plaie dans la zone supérieure derrière le sternum.

Si les papillomes sont endommagés dans l'œsophage, des vomissements ou des selles avec des veines sanglantes se produisent.

Le diagnostic de papillomatose de l'œsophage impliquait un gastro-entérologue.

Dans le nez

Photo: Accrochords dans le nez

L'apparition de papillomes sur le seuil du nez ou sur ses parois latérales intérieures n'est pas rare.

  • Les néoplasmes sont généralement de petite taille, mais la respiration nasale peut être difficile.
  • Apparaissent plus souvent chez les enfants après 6 ans et chez les adultes.

Il existe les types suivants de papillomes dans le nez:

  • exophytique - une légère croissance sous la forme d'une papille sur une tige mince;
  • inversé - se développe sur les parois latérales du nez, peut provoquer un saignement;
  • Cellule cylindrique - se propage souvent jusqu'aux sinus, étant la variété la plus dangereuse pouvant causer le cancer, détruisant les tissus mous et cartilagineux du nez.

Vidéo: "Suppression des papillomes dans les cordes vocales"

Les symptômes

Un petit papillome dans la gorge ne présente souvent aucun symptôme, mais seulement lorsqu'il se développe:

  • sensation de corps étranger dans la gorge et sur les amygdales;
  • maux de gorge, inconfort sans raison;
  • violation des fonctions de déglutition;
  • essoufflement;
  • trouble de la parole, si les verrues sont situées sur les cordes vocales, disparition complète de la voix;
  • toux et papillomes à croissance multiple et toux.

Au début de la maladie apparaît généralement enrouement, petite dyspnée.

Chez les enfants, la papillomatose peut causer:

  • violation du développement mental et physique;
  • troubles endocriniens;
  • maladies nasopharyngées chroniques;
  • à la perturbation du système nerveux.

Diagnostics

La papillomatose est diagnostiquée à la fois par plusieurs méthodes qui permettent non seulement de déterminer la présence de croissance, mais également le lieu de leur répartition, le degré de lésion et la taille des organes.

Méthodes de diagnostic:

  • examen visuel par un oto-rhino-laryngologiste à l'aide d'un laryngoscope - un appareil spécial pour l'examen de la gorge;
  • examen de la gorge avec un microscope opératoire - microlaryngoscopie;
  • radiographie et tomographie par ordinateur;
  • Pour identifier les violations dans l'appareil vocal, en particulier, les ligaments, la laryngostroboscopie et l'électroglottographie sont utilisés;
  • analyse du matériel obtenu lors de la biopsie de croissance;
  • Les papillomes à distance sont examinés pour l'histologie - la présence de cellules cancéreuses.

Photo: Laryngoscopie

Assurez-vous de prendre du sang pour analyse.

Traitement

Thérapie complexe efficace, y compris l'élimination des excroissances et la nomination de médicaments.

Quelles méthodes d'élimination à appliquer et comment traiter la papillomatose sont décidées par le médecin.

Les méthodes suivantes existent pour éliminer les papillomes:

  • produit chimique, au cours duquel de l’acide, des sels de nitrate de plomb ou d’argent, des solutions de perhydrol et de permanganate de potassium sont appliqués sur les verrues. Cette méthode est contre-indiquée chez les enfants et ceux présentant une hypersensibilité aux produits chimiques;
  • La radiothérapie est le moyen le plus sûr de se débarrasser des papillomes, sans laisser de cicatrices ni de coupures, ce qui élimine presque complètement les rechutes.

Photo: retrait chirurgical

L'élimination chirurgicale des papillomes est réalisée à l'aide d'un scalpel, d'un laser, d'une exposition à l'azote liquide (cryothérapie), d'une électrocoagulation (à l'aide d'un courant électrique) et d'une désintégration par ultrasons.

  • Dans les endroits difficiles à atteindre (dans le larynx, sur la langue), l'élimination du laser est la plus efficace. L’état de santé après élimination revient rapidement à la normale et les croûtes formées sur les sites de coupures disparaissent indépendamment.
  • Les néoplasmes à l'intérieur du larynx sont enlevés sans incisions externes de la peau à l'aide d'une laryngoscopie ou d'un miroir spécial. Les papillomes de l'œsophage sont coupés à l'aide d'une pince.
  • L'élimination des excroissances extragutteuses se produit par une incision de la peau, du tissu sous-cutané, de la trachée et par l'application d'une trachéotomie - le tube par lequel le patient respire pendant la chirurgie.

Après l'élimination du papillome, de nouvelles couches de l'épiderme sont transplantées dans la corde vocale touchée.

Après la chirurgie, l'utilisation de pommades et de produits injectables antitumoraux (Prospidin) est efficace.

Questions et réponses

Les néoplasmes oraux sont-ils dangereux?

  • Les formations dans la cavité buccale sont généralement bénignes, ne gênent pas la respiration, ne perturbent pas la parole.
  • Cependant, le médecin vous conseillera probablement de retirer même un seul papillome, car le risque de transformation en tumeur maligne existe toujours.

Cela peut se produire après une blessure accidentelle, par exemple, en vous brossant les dents, en mâchant ou en avalant des aliments solides.

Est-il possible de l'enlever soi-même

Éliminer indépendamment les papillomes sur les muqueuses de la gorge, de la bouche et d'autres organes n'est pas fortement recommandé.

  • La mauvaise visibilité, la croissance possible des excroissances profondes dans le larynx ou l'œsophage ne permettent pas d'éliminer la totalité de la tumeur, mais seulement de la blesser.
  • Ce qui est dangereux, c’est une telle manipulation, car elle augmente considérablement les risques de dégénérescence du papillome en tumeur cancéreuse.

Vous ne devriez pas jouer avec la santé, la seule bonne décision serait de demander «comment traiter?» Et «devez supprimer?» À un spécialiste.

Photo: traitement des remèdes populaires

Comment traiter les enfants

Il a été démontré que les enfants éliminent les papillomes par voie intragortique sous anesthésie locale, sous traitement avec des médicaments ayant des effets antiviraux et immunomodulateurs, mais uniquement selon les directives du médecin.

L’enlèvement des papillomes chez les enfants est effectué par un spécialiste expérimenté, car il est possible que la respiration de l’enfant soit interrompue pendant l’opération. Par conséquent, une tentative de la mère de brûler le papillo elle-même peut se transformer en un grand malheur.

Les remèdes populaires constitueront un excellent traitement supplémentaire pour les enfants et les adultes:

  • une cuillère à soupe de miel, diluée dans un verre d'eau, à boire chaque jour, de préférence à jeun (en l'absence d'allergies);
  • une cuillerée de racine de raifort émincée dans du gruau mélangée à une cuillerée de miel et prise une fois par jour, lavée à l'eau tiède;
  • dans un thermos, versez de l'eau bouillante à base d'origan, de thym, de pied de pied, de racine de réglisse, de feuilles de framboisier, de plantain, de cassis et de cerisier, et infusez toute la nuit. Collecte de boissons tout au long de la journée 3-4 mois. Vous pouvez ajouter un peu de miel à l'enfant bu avec plaisir.

Le traitement des remèdes populaires ne remplacera en aucun cas le traitement médicamenteux et la nécessité de retirer la tumeur.

Aucune méthode de traitement, pas même la chirurgie, ne fournit une garantie absolue que les papillomes ne réapparaîtront pas.

  • Pour réduire le risque de complications sous forme de rechute, vous devrez changer complètement votre mode de vie, bien manger, manger plus de fruits et de légumes frais, ne pas abuser des mauvaises habitudes et faire du sport.
  • Il est important d'améliorer la sphère émotionnelle de la vie, de réduire le nombre de facteurs de stress, d'apprendre à ne pas s'attarder sur les émotions négatives et à profiter de la vie.

Vidéo: «Élimination des papillomes laryngés à l'aide d'un laser»

Les papillomes dans la gorge sont les tumeurs bénignes des voies respiratoires les plus courantes. Les néoplasmes viraux se retrouvent sur n'importe quelle partie - de la cavité nasale aux poumons, mais la membrane muqueuse du larynx est considérée comme l'emplacement préféré.

Il n’existe pas d’informations fiables sur l’incidence en Russie, mais aux États-Unis, environ 2 300 nouveaux cas de cette maladie sont enregistrés chaque année chez les enfants et 3 500 chez les adultes. Malgré le nombre relativement faible de patients en général, le problème de la papillomatose du système respiratoire attire l’attention des médecins ORL. Cela est dû à la gravité de la maladie, à la possibilité de dégénérescence du papillome en une tumeur maligne, au traitement à long terme et à son coût élevé.

Causes de la papillomatose respiratoire

Si le virus est très commun

Le papillomavirus humain est la cause de la croissance tumorale dans les voies respiratoires. Les génotypes 6 et 11 du virus dans les tissus des éléments retirés sont le plus souvent détectés.

L'infection humaine est possible de deux manières:

  1. Les bébés sont infectés lors de l'accouchement par une mère atteinte de verrues génitales de la région anogénitale. Les premiers symptômes de la maladie apparaissent quelques mois ou quelques années après la naissance et dépendent de l'état d'immunité de l'enfant, de la présence de facteurs aggravants pendant la grossesse (hypoxie, insuffisance placentaire, infections intra-utérines, maladies héréditaires, troubles du développement).
  2. Le virus dans les voies respiratoires n’est pas exclu des professionnels de la santé qui pratiquent l’élimination des papillomes. Lors de l'excision des excroissances par électrocoagulation ou par ondes radio, un aérosol contenant du VPH est créé dans l'air. Si les mesures de protection respiratoire ne sont pas suivies, le virus pénètre à la surface des muqueuses du nez et de la gorge. Avec l'échec de l'immunité, le papillome dans la gorge chez un adulte atteint une taille considérable, nécessite une intervention chirurgicale et revient souvent. Si l'unité immunitaire antivirale fait face à l'infection, les papillomes laryngés simples régressent au bout de quelques mois ou de 1,5 à 2 ans.

Les nouvelles croissances initiées par HPV 11 se caractérisent par une croissance plus agressive. Chez les enfants infectés par la mère du virus du 11e génotype, les symptômes de la maladie apparaissent beaucoup plus tôt que ceux de l’infection à HPV de type 6. La maladie nécessite un plus grand nombre d'interventions chirurgicales et la période inter-récurrente est plus courte.

On pense que la pénétration des types de papillomavirus humains 6 et 11 se produit non seulement pendant le travail, mais également à travers le placenta. Il existe des cas de maladie chez les enfants nés par césarienne.

Des papillomes dans la gorge apparaissent chez 1 enfant sur 400 infecté par le VPH. Cela prouve encore une fois le lien direct entre le développement de la papillomatose laryngée et l’activité de l’immunité.

Qu'est-ce qu'un papillome dangereux dans la gorge?

  1. Les papillomes se développent dans la partie la plus étroite du larynx - la région des cordes vocales.
  2. La localisation des excroissances provoque une obstruction mécanique des voies respiratoires et peut entraîner une asphyxie (asphyxie).
  3. Chez l'adulte, la papillomatose du système respiratoire est considérée comme une maladie précancéreuse.

La papillomatose respiratoire est une maladie récurrente grave qui entraîne souvent une invalidité. Avec la défaite du larynx, le virus est détecté même dans les zones saines de la membrane muqueuse des organes respiratoires, mais la maladie peut survenir de manière latente. En activant le virus et la croissance des néoplasmes sont traumatismes, brûlures des voies respiratoires, déficit immunitaire, maladies infectieuses, ainsi que l'élimination des papillomes.

Symptômes de papillomes dans la gorge

photo de papillomes dans le larynx

Les manifestations cliniques de la maladie sont basées sur deux dysfonctionnements principaux du larynx: respiratoire et formateur de voix. Plusieurs mois, voire plusieurs années, peuvent s'écouler entre l'apparition des premiers signes de papillomatose des organes respiratoires et le diagnostic d'une tumeur.

La détection de la maladie dépend de plusieurs facteurs:

  1. Le taux de croissance des papillomes.
  2. Expérience de diagnostic des médecins.
  3. L'âge des malades

Le papillome dans la gorge se manifeste par les principaux symptômes suivants:

  1. Voix rauque.
  2. Perte de voix
  3. Difficulté à respirer.
  4. Attaques de sténose du larynx (suffocation).
  5. La toux est rare.

Le tout premier signe de papillomatose laryngée est un enrouement. À l'âge d'un enfant de moins d'un an, le diagnostic de laryngite aiguë est souvent erroné. La nomination de l'inhalation conduit à une croissance rapide des papillomes dans la gorge.

L'enrouement progresse et peut entraîner une aphonie - une perte totale de la capacité de reproduction des sons due à la défaite des cordes vocales. Ceci est suivi par des symptômes de difficulté à respirer. Les enfants en bas âge souffrent d'asthme en raison du rétrécissement de la lumière laryngée. Au début de la maladie, il n’est difficile de respirer que lorsque l’enfant pleure et est anxieux, pendant l’exercice et pendant l’alimentation. Progressivement, il y a des épisodes de sténose du larynx et une insuffisance respiratoire au repos. En règle générale, la respiration est difficile.

Les signes d'obstruction avec papillome progressif dans la gorge sont:

  1. Sharp difficulté à respirer.
  2. Grande anxiété et bébé qui pleure.
  3. Triangle nasolabial bleu.
  4. Rétention des endroits conformes de la poitrine.
  5. Les muscles abdominaux commencent à participer à la respiration.

Plus l'enfant est jeune, plus les symptômes de difficulté respiratoire augmentent tôt.

Classification clinique de la papillomatose laryngée:

  1. Papillome local dans la gorge: un seul élément qui provoque un enrouement.
  2. Papillomes communs, se manifestant par une difficulté périodique à respirer.
  3. Papillomes occlusifs provoquant une sténose du larynx.

Le tiers antérieur des cordes vocales est la localisation la plus courante du papillome dans la gorge. À mesure que la maladie progresse, des néoplasmes peuvent apparaître à d'autres endroits. L'élimination des tumeurs provoque souvent la propagation du virus à travers la muqueuse.

La pénétration du VPH dans les voies respiratoires inférieures est possible dans les situations suivantes:

  • Traitement inadéquat après l'ablation chirurgicale des excroissances.
  • Activation de la papillomatose avec diminution de l'immunité et des maladies infectieuses.
  • Chirurgie fréquente (toutes les 2 à 4 semaines) pour difficulté respiratoire.
  • Intubation trachéale dans la sténose du larynx.
  • Trachéotomie (placement de trachéostome). Chez 80% des patients après une trachéotomie, le virus se propage dans les voies respiratoires inférieures. La croissance des tumeurs est observée après plusieurs mois ou années.

Le principal symptôme des lésions trachéales est une difficulté à respirer par la trachéotomie. Les papillomes dans les poumons se développent extrêmement rarement.

À propos de récupération en cas de papillomatose du système respiratoire n'est pas dit. L'absence prolongée de la clinique pour cette maladie indique une rémission persistante. Au fil du temps, à mesure que l’immunité est compensée, les symptômes peuvent être «étouffés».

Diagnostic et traitement des papillomes de la gorge

papillome sur la glande

Le papillome dans la gorge est diagnostiqué en utilisant les méthodes suivantes:

  1. Vidéo endoscopie des voies respiratoires.
  2. Laryngoscopie "miroir" indirecte.
  3. Microlaryngoscopie directe (sous anesthésie générale).

Si nécessaire, lors de la laryngoscopie ou de l'endoscopie, une biopsie est suivie d'un examen histologique du tissu et l'ADN du virus est détecté par PCR.

Lorsque l’endoscopie vidéo est réalisée, le papillome dans la gorge sur l’écran de contrôle ressemble à un coccinelle avec une surface bosselée en forme de grains ou de petites tranches. Sa couleur est rose pâle, parfois grisâtre. Les papillomes sont souvent situés sur une base large, mais ont parfois une jambe mince. Dans de tels cas, le papillome dans la gorge est mobile et peut provoquer une attaque suffocante d'asphyxie ou de toux dans un contexte de bien-être relatif.

Traitement chirurgical

Le traitement de la papillomatose du larynx n’est que chirurgical. L’élimination des papillomes est réalisée principalement par chirurgie endolaryngée à l’aide d’un micro-outil ou d’un scalpel au laser. L'intervention est réalisée sous anesthésie générale. Un laser chirurgical permet une élimination plus complète des excroissances. Mais quand ils sont ré-excisés par le laser dans la zone des cordes vocales, il existe un risque de formation de cicatrices - la complication la plus courante.

Le nombre d'opérations pour cette maladie peut atteindre plusieurs dizaines.

Pour obtenir une rémission stable, les médecins utilisent des méthodes combinées de traitement du papillome dans la gorge.

Les traitements supplémentaires les plus courants des néoplasmes viraux dans les voies respiratoires sont: la cryochirurgie, le traitement cytostatique, le traitement aux interférons et aux inhibiteurs des œstrogènes.

Cryochirurgie

traitement du papillome du palatin

Un seul papillome dans la gorge (processus localisé) est le plus souvent soumis à un retrait par la méthode cryochirurgicale. L'azote liquide, l'oxyde nitreux ou le dioxyde de carbone est utilisé comme agent de refroidissement. L'enlèvement des papillomes est réalisé en 5-6 séances avec un intervalle de 3-4 jours, car le risque de risque d'œdème laryngé augmente au cours de la procédure.

Traitement cytostatique

Le traitement avec des médicaments cytotoxiques est effectué pour supprimer la croissance des cellules transformées. Le chlorure de Prospidium est considéré comme le médicament le plus efficace pour le traitement des papillomes dans la gorge. Dans le cas d'un processus commun et occlusif, ce médicament est utilisé pour arrêter la croissance des tumeurs et prévenir les rechutes.

Les méthodes d'application de Prospidia suivantes sont utilisées:

  1. Traitement de la membrane muqueuse du larynx et de la trachée avec pommade (Prospidium à 30%). La lubrification est réalisée sous anesthésie locale.
  2. Pommade de phonophorèse:
    • Endolaryngal sous anesthésie.
    • Endotrachéal.
  3. Solution d'inhalation (la méthode la plus courante).

Le traitement par inhalation est effectué quotidiennement pendant 30 jours. Des traitements répétés peuvent être effectués en six mois.

Utilisation d'interféron recombinant ou de ses inducteurs

Les méthodes d'utilisation de l'interféron sont courantes et les plus populaires chez les médecins.

Avantages de l’interféron dans le traitement des papillomes de la gorge:

  • Effet antiviral dû à l'activation des lymphocytes T.
  • Obstacle à la reproduction des cellules épithéliales endommagées.
  • Immunocorrection.
  • Effet antimicrobien.
  • Le nombre minimum d'effets secondaires.

Les inducteurs d'interféron et l'interféron recombinant sont utilisés pour traiter la forme commune et occlusive de la maladie avec une période inter-récurrente de 3 mois ou moins, ainsi que pour les lésions de la trachée.

Les médicaments ne s'appliquent pas à l'épilepsie, à la pathologie de la moelle osseuse, du foie et des reins, à la réduction du taux de leucocytes et de plaquettes. Avant le traitement, il est nécessaire d'évaluer le statut d'interféron du patient en laboratoire. Premièrement, les papillomes sont enlevés, puis ils commencent un traitement avec ces médicaments.

Le papillome dans la gorge nécessite un traitement à long terme par interféron. Le médicament est prescrit pour un an ou plus avec son utilisation 3 fois par semaine. Thérapie complète six mois après la croissance des éléments.

Le traitement est effectué au Reaferon national, au Viferon ou au Intron A importé.

L'inconvénient de Reaferon est l'injection et le syndrome pseudo-grippal. Comme les médicaments durent longtemps, des infiltrats intramusculaires peuvent se former.

En raison de l’inefficacité des suppositoires rectaux, des méthodes d’administration parentérale sont utilisées. À propos de l'efficacité du traitement est jugée qu'après 2-3 ans.

Préparations d'Indol-3-carbinol

Les papillomes sont des tumeurs bénignes qui dépendent du taux d'œstrogènes dans le corps humain. C'est pourquoi pendant la grossesse, lorsque les œstrogènes sont naturellement produits de manière intensive, on observe la croissance des tumeurs et l'activation du virus.

En plus des méthodes ci-dessus, le médicament Indol-3-carbinol est utilisé pour le traitement anti-rechute de la papillomatose. Ce médicament inactive certains métabolites des œstrogènes. En raison de son utilisation, le papillome dans la gorge après son retrait présente une faible probabilité de rechute.

Les méthodes de traitement des néoplasmes viraux de la gorge sont combinées en différentes variantes pour accroître l'efficacité et réduire la fréquence des rechutes.

La principale mesure de lutte contre la papillomatose respiratoire consiste à prévenir l’infection du fœtus in utero et du bébé pendant le travail. Pour mettre en œuvre ces mesures, la vaccination chez les jeunes femmes a été appliquée avec succès (vaccin Gardasil), qui ne permet pas l’infection par les types 6 et 11 du papillomavirus humain. Une méthode de prévention tout aussi importante est la planification de la grossesse avec préparation de la grossesse et examen des IST. Si une femme a le VPH, un traitement antiviral et immunomodulateur approprié est prescrit et, pendant la grossesse, une surveillance continue est assurée avec l'adoption de mesures en temps voulu.

Papillome dans la gorge - une pathologie assez commune, qui est un néoplasme sous la forme d'une papille, située sur la membrane muqueuse du larynx ou du pharynx. De telles formations et croissances ont une nature virale et un cours bénin. Ils se forment à la suite de la prolifération de l'épithélium et des fibres du tissu conjonctif. L'agent pathogène responsable de la pathologie est le papillomavirus, qui affecte tous les tissus du corps. Les papillomes apparaissent le plus souvent sur les parois du pharynx chez les femmes âgées de 20 à 40 ans et sur les parois du larynx chez les hommes.

Les papillomes ressemblent extérieurement aux verrues et se composent de tissu conjonctif et de couches épithéliales. L'apparition des papillomes dépend de la prédominance de certains éléments structurels. Chez les enfants, les excroissances contiennent principalement des éléments du tissu conjonctif et ont une couleur rosâtre, tandis que chez les adultes, leur structure est dominée par des éléments épithéliaux qui changent la couleur de la formation en gris blanchâtre.

Le larynx et la trachée sont les endroits les plus dangereux et les plus dangereux pour la localisation des excroissances. Les grosses excroissances créent des obstacles à la circulation de l'air et perturbent la respiration normale.

Le papillome de gorge ressemble au chou-fleur ou au pétoncle. Cette tumeur molle à petits tubercules renaît rarement en une tumeur maligne. Une croissance rapide, des ulcérations et des saignements sont des signes de la malignité du papillome. Les enfants sont infectés par voie transplacentaire ou périnatale par une mère malade. Les papillomes dans la gorge chez les enfants sont le développement dangereux de troubles respiratoires.

La croissance à grande échelle des papillomes dans la gorge s'appelle papillomatose du larynx ou du pharynx. Une lésion peut recouvrir toute la surface de l'hypopharynx, de la trachée et même des bronches. Les papillomes solitaires sont de grandes formations qui apparaissent sur la membrane muqueuse du larynx. La papillomatose est relativement courante et nécessite un traitement complexe. Le risque le plus élevé de papillomatose du larynx concerne les enfants âgés de 2 à 4 ans, les adolescents et les adultes à la ménopause.

gauche: normale, droite: papillomatose laryngée

Les enfants développent généralement une forme diffuse de papillomatose laryngée, dans laquelle les formations sont situées autour de la glotte. La pathologie est beaucoup plus difficile que chez l'adulte. Ceci s'explique par le fait que chez le nourrisson, le tube conjonctif plus lâche du larynx, le tube laryngé est plus étroit, l'immunité n'est pas encore complètement formée. Les crises d'asphyxie chez les enfants malades se produisent à chaque ARD ou ARVI. En l'absence de traitement opportun et compétent chez les bébés, la mort par suffocation peut survenir.

Le papillomavirus est l'agent responsable de la maladie. C'est un virus contenant de l'ADN, qui modifie la nature de la croissance des tissus et provoque la formation de papillomes, mais également de verrues génitales et de tumeurs cancéreuses. Le papillomavirus circule entre les organismes vivants, colonise la couche basale de la peau et se reproduit dans l'épiderme. À l'intérieur des cellules, le microbe exerce son effet pathogène - enfreint la division cellulaire.

Le mécanisme de transmission de l'infection - contact-ménage. Il est mis en œuvre par des voies sexuelles, domestiques et périnatales. L'auto-infection est possible lorsqu'un virus est transféré d'une partie du corps à une autre. Il se produit pendant le rasage ou l'épilation. Outre la théorie virale de l'origine de la maladie, il en existe d'autres, moins courantes. Certains scientifiques pensent que la papillomatose est une diathèse qui se développe chez les personnes présentant une prédisposition héréditaire. Selon la théorie endocrinienne, les hormones androgènes jouent un rôle important dans le développement de la papillomatose.

L'infection par un virus n'entraîne pas toujours le développement d'une pathologie. Sous l'influence de certains facteurs de risque, les premiers symptômes cliniques apparaissent.

Facteurs déclenchant le développement de la maladie:

  • Diminution de la résistance générale d'un organisme,
  • Changements dans les niveaux hormonaux,
  • Mauvaises habitudes
  • La dépendance
  • Prendre des contraceptifs oraux
  • Air poussiéreux ou pollué
  • Mauvaise hygiène buccale,
  • Hérédité accablée,
  • Maladies chroniques des organes ORL,
  • Maladies infectieuses des enfants,
  • Saunas, piscines,
  • Sexe incontrôlé,
  • Le stress
  • Malnutrition,
  • Surtension des cordes vocales,
  • Irradiation
  • Allergie,
  • La défaite du corps étranger du larynx muqueux,
  • Condition après la trachéotomie.

La maladie a tendance à se reproduire et à développer une sténose du larynx. Les patients subissent souvent des interventions chirurgicales qui entraînent une déformation cicatricielle, un rétrécissement de la lumière laryngée et une détérioration de la fonction vocale.

La maladie est en plein essor sous l’influence de facteurs provocants.

  1. Le tabagisme entraîne la sédimentation du goudron et d'autres agents cancérigènes sur la membrane muqueuse du larynx, l'hyperproduction des expectorations dans les bronches et une fonction d'évacuation altérée. La membrane muqueuse de la gorge constamment enflammée devient sensible aux microbes, y compris au papillomavirus. Les fumeurs actifs et "passifs" sont les plus susceptibles au cancer.
  2. Une consommation fréquente et excessive de boissons alcoolisées entraîne une intoxication générale du corps, une protection immunitaire réduite et le développement de modifications irréversibles des cellules et des tissus. Les produits du métabolisme de l'éthanol sont des produits chimiques agressifs qui empoisonnent le corps humain. Les cellules affectées sont particulièrement sensibles à divers virus.
  3. Un air pollué par des gaz contenant des substances radioactives, chimiques et biologiques a des effets cancérigènes sur le corps humain et augmente le risque de développer la forme maligne de la papillomatose laryngée.
  4. Le non-respect des règles d'hygiène personnelle entraîne l'accumulation de flore bactérienne dans la cavité buccale. En conséquence, le risque de développer une gingivite, une stomatite, une pharyngite, une amygdalite augmente. Les cellules épithéliales enflammées sont déformées, leurs fonctions sont altérées et la propension à la destruction par les papillomavirus augmente.

Les formes de papillomes bien vascularisées se caractérisent par une croissance rapide et une récurrence. Les papillomes dans la gorge chez l'adulte peuvent devenir malins. Les nouveaux excroissances sur la muqueuse du laryngopharynx sont souvent blessées et enflammées, ce qui aggrave l'évolution de la maladie.

L'infection à papillomavirus humain ne se manifeste pas dans la plupart des cas, car l'immunité de l'organisme supprime l'activité des virus. Lorsque la protection immunitaire est affaiblie, les virus se rassemblent à un certain endroit de la membrane muqueuse, où le processus de division cellulaire est perturbé et où des croissances apparaissent.

Les petits papillomes dans la gorge ne sont pas accompagnés de symptômes cliniques. Les grandes croissances sur la membrane muqueuse se manifestent par une dysphonie et une dysphagie. Ils empêchent non seulement de manger, de boire et de parler, mais rendent également la respiration difficile. Chez les patients présentant un essoufflement, une respiration sifflante, une respiration sifflante, une toux pendant la journée, une respiration difficile. Amygdales à l'examen, enflammées, gonflées, hyperémiques. Les arches palatines sont épissées avec leur surface. La tumeur en croissance intensive manifeste une forte toux avec la séparation des expectorations sanglantes contenant des fragments de papillomes à forte croissance. La gêne dans la bouche augmente, la voix des patients change: elle devient sourde ou presque silencieuse en raison d'une hyperkératose des cordes vocales. La toux devient douloureuse après la course et prolongée après un rhume.

manifestations d'infection à papillomavirus humain

Une grosse tumeur provoque une obstruction des voies respiratoires. Les patients ne peuvent pas avaler de nourriture ou d’eau, ils sont tourmentés par des crises de suffocation jusqu’à l’asphyxie complète. La dyspnée augmente progressivement, il y a des spasmes du larynx, stridor. Une augmentation de la taille et de la quantité des papillomes se produit rapidement.

Lorsque la papillomatose survient un dysfonctionnement psychomoteur, développer des processus dystrophiques dans les organes internes, perturbe les systèmes nerveux et endocrinien.

Sténose des voies respiratoires sont 4 degrés:

  • La sténose compensatoire se manifeste par un enrouement, une inhalation bruyante et une expiration prolongée.
  • La décompensation est caractérisée par des symptômes d'hypoxie - cyanose, tachypnée, hyperhidrose, état de panique.
  • Le troisième degré de sténose est l'asphyxie: pâleur de la peau, bradycardie, mydriase.
  • Le quatrième degré - apnée et évanouissement.

Le diagnostic des papillomes n'entraîne aucune difficulté pour les spécialistes. Une inspection visuelle de la gorge permet de détecter les excroissances situées dans la gorge qui ont un aspect caractéristique. Les patients peuvent ne pas ressentir de douleur.

Méthodes supplémentaires pour détecter les papillomes dans la gorge:

  1. Laryngoscopie
  2. Laryngotrachéoscopie,
  3. Microlaryngoscopie,
  4. L'histologie,
  5. Laryngostroboscopie et microlaryngostroboscopie,
  6. Electroglotting,
  7. Radiographie,
  8. Scanner
  9. PCR.

Traitement de l'infection à papillomavirus humain. L'utilisation de diverses méthodes d'élimination des papillomes dans la gorge entraîne des rechutes, des lésions des tissus sains et des complications. Par conséquent, toutes les méthodes de traitement chirurgical doivent être réalisées dans le cadre d'un traitement intensif étiotropique et immunostimulant.

Les patients reçoivent une immunostimulation systémique et des médicaments antiviraux.

  • Immunostimulants - Viferon, Likopid, Cycloferon, Izoprinosin, Reaferon, Interal.
  • Médicaments antiviraux - Kagocel, Zovirax, Amiksin, Tsidofovir, Allokin-Alpha.

Méthodes d'élimination des papillomes:

  1. L'excision au scalpel peut être intra et extraguttal. Les chirurgiens découpent la peau, la graisse sous-cutanée et la trachée, et imposent une trachéotomie, par laquelle le papillome est enlevé Cette méthode a beaucoup de complications. La méthode intra-vert est réalisée à l'aide d'un endoscope. Le lieu de fixation de la formation est traité avec un antiseptique ou coagulé.
  2. Électrocoagulation - élimination du papillome avec un scalpel, auquel un courant électrique est connecté. Cette méthode est très efficace. Le risque de lésion des tissus adjacents est nul.

Cryodestruction - cautérisation des excroissances à l'azote liquide. Les cellules congelées meurent et finissent par disparaître, les rechutes sont extrêmement rares.

  • La chirurgie au laser est la méthode chirurgicale la plus efficace et la plus utilisée pour éliminer les papillomes dans les endroits difficiles à atteindre. Cette méthode ne laisse pas de cicatrices sur les tissus et prévient la récurrence de la tumeur. Les papillomes sont retirés au laser, le saignement cesse et les excroissances petites et grandes sont excisées. L'avantage de cette méthode est la plus grande précision de l'instrument et l'absence de cicatrices.
  • La radiothérapie et la radiothérapie sont des méthodes non traumatiques pour enlever les tumeurs. La radiothérapie conduit souvent au développement de lésions post-thérapeutiques des tissus du larynx. La radiothérapie est son alternative. L'incision est lisse et guérit rapidement. Les saignements et les infections secondaires sont exclus. L'utilisation d'un couteau à ondes radio est très efficace. «Surgitron» est un appareil destiné à éliminer les formations par ondes radio haute fréquence. La procédure est absolument indolore et ne laisse pas de cicatrices.
  • L'élimination des papillomes par l'une des méthodes énumérées ci-dessus est effectuée sous anesthésie locale. En postopératoire, on prescrit aux patients des médicaments antiviraux, immunostimulants, anti-inflammatoires et antibactériens. Les hormones stéroïdes préviennent l'œdème laryngé, les antibiotiques préviennent l'infection des plaies, la méthionine aide à éviter la récurrence de la maladie.

    L'élimination indépendante des papillomes dans la gorge est inacceptable: la tumeur peut être endommagée. Cela entraînera une prolifération encore plus grande des tissus pathologiques et augmentera le risque de malignité au papillome.

    Il est possible de traiter une infection à papillomavirus humain à l'aide de remèdes populaires:

    • Le miel est consommé quotidiennement, les jus de fruits frais se boivent et de nombreux fruits et légumes sont consommés.
    • Préparez une infusion de feuilles de laurier et prenez-la dans la journée.
    • Écrasez le raifort, mélangez-le avec du miel et prenez-le deux fois par jour.
    • Sur un estomac vide, manger une baie de genièvre en mâchant bien.

    Appliquer des remèdes populaires n'est possible qu'après avoir consulté un médecin.

    Mesures préventives pour éviter l'apparition de papillomes dans la gorge:

    1. Mode de voix douce,
    2. Traitement des maladies infectieuses des voies respiratoires supérieures, des voies respiratoires supérieures, du tractus gastro-intestinal,
    3. Elimination des risques professionnels,
    4. Utilisation de contraceptifs de barrière individuels,
    5. Renforcement de l'immunité - durcissement, prise de vitamines, nutrition normale,
    6. Rejet des mauvaises habitudes.

    Le virus du papillome humain (VPH), connu sous le nom de virus des verrues génitales et du cancer du col utérin chez la femme, est plus communément reconnu comme la cause des infections qui colonisent la gorge au dos, notamment sur la base de la langue et des amygdales.

    Qu'est-ce que le VPH?

    La grande majorité des gens (90%) sont porteurs du virus. Dans la muqueuse, un changement de structure se produit, des excroissances et des phoques apparaissent. Une lésion étendue de la gorge s'appelle papillomatose. Bénin dans 40% des papillomes dans la bouche et le larynx pendant une longue période ne se manifeste pas, les symptômes sont absents ou apparaissent spontanément. Il existe plus de 40 sous-types de VPH pouvant infecter la gorge. Les principaux types sont:

    1. Papillomes Planocellulaires

    Néoplasmes épithéliaux bénins communs de l'épithélium. Détecter sur la langue et la bride, le ciel et la surface muqueuse des lèvres. Ce dommage est blanc. Diagnostiqué dans tous les groupes d'âge.

    2. Verrues vulgaires

    Lésions cutanées courantes, mais peuvent être trouvés dans la bouche. Il survient le plus souvent à la surface des gencives et du palais. La défaite est contagieuse. Observé dans n'importe quel groupe d'âge, surviennent chez les enfants.

    3. Hyperplasie épithéliale

    Connu sous le nom de maladie de Heck. La propagation focale, la maladie affecte les enfants. Ils se trouvent sur la membrane muqueuse des lèvres et de la langue. Il a la couleur normale des muqueuses, mais parfois un motif blanc apparaît. Papules douces, lisses, en forme de dôme, de 3 mm à 10 mm. Le risque de rechute est minime.

    4. Verrues génitales

    Ils se trouvent dans la région génitale et sont considérés comme une maladie vénérienne. En localisation sur la membrane muqueuse des lèvres, du palais mou et de la bride de la langue. Semblable en apparence aux papillomes, mais de taille plus grande et plus enracinée. Infection lors de relations sexuelles orales, à la suite d'une transmission maternelle. Les condylomes de la cavité buccale sont associés à un contact bucco-génital. Si la lésion est diagnostiquée chez l'enfant, cela peut être un signe d'abus sexuel, informez-en les autorités compétentes. Les condylomes sont difficiles à traiter.

    La papillomatose laryngée est une maladie rare, peu de cas ont été enregistrés. Une tumeur bénigne est enregistrée sous 3 formes: limitée, étendue et oblitérante. Le traitement vise à réduire le risque de récidive et à restaurer les fonctions des cordes vocales.

    Symptômes et signes de lésions de la gorge causées par le VPH

    La plupart des personnes infectées par le VPH ne présentent aucun symptôme et ne comprennent donc pas qu’elles sont infectées et transmettent le virus à un partenaire. Il est presque impossible de détecter un papillome dans la gorge au stade initial, le patient ne montre pas d’anxiété et ne s’adresse pas au médecin. La papillomatose peut être examinée spontanément par un dentiste ou un patient pour un traitement ou un traitement pour d'autres raisons.

    La gorge est constamment "occupé" au travail. Mâcher de la nourriture, avaler, la voix se charge, la respiration met en mouvement de nombreux muscles de la bouche et de la gorge. En règle générale, le papillome laryngé n'est pas associé à la douleur, il présente un léger inconfort, auquel le patient fait rarement attention:

    • "Vatnost" dans la gorge;
    • se sentir pas avalé gros morceau de nourriture;
    • “Quelque chose se gratte quand on parle”;
    • la voix s'est assourdie, le timbre a changé.

    Lors de l'examen de la gorge muqueuse, on peut distinguer de légères excroissances de la forme mastoïde ressemblant parfois à un peigne ou à un tubercule. Surface rugueuse et ridée. La couleur se confond avec le ton général du mucus, parfois plus clair, plus proche du blanc.

    La papillomatose laryngée est une pathologie grave qui affecte les fonctions essentielles du corps - la respiration et la formation du son. Avec des lésions étendues menacent la vie du patient.

    Chez l'enfant, les symptômes de la maladie sont détectés dès l'âge de 1 à 5 ans, quel que soit le sexe, la défaite du VPH bénin atteint 20%.

    Vous devez immédiatement emmener l'enfant chez le médecin si sa voix devient rauque, enrouée. C'est le premier signe de la maladie. La toux, l'essoufflement, une boule dans la gorge apparaissent pendant un moment ou sont constamment présents.

    Le papillome dans la gorge est présent dans un seul spécimen ou présente plusieurs foyers. La maladie devient chronique. Il est localisé sur les cordes vocales, les ventricules du larynx, dans le sous-espace de stockage, la langue (rarement) et l'épiglotte.

    Le processus peut s'étendre à la trachée et aux bronches, ce qui augmente le danger pour la vie du patient. Lors de la course au papillome, il y a un risque de chute dans la bouche de la glotte, entraînant la mort par suffocation.

    Causes de la pathologie

    Il existe 2 types de transmission de virus:

    Les preuves suggèrent que le VPH est principalement transmis sexuellement. Le sexe oral est la cause de la prévalence accrue de l’infection à HPV dans les amygdales. Le risque d'infection augmente avec le nombre de partenaires sexuels quel que soit le type de comportement sexuel (relations sexuelles vaginales, orales). Avec 20 partenaires sexuels ou plus dans la vie, la prévalence de l'infection à HPV dans la cavité buccale atteint 20%. Les fumeurs courent un plus grand risque que les non-fumeurs.

    Sur la base de la collecte de données, le médecin détermine la manière dont le patient est infecté. Pour cela, il évalue:

    • symptômes de la maladie;
    • où le papillome est localisé dans la gorge;
    • zone de lésion muqueuse;
    • l'âge du patient.

    Le papillome dans la gorge chez les enfants de moins de 5 ans se développe avec une infection périnatale, moins souvent avec des maladies respiratoires. Les adultes contractent la transmission sexuelle du VPH et, dans ce cas, les lésions sont mineures (papillomes simples).

    Les facteurs pouvant déclencher la formation de VPH comprennent:

    • processus inflammatoires chroniques dans la gorge, le nez, les oreilles;
    • chez les enfants: rougeole, scarlatine;
    • dépendance à l'alcool et au tabagisme;
    • réduction des défenses corporelles.

    Comment détecte-t-on une infection à HPV amygdalienne?

    Aucun test ne permet de détecter les premiers signes d'infection par le VPH dans la gorge. Le cancer ou les lésions précancéreuses de l'amygdale HPV sont détectés lors du dépistage ou de l'examen chez le dentiste ou le médecin. La plupart des papillomes sont découverts chez des personnes qui présentent déjà des signes ou des symptômes d'infection.

    Pour vérifier difficile de voir la région de la gorge, le larynx, les appareils vocaux, la base de la langue, les médecins utilisent des outils (laryngoscope ou pharyngoscope).

    Des laryngoscopes et des pharyngoscopes flexibles sont utilisés pour certaines structures de la gorge qui ne peuvent pas être vues avec ces instruments. Ils pénètrent plus profondément, ce qui permet au médecin de voir la défaite ou l'absence de papillomes.

    Le médecin vous prescrira une biopsie pour les excroissances qui paraissent suspectes. L'échantillonnage de papillome fait une canule. Les cellules sont ensuite examinées au microscope pour détecter ou éliminer le cancer.

    Signes spécifiques de cancer de la gorge

    Le premier signe est un problème d'ingestion. Autres signes:

    • cracher du sang;
    • une bosse sur le cou ou la joue;
    • enroué qui ne passe pas.

    Malheureusement, ce sont des signes tardifs de la maladie.

    Autres symptômes potentiels du cancer de la bouche:

    • maux de gorge;
    • patine blanche ou rouge sur les amygdales;
    • douleur ou gonflement de la mâchoire;
    • engourdissement de la langue.

    Ces symptômes ne signifient pas nécessairement un cancer, mais si des signes sont présents pendant plus de 2 semaines, consultez un médecin immédiatement.

    Traitement de la papillomatose dans la gorge

    Chirurgie photo pour enlever la papillomatose dans la gorge

    En cas d'infection bénigne, les médicaments antiviraux sont sélectionnés pour le traitement, ce qui augmente l'immunité du patient. La propagation des papillomes s'arrête. On considère que, s'il existe des excroissances sur la membrane muqueuse dans la gorge, il est nécessaire de les éliminer. Les papillomes individuels sont une menace, ils sont une source constante et potentielle de propagation de l'infection. Les cicatrices sont enlevées pour réduire le risque de propagation.

    Le traitement des remèdes populaires au papillome ne devrait être effectué qu'après discussion avec le médecin. Il est préférable de ne pas toucher certaines excroissances de la peau et des muqueuses et de les confier à un spécialiste. Pour traiter les infections et réduire le risque de propagation des papillomes, prenez du jus de pomme de terre cru, une décoction de plantain, une infusion de dogrose, de l'huile de millepertuis Toute action non autorisée dans la gorge entraîne des conséquences indésirables dangereuses.

    L'enlèvement des papillomes se fait avec un scalpel ordinaire, gravé au laser, à l'azote liquide et au courant électrique. La méthode d'excision dépend de l'âge du patient, de la localisation des papillomes et des capacités de l'hôpital.

    Pour le traitement des processus de cancer prescrits:

    • chimiothérapie ou radiothérapie;
    • ablation chirurgicale suivie d'une radiothérapie avec ou sans chimiothérapie.

    La radiothérapie consiste à délivrer des niveaux élevés de radiation pour tuer les cellules cancéreuses ou arrêter la croissance et la division. La chimiothérapie est utilisée pour traiter le cancer afin de tuer les cellules cancéreuses.

    Après l'opération visant à retirer le foyer d'oncologie de l'oropharynx, une opération est effectuée (si nécessaire) pour restaurer une partie de la cavité buccale si des tissus ont été prélevés.

    Conséquences de l'infection à HPV

    La papilommatose peut causer le cancer de l'oropharynx. Une augmentation de l'incidence de l'oncologie a parallèlement entraîné une augmentation de la prévalence des infections à HPV des amygdales. La grande majorité des personnes atteintes de ce problème ne sont pas atteintes de cancer, car les sous-types de VPH avec lesquels elles sont infectées ne sont pas associées au développement de l'oncologie.

    Le patient doit consulter régulièrement son médecin afin de réduire les risques non souhaités pour la santé. Le retrait des papillomes chez les patients jeunes est effectué par des chirurgiens expérimentés uniquement sous anesthésie générale.

    Si vous soupçonnez une infection par le VPH, contactez immédiatement votre médecin. Ne prenez aucune mesure thérapeutique avant qu'un diagnostic soit posé.

    La formation de papillomes dans la gorge est causée par l'activité active du virus des papillomes dans le corps humain. Le foyer pathologique ressemble à une croissance verruqueuse et se situe sur les amygdales et leurs bras, dans le palais mou. Sur la langue, les papillomes sautent rarement. La localisation des excroissances dans ces endroits est moins dangereuse que dans le larynx et la trachée - elles créent ici des obstacles à une respiration normale.

    Une tumeur bénigne est attachée à la jambe muqueuse, mince ou large. Son corps est recouvert d'épithélium sous lequel se trouve la sous-muqueuse. Pourquoi la papillomatose de la gorge se développe-t-elle?

    Les causes de la papillomatose dans la gorge

    Chez l’enfant, l’infection se produit pendant la période périnatale, c’est-à-dire à la naissance par la mère, porteuse du papillomavirus. Dans ce cas, la maladie devient respiratoire. Chez l'adulte, le principal canal de transmission de la souche de HPV est la voie sexuelle.

    Le groupe de risque comprend 2 catégories de personnes:

    1. enfants de moins de 5 ans;
    2. les hommes et les femmes dont l'âge se situe entre 20 et 40 ans.

    Les facteurs provoquant l'apparition soudaine de papillomes peuvent être les suivants:

    • fumer;
    • dépression du système immunitaire;
    • maladies infectieuses caractéristiques de l'enfance (rougeole et scarlatine);
    • maladies des organes de la perception à évolution chronique (chaîne oreille-nez-gorge);
    • la promiscuité;
    • non-respect des règles d'hygiène personnelle, y compris dans les lieux publics.

    La papillomatose laryngée chez l’adulte peut dégénérer en cancer. Il est donc nécessaire d’aborder son traitement de manière responsable. Si le médecin propose un examen histologique de la tumeur, vous ne devez pas refuser la procédure.

    Le tableau clinique caractéristique de la maladie

    En présence d'un petit papillome dans la gorge, des symptômes peuvent ne pas être observés. Mais si une personne ouvre la bouche et se regarde dans le miroir, elle remarquera l'éducation. Au fur et à mesure de sa croissance, les modifications suivantes apparaissent:

    1. sensation de corps étranger dans la gorge;
    2. difficulté à respirer;
    3. troubles de la parole;
    4. difficulté à avaler des aliments;
    5. se sentir étouffé en mangeant.

    En outre, une personne doit être avertie de l'incidence fréquente d'amygdalite, car les papillomes sur les amygdales se développent souvent en raison d'une amygdalite chronique. À l'examen, le médecin constate un gonflement des amygdales ou une fusion des poignées avec les glandes.

    Sur la photo, le papillome du larynx ressemble à ceci:

    Chez l'enfant, le tableau clinique de la papillomatose peut être exprimé par des signes de modifications dystrophiques d'organes, si le bébé souffre d'insuffisance rénale ou hépatique et d'autres affections similaires. En outre, les parents doivent faire attention à la toux fréquente et déraisonnable de l'enfant, à l'enrouement de la voix et à sa perte, à la violation de la respiration du bébé, semblable à la suffocation.

    Un symptôme alarmant du papillome laryngé chez l’enfant est le retard de développement - mental et physique. Cela est dû au manque d’oxygène, qui s’est développé sur fond de difficulté respiratoire. La papillomatose apparaît très souvent en raison de la propension à des maladies du système respiratoire (ARVI, pneumonie, bronchite).

    La photo (ci-dessus) montre des papillomes dans la gorge. L’accumulation massive de tumeurs est typique chez les enfants. Les éléments uniques sont inhérents aux patients adultes.

    Les papillomes étalés ressemblent au chou-fleur. Ils sont observés dans la région vestibulaire du larynx, de la trachée et de l’espace sous-replié. Dans l'enfance, ils constituent une dystrophie myocardique dangereuse et une inhibition des systèmes endocrinien et nerveux.

    Façons de guérir les papillomes formés dans la gorge

    Le traitement médicamenteux de la papillomatose repose sur la prescription d'antiviraux et de médicaments à effet immunostimulant. Le premier groupe de médicaments est pris à titre prophylactique afin d’éviter la propagation des excroissances et de supprimer l’activité du VPH.

    Le traitement conservateur des papillomes est effectué à l'aide des moyens suivants:

    • magnésie brûlée;
    • l'arsenic;
    • acide trichloroacétique;
    • l'iodure de potassium;
    • la podophylline sous la forme d'une solution à 10%;
    • un complexe p-acétamide-benzoate d'inosine et de diméthylamino-2-propanol de TEVA Corporation.

    Comprenant le risque de développer une papillomatose, les médecins insistent sur l'élimination du papillome dans la gorge, car même un élément peut devenir une source d'infection.

    L'intervention chirurgicale est divisée en deux types - intra-laryngé et extra-laryngé.

    Dans le premier cas, les néoplasmes sont enlevés avec des instruments spéciaux contrôlés par le miroir laryngé.

    La technique est bonne pour le traitement des enfants âgés de 8 ans - plus tôt, elle est difficile en raison de leur agitation. Le retrait intra-laryngé est également effectué à l'aide de l'orthoscope Zimont avec une fluoroscopie ultérieure.

    Le traitement extra-brûlé des papillomes dans la gorge est utilisé lorsque le patient a des difficultés à respirer. Il subit une trachéotomie ou une laryngofusion. Grâce à la première intervention, il est possible d'arrêter la sténose de l'organe et de lui donner la paix. Au cours de laringofissures, les spécialistes révèlent le larynx du patient et retirent l'élément pathologique.

    Le travail sur les cordes vocales atteintes est complété par une greffe d'épiderme. Dans certains cas, après une telle intervention, les patients subissent une radiothérapie ou une électrocoagulation.

    Le diagnostic de papillomatose est réalisé par laryngotrachéoscopie et étude histologique / moléculaire de la biopsie. Pour clarifier les limites de la croissance et identifier les éléments cachés, recourir à l'endoscopie photodynamique et autofluorescente ou à la tomodensitométrie.

    Les méthodes endolaryngées modernes pour éliminer les papillomes comprennent:

    1. la cryodestruction;
    2. désintégration par ultrasons;
    3. coagulation au laser et au plasma argon.

    Vidéo: élimination de la papillomatose du larynx avec forme sévère chez l'homme.

    Malgré l'efficacité de ces méthodes, aucune d'entre elles ne garantit la guérison complète de la maladie. La papillomatose de la gorge se caractérise par un taux de récurrence élevé, de sorte que certaines personnes doivent effectuer plusieurs opérations au cours de leur vie.

    En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

    Et si le mucus et le flegme s'accumulent, mais n'expectorent pas?

    Laryngite

    Contenu de l'articleL'accumulation de mucus dans la gorge est un symptôme pathologique qui indique le développement de troubles dans l'épithélium ciliaire et les tissus glandulaires.

    Gouttes auriculaires efficaces pour les enfants et les adultes

    Rhinite

    Un remède local pour éliminer les maux d’oreille et la congestion chez les adultes et les enfants est le collyre pour soigner les oreilles.