Principal / Angine de poitrine

Pas de morve, et le nez ne respire pas: pourquoi ça se passe chez les adultes, et que faire

Angine de poitrine

Le plus souvent, la congestion nasale est accompagnée et la décharge, chez les personnes - snot. Des phénomènes similaires sont causés par le froid du rhume causé par des bactéries ou des virus pathogènes. Mais parfois, il y a congestion, mais il n'y a pas d'écoulement du nez. Cette condition a plusieurs raisons - nous vous en dirons plus dans l'article. En même temps, nous verrons comment, dans ce cas, il est possible de redonner au nez l'occasion de respirer.

Description du problème

La muqueuse nasale joue un rôle important dans la protection du corps contre les infections, les virus et les bacilles pathogènes qui s’élevent dans les airs. Les villosités de la membrane muqueuse réagissent de manière sensible à l'air traversant les voies nasales, le "rattrapant" ainsi que "les éclaireurs ennemis". Afin de bien faire face à sa tâche, les passages muqueux et nasaux doivent être dans un ordre parfait: sans œdème, sans excès superflu, en bonne santé, prêts à repousser toute attaque de l'extérieur.

Toutefois, la congestion nasale conduit souvent à la détérioration de ces fonctions et, en outre, rend difficile pour une personne de vivre du fait que cette dernière n'a pas la possibilité de respirer librement. Avec le nez bouché, la respiration et l'expiration ne sont possibles que par la bouche, ce qui entraîne un dessèchement excessif de la muqueuse buccale. Oui, et dans la cavité buccale, il n’ya pas de villosités qui piègent des bactéries nocives. Par conséquent, en respirant par la bouche, nous pouvons rapidement contracter une infection désagréable et dangereuse. C'est pourquoi il est important de rétablir le plus rapidement possible le nez bouché, afin que celui-ci puisse respirer normalement.

Mais en soi, la congestion nasale sans rhume n’est pas une maladie, mais seulement un symptôme de celle-ci. Il est nécessaire d'établir la cause exacte de ce symptôme et, après son élimination, la congestion disparaît également.

Sur la vidéo, que faire lorsque les adultes ne respirent pas le nez et ne sniffent pas:

Raisons

Découvrez exactement quels facteurs entraînent une congestion nasale sans sécrétions concomitantes de mucus.

Rhinite vasomotrice

Cette maladie n'est pas encore complètement comprise. Il a été établi qu’il est très probablement causé par des modifications pathologiques des capillaires situés dans la cavité nasale.

Sur la photo - qu'est-ce que la rhinite vasomotrice:

La condition d'une personne atteinte de rhinite vasomotrice est caractérisée par les caractéristiques suivantes: parfois, le nez ne respire pas parfaitement et il n'y a pas d'écoulement. En conséquence, une personne est obligée de respirer par la bouche, ce qui complique grandement sa vie.

Allergie

Cette cause de nez bouché sans rhume est l’une des plus courantes chez les adultes. Le plus souvent, ce type de malaise souffre des saisons: période de peupliers en fleurs, herbe à poux du Sud, autres plantes, allergènes. En outre, d'autres irritants hors saison peuvent également causer une congestion nasale: poussières, poils d'animaux, médicaments, certains aliments, etc.

L'inhalation de ces irritants entraîne un gonflement de la muqueuse nasale, bloquant les voies respiratoires. Les premiers signes de développement d'une congestion allergique sont similaires à l'apparition d'un rhume, mais sans fièvre ni faiblesse.

Contact avec un corps étranger

Et une telle cause de congestion est possible, bien que cela soit rare chez les adultes. Le plus souvent, un corps étranger bloque les voies nasales chez les enfants.

Médicaments vasoconstricteurs

Avec l'abus de médicaments vasoconstricteurs, en les utilisant de manière excessive et supérieure aux cinq jours recommandés, la muqueuse nasale s'habitue à ces médicaments, gonfle et n'y réagit plus. En conséquence, le nez qui coule a été guéri et la congestion est restée en raison du gonflement de la membrane muqueuse.

Polypes

Lésions bénignes dans les voies nasales, résultant d'un long processus inflammatoire inflammatoire. De plus en plus, les polypes bloquent les passages dans le nez, rendant difficile la circulation de l'air.

Sur la photo - polypes dans le nez

Courbure du septum

Cette cause de congestion nasale peut même être présente chez une personne dès sa naissance. Parfois, la courbure est acquise à la suite de blessures, d’opérations infructueuses, etc. Dans ce cas, la respiration libre d’une narine est possible avec la seconde en cours de pose, et parfois une congestion bilatérale est également constatée. Souvent, avec la courbure du septum, une rhinite vasomotrice apparaît, aggravant la situation. Ce problème n'est résolu que par l'opération: les gouttes et le lavage sont impuissants ici.

Air sec

Une cause extérieure aussi simple peut également devenir un nez bouché. C’est pourquoi il a été recommandé en hiver, lorsque les radiateurs fonctionnent, d’humidifier l’air de l’appartement. L'achat d'une crème hydratante aidera toute la famille à se sentir en bonne santé et moins malade. Et les femmes remarqueront également des améliorations de l'état de la peau.

Écologie

Un air poussiéreux, sec et pollué, du smog, des gaz d'échappement des voitures, une odeur de produits chimiques: autant de causes potentielles de congestion nasale sans rhume. Mais seulement avec une inhalation régulière prolongée. D'une promenade ponctuelle dans la rue, il est peu probable qu'elle soit encombrée.

Comme vous pouvez le constater, les causes de cette affection peuvent être considérables. Pour déterminer lequel est le vôtre, vous devez vous rendre à un rendez-vous avec un médecin pour un examen, un diagnostic et la prescription d'un traitement adéquat. Même si cet état de santé ne vous gêne pas trop, un traitement est nécessaire. Parfois, une congestion nasale sans rhinite conduit sans traitement sérieux à des problèmes aussi graves que des processus inflammatoires du nasopharynx, une sinusite et même une antrite, qui complique considérablement la vie.

Diagnostics

Le plus souvent, un médecin peut assez rapidement, par inspection visuelle, établir la cause de la congestion. Et assigner immédiatement le traitement approprié. Cependant, dans des cas plus complexes, des examens supplémentaires peuvent être nécessaires pour poser un diagnostic précis. Quel genre d'examen, nous apprenons.

  • Rhinoscopie des voies nasales. La procédure est effectuée à l'aide d'un endoscope.
  • Tomogramme.
  • Rayon X des sinus nasaux.
  • Parfois, une biopsie tissulaire est nécessaire lorsque la membrane muqueuse se développe sans raison apparente.
  • Semer sur un milieu nutritif pour identifier l'agent causal de la congestion.

Si une personne souffre de certaines maladies chroniques, un examen complet du corps en relation avec ces maladies et celles associées est effectué. Ceci est fait afin d'établir: les données de la maladie pourraient affecter l'occurrence de congestion.

En général, le diagnostic de congestion sans rhinite est plus difficile qu'en cas de rhinite. Cependant, avec l'aide de spécialistes, il est encore possible de déterminer la cause exacte du symptôme déplaisant et de procéder au traitement.

Mais est-il possible de laver le nez avec une solution saline pour bébé et comment le faire correctement, est décrit dans cet article.

Il sera également intéressant d'apprendre à quelle fréquence vous pouvez vous laver le nez avec un bébé avec Aqualo.

Est-il possible de se laver le nez avec l'enfant furatsilinom et comment le faire correctement. déclaré ici dans l'article: http://prolor.ru/n/lechenie-n/chem-promyvat-nos-rebenku-pri-nasmorke.html

Que faire quand une toux ne passe pas pendant la grossesse aidera à comprendre cette information.

Traitement

Nous apprenons quelles méthodes et quels moyens aideront à faire face à un nez bouché sans rhume.

Bien entendu, il est nécessaire d'éliminer la raison même qui a provoqué la congestion dans chaque cas particulier. Mais il existe des recommandations générales qui ne seront en aucun cas superflues.

Les gouttes et les sprays vasoconstricteurs aident à faciliter la respiration. Il est seulement important de ne pas s'impliquer dans leur utilisation, car le surdosage et la prolongation de ce type de traitement lui-même peuvent également devenir plus tard une cause de congestion.

Des médicaments efficaces tels que:

  • Tezin (quel est le prix des gouttes nasales de Tezin décrites dans cet article);

Prendre des antihistaminiques aidera à éliminer le gonflement du nez et facilitera ainsi la respiration.

Les médicaments suivants aideront:

Les pommades nasales antibactériennes peuvent également résoudre ce problème.

Les médicaments suivants sont recommandés:

Si vous êtes sûr que la congestion est causée par un gonflement de la membrane muqueuse, vous pouvez prendre un agent anti-œdème très efficace - la klarinase-12. Ce médicament aide rapidement et son effet dure longtemps.

Parfois, les médicaments ne peuvent pas aider. Ensuite, généralement, nommer une opération. Cela se produit dans le cas de:

  • courbure du septum nasal;
  • incapacité à sortir des voies nasales collées corps étranger;
  • dans le cas des polypes;
  • si la rhinite chronique entraînait une forte prolifération du tissu muqueux.

L'intervention chirurgicale est réalisée à l'aide d'une méthode au laser, par ondes radio et, bien entendu, de manière traditionnelle.

Traitements alternatifs

Nous apprenons quelles méthodes artisanales et méthodes folkloriques aideront à atténuer l'état de congestion sans rhume.

Massages

Frotter les coussinets du nez, les tempes, les sourcils et les ailes du nez contribue à la circulation du sang dans cette zone. En conséquence, le sentiment de congestion devient moins prononcé. Mais comment faire un massage pour la bronchite chronique, cet article aidera à comprendre.

Points de massage

L'inhalation

L'inhalation de vapeurs chaudes et humides aidera à éliminer le gonflement de la membrane muqueuse, l'hydrater, aura un effet antibactérien. Pour l'inhalation, il est préférable de prendre un nébuliseur. Et en l’absence de ce dernier, vous pouvez vous inhaler en respirant les vapeurs dans une casserole avec une décoction d’herbes. La camomille, le millepertuis, la sauge et l'eucalyptus conviendront comme base pour la cuisson du bouillon. Faites attention lorsque vous effectuez cette procédure: elle est contre-indiquée en cas de température élevée ou de sinusite.

Le rinçage

Vous pouvez acheter des solutions prêtes à l'emploi avec de l'eau de mer (AquaMaris, Marimer) et vous rincer le nez avec elles. Et vous pouvez également préparer une solution similaire à la maison à partir de sel de mer. Cette procédure hydrate la muqueuse et élimine les agents pathogènes. Mais comment utiliser les gouttes nasales Aqua Maris pour les enfants aidera à comprendre cette information.

Spray pour le nez Aquamaris

Inhalation de vapeurs d'oignon

Les oignons finement hachés, ou plutôt sa paire, constituent un excellent moyen d'éliminer la congestion nasale. L'odeur piquante est palpable même en cas de forte congestion, et les substances volatiles volatiles présentes dans le légume détruisent efficacement la bactérie qui a provoqué l'indisposition. C'est l'une des recommandations les plus populaires de la médecine traditionnelle pour ce symptôme.

Ne pas oublier de maintenir une humidité optimale dans l'appartement. Incluez un humidificateur en hiver et profitez d'une bonne santé et d'une belle peau, même lorsque les radiateurs fonctionnent.

Prévention

Quelques recommandations pour minimiser le risque de ce type de congestion nasale.

  • Ne pas trop refroidir. Habillez-vous en fonction de la météo.
  • Prendre des vitamines, renforcer le système immunitaire. Dans ce cas, les bactéries et les germes seront beaucoup plus difficiles à provoquer.
  • Essayez de mener une vie saine: durcissez-vous, mangez rationnellement, faites du sport.
  • Évitez le stress et le gaspillage de cellules nerveuses.
  • Portez un masque durant la saison des épidémies virales.

Ces conseils simples vous aideront à éviter la survenue de nombreuses maladies qui entraînent une congestion nasale, y compris sans rhume.

Nous avons envisagé toutes sortes de causes et de méthodes pour traiter la congestion nasale non accompagnée de sécrétions muqueuses. Pour mener un traitement efficace et éviter les complications possibles, consultez un médecin pour connaître la cause exacte de la congestion dans votre cas. Et nos conseils vous aideront à mieux vous préparer à combattre ce malaise.

Que faire quand le nez est bourré et qu'il n'y a pas de morve?

Peu de gens le savent, mais c'est le nez qui prend soin de tout le corps. Tout d'abord, l'oxygène pénètre par le nez sans lequel il est tout simplement impossible de survivre.

Le nez protège de toutes les manières possibles l’air inspiré et ne permet pas de trop refroidir les autres organes. Le nez protège les poumons de la poussière et d'autres impuretés nocives, y compris des agents pathogènes. En fin de compte, le nez affecte le son de notre voix.

La congestion nasale sans rhinite est une condition que chaque personne observe périodiquement en elle-même. Parfois, la congestion nasale disparaît d'elle-même aussi soudainement qu'elle est apparue, et parfois elle devient un problème qui viole le mode de vie habituel d'une personne.

Une telle violation de la respiration nasale n'est pas une maladie, c'est seulement un symptôme qui peut indiquer l'existence de certains problèmes dans le corps.

Causes de congestion nasale sans rhinite

Certains croient que si le nez est bouché, mais que la morve ne coule pas, cela signifie que cet état passera de lui-même, et ils n'y font pas attention. Mais cette attitude à l’égard du problème n’est pas tout à fait correcte, car il existe de nombreuses raisons de provoquer une congestion sans morve chez les adultes:

  1. La rhinite vasomotrice - une condition dans laquelle une personne a le nez bouché - le nez ne laisse pas l'air respirer et ne respire pas bien, mais il n'y a pas de froid. La respiration est difficile et rien ne vous mouche. Souvent, l'une ou l'autre moitié du nez s'ouvre périodiquement. Nous sommes obligés de respirer par la bouche, ce qui nous empêche de vivre normalement.
  2. Réactions allergiques aux irritants présents dans l'air. Dans ce cas, le nez repose avec une exposition unique ou permanente à l'allergène sur le corps. Habituellement, ce n'est pas observé le mucus, la cause - dans le gonflement des tissus du nasopharynx. Une réaction allergique peut être accompagnée d'une toux et d'un léger gonflement. Au début, les symptômes ressemblent beaucoup à ceux d’un rhume, mais on n’observe ni faiblesse ni fièvre.
  3. Corps étrangers. Si un corps étranger pénètre dans le nez, alors seulement la moitié en souffre. Mais les enfants bloquent souvent les deux moitiés du nez avec des corps étrangers.
  4. La congestion nasale constante peut être liée à l'abus de vasodilatateurs et à la dépendance du corps à ceux-ci.
  5. Les polypes, ainsi que les végétations adénoïdes, peuvent être à l'origine d'une congestion nasale constante sans écoulement, mais uniquement au stade de la rémission de la maladie et de l'atténuation des principaux symptômes, notamment l'écoulement nasal, les éternuements, etc.
  6. La courbure du septum nasal. La respiration peut être difficile des deux côtés, par exemple dans le cas d'une courbure en forme de S. La courbure du septum dans le nez est souvent compliquée par la rhinite vasomotrice chronique.
  7. La raison la plus courante de la congestion nasale sans morve est l’air intérieur trop sec.
  8. Conditions environnementales défavorables - pollution atmosphérique accrue, lorsque le nez ne peut pas assumer ses fonctions.

Comme on peut le constater parmi les raisons énumérées, un tel malaise peut être un symptôme de la maladie ou une conséquence de conditions défavorables. Le traitement doit donc être sans équivoque. Ce n’est un secret pour personne que la congestion nasale prolongée sans rhume peut entraîner une inflammation des muqueuses et même des sinus nasaux (sinusite, antrite).

Effet des allergènes

Allergènes pouvant provoquer un gonflement de la muqueuse nasale et provoquer sa congestion sans morve:

  • pollen de plantes à fleurs;
  • insectes (piqûres d'insectes);
  • les tiques vivant dans les meubles rembourrés, la poussière domestique, etc.
  • certains médicaments;
  • certains aliments;
  • poussière de maison ou de bibliothèque;
  • fourrure animale.

Si vous vous inquiétez de la congestion nasale en cas d’allergie, vous devriez contacter votre allergologue ou votre ORL, qui vous prescrira ensuite un traitement adéquat, en vous concentrant sur les résultats des tests. En règle générale, dans ce cas, les antihistaminiques sont prescrits. La durée de ce traitement médicamenteux dure au moins deux semaines.

Diagnostics

Pour comprendre comment traiter la congestion nasale sans morve chez l'adulte, il est nécessaire non seulement de diagnostiquer un symptôme, mais également de déterminer la cause de son développement. Cela nous aidera à procéder à un examen approfondi, ce qui permettra d'identifier plus précisément la cause des difficultés respiratoires nasales. Cela peut inclure:

  • rhinoscopie endoscopique des voies nasales;
  • tomogramme calculé, IRM;
  • Radiographie des sinus paranasaux;
  • biopsie du tissu malade;
  • ensemencer le contenu du nasopharynx sur un milieu nutritif afin d'identifier l'agent pathogène;
  • mener une enquête sur la maladie sous-jacente pouvant entraîner une aggravation de la respiration nasale (test d'allergie, immunogramme).

La difficulté de déterminer la cause de la congestion nasale sans rhume réside dans le fait que les sentiments du patient sont pratiquement les mêmes dans tous les cas et que le facteur responsable de l’inflammation de la muqueuse nasopharyngée ne peut être détecté qu’avec un équipement spécial ou après un test.

Des complications

Les conséquences les plus courantes et les plus dangereuses de l’essoufflement sont les suivantes:

  • pression sur la tête, douleur;
  • perte complète de l'odeur, ce qui n'est pas toujours possible de récupérer;
  • sinusite et autres maladies inflammatoires des sinus paranasaux;
  • l'otite.

Dans tous les cas, pour éliminer le problème lié au fait que le nez est bouché et qu’il n’ya pas de rhume, il est nécessaire de prendre des mesures pour éliminer la cause fondamentale de cette affection.

Comment traiter la congestion nasale sans morve

En l'absence de rhume, les méthodes de traitement de la congestion nasale peuvent être symptomatiques, conservatrices, chirurgicales et complexes. La condition principale de la thérapie est l’impact non seulement sur les signes de la violation, mais également sur la cause de leur survenue. Pour obtenir un effet positif, vous devez suivre la prescription du médecin, les instructions d'utilisation.

En fonction de la cause de la congestion, divers médicaments sont utilisés pour le traitement:

  1. Pulvérisation et gouttes: "Tizin", "Rinorus", "For Nos".
  2. Comprimés contre les allergies: "Loratadin", "Zodak".
  3. Pommade: "Docteur Maman", "Evamenol", "Pommade Fleming".
  4. Comprimés pour l'élimination de l'œdème: "Klarinase-12."

La chirurgie de la congestion nasale est le plus souvent nécessaire lorsque les pathologies suivantes sont détectées:

  • septum nasal tordu;
  • les néoplasmes, les polypes;
  • objets étrangers coincés dans le nez;
  • rhinite chronique, entraînant la croissance du tissu muqueux.

Le traitement chirurgical peut être effectué par thérapie laser, méthode par ondes radio, chirurgie traditionnelle.

Remèdes populaires

Que faire Avec l’apparition d’une congestion nasale sans morve, un traitement avec des remèdes populaires peut être un digne substitut ou un bon complément à la pharmacothérapie.

  1. Massage du nez. Frottez les ailes et le nez en effectuant des mouvements circulaires jusqu'à ce que la peau soit chaude, puis en tapotant légèrement pendant environ 10 minutes. La congestion nasale se résorbe généralement rapidement.
  2. Inhalation efficace. Pour eux, vous pouvez faire n'importe quelle décoction. Pied-de-pied, origan, calendula, millepertuis ou plantain, ou vous pouvez verser un mélange de plusieurs herbes avec de l'eau bouillante et respirer à la vapeur, recouvert d'une serviette.
  3. À la maison, vous pouvez laver le nez avec une solution saline, des gouttes de solution saline ou des préparations pharmaceutiques contenant de l'eau de mer (Marimer, Aquamaris).
  4. Vous pouvez vous débarrasser du froid avec des oignons, de l'ail ou du raifort - toutes ces plantes, ensemble ou séparément, doivent être hachées finement et respirées par évaporation, malgré l'odeur désagréable, les douleurs oculaires et les autres effets d'un tel traitement. Cette méthode est considérée comme l'une des plus populaires. en médecine traditionnelle.

N'oubliez pas non plus le taux d'humidité dans la pièce. Faire face à l'air sec dans la pièce pour dormir aidera les humidificateurs d'air spéciaux. Ils peuvent être remplacés par une option plus économique: des serviettes humides. Ils doivent être suspendus avant le coucher sur des piles et des appareils de chauffage.

Rappelez-vous que toute maladie en elle-même ne disparaît pas, elle doit être traitée. Si vous ne commencez pas le traitement immédiatement quand il se produit, vous êtes menacé de complications, la maladie peut se transformer en une phase plus grave. Si rien ne vous aide à vous débarrasser de la congestion nasale, consultez un médecin, ne vous attendez pas à des complications.

Prévention

Les causes les plus courantes de sensation d’obstruction nasale sont cependant les maladies catarrhales et virales à évolution cachée. Dans ce cas, il est assez simple de résister à la maladie vexante. Bien sûr, éviter complètement les rhumes ne fonctionnera pas, mais le nombre de flotteurs peut être assez réduit.

Suivez les instructions simples:

  • éviter l'hypothermie;
  • par temps froid, habillez-vous chaudement;
  • prenez un complexe de vitamines;
  • mener une vie saine;
  • éviter les mauvaises habitudes;
  • ne succomber qu'aux émotions positives;
  • essayez de ne pas rester aux événements de masse pendant les épidémies de grippe et de maladies virales.

Ces mesures simples mais importantes aideront à maintenir le ton du système immunitaire et à protéger l'organisme contre les virus et les bactéries.

Une narine ne respire pas: causes, traitement

Le nez est un organe du système respiratoire qui remplit deux fonctions principales: l’odorat et la protection. L'air inhalé dans la cavité nasale est humidifié, réchauffé et nettoyé des germes, poussières et autres substances exogènes nuisibles au corps. Il arrive qu'une personne ne respire pas une narine. Ce problème complique la vie: il y a un malaise, le sommeil devient agité, l'odorat est perdu. Les personnes souffrant de congestion nasale unilatérale commencent à respirer par la bouche, ce qui a une incidence négative sur l'état général du corps. La muqueuse des voies respiratoires supérieures se dessèche et finit par s'enflammer. Une pharyngite, une bronchite et une laryngite se développent. Un inconfort constant épuise les malades. Ils essaient de trouver un moyen de sortir de la situation actuelle en essayant différentes manières de traiter le problème qui s'est posé.

Actuellement, il existe des méthodes efficaces pour le traitement des maladies nasales se manifestant par une congestion. L'industrie pharmaceutique moderne produit une quantité énorme de médicaments qui facilitent la respiration nasale. Ne pas oublier les méthodes de traitement populaires.

Étiologie et symptômes

Pour rétablir la respiration par le nez, il est nécessaire de déterminer la cause de ce problème.

Parmi les facteurs étiologiques de congestion dans une narine, les plus courants sont les suivants: rhume, inflammation du sinus maxillaire, courbure du septum nasal, rhinite vasomotrice et allergique, polypes, kystes, adénoïdes, tumeurs.

  • La courbure de la cloison nasale se manifeste par une difficulté à respirer par le nez. Si la courbure est unilatérale, les patients ne respirent pas qu'une seule narine, alors qu'un nez qui coule peut être absent. Il y a habituellement une violation modérée de la respiration nasale ou son absence complète. Ces patients ronflent la nuit et se plaignent de sécheresse dans la cavité nasale. Ils changent la forme du nez. Si vous ne consultez pas votre médecin et ne traitez pas la maladie, ses conséquences peuvent être désastreuses. La violation de la respiration nasale conduit à la pathologie du sang, du système vasculaire, de la sphère sexuelle, de l'immunité. Le traitement de la maladie est exclusivement chirurgical.
  • La rhinite allergique se développe chaque fois après le contact avec un allergène. En plus de la congestion nasale, les patients développent une rhinothérapie abondante, qui se manifeste par une morve claire et fluide, de fortes démangeaisons et des brûlures au nez, une conjonctivite et des larmoiements. La congestion nasale est causée par divers allergènes: pollen végétal, poussière domestique, poils d’animaux, produits chimiques.

à gauche - une cavité nasale saine, à droite - un gonflement du nez avec une rhinite vasomotrice

Lorsque la rhinite vasomotrice pose souvent le nez d'un côté. Si une personne est couchée sur le côté droit, sa narine droite est bouchée en elle et vice-versa, à gauche - sa gauche. Le second côté respire normalement. Les patients se retournent souvent la nuit et n'arrivent pas à trouver une position confortable. La rhinite vasomotrice est caractérisée par une congestion nasale d'un côté seulement. Pour que l'air parvienne uniformément dans les poumons gauche et droit, une personne a besoin de deux narines qui respirent bien. Si une seule narine respire, peu d'oxygène pénètre dans les poumons, une hypoxie et les effets indésirables correspondants se développent dans le corps. L'étiologie de la rhinite vasomotrice n'est pas complètement comprise. Les facteurs suivants peuvent provoquer le développement de la maladie: échec hormonal; irritation de la muqueuse nasale avec des produits chimiques, divers aérosols, détergents, parfums; air intérieur poussiéreux et pollué; hypothermie

  • Les petits polypes ne violent pas la respiration par le nez et ne sont pas manifestes cliniquement. Avec la croissance de l'éducation se chevauche la lumière des passages nasaux. Les patients commencent à utiliser activement les gouttes vasoconstricteurs pour éliminer la congestion nasale. Le gonflement du mucus est réduit, le soulagement vient. Lorsque les polypes deviennent gros, les gouttes nasales cessent d'aider. Les patients viennent chez le médecin ORL avec des plaintes de congestion nasale, souvent d'un côté. Les symptômes associés à la maladie sont les suivants: fatigue, diminution des performances, maux de tête, insomnie. L'odorat se dégrade ou disparaît complètement. Chez certains patients du nez coule constamment, ils éternuent souvent. Si elle n'est pas traitée, des douleurs apparaissent dans les sinus, la muqueuse nasale se gonfle gravement et la narine, dans laquelle se trouve le polype, est constamment incrustée.
  • L'inflammation unilatérale du sinus maxillaire se manifeste par une congestion nasale du côté affecté. Les patients présentent un écoulement purulent copieux, des douleurs au front et aux joues, sous les yeux, une intoxication avec une forte fièvre et une asthénie générale du corps. Tout d'abord, il se dégage une sensation de pression dans le sinus touché, puis une douleur intense recouvrant souvent la moitié du visage. Du côté de l'inflammation apparaît mal aux dents, gonflement des joues et de la paupière inférieure. Si vous ne traitez pas la maladie au stade aigu, celle-ci se transformera en une forme chronique, accompagnée d'une lésion non seulement de la membrane muqueuse, mais également des parois osseuses des sinus.
  • inflammation des sinus maxillaires

    • Lorsque la fibrose kystique épaissit toutes les sécrétions muqueuses du corps. La congestion nasale est l'un des principaux symptômes de la pathologie.
    • Dans la rhinite virale ou bactérienne, la narine gauche ou droite ne respire souvent pas. Cela est dû au gonflement de la membrane muqueuse et à l'accumulation de nombreuses sécrétions muqueuses. Au milieu de la maladie, les patients se plaignent de maux de tête intenses, d'une légère élévation de la température, d'apparition de morve. Avec une inflammation de la muqueuse nasale, une narine se bouche immédiatement, tandis que l'autre respire normalement pendant un certain temps.
    • L'un des principaux symptômes de la pathologie congénitale du nez et des anomalies du développement prénatal de ses structures est la congestion nasale unilatérale. La déformation de la cloison nasale, l'augmentation de la concha nasale, l'atrésie de Choan sont des maladies dans lesquelles la narine du côté affecté ne respire pas et où l'air entre dans les poumons par un passage nasal libre.
    • Chez les enfants, l'adénoïdite se manifeste également par une congestion nasale. Le tissu lymphatique du nasopharynx cesse d’exercer une fonction protectrice, il se développe et s’enflamme. Les enfants malades souffrent souvent de congestion nasale pendant le sommeil, le ronflement, les nasales. La violation de la respiration nasale conduit à une hypoxie cérébrale. Habituellement, un traitement conservateur de la pathologie est effectué et, lorsque les végétations adénoïdes atteignent 3-4, elles sont transférées à la chirurgie.
    • Chez les enfants, la congestion nasale est causée par un corps étranger emprisonné dans le passage nasal. Une respiration nasale perturbée est accompagnée d'un écoulement muqueux d'une narine. Il est nécessaire de fournir des soins médicaux urgents.
    • Maladies héréditaires systémiques: dyskinésie ciliaire primitive, polyarthrite rhumatoïde, sclérodermie systémique, lupus érythémateux manifeste une congestion nasale unilatérale ou bilatérale.
    • La congestion nasale, d’une part, peut survenir non seulement en pathologie, mais également chez les personnes en bonne santé en raison d’un air excessivement sec à l’intérieur. Dans le nez bouché, il y a une sensation de sécheresse et de brûlure, qui interfèrent certainement. Pour éliminer ce problème, vous contribuerez à aérer la pièce et à humidifier l'air.

    Diagnostics

    Le diagnostic et le traitement de la congestion nasale unilatérale sont effectués par un médecin ORL. Il examine le patient, identifie la cause de la pathologie et prescrit le traitement approprié.

    Mesures de diagnostic de la congestion nasale:

    1. Examen de la cavité nasale avec un réflecteur de lumière
    2. Rhinoscopie
    3. Radiographie des sinus paranasaux,
    4. Tomodensitométrie de la tête,
    5. Diagnostics de laboratoire - analyses biochimiques, cliniques générales d'analyse du sang et de l'urine,
    6. Déclaration allergoprob,
    7. Etude microbiologique de l'écoulement de la microflore du nez et du pharynx.

    Médecine traditionnelle

    La pharmacothérapie, conduite par un oto-rhino-laryngologiste, consiste à utiliser les médicaments suivants:

    • En cas d'allergie, des antihistaminiques systémiques sont prescrits - Suprastin, Cetrin, Zodak, Zyrtec, ainsi que des préparations locales sous forme de spray nasal - Fliksonaze, Kromoheksal, Tafen. Avant de commencer à prendre des médicaments, arrêtez le contact avec l’allergène et rincez le nez.
    • Pour le traitement du rhume banal en utilisant des médicaments antiviraux "Ingavirin", "Anaferon", "Kagocel", pour faciliter la respiration nasale - gouttes nasales vasoconstricteurs "Tizin", "Xylometazoline", "Otrivin", préparations à base d'eau de mer - "Aqualor", "Salin", "Physiomer". Les patients ont reçu une thérapie UV, UHF, par inhalation, un traitement de restauration et une vitamine.
    • Sinusite - pathologie sévère dans laquelle des antibiotiques à action générale ou locale sont presque toujours utilisés. En règle générale, on prescrit aux patients des agents antimicrobiens à large spectre appartenant au groupe des céphalosporines, des macrolides, des fluoroquinolones, ainsi que des vaporisateurs nasaux "Isofra", "Polydex". "Pinosol" et "Sinuforte" - gouttes contenant les huiles essentielles d’eucalyptus, de menthe, de pin, de cyclamen, de verveine et procurant des effets immunomodulateurs. "Vibrocil" contient un composant vasoconstricteur et antiallergique. "Rinoflumitsil" améliore la circulation tissulaire, aide à éliminer les poches, dilue et élimine le contenu purulent. Dans les cas graves, le sinus maxillaire est perforé et lavé avec des solutions d'antibiotiques et d'antiseptiques. Si une narine ne respire pas de manière persistante, appliquez également des gouttes vasoconstricteurs dans le nez.
    • Le traitement de la rhinite vasomotrice est complexe: durcissement, stimulation du système immunitaire, renforcement des parois des vaisseaux sanguins, physiothérapie. Les médicaments, les hormones, les analgésiques et les parois vasculaires sont introduits dans la cavité nasale par divers moyens. Les patients ont prescrit une phonophorèse avec hydrocortisone, une échographie, une électrophorèse avec du chlorure de calcium.

    Le traitement chirurgical est indiqué en violation de la forme du septum nasal. Une septoplastie est effectuée pour corriger ce défaut. Toute tumeur dans la cavité nasale: polypes, tumeurs, kystes doivent être enlevés. La prolifération anormale des vaisseaux sanguins et des végétations adénoïdes chez les enfants nécessite également une intervention chirurgicale.

    Actuellement, les experts assouplissent le cartilage du nez avec un laser. Cette méthode est plus douce qu'une opération. La thérapie au laser ne peut que modifier la position du cartilage. Dans le même temps, la cloison nasale restera incurvée et sera toujours nocive pour l’air.

    Médecine populaire

    Les traitements traditionnels aideront à améliorer la respiration nasale et à éliminer la congestion nasale.

    Ne pas respirer constamment le nez quoi faire

    La congestion nasale est un problème grave, en raison duquel la qualité de vie est considérablement réduite, le bien-être en souffre, le sommeil est perturbé et des complications surviennent. Une personne qui respire constamment par la bouche est obligée d'utiliser des gouttes et des sprays vasoconstricteurs afin de pouvoir travailler normalement et se reposer la nuit. Une telle solution du problème conduit à l'aggravation de la situation et au développement de complications, déjà dues à la prise longue et incontrôlée de gouttes, qui n'éliminent pas la cause de la maladie.

    Pourquoi le nez ne respire pas?

    Les causes de la congestion nasale peuvent être nombreuses. Chacun d'entre eux nécessite son propre traitement.

    Les principales raisons incluent:

    • courbure congénitale ou acquise du septum nasal;
    • rhinite chronique;
    • sinusite chronique (antrite, sinusite, ethmoïdite, sphénoïdite);
    • réactions allergiques (rhinosinusopathie de nature allergique, lorsque la membrane muqueuse du nez et des sinus paranasaux a une réactivité élevée);
    • polypose du nez et des sinus;
    • les végétations adénoïdes (enfants âgés de 3 à 10 ans);
    • gonflement du nez et des sinus.

    Établir indépendamment le diagnostic n'est pas possible! L'auto-traitement est inacceptable! Attribuer un algorithme de traitement, qui devrait être complet, ne devrait être qu'un spécialiste qualifié ayant de l'expérience. Le traitement n’est effectué qu’après plusieurs études de laboratoire et de diagnostic tenant compte des résultats obtenus, de l’âge du patient, des caractéristiques individuelles de l’organisme, de la présence de certaines maladies associées.

    Pourquoi est-il urgent d'agir dès les premiers signes de congestion nasale?

    Une personne qui a constamment le nez qui respire mal, qui ressent une sensation sèche et désagréable dans la gorge, ne peut pas dormir correctement et qui dort, ronfle et s’étouffe pendant le sommeil. Il y a des maux de tête, des pics de tension artérielle. Cela est dû au manque constant d’oxygène, car les quantités d’oxygène dans le cerveau sont insuffisantes. Activité vitale progressivement réduite.

    Une congestion nasale temporaire se développe sur le fond des ARVI. Dans de tels cas, avec récupération, la respiration nasale est complètement rétablie, à condition que le traitement soit adéquat. Si, pendant cette période, les sprays et les gouttes vasoconstricteurs sont utilisés à mauvais escient, une congestion nasale peut compliquer l'utilisation de ces agents. Ces fonds ne peuvent être utilisés que 5 à 7 jours après le début de la maladie, uniquement dans le but de mieux évacuer les écoulements nasaux, lesquels, lorsqu'ils sont accumulés dans les sinus, contribuent au développement de complications telles que l'otite ou l'eustachite.

    Le nez est bouché, pas de nez qui coule: des raisons?

    La congestion nasale est le plus souvent le résultat de processus inflammatoires des voies respiratoires supérieures. Cette congestion s'accompagne presque toujours d'un écoulement des sinus nasaux. Mais s'il n'y a pas de rhinite et que le nez ne respire pas? Une personne ne sent pas qu’elle souffre d’une infection virale respiratoire aiguë, et les symptômes l’embarrassent.

    Ces problèmes sont fréquents. La cause la plus fréquente de congestion nasale en l'absence de symptômes caractéristiques d'un rhume ou d'une grippe est la présence d'une rhinite vasomotrice ou une courbure du septum nasal.

    La membrane muqueuse du nez est disposée de manière à disposer d’un important réseau de vaisseaux sanguins (vascularisés). Les vaisseaux ont une paroi musculaire innervée par le système nerveux autonome. Lorsqu'une infection parasite la muqueuse nasale, les terminaisons nerveuses des fibres nerveuses sont irritées. Le résultat est une dilatation constante des vaisseaux sanguins, entraînant une congestion nasale.

    Diagnostic de la congestion nasale

    Pour résoudre le problème, il est nécessaire d’établir la cause exacte de sa cause.

    Cela nécessite une consultation et un médecin ORL.

    Le médecin ORL procède à un examen externe des organes ORL:

    • en utilisant la rhinoscopie antérieure;
    • mésopharyngoscopie;
    • otoscopie.

    Si nécessaire, des études complémentaires sont prévues, à savoir:

    • Examen radiologique des sinus paranasaux (pour clarifier la localisation du processus inflammatoire);
    • tomodensitométrie (en fonction des indications individuelles).

    L'examen radiographique et la tomodensitométrie sont des méthodes informatives qui permettent un diagnostic précis. Elles sont présentées dans les cas où les méthodes conservatrices ont échoué et où la possibilité d'une tactique de traitement chirurgical est discutée.

    Quel est le défi pour votre médecin?

    Pour que le traitement soit efficace, il est nécessaire de réduire le gonflement de la muqueuse nasale, ce qui rend la respiration normale impossible. La tâche suivante consiste à résoudre la racine du problème, ce qui conduit à la formation d'une pathologie.

    Les méthodes modernes de traitement consistent à utiliser un certain nombre de méthodes physiothérapeutiques, notamment les ultrasons, le traitement au laser, l'électrophorèse, etc. Le patient doit prendre en compte le fait que dans un certain nombre de cliniques médicales, diverses techniques chirurgicales sont proposées sans tentative de traitement conservateur.

    Nez: traitement

    Avec le froid habituel, cela ne pose aucune difficulté. La chaîne de pharmacies propose une large gamme de fonds spécialement conçus à cet effet, des plus abordables aux plus chers. Les gouttes vasoconstrictives peu coûteuses sont populaires, par exemple, Naphthyzinum, Oxmetazoline, Otrivin, etc.

    Si la congestion nasale vous préoccupe pendant plus de sept jours, si une dépendance constante aux agents vasoconstricteurs s'est formée et si le problème ne disparaît pas, vous devez contacter un spécialiste en ORL.

    La rhinite se développe avec l’utilisation illimitée et à long terme de médicaments vasoconstricteurs. La rhinite médicale est une congestion nasale constante, de jour comme de nuit, lorsque l’utilisation de gouttes et de sprays spéciaux n’est plus efficace et que le nez «ne s’ouvre pas». En cas d'action systémique, ces médicaments provoquent des perturbations du travail du système cardiovasculaire, des sauts de pression artérielle et une atrophie de la muqueuse nasale.

    La méthode la plus courante de traitement des maladies causées par une infection par un agent pathogène est la prescription d'un traitement antibiotique. Si les antibiotiques ne produisent pas d'effet, la maladie n'a pas un caractère infectieux.

    La rhinite vasomotrice ne peut être guérie avec des antibiotiques. Vous pouvez souvent entendre dire que la rhinite vasomotrice est associée à une dissociation neuro-végétative. Ce n'est pas tout à fait vrai.

    La muqueuse des voies respiratoires supérieures a ses propres caractéristiques. Il n'est pas sujet à une rééducation par des agents antibactériens classiques, car la tactique de traitement de la rhinite vasomotrice à l'aide de méthodes chirurgicales a été développée.

    Congestion nasale pendant la grossesse

    Les femmes qui portent le fruit ont beaucoup de stress sur le corps. Les problèmes respiratoires sont une plainte fréquente à tous les stades de la grossesse, en particulier la congestion nasale inquiète de nombreuses femmes au cours du dernier trimestre.

    Pourquoi de telles plaintes apparaissent-elles chez les femmes enceintes? Si le nez qui coule n'est pas associé à un rhume ou à une maladie virale, c'est l'une des plaintes des femmes enceintes, comme par exemple l'apparition d'une toxicose ou l'augmentation de la pigmentation de la peau. En raison de sa prévalence, la congestion nasale pendant la grossesse a été appelée rhinite chez la femme enceinte.

    La congestion nasale se produit pendant l’irritation et l’inflammation des sinus, c’est-à-dire que ses causes sont les mêmes que dans les réactions allergiques.

    À cette occasion, les experts sont presque unanimes: les écoulements nasaux et les difficultés respiratoires sont causés par des modifications du niveau hormonal dans le corps d'une femme enceinte. Comme le placenta produit une quantité énorme d’œstrogènes, il augmente la production de mucus et provoque un gonflement des structures osseuses de la cavité nasale.

    L'une des causes de la congestion nasale est l'air intérieur trop sec. Chez les femmes enceintes, la perception est exacerbée, car la membrane muqueuse réagit immédiatement. Dans ce cas, il est bon d'acheter un humidificateur spécial, moderne et facile à utiliser, utile dès la naissance du bébé.

    Gouttes de vasoconstricteur pendant la grossesse

    Des moyens vasoconstricteurs spéciaux en période de gestation ne sont pas recommandés. Ils affectent le système cardiovasculaire, augmentent la pression artérielle et forment une dépendance rapide. Si une femme enceinte commence à utiliser de tels moyens, elle «s'y assied» pendant toute la période de sa grossesse.

    Vous devriez essayer des méthodes simples non médicamenteuses:

    • boire une quantité suffisante d'eau de qualité, ce qui aide à hydrater la muqueuse nasale;
    • rincer le nez avec de l'eau salée fraîche, des infusions aux herbes (consulter un médecin);
    • Maintenez un niveau d'humidité normal dans la pièce, surveillez la propreté de l'air et effectuez un nettoyage humide régulier.

    Nous devons trouver un oreiller confortable - ni trop haut ni trop plat. Maintenant, dans le réseau commercial est apparu confortable oreillers "intelligents", se souvenant des courbes du corps. Un tel oreiller résout en même temps les problèmes et l'ostéochondrose cervicale.

    Lorsque l'œdème de la muqueuse nasale chez la femme enceinte est bien aidé par une paire de pommes de terre bouillies sous forme d'inhalation. Ce traitement n'a pas de contre-indications et d'effets secondaires.

    En cas de congestion nasale causée par une maladie respiratoire aiguë, il est nécessaire de consulter un médecin. Vous pouvez faire des inhalations d’ail et d’oignons en l’absence d’allergie.

    Si une femme enceinte ne peut pas dormir sans agents vasoconstricteurs, il est préférable d’utiliser des gouttes vasoconstricteurs pédiatriques, par exemple Nazivin.

    Congestion chez les enfants

    Dans l'enfance, ce problème se produit souvent. Comme ce symptôme peut être une manifestation de nombreuses maladies, vous devriez consulter un médecin et mener des études approfondies.

    Si l’enfant n’a pas le rhume, il s’agit très probablement d’une réaction allergique. Ainsi, au printemps, au moment de la floraison des plantes, les écoulements du nez et du nez «pondent» chez les enfants et les adultes. Avec une plus forte manifestation d'allergie à la congestion, un gonflement grave, des démangeaisons, des brûlures, des larmoiements, des éternuements indomptables et de graves maux de tête se rejoignent. La durée de l'écoulement nasal saisonnier environ deux à trois semaines, puis il passe sans traitement. Si les plaintes au cours de cette période sont douloureuses, vous devriez consulter un allergologue et suivre un traitement.

    Les végétations adénoïdes sont la deuxième raison la plus courante pour laquelle un bébé ne peut pas respirer par le nez.

    En cas d’essoufflement prolongé, un visage caractéristique de type «adénoïde» se forme, l’accumulation constante d’infections dans les voies nasales entraîne de graves complications et l’audition est réduite.

    Les enfants souffrant de congestion nasale ne peuvent décrire leur état. Les parents doivent être attentifs aux manifestations du changement de comportement d’un enfant: léthargie, difficulté à s’endormir, réveils nocturnes fréquents, humeurs, pleurs et perte d’appétit.

    Que faire avec la congestion nasale chez un enfant de moins de 1 an?

    Si le bébé est allaité, le nez bouché, il peut commencer à refuser le sein. Vous devriez immédiatement contacter votre pédiatre.

    N'appliquez aucun médicament sans consultation d'un pédiatre! Les gouttes nasales et les agents vasoconstricteurs sont également des médicaments dont la prescription doit être effectuée par un médecin après un examen externe et une anamnèse.

    Les mesures thérapeutiques et prophylactiques comprennent:

    • humidificateur d'intérieur (ou pulvérisation d'eau conventionnelle);
    • rinçage des voies nasales.

    Comment laver le nez à l'enfant?

    Pour utiliser de l'eau bouillie ordinaire ou des solutions spéciales pour l'hygiène des voies nasales, incluez des minéraux et des sels. Ces solutions sont aussi proches que possible de l'eau de mer dans leur composition.

    Solution pour usage domestique: une cuillère à café de sel de mer dans un verre d'eau bouillie à la température ambiante ou légèrement plus élevée. Le lavage est effectué à la seringue en alternance dans chaque passage nasal. La bouche de l'enfant devrait être ouverte.

    Il est recommandé d'effectuer cette procédure quatre à cinq fois par jour, de préférence avant chaque repas et peu de temps avant le sommeil diurne et nocturne.

    L'inhalation est simple et efficace

    L'inhalation est une méthode simple et peu coûteuse de traiter la congestion nasale à la maison. La décoction de feuilles ou d'herbes, comme l'eucalyptus ou l'inhalation d'huiles essentielles antiseptiques de bonne qualité ajoutées à l'eau, aide bien. Le temps d'inhalation des enfants - pas plus de 5-10 minutes.

    Si l'enfant est trop petit ou refuse de suivre la procédure, vous pouvez utiliser des pommades à base d'ingrédients naturels. Ils maculent non seulement les ailes de la cavité nasale, mais aussi le whisky de l'enfant. L'effet de réchauffement contribue à la séparation du mucus et au "débouchage" du nez.

    Recommandations du docteur. Si la congestion nasale chez les enfants et les adultes n'est pas soulagée à la suite de procédures à domicile et que sa cause est inconnue, il est nécessaire de consulter un spécialiste.

    Pourquoi le nez est bouché, mais il n'y a pas de morve - que faire et comment traiter?

    Transition rapide sur la page

    Le nez en peluche, pas de morve - que faire?

    Un nez bouché, sans écoulement de mucus, n'est pas moins désagréable que le nez qui coule comme d'habitude. Une congestion occasionnelle ou permanente des voies nasales entraîne un apport insuffisant en oxygène au sang et, par conséquent, des maux de tête.

    Dans ce cas, non seulement le bien-être d’une personne en souffre souvent, mais aussi sa capacité de travail. Que faire avec une congestion nasale, mais pas de morve? L'essentiel est de déterminer la cause de cette maladie et de prendre des mesures pour éliminer les effets des facteurs environnementaux négatifs.

    Pourquoi nez bouché sans morve (froid)

    La congestion nasale peut être un symptôme de la maladie, mais parfois, l’incapacité de respirer par le nez est due à des facteurs externes.

    Facteurs externes affectant la respiration nasale:

    • Air insuffisamment humidifié dans une zone résidentielle - une sécheresse excessive de l'air se produit souvent pendant la saison de chauffage. Dans le même temps, la congestion nasale (pas de morve) augmente la nuit et reste tolérable pendant le jour.
      Gouttes vasoconstricteurs nasales incontrôlées - l’utilisation constante de médicaments destinés à faciliter la respiration conduit à
    • réduire leur impact. Avec le développement de l'effet de dépendance, l'instillation de tels fonds dans le nez est inutile.
    • La situation écologique défavorable - le fait que la population urbaine est le plus souvent les villageois souffrent de congestion nasale, souvent due à la pollution de l'air. Les gaz d'échappement des automobiles, les poussières, les gaz nocifs des usines, tout cela ne permet pas à la muqueuse nasale de remplir sa fonction protectrice. En conséquence, les citadins se plaignent souvent de congestion nasale en l'absence de rhume.
    • Corps étranger dans les voies nasales - provoque souvent une congestion nasale soudaine chez un enfant. Les enfants ont tendance à apprendre le monde au toucher, notamment en essayant de coller au nez de petites pièces de designer ou de mosaïque. Si l'enfant a le nez bouché, mais qu'il n'y a pas de morve pendant 1 à 3 jours, vous devriez consulter un médecin.
    • La congestion nasale fréquente chez les nouveau-nés est une situation familière à toutes les mères. Les voies nasales du nouveau-né sont étroites. Cependant, la congestion est souvent due au fait que le bébé est rapidement placé en position horizontale immédiatement après avoir été nourri. Cela provoque une régurgitation et de la nourriture (lait maternisé ou lait maternisé) s'écoule facilement dans le bec et y sèche.

    Si les causes externes de congestion nasale en l'absence de morve sont exclues, la maladie du corps doit être suspectée. Dans ce cas, la pathologie organique peut être complètement étrangère aux voies respiratoires.

    maladie quand nez bouché sans morve, que faire?

    Facteurs internes - maladies entraînant une congestion nasale sans rhume:

    • Période initiale d'un rhume

    Tout rhume, qu'il s'agisse d'une grippe ou d'une infection bactérienne banale, commence par un nez bouché. Un agent infectieux, pénétrant dans la muqueuse nasale, entraîne son œdème, ce qui provoque des difficultés respiratoires. Un rhume en même temps n'apparaît que pendant 2-3 jours. La période initiale des infections respiratoires aiguës est accompagnée de maux de gorge, de faiblesse, de courbatures et de maux de tête.

    Le facteur allergique est une cause fréquente de congestion nasale. La rhinite allergique peut entraîner une sensibilisation à la poussière, aux squames d'animaux domestiques, à la nourriture pour oiseaux et poissons, à des oreillers en plumes et au pollen. Développement possible de la congestion lors de la prise de certains médicaments (effet secondaire).

    Une personne allergique ne peut souvent pas respirer par le nez en l'absence de nez qui coule. La congestion nocturne se produit du côté de l'inclinaison de la tête (une personne dort sur le côté). Pendant la journée, il est difficile de respirer par le nez des deux côtés.

    • Inflammation du nez postérieur

    La rhinite postérieure est différente du rhume habituel en ce que l'écoulement accumulé s'écoule dans la gorge et ne ressort pas par les ouvertures nasales.

    Le patient peut remarquer une toux fréquente et la maladie peut survenir pendant des mois sans chercher à déterminer la cause de cette affection. L'écoulement de bactéries ou de virus contenant du mucus contribue à la propagation de l'infection dans la gorge et les voies respiratoires.

    Nez constamment bouché chez un enfant sans morve en raison de la prolifération d'inclusions glandulaires situées au fond des voies nasales. Le bébé respire par la bouche, des ronflements apparaissent dans son sommeil. Les polypes dans le nez sont souvent associés à une amygdalite chronique.

    Les maladies inflammatoires des sinus paranasaux sont également accompagnées d'une respiration problématique. Le patient ne remarque que rarement la libération de rares pertes nasales purulentes. La pathologie est accompagnée de maux de tête, de lourdeur entre les sourcils ou sur les côtés du nez, aggravés par l'inclinaison de la tête.

    • Déviation du septum nasal

    L'étroitesse congénitale des voies nasales ou la déformation du septum qui les sépare conduit à des difficultés respiratoires, souvent d'une part. Chez un enfant, la morve ne coule pas et le nez est bouché. Une anomalie congénitale est souvent détectée chez les enfants au cours de l'examen de routine d'un médecin ORL.

    Si la congestion nasale survient 1 à 3 jours après la lésion, vous devez consulter un médecin pour prévenir la formation d’un hématome interne qui gêne la respiration. Le retard dans de tels cas est lourd avec la suppuration du sang accumulé, et le traitement sera plus sérieux et prolongé.

    Une défaillance du fond hormonal peut provoquer une sécheresse excessive de la muqueuse nasale. L'œdème résultant rend la respiration difficile. Une congestion nasale peut être présente non seulement en cas de troubles pathologiques au niveau hormonal, mais également pendant la grossesse.

    Les kystes et les tumeurs malignes situés dans le nasopharynx ferment les voies nasales pendant la croissance, empêchant ainsi la respiration nasale. En l'absence de nez qui coule, la congestion nasale aide à identifier les tumeurs du nasopharynx à un stade précoce du développement.

    Que faire et quand aller chez le médecin?

    Pour une respiration nasale problématique, vous devriez contacter un ORL (oto-rhino-laryngologiste). Ne vous inquiétez pas et consultez immédiatement un médecin si votre nez est soudainement bouché et qu'aucun autre symptôme ne se manifeste (maux de gorge, larmoiement, maux de tête, etc.). Nez sans morve pendant 2-3 jours ou plus - une situation nécessitant un examen médical.

    Diagnostics

    Pour le diagnostic de l'otolaryngologist détient les activités suivantes:

    • prise d'antécédents - identification de la situation causale (statut allergique, présence de blessures, médication);
    • examen des voies nasales par l'otolaryngoscope - on enregistre un œdème de la muqueuse, on détecte des malformations congénitales du nez et des corps étrangers;
    • test sanguin - au processus inflammatoire, le sang réagit avec la leucocytose et l'augmentation de la RSE, peut-être une confirmation indirecte de l'allergie (augmentation des éosinophiles)
    • La radiographie - est réalisée en cas de suspicion de sinusite / sinusite, de tumeurs et d'hématomes post-traumatiques;
    • tomodensitométrie - pour déterminer la localisation exacte des tumeurs dans le nasopharynx.

    Comment traiter la congestion nasale sans morve?

    Si la congestion nasale est un cas isolé de votre vie, vous ne devriez pas vous rendre dans une pharmacie pour acheter des gouttes spéciales. Un traitement médicamenteux n’est nécessaire que pour les problèmes respiratoires nasaux fréquents ou persistants. La congestion nasale est supprimée lorsque le gonflement de sa membrane muqueuse est enlevé.

    Les médicaments suivants sont utilisés pour cela:

    1. Les gouttes d'eau de mer (Aqualor, Aqua Maris, Kviks Physiomer) sont faciles à utiliser, mais souvent coûteuses. Une solution de remplacement à part entière est une solution saline ordinaire en ampoules;
    2. Gouttes vasoconstrictives (Galazolin, Tizin, Pour l'hypnose) - l'utilisation est limitée à 4-5 jours pour les adultes et à 2-3 jours pour les enfants, augmentez la sécheresse de la membrane muqueuse, par conséquent, vous devez choisir le moyen qui contient des huiles;
    3. Les pommades (Evamenol, Dr. IOM, Asterisk Balsam) sont une priorité pour le rhume;
    4. Les comprimés absorbés dans la bouche (Strepsils, Travisil, Septolete) ne sont efficaces qu’au stade précoce du développement d’infections respiratoires aiguës;
    5. Les pilules anti-grippe (Nolgripp, Rinza, Antiflu, Ajikold) - sont recommandées aux personnes atteintes de grippe, respectent scrupuleusement la posologie pour le traitement des enfants;
    6. Les corticostéroïdes (gouttes de prednisolone, pommade à l’hydrocortisone) - améliorent considérablement l’état du patient, mais sont utilisés dans des cas extrêmes.

    Parfois, avec la congestion nasale, vous pouvez vous passer de drogue. Cependant, si un patient développe une maladie grave, les remèdes populaires ne servent que de complément au traitement prescrit par le médecin.

    À la maison appliquer:

    • Rincer le nez avec une solution saline faible (1 cuillère à soupe d'un verre d'eau tiède, vous pouvez ajouter une pincée de soda) selon la méthode du "jala neti" (nécessite une bouilloire spéciale);
    • Le thé aux fleurs de tilleul, à la feuille de framboise et au miel est un excellent remède contre le rhume (il a un effet diaphorétique, ne l'utilisez donc pas avant de sortir);
    • L'instillation d'Aloe vera dans le nez est un excellent hydratant;
    • Le jus de Kalanchoe dans le nez provoque de graves éternuements;
    • Chaussettes à la moutarde, habillées pour la nuit;
    • Coussinets de massage sous le pouce sur la main;
    • Inhalation de vapeurs dans une casserole avec des pommes de terre bouillies;
    • Inhalation - L'achat d'un nébuliseur en pharmacie permettra l'inhalation, à la maison, de la congestion nasale lors d'allergies ou de rhumes.

    Prévisions

    La respiration nasale problématique en l'absence de nez qui coule n'est éliminée qu'après un traitement complet pour la maladie en cause. Comment traiter la congestion nasale quand il n'y a pas de morve, seul un médecin qualifié le sait.

    L'automédication peut aggraver l'évolution de la maladie et entraîner une perte persistante de l'odorat et une inflammation chronique. Parfois, une inflammation des voies nasales et des sinus entraîne une pathologie du cerveau - la méningite.

    En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

    Amygdalite chronique chez l'adulte: qu'est-ce que c'est, causes des symptômes et traitement à domicile

    Laryngite

    L'amygdalite chronique est une maladie qui affecte les voies respiratoires supérieures avec un processus inflammatoire caractéristique qui affecte les amygdales.

    L'enfant tousse dans un rêve Komarovsky

    Rhinite

    The Annf17 Post »Jeu. 22 mars 2007 16:18 Message maman Zhenya »jeu. 22 mars 2007 17:11 Message Olya »jeu. 22 mars 2007 17:38 Message à Annf17 »Jeu. 22 mars 2007 18:08

    Partagez Avec Vos Amis