Principal / Nez qui coule

Mastoïdite: symptômes et traitement

Nez qui coule

Dans la région de l'os crânien, il existe un site unique: le processus mastoïde, relié à l'oreille moyenne et nécessaire à la ventilation. Par exposition à certains agents - infections, blessures, autres irritants - une inflammation de ce processus accompagnée de processus suppuratifs à grande échelle peut survenir. Cette maladie s'appelle la mastoïdite.

Les principales causes de la mastoïdite

La maladie en cause a plusieurs causes, à l'origine de la forme de la mastoïdite:

  • Transition de l'infection du centre de l'inflammation de l'oreille moyenne. La liste des porteurs d’une flore aussi nocive est assez longue: staphylocoque, streptocoque, pneumocoque. Il y a deux options pour la croissance de l'infection:
  1. Dommages au tympan: drainage incorrect en cas d'élimination retardée de la membrane; perforation tardive de la membrane pour pomper le liquide accumulé; si le trou est maigre; lorsque le trou est recouvert de matière de granulation.
  2. Infection: la tuberculose, la syphilis (secondaire seulement), la septicémie, la grippe, une pneumonie par le système circulatoire entre dans le processus, provoquant une mastoïdite. Bien qu'il existe une forte probabilité qu'une telle personne ait eu une inflammation de l'oreille moyenne, sans le savoir.
  • Accidents, blessures, lésions cranio-cérébrales, non seulement de l'extérieur, mais également de l'intérieur du corps (par exemple, lésions résultant de métastases d'un autre organe). Si dans le processus d'un tel impact une certaine partie du sang se trouve dans la cavité du processus, les chances de naissance d'une mastoïdite augmentent.

L'apparition d'une mastoïdite peut contribuer à:

  • Faiblesse du système immunitaire chez une personne atteinte de maladies chroniques; il souffre d'un manque de vitamines; asthénopie régulière se produit; Les allergies sont diagnostiquées.
  • Déviations dans le fonctionnement du nasopharynx, causées par une rhinite régulière, une sinusite, une pharyngite.
  • Mauvaise structure de l'oreille, entraînant une blessure, une otite (externe / moyenne).

Formes de mastoïdite - symptômes et signes

Les symptômes de cette maladie varient en fonction du type de mastoïdite, de sa forme et de la négligence de la maladie.

Si nous parlons des symptômes courants de la mastoïdite, voici ce qui est écrit:

  • Une légère augmentation de la température chez le patient. Si la maladie en question est présente chez le nouveau-né, sa température corporelle peut atteindre 40 ° C.
  • Manque d'appétit.
  • Sensations douloureuses, en particulier lorsque vous appuyez sur la partie supérieure de l’appendice. La douleur peut recouvrir la partie occipitale de la tête, son apogée tombe le soir. Il est important de suivre la fréquence de la douleur: quand elle se produit, comment elle se manifeste. Dans les cas fréquents, la pulsation est enregistrée dans la zone de l'oreille.
  • Régression de la capacité auditive. Acouphène modéré, congestion.
  • Changer l'emplacement de la coque de l'oreille.
  • Changements de couleur de peau dans la zone de l'oreille.
  • Les formations purulentes, qui peuvent être abondantes / modérées, ont une consistance différente. Il y a une mastoïdite aiguë purulente. La suppuration n'est pas toujours présente dans l'assortiment de symptômes, ce qui s'explique par l'irréalité de son écoulement sortant de l'oreille moyenne en raison d'un certain nombre de déviations de la membrane ou le diagnostic d'une mastoïdite paresseuse. Ce dernier est caractérisé par une croissance importante de matière de granulation, avec des formations purulentes minimes.

Dans sa classification, la mastoïdite a plusieurs formes et types, qui sont déterminés par les causes de la maladie, la fréquence, la manifestation.

Selon les facteurs qui ont provoqué cette maladie, on distingue la mastoïdite:

  • Primaire. Formé avec des blessures, situé à l'intérieur de l'espace en annexe. Si ce type de maladie (principalement chez le nouveau-né) est ignoré ou si le traitement est de mauvaise qualité, la mastoïdite primitive sera lourde d'exacerbations sévères.
  • Secondaire. C'est souvent le fruit d'une otite aiguë prolongée. En médecine, on distingue une évolution typique et atypique de la mastoïdite secondaire. Lorsque la première option est enregistrée forte inflammation dans l'oreille moyenne.
  1. Le signe principal - une forte suppuration du foramen auditif.
  2. Le patient a des sensations douloureuses dans l'oreille, la palpation peut entraîner une pulsation de la zone entourant le processus; déficience auditive.
  3. En regardant la membrane tympanique, vous pouvez voir des rougeurs.
  4. Par la suite, un abcès sous-périosté est fracturé à travers le pus, l’oreille change visuellement de localisation.
  5. La peau derrière l'évier est rouge et se détache.
  6. Si une fistule externe survient avec une vidange parallèle de l'abcès, le patient guérira rapidement.
  7. Absence de fistule; une séparation unique du liquide purulent de l’orifice auditif peut être à l’origine du développement de la mastoïdite de Bezold lorsque le pus est déplacé sur le côté du cou.
  8. Les mouvements aigus de la tête provoquent une douleur incroyable - la pente de la tête du patient vers la zone douloureuse est vérifiée visuellement.

L'évolution atypique de la mastoïdite est caractérisée par de faibles processus inflammatoires dans l'oreille moyenne.

  1. L'indivisibilité de la membrane du tambour n'est pas brisée.
  2. Le patient ne montre pas de douleurs aiguës, même avec une pression sur le processus, la fièvre n'est pas présente chez le patient.
  3. La survenue d'un syndrome douloureux indique un stade avancé de la maladie.
  4. La radiographie révèle l'élimination presque complète de la structure du processus.
  5. De nombreux compartiments purulents sont souvent présents lors du nettoyage de l'orifice auditif, mais la suppuration n'est pas un élément obligatoire du déroulement atypique de la maladie.
  6. Une déficience auditive peut survenir.

Cette forme est dangereuse en raison de la destruction possible du tissu osseux et de l'apparition d'un certain nombre de pathologies intracrâniennes. Il est donc important de commencer le traitement opportun et qualifié de la mastoïdite immédiatement après le diagnostic.

Sur le lieu de localisation sont distingués:

  • Mastoïdite du côté gauche. Diagnostiqué dans la zone temporale gauche.
  • Côté droit. Impliqué une zone dans le temple de droite.
  • Bilatéral.

Le type de mastoïdite détermine la composition des micro-ravageurs destructeurs qui ont pénétré à l'intérieur du processus, provoquant la destruction de la matière osseuse:

  • Mastoïdite aiguë. Peut survenir avec une otite moyenne aiguë; quelques semaines après avoir été guéri. C'est une forme de mastoïdite secondaire. Dans son développement, il y a 2 étapes: exsudatif, destructeur. Au début de la maladie, la génération d'inflammation dans la zone du processus est enregistrée, ce qui est similaire dans son évolution à l'otite aiguë. Le patient peut avoir de la fièvre, des maux de tête, des pulsations / douleurs au fond de l’oreille, de rares compartiments de l’oreille. Si les symptômes ci-dessus sont ignorés, la deuxième étape commence par les effets plus expressifs des symptômes précédents, l’arrivée de nouveaux symptômes.
  • Chronique. Se produit chez les patients qui ont subi une intervention chirurgicale dans le traitement de la mastoïdite aiguë; comme une maladie distincte dans le fond de la mastoïdite légère, la présence d'une maladie respiratoire chronique; comme une exacerbation de l'inflammation dans l'oreille moyenne. Il peut apparaître dans quelques semaines / années, ce qui sera proportionnel aux processus de régénération de la période postopératoire. Un signe typique de la mastoïdite chronique est des compartiments purulents de l'oreille, peu nombreux, avec une odeur spécifique. Les patients présentent des vertiges, un manque d'appétit, une perte auditive. Les maux de tête sont localisés dans l'oreille et empirent le soir.

Diagnostic moderne

Lors de l'identification de cette maladie doit être guidé par les indicateurs suivants:

  • Plaintes mal.
  • L'étude de l'histoire de la maladie. La présence d'informations sur les blessures à la tête, les otites de toute nature.
  • Sensations du patient lors de la palpation de la zone auriculaire.
  • Les données de l'otoscopie aident à déterminer la transformation de la membrane tympanique.
  • Information après audiométrie. Nécessaire pour déterminer le degré de perte auditive.
  • Résultats de la radiographie du crâne. Utile pour calculer le stade de la mastoïdite, visualiser les sources d’erreurs et d’exacerbations. Une image plus claire dans ce cas peut être obtenue en effectuant une tomographie calculée de la région temporale du crâne.
  • Échantillons de spécimens du canal auditif.

Lors de la détermination des exacerbations de la mastoïdite, la consultation de médecins spécialistes supplémentaires, une IRM, une tomodensitométrie du cerveau et certains autres examens sont nécessaires selon le témoignage d'un médecin.

Quelle est la mastoïdite vraiment dangereux - les sédiments possibles

Si nous parlons d’erreurs visuelles, les plus courantes sont celles associées au dysfonctionnement du nerf facial:

  • Asymétrie du visage.
  • Laisse tomber le bord de l'oeil / de la bouche.
  • Incapacité à fermer la paupière / les paupières.

Lorsque le pus pénètre dans le crâne, le patient a une forte fièvre, il ne dort pas bien, mange peu, il y a des nausées, des vomissements.

Les exacerbations cliniquement probables peuvent être représentées par une inflammation du cerveau, une accumulation de liquide dans celui-ci, un abcès cérébral. La septicémie peut survenir lors de la vulgarisation de microorganismes nuisibles dans le sang. Les particules purulentes peuvent se répandre dans la région cervicale, le globe oculaire, provoquant un engourdissement de cette dernière.

La mastoïdite

La mastoïdite est une inflammation des structures cellulaires du processus mastoïdien, située sur l'os temporal derrière l'oreille. Ce processus contient des cavités osseuses remplies d'air. La maladie se développe en raison du fait que l'infection se propage aux cellules et, par la suite, une mastoïdite secondaire survient souvent, accompagnée de symptômes et de troubles plus graves.

Les causes

Les agents pathogènes de la maladie sont des microorganismes, pour lesquels le développement développe un environnement favorable. Moins commune est une maladie qui se développe à la suite d'une infection hématogène du processus due à la septicémie, à la syphilis et à la tuberculose.

La mastoïdite primaire se manifeste par des lésions de l'apophyse mastoïdienne après un AVC, des plaies et des lésions cérébrales. Un environnement favorable au développement de micro-organismes est créé, car celui-ci est facilité par le sang versé dans les cellules du processus.

Symptômes et signes

La maladie est accompagnée de symptômes généraux et locaux.

  • La fièvre;
  • Mauvaise santé en général;
  • Changements dans la composition du sang.
  • Douleur intense à la tête;
  • Douleur à l'oreille.

Les signes généraux ne diffèrent pas de la manifestation d'une otite aiguë purulente. Mais parfois, la mastoïdite peut survenir non pas après une otite aiguë, mais avec elle. La température augmente légèrement, mais même une légère augmentation attire l'attention sur elle-même. La modification de la composition du sang étant due à la présence d'une leucocytose, la RSE augmente progressivement, ce qui entraîne une diminution de l'appétit.

Si nous parlons de douleur, elles sont localisées dans l'oreille et dans le processus mastoïdien. Chez certains patients, la douleur couvre la moitié de la tête depuis le côté de la lésion et augmente progressivement.

Un autre trait caractéristique est le surplomb de la surface postérieure du conduit auditif. Ce surplomb est lié au fait que la périostite se développe et que la pression du contenu pathologique est observée dans la région de la paroi antérieure. Parfois, une fistule peut se former et pénétrer dans le conduit auditif à travers elle.
Au stade avancé de la maladie, il est possible de remarquer des violations du septum osseux, ainsi que des zones éclairées, formées en raison de la formation de cavités.

Les plus rapides en termes de développement sont les formes atypiques de cette maladie, qui apparaissent pour des raisons biologiques liées à l'âge du patient, à la réactivité de l'organisme, etc.

La principale raison de la survenue de tels cas réside également dans l'irrationalité de la médecine et du traitement. Dans ce cas, il n'y a pas de séquence claire du développement de la maladie et les symptômes ne sont pas prononcés - l'absence de douleur intense, pas de plaintes de faiblesse. Il faut se rappeler que, bien que de telles formes de la maladie soient sans danger, elles entraînent par la suite une destruction des os, des complications intracrâniennes et autres.

Classification de la mastoïdite

En fonction des caractéristiques du flux et des symptômes, la mastoïdite est divisée en plusieurs types.

  • Chronique. Il y a une forte probabilité de développer une mastoïdite chronique chez les personnes qui ont déjà souffert d'une maladie aiguë. La raison principale peut être le site d'infection distant, l'élimination incomplète de la zone touchée lors de la dernière opération. Chez les enfants, une diathèse, le rachitisme, la tuberculose et d'autres maux peuvent survenir. Dans la mastoïdite chronique, on constate une détérioration générale de l'état de santé, des douleurs à la tête, en particulier à l'oreille, une perte d'appétit et du poids ainsi qu'un écoulement de pus avec une odeur désagréable.
  • La mastoïdite aiguë se manifeste dans la complication de l'inflammation de l'oreille moyenne, la maladie progresse par étapes. Au cours de la maladie, on observe un épaississement de la muqueuse.
  • La mastoïdite bilatérale s'accompagne d'un nombre encore plus grand de complications. Si les premiers symptômes apparaissent, il est nécessaire de consulter un spécialiste de toute urgence.
  • Mastoïdite gauche et droite - en principe, les maladies sont traitées et diagnostiquées de la même manière, mais différentes méthodes de traitement sont prescrites.
  • Mastoïdite atypique - comme déjà noté, avec cette maladie, le syndrome de la douleur peut ne pas être ressenti, l'état du patient peut être stable et même bon. Il y a des signes qui indiquent une intoxication.
  • Mastoïdite exsudative - cette maladie est assez persistante et progresse rapidement, mais si vous offrez une approche globale du traitement, vous pourrez vous en débarrasser rapidement.

Des complications

Avec la mastoïdite, des complications peuvent survenir. Le fait est que lors d’une inflammation du groupe de cellules périsinusiques, le sinus sigmoïde est endommagé et que des phlébites et des thrombophlébites se développent. Si du pus s'écoule dans certaines zones du cou, cela peut provoquer une mastoïdite purulente.

Le processus se propage très rapidement et entraîne des complications intracrâniennes: méningite, abcès, encéphalite. Les enfants peuvent aussi avoir des complications de la maladie.

Si vous suivez les mesures pour éliminer la maladie, vous pouvez éviter les complications.

Diagnostic de la mastoïdite de l'oreille

Pour un oto-rhino-laryngologiste, la détection de cette maladie n’est pas difficile. Mais il y a des cas individuels - par exemple, dans le cas d'une forme atypique atypique de la maladie, puisque le diagnostic repose sur les plaintes du patient, mais dans ce cas, ils ne le sont peut-être pas.

Pour déterminer la maladie et confirmer le diagnostic, il est procédé à des examens de la région auriculaire, à une otoscopie et à une audiométrie. Toutes les procédures contribuent à l'identification des processus et des changements inflammatoires. S'il y a un trou dans le tympan, il peut provoquer un saignement important. Grâce à une procédure telle que l'audiométrie, il est possible d'identifier le degré de perte auditive.

En outre, un ensemble d'autres procédures pour le diagnostic de la maladie est réalisé:

  • La radiographie du crâne est particulièrement utile au stade exsudatif de la mastoïdite. Cette procédure vous permet d'identifier les cellules voilées, ainsi que les partitions entre elles.
  • Le scanner du crâne vous permet de fournir une image visuelle de la maladie.
  • Consultation avec d'autres spécialistes dans le domaine de la neurologie, de la chirurgie, de l'ophtalmologie.
  • IRM du cerveau.
  • Autres actions visant à identifier la nature et les caractéristiques de la maladie.

Chacune des activités contribue à l'identification de la maladie et à son traitement rapide.

Caractéristiques de la manifestation chez les enfants

Chez les très jeunes enfants, le processus mastoïdien n'est pas suffisamment développé; par conséquent, le processus purulent ne se produit que dans l'antre. Dans ce cas, le processus inflammatoire est appelé antrite. Un tel phénomène est très courant dans la pratique médicale, en particulier chez les prématurés. La caractéristique principale de ce phénomène chez les enfants est que l’éducation se fait très rapidement, en contournant parfois la destruction de la matière osseuse.

La réaction à la douleur à un âge aussi précoce se manifeste sous la forme d'anxiété, l'enfant pleure souvent, dort très mal la nuit, il y a des troubles du sommeil diurne, de l'appétit, des premiers signes de méningite et de la température. Parfois, la douleur peut être absente, mais le développement de l'enfant est toujours inhibé. Chez les enfants, il y a du pus épais et crème dans le conduit auditif. Si vous l'essuyez avec un coton, vous pouvez corriger la situation, mais pas pour longtemps.

Traitement conservateur

Lorsque la mastoïdite est détectée, le traitement peut être à la fois conservateur et chirurgical. La direction du traitement est choisie individuellement et dépend également du stade et de la nature de l'évolution de la maladie. Dans la plupart des cas, un traitement conservateur est appliqué, qui implique les procédures suivantes:

  • Reste au lit du patient, assurant un repos complet;
  • L'utilisation de médicaments antibactériens et anti-inflammatoires;
  • Élimination des principaux symptômes de l'inflammation;
  • Écoulement de pus de l'oreille moyenne;
  • Thérapie médicamenteuse intensive.

Ces méthodes sont efficaces au stade initial de la maladie. S'ils ne peuvent pas fournir une assistance appropriée, alors vous devriez demander l'aide d'un chirurgien.

Élimination de la mastoïdite

L'opération, qui est réalisée à distance de la mastoïdite, s'appelle une antrotomie. Son essence réside dans le fait qu’une anesthésie locale est pratiquée sous laquelle le chirurgien coupe la peau et les tissus mous. Ensuite, il sépare le périoste de la substance osseuse à l'aide d'un appareil spécial - le respirateur. Ensuite, il y a une ouverture du processus lui-même et la plaque de surface de la substance osseuse est retirée, après quoi le médecin rince la cavité de la canne mastoïde et crée un pansement.

Cette méthode de traitement nécessite nécessairement une hospitalisation supplémentaire et, après sa sortie, le patient doit consulter régulièrement son médecin jusqu'à la guérison de la plaie. Des procédures de physiothérapie sont utilisées comme méthodes de traitement supplémentaires. Le fait est que le patient doit recevoir la quantité nécessaire de vitamines, observer la paix et un régime spécial.

Le résultat de l'opération sera le plus favorable, surtout si vous abordez correctement la recherche de méthodes de traitement.

Que faire après le retrait

Si le cas de la maladie est négligé, alors avec l'opération, le patient est hospitalisé conformément au repos au lit et à un régime strict. Pour que l'opération réussisse, le patient doit être dans un état de calme, dormir autant que possible et manger des aliments contenant le maximum de vitamines possible.

Après le retrait de la mastoïdite, il est nécessaire de continuer le même rythme de vie qu'avant l'opération. À savoir - être en hospitalisation, afin que le médecin puisse vérifier l'incision quotidiennement. Le chirurgien doit régulièrement panser la plaie et vérifier l'état du patient.

Même après sa sortie de l'hôpital, le patient doit régulièrement rendre visite au chirurgien jusqu'à la guérison de la plaie. Le retour au rythme de vie habituel devrait avoir lieu progressivement.

La pratique du traitement

La pratique médicale montre que si la mastoïdite est détectée à temps, il ne faudra pas beaucoup de temps et de souffrances pour s'en débarrasser. Si vous présentez des symptômes de la maladie - mal de tête dans la région d'une ou deux oreilles, faiblesse et fatigabilité rapide, il est recommandé de consulter un médecin pour vérifier votre état de santé.

Tout d'abord, vous devriez contacter un oto-rhino-laryngologiste, surtout si vous avez mal aux oreilles. Si les études du médecin ORL ne suffisent pas, il notera lui-même les spécialistes que vous devriez consulter.

Comme indiqué plus haut, il existe de nombreuses méthodes de diagnostic, chacune d’elles permettant de déterminer le stade et les caractéristiques de l’évolution de la maladie, ainsi que de déterminer la méthode optimale de traitement. Si une mastoïdite suspectée est détectée, une IRM, une radiographie sont effectuées et vous devrez peut-être également consulter d'autres spécialistes.

En ce qui concerne le traitement, il est plus souvent utilisé des méthodes conservatrices de traitement, moins souvent - une intervention chirurgicale. Comme la mastoïdite peut être le résultat de toute autre maladie, elle est évitée, notamment à l'aide de remèdes populaires. Comme la maladie est inflammatoire, des antibiotiques sont souvent prescrits au patient.

Prévisions

Il n’existe pas de prédiction non équivoque de l’élimination à 100% de la mastoïdite après certaines méthodes de traitement. Le fait est que chaque patient a ses propres caractéristiques du corps et de l'évolution de la maladie. Si la situation ne commence pas et que la maladie en est à ses débuts, un traitement conservateur est appliqué. Mais rien ne garantit que cela aidera le patient à se débarrasser de la maladie.

La même chose s'applique à la chirurgie. Pour la clarté visuelle de l'image doit être sous la surveillance constante d'un médecin. Plus il y aura d'inspections, plus les prévisions seront précises.

Prévention

Si vous identifiez une maladie pouvant entraîner une mastoïdite, vous pouvez éviter son apparition. Cela agira à titre préventif. En outre, il est recommandé de s'habiller chaudement, surtout pendant la saison fraîche et de consulter régulièrement le médecin. Si vous avez une prédisposition aux maladies ORL, cela vaut la peine de le faire encore plus souvent.

Conclusions

Ainsi, la mastoïdite est une maladie très grave et si vous ne prenez pas son traitement à temps, vous pouvez obtenir un effet négatif sous la forme d'une maladie chronique, qui n'est pas très agréable. Si vous présentez les premiers symptômes, vous devez contacter immédiatement un spécialiste qui vous prescrira le meilleur traitement et vous aidera à résoudre le problème le plus rapidement possible.

Qu'est-ce que la mastoïdite? Caractéristiques de la maladie, ses symptômes et son traitement.

Derrière l'oreille, sous la peau, se trouve un os à structure poreuse. Une mastoïdite survient lorsque le pus se propage dans cette zone. Caractéristiques, symptômes, traitement, pronostic de la maladie - ce sont toutes les études de médecins ORL. Il existe des méthodes thérapeutiques efficaces, mais il est particulièrement difficile de lutter contre la maladie à un stade avancé.

Développement de la mastoïdite

La mastoïde a une structure moins dense que les autres os, contient un grand nombre de sacs aériens et ressemble donc à une éponge. Le pus dans l'otite moyenne aiguë peut se répandre dans ces cavités et une mastoïdite secondaire se développe. Maladie primitive rarement observée, sans otite purulente préalable.

Dans les caractéristiques de la mastoïdite, faites attention aux problèmes suivants:

  • pouvoir infectieux élevé de l'infection;
  • inflammation dans l'oreille moyenne et son traitement irrationnel:
  • affaiblissement du corps en raison de maladies graves;
  • difficulté d'écoulement du pus de la cavité de l'oreille.

Les symptômes chez les adultes apparaissent après une inflammation aiguë de l'oreille moyenne, environ 3 semaines après le début de l'otite. Le mal de tête de caractère palpitant se fait sentir, la température corporelle augmente. Douleur jointe dans la région de l'oreille, déficience auditive. Une rougeur et un gonflement de la peau derrière la coquille de l'oreille affectée sont perceptibles.

Un exsudat apparaît dans les cellules mastoïdes (stade exsudatif). À l'étape suivante, la destruction du tissu osseux se produit, la cavité résultante est remplie de pus. À travers un tympan perforé et une fistule, le pus est libéré à l'extérieur.

La mastoïdite chronique la plus dangereuse, quand il n'y a pas de symptômes d'inflammation évidents. Le tissu osseux est détruit, une cavité contenant du pus se forme. S'il y a une mastoïdite cérébrale (abcès) du côté droit ou du côté gauche, il y a de graves maux de tête et un gonflement de la région des yeux.

Cette forme est caractérisée par la formation d'un joint sur le côté du cou. Le patient ressent une gêne au niveau du cou et des épaules et penche la tête vers le côté affecté pour remédier à la situation. La suppuration de l'oreille augmente avec la pression exercée sur le joint.

Une des formes les plus dangereuses de la maladie. Le pus se propage par une percée au sommet du processus mastoïdien dans la région de l'artère carotide, du visage et de 9 à 11 nerfs crâniens. Développer des abcès dans la colonne vertébrale. Il est difficile pour le patient de tourner la tête à cause d'une douleur intense au côté du cou et de l'avaler.

Mastoïdite chez un enfant

Après la naissance, le bébé a une cavité à la place de la partie mastoïde de l'os temporal - antrum. Dans les otites purulentes aiguës, l’inflammation peut se propager à cette région. Mastoïdite chez les enfants au cours des premiers mois de leur vie - otanthrite, chez les jeunes enfants - Anthrite.

Symptômes chez les enfants:

  1. augmentation de la température de retour;
  2. les manifestations de l'otite moyenne ne disparaissent pas après le traitement;
  3. gonflement, rougeur, gonflement derrière l'oreille;
  4. nausées et vomissements (facultatif);
  5. douleur dans la région de l'oreille;
  6. les acouphènes;
  7. perte d'audition

L'otite moyenne aiguë est la cause la plus courante d'antrite. Les principaux symptômes sont les mêmes que pour d'autres maladies infectieuses de l'oreille. La forme latente se caractérise par une augmentation progressive des signes d'intoxication. L'enfant devient agité, ne dort pas bien, quand il y a une douleur derrière l'oreille, elle pleure et refuse de manger. La fièvre commence, essoufflement, accélération du pouls.

Si les parents de l'enfant malade ont demandé l'aide d'un médecin à temps et que le médecin a correctement déterminé le traitement à prendre, l'antrite disparaît sans complication grave. En cas d'évolution atypique et d'absence de prise en charge médicale de la mastoïdite, l'enfant commence à présenter des lésions étendues du tissu osseux.

Diagnostics

Le médecin attire l'attention sur les symptômes du processus inflammatoire dans l'oreille moyenne, sa propagation au processus mastoïde. On prescrit au patient une radiographie des os temporaux. Dans le cas d'une mastoïdite gauche ou droite, cela vous permet de comparer la structure de l'oreille malade et en bonne santé. Du côté affecté, il y a une diminution des cavités d'air qui distinguent le processus mastoïdien.

Les études suivantes sont réalisées:

  • Un test sanguin pour déterminer le niveau de leucocytes.
  • Imagerie par résonance magnétique de l'oreille et de la tête.
  • Tomographie par ordinateur des mêmes départements.
  • Rayon X du crâne.

Le diagnostic des maladies chez les enfants est compliqué par l’absence de signes évidents de lésions de l’oreille. Dans les cas douteux, prescrire une anthropothérapie: aspirer le contenu de la cavité de l'apophyse mastoïde avec une seringue à aiguille épaisse. La même méthode est utilisée pour injecter la solution antibiotique. La procédure est dangereuse l'apparition de complications.

Traitement

La mastoïdite est une maladie mortelle nécessitant une hospitalisation. Les médecins choisissent la méthode de traitement de la mastoïdite en fonction du stade de développement du processus inflammatoire. Dans les premiers stades de la thérapie conservatrice. Le patient à l'hôpital a prescrit des médicaments antibactériens, des antihistaminiques.

Après sa sortie de l'hôpital, le patient prend des antibiotiques sous forme de suspension ou de comprimés pendant plusieurs jours. Accélère la récupération en physiothérapie, réchauffe les compresses sur l'oreille.

Il est nécessaire de lutter contre les infections chroniques du nez et du nasopharynx. De tels foyers existent chez de nombreux enfants et adultes. En l'absence de résultat positif du traitement antibactérien, une intervention chirurgicale est effectuée. La zone mastoïde touchée est enlevée.

  1. perte auditive;
  2. paralysie faciale;
  3. des vertiges;
  4. méningite;
  5. la septicémie.

Après la chirurgie, le soin des plaies ouvertes est fourni. Le patient est prescrit des antibiotiques, des vitamines. Irradiation ultraviolette de la plaie. La cicatrisation se produit dans les 3 semaines. Peu à peu, de nouveaux tissus osseux se développent. Les autres signes de guérison de la mastoïdite sont les suivants: cessation de l'écoulement de pus de l'oreille externe, restauration de l'audition.

Pour prévenir l’otite moyenne et la mastoïdite à tout âge, vous devez observer avec soin l’hygiène des oreilles et des voies respiratoires supérieures. Il est nécessaire de prévenir le développement de maladies infectieuses, d'être protégé de l'hypothermie, de renforcer le système immunitaire. La préservation de l'allaitement est un facteur important dans la préservation de la santé des nourrissons. Les procédures de trempe aident à résister aux infections chez les enfants et les adultes.

La mastoïdite

La mastoïdite est une lésion inflammatoire du processus mastoïdien de l'os temporal d'origine infectieuse. La mastoïdite complique le plus souvent l'évolution d'une otite moyenne aiguë. Les manifestations cliniques de la mastoïdite comprennent une augmentation de la température corporelle, une intoxication, une douleur et une pulsation du processus mastoïde, un gonflement et une hyperémie de la région de l'oreille, une douleur à l'oreille et une perte auditive. L'examen objectif de la mastoïdite comprend l'examen et la palpation de la région de l'oreille, l'otoscopie, l'audiométrie, la radiographie et la tomodensitométrie du crâne, ainsi que l'ensemencement bactériologique de l'écoulement de l'oreille. Le traitement de la mastoïdite peut être médical et chirurgical. Il est basé sur le traitement antibiotique et l'assainissement des foyers purulents de la cavité tympanique et du processus mastoïde.

La mastoïdite

Le processus mastoïdien est une saillie de l'os temporal du crâne, situé derrière l'auricule. La structure interne de l'appendice est formée par des cellules interconnectées, qui sont séparées par des septa osseux minces. Chez différentes personnes, le processus mastoïdien peut avoir une structure différente. Dans certains cas, il est représenté par de grandes cellules remplies d'air (structure pneumatique), dans d'autres cas, les cellules sont petites et remplies de moelle osseuse (structure diplomatique), dans le troisième cas, il n'y a pratiquement pas de cellules (structure sclérotique). L'évolution de la mastoïdite dépend du type de structure du processus mastoïdien. Le plus enclin à la mastoïdite du visage avec une structure pneumatique du processus mastoïde.

Les parois internes du processus mastoïdien le séparent des fosses crâniens arrière et moyen, et une ouverture spéciale le communique avec la cavité tympanique. La plupart des cas de mastoïdite résultent du passage de l'infection de la cavité tympanique au processus mastoïdien, qui est observée dans les otites moyennes aiguës, parfois dans les otites moyennes chroniques purulentes.

Causes de la mastoïdite

La mastoïdite secondaire la plus courante est due à la propagation otogénique de l'infection à partir de la cavité tympanique de l'oreille moyenne. Elle peut être causée par un bâtonnet de grippe, des pneumocoques, des streptocoques, des staphylocoques, etc. La transition de l'infection à partir de la cavité de l'oreille moyenne est gênée par son drainage lors de la perforation tardive du tympan, une ouverture trop petite dans le tympan ou sa fermeture par du tissu granuleux.

Dans de rares cas, il y a une mastoïdite, qui s'est développée à la suite d'une infection hématogène du processus mastoïde lors d'une septicémie, d'une syphilis secondaire et d'une tuberculose. La mastoïdite primaire survient lors de lésions traumatiques des cellules mastoïdiennes causées par un coup, une blessure par balle et une lésion cérébrale traumatique. Un environnement favorable au développement de micro-organismes pathogènes dans de tels cas est le sang qui s'est déversé dans les cellules du processus à la suite d'une blessure.

L’émergence de la mastoïdite contribue à augmenter la virulence des microorganismes pathogènes, à un affaiblissement de l’immunité générale et locale dans les maladies chroniques (diabète, tuberculose, bronchite, hépatite, polyarthrite rhumatoïde, etc.) et à la pathologie du rhinopharynx (rhinite chronique, pharyngite, laryncross, etc.) et modifications de la structure de l'oreille dues à des maladies antérieures (blessures à l'oreille, aérootite, otite externe, otite moyenne adhésive).

Pathogenèse de la mastoïdite

L'apparition de la mastoïdite est caractérisée par des modifications inflammatoires de la couche muqueuse des cellules mastoïdiennes, accompagnées d'un développement de périostite et d'une accumulation de liquide dans les cavités des cellules. En raison d'une exsudation sévère, ce stade de la mastoïdite est appelé exsudatif. Un gonflement inflammatoire de la membrane muqueuse entraîne la fermeture des trous qui relient les cellules entre elles, ainsi que des trous reliant le processus mastoïdien à la cavité tympanique. En raison de problèmes de ventilation dans les cellules mastoïdiennes, la pression de l'air y diminue. Selon le gradient de pression, un transsudat des vaisseaux sanguins dilatés commence à s'écouler dans les cellules. Les cellules sont remplies d'exsudat séreux, puis séro-purulent. La durée du premier stade de la mastoïdite chez l'adulte est de 7 à 10 jours, chez l'enfant de 4 à 6 jours. À la fin du stade exsudatif de la mastoïdite, chaque cellule présente la forme d’un empyème - une cavité remplie de pus.

Ensuite, la mastoïdite passe au deuxième stade - prolifératif-alternatif, dans lequel l'inflammation purulente se propage aux parois osseuses et aux cloisons du processus mastoïdien avec le développement de l'ostéomyélite - la fusion purulente de l'os. En même temps, un tissu de granulation est formé. Progressivement, les cloisons entre les cellules sont détruites et une grande cavité est formée, remplie de pus et de granulations. Ainsi, à la suite d'une mastoïdite, un empyème du processus mastoïdien se produit. La percée de pus à travers la paroi mastoïdienne détruite entraîne la propagation de l'inflammation purulente aux structures voisines et le développement de complications de la mastoïdite.

Classification de la mastoïdite

Selon la cause d’occurrence en oto-rhino-laryngologie, primaire et secondaire sont distingués; mastoïdite otogénique, hématogène et traumatique. Au stade du processus inflammatoire, la mastoïdite est classée comme exsudative et vraie (proliferative-alterative).

Allouer une forme clinique typique et atypique de la mastoïdite. La mastoïdite atypique (latente) se caractérise par une évolution lente et lente sans symptômes prononcés caractéristiques de la mastoïdite. Séparément, on distingue un groupe de mastoïdite apicale auquel appartiennent la mastoïdite de Bezold, la mastoïdite d'Orléans et la mastoïdite de Moure.

Symptômes de la mastoïdite

La mastoïdite peut apparaître simultanément avec l'apparition d'une otite moyenne purulente. Mais le plus souvent, il se développe au jour 7-14 à partir du début de l'otite. Chez les enfants de la première année de vie, en raison de la structure particulière du processus mastoïdien, la mastoïdite se manifeste sous la forme d'une otoanthrite. Chez l'adulte, la mastoïdite manifeste une détérioration marquée de l'état général avec une élévation de la température jusqu'aux doigts fébriles, une intoxication, des maux de tête et des troubles du sommeil. Les patients atteints de mastoïdite se plaignent de bruit et de douleur à l'oreille, de troubles de l'audition, de douleurs intenses derrière l'oreille et d'une sensation de pulsation dans le processus mastoïdien. La douleur irradie le long des branches du nerf trijumeau vers la région temporale et pariétale, l'orbite et la mâchoire supérieure. Moins fréquemment, lors de la mastoïdite, des douleurs sont observées dans toute la moitié de la tête.

Ces symptômes de la mastoïdite s'accompagnent généralement d'une suppuration abondante du conduit auditif externe. De plus, la quantité de pus est sensiblement plus grande que le volume de la cavité tympanique, ce qui indique l'étendue du processus purulent au-delà de l'oreille moyenne. En revanche, la suppuration accompagnée de mastoïdite peut ne pas être observée ou être insignifiante. Cela se produit tout en préservant l'intégrité du tympan, en fermant le trou perforé et en empêchant la sortie du pus du processus mastoïdien vers l'oreille moyenne.

Objectivement, avec la mastoïdite, il y a une rougeur et un gonflement de la région de l'oreille, la douceur du pli cutané situé derrière l'oreille et un renflement du pavillon de l'oreille. Avec la percée de pus dans le tissu adipeux sous-cutané, un abcès sous-périosté se forme, accompagné d'une douleur aiguë au moment de sonder la région de l'oreille et du symptôme de fluctuation. À partir de la région du processus mastoïdien, le pus peut être disséminé dans les régions occipitale, pariétale et temporale en disséquant les tissus mous de la tête. La thrombose des vaisseaux qui alimentent le cortex du mastoïde en sang, provoquant une inflammation, conduit à une nécrose du périoste avec percée de pus à la surface du cuir chevelu et formation d'une fistule externe.

Complications de la mastoïdite

La propagation de l'inflammation purulente dans le processus mastoïdien lui-même se produit dans les cellules les plus pneumatisées, ce qui entraîne diverses complications de la mastoïdite et leur dépendance à la structure du processus mastoïdien. L'inflammation du groupe de cellules du périsinus entraîne la défaite du sinus sigmoïde avec le développement d'une phlébite et d'une thrombophlébite. La destruction purulente des cellules périphériques est accompagnée d'une névrite du nerf facial et les cellules de type périlabirint sont accompagnées d'une labyrinthite purulente. La mastoïdite apicale est compliquée par l’écoulement de pus dans les espaces interfasciaux du cou, ce qui permet aux micro-organismes pyogènes de pénétrer dans le médiastin et de provoquer l’apparition d’une médiastinite purulente.

La propagation du processus dans la cavité crânienne entraîne l'apparition de complications intracrâniennes de la mastoïdite (méningite, abcès du cerveau, encéphalite). La défaite de la pyramide de l'os temporal provoque le développement de pétrosite. La transition de l’inflammation purulente au processus zygomatique est dangereuse en raison de la poursuite de l’infection dans le globe oculaire avec apparition d’endophtalmie, panophtalmie et phlegmon de l’orbite. Chez les enfants, en particulier les plus jeunes, la mastoïdite peut être compliquée par la formation d'un abcès pharyngé. En outre, la mastoïdite peut entraîner une propagation hématogène de l’infection lors du développement d’une septicémie.

Diagnostic de la mastoïdite

En règle générale, le diagnostic de mastoïdite ne présente aucune difficulté pour l'otolaryngologue. Des difficultés surviennent dans le cas d'une mastoïdite atypique atypique. Le diagnostic de la mastoïdite repose sur les plaintes caractéristiques du patient, des informations anamnestiques sur les traumatismes ou l'inflammation de l'oreille moyenne, des données d'examen et de palpation de la région de l'oreille, les résultats de l'otoscopie, de la microscopie, de l'audiométrie, de l'écoulement de bakposeva de l'oreille, de la tomographie et de la radiographie.

L'otoscopie avec mastoïdite révèle des modifications inflammatoires typiques de l'otite moyenne sur le côté du tympan et, s'il y a des trous, une suppuration abondante est constatée. Le signe otoscopique pathognomonique de la mastoïdite est le surplomb de la paroi supérieure postérieure du canal auditif. L'audiométrie et l'étude de l'audition avec un diapason permettent d'établir le degré de perte auditive chez un patient atteint de mastoïdite.

La radiographie cible du crâne (radiographie de l'os temporal) au stade exsudatif de la mastoïdite révèle des cellules voilées résultant d'une inflammation et de cloisons indistinctement distinctes. L'image aux rayons X du stade de prolifération altérative-proliférative est caractérisée par l'absence de la structure cellulaire du processus mastoïdien, au lieu de quoi une ou plusieurs grandes cavités sont déterminées. La meilleure visualisation est obtenue lors de la tomodensitométrie du crâne dans l'os temporal.

Traitement de la mastoïdite

La tactique thérapeutique de la mastoïdite dépend de son étiologie, du stade du processus inflammatoire et de la présence de complications. Le traitement médicamenteux de la mastoïdite est assuré par des antibiotiques à large spectre (céfaclor, ceftibuten, céfixime, céfuroxime, céfotaxime, ceftriaxone, amoxicilline, ciprofloxacine, etc.). En outre, des médicaments antihistaminiques, anti-inflammatoires, détoxifiants, immunocorrecteurs sont utilisés. Effectuer un traitement des complications.

Dans le cas de la nature otogénique de la mastoïdite, une opération de désinfection de l'oreille moyenne est présentée, selon les indications - une opération de la cavité commune. L'absence dans le tympan pour assurer un drainage adéquat du trou est une indication de la paracentèse. À travers le trou du tympan, produisez des médicaments pour laver l’oreille moyenne. La mastoïdite au stade exsudatif peut être guérie de manière conservatrice. La mastoïdite au stade prolifératif-alternatif nécessite une ouverture chirurgicale du processus mastoïdien (mastoïdotomie) pour éliminer le pus et le drainage postopératoire.

Prévention de la mastoïdite

La prévention de la mastoïdite otogénique est réduite au diagnostic opportun des lésions inflammatoires de l'oreille moyenne, au traitement adéquat de l'otite moyenne, au maintien opportun de la paracentèse du tympan et aux opérations d'assainissement. Le traitement correct des maladies du nasopharynx et l’élimination rapide des foyers infectieux contribuent également à la prévention de la mastoïdite. En outre, il est important d’accroître l’efficacité des mécanismes immunitaires de l’organisme en maintenant un mode de vie sain, une nutrition adéquate et, si nécessaire, un traitement immunocorrecteur.

En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

L'utilisation de solution saline, de spray, de médicaments contre l'inflammation et la douleur pour le traitement de la gorge chez les enfants de 3 ans

Nez qui coule

Les enfants en bas âge sont sujets aux infections virales et bactériennes, attrapent souvent le rhume.

Fluide derrière le tympan: causes et traitement

Pharyngite

La présence de liquide derrière le tympan est un symptôme extrêmement désagréable qui procure de nombreuses sensations désagréables. Il peut indiquer à la fois des maladies graves de l'oreille moyenne et être associé à une variante de la structure anatomique normale.