Principal / Angine de poitrine

Spasmes nerveux dans la gorge

Angine de poitrine

La contraction spasmodique des muscles pharyngés est communément appelée "spasme de la gorge". La compression des muscles de la gorge est soudaine, aiguë, souvent accompagnée de douleurs aiguës. Un spasme de la gorge provoque une gêne, une sensation de présence d'un corps étranger dans le pharynx, appelée «masse», peut apparaître. L'une des causes courantes des spasmes musculaires de la gorge est une forte excitation nerveuse résultant de situations stressantes. La névrose, la neurasthénie, la dépression provoquent l'apparition de spasmes musculaires de la gorge et la sensation de "coma hystérique" apparaît bien avant l'attaque de panique. Diverses phobies, par exemple l'état de peur douloureux, le cancer (carcinophobie), l'asthénie et le syndrome hypocondriaque, sont des maladies accompagnées de crampes de la gorge. Les patients du médecin présentant les symptômes du «coma hystérique» sont plus souvent des femmes, leur émotivité est plus prononcée, les hommes, avec un diagnostic de spasme de la gorge sur les nerfs, vont chez le médecin deux fois moins souvent. La survenue de spasmes musculaires de la gorge est également due à d’autres causes.

Causes des crampes de la gorge autres que les nerfs

Un spasme de la gorge est une maladie grave, une intervention urgente est parfois nécessaire. En plus des nerfs, les spasmes de la gorge peuvent être provoqués par des stimuli externes ou d'autres facteurs nécessitant un diagnostic sérieux et un traitement complexe.

Des rhumes et des maux de gorge récurrents entraînent une gêne dans la gorge, provoquée par le virus du streptocoque. La laryngite et la pharyngite provoquent des phénomènes spasmodiques dans la gorge. Un laryngospasme peut se développer. La glotte est alors rétrécie et un mucus épais obstrue la trachée. Une suffocation survient. La diminution des performances fonctionnelles de la glande thyroïde peut également entraîner le développement de spasmes et une sensation de "coma" dans la cavité de la gorge. Aux stades avancés des maladies auto-immunes, telles que la thyroïdite de Hashimoto et la maladie de Grave, il existe une forte pression sur le tissu de la gorge résultant d'une hypertrophie de la glande thyroïde, qui contribue à l'apparition de phénomènes spasmodiques.

La cause du spasme de la gorge est également une réaction allergique: en pénétrant dans le corps, l’allergène provoque un spasme et un œdème laryngé, entraînant une crise de suffocation, une chute de pression artérielle.

Les spasmes de la gorge ont des causes simples. Par exemple, lubrifier ou irriguer la gorge avec un médicament peut provoquer un spasme musculaire de la gorge. L'inhalation de l'air sale constitué de poussière et de substances nocives peut tousser et provoquer un spasme. Le surmenage normal, les efforts physiques intenses provoquent souvent une sensation de "coma", il existe une contraction spasmodique des muscles du cou et de la gorge. Une personne menant une vie sédentaire, par exemple, travaillant sur un ordinateur, présente un problème de colonne vertébrale, en particulier une ostéochondrose de la région cervicale, un trouble de l'innervation se produit dans les muscles de la gorge, provoquant une sensation de "coma" et un spasme de la gorge.

Symptômes d'un spasme de la gorge sur les nerfs

Les symptômes des spasmes de la gorge sont décrits presque également par les patients. Il y a une sensation de serrement de la gorge, une sensation de "gratter" et de "gratter" dans la gorge, il y a des difficultés à avaler la salive. Alors commencez: difficulté à respirer, désir de faire des mouvements de déglutition constants, incapacité à manger des aliments sous forme solide. Les symptômes d'un spasme de la gorge sur les nerfs sont presque invisibles au début, apparaissent progressivement, forçant le patient à refuser les aliments durs, à boire de l'eau avec de l'eau et à faire tout ce qui est en son pouvoir pour améliorer son état. Peu à peu, il y a un sentiment de peur de manger, évoluant souvent vers un sentiment constant d'anxiété.

Avec une certaine diminution de l'activité d'un trouble mental, les symptômes du spasme de la gorge s'affaiblissent, généralement pendant une courte période. Une rechute se produit et les sensations spasmodiques dans la gorge deviennent permanentes. Une attaque de panique violente soudaine peut déclencher une deuxième version du spasme de la gorge. Une défaillance respiratoire aiguë provoquant une sensation d'étouffement s'accompagne de douleurs au cœur et de battements de coeur fréquents. Le manque d'air crée un sentiment de peur de la mort. Dans cet état, une personne manifeste des symptômes de dépression sous forme d'humeur pessimiste, de désir de prendre sa retraite, de dépression et de larmoiement. Un type particulier de dépression (somatisé) se manifeste par une peur écrasante du processus de déglutition, également caractéristique de l'exacerbation de toute maladie mentale endogène.

Traitement des spasmes dans la gorge sur les nerfs

L'expression "toutes les maladies des nerfs" n'est pas dénuée de sens. Le fonctionnement de notre corps dépend directement de la santé du système nerveux. Il est très difficile de diagnostiquer les spasmes de la gorge sur les nerfs. Le diagnostic différentiel des voies respiratoires, des organes du tube digestif est nécessaire, la glande thyroïde doit être vérifiée. Hors étiologie somatique, le traitement des spasmes de la gorge sur les nerfs du sol est une méthode psychothérapeutique. Le processus de traitement est effectué dans un complexe, le psychothérapeute prescrit des médicaments pharmacologiques et psychothérapeutiques. La tâche du médecin est d'éliminer le conflit interne, l'utilisation de la méthode de traitement médicamenteux normalise les états névrotiques, élimine les symptômes de la dépression somatisée, conduit la sphère psycho-émotionnelle à un état de santé.

Le traitement est effectué avec des anxiolytiques (tranquillisants) et des psychotropes (antidépresseurs). Médicaments à base de plantes, de préférence, car leurs effets secondaires sont minimes. Les herbes médicinales de valériane et d’agripaume ont un bon effet sédatif et antispasmodique; en les utilisant comme base pour la production de médicaments contenant de la vitamine C, Pustard P et Valerian P, vous pouvez utiliser ces herbes sous forme de teintures. La collecte d'herbes ayant un effet sédatif vous permet d'obtenir un effet calmant rapide et durable. Le complexe médicamenteux "Nervo-Vit", basé sur l'herbe de la cyanose est bleu, a un effet sédatif plusieurs fois supérieur aux propriétés de la valériane. Le complexe comprend des herbes médicinales et de la mélisse médicinales, prolongeant les propriétés sédatives et antidépressives. Dans le traitement de tous les types de dépression, appliquez du "millepertuis" à base d'antioxydant naturel.

Spasme de la gorge avec névrose

Tout sur la névrose du pharynx, la classification de la maladie, le tableau clinique et le traitement.

L’apparition d’une sensation aussi inconfortable, telle qu’une boule dans la gorge, qui provoque une difficulté à avaler, une sensation de manque d’air et une autre gêne, apparaît pour diverses raisons et peut indiquer la présence de diverses maladies. Les femmes sont plus susceptibles de se plaindre de ces symptômes. Si nous considérons que la sensation de corps étranger dans la gorge apparaît assez souvent à cause du surmenage nerveux le plus fort, cela n’est pas surprenant, car les femmes ont une nature assez émotionnelle. Quelles sont les causes de ce phénomène et comment pouvez-vous gérer un tel état?

Névrose et ses formes

Très souvent, le sentiment qu'il y a quelque chose d'incompréhensible dans la gorge qui empêche une ingestion normale, rend la respiration difficile et provoque la peur, peut mener à une véritable panique et à des pensées sur une maladie incurable. Cependant, dans la plupart des cas, une nausée dans la gorge est ressentie au cours de la névrose du pharynx, un état pathologique associé à un dysfonctionnement du système nerveux. La névrose de la gorge est de trois types, chacun ayant ses propres caractéristiques. Le traitement peut également varier et dépend du type et des causes de la maladie. Considérez ce qui est la névrose du pharynx, les symptômes, le traitement de chacun des types.

La névrose peut être de trois types:

  1. Anesthésie, dans laquelle il y a des difficultés pour avaler. Les maladies virales ou infectieuses transmises, l'hystérie, la sclérose en plaques, les tumeurs cérébrales, la syphilis peuvent entraîner une anesthésie. Le manque de sensibilité de la muqueuse pharyngée et le réflexe de déglutition constituent un grave danger pour la vie du patient, car celui-ci peut inhaler par inadvertance des aliments et provoquer un étouffement, ce qui peut être fatal. Dans ce cas, vous devez contacter un neurologue pour obtenir de l'aide. Vous pouvez également avoir besoin de l'aide d'un psychothérapeute si la cause de l'anesthésie est l'hystérie.
  2. L'hyperesthésie est également caractérisée par une fonction de déglutition altérée. Cette forme est l’un des composants caractéristiques de nombreuses maladies du système nerveux. En cas d'hyperesthésie, douleur dans le larynx, difficulté à avaler de l'eau ou des aliments, douleur à la conversation, chatouillement intense qui ne disparaît pas lorsque l'on tousse. Avec une augmentation de l'excitation, la sensation de chatouillement ou de manque d'air augmente. Si une personne fume, les symptômes sont aggravés.
  3. La paresthésie se caractérise par des sensations anormales sans lien avec une lésion organique du pharynx. Vous pouvez ressentir un inconfort au cours d'un repas, des démangeaisons, des brûlures, des spasmes de la gorge avec névrose, une sensation de coma dans la gorge et d'autres symptômes désagréables. Ce type de névrose pharyngée est le plus étrange, car les plaintes des patients sont incertaines, ce que les médecins ne peuvent pas trouver de raisons objectives. La paresthésie est le résultat de troubles névrotiques; cette forme est parfois observée pendant la ménopause.

Lorsque des névroses du larynx sont généralement observées et des symptômes associés caractéristiques de tous les types de névrose:

  • le sommeil empire;
  • il y a indifférence aux événements qui se déroulent;
  • l'irritabilité sans cause apparaît;
  • la transpiration augmente;
  • des pleurs, des sautes d'humeur;
  • palpitations cardiaques;
  • la sensibilité à la lumière se développe;
  • parfois confusion et maux de tête;
  • une personne se sent faible, se fatigue rapidement, même lors de travaux légers.

Lors de paresthésies, le patient ressent le plus souvent des démangeaisons et une "chair de poule" dans la gorge, une sensation de picotement ou un engourdissement. En cas d'évolution prolongée de la maladie et en l'absence de traitement, une personne ressent la présence constante d'un corps étranger dans la gorge. Un mal de gorge peut également être donné à la langue ou à l'oreille. Les symptômes concomitants permettent de déterminer la nature de la névrose.

Raisons

Les causes les plus courantes de névrose sont les stress transférés, les désordres neurologiques, les effets du TRI, à la suite desquels le système nerveux humain s'épuise. Les maladies virales ou infectieuses peuvent également entraîner une névrose du larynx, ainsi que:

  • la présence de mauvaises habitudes;
  • attaques de panique, hystérie;
  • pathologie neuropsychiatrique;
  • Infections ORL;
  • tumeurs cérébrales.

Il convient de souligner que, quelle que soit la forme de la maladie, les symptômes sont beaucoup plus prononcés en cas de tension émotionnelle ou nerveuse.

Traitement

Pourquoi les spasmes surviennent-ils pendant la névrose du pharynx?

Si nous discutons plus avant de ce qui constitue la névrose de la gorge, les symptômes, le traitement, il convient de mentionner que le traitement de la maladie dépendra largement de la cause de celle-ci.

S'il s'agit d'infections d'organes ORL, de maladies infectieuses du système nerveux central, d'oncologie ou d'un état post-AVC, un traitement approprié est attribué pour éliminer ces maladies. Par exemple, il est nécessaire de traiter correctement la laryngite ou la pharyngite, l'ostéochondrose, la syphilis, le traitement chirurgical complet ou chimiothérapeutique d'une tumeur et de suivre un programme de rééducation après un accident vasculaire cérébral.

Afin de remédier aux troubles de la sensibilité du larynx, le médecin vous prescrira un traitement complexe associant un traitement médicamenteux à des méthodes psychothérapeutiques.

L'objectif principal de la psychothérapie dans ce cas sera l'élimination des situations stressantes et la restauration du système nerveux, tandis que le traitement médicamenteux vise à éliminer les troubles de la composante psycho-émotionnelle et la dépression somatisée.

Si l'enquête confirme qu'il n'y a pas de maladie grave et que la cause de la névrose du pharynx est l'impact de facteurs psychogènes, le patient devra alors repenser son mode de vie et prêter attention à son état de santé. Pour ce faire, il est nécessaire d’abandonner les mauvaises habitudes, d’éviter les situations stressantes, de modifier les habitudes alimentaires, de privilégier une alimentation saine et équilibrée, de faire ses adieux au travail dans des industries dangereuses.

(Visité 379 fois, 1 visites aujourd'hui)

La névrose est un groupe de maladies de nature psychosomatique. Cela signifie que certains troubles psycho-émotionnels (stress, dépression, traumatismes psychologiques, insatisfaction, hystérie) se manifestent par des troubles somatiques, c'est-à-dire par une altération du fonctionnement de certains organes. La pharyngonévrose est l'une de ces maladies. Cette condition résulte d'une violation de la conduction des fibres nerveuses qui innervent le larynx. Les raisons en sont peut-être d'ordre psychologique, mais des troubles organiques du tissu nerveux et des lésions cérébrales peuvent également entraîner une névrose. Symptômes de pathologie: violation du réflexe de déglutition, hypersensibilité du pharynx, spasme, gêne dans la gorge, non associée à une lésion organique du tissu laryngé.

Névrose laryngée - qu'est-ce que c'est? Causes de la névrose pharyngée Symptômes de la maladie Diagnostic Traitement de la pathologie

Le traitement dépend des causes de la maladie. Si les causes sont psychologiques, il est nécessaire de changer le mode de vie, d’éliminer les effets du facteur irritant. Il existe des recettes populaires qui sont utilisées pour la névrose. Ils ont un effet calmant, normalisent le sommeil.

Névrose laryngée - qu'est-ce que c'est?

Cette maladie survient lorsque l'innervation du larynx est perturbée. Cela peut être dû à des lésions des fibres nerveuses ou à des maladies du système nerveux central.
Il existe trois formes de la maladie:

  1. Hypo ou anesthésie. Réduction significative ou absence de réflexe de déglutition.
  2. Hypersthésie. Sensibilité du larynx sous l'influence de divers facteurs. Cela se produit souvent dans le cas de diverses maladies neurologiques, en particulier la neurasthénie et l'hystérie.
  3. Parasthésie. Sensibilité altérée au larynx, présence de sensations étrangères non associées à une lésion organique du tissu pharyngé: démangeaisons, sensation de brûlure, bosse dans la gorge, spasme.

Causes de la névrose pharyngée

Le plus souvent, une telle névrose se produit sur le fond de l'hystérie. Lorsque cela se produit, le fonctionnement normal du système nerveux central est perturbé et les fonctions sensorielles et motrices des neurones sont perturbées. D'autres troubles psycho-émotionnels peuvent également entraîner une névrose du larynx.

Cependant, une violation de la sensibilité du pharynx peut survenir en raison de diverses pathologies organiques du tissu nerveux:

  • une tumeur cérébrale bénigne ou maligne;
  • la syphilis au stade des lésions du tissu nerveux;
  • accident vasculaire cérébral hémorragique ou ischémique suivi d'une paralysie;
  • sclérose en plaques;
  • certaines maladies infectieuses;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale et violation de la circulation cérébrale.

La sensibilité de la gorge peut être causée par:

  • processus infectieux aigus et chroniques dans le larynx;
  • tabagisme prolongé et abus d'alcool;
  • conditions de travail néfastes.

Les névroses causées par des causes psycho-émotionnelles se développent plus souvent chez les femmes que chez les personnes sujettes aux troubles nerveux, au stress et à la dépression. Il y a souvent une aggravation de la névrose en raison d'un ajustement hormonal du corps, de la ménopause. Un traumatisme psychologique peut provoquer une crise de névrose: mort d'un être cher, divorce, perte de travail, etc. Des expériences émotionnelles fortes (dans la plupart des cas négatives) provoquent le développement de diverses névroses.

Les symptômes de la névrose sont différents chez différentes personnes. Une diminution de la sensibilité du pharynx entraîne souvent une diminution ou une disparition du réflexe de déglutition. Autres symptômes de sensibilité réduite:

  • sensation d'engourdissement, de picotement;
  • des démangeaisons;
  • ramper dans la gorge.

Si une personne a une sensibilité accrue au pharynx, les symptômes suivants se manifestent:

  • "Bosse" dans la gorge;
  • sentiment de film;
  • démangeaisons ou égratignures;
  • spasme;
  • désir de tousser, la toux peut provoquer des nausées et même des vomissements.

Les symptômes peuvent être exprimés avec différentes forces, même pour une journée. Le renforcement des symptômes se produit sur le fond de la fatigue, du stress.

Si la névrose est présente pendant une longue période, une personne peut avoir mal à la gorge, ce qui donne à l'oreille ou à la langue. En même temps, il y a toujours une sensation d'objet étranger dans la gorge.

Les symptômes de névrose courants se développent également:

  • transpiration excessive;
  • tachycardie (palpitations cardiaques);
  • irritabilité, larmoiement;
  • troubles du sommeil;
  • perturbation de l'appétit;
  • maux de tête fréquents, migraine;
  • hypersensibilité aux stimuli sonores ou lumineux;
  • diminution des capacités mentales, de la mémoire.

Il est important d'établir avec précision les causes de névrose du larynx, car des troubles psychologiques et des troubles organiques du tissu nerveux peuvent être à l'origine de cette affection.

Pour le diagnostic effectué:

  • examen radiographique ou tomographie par ordinateur. la colonne cervicale;
  • imagerie par résonance magnétique du cerveau;
  • examen du pharynx;
  • examen de l'œsophage et de l'estomac;
  • examen radiographique des poumons.

Sur la base des résultats du diagnostic, un traitement est développé pour la maladie.

Le traitement de la maladie dépend de sa cause. S'il existe un trouble organique du tissu nerveux provoqué par une maladie oncologique ou infectieuse, un accident vasculaire cérébral, ce trouble est traité.

Il existe également des méthodes populaires qui aideront à faire face à la névrose. Ces recettes ont un effet calmant, améliorent le sommeil, améliorent l'humeur.

  1. Willow. La thérapie utilise de l'écorce de saule. Dans 300 ml d'eau bouillante, on verse 10 g d'écorce broyée, fait bouillir pendant 3 minutes puis infuse pendant une demi-heure et filtre. Prendre 1 cuillère à soupe. l quatre fois par jour.
  2. Menthe Dans 200 ml d'eau bouillante cuite à la vapeur, 1 c. l feuilles de menthe fraîches ou séchées, insistez 15 minutes, puis filtrez et buvez. Pour goûter, vous pouvez ajouter du miel au thé. Prenez la perfusion 2-3 fois par jour, une fois au coucher. La menthe poivrée apaise et améliore le sommeil.
  3. Thym On verse 50 g de l'herbe de cette plante avec un demi-litre de vodka, dans un endroit sombre à la température ambiante pendant deux semaines, puis on filtre. Prenez 10 gouttes de teinture trois fois par jour.

Important en thérapie et en nutrition. Le corps devrait recevoir une quantité adéquate de vitamines et de minéraux. Pour cela, il est utile d'augmenter la quantité de fruits et légumes frais dans votre alimentation.

Le traitement de la névrose implique des changements de mode de vie. Très utile dans cet état sera le sport. L'exercice modéré améliore la circulation sanguine, accélère le métabolisme. Dans le même temps, la production de sérotonine («l’hormone du bonheur») se produit également, ce qui entraîne une augmentation de l’humeur et une normalisation de l’état psychologique d’une personne.

Ne sous-estimez pas l'influence de la psyché sur le corps humain. Beaucoup de maladies associées à la santé psychologique de l'homme. Si une maladie telle que la névrose survient, cela signifie qu'il y a quelque chose qui ne va pas chez la personne et que le cerveau le signale à l'aide de la maladie.

Si les causes de la maladie sont psychologiques, il est nécessaire de remédier à cette situation. Pour cela, il est bon de se comprendre et de résoudre des problèmes psychologiques. Il existe de nombreux livres et formations consacrés à la résolution des problèmes psychologiques d'un individu.

Vous ne pouvez faire face à la maladie que si vous éliminez la cause du malaise psychologique. Si le facteur qui a provoqué la névrose est une blessure, vous devez travailler sur vous-même et être en mesure de faire face à la perte ou de récupérer d'une telle blessure.

Certaines personnes pensent que ces problèmes sont insignifiants et qu’elles n’ont pas besoin de faire attention. D'autres tentent de résoudre leurs problèmes avec l'aide de l'alcool et de la drogue. Dans tous les cas, ces stratégies sont erronées, car ignorer le problème n'est pas une solution. Il est important de vous comprendre et de changer votre mode de vie. Seulement dans ce cas, le traitement de la névrose sera efficace.

Écrivez dans les commentaires sur votre expérience dans le traitement des maladies, aidez les autres lecteurs du site!
Partagez des contenus sur les réseaux sociaux et aidez vos amis et votre famille!

L’apparition d’un spasme dans la gorge est l’un des phénomènes les plus courants qui suscitent beaucoup d’anxiété et de malaise. Un tel état pathologique du corps humain s'accompagne d'un développement aigu de la contraction des muscles du larynx ou du pharynx, ce qui entraîne un rétrécissement important, voire un chevauchement complet de leur lumière. Si des spasmes dans la gorge provoquent une dyspnée inspiratoire, cela peut entraîner la fermeture complète de la glotte et même la mort.

Causes de spasmes et d'étouffement dans la gorge

Spasmes dans la gorge et étouffement

Les spasmes dans la gorge sont souvent de nature situationnelle, c'est-à-dire que leur apparition est déclenchée par l'exposition de certains facteurs externes au corps humain. Dans certains cas, les spasmes dans la gorge sont la réponse du corps à toute irritation ou blessure de nature différente. Un phénomène courant est l'apparition de contractions convulsives des muscles du pharynx ou du larynx, associées à la progression du corps humain ou à sa pathologie.

Certains facteurs peuvent être distingués, dont l’effet sur une personne peut entraîner une réaction sous la forme d’un spasme de la gorge:

  1. Un phénomène assez courant est le développement d'un spasme de la gorge après avoir touché de trop gros morceaux de nourriture ou des os de poisson.
  2. L'utilisation de certains médicaments utilisés pour la lubrification ou l'irrigation du pharynx.
  3. Inhalation d'air pollué, qui contient de grandes quantités de divers irritants.
  4. Effets permanents sur le corps humain de divers allergènes.
  5. Fort stress émotionnel ou stress nerveux.
  6. Grande fatigue, ce qui a entraîné une augmentation du stress physique.

Les spasmes de la gorge sont accompagnés de difficultés à respirer et à avaler, mais dans certains cas, ils peuvent être neurogènes.

L'état spasmodique des muscles du larynx résulte de l'irritation intense de certains groupes de nerfs localisés dans la région du larynx.

Il est nécessaire de traiter soigneusement les patients qui se plaignent de la survenue périodique d'attaques de spasmes de la gorge, car cela pourrait indiquer le développement d'un infarctus aigu du myocarde dans le corps.

Symptômes de la maladie

Les crampes de la gorge sont accompagnées des symptômes suivants:

  • L'apparence de difficulté à respirer, ce qui provoque un léger bruit.
  • Les muscles du cou deviennent tendus, ce qui provoque des douleurs.
  • Le patient a des problèmes avec le processus d'ingestion de nourriture.
  • Il y a un sentiment de coma dans la gorge.
  • La peau devient pâle et, dans le cas d'une longue maladie spasmodique, devient bleue.
  • Le patient a des sueurs froides.

Au cas où un léger spasme se produirait, il disparaîtra en quelques minutes, tandis que la fonction de respiration et de déglutition est rétablie.

Dans les états spasmodiques graves du larynx, si aucune assistance médicale n'est fournie en temps utile, des symptômes supplémentaires peuvent apparaître:

  • Convulsions générales
  • Mousse de la bouche
  • Perte de conscience aiguë

Tout cela conduit au fait que le travail du système cardiovasculaire est perturbé et que même une issue fatale peut résulter d'un tel état pathologique de la gorge.

Bien sûr, il est plus facile d'identifier le spasme pharyngé qui se développe suite à la pénétration de stimuli externes dans le corps sous forme d'aliments, de liquides, d'air ou de médicaments.

Toutefois, si les spasmes à la gorge résultent de la progression d’une pathologie quelconque dans le corps humain, une analyse des symptômes émergents aidera à identifier la cause spécifique de cette affection:

  1. Les maux de gorge, la laryngite et la pharyngite s'accompagnent de sensations douloureuses lors de la déglutition d'aliments et d'une voix enrouée, mais le symptôme le plus prononcé est l'apparition de douleurs et de maux de gorge.
  2. Dans le cas où un spasme de la gorge est une réponse aux effets d'un allergène, les signes pathologiques suivants peuvent être observés: chatouillement dans la gorge, toux sévère et prolongée, nez qui coule (accompagné de l'apparition de mucus clair du nez), éternuement prolongé, douleur intense dans les yeux et les larmes.
  3. Pour les maladies qui provoquent une violation du tractus gastro-intestinal, il existe des symptômes supplémentaires tels que des brûlures d'estomac et une sensation de coma dans la gorge.
  4. Des spasmes dans la gorge peuvent survenir avec un grossissement de la glande thyroïde, le plus souvent observé avec une pathologie modérée à grave.
  5. L'apparition de spasmes fréquents à la gorge, associés à des difficultés pour avaler des aliments et ne causant pas une perte de poids rapide, peut signaler une maladie aussi dangereuse qu'un gonflement de l'œsophage.

Laryngospasme chez les enfants

Spasmes dans la gorge d'un enfant

Le laryngospasme est la forme la plus courante de spasme, c'est-à-dire une contraction des muscles du larynx de nature involontaire qui peut survenir soudainement et s'accompagner d'une dyspnée inspiratoire.

Le laryngospasme dans le corps humain peut être à des degrés divers, mais dans une forme grave de son évolution, une suffocation se développe à la suite de la fermeture complète de la glotte, ce qui peut être fatal.

Le laryngospasme est souvent diagnostiqué chez les enfants et les causes de cet état pathologique peuvent être:

  • Progression dans le corps de l'enfant des maladies de nature infectieuse.
  • Effets sur le corps de divers allergènes ou irritants dans l'air.
  • Acceptation pendant longtemps médicaments de certains groupes.
  • Teneur insuffisante en calcium et en vitamine D dans le corps de l'enfant

Contrairement aux adultes, chez les enfants, le laryngospasme est accompagné de symptômes vifs, et l'attaque elle-même peut se développer pendant

  • Pleure fort
  • Frayeur
  • Rire
  • Forte toux

Les signes suivants peuvent être identifiés: spasme de la gorge chez les enfants

  • Souffle bruyant et sifflant
  • Toux sonore et aboyante
  • Peau pâle
  • Enfant effrayé et pleurant

Dans le cas d’un pharynx léger et spasmodique, cette attaque disparaît d'elle-même en quelques minutes. Cependant, de graves spasmes surviennent souvent qui peuvent menacer la vie du bébé. C’est pour cette raison que l’apparition soudaine et inattendue de spasmes du pharynx chez le bébé devrait être la raison d’un appel urgent à une aide médicale.

Crampes de gorge dans les troubles psychogènes

L'une des causes d'un spasme dans la gorge est la névrose, qui doit nous permettre de comprendre l'ensemble du système de troubles nerveux ayant un caractère réversible. Les symptômes de la pathologie dans la névrose commencent à se manifester sous l'influence de situations de conflit, de tensions émotionnelles à long terme et de circonstances pouvant causer un traumatisme mental.

Il n’est pas tout à fait clair que certaines personnes commencent à développer une névrose sous l’influence de facteurs négatifs et qu’elle contourne d’autres patients. Il a été prouvé que les spasmes dans la gorge surviennent sous l'influence de facteurs psychologiques et biologiques. Cela signifie qu'une telle condition pathologique peut se développer à la fois dans le processus de relations difficiles entre le patient dans la société et en raison des caractéristiques individuelles de l'organisme et de la prédisposition génétique.

Les crampes de la gorge, l'asphyxie et les problèmes respiratoires sont des manifestations physiques de la névrose qui se développe sous l'influence de troubles mentaux.

Une anxiété et une anxiété graves conduisent à une attaque de peur, appelée attaque de panique. Une crise d'angoisse peut avoir les signes de manifestation suivants:

  • L’apparition de douleurs dans la gorge et la formation d’un coma nerveux.
  • Une sensation de manque de souffle et de lourdeur.
  • L'attaque peut reprendre votre souffle et le résultat est un développement de suffocation.
  • Le cœur commence à travailler avec une force accrue, ce qui conduit au diagnostic de pouls rapide.
  • L'apparition de douleurs dans le coeur ou l'abdomen.
  • Grand tremblement des membres et de l'intérieur du corps.

Les spasmes pharyngés, qui résultent d'une névrose, nécessitent un traitement spécifique. Pour les éliminer, il faudra une approche intégrée associée à des travaux sur la maladie sous-jacente.

Diagnostic de pathologie

Le moyen de détecter la maladie

Si des spasmes du pharynx ou du larynx se produisent assez souvent et que les raisons de leur apparition n’ont rien à voir avec les effets d’irritants mécaniques et chimiques, consultez un spécialiste. Le médecin a procédé à l'examen de diagnostic nécessaire pour identifier les causes d'un tel état pathologique du corps du patient et donner des recommandations sur la manière de traiter cette pathologie.

L'état convulsif de la gorge est un symptôme qui peut accompagner le développement de diverses maladies dans le corps humain et c'est ce facteur qui ne permet pas d'établir indépendamment le bon diagnostic.

Parmi ces maladies, il y a celles qui sont particulièrement dangereuses pour la santé humaine et qui nécessitent un traitement immédiat.

Tout d'abord, le patient doit solliciter l'aide d'un thérapeute ou d'un oto-rhino-laryngologiste qui, après une inspection visuelle et plusieurs études, si nécessaire, dirigera le patient vers d'autres spécialistes.

Les principales méthodes de diagnostic des pathologies, accompagnées par le développement d'un spasme de la gorge, sont:

  1. La pharyngoscopie est une méthode de recherche qui consiste à inspecter visuellement la gorge d’un patient à l’aide d’une spatule.
  2. Prendre un écouvillon dans la gorge.
  3. Effectuer des tests sanguins généraux et biochimiques.
  4. Endoscopie.
  5. Fibroesophagogastroduodenoscopy.
  6. Échographie.
  7. Analyses pour la détermination des niveaux hormonaux.

Telle ou telle méthode de recherche est choisie en fonction de la pathologie qui évolue dans le corps humain et a conduit au développement de l'état spasmodique du larynx ou du pharynx.

Traitement de pathologie

Façons de traiter les spasmes dans la gorge

Si vous ressentez une sensation désagréable de spasme dans la gorge, vous pouvez appliquer des conseils vous permettant de vous débarrasser rapidement et efficacement de cet état pathologique.

Débarrassez-vous de l'état spasmodique de l'aide de la gorge:

  • Assurer au patient un repos complet et un apport suffisant d'air frais dans la pièce.
  • L'utilisation d'ammoniac.
  • Offre de boire un verre d'eau.

Dans ce cas, si ces méthodes n'aboutissent pas au résultat souhaité, vous devez retenir légèrement votre souffle ou demander à quelqu'un de faire des applaudissements lâches sur le dos. Une autre méthode pour éliminer les spasmes dans la gorge consiste à provoquer artificiellement une attaque de vomissements et à prendre un bain chaud avec une attaque prolongée.

Dans le cas où la cause du développement d'une affection spasmodique de la gorge est un os coincé, une intervention chirurgicale sera probablement nécessaire dans ce cas.

En raison de la fréquence des crises convulsives dans le pharynx et le larynx, vous devriez faire appel à un spécialiste, car cette affection peut souvent être provoquée par une maladie dangereuse.

Dans le cas où le développement d'un spasme de gorge se produit en raison d'une névrose, les principales méthodes de traitement dans ce cas sont les suivantes:

  1. Psychothérapie.
  2. Traitement médicamenteux avec l'utilisation de: antidépresseurs et tranquillisants.

Vous trouverez plus d'informations sur les crampes respiratoires dans la vidéo.

Dans le cas où un spasme de la gorge et une crise d'asphyxie se développent à la suite d'un œdème allergique, le plus souvent, les médecins prescrivent un traitement avec l'utilisation de médicaments tels que:

La condition spasmodique de la gorge, qui s'accompagne d'une crise d'asphyxie, peut être un signe d'asthme. Dans ce cas, le traitement consiste à prendre des médicaments pour normaliser les bronches.

Le plus souvent utilisé à ces fins:

Prévention de la pathologie

Afin de prévenir le développement de spasmodiques graves de la gorge, il est recommandé de prendre certaines mesures préventives:

  • En mode jour, il est nécessaire d'allouer de l'espace pour les procédures de relaxation.
  • Devrait être correctement organisé alternance de travail et de loisirs.
  • Il est nécessaire de dormir au moins 8 heures par jour.
  • La principale garantie de santé est une nutrition adéquate et complète.
  • Ne pas oublier un mode de vie sain et se promener au grand air.

Les spasmes de la gorge et du larynx constituent un état pathologique désagréable et dangereux du corps humain, pouvant dans certains cas entraîner la mort du patient. C’est pour cette raison qu’il est important, lorsque vous observez les premiers signes de pathologie, de faire appel à des spécialistes pour éviter le développement de complications graves.

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

Partagez avec vos amis! Vous bénisse!

Si cela se produit pendant une névrose dans la gorge, cela signifie que le problème à l'origine de cette affection n'est pas résolu pendant longtemps et que le corps en informe la personne. Une douleur régulière est un signe qu'il est nécessaire d'agir, et la névrose pharyngée indique que continuer à ignorer le problème peut avoir des conséquences graves. En d'autres termes, la névrose du pharynx est dans la plupart des cas un phénomène psychosomatique sans rapport avec l'état physique du corps, et elle peut être guérie sans médicament. Dans la névrose du pharynx, les symptômes et le traitement sont interdépendants, c'est-à-dire que la méthode de traitement choisie dépend de l'intensité et des causes de la première apparition.

Manifestations symptomatiques

La névrose du larynx peut être causée par des raisons psychosomatiques et des anomalies physiologiques. Pour les comprendre, vous devez savoir que la névrose de la gorge est divisée de manière conditionnelle en 3 types - anesthésie, hyperesthésie et paresthésie:

  1. L'anesthésie est le phénomène lorsque le pharynx perd de la sensibilité. Une personne a la gorge, le cou et même les épaules engourdies. Il y a de telles sensations sur le fond d'une tumeur au cerveau, avec la syphilis ou la grippe. En outre, un engourdissement dans la gorge survient à la suite d'une hystérie.
  2. L'hyperesthésie est ressentie comme un fort spasme du but, provoquant la suffocation. En règle générale, ce phénomène se produit dans les maladies infectieuses. De même, la névrose se manifeste dans le contexte d'un choc nerveux intense.
  3. Paresthésie - un spasme de la gorge avec névrose. Ce symptôme est généralement décrit par les personnes à la mentalité instable. Ils le caractérisent comme une "boule dans la gorge". La paresthésie survient principalement chez les personnes atteintes de troubles mentaux.

Mesures de diagnostic

Dans tous les cas, le patient atteint de spasme laryngé subit un examen standard pour détecter la présence de maladies infectieuses et autres de la gorge. Pour ce faire, on lui prélève un échantillon de sang: le médecin détermine selon lui la présence d'agents infectieux dans le corps. Assurez-vous de tester la syphilis. Afin d'exclure ou de confirmer la présence d'une tumeur dans le cerveau ou dans le cou, une radiographie de la tête est faite au patient. Pour déterminer la sclérose en plaques, le patient subit une étude sur un appareil d'imagerie par résonance magnétique.

En outre, une analyse biochimique du frottis et un examen externe du pharynx chez l'otolaryngologue sont effectués. Et seulement après l'exclusion de toute probabilité de maladies de la gorge, le patient est envoyé pour examen chez un psychiatre. Il détermine quelle est la cause motrice du spasme et, sur la base de ces connaissances, choisit une thérapie conçue pour enlever la boule dans la gorge.

Traitement de la névrose pharyngée par le psychothérapeute

Si la névrose du pharynx est apparue comme une manifestation de la neurasthénie ou de toute autre maladie mentale, il est impossible de se passer de l'aide d'un psychothérapeute. Des phénomènes tels que l'hystérie, un état de déséquilibre et une irritabilité constante - c'est exactement ce qui ne doit être traité que par un spécialiste.

Tout d’abord, le psychothérapeute détermine la cause du conflit émotionnel. Ensuite, le patient est formé pour ignorer ces causes ou les remplacer par des agents pathogènes positifs. Dans chaque cas, une méthode individuelle de relaxation du psychisme dans une situation stressante est sélectionnée.

Dans la plupart des cas, la névrose du pharynx disparaît rapidement si le patient commence à mener une vie correcte, c’est-à-dire qu’il observe le régime du sommeil et de la veille, mange à temps, refuse de fumer et prend de l’alcool. En d'autres termes, le traitement de la névrose du pharynx consiste à revenir à un mode de vie normal.

Traitement rapide des attaques de spasmes laryngés

Malheureusement, le rythme de la vie moderne ne permet souvent pas à une personne de suivre un traitement complet contre la neurasthénie avec un spécialiste. Et la question se pose, que faire si une névrose de la gorge a attrapé une personne dans une situation où une aide rapide d'un médecin est impossible.

Il existe plusieurs façons d’éliminer indépendamment la manifestation de la névrose de la gorge:

1) Vous devez d’abord supprimer un signe de panique. Cette condition, dans les temps anciens, a sauvé la vie d’une personne, car elle provoque une activité musculaire qui peut vous aider à grimper rapidement sur un grand arbre, un rocher ou tout simplement à vous échapper. Comme dans le monde moderne, il est impossible de soulager les tensions musculaires causées par la panique, vous devez apprendre à les ignorer en principe, afin que les muscles ne se contractent pas.

2) Vous devez vous détendre, il y a plusieurs façons de le faire. Par exemple, exercices de respiration: une forte inspiration se fait au détriment de «un» et l’expiration doit être longue, au détriment de «un, deux, trois». Si l'état de panique entraînait une hyperventilation en raison d'une respiration fréquente, la personne pourrait perdre connaissance. Pour éviter cela, certains médecins recommandent de respirer dans un sac en papier, en le pressant fermement contre la peau autour des lèvres, afin de le gonfler lorsque vous expirez et d'en extraire de l'air tout en inspirant.

3) Vous pouvez détendre les muscles pas à pas, c’est-à-dire d’abord les jambes, puis les muscles de l’abdomen, du dos, de la poitrine, des épaules, des bras, puis du cou.

4) Une autre méthode de relaxation s'appelle la méthode de la distraction. Il est nécessaire de se détourner de leur état intérieur pour contempler le monde environnant: vol d'oiseaux ou de nuages, bruissement du vent dans le feuillage des arbres, murmure d'eau dans un ruisseau, etc. L'essentiel est de ne pas penser à la cause de l'état de stress.

5) Les signes de stress et les spasmes du larynx peuvent être soulagés par un léger effort physique, par exemple un jogging léger ou une marche à pied.

Il faut comprendre que la peur est la cause de l’apparition d’une atteinte neuropathique. Et, en conséquence, une victoire sur la peur de l'apparition d'une attaque sauvera finalement une personne de lui. Par exemple, si une personne est sûre de disposer toujours d'une préparation spéciale lui permettant de soulager instantanément les symptômes d'une attaque, elle ne la ressentira jamais. Mais si une personne, ayant quitté son domicile, découvre qu'elle a oublié de prendre le médicament, une attaque de panique provoquera rapidement un spasme de la gorge. C'est-à-dire que le médicament est toujours dans la tête d'une personne, il peut toujours se calmer lui-même, et inversement - pour faire basculer le psychisme jusqu'à la saisie. Tout cela suggère encore une fois qu'un psychiatre devrait traiter la névrose pharyngée.

Traitement de la toxicomanie

Dans les cas graves, on prescrit un traitement médicamenteux au patient. Cela comprend la prise de tranquillisants et d’antidépresseurs.

Puisqu'il est nécessaire de traiter la névrose uniquement sous la supervision d'un médecin, c'est le psychothérapeute qui prescrit un médicament spécifique, son dosage et son schéma thérapeutique. De plus, les tranquillisants et les antidépresseurs ne sont pas disponibles dans les pharmacies sans ordonnance médicale.

Mais il existe de tels médicaments, dont l'acquisition est possible sans ordonnance. Ils ont un effet thérapeutique contre le stress chronique et la neuropathie. Ils doivent également être pris uniquement sur recommandation d'un médecin:

  1. Un spasme dans la gorge avec névrose est bien éliminé par la teinture de valériane ou d’agripaume. Les médicaments sont vendus librement dans les pharmacies et sont utilisés, entre autres, pour stabiliser le fonctionnement du cœur et des poumons.
  2. Le médicament Nervo-Wit a un effet sédatif. Très bien adapté aux personnes souffrant de troubles du sommeil. Ce médicament aide à se débarrasser de l’anxiété et de la peur chronique. En outre, il contient de la vitamine C, qui a un effet bénéfique sur le système immunitaire humain.
  3. Lorsque la dépression réactive ou clinique aide le médicament contenant le millepertuis, le millepertuis, un antioxydant de qualité.
  4. Pour augmenter l'humeur et revenir aux muscles de tonus élevé, vous pouvez prendre un complexe de vitamines Apitonus P. Cette préparation contient plus de 20 acides aminés différents nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme.

Le traitement avec ce médicament augmente l'activité du cerveau.

Conclusion et conclusions

Comment se débarrasser d'un spasme dans la gorge à la névrose, le médecin comprendra le mieux. Mais toute personne pourra s’aider elle-même, l’essentiel est d’avoir un objectif ferme à guérir et la confiance que tout se passera bien. Après tout, comme l'ont dit les médecins orientaux, si vous connaissez la cause de votre maladie, vous êtes déjà à moitié en bonne santé.

Il s'avère que les nerfs peuvent blesser n'importe quoi, y compris la gorge. La névrose de la gorge est un état pathologique associé à une violation de son innervation ou à des troubles du système nerveux central d'une personne. Il existe plusieurs formes de cette maladie (anesthésie, hyperesthésie et paresthésie), chacune ayant ses propres symptômes. Le traitement du diagnostic de "névrose du pharynx" peut également être différent et dépend de la forme de la maladie ainsi que des causes de sa survenue.

Anesthésie

Anesthésie de la muqueuse pharyngée - le manque de sensibilité, ainsi que l'absence du réflexe pharyngé. Les raisons peuvent être:

  • l'hystérie (de tels symptômes dans l'hystérie ne sont pas rares);
  • la syphilis et les tumeurs cérébrales;
  • boulevard paralysie;
  • sclérose en plaques;
  • grippe ou diphtérie différée.

L'anesthésie du pharynx se développant davantage, dans la région du larynx, il existe un risque sérieux d'aspiration de nourriture (une personne peut inhaler par inadvertance de la nourriture).

Pour commencer, il est nécessaire de consulter les spécialistes suivants: un neurologue et un oto-rhino-laryngologiste, afin de s’assurer que la maladie est de nature neurogène et d’exclure d’autres maladies (maladies de la gorge et troubles organiques du système nerveux).

Si les spécialistes ont exclu d'autres troubles, un neurologue vous prescrira le traitement. Cela peut également nécessiter l'aide d'un psychothérapeute - il aidera à faire face à l'hystérie.

Hyperesthésie

L'hyperesthésie est une hypersensibilité du pharynx. Peut être causé par les raisons suivantes:

  • se manifeste comme une conséquence de maladies chroniques de la gorge et du larynx (pharyngite, amygdalite), encore provoquées par le tabagisme, la consommation d'alcool;
  • il se manifeste par des effets secondaires dans l'hystérie et la neurasthénie, et même des changements locaux mineurs entraînent des douleurs, des spasmes, des démangeaisons, des égratignures au niveau de la gorge.

Dans un premier temps, il est également nécessaire de procéder à une enquête par un oto-rhino-laryngologiste et un neurologue. Si l'oto-rhino-laryngologiste exclut la présence de maladies dans son profil, le traitement sera alors prescrit par un neurologue. Sur la recommandation d'un neurologue, vous pouvez également recevoir un traitement pour une neurasthénie ou une hystérie d'un psychothérapeute.

Paresthésie

Le type de névrose pharyngée le plus étrange, dans lequel les patients se plaignent de toute une gamme de sensations désagréables, alors que les médecins ne trouvent pas de raisons objectives pour justifier de tels symptômes. Les plaintes sont incertaines - les patients ressentent la "présence d'un corps étranger dans la gorge", des spasmes laryngés, des picotements, des spasmes de la tête, des douleurs et des brûlures qui se propagent sous la gorge dans la région du larynx.

Cette forme de névrose de la gorge est caractéristique des troubles névrotiques, tels que l'hystérie et la neurasthénie. Parfois, ce type de névrose accompagne la ménopause.

En tout état de cause, l'examen initial est réalisé par tous les mêmes spécialistes - l'oto-rhino-laryngologiste et le neuropathologiste (neurologue). Si vous êtes vraiment confronté à une paresthésie, l'oto-rhino-laryngologiste ne trouvera aucune violation, bien que le patient lui-même, concentrant toute son attention sur sa maladie, commence très souvent à examiner sa gorge, remarque des symptômes imaginaires et «trouve» de nombreux problèmes inexistants (carcinophobie, phthisiophobie).

Recommandations générales

Si vous ressentez un inconfort dans la gorge, des spasmes du larynx, une sensibilité douloureuse ou une sensibilité diminuée, une "gorge nouée", des spasmes de la gorge et d'autres inconforts dans la gorge et le pharynx, n'essayez pas de vous diagnostiquer. La maladie peut être causée par de graves troubles organiques. Un examen médical est nécessaire pour mener.

Si, néanmoins, les médecins ont déterminé le caractère névrotique de la maladie et ont prescrit un traitement, essayez d'aider les spécialistes en observant des règles générales simples pour la névrose: régime journalier stable, nombre de jours de sommeil suffisant, réduction de l'activité émotionnelle et physique, refus des mauvaises habitudes, etc. Plus d'informations à ce sujet dans la section «Psychoprophylaxie».

Pourquoi y a-t-il un spasme dans la gorge et à quel point cette condition est-elle dangereuse?

Symptômes majeurs et concomitants

Les spasmes dans la gorge peuvent se manifester sous la forme des principaux symptômes suivants:

  1. Respiration altérée Le degré peut aller d'une légère difficulté à respirer (essoufflement inspiratoire) à une sensation d'étouffement. L'inhalation d'air est accompagnée de bruits, parfois d'un léger sifflement et d'une toux aboyante (chez un enfant).
  2. La sensation d'une bosse, un corps étranger dans la gorge. Le patient ne parvient pas à se débarrasser rapidement de lui, n’aide pas toujours à recevoir de l’eau. Les crampes dans la gorge peuvent être plus graves lors de la déglutition.
  3. Syndrome de douleur En raison de la tension pathologique des muscles du cou. Avec une légère pression sur la gorge, le spasme et la douleur peuvent augmenter.

Symptômes supplémentaires possibles:

  • Décoloration de la peau (pâleur, cyanose due au manque d'air).
  • Sueur froide
  • Anxiété, peur.
  • Mal de tête
  • Perte de conscience
  • L'apparition de mousse de la bouche.
  • Crampe

Tous ces signes peuvent apparaître ensemble et séparément. L'intensité des manifestations, la combinaison des symptômes dépendent directement de la cause du spasme. Parfois, les plaintes peuvent être tellement prononcées que le patient a besoin d'une aide d'urgence.

Crampes alimentaires

L'utilisation de certains aliments provoque une forte contraction des muscles du pharynx et de l'œsophage. Un gros morceau de nourriture solide et sèche peut causer des spasmes dans la gorge. L'ingestion accidentelle d'os pointus entraîne également une altération de la perméabilité de l'œsophage.

Les erreurs nutritionnelles jouent un rôle médiateur dans la maladie de reflux: l'utilisation d'aliments épicés et gras est un facteur d'augmentation de l'acidité du suc gastrique. Chez un patient atteint de cette maladie, l'acide chlorhydrique est partiellement injecté dans l'œsophage. Le contenu de l'estomac irrite les parois du corps et provoque leur forte réduction, ce qui donne l'impression d'une sensation de grosseur au moment d'avaler. Comment supprimer les crampes désagréables dans la gorge avec l'oesophagite par reflux, décide un gastro-entérologue.

Pathologie endocrinienne

La sensation de pincement de la gorge et de manque d'air est parfois causée par la pathologie de la glande thyroïde. Cela est dû à la croissance pathologique du tissu d'organe - goitre. La gorge est comprimée avec une maladie modérée à grave. Alors la douleur peut rejoindre.

De forts spasmes musculaires dans la gorge sont également provoqués par une lésion parathyroïdienne. La réduction du niveau de l'hormone parathyroïdienne entraîne un manque prononcé de calcium, un excès de phosphates dans le sang. Un tel déséquilibre dans le corps - la cause de convulsions douloureuses. La douleur couvre presque tous les groupes musculaires, y compris l'œsophage.

Psychoneurologie

Un certain nombre de maladies mentales se manifestent par un sentiment de suffocation, une boule dans la gorge. Les plaintes, en règle générale, sont émotionnellement exprimées chez les patients: elles peuvent indiquer une douleur, un sentiment de peur de la mort, une incapacité à avaler des aliments et à respirer. Le moindre irritant peut provoquer une dépression nerveuse. Les résultats d'un examen objectif indiquent l'absence de modifications pathologiques prononcées de la part du corps. Le spasme nerveux dans une gorge en bonne santé se produit avec la névrose, la dépression.

Laryngisme

C'est une forte contraction involontaire des muscles du larynx. Le degré de spasme varie d’un léger manque d’air à un étouffement. La forme sévère du symptôme s'accompagne de la fermeture complète de la glotte et fait référence à des conditions mettant la vie en danger. En raison des caractéristiques anatomiques, des crampes de la gorge similaires se produisent plus souvent chez les enfants de moins de 3 ans que chez les adultes.

Causes:

  • La progression rapide des maladies ORL, par exemple la laryngite.
  • Contact avec des allergènes ou inhalation de substances irritantes.
  • Manque prononcé de calcium, de vitamine D (à risque pour les enfants souffrant de rachitisme).

Manifestations:

  • difficulté à respirer, accompagnée de bruit et de sifflement;
  • propension à une transition rapide vers l'asphyxie;
  • enrouement.

Le tableau clinique classique du laryngospasme chez les enfants est plus lumineux que chez les adultes: les spasmes dans la gorge provoquent également une toux aboyante et sifflante.

Diagnostics

La recherche de la pathologie qui a provoqué le syndrome est difficile. Cela est dû au spasme polyétiologique (multi-causatif) de la gorge. Que faire en cas de plainte, déterminera correctement le médecin traitant. Le premier médecin à aborder le problème est le thérapeute. Compte tenu de la localisation de la plainte, le patient doit être examiné par un oto-rhino-laryngologiste. Si nécessaire, des consultations sont organisées oncologue, gastro-entérologue, autres spécialistes.

S'il n'y a aucun signe de pathologie physique persistante, la recherche de diagnostic commence par l'exclusion des causes externes pouvant provoquer un spasme de la gorge et ses symptômes associés. Par exemple, le médecin peut demander si le patient est allergique à une substance ou si le stress ne précède pas un spasme de la gorge.

Méthodes de recherche fondamentales:

  1. Pharyngoscopie. La recherche de la cause commence par un examen direct du pharynx à la spatule.
  2. Tests sanguins de laboratoire. Aide à identifier les signes communs d'inflammation. Si une tumeur est suspectée, les marqueurs tumoraux sont contrôlés. Dans certains cas, les hormones sont examinées.
  3. Laryngoscopie. Outil de diagnostic instrumental permettant d’évaluer l’état général de la muqueuse laryngée, la glotte.
  4. EGD (fibroesophagogastroduodenoscopy). Méthode visant à trouver la cause d'une pathologie le long du tube digestif.
  5. Échographie. Utilisé pour exclure les maladies de la thyroïde.

La liste des études est complétée lors de la recherche de diagnostic pour déterminer la raison pour laquelle le patient souffre de spasmes musculaires dans la gorge.

Traitement

Que devez-vous faire en cas de spasme aigu de la gorge? Tout d’abord, vous ne devriez pas vous laisser aller à la panique.

Mesures:

  • Fournir de l'air frais en ouvrant la fenêtre.
  • Donnez de l'eau à température ambiante. Un liquide chaud ou trop froid peut aggraver la situation.
  • Desserrez les vêtements serrés, enlevez la cravate et le col de chemise en débouton.
  • Si un spasme du muscle lisse dans la gorge est déclenché par l'inhalation d'irritants, arrêtez immédiatement leur flux ou emmenez le patient dans un endroit sûr.
  • Il est commode de poser le patient.

Dans certains cas, une provocation artificielle de vomissements peut aider. Par exemple, il est efficace lorsque vous avalez un aliment trop gros qui n’est pas capable de se déplacer plus loin dans l’œsophage. Si un os est coincé dans la gorge, le chirurgien peut avoir besoin de son aide pour le retirer.

Le traitement de base dépend du facteur qui a provoqué le spasme de la gorge. Par conséquent, il existe de nombreuses façons de traiter un symptôme.

  1. Une attaque allergique est stoppée à l'aide d'antihistaminiques, par exemple, Suprastin.
  2. Si les crises d'asthme sont dues à l'asthme, des bronchodilatateurs sont prescrits. Berodual sous forme d'inhalation a un effet rapide.
  3. Lorsque pathologie endocrinienne prescrit des hormones. Résection possible de la glande thyroïde envahie.
  4. Les troubles psychosomatiques peuvent être corrigés à l'aide d'antidépresseurs, de tranquillisants. Il y a beaucoup de préparations de ces groupes, tous diffèrent par leur mécanisme d'action. Le psychiatre lui-même décide comment soulager un spasme dans la gorge avec névrose, dépression.
  5. Les tumeurs qui compriment les organes du cou doivent être enlevées par voie chirurgicale. Pour les tumeurs malignes, le traitement est complété par une radiothérapie et une chimiothérapie.
  6. Les médicaments pour les maladies infectieuses sont sélectionnés en fonction de l'agent pathogène. Ce peut être des antibiotiques, des antiviraux.
  7. Un spasme de l'œsophage dans l'œsophagite par reflux aide à éliminer les médicaments qui réduisent l'acidité du suc gastrique. Des inhibiteurs de la pompe à protons sont utilisés (oméprazole, Pariet).

Prévention

Pour éviter des symptômes tels que spasmes dans la gorge, douleur et suffocation, il est recommandé:

  • Respect du régime de travail et de repos.
  • Éviter les situations stressantes.
  • Une bonne nutrition, l'utilisation d'aliments suffisamment écrasés, une mastication complète.
  • Absence de contact avec les allergènes déjà connus.
  • Traitement en temps opportun des maladies concomitantes.

Si un patient a étudié de nombreuses sources d’information et sait théoriquement comment se débarrasser d’un spasme de la gorge, cela n’élimine pas le besoin de soins médicaux qualifiés. Au mieux, l'automédication illettrée entraînera une perte de temps, au pire, elle sera la cause du décès. Seul le médecin déterminera correctement comment traiter un spasme dans la gorge du patient. Le traitement dépend de la cause de cette affection, et il y en a beaucoup.

En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

Les meilleures gouttes pour les enfants, les adultes et les femmes enceintes

Laryngite

La douleur aux oreilles est causée par un rhume ou une maladie virale. Il faut faire très attention à ce symptôme déplaisant et prendre des mesures pour s'en débarrasser.