Principal / Toux

Otite moyenne exsudative (otite séreuse)

Toux

L'otite moyenne exsudative (aussi appelée otite sécrétoire ou séreuse, oreille collante) est un phénomène fréquent chez les adultes et les enfants. Cette maladie est lourde de surdité et de surdité persistantes. La cause de telles complications est souvent la détection tardive de la maladie, qui est associée à l’absence de symptômes prononcés.

Qu'est-ce que l'otite moyenne exsudative?

Diagnostic de la maladie de l'oreille moyenne

Ce type d'otite est considéré comme un stade 2 après le catarrhal. L'otite moyenne exsudative est caractérisée par une inflammation de la membrane muqueuse de l'oreille moyenne, accompagnée d'une augmentation de la sécrétion de liquide séreux (exsudat) en raison d'une altération de la perméabilité du tube d'Eustache (ou auditif). Comme vous le savez, ce tube relie la cavité tympanique au nasopharynx. L'air pénètre dans l'oreille à travers celle-ci et le soufre et le mucus en sortent, lesquels sont constamment excrétés par la membrane muqueuse pour protéger l'oreille des bactéries.

Si la lumière du tube auditif est bloquée, du mucus commencera à s'accumuler dans l'oreille. La stagnation des fluides entraîne une détérioration de la conductivité des sons et augmente également le risque de contracter une infection secondaire. Si vous ne commencez pas le traitement, le mucus commencera à s'épaissir et à se transformer en pus.
De plus, en raison du rétrécissement de la trompe d'Eustache, l'air ne pénètre pas dans la cavité tympanique. Un vide est créé, le tympan se gonfle et se rétracte. Ces facteurs affectent négativement l'état de la fonction auditive.

L'otite séreuse chez l'enfant a ses propres caractéristiques. Vous pouvez vous familiariser avec eux en suivant le lien.

Types d'otite exsudative (séreuse)

Il existe 2 formes de la maladie: aiguë et chronique. L'otite moyenne exsudative aiguë est plus courante. Habituellement, il passe après la restauration de la perméabilité du tube auditif. Sous l'influence de facteurs tels qu'une immunité réduite et des méthodes de traitement inappropriées, la forme aiguë peut être retardée. Si les symptômes persistent après un mois ou plus, ou si une personne a 2 ou 3 rechutes en un an, elle parle alors d'otite exsudative chronique.

Le processus inflammatoire de l'oreille moyenne dans l'otite chronique ne disparaît pas complètement. L'œdème persistant est remplacé par l'hypertrophie de la membrane muqueuse. La rétraction prolongée du tympan affecte négativement l'état de ses muscles. Le mucus devient visqueux, il colle aux parois de la cavité tympanique et aux osselets auditifs. Tout cela s'accompagne d'une perte auditive croissante. Souvent, les otites séreuses prolongées deviennent adhésives, ce qui se caractérise par l’apparition d’adhésions et la formation de cicatrices sur les tissus.

Si l'inflammation ne touche qu'une oreille, l'otite moyenne est appelée unilatérale. Une forme plus grave de la maladie est considérée comme une otite moyenne bilatérale exsudative, car la défaite des deux oreilles est plus douloureuse, elle est plus difficile à traiter et provoque une surdité complète.

Otite moyenne exsudative: causes

Les causes de l'otite séreuse les plus courantes sont les affections ORL qui affectent la trompe d'Eustache. Ceux-ci comprennent:

Dans de telles maladies, les bactéries du nez ou de la gorge peuvent se propager au tube auditif et provoquer un gonflement. La cause de l'otite exsudative deviennent parfois des virus. En cas de grippe ou de rhume, lorsque le système immunitaire est fortement réduit, il est possible qu'une inflammation se développe dans n'importe quelle partie de l'oreille.

Une violation de la perméabilité de la conduite devient souvent une conséquence de facteurs non infectieux, tels que: polypose, tumeurs, atrésie de la concha, traumatisme, courbure du septum nasal. Dans de nombreux cas, on observe le développement d'une otite séreuse sur le fond des processus allergiques dans le nez.

Qu'est-ce qui cause l'otite moyenne exsudative? L'émergence de la maladie contribue à réduire la résistance du corps. Ceci est influencé par divers maux chroniques et systémiques, la malnutrition et les mauvaises habitudes. L'immunité étant considérablement réduite pendant la grossesse, l'otite chez la femme enceinte n'est pas rare.

Otite moyenne: symptômes

Cette forme d'otite est caractérisée par l'absence de signes évidents, tels que douleur, fièvre et écoulement dans le conduit auditif.
Les premiers symptômes de l'otite exsudative sont une congestion dans les oreilles, une déficience auditive. Beaucoup se plaignent d’entendre leur propre voix. Avec l'accumulation de liquide apparaissent les acouphènes, la pression. Dans les oreilles "gargouillis". La perte auditive augmente. Souvent, la maladie se manifeste par une congestion nasale et un écoulement nasal.

Quand une personne fait des mouvements de déglutition, de mastication ou d'éternuement - la lumière du tube se dilate un peu et la congestion des oreilles disparaît temporairement.
Si nous commençons le traitement à temps et rétablissons la perméabilité de la trompe d'Eustache, alors ces symptômes d'otite exacerbent. Avec un processus prolongé et une transition vers une forme adhésive, une perte auditive persistante est présente.

Diagnostic de l'otite séreuse

La première chose que le médecin fera est d’examiner le tympan. À l'aide d'un otoscope équipé d'un système optique, l'ORL sera en mesure de révéler les signes caractéristiques d'inflammation séreuse: le tympan a l'air dessiné, avec des contours nets et des vaisseaux dilatés; sa couleur change immédiatement en gris, puis en bleu ou brun.

Ces données et les plaintes des patients fournissent une base pour le diagnostic de l'otite moyenne exsudative. En outre, les tests suivants sont effectués selon les besoins:

  • souffler hors du tube auditif. La pointe du ballon en caoutchouc est insérée de manière hermétique dans la narine du patient et de l'air y est fait passer. L'air pénètre dans la trompe d'Eustache et, le long, dans la cavité tympanique. L'absence de sons et de vibrations du tympan indique une obstruction complète du tube;
  • tympanométrie. Il s'agit d'une méthode permettant d'évaluer la pression dans la cavité tympanique, la fonction du tympan, les osselets auditifs et le tube auditif. Effectuer la tympanométrie à l'aide d'une sonde installée dans le conduit auditif. Une pompe, un générateur de son et un microphone sont connectés à l'appareil. À l'aide du générateur, des sons d'une certaine hauteur sont émis, la pompe modifie la pression dans le canal auditif et le microphone enregistre les signaux de retour réfléchis par les parois de l'oreille moyenne et du tympan. Selon le tympanogramme, le médecin détermine la mobilité de la membrane et des osselets, la présence de fluides et d’autres anomalies. Ce type de recherche est particulièrement nécessaire pour le diagnostic de l'otite moyenne exsudative chronique. La tympanométrie totale est réalisée en 10 minutes;
  • audiométrie. Une telle étude de l'audition aidera à déterminer avec précision l'acuité de l'audition et à détecter sa perte. L'audiométrie n'est pas une procédure compliquée. Le patient est conduit à une caméra insonorisée, des casques sont insérés, dans lesquels des sons de volume différent sont entendus. Une personne doit signaler quand elle entend quelque chose. Alors vérifiez la conductivité de l'air. Ensuite, en utilisant un appareil attaché à la tête, des sons vibrants sont produits et déterminent l'état de la conduction osseuse.

L'otite moyenne exsudative chez un enfant est plus difficile à diagnostiquer, car les bébés ne peuvent pas décrire avec précision ce qui leur tient à cœur.

Otite moyenne exsudative: traitement

Le traitement de l'otite exsudative chez l'adulte doit être complet, incluant un traitement anti-inflammatoire et le rétablissement de la perméabilité du tube auditif.

Souvent, la maladie se développe dans le contexte des maladies nasales chroniques, il est donc nécessaire de rétablir la respiration nasale pour guérir. Les médecins procèdent à l'élimination des polypes, à la résection des zones atrophiées, à l'adénotomie ou à d'autres opérations d'assainissement. Lorsque les sinus font le lavage des sinus maxillaires. Si un patient est atteint de rhinite allergique, un traitement de désensibilisation sera nécessaire. En présence d'ARVI, traitez-les nécessairement.

Dans de nombreux cas, après le traitement de maladies du nez et de la gorge, la fonction de la trompe d'Eustache est améliorée et l'exsudat sort de l'oreille moyenne. Si cela ne se produit pas ou s'il existe une menace de perte auditive, indiquez ces procédures:

  • soufflage ou cathétérisme de la trompe d'Eustache. La purge selon Politzer, qui est effectuée à des fins de diagnostic, a également un effet curatif. Le flux d'air ouvre la lumière du tube auditif et souffle du mucus qui est collé sur ses parois. L'exsudat sort par le nez. Dans les cas graves, le souffle ne les aide pas, puis ils ont recours au cathétérisme - un cathéter est inséré par le nez, qui tombe directement dans l'ouverture du tube auditif et verse une solution d'adrénaline ou d'hydrocortisone pour soulager l'enflure. Dans certaines de ces procédures, il est possible de laver les morceaux de mucus les plus desséchés. Le cathétérisme est utilisé pour traiter l'otite moyenne exsudative chronique. Cela ne peut pas être fait s'il y a une perforation dans le tympan. Les deux procédures sont effectuées après l'anémisation de la cavité nasale pour éviter la douleur.
  • électrophorèse. Il s'agit d'un type de procédure physiothérapeutique au cours de laquelle une électrode à courant continu est utilisée, insérée dans le conduit auditif. On y applique une couche de médicament (généralement du Lidasa) qui, sous l’action du courant, pénètre dans les couches profondes de la peau. Ainsi, il vient directement, augmentant son efficacité et sa durée. L'électrophorèse dans les otites exsudatives a un bon effet anti-inflammatoire et analgésique. La microcirculation sanguine et la circulation lymphatique s'améliorent, les muscles se détendent, le processus de régénération des tissus s'accélère. Cela prendra environ 12 sessions de 10 à 20 minutes.
  • pneumomassage du tympan. Il est fabriqué à l'aide d'un appareil qui crée une pression positive et négative dans le canal auditif. Ces manipulations visent à améliorer la mobilité du tympan. Le massage peut être effectué indépendamment en ajustant la paume de la main à l'oreille afin de créer une pression. Enlevez et remettez votre main en 10 secondes environ en quelques secondes.
  • masser la bouche pharyngée du tube auditif. Une sorte de résultat est donné par de tels exercices: il est nécessaire d’effectuer des mouvements de déglutition et de mastication 10 fois, puis de bâiller 10 fois. Au cours d'une telle «gymnastique», la bouche du tube auditif s'ouvre, les oreilles deviennent bouchées. Vous devez le répéter régulièrement, tous les jours.
  • irradiation laser. D'après le titre, il est clair que les oreilles sont irradiées au laser. C'est une procédure simple et indolore. Le flux d'énergie collecté dans le faisceau est dirigé vers des points spécifiques. Il active les processus biochimiques dans les tissus, en raison desquels l'œdème et l'inflammation disparaissent plus rapidement. Le cours de thérapie au laser est de 8-12 séances.

Pour le traitement des otites prolongées, il est utile de visiter les stations thermales. Plus tôt le traitement débutera, plus il sera efficace!

En cas de symptômes tels que congestion nasale et écoulement nasal, utilisez des gouttes vasoconstricteurs pour le nez. Dans la pharmacie, vous trouverez beaucoup de médicaments: Nazol, Sanorin, Nazivin, Tizin, etc. L'efficacité des agents nasaux contenant des glucocorticoïdes (Nasonex, Fliksonaze) a également été prouvée. De telles gouttes dans les otites exsudatives aident à améliorer la respiration nasale et à soulager l'enflure du tube auditif. Les mucolytiques sont utilisés pour fluidifier le mucus (gouttes nasales ou sprays Sinuforte, Rinofluimucil).

En cas d'œdème allergique, des médicaments antihistaminiques (antiallergiques) sont prescrits: Suprastin, Zyrtec. Un point important pour les personnes à faible immunité est son renforcement. Pour cela, des vitamines et des immunomodulateurs sont prescrits.

Ce sont les principales méthodes de traitement des otites sécrétoires. Si vous le souhaitez, vous pouvez recourir à des remèdes homéopathiques. Otite exsudative et homéopathie - les choses sont tout à fait compatibles, mais il est préférable qu'un spécialiste choisisse le médicament.

Si vous avez une otite moyenne aiguë exsudative, le traitement comprend certaines méthodes, mais si elle se transforme en une forme purulente, vous avez besoin de médicaments complètement différents. Par conséquent, il est important de faire attention à la survenue d'un écoulement de l'oreille.

Comment traite-t-on les otites moyennes exsudatives si les méthodes conservatrices n’aident pas?

Otite moyenne exsudative: chirurgie

S'il n'y a pas d'amélioration après le traitement avec les méthodes décrites ci-dessus, une paracentèse du tympan est effectuée. Il s'agit d'une opération simple au cours de laquelle une membrane est perforée avec une aiguille sous anesthésie locale afin de la libérer de l'exsudat. Après une ponction, le liquide de l'oreille est aspiré avec une seringue, lavé à l'hydrocortisone et la récupération se produit. Si l'exsudat est très visqueux, l'introduction d'agents enzymatiques de division est possible. Si nécessaire, les manipulations sont répétées plusieurs fois. À la fin, l'incision est resserrée d'elle-même, ou elle est scellée avec une colle spéciale ou fermée de manière opérationnelle.

Dans les cas d'inflammation chronique ou d'otite moyenne séreuse aiguë aiguë, un drainage prolongé du tympan sera nécessaire. Ceci est accompli en plaçant un shunt dans le trou de paracentèse, à travers lequel le fluide s'écoulera. Le shuntage avec exsudat d'otite permet de laver la cavité de l'oreille moyenne avec des antibiotiques et des corticostéroïdes. Cela continue jusqu'à ce que l'otoscopie montre que le processus inflammatoire a été éliminé. Le shunt peut durer plusieurs mois.

Souvent, le désir de traiter une otite moyenne exsudative sans chirurgie entraîne une perte auditive grave et des complications intracrâniennes. L'opération vise à prévenir de telles conséquences. Bien sûr, juste parce que ça ne tient pas. Cela nécessite certaines indications.

Lorsque la maladie entre dans la phase fibreuse, ils recourent à la rééducation de l'oreille moyenne, car les autres méthodes ne donneront aucun résultat. Une telle opération est effectuée après l'ouverture du tympan. À l'aide d'un microscope, le chirurgien supprime les commissures et toutes les parties de l'oreille qui ont subi une modification. Ensuite, ils sont restaurés par tympanoplastie. À la fin, fermez le tympan (myringoplastie). C'est un travail très difficile, les médecins ne parviennent pas toujours à recréer la structure de l'oreille de manière à soigner la perte auditive.

Antibiotiques et gouttes dans les oreilles avec une otite séreuse

Habituellement, les médecins prescrivent des antibiotiques, ce qui n’est pas toujours justifié. Si l'état du patient n'est pas grave, vous pouvez alors essayer de récupérer sans utiliser de tels médicaments. Bien entendu, en cas d’infection par des bactéries dangereuses ou en l’absence d’améliorations par rapport à d’autres traitements, les antibiotiques sont indispensables. Quels médicaments sont utilisés pour l'otite moyenne exsudative?

Tout d'abord, il est prescrit avec de l'amoxicilline ou un composé d'amoxicilline et d'acide clavulanique. Si cela ne vous aide pas, utilisez des macrolides ou des fluoroquinols (céfuroxime, clarithromycine, azithromycine, ciprofloxacine, ofloxacine, etc.). Afin de choisir le médicament avec précision, il est nécessaire de passer une analyse de la flore bactérienne et de déterminer l'agent causal de la maladie.

En outre, pour le traitement de l'otite séreuse, appliquez des gouttes auriculaires à effet antibactérien et anti-inflammatoire. Vous trouverez leurs noms dans le tableau.

Comment traiter l'otite moyenne exsudative

Otite exsudative - une maladie de l'oreille moyenne caractérisée par une accumulation d'exsudat (liquide) dans la cavité de l'oreille. Cette forme de violation est une conséquence de l'otite catarrhale. Ci-dessous, nous examinons les causes, les symptômes et le traitement de l'otite exudative.

Contenu de l'article

Étiologie et pathogenèse

Avant de parler de la façon de traiter l'otite moyenne exsudative, il est nécessaire de comprendre pourquoi ce trouble se développe. L'otite moyenne est due à l'exposition à des agents infectieux qui pénètrent dans les voies respiratoires par des voies respiratoires pour des troubles caractérisés par un gonflement de la membrane muqueuse (ARVI, sinusite, sinusite, etc.). Au cours de l'inflammation, la membrane muqueuse du nez, du pharynx et de la trompe d'Eustache se gonfle, ce qui perturbe la perméabilité de celle-ci. En conséquence, après la pénétration dans le nasopharynx, les microorganismes pathogènes commencent à se multiplier activement, ce qui conduit à l'apparition d'une otite catarrhale; en l'absence de traitement, la maladie devient exsudative. La pathologie évolue rapidement, surtout chez les jeunes enfants.

Un fluide est continuellement produit dans l'oreille moyenne qui, à l'état normal, en sort librement. Au cours de l'inflammation, le fluide commence à être produit de manière plus active, mais dans le contexte d'un rétrécissement du tube auditif, son écoulement devient difficile. En conséquence, une grande quantité d'exsudat s'accumule, ce qui rétrécit davantage la membrane muqueuse du tube.

Le liquide exsudatif est un milieu favorable à la reproduction de la microflore pathogène. Les agents pathogènes se propagent activement, la consistance du liquide devient plus épaisse et prend la forme de mucus.

En l'absence de soins médicaux à ce stade de développement de la maladie, le mucus est converti en pus et une otite moyenne purulente se développe.

Les symptômes

L'otite moyenne exsudative ne s'accompagne pas de sensations douloureuses sévères ni d'une augmentation de la température. Ces signes ne sont caractéristiques que pour l'évolution aiguë de la maladie - pour la forme catarrhale. L'otite exsudative se manifeste par des symptômes tels que:

  • perte auditive;
  • transfusion de fluide dans les oreilles lors du changement de position de la tête;
  • la congestion de l'oreille;
  • violation de la respiration nasale sur le fond de la congestion nasale.

Activités thérapeutiques

Le traitement de l'otite exsudative chez l'adulte et l'enfant est effectué par diverses méthodes. Les procédures thérapeutiques doivent viser à améliorer l'audition d'un malade et à prévenir l'apparition de processus irréversibles dans l'oreille moyenne.

Si le fonctionnement normal de la trompe d'Eustache est altéré à la suite de maladies du nasopharynx ou des sinus paranasaux, il est tout d'abord nécessaire de traiter ces troubles.

Le traitement de l'otite exsudative comprend l'utilisation de médicaments et la physiothérapie. De plus, la mise en oeuvre du cathétérisme est possible avec le soufflage ultérieur du tube auditif.

Les procédures physiothérapeutiques sont sélectionnées individuellement par le médecin traitant, en tenant compte du degré du processus pathologique. Le plus souvent, l'électrophorèse hormonale et enzymatique est réalisée à l'aide de stéroïdes. Parfois, la préférence est donnée à la phonophorèse endaurale utilisant l’acétylcystéine.

La pharmacothérapie implique l’utilisation de drogues de différentes actions:

  • médicaments anti-inflammatoires et vasoconstricteurs (utilisation complexe);
  • antihistaminiques pour éliminer l'œdème muqueux;
  • mucolytiques pour liquéfier les expectorations accumulées dans l'oreille moyenne;
  • les antibiotiques (aujourd'hui, le débat sur l'opportunité d'utiliser des agents antibactériens pour lutter contre ce type d'otite ne faiblit pas, la recherche dans ce domaine est toujours en cours);
  • les préparations enzymatiques sont utilisées chez les enfants au 4ème stade du développement de l'otite exudative.

Traitement chirurgical

Le traitement chirurgical de l’otite moyenne exsudative est effectué en l’absence de l’effet d’un traitement conservateur. Pendant l'opération, la cavité de l'oreille est débarrassée du liquide exsudatif accumulé et la fonction de l'organe de l'ouïe est restaurée. En outre, l'opération peut empêcher le développement de la maladie à l'avenir. Avant la mise en œuvre des procédures chirurgicales requises réorganisation obligatoire des voies respiratoires supérieures.

En fonction de la gravité du processus pathologique, une myringotomie est réalisée (au cours de l'opération sur le tympan, une petite incision est pratiquée) ou une tympanostomie (des tubes spéciaux sont insérés dans le trou dans le tympan).

Médecine alternative

Le traitement de l'otite exsudative à domicile est effectué à l'aide des outils suivants:

  • noix Les feuilles de noix hachées versent de l'huile végétale (il était auparavant recommandé de faire bouillir) Il est nécessaire d'insister sur ce mélange dans un endroit sombre et frais pendant 100 jours (la période est assez longue, il faut donc préparer un agent cicatrisant à l'avance). Le médicament obtenu est utilisé pour traiter la surface interne de l'oreille, ainsi que pour les compresses.
  • Kalanchoe Pour préparer le médicament, hachez les feuilles de la plante et versez de l'huile pasteurisée. Le mélange est perfusé pendant 3 semaines, puis utilisé pour lubrifier la cavité auriculaire.
  • absinthe. 1 cuillère à soupe l les herbes versent 100 ml d’alcool, laissez infuser 10 jours dans un endroit sombre et frais. Le mélange doit être secoué périodiquement. Le médicament obtenu est imprégné d'une turunda de coton et inséré dans une oreille douloureuse.
  • l'ail. Versez quelques gousses d'ail dans de l'huile végétale, faites bouillir le mélange à feu doux et laissez reposer pendant 7 jours. Après avoir enterré dans la cavité de l'oreille du patient. Le jus d'ail pur ne peut pas être utilisé car il y a une forte probabilité de brûlure.
  • menthe 2 cuillères à soupe l feuilles de menthe fraîche, versez 200 ml de vodka, laissez infuser pendant une semaine, puis passez la composition. Toutes les 3 heures dans le canal auriculaire pour enterrer 3 gouttes des fonds reçus.
  • graisse de lapin. Avant d'utiliser cet outil, l'oreille doit être légèrement chaude (pour cela, vous pouvez utiliser un sac de sel tiède ou de sable). Après la graisse chaude enterrée dans le canal auditif. Effectuer une telle procédure devrait être 2 fois par jour, après sa mise en œuvre recommandé un bandage oreille sèche et chaude.

Il convient de rappeler que le traitement des remèdes populaires par exotisation de l’otite moyenne ne peut être une alternative aux méthodes thérapeutiques traditionnelles. Les recettes faites maison ne peuvent être utilisées qu'en complément d'un traitement de base.

Qu'est-ce qu'une otite moyenne exsudative dangereuse? Méthodes de traitement

L'otite moyenne exsudative est une maladie inflammatoire de l'oreille moyenne de nature non infectieuse. Pour la maladie est caractérisée par la formation d'exsudat (consistance adhésive liquide) dans la cavité de l'oreille, son accumulation rapide, entraînant une diminution et une perte complète de l'audition. L'otite exsudative est rusée car il est possible de la diagnostiquer tardivement en raison de l'absence de symptômes graves.

Causes de la maladie

L'otite moyenne exsudative chez l'enfant se produit dans 90% des cas. Le plus grand nombre de patients a de 3 à 6 ans, la deuxième catégorie est de 6 à 15 ans. Cela est dû à la vulnérabilité de l'analyseur auditif et à la faiblesse de l'immunité.

La maladie tire son nom de la formation pathologique d'exsudats - liquide séreux. Normalement, il est excrété par l'organisme à un niveau physiologique, mais en cas d'infection et d'inflammation de la trompe d'Eustache, un gonflement de la membrane muqueuse empêche ce processus. L'exsudat accumulé est un environnement idéal pour le développement de bactéries, qui surviennent pendant la phase aiguë de la maladie.

L'otite exsudative aiguë se produit pour plusieurs raisons:

  • immunité réduite dans les maladies chroniques;
  • réactions allergiques;
  • maladies aiguës d'étiologie virale;
  • vivre dans des conditions défavorables et / ou dans des zones peu écologiques.

Formes existantes de la maladie

Les médecins distinguent trois formes de pathologie:

  1. Épicé Le stade initial de la maladie, pouvant durer jusqu'à 8 semaines.
  2. Chronique. L'otite moyenne exsudative chronique se produit lorsqu'elle n'est pas traitée pendant 8 semaines à compter du début de la maladie.

Par type de subdivisé:

  1. Otite exsudative unilatérale.
  2. Otite moyenne bilatérale exsudative.

Le deuxième type de pathologie est plus commun. Il couvre les deux oreilles, réduisant considérablement l'acuité auditive.

Manifestations cliniques de la maladie

Le danger de la maladie réside dans les symptômes cachés. Identifiez-le vous-même est difficile, la phase aiguë passe sans manifestations cliniques vives. Les principaux symptômes incluent:

  • perte auditive progressive;
  • congestion de l'oreille ou des deux oreilles;
  • dans l'oreille a promis l'audibilité de votre propre voix;
  • le son des éclaboussures ou de la transfusion d'eau dans les oreilles;
  • congestion nasale.

L'otite moyenne exsudative chez les enfants est plus difficile à diagnostiquer. Si un adulte remarque des changements inhabituels et un inconfort au niveau des oreilles, il se peut que l'enfant n'y prête pas attention s'il n'apporte pas douleur et inconfort.

Si le patient a une otite exsudative chronique, les symptômes persistent. Et plus le traitement a disparu, plus l'audience est mauvaise.

Évolution de la maladie

Les symptômes et le traitement de la maladie dépendent du stade de l'otite. Les médecins distinguent 4 formes de pathologie.

  1. Initiale. Elle se caractérise par une inflammation et une diminution de la ventilation dans la trompe d'Eustache. La durée de la phase initiale est d'environ 4 semaines. Les symptômes sont presque absents, il y a une légère perte d'audition, l'audibilité de sa voix dans la tête.
  2. Sécrétoire Pour la deuxième étape, la formation de fluide dans la cavité auriculaire est caractéristique. Parmi les symptômes, il y a une sensation de projections d'eau, de lourdeur et de pression. La phase de sécrétion peut durer environ un an.
  3. Mucosal L'exsudat devient visqueux, une perte auditive se produit. La sensation de transfusion d'eau disparaît, le bruit apparaît. La durée de l'étape est d'environ 2 ans.
  4. Fibreux. Le mucus est produit en petites quantités et disparaît complètement. Il y a une perte auditive. Dure plus de 2 ans.

Danger et complications

La forme chronique de la maladie entre dans l’étape suivante: l’otite moyenne adhésive. Quand il est dans les canaux auditifs, des adhérences recouvrent la cavité. D'autres complications sont possibles:

  • otite moyenne aiguë récurrente;
  • rechute d'otite moyenne chronique suppurée;
  • perforation du tympan;
  • mastoïdite

L'otite bilatérale chronique exsudative chez les enfants entraîne un retard du développement mental et mental, une altération de la fonction de la parole et une surdité.

Méthodes de traitement de pathologie

Le traitement vise à éliminer la cause, ce qui a provoqué la stagnation d'une substance visqueuse et l'élimination de l'inflammation afin de rétablir les fonctions de l'aide auditive.

Traitement médicamenteux

Déterminer comment traiter l'otite moyenne exsudative aiguë peut ORL médecin après le diagnostic. Les médicaments sont prescrits en fonction de l'âge du patient, du stade de la pathologie et des modifications survenues dans la cavité auriculaire. Pour éliminer le processus inflammatoire et normaliser la production d'exsudat, les médicaments suivants sont utilisés:

  1. Les médicaments non stéroïdiens - ceux-ci comprennent les gouttes auriculaires et les agents antipyrétiques.
  2. Mucolytiques, diluant et facilitant la sortie du fluide.
  3. Antihistaminiques. Ils sont prescrits pour les enfants allergiques.
  4. Gouttes nasales pour éliminer la congestion nasale.
  5. Sédatifs et herbes qui ont un effet sédatif.

Le traitement de l'otite exsudative chez les enfants et les adultes peut être effectué avec l'utilisation d'antibiotiques, en cas de survenue d'une infection secondaire causée par une bactérie. Dans d'autres cas, une antibiothérapie n'est pas nécessaire.

Physiothérapie

Des procédures de physiothérapie sont prescrites pour augmenter la perméabilité de la trompe d'Eustache. Ils renforcent l'effet de la pharmacothérapie, aident à réduire l'inflammation et préviennent les complications. Pour guérir l'otite moyenne bilatérale aiguë exsudative, des procédures sont prescrites:

  • électrophorèse avec des préparations de leur groupe stéroïde;
  • échographie;
  • thérapie magnétique;
  • pneumomassage;
  • thérapie au laser.

Intervention chirurgicale

L'otite exsudative de l'oreille moyenne conduit à une obstruction de la trompe d'Eustache. Et pour éliminer la cause de ce processus, une intervention chirurgicale est parfois nécessaire, ce qui implique:

  • alignement du septum nasal;
  • retrait des amygdales;
  • retrait du fluide visqueux de la cavité de l'oreille (maintenu une fois);
  • shunt de la cavité tympanique avec otite moyenne exsudative, nécessaire pour créer une ventilation artificielle de la cavité de l'oreille et l'introduction de médicaments.

Médecine populaire

Le traitement à domicile au moyen de la médecine traditionnelle est possible après coordination des méthodes avec le médecin. L'utilisation de recettes à base d'herbes et d'autres ingrédients naturels est possible en combinaison avec une thérapie traditionnelle.

  • Broyer les feuilles de Kalanchoe et ajouter de l'huile végétale, laisser infuser pendant 3-4 semaines. Lubrifiez la cavité de mélange résultante de l'oreille.
  • Réchauffez légèrement l'oreille douloureuse et lubrifiez l'intérieur avec de la graisse de lapin.
  • Presser le jus des oignons, porter à ébullition à la cuillère à café et enfouir dans l'oreille après le refroidissement.
  • Préparez une décoction d'herbes: millefeuille, chélidoine, eucalyptus, lavande, pissenlit. Laisser la teinture dans un thermos pendant 8 heures. Prenez à l'intérieur et placez-vous dans l'oreille avec un coton-tige trempé dans du bouillon.

Méthodes de prévention pour adultes et enfants

Les otites moyennes exsudatives moyennes peuvent être prévenues par un traitement rapide des affections de l’oreille, un soutien immunitaire et l’élimination des mauvaises habitudes. Les enfants, dès leur plus jeune âge, ont besoin d’aimer le sport, la nutrition.

L'otite moyenne exsudative chez l'adulte est moins fréquente que chez l'enfant. La maladie peut être asymptomatique pendant une longue période, ce qui complique le diagnostic. Par conséquent, il est extrêmement important d’identifier la pathologie en temps utile afin de recevoir des soins médicaux qualifiés et d’éviter les complications.

Otite moyenne exsudative chronique

Otite moyenne exsudative chronique - inflammation chronique non suppurative de la membrane muqueuse tapissant la cavité tympanique. L'otite moyenne exsudative chronique se caractérise par une déficience auditive croissante, une congestion de l'oreille, une autophonie, une sensation d'inconfort de la part de l'oreille affectée, un bruit d'oreille résultant des mouvements de la tête. L'otite moyenne exsudative chronique est diagnostiquée sur la base d'une otoscopie, d'une microscopie, de la trompe d'Eustache, d'un audiogramme, d'une impédancemétrie acoustique et d'une tomodensitométrie de l'os temporal. Le traitement des patients souffrant d'otite moyenne exsudative chronique consiste en la rééducation du nasopharynx, le rétablissement de la perméabilité de la trompe d'Eustache et de la fonction auditive, la prévention de la sclérose de l'oreille moyenne.

Otite moyenne exsudative chronique

En otolaryngologie, l'otite moyenne chronique exsudative est également appelée otite moyenne séreuse, sécrétoire et non purulente, tubotimpanite et catarrhe du tambour tubulaire. L'otite moyenne exsudative chronique est le plus souvent observée chez les enfants d'âge préscolaire, pour qui elle a généralement un caractère bilatéral. Dans environ 20% des cas, l'otite moyenne chronique exsudative survient entre 2 et 5 ans. Selon certaines données, la majorité des adultes (80%) dans leur enfance ont eu une forme d'otite moyenne exsudative.

Le diagnostic «Otite moyenne exsudative chronique» est considéré comme éligible si la maladie dure plus de 8 semaines. Les formes restantes concernent l'otite moyenne exsudative aiguë (jusqu'à 3 semaines) et subaiguë (3-8 semaines). En revanche, l'otite moyenne chronique, exsudative et à long terme, entraîne une perte auditive irréversible et, chez les jeunes enfants, un retard dans le développement de la parole.

Causes de l'otite moyenne exsudative chronique

La principale raison du développement de l'otite moyenne exsudative chronique est l'obstruction de la bouche du tube Eustachian (auditif) situé dans le pharynx, ce qui conduit à l'apparition de l'Eustachite. En raison de la violation des voies respiratoires et de la fonction de drainage du tube auditif, la pression dans le tympan diminue. En même temps, la transsudation commence à y pénétrer et les glandes sécrétantes se forment dans la membrane muqueuse. Ces processus entraînent une accumulation de liquide dans la cavité tympanique, ce qui entrave la mobilité des osselets auditifs.

L'obstruction du tube auditif, qui provoque une otite moyenne exsudative chronique, entraîne des maladies qui perturbent le flux normal des sécrétions des sinus paranasaux (sinusite, végétations adénoïdes, rhinite allergique, synéchie et tumeurs de la cavité nasale, tumeurs du pharynx, courbure du septum nasal, courbure du septum nasal, traumatisme nasal, sclérose). maladies inflammatoires qui provoquent un gonflement de la muqueuse nasopharyngée (SRAS, mal de gorge, pharyngite, amygdalite chronique, laryngite, rhinite chronique), blessure à l'oreille barométrique (aérootite). Les anomalies congénitales du crâne facial (fente palatine) peuvent contribuer à la survenue d'une otite moyenne exsudative chronique.

Symptômes de l'otite moyenne exsudative chronique

L'otite moyenne exsudative chronique survient souvent en cas de maladies inflammatoires aiguës ou chroniques des voies respiratoires supérieures. Les patients adultes se plaignent généralement de perte auditive (perte d'audition), de sensation de congestion et de distension dans l'oreille. Une autophonie est possible, dans laquelle les patients sentent leur voix plus forte que d'habitude dans l'oreille affectée. En même temps, un patient souffrant d'otite moyenne exsudative chronique a le sentiment que sa voix a l'air d'être sous l'eau ou de baisser la tête dans un baril.

Dans les cas bénins, lorsqu'une petite quantité de liquide s'accumule dans la cavité de l'oreille moyenne, les patients remarquent des phénomènes de fluctuation: bruit dans l'oreille lorsque la tête est retournée et inclinée, fissure ou squelch lorsqu'il se mouche et déglutit. Si l'exsudat prend jusqu'à la moitié du tympan, une amélioration de l'audition est observée lorsque vous inclinez la tête vers l'avant ou en position ventrale. L'otite moyenne exsudative chronique ne s'accompagne généralement pas de douleur. Dans certains cas, une douleur à l'oreille passagère et de faible intensité peut survenir.

Chez les jeunes enfants, l'otite moyenne exsudative chronique évolue souvent de manière asymptomatique. Les enfants ne se plaignent généralement pas. Les parents qui commencent à remarquer que l'enfant ne répond pas souvent lorsque son nom demande que la musique ou le dessin animé soit joué plus fort sont détectés. De plus, les enfants atteints d'otite moyenne exsudative chronique semblent être inattentifs et peuvent être pires à l'école.

Complications de l'otite moyenne exsudative chronique

Le processus inflammatoire dans l'otite moyenne exsudative chronique devient souvent un stade fibro-sclérotique avec le développement d'une otite moyenne adhésive. La pénétration de l'infection dans la cavité de l'oreille moyenne peut entraîner des otites moyennes aiguës récurrentes, ainsi que des otites moyennes chroniques purulentes. En outre, l'otite moyenne exsudative chronique peut être accompagnée d'une perforation du tympan, de la formation d'un cholestéatome, du développement d'une mastoïdite subaiguë ou chronique. Si une otite moyenne exsudative chronique se développe dans la petite enfance, elle perturbera le développement de la fonction de la parole et retardera son développement psycho-émotionnel.

Diagnostic de l'otite moyenne exsudative chronique

Le diagnostic précoce de l'otite moyenne exsudative chez les enfants de moins de 5 ans est extrêmement difficile en raison de l'absence de plaintes. L'otite moyenne chronique avec otite exsudative peut être détectée par hasard lors d'un examen médical par un oto-rhino-laryngologiste. Pour confirmer le diagnostic, il est nécessaire de procéder à une otoscopie, une microscopie, des études d'audition et de la perméabilité du tube auditif.

Les examens otoscopiques peuvent révéler: augmentation de la vascularisation et de l’épaississement du tympan, modification de sa couleur (blanchâtre, rouge ou cyanose), bulles d’air ou niveau de liquide situé derrière la membrane. L'otite moyenne exsudative chronique se caractérise par une rétraction et une restriction de la mobilité du tympan, une déformation du cône de lumière, un renflement du manche du malleus dans le conduit auditif externe. Avec le développement de modifications fibro-sclérotiques dans la cavité de l'oreille moyenne, le tympan semble aminci et atrophique. L'otite moyenne chronique, exsudative et de longue durée, entraîne la formation de cicatrices du tissu conjonctif et de foyers de myringosclérose sur le tympan.

L'étude de la perméabilité du tube auditif détermine l'obstruction de sa bouche. Ces audiométrie à seuil indiquent la présence d'une perte auditive par conduction. Les résultats de l'impédancemétrie acoustique indiquent une restriction du mouvement des osselets auditifs. Les patients atteints d'otite moyenne chronique, exsudative et à long terme, subissent en outre un scanner du crâne avec examen ciblé de l'os temporal. La tomodensitométrie permet d'évaluer le degré de légèreté de toutes les cavités de cette zone, l'état des structures anatomiques de l'oreille (labyrinthe, osselets auditifs, partie osseuse du tube auditif), la densité et l'emplacement du contenu pathologique des cavités de l'oreille.

L'otite moyenne chronique exsudative doit être différenciée de l'otosclérose, de la névrite cochléaire, de l'otite moyenne chronique suppurée, de certaines tumeurs de l'oreille, de l'otomycose, des anomalies congénitales de la formation des osselets auditifs.

Traitement de l'otite moyenne exsudative chronique

La tactique thérapeutique chez les patients souffrant d'otite moyenne exsudative chronique consiste à éliminer les violations de la trompe d'Eustache, à éliminer les modifications inflammatoires de la cavité tympanique, à rétablir l'audition et à prévenir les modifications sclérotiques irréversibles.

Le traitement de l’otite moyenne chronique exsudative commence par l’élimination de ses causes, c’est-à-dire par la réhabilitation du nasopharynx et le traitement des processus inflammatoires des sinus paranasaux, de la cavité nasale et du pharynx. À cette fin, si nécessaire, effectuer une adénotomie, une amygdalectomie, une instillation endopharyngée de médicaments, un lavage des sinus par une méthode d'évacuation des sinus ou méthode «Coucou», une ponction thérapeutique ou un drainage des sinus.

L'élimination de la perméabilité altérée de la trompe d'Eustache, qui a causé l'otite moyenne exsudative chronique, permet le cathétérisme du tube auditif, la purge selon Politzer, l'utilisation de décongestionnants, d'anti-inflammatoires et d'antihistaminiques. Pour diluer le liquide accumulé dans la cavité tympanique, on prescrit aux mucolytiques, à la phonophorèse endorale de l’acétylcystéine, à l’électrophorèse intra-auriculaire des enzymes protéolytiques. On obtient un bon effet anti-inflammatoire en appliquant une électrophorèse de glucocorticoïdes.

L'utilisation d'antibiotiques dans le traitement de l'otite moyenne exsudative chronique est encore très discutable car, dans la moitié des cas, l'otite moyenne exsudative est un processus inflammatoire aseptique.

Avec le développement de complications ou l'absence de résultat d'un traitement avec des méthodes conservatrices, l'otite moyenne exsudative chronique fait l'objet d'un traitement chirurgical. En fonction de la situation clinique, l'otite moyenne exsudative chronique peut être une indication de paracentèse du tympan, de tympanotomie ou de pontage de la cavité tympanique. Les interventions chirurgicales sont effectuées sous anesthésie locale et chez les jeunes enfants, des méthodes générales de soulagement de la douleur sont nécessaires.

Otite moyenne exsudative: symptômes et traitement

Otite moyenne exsudative - les principaux symptômes:

  • Congestion nasale
  • Congestion des oreilles
  • Perte d'audition
  • Sensation d'éclaboussures d'eau dans les oreilles
  • Echo de votre propre voix dans votre tête
  • Perception sonore altérée
  • Lourdeur dans l'oreille

L'otite moyenne exsudative est une pathologie de l'oreille moyenne qui se manifeste sans signes d'inflammation marqués, mais avec la formation d'un exsudat séreux puis purulent dans la cavité. Cette pathologie est un type d'otite moyenne de l'oreille moyenne, mais se déroule sans symptômes graves et avec des changements caractéristiques. La plus fréquente est l'otite moyenne exsudative - la plupart des jeunes enfants sont malades (jusqu'à 7 ans - 60% des cas, de 10 à 15 ans - 10% des cas).

Malgré le fait qu'avec cette maladie, il n'y a pas de processus inflammatoire, et le tympan reste intact, l'audition de l'enfant est considérablement réduite, et si le traitement de la pathologie n'est pas commencé à temps, le développement d'une perte auditive de 3 degrés est possible.

L'exsudat formé au cours de cette maladie dans la cavité tympanique a initialement une consistance liquide, mais avec le temps, il devient de plus en plus visqueux et finalement purulent. La température dans des pathologies telles que l'otite moyenne exsudative est absente ou subfébrile.

Étiologie

L'otite moyenne avec sécrétion d'exsudat résulte d'une infection d'organes ORL adjacents dans la cavité. Par exemple, une infection peut pénétrer dans la cavité tympanique lors de processus inflammatoires dans le nasopharynx, provoquant un œdème des muqueuses.

Tout d'abord, il se produit un œdème de la trompe d'Eustache, ce qui entraîne un rétrécissement de sa lumière et une violation de l'écoulement de l'exsudat, qui se produit normalement dans l'oreille moyenne. L'exsudat stagnant devient visqueux et son écoulement est encore plus difficile, ce qui entraîne l'apparition d'une otite catarrhale prenant une forme exsudative au fil du temps. Si la pathologie n'est pas traitée à ce stade de développement, une otite moyenne exsudative se développe. C'est pourquoi la plus petite déficience auditive et le moindre inconfort au niveau des conduits auditifs nécessitent que vous consultiez un médecin pour un examen.

En raison du développement d'une inflammation dans l'oreille moyenne, le fluide qui y est toujours produit commence à être produit plus rapidement, mais en raison de la perturbation de la sortie, il ne se décharge pas, mais stagne. L'exsudat stagnant est un excellent terrain fertile pour les bactéries et les virus. Au fil du temps, le liquide acquiert un caractère purulent, ce qui entraîne une perte d'audition persistante, car les sons ne peuvent pas traverser l'exsudat purulent dans la cavité de l'oreille. En bref, toutes les maladies du nasopharynx doivent être traitées rapidement pour éviter le développement d'une otite moyenne exsudative et d'autres complications.

Ainsi, les maladies pouvant conduire au développement de cette pathologie sont les suivantes:

De plus, la pression physique, telle que l’eau qui pénètre dans l’oreille, est une cause fréquente du développement d’une maladie telle que l’otite moyenne exsudative chez les enfants.

Les symptômes

Il est assez difficile de diagnostiquer la forme exsudative d'otite, car les symptômes de cette pathologie sont légers ou absents. Il est particulièrement difficile d'identifier la maladie chez un petit enfant, qui ne peut pas lui-même parler de ses symptômes. Les parents doivent donc faire très attention et surveiller les changements dans le comportement de leur bébé.

Les symptômes les plus importants qui caractérisent l'otite moyenne aiguë exsudative sont:

  • se sentir bouché dans l'oreille;
  • violation de la perception des sons (si une otite se développe chez un petit enfant, les parents remarquent qu'il ne répond pas à leur appel dès la première fois);
  • congestion nasale.

Lorsque l'enfant penche la tête, il sent une éclaboussure, comme si de l'eau lui était tombée dans les oreilles, qu'il pourrait dire à ses parents. De plus, l'enfant a le sentiment d'entendre sa propre voix dans la tête, ce qui résonne.

La douleur est généralement absente dans cette forme d'otite ou est courte et légère. Si la maladie chez un enfant ou un adulte n'est pas traitée, alors une perte auditive constante se développe.

Notez que l'otite exsudative a trois stades d'écoulement et peut être:

Ils disent à propos de la forme aiguë, si la maladie dure moins de 3 semaines et ses symptômes ne sont pas exprimés, à propos de subaiguë - lorsque la maladie progresse dans les 3 à 8 semaines et vous pouvez parler de la forme chronique lorsque la durée de la pathologie dépasse 8 semaines.

Également distinguer 4 stades de la maladie: primaire, sécrétoire, muqueuse et fibreuse. Il est plus facile de guérir la maladie au stade initial, lorsque les symptômes sont mineurs - seule la ventilation de la trompe d'Eustache est cassée et il n'y a pas d'exsudat. Au cours de la seconde étape, les contenus séreux de la cavité tympanique deviennent échauffés, entraînant une perte auditive et une sensation de lourdeur dans l'oreille. Au troisième stade, muqueux, l'exsudat devient une substance visqueuse. À ce moment-là, l'enfant est tourmenté par la sensation de transfusion de liquide dans l'oreille tout en penchant et en tournant la tête. La quatrième étape est caractérisée par le développement d'une perte auditive stable et de processus destructeurs dans l'oreille moyenne, allant jusqu'à l'apparition de trous dans le tympan et le développement d'un cholestome.

Diagnostics

Le diagnostic d'otite moyenne exsudative est établi sur la base des plaintes de l'enfant et de l'examen du patient avec un otoscope. La radiographie, le scanner de l'oreille, l'endoscopie sont également présentés. Le choix de la méthode de diagnostic est déterminé par le médecin traitant.

Traitement

Le traitement de cette pathologie chez un enfant ou un adulte est conservateur ou chirurgical. Le traitement conservateur est l'utilisation de certains médicaments:

  • gouttes vasoconstricteurs pour faciliter la respiration par le nez;
  • mucolytique signifie fluidifier le mucus;
  • médicaments antiallergiques qui peuvent soulager le gonflement;
  • des antibiotiques pour éliminer l’infection qui s’est jointe.

En outre, le traitement consiste à prendre des vitamines pour restaurer et améliorer les fonctions de protection du corps.

Le traitement chirurgical est réalisé de deux manières: en effectuant une seule procédure de myringotomie (sortie de l'exsudat) ou en installant un cathéter réutilisable pour le drainage de la cavité tympanique et en insérant ses agents antibactériens. La deuxième méthode est utilisée plus souvent et est plus efficace. Le traitement nécessite également des procédures physiothérapeutiques telles que la magnétothérapie, les ultrasons, l'électrophorèse et la purge selon Politzer.

Si vous pensez avoir une otite exsudative et les symptômes caractéristiques de cette maladie, votre spécialiste ORL peut vous aider.

Nous vous suggérons également d'utiliser notre service en ligne de diagnostic des maladies, qui sélectionne les maladies possibles en fonction des symptômes entrés.

Le bouchon de soufre est un processus dans lequel le conduit auditif est fermé en raison de l'accumulation de soufre et de saleté, ce qui peut entraîner une déficience ou une perte complète de l'audition. Il convient de noter que cette pathologie ne se manifeste pas uniquement par une déficience auditive. Les cliniciens notent qu'un bouchon de soufre dans l'oreille peut être accompagné de vertiges, de maux de tête, de nausées et de vomissements. Il est fortement déconseillé d'enlever le bouchon soi-même (à l'aide d'objets extérieurs ou de gouttes), car cela peut entraîner une aggravation du processus pathologique et le développement de complications graves.

La tubo-otite (également appelée Eustachite) est un processus inflammatoire aigu ou chronique localisé dans le tube auditif (Eustache). L'évolution de cette maladie est caractérisée par une violation du processus de ventilation dans l'oreille moyenne, ce qui entraîne une baisse rapide de l'audition.

La rhinopharyngite est une inflammation qui se forme dans la muqueuse nasale et pharyngée. Cette maladie présente des similitudes avec deux maladies similaires, concentrées dans cette région, à savoir la pharyngite et la rhinite. En d'autres termes, la rhinopharyngite est une complication résultant d'une rhinite aiguë, dans laquelle la muqueuse pharyngée est enflammée, ce qui se plaint également de la survenue d'une douleur lors de la déglutition. À son tour, la gorge devient rouge, et sa membrane muqueuse acquiert un épaississement des membranes, se recouvrant dans certains cas de mucus ou de fleurs purulentes.

L'otite est une définition générique qui fait référence aux maladies inflammatoires otiques. L'otite, dont les symptômes sont associés respectivement à l'inflammation, est en grande partie une maladie constatée chez l'enfant, elle survient souvent dans le contexte d'une infection tombée dans l'oreille moyenne et les lésions à l'oreille ou l'allergie peuvent provoquer moins souvent une otite moyenne.

L'otomycose est une maladie fongique naturelle qui affecte l'oreille moyenne et externe. Selon la localisation de la lésion, la maladie est dans la plupart des cas unilatérale et le problème ne survient que simultanément dans deux oreilles. Les champignons Candida, Penicillium et Aspergillus sont responsables de maladies.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

Qu'est-ce que l'otite exsudative: symptômes, signes, traitement

Otite exsudative - une maladie inflammatoire de l'oreille, caractérisée par la présence de fluide (transsudat) à l'intérieur de l'oreille moyenne. Les symptômes cliniques de la nosologie: perte auditive croissante, douleur faible, rougeur du tympan.

Otite moyenne: symptômes

Les symptômes de l'otite moyenne exsudative dépendent du stade:

  • Primaire (manifestations initiales);
  • Sécrétoire (métaplasie épithéliale, activité des cellules caliciformes);
  • Dégénératif (processus adhésif, sécrétion réduite).

Classification pathogénique de l'inflammation de l'oreille moyenne:

  1. Catarrhal;
  2. Sécrétoire;
  3. La muqueuse;
  4. Fibreux.

Le degré catarrhal est caractérisé par une inflammation superficielle de la membrane épithéliale. Les symptômes spéciaux de la maladie ne sont pas retrouvés.

La phase de sécrétion est caractérisée par une activité accrue des cellules caliciformes. Le mucus s'accumule à l'intérieur de la cavité tympanique. L'ajout de bactéries favorise la formation de transsudat.

La forme muqueuse est accompagnée de la pénétration de leucocytes, de lymphocytes, de plaquettes et de la formation de fibres conjonctives.

Aspect fibrineux - l'apparition de tissu cicatriciel à l'intérieur de l'oreille moyenne.

L'otite moyenne exsudative est souvent observée chez les enfants. Les modifications inflammatoires mineures sont asymptomatiques. La perte auditive augmente lentement.

Les adhérences à l'intérieur de la cavité tympanique violent la mobilité des osselets auditifs. La condition est irréversible.

L'otite moyenne enfant est détectée au stade muqueux ou fibrineux (adhésif), en cas de complications graves.

La perte d'audition chez les enfants est constatée après 3 ans, lorsque le bébé n'entend pas un discours normal.

Traitement de l'otite moyenne exsudative

Les symptômes de l'otite moyenne exsudative infectieuse sont traités avec des antibiotiques. La réception des médicaments commence par une étape de préparation. L'amoxicilline (0,5 gramme trois fois par jour) est considérée comme un médicament de choix. Le traitement de l'otite moyenne exsudative dure 10 jours. Remplacer le médicament antibactérien par un autre analogue devrait, s'il n'y a pas d'efficacité de 3 jours. Augmentin (0,625 g trois fois par jour) ou le céfuroxime (0,5 g deux fois par jour) sont des antibiotiques alternatifs.

L'intolérance aux antibiotiques bêta-lactamiques nécessite la nomination de macrolides. Les formes compliquées d'otite moyenne exsudative sont traitées aux fluoroquinolones (générations 3-4). La durée du traitement dépend du stade de la maladie.

Une amélioration spectaculaire de l'état du patient n'est pas une raison pour l'abolition de l'antibiothérapie. La durée du traitement est de 7-10 jours. L'arrêt précoce du traitement antibiotique entraîne une récurrence de la maladie. Pour l'anesthésie du stade de préperforation, l'utilisation de paracétamol est recommandée (dosage 1 gramme 4 fois par jour). Un effet anesthésique prononcé est fourni par un microcompress de Tsytovich contenant un mélange d’alcool et de glycérine. La compresse a un effet analgésique. Au lieu de cela, il est possible d'appliquer des gouttes intra-orales à base d'alcool, de thiosulfate de sodium, de lidocaïne (otipax).

Les procédures conservatrices sont efficaces dans les cas d'inflammation non compliquée de l'oreille moyenne. Les types compliqués de la maladie ne sont pas guéris avec des médicaments. Dans une telle situation, une paracentèse est effectuée - une section du tympan pour éliminer le pus ou le transsudat. La manipulation réduit la pression interne. La manipulation est effectuée en cas d'urgence.

La forme perforée de l'otite moyenne exsudative est accompagnée par la libération de pus. L'effluent est éliminé par de la turunda imbibée d'une solution à 3% de peroxyde d'hydrogène. La laine de coton enroulée sur la sonde aide à éliminer la sécrétion purulente.

Otite moyenne: symptômes, signes, manifestations

L'inflammation de l'oreille moyenne survient dans tous les groupes d'âge. L'incidence de la maladie avec une inflammation des voies respiratoires supérieures - 30%. Il est préférable de traiter la pathologie au début, ce qui évitera les complications suivantes:

  • La tubootite;
  • Inflammation des voies respiratoires;
  • Dysfonctionnement du tube auditif;
  • La congestion des oreilles;
  • Déficience auditive.

Modifications morphologiques de l'oreille au cours de l'otoscopie:

  1. Tympan bombé;
  2. La saillie du processus osseux;
  3. Raccourcir le marteau;
  4. Déformation du cône de lumière;
  5. Injection de capillaires de la membrane muqueuse.

La tubo-otite est caractérisée par une altération de la conduction du son aux basses fréquences.

L'inflammation aiguë de l'oreille est la cause de la pathologie du tube auditif. Les complications sont plus prononcées lorsque l'otite est associée à des modifications inflammatoires des sinus paranasaux (sinusite, sinusite). Les végétations adénoïdes aggravent l'évolution de la nosologie chez les enfants.

La formation d'une réaction exsudative entraîne l'accumulation d'un épanchement séro-muqueux à l'intérieur de la cavité tympanique. Le principal lien pathogénique concerne les modifications du drainage et de la fonction de ventilation du tube auditif. La sécrétion accrue de mucus s'accompagne de la formation d'un secret épais. La perte auditive augmente lentement. L'absence de perforation du tympan n'entraîne pas la libération de pus à l'extérieur. Le dysfonctionnement tubaire se caractérise par un changement des réactions immunologiques, une diminution de la résistance globale.

Le vide de transsudat, l'ingestion de lymphocytes, les leucocytes à l'intérieur de la cavité tympanique augmente la viscosité du mucus. La difficulté de la mobilité des osselets auditifs (stapes, enclume, malleus) forme progressivement une surdité. L'autophonie est caractérisée par une diminution de l'audition. L'otite exsudative otoscopique est accompagnée des symptômes suivants:

  • Couleur grise du tympan;
  • Injection vasculaire de la membrane;
  • Des bulles d'air dans la cavité.

L'accumulation de liquide exsudatif augmente la pression du cerveau et entraîne une perte auditive. Les patients parlent du mouvement des fluides dans le labyrinthe. Lorsque vous changez la position de la tête, la personne ressent les éclaboussures à l'intérieur de l'oreille.

La restauration de la fonction de ventilation s'accompagne d'une violation de la fonction tubulaire, d'une augmentation de la sécrétion auriculaire. Avec un traitement opportun, le cours chronique de la maladie est évité.

Traitement de l'otite moyenne

Pour déterminer la tactique de traitement de l'otite moyenne exsudative, il convient de se baser sur le facteur étiologique. La maladie est déclenchée par plusieurs raisons.

L'élimination du dysfonctionnement tubulaire nécessite la restauration de la intra-aération. Gouttes vasoconstrictrices, soulageant la pression intraoculaire:

Pour les enfants, les antihistaminiques sont rationnels:

  1. Telfast;
  2. Claritin;
  3. Tavegil;
  4. Suprastin;
  5. Kétotifène.

La prévention de l'entrée de bactéries nécessite une bonne hygiène du nasopharynx. Le nettoyage des narines se fait à son tour. Une méthode rationnelle consiste à souffler des tuyaux sur Politzer. La procédure implique le cathétérisme de l'oreille interne, suivi de l'introduction de dexaméthasone ou d'adrénaline.

Les procédures physiothérapeutiques sont utiles: membranes de pneumomassage, thérapie au laser, UHF, UFO.

Eustachite - Les modifications inflammatoires de la trompe d'Eustache sont traitées avec des antibiotiques. L'amoxicilline a un large spectre d'action antibactérienne. Le médicament peut être utilisé chez les enfants, mais il a des effets secondaires.

La thérapie combinée de l'otite moyenne exsudative prévient les complications:

  • Chymotrypsine (enzyme protéolytique);
  • Des antibiotiques;
  • La dexaméthasone;
  • L'introduction d'enzymes protéolytiques;
  • Électrophorèse;
  • Médicaments vasoconstricteurs.

Le schéma comprend également la stimulation de l'activité de l'épithélium cilié du tube auditif, cils de la cavité nasale.

L'utilisation d'antihistaminiques est rationnelle pour les états allergiques. La thérapie combinée comprend l'utilisation de vitamines du groupe B, d'anti-inflammatoires (eraspal, fenspirid) et d'immunocorrecteurs (polyoxidonium).

Avec une faible efficacité du schéma ci-dessus, une élimination chirurgicale du liquide tympanique est effectuée. Une méthode courante est le contournement.

L'otite moyenne purulente nécessite un traitement hospitalier. Souvent, le cathétérisme du tube auditif, le soufflage de l’oreille, le drainage sont effectués. L'amoxicilline, le clavulanate, la dexaméthasone et d'autres antiseptiques sont injectés par le tube. Le cathétérisme aide à obtenir un cours abortif de la maladie.

Otite moyenne externe: symptômes

La forme diffuse de l'inflammation de l'oreille externe affecte tout le conduit auditif. Le processus inflammatoire du tympan, le pavillon externe est provoqué par des bactéries, des champignons, des virus.

Facteurs provoquant l'otite externe:

  1. Oreille externe anormale fréquente de toilette;
  2. Lubrification réduite au soufre;
  3. Longue réception des gouttes auriculaires;
  4. Diminution de l'équilibre acido-basique de l'oreille;
  5. Transpiration abondante;
  6. Des brûlures;
  7. Les engelures;
  8. Piqûres d'insectes;
  9. La décharge de pus à travers la membrane;
  10. L'utilisation d'un appareil auditif;
  11. L'utilisation d'écouteurs intra-auriculaires.

Les symptômes de la forme chronique durent plusieurs années, même dans le contexte d'un traitement constant.

La détection précoce des signes de pathologie est autorisée pour prévenir les complications. Les principales manifestations de la maladie:

  • L'oreille qui démange;
  • Douleur en parlant, en mangeant, en appuyant sur le tragus;
  • Irradiation de la douleur dans les temples;
  • Perte d'audition;
  • Gonflement de l'auricule;
  • Augmentation de la température;
  • Perte d'audition

Traitement de l'inflammation de l'oreille externe

L'otite externe est traitée avec des agents antibactériens par décharge transtimpanale. La combinaison de dexaméthasone et d'antibiotique a un effet positif. Le traitement à long terme de la maladie nécessite l'utilisation d'enzymes protéolytiques - lidaza, chymotrypsine, trypsine, par perfusion dans le passage externe. Pour l'injection suffisante 1 ml de solution. La procédure est effectuée en pressant le tragus dans l'oreille. La manipulation vous permet de diffuser le médicament dans la cavité tympanique à travers la membrane.

Un traitement efficace est considéré non seulement comme une décharge transtimpanale, mais aussi par cathétérisme.

La décharge épaisse est éliminée par des agents mucolytiques (synupret, fluifort, ACC, fluimucil). L'association de médicaments à Erespalo permet de supprimer l'œdème, l'hypersécrétion de la membrane muqueuse. La stimulation de l'épithélium cilié du tube auditif est réalisée par des méthodes physiothérapeutiques: thérapie au laser, micro-ondes, UHF, OVNI.

Élimination des sécrétions purulentes en versant dans l'oreille interne une solution chauffée à 37 degrés (dioxidine, ciprofloxacine, otofa, rifampicine). Les gouttes d'alcool ont un effet réchauffant. Ils aident à soulager la douleur et à réduire le gonflement de la membrane muqueuse.

L'otite externe avec suppuration s'arrête souvent indépendamment. Le stade de perforation se termine par la réparation avec une évolution favorable de la maladie. La fermeture automatique de la perforation est caractérisée par une petite cicatrice, qui ne nuit pas à l'audition. Une telle évolution de la maladie implique l’abolition des agents antibactériens.

Après le traitement du stade aigu de la pathologie, la ventilation de l'oreille interne doit être surveillée: ils sont évacués selon Politzer, rincés à l'aide d'un cathéter, par l'introduction de préparations enzymatiques, le pneumomassage, l'iontophorèse endurale, la vitamine, l'utilisation de biostimulants (tsygapan, actovegin, apilak).

La phase de rééducation nécessite une audiométrie de contrôle.

En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

Pourquoi on frappe aux oreilles: quel médecin se plaint?

Rhinite

S'il commence à frapper à l'oreille, il est impossible de rester calme - ce son ne permet pas de se concentrer jour et nuit, ne permet pas d'accomplir des tâches professionnelles et empêche de s'endormir.

Symptômes et traitement efficace de l'inflammation du tube auditif

Laryngite

L'inflammation de la trompe d'Eustache est appelée le processus infectieux de la membrane muqueuse du tube auditif, ainsi que de la cavité du tympan.

Partagez Avec Vos Amis