Principal / Toux

Le nez de bébé est bouché

Toux

Dans la plupart des cas, le nez bouché d’un enfant est l’un des symptômes du rhume. La congestion est associée à un gonflement et une inflammation de la muqueuse nasale. Il y a peut-être d'autres raisons pour lesquelles votre bébé a un nez. Ceux-ci incluent une réaction allergique, l'air pollué dans la pièce où se trouve l'enfant, la courbure du septum nasal, des tumeurs et d'autres formations dans la cavité nasale, etc. En cas de congestion nasale prolongée, il est impératif de consulter un oto-rhino-laryngologiste ou un médecin local pour établir un diagnostic précis et déterminer le déroulement du traitement.

Causes possibles

Comme déjà mentionné, le plus souvent, un nez bouché est un rhume. En plus de la congestion, ses symptômes incluent une légère fièvre, une perte d'appétit et de sommeil, une toux et un mal de gorge, un écoulement muqueux ou aqueux des voies nasales, un malaise et des sautes d'humeur. Il peut y avoir d'autres causes d'un nez bouché. Parmi eux, le plus peut être distingué:

Toutes les raisons ci-dessus peuvent causer une congestion nasale prolongée et une altération de la respiration normale. Si elle dure plus de 3-4 semaines, une telle congestion est dite chronique. Dans ce cas, il est nécessaire de consulter un pédiatre, ainsi que de consulter d'autres spécialistes, tels qu'un allergologue, un oto-rhino-laryngologiste, un immunologiste et d'autres.

Dans le même temps, les parents doivent savoir que chez les nouveau-nés, la congestion nasale au cours des premières semaines de vie est considérée comme une variante de la norme. Cela est dû à l'adaptation des muqueuses à l'environnement. Un tel nez qui coule est appelé physiologique, il ne nécessite pas de traitement spécial. Toutes ses manifestations devraient disparaître jusqu'à l'âge d'un mois.

L'enfant a le nez, la morve

L’hypothermie est la cause la plus fréquente de nez bouché et de morve chez un enfant. L'impact du froid sur les muqueuses les rend plus susceptibles à la pénétration de divers virus, ce qui provoque le développement du rhume. Chez certains enfants, des écoulements nasaux abondants sont l’un des symptômes d’une réaction allergique à certains facteurs, tels que la poussière, les squames animales, du pollen de plantes, etc.

Nez en peluche mais pas de morve

Un nez bouché en l'absence de morve chez un enfant peut être associé à une augmentation des végétations adénoïdes. Si l'on soupçonne cette pathologie, vous devez absolument consulter un oto-rhino-laryngologiste. Dans la plupart des cas, le traitement des adénoïdes hypertrophiés est conservateur. Toutefois, les médecins recommandent parfois des méthodes de traitement chirurgicales.

Il peut y avoir d'autres causes de congestion nasale, non accompagnées d'un écoulement. Ceux-ci peuvent être des polypes, la courbure de la cloison nasale, l'ingestion de corps étrangers dans les voies nasales, etc. Ce symptôme peut être accompagné d'une sinusite, alors que c'est un signe défavorable. Par conséquent, lorsque la congestion nasale apparaît, même si elle n’est pas accompagnée de sécrétions muqueuses, il vaut la peine de consulter un médecin.

Une des causes les plus courantes d’un nez qui coule sans morve est l’hypothermie ou le début du rhume. Avant l'apparition des principaux signes d'une maladie respiratoire aiguë (fièvre, malaise général, faiblesse), le nez peut être obstrué, bien qu'il n'y ait toujours pas de rhinite en tant que telle. Dans cette situation, les médicaments vasoconstricteurs peuvent aider, par exemple, Tizin, Sanorin, Naphthyzin ou Glazolin. Mais il est utile de prendre un moment pour réfléchir: avec l’utilisation à long terme de ces drogues, une personne peut développer une dépendance, nous ne vous conseillons donc pas de l’utiliser trop longtemps.

Nez en peluche

Si l'enfant a le nez bouché, la fièvre, alors il est fort probable qu'il parle de maladies respiratoires aiguës causées par une infection virale. De nombreux agents pathogènes peuvent provoquer le développement des ARVI, mais les symptômes de toutes ces maladies sont très similaires, tout comme les méthodes de traitement. Les manifestations d’infections virales des voies respiratoires supérieures incluent généralement: congestion nasale, éternuement, écoulement abondant de muqueuses, enrouement, toux, douleur et rougeur de la gorge, frissons, fièvre, nombre assez élevé, etc. La maladie virale peut être compliquée par l'ajout d'une infection secondaire, généralement bactérienne. Dans ce cas, la température augmente à nouveau, les écoulements nasaux acquièrent une consistance épaisse et une couleur verdâtre. Avec ces symptômes, vous devriez appeler le médecin à la maison. À des températures élevées, vous pouvez administrer un agent antipyrétique à votre enfant. Vous devez également lui fournir une grande quantité de boisson chaude. Pour réduire la température chez les enfants de plus d'un mois, des préparations à base de paracétamol sont utilisées et de l'ibuprofène et ses dérivés peuvent être administrés aux enfants de plus de 3 mois. Ces médicaments et d’autres ont des effets antipyrétiques, anti-inflammatoires et analgésiques.

L'enfant a le nez et la toux.

Un nez bouché et une toux peuvent être les symptômes d'un rhume, d'une grippe ou d'autres affections similaires. Ces signes parlent souvent de l'apparition d'une infection secondaire ou d'une complication du processus pathologique. Une toux sèche prononcée se manifeste par une bronchite, une trachéite, une sinusite, une pneumonie et d'autres maladies similaires. Toutes ces pathologies sont assez dangereuses pour la santé, et parfois pour la vie de l’enfant, il ne faut donc pas tarder avec l’appel du médecin.

L'enfant a le nez bouché, que faire?

Il n'est pas recommandé d'utiliser des agents vasoconstricteurs pour les bébés, leur utilisation doit être coordonnée avec le médecin. Pour aider l'enfant, s'il a le nez bourré, vous pouvez utiliser des méthodes spéciales. Ceux-ci incluent le lavage, l'inhalation, vous pouvez également utiliser des pommades chauffantes spéciales et d'autres moyens.

Le lavage est effectué avec une solution saline pouvant être préparée indépendamment, en dissolvant dans 200 ml d’eau chaude une petite cuillerée de sel, de préférence du sel marin. En outre, les préparations pour le lavage peuvent être achetés à la pharmacie. La solution préparée est recueillie dans un petit lavement ou une seringue sans aiguille et injectée dans le passage nasal. Dans ce cas, la bouche de l'enfant devrait être ouverte. Le mucus accumulé dans le nez, avec le liquide sera libéré et la congestion passera. La procédure est effectuée trois fois par jour.

Pour traiter la congestion nasale, faciliter la respiration et réduire l'intensité de la toux, vous pouvez utiliser l'inhalation. Vous pouvez le réaliser à l'aide d'un appareil spécial - un inhalateur ou à l'aide d'une bouilloire normale. L'inhalation peut être réalisée avec des décoctions d'herbes, d'huiles essentielles et de solutions de soude. La durée de la procédure est d'environ 10-15 minutes.

Des pommades spéciales contenant des huiles essentielles aident à faire face à la congestion. Ils maculent le nez, les tempes et les pieds de l'enfant.

Comment traiter un nez bouché chez un enfant?

Il est souvent plus difficile de traiter un nez bouché chez un enfant que chez un adulte. Il est préférable de commencer le traitement dès les premiers symptômes, mais avant cela, il est conseillé de consulter un médecin.

Il est préférable d'éliminer la congestion et de faciliter la respiration grâce à diverses procédures, telles que l'inhalation, le chauffage, le rinçage, les bains de pied, etc. Tout au long de la maladie, l'enfant est amené à un mode maison. Les médicaments ne sont utilisés pour traiter un nez bouché que dans des cas extrêmes et seulement après avoir été prescrits comme pédiatre.

Divers remèdes populaires sont largement utilisés pour traiter le nez bouché chez les enfants. Ils sont plus sûrs et moins susceptibles de provoquer des effets secondaires. L'un de ces moyens - le jus d'oignon, dilué avec de l'eau. Il est instillé une goutte dans chaque passage nasal chez les enfants âgés de 2 à 3 ans.

Si la congestion n'est pas causée par une inflammation des sinus, vous pouvez y faire face en chauffant. Vous pouvez réchauffer votre nez avec un œuf à la coque ou du sel dans une poêle à frire versée dans un sachet.

Un bon effet est le traitement d'un nez bouché avec du jus d'aloès dilué avec la même quantité d'eau. Enterrer l'outil dans les voies nasales peut être plusieurs fois par jour, à chaque fois qu'il est souhaitable de préparer une nouvelle portion de la solution.

Le nez de bébé bourré quoi faire

Le nez de bébé est bouché - que faire et comment aider un bébé

Plus l’enfant est petit, plus les problèmes de santé de la mère sont préoccupants. Une panique particulière est causée par la congestion nasale chez les nourrissons. Après tout, il est difficile pour un nouveau-né d’expliquer que vous pouvez respirer par la bouche et il est impossible de regarder comment une miette est torturée en mangeant. Cela est renforcé par le fait que les parents ne comprennent souvent pas pourquoi leurs enfants ont un bec verseur et quoi faire. Par conséquent, dans cet article, nous allons parler de ce qui peut provoquer une congestion nasale, comment le nettoyer et comment guérir un rhume.

Causes de la congestion nasale

La cause la plus courante de la congestion nasale chez un nourrisson est la structure anatomique de ses voies nasales. Étant donné que tout le corps du nourrisson n'est pas complètement développé, les voies nasales présentent également des vulnérabilités. Le fait est que le mucus dans les allées étroites a tendance à s'accumuler rapidement et à s'écouler lentement. Par conséquent, le nez du bébé s'est rapidement bouché, mais il ne peut pas respirer complètement.

En outre, vous pouvez sélectionner une autre caractéristique de la nature anatomique. Pour la même raison (passages nasaux étroits), il est plus facile pour un nouveau-né de développer un œdème nasal pharyngé lorsque de l'air froid y pénètre. Après tout, l'excès de mucus contenu dans le nez est un endroit idéal pour la croissance de divers germes et bactéries. Par conséquent, en plus du nez bouché, la miette prend froid en plus.

La congestion nasale chez un bébé peut être causée par des virus et des infections. Mais dans ce cas, très probablement, la présence d'un certain nombre de symptômes - température, toux et morve d'une teinte verdâtre. Par conséquent, si vous observez tout ce qui précède chez un bébé, cela vaut la peine d'envisager un traitement. Après tout, étant donné que toutes les coupures dans les miettes sont proches, l'inflammation se développe rapidement, causant non seulement des problèmes de respiration, mais aussi des complications plus graves (sinusite, otite moyenne, etc.).

Et la dernière raison pour laquelle la miette perd la capacité de respirer pleinement le nez est une réaction allergique. Les nourrissons sont enclins à réagir à tout ce qui les entoure et il est impossible de parvenir à la stérilité. Par conséquent, les miettes peuvent inhaler la poussière, les poils d'animaux ou le pollen de plantes et d'arbres, et le nez du bébé réagira au gonflement des muqueuses. Dans ce cas, la température augmente rarement, mais l'état de l'enfant se dégrade nettement. Somnolence, manque d'appétit et irritabilité - tout cela est une conséquence de la privation d'oxygène. Dans les cas les plus graves, l’œdème de Quincke peut également se développer lorsqu’une miette ne peut plus respirer.

Nous nettoyons le bec

Si un nez ne respire pas chez un nouveau-né, il doit être traité. Cela n'implique pas toujours l'utilisation de médicaments, car dans la plupart des cas, vous pouvez le faire avec des moyens tels que l'eau de mer. Mais la chose la plus importante à noter est qu'il est préférable de ne pas soigner un rhume, mais de le prévenir. Pour ce faire, il vous suffit de définir comme règle de soigner quotidiennement les voies nasales de l’enfant et de faire de simples manipulations pour nettoyer le nez. Vous aurez besoin de:

  • coton;
  • eau propre à la température ambiante;
  • eau de mer.

De coton, il est nécessaire de transformer flagella - turunds. Faites-en chaque maman peut. Ensuite, vous devez les humidifier dans l’eau et les "visser" dans le nez des miettes. Puis humidifiez le coton avec de l’eau de mer et réintroduisez-le dans les voies nasales. Peur de blesser ou de blesser le mucus, ne le faites pas. Après tout, la laine de coton est très douce et la seule chose qui puisse causer un enfant est une manifestation. Par conséquent, soyez préparé au fait que la miette vous empêchera à tout prix d’exécuter cette procédure. La seule chose à retenir est que le flagelle de coton doit avoir son propre pour chaque narine.

Que faire si votre nez est bouché

Dans le cas où le bout des miettes serait bien bouché, un simple nettoyage ne suffirait pas. Par conséquent, vous devez utiliser un ensemble d'activités pour le traitement du bébé. Dans ce cas, il serait correct de mentionner la façon proposée par le Dr Komarovsky. Il consiste à se laver fréquemment le nez et à créer une température et une humidité confortables dans la pièce.

Il est possible de traiter un nez bouché chez un nourrisson à l'aide d'eau salée (dauphin, aquamaris, etc.). Aujourd'hui, les pharmacies proposent un certain nombre de médicaments sous différentes formes: gouttes, douche et spray. Pour un nouveau-né, il est conseillé de choisir les gouttes, car elles seules peuvent être utilisées en toute sécurité chez les enfants de moins d’un an. Le jet et la douche peuvent conduire au fait que le mucus sous une forte pression va pénétrer profondément et provoquer une inflammation des organes adjacents.

Il n'est pas difficile de traiter un nouveau-né avec de l'eau de mer. Pour ce faire, vous devez préparer des gouttes, un coton et un aspirateur (sopleotsos).

  1. Mettez le bébé sur vos genoux.
  2. Mettez 1-2 gouttes d'eau salée dans chaque narine.
  3. Attendez quelques minutes que l’eau dilue le mucus.
  4. Nettoyez le nez du bébé avec un aspirateur.

Dans certains cas, il est recommandé d'utiliser des médicaments vasoconstricteurs. Ils peuvent également être achetés à la pharmacie, en fonction de l'âge du bébé. En outre, les mères peuvent utiliser des préparations antiseptiques (Miramistin, etc.), qui doivent être instillées après le nettoyage du nez, mais avant l’instillation de fonds provenant du rhume. Habituellement, un nez qui coule peut être guéri en 5-7 jours. Mais si après l’expiration de cette période, l’enfant n’observe aucune amélioration, il convient de consulter un médecin afin d’éviter des complications telles que l’antrite et l’otite.

L'aromathérapie peut être utilisée pour prévenir le rhume et en plus du traitement principal. Pour ce faire, disposez autour de la capacité de la maison avec de l'eau bouillante, dans laquelle vous devez ajouter quelques gouttes d'huile de camomille, d'aiguilles de pin ou de menthe. Cette méthode non seulement «perce» le nez du bébé, mais normalise également le niveau d'humidité dans la pièce.

Les générations plus âgées, en particulier les grand-mères, sont priées de traiter la congestion nasale chez les bébés en la réchauffant. Pour cela, il est proposé d'utiliser du sel chaud dans un sac, des œufs durs, etc. Mais de telles manipulations ne conviennent pas à toutes les occasions et ne peuvent pas être effectuées à une température ambiante. Un tel "échauffement" du nez ne peut que conduire à une augmentation de la zone d'inflammation.

Si le nez du nouveau-né ne respire pas du tout, ne paniquez pas. Rappelez-vous tous les conseils et commencez à jouer. Plus vous lavez le nez, plus vite il pourra respirer normalement. Et cela signifie qu'il sera bon de manger, dormir et profiter de la vie.

(1 votes, note: 1.00 sur 5)

Comment guérir un nez bouché chez un bébé d'un mois

L'obstruction des voies nasales est un symptôme pathologique qui indique un gonflement des muqueuses et une accumulation de sécrétions liquides dans la cavité nasale. En raison d'une violation de la respiration nasale, l'enfant refuse l'allaitement, est méchant, pleure constamment et ne dort pas bien. Et si votre nouveau-né a le nez bouché? L'inflammation infectieuse dans la cavité nasale est éliminée avec des solutions antiseptiques et isotoniques et la rhinite allergique - avec des anti-histaminiques par voie nasale.

L'utilisation de médicaments pour le traitement des nourrissons ne peut être prescrite que par un médecin. Il est possible d'établir un schéma thérapeutique uniquement après avoir déterminé la cause d'une violation de la respiration nasale. L'article examinera les méthodes les plus sûres et les plus efficaces pour restaurer les voies nasales normales chez les nourrissons.

Nettoyage nasal

Que faire si le nez du bébé ne respire pas? La respiration nasale est un problème commun aux nouveau-nés. Chez les nourrissons, les voies respiratoires étant assez étroites, le moindre gonflement des tissus et l'accumulation de mucus dans les voies respiratoires entraînent une congestion nasale.

Le traitement des nouveau-nés implique des procédures de physiothérapie régulières visant à nettoyer le nez des sécrétions muqueuses, des allergènes et de la poussière. L'irrigation de la cavité nasale avec des solutions isotoniques aide à réduire le gonflement des tissus et à renforcer l'immunité locale. Plus les mères mèneront des activités thérapeutiques, moins les enfants seront atteints de maladies respiratoires.

Lavage nasal

Éliminer le nez bouché chez un nouveau-né peut être fait avec des lavages. Pour réduire la viscosité des sécrétions muconasales (morve) dans le nez, il est recommandé d'instiller des médicaments à base de solutions isotoniques chez les enfants. Selon les pédiatres, l'option la plus efficace est le "chlorure de sodium" (solution saline). Il n'irrite pas les muqueuses, mais aide en même temps à restaurer les glandes sécrétoires actives normales dans le nasopharynx et à renforcer les parois des vaisseaux sanguins.

Si un bébé d'un mois a du mucus dans le nasopharynx, il est recommandé de procéder comme suit:

  1. placez l'enfant sur son dos en mettant un petit rouleau d'une serviette sous sa tête;
  2. goutte à goutte 2-3 gouttes de solution isotonique dans un passage nasal;
  3. au bout de 5 minutes, insérez l'embout de la seringue en caoutchouc comprimée dans la narine et retirez le mucus accumulé;
  4. De même, rincez la deuxième narine.

C'est important! Ne pas injecter de solution saline dans le nez avec une seringue ou une poire en caoutchouc sous pression.

En cas de violation de la respiration nasale chez les bébés, les solutions ne doivent pas être introduites dans la cavité nasale sous pression. La pénétration du secret pathologique dans le tube auditif et les sinus paranasaux est lourde de complications graves, telles que l’Eustachite, la sinusite frontale, l’antrite, etc.

Succion du mucus

Dans la rhinite infectieuse et allergique, la quantité de liquide dans la cavité nasale peut tripler. Le secret qui se forme dans le nasopharynx ne gêne pas seulement la respiration, mais s’infiltre dans les voies respiratoires inférieures le long des parois du pharynx. En cours de route, le liquide irrite les récepteurs de la toux dans les muqueuses, ce qui explique pourquoi le bébé commence à tousser.

Pour éliminer les sécrétions muconasales des voies respiratoires, les pédiatres recommandent l’utilisation d’aspirateurs spéciaux. En cas d’absence, vous pouvez utiliser le tire-lait électrique Dyagilev ou une poire en caoutchouc ordinaire à embout souple. Au cours de la procédure, vous devez respecter les règles suivantes:

  1. goutte à goutte dans le nez du nouveau-né 2-3 gouttes moyens mucolytiques;
  2. placez l'enfant sur le côté et insérez un cathéter dans sa narine;
  3. en appuyant sur le bouton de l'aspirateur, retirez le mucus de la narine inférieure;
  4. Après avoir tourné l'enfant de l'autre côté, retirez le secret visqueux de la seconde narine.

C'est important! Après chaque procédure, il est nécessaire de désinfecter le cathéter avec une solution d'alcool ou un antiseptique.

Si un enfant a le nez bouché par le développement d'une maladie respiratoire, les interventions thérapeutiques devront être pratiquées au moins 4 à 5 fois par jour. La pénétration de la flore pathologique dans les sinus paranasaux (sinus) peut entraîner des complications et, partant, une détérioration du bien-être du bébé.

Enlèvement des croûtes sèches

Au stade de la récupération chez les nourrissons dans les voies nasales se forment souvent des croûtes sèches. Ils interfèrent avec la respiration nasale normale et provoquent une gêne. Pour les éliminer, il est recommandé d'enterrer les préparations salées dans le nez, puis d'éliminer les croûtes ramollies avec des anneaux d'ouate. Pour faciliter la respiration du nouveau-né, procédez comme suit:

  1. mettre 2-3 gouttes de Aqualore Baby ou Physiomer dans chaque narine;
  2. tordre les petites flagelles denses de coton, puis les humidifier avec une solution saline;
  3. introduisez du coton turundas dans le nez de l'enfant et faites-le défiler doucement plusieurs fois;
  4. enlever les croûtes imbibées et verser goutte à goutte gouttes nasales hydratantes dans le bec.

Avant de traiter la rhinite chez le nouveau-né, il est souhaitable de déterminer la nature de l'inflammation dans le nasopharynx. Si la cause du rhume est une infection, il sera possible d’éliminer les processus pathologiques du corps à l’aide de médicaments étiotropes. Ceux-ci incluent des médicaments qui détruisent directement l'agent causal de la maladie, c'est-à-dire médicaments antiviraux, antibiotiques et antifongiques.

Produits nasaux sûrs

Lorsque le nez du nourrisson ne respire pas, cela indique généralement un gonflement de la muqueuse nasale. Pour normaliser la perméabilité des voies nasales, vous devez utiliser des médicaments action locale. Ceux-ci comprennent les gouttes nasales et les solutions aux propriétés anti-œdémateuses, cicatrisantes et antiseptiques.

Gouttes de vasoconstricteur

Si le bébé a le nez bouché, des médicaments vasoconstricteurs aideront à rétablir la respiration. Cependant, il convient de noter que, pour le traitement des plus petits patients, seuls des médicaments sûrs ne contenant pas de colorants, d'agents de conservation ni de substances toxiques doivent être utilisés. En pratique pédiatrique, les gouttes vasoconstrictives suivantes sont utilisées pour traiter la rhinite:

L'abus de gouttes vasoconstrictrices entraîne une déshydratation des muqueuses et le développement d'une rhinite atrophique.

Les médicaments vasoconstricteurs (décongestionnants) réduisent les poches dans les tissus du nasopharynx, améliorant ainsi la passabilité nasale. Les composants qui composent les préparations inhibent l'activité des glandes à sécrétion externes, ce qui entraîne la formation de moins de sécrétions muqueuses dans les voies respiratoires. En dépit du fort effet des décongestionnants, les médecins ne recommandent pas de les utiliser plus de 3 à 4 jours de suite.

Solutions à base de sel marin

Les agents nasaux isotoniques sont les médicaments les plus sûrs qui ne provoquent pas de réactions allergiques chez les enfants. Les solutions contiennent du sel marin, des oligo-éléments et des vitamines, qui accélèrent les réactions biochimiques dans les tissus affectés. Cela contribue à la guérison rapide des muqueuses et à l'élimination de l'œdème dans les voies nasales.

Pour l'irrigation du nasopharynx peut utiliser les types de gouttes suivants à base de solutions isotoniques:

Contrairement aux remèdes vasoconstricteurs et homéopathiques, les solutions isotoniques stériles ne conduisent pas à une dégénérescence des muqueuses. Par conséquent, ils peuvent être utilisés non seulement pour traiter les maladies ORL, mais également pour maintenir la cavité nasale du nouveau-né propre.

Gouttes homéopathiques

Dans les cas où le nouveau-né ne peut pas respirer par le nez, des agents nasaux homéopathiques sont inclus dans le schéma de traitement. Ils ont des propriétés anti-inflammatoires, immunostimulantes et régénérantes. La composition des médicaments n'inclut pas de substances toxiques, ils peuvent donc être utilisés pour la prévention des maladies respiratoires et l'hydratation de la muqueuse nasale.

Lors des premières manifestations de rhinorrhée (rhinite aiguë), il est recommandé d’instiller le médicament Euphorbium Compositus dans le nez. Il renforce l'immunité locale et stimule la synthèse d'interféron dans le corps, ce qui empêche les virus de pénétrer profondément dans les tissus du nasopharynx. Vous pouvez utiliser le médicament 2-3 fois par jour pendant la période d'exacerbation de la rhinite infectieuse.

Conclusion

La violation de la respiration nasale chez le nouveau-né est un problème courant pouvant être dû à des causes physiologiques, infectieuses ou allergiques. Il est possible de rétablir la perméabilité normale des voies nasales uniquement après avoir nettoyé les voies respiratoires de la sécrétion muconasale. Enlevez les sécrétions visqueuses du nez avec un aspirateur et des substances vasculaires nasales - «Physiomer», «Nazol Bebi», «Morenazal», etc.

Les préparations nasales vasoconstrictives, antiseptiques et homéopathiques aident à réduire les poches dans les voies respiratoires et à normaliser la fonction de sécrétion des muqueuses. Certains d'entre eux peuvent être utilisés pour la prévention des maladies respiratoires, d'autres - pas plus de 4 à 5 jours consécutifs pendant les périodes d'exacerbation de la maladie. Après avoir examiné un bébé, seul un pédiatre peut établir un schéma thérapeutique et sélectionner les médicaments les plus appropriés.

Publié par: Irada Huseynova

Comment aider le bébé à la congestion nasale

Si un bébé a le nez dedans, cela inquiète les jeunes parents. Pour un enfant, le nez qui coule crée de gros problèmes - il refuse un sein ou un biberon, est capricieux et ne dort pas bien. Un problème à long terme avec le nez chez un nourrisson peut entraîner une privation d'oxygène dans le cerveau, une altération de la croissance normale du crâne et du thorax. Par conséquent, si le nez de l'enfant est bouché par des croûtes et du mucus, il doit alors les aider à les retirer. Si le nouveau-né a un bec verseur et ne respire pas, il devrait alors être traité.

  • 1 D'où vient le problème
  • 2 Comment aider
  • 3 Quand un besoin urgent de voir un médecin

D'où vient le problème

Sans cause, il n'y a pas d'effet, cela s'applique également au froid d'un nourrisson. Un nez peut être fourré chez un bébé pour trois raisons principales:

  • physiologique;
  • infectieux;
  • allergique

Le premier groupe comprend les causes liées à l'immaturité de la membrane muqueuse et aux caractéristiques anatomiques du nouveau-né.

Le nez du bébé a des passages nasaux étroits, une membrane muqueuse délicate et mince, qui se dessèche facilement si les règles de soins pour le bébé ne sont pas suivies.

Au cours des premières semaines de vie, le nez d'un nouveau-né peut souvent être bouché par les restes de mucus, de lait maternel, ce qui donne l'impression de grogner pendant le sommeil. Il n'est pas nécessaire de traiter cette affection, il est nécessaire d'effectuer toutes les manipulations nécessaires pour éliminer le contenu inutile du nez, en particulier le matin.

Les causes infectieuses sont des virus que les parents ou les invités peuvent récompenser d'un nouveau-né s'ils ont un ARVI.

Ce sera également intéressant: pourquoi le bébé a-t-il un nez?

Dans ce cas, non seulement le bébé est couché sur le nez, mais il y a encore une morve liquide transparente à haute température. Si des bactéries sont ajoutées, l'écoulement nasal sera vert ou jaune. Il est impératif de traiter l'infection chez un nouveau-né.

Rhinite allergique - peut se développer sur le pelage de l'animal, la poudre à laver, la poussière dans la pièce.

Le nez de l’enfant n’est pas enfoui en permanence, mais surtout le matin après une nuit de sommeil dans une pièce où il y a un allergène. Si le bébé est en plein air en marchant, le nez respire mieux. Les parents doivent tirer des conclusions sur le nettoyage quotidien de la pièce et la création d'un environnement hypoallergénique.

Tout d’abord, si un bébé a le nez bouché, ne paniquez pas, mais vous devriez penser à une raison possible. Cela dépendra de comment et comment traiter le bébé. Que faire:

  • assurer une ventilation et une humidification régulières de l'air dans la pièce, la température optimale ne doit pas dépasser 20 degrés, l'humidité ne doit pas être inférieure à 60%;
  • il vaut la peine d’acheter un humidificateur et un purificateur d’air;
  • promenade quotidienne avec le bébé à l'air frais;
  • effectuer le nettoyage humide de la maison tous les jours;
  • éliminer tous les allergènes possibles (couvertures en laine, peluches, tapis);
  • nettoyez régulièrement le nez du bébé du mucus et des croûtes; pour cela, il est nécessaire de verser 3 à 4 gouttes de solution saline. Après quelques minutes, nettoyez les voies nasales avec un coton;
  • si vous avez un rhume, utilisez un aspirateur de pharmacie ou une poire en caoutchouc à bout souple;
  • si le nez est très serré ou légèrement, mais que l'enfant a une température élevée, qu'il est difficile de respirer par la bouche et dans l'air sec ambiant, vous pouvez déposer des gouttes vasoconstricteurs pour enfants (vous ne pouvez pas vous impliquer plus de 3 jours de suite);
  • vous ne pouvez pas utiliser de sprays et faire le lavage du nez en raison du risque de jeter du mucus dans la trompe d'Eustache avec le développement ultérieur de l'otite moyenne.

Quand il faut voir un médecin de toute urgence

Pour éviter l'aggravation de la congestion nasale, utilisez les conseils de la vidéo:

Si un nourrisson ne souffre pas, il mange et dort bien, mais «grogne son nez», on peut alors supposer que sa membrane muqueuse se dessèche. À la maison, vous devez créer un microclimat favorable et surveiller le bébé. Avec l'amélioration de la respiration nasale, il est nécessaire de se calmer, sinon - contactez votre pédiatre. Appelez un médecin dans les cas suivants:

  • l'enfant a le nez qui coule à cause de la fièvre;
  • le bébé est agité, vilain, refuse de manger, ne dort pas bien;
  • le nez qui coule dure longtemps (plus d'un mois);
  • les écoulements nasaux ont un caractère purulent - vert ou jaune, avec des traînées de sang;
  • l'enfant tousse et a de la difficulté à respirer par la bouche.

Dans le cas de la rhinite chez les nourrissons, il est inacceptable de se soigner soi-même. Chez un jeune enfant, tous les processus du corps se développent plus rapidement. Afin d'éviter le développement de complications, il est nécessaire de consulter un médecin à temps.

Que faire si le nez d'un nouveau-né est bouché?

En cas de congestion nasale, l’enfant ne peut normalement pas manger ni dormir. Ce problème est souvent rencontré par les jeunes parents. La cause de la congestion n'est pas toujours une maladie infectieuse ou ARVI.

Si le bébé a le nez bourré, mais qu'il n'y a pas de morve visible, la raison en est peut-être une muqueuse nasale sèche.

Les nouveau-nés ont des voies nasales très étroites, de sorte que le moindre gonflement de la membrane muqueuse provoque des difficultés respiratoires nasales. Dans le même temps, dans les petites voies nasales, l'écoulement du mucus est lent. Par conséquent, à la moindre surfusion, le mucus obstrue le nez. Le problème est que le bébé ne sait pas respirer avec la bouche et commence à s'étouffer en tétant le sein ou les mamelons. Le nouveau-né devient alors morose et en pleurs. Souvent, les bébés commencent à perdre du poids parce qu'ils ne mangent pas suffisamment.

Si un nouveau-né a la morve verte et que la température corporelle augmente, il s’agit d’une infection virale qui doit être traitée avec des médicaments et non retardée par une visite chez le médecin.

On observe souvent une congestion nasale en hiver, car l'air dans la pièce est sec, ce qui provoque un assèchement du nez. Ce problème concerne non seulement les enfants, mais également les adultes.

Les allergies peuvent provoquer un écoulement nasal important et un gonflement de la muqueuse nasale. À quelles réactions allergiques peuvent causer non seulement la nourriture, mais aussi tous les allergènes, tels que la poussière, le pollen, les médicaments et autres.

Maladies du nouveau-né contribuant à la congestion nasale

La rhinite touche presque tous les enfants. La rhinite est allergique et infectieuse. Si, pendant une rhinite infectieuse, une morve apparaît plusieurs jours après que l'infection est entrée dans l'organisme, alors, dans le cas d'une rhinite allergique, les écoulements nasaux risquent de ne pas se produire du tout. Mais toujours avec cette maladie il y a un gonflement du nasopharynx et de la congestion nasale. Que faire lorsque vous y êtes invité?

Une augmentation des adénoïdes est une conséquence des maladies transférées au cours desquelles la membrane muqueuse de la bouche et les amygdales ont été touchées. Ces maladies comprennent le SRAS, la grippe, la scarlatine, la rougeole et d'autres maladies infectieuses des voies respiratoires supérieures.

Lorsque cela se produit, une augmentation des amygdales nasopharyngées, qui gênent la respiration normale. Dans la plupart des cas, les végétations adénoïdes élargies nécessitent un traitement chirurgical.

Les polypes dans le nez peuvent provoquer une congestion nasale chez les nourrissons, mais il n'y a pas de morve visible. Les polypes sont des néoplasmes bénins situés sur la membrane muqueuse des sinus paranasaux. Les polypes peuvent entraîner une perte auditive et un retard dans le développement de la parole. Il est donc recommandé de procéder au premier examen d'un nouveau-né avec un otolaryngologue dans les 3 mois.

La courbure du septum nasal est également l'une des causes de la congestion nasale. Dans cette condition, le nez ne respire pas, mais il n'y a pas d'écoulement. Le septum nasal courbé peut après une blessure, et cette déviation peut être une pathologie développementale congénitale.

Que faire si le nez ne respire pas le nouveau-né?

Si un bébé a le nez bouché, vous devez le montrer à un pédiatre. En cas de maladie infectieuse, le médecin vous prescrira des tests et des prélèvements dans la cavité nasale. En fonction des résultats, le médecin vous dira quoi faire.

Il arrive également que la congestion nasale soit simplement une mauvaise hygiène de la cavité nasale. Les jeunes parents ont besoin de connaître les techniques de base pour nettoyer et hydrater le nez du bébé. Ceux-ci comprennent:

  • Nettoyage nasal quotidien. Pour cela, vous devez fabriquer des flagelles de coton et les humidifier avec de l'eau. Après insertion dans la narine du bébé et défilement dans le sens des aiguilles d'une montre. Assurez-vous d’utiliser un nouveau garrot pour chaque narine. Cette procédure est sans douleur, mais provoque une protestation terrible chez un enfant.
  • Humidification constante de la pièce où se trouve le bébé. Ceux-ci peuvent être des couches ou des serviettes humides traînant dans la pièce ou un humidificateur électrique;
  • La température de l'air dans la chambre du bébé ne devrait pas dépasser 20 degrés Celsius. Si elle est plus haute, elle menace de trop sécher le mucus. Maintenir une température confortable nécessaire aération fréquente et nettoyage humide.
  • Les promenades quotidiennes de l'enfant sont la garantie de la santé non seulement du nez, mais de tout l'organisme. L'air frais a un effet bénéfique sur le système respiratoire. En même temps, il est nécessaire de bien porter le bébé, c’est-à-dire qu’il n’avait pas froid ni chaud, ce qui peut entraîner une maladie.

Conséquences de la congestion nasale chez les nourrissons

Si votre enfant ne respire pas, vous devriez consulter un médecin. Sans la nomination d'un pédiatre, il est impossible d'utiliser des préparations de vasoconstricteur dans tous les cas. Cela peut nuire à la santé de l'enfant.

Vous devez d’abord déterminer la cause de la maladie. Les principales conséquences d'un essoufflement fréquent chez un enfant:

  • Hypoxie du cerveau due à un manque d'oxygène, ce qui provoque une mauvaise humeur chez le bébé. Cette condition est également dangereuse dans la mesure où elle peut provoquer des troubles neurologiques du développement.
  • L'obstruction de la respiration nasale peut entraîner des processus inflammatoires des voies respiratoires supérieures, des oreilles et des végétations adénoïdes. Cette condition contribue à la violation de l'écoulement de mucus, dans lequel les bactéries se multiplient rapidement.
  • Réduire la prise de poids peut entraîner des anomalies dans le développement normal de l'enfant. Avec un nez bouché, bébé ne peut pas manger complètement.

La cause de l'obstruction nasale chez les nourrissons est la dentition, mais il n'y a pas de morve. Ceci est considéré comme normal et ne nécessite aucun traitement supplémentaire. Après l'apparition de la dent, la maladie passe d'elle-même.

Très rarement, il y a des situations où un enfant a le nez bourré, mais il n'y a pas de morve visible, et après avoir passé un examen médical, on diagnostique chez le bébé une «anomalie congénitale des voies nasales». Ce problème n’est résolu que par la chirurgie, s’il n’ya pas de contre-indication à ce type de traitement.

Traitement et prévention de la congestion nasale

Recommandations générales pour aider à faire face à la congestion nasale chez un enfant:

  • Il est nécessaire de relever la tête du berceau ou du parc avec un oreiller. Déterminer la hauteur de l'ascenseur aidera le bébé lorsqu'il est à l'aise pour dormir.
  • L'instillation de solution saline est autorisée dès la naissance pour hydrater les voies nasales. Il est donc possible d'utiliser une goutte par narine plusieurs fois par jour. Dans ce cas, vous devez vous assurer que le bébé n'a pas d'allergies.
  • Une solution huileuse de vitamine A ou E supprime le gonflement des voies nasales. Pour cela, vous pouvez utiliser aromolampy.
  • Pour améliorer la condition, vous pouvez frotter les talons et la poitrine du bébé chèvre ou graisse de blaireau. Sur les talons se trouvent un grand nombre de points associés aux organes ORL. Ces médicaments peuvent provoquer des réactions allergiques, vous devez donc consulter un pédiatre avant de les utiliser.
  • La pharmacie de bouillon de camomille aide à soulager la congestion nasale. Pour cela, il est nécessaire que le bébé respire par paires de bouillon de guérison.
  • Dans la forme aiguë de la maladie, il est possible d'utiliser des gouttes vasoconstricteurs, qui ne sont prescrites que par un pédiatre.
  • Vous ne devez pas emmener votre bébé avec vous dans des endroits fréquentés par une foule nombreuse, ce qui peut entraîner des maladies, en particulier une rhinite.
  • Ne pas laver le nez des enfants qui n’ont pas trois ans avec une seringue ou une poire.
  • Vous ne pouvez pas faire d'instillation dans le nez du lait maternel, qui sert de terrain fertile aux bactéries.

Quand le nez est fourré chez le bébé: causes et traitement

Si le nourrisson a le nez bouché, la jeune mère panique. Et ainsi, il est plus fort, le bébé plus petit. Que faire Comment nettoyer et rincer, quel est le traitement - ses principaux problèmes. Mais la congestion nasale n’est pas toujours le signe d’une maladie grave. Après tout, il existe un certain nombre de facteurs provoquant des difficultés respiratoires chez les enfants.

Provoque la congestion

Les voies nasales du nourrisson sont très minuscules et à tous égards. Et comme ils sont très étroits, le mucus qu'ils contiennent peut s'accumuler rapidement, les obstruant et gênant le passage de l'air. Naturellement, dans ce cas, l'enfant ne respire pas normalement.

Ce sont les caractéristiques anatomiques de la structure du nasopharynx chez les enfants qui provoquent souvent un symptôme tel que la congestion nasale. Suffisamment d’inhalation d’air froid pour faire gonfler le rhinopharynx. L’immunité n’est toujours pas suffisante, et diverses bactéries et microbes se développent avec plaisir dans des conditions agréables pour eux-mêmes. En conséquence, la situation s'aggrave considérablement, et au fait que le nez est bouché, la morve est ajoutée.

La congestion nasale chez les enfants est due au développement de diverses réactions allergiques.

La congestion nasale chez les enfants est due au développement de diverses réactions allergiques. Par exemple, il suffit qu'un allergène potentiel (pollen d'arbres ou d'herbe, poussière, etc.) pénètre dans le nez de l'enfant lorsque l'œdème très grave se développe. Le nez de l'enfant est complètement bouché à cause de cela, la respiration ne passe que par la bouche. C'est très mauvais pour l'état des enfants - à la fois physique et mental. Le développement commence à souffrir. Après tout, le cerveau ne reçoit pas assez d'oxygène et commence à mourir de faim. Chez les nourrissons au cours de cette période, il y a une faiblesse et un malaise. Mais la température reste en moyenne dans sa fourchette normale. Il peut y avoir snot - ils diffèrent par la transparence et la fluidité.

Et, bien sûr, le nez peut être bouché à cause d'infections et de virus. En règle générale, ce symptôme s'accompagne d'une forte fièvre, d'une toux, de l'apparition d'une morve, généralement verte. Le danger particulier d'une telle affection chez les enfants est qu'ils ont tous les passages à proximité et que du mucus bactérien peut facilement pénétrer dans les oreilles, provoquant une inflammation et le développement d'une otite. Ainsi, la congestion nasale devient la cause d'une maladie plus grave.

Et, bien sûr, le nez peut être bouché à cause d'infections et de virus. En règle générale, ce symptôme s'accompagne d'une forte fièvre, d'une toux, de l'apparition d'une morve, généralement verte. Le danger particulier d'une telle affection chez les enfants est qu'ils ont tous les passages à proximité et que du mucus bactérien peut facilement pénétrer dans les oreilles, provoquant une inflammation et le développement d'une otite. Ainsi, la congestion nasale devient la cause d'une maladie plus grave.

Comment nettoyer le nez d'un enfant

Comment nettoyer le nez d'un nouveau-né - cette question inquiète les mères depuis la maternité. Un nettoyage quotidien régulier suggère que vous fassiez des manipulations simples qui garderont les voies nasales du bébé propres. Pour elle, vous aurez besoin de:

  • laine unie;
  • eau chaude bouillie (dans certains cas, il est suggéré d'utiliser de l'huile végétale stérile).

Rouler les turunds d'une échassette - ce n'est pas difficile à faire. Ensuite, plongez-les dans l'eau et commencez à traiter le nez. N'ayez pas peur d'endommager le bébé, le coton est un matériau doux, il ne rayera pas le mucus délicat et ne le brisera pas. Nettoyer le nez de cette manière est facile. Vous devez seulement être préparé au fait que l'enfant n'aime pas cette manipulation.

  • ils répondent rarement bien aux tentatives de rinçage ou de nettoyage. Mais à la fin, le bébé va respirer librement.

Si le nez est bouché

Si le nez est déjà bouché et que la congestion est assez persistante, vous devrez vous battre avec d'autres méthodes. Comment nettoyer le nez d'un nouveau-né dans ce cas? Complètement. Dans ce cas, rappelons immédiatement le pédiatre célèbre Komarovsky, qui offre ses instructions sur ce qu'il faut faire dans une telle situation.

Selon ses théories, quand le nez est déjà bouché, il ne reste qu'une chose: la couleur. De plus, lavez-vous aussi souvent que possible - et 4 et 5 fois par jour. Le traitement, celui de l'étouffement, celui de la toux, celui de la température élevée, selon la théorie de ce médecin, en est un. Il est nécessaire de créer des conditions confortables pour la respiration, c.-à-d. régler la température optimale dans la chambre de l’enfant - 18 degrés. Aérer et l'hydrater régulièrement. Ces trois actions simples aideront l’enfant à mieux tolérer la maladie et à traiter les symptômes plus rapidement.

Le spray est généralement recommandé pour une utilisation chez les enfants de moins de 6 ans.

En ce qui concerne le traitement, comment rincer le nez, il convient de tenir compte des spécificités de l’âge de l’enfant et du degré d’obstruction nasale. Pour laver le nez du bébé, vous aurez besoin d'eau salée. Dans les pharmacies, il est largement représenté par différents médicaments, tels que "Aqualor", "Aquamaris", "Dolphin" et d'autres. Les formes de déblocage de ces fonds sont différentes - spray, gouttes. Cependant, il n’est pas recommandé de soulager la congestion chez les nourrissons de moins de six mois, à l’aide d’une telle forme de spray. Dans leur cas, laver uniquement avec des gouttes. Le traitement de la douche peut entraîner un reflux aigu de mucus dans les conduits auditifs, ce qui contribue au développement rapide de l'otite.

Le spray est généralement recommandé pour une utilisation chez les enfants de moins de 6 ans. Cependant, il existe aujourd'hui des options assez douces qui peuvent être utilisées chez les jeunes enfants. Mais dans tous les cas, il vaut la peine de différer la pulvérisation jusqu'à ce que le bébé grandisse et franchisse la première frontière - le premier anniversaire.

Le traitement à l'eau de mer n'est pas difficile. Il suffit de mettre le bébé sur ses genoux et d’en verser doucement une goutte dans chaque narine. Ensuite, il faut tout écraser. Étant donné que les bébés ne savent pas se moucher, maman devra s'armer d'une pompe aspirante. Avec cela, vous pouvez extraire le mucus en excès, donnant ainsi la liberté aux voies nasales du bébé.

Le traitement principal prescrit dans ce cas est l’utilisation de médicaments vasoconstricteurs et antiseptiques pour le nez. Ils peuvent également être trouvés dans les pharmacies sous différentes formes de libération - spray, gouttes, huile. Mais encore une fois, à cause de l'âge, n'utilisez pas le spray. Le traitement dure environ une semaine. Pendant ce temps, la situation devrait être normalisée. Si non, alors vous devez changer de drogue.

Les jeunes mères doivent se rappeler que si un enfant a des problèmes de respiration nasale, ce n’est pas une raison de paniquer. Prenez-vous en main et commencez à agir - clairement, avec compétence et sagesse, pour ne pas déclencher la situation.

Dr. Komarovsky sur ce qu'il faut faire si le nez est bouché mais pas de mucus

Lorsque l'enfant a le nez bouché, les parents commencent immédiatement à rechercher les causes d'un rhume. Et franchement, ils devinent quand il s’avère que la vision de l’enfant par la maladie ne correspond pas au concept général de rhinite - il y a congestion, mais pas de mucus.

Evgeny Komarovsky, pédiatre, animateur de télévision et auteur de livres sur la santé des enfants bien connu, explique ce que cela pourrait signifier et comment y remédier.

À propos du problème

La congestion nasale sèche en médecine s'appelle «rhinite postérieure». Cette condition est plus dangereuse que tout nez qui coule, accompagnée d'une décharge, car elle peut indiquer un "dysfonctionnement" grave des organes ORL.

La congestion est associée à un gonflement des membranes muqueuses et l'absence de mucus en même temps indique le caractère non infectieux de la maladie. Si le nez qui coule est causé par un virus, il sera nécessaire de sortir du nez pour que le corps supprime les "invités" étrangers. Selon les médecins, la congestion sèche a le plus souvent provoqué une réaction allergique, un corps étranger coincé dans les voies nasales. Cette affection est également caractéristique des enfants présentant une courbure congénitale ou acquise de la cloison nasale, chez laquelle la respiration nasale dans son ensemble est significativement altérée.

Parfois, le nez qui coule sans écoulement - un signe que l'enfant a séché le mucus dans le dos, c'était la cause de l'enflure. Dans de rares cas, la rhinite sèche est le symptôme de problèmes cardiaques et circulatoires.

Un nez qui coule à sec peut aussi être médical, il affecte généralement les enfants dont les parents ont été traités pour une rhinite ordinaire avec des médicaments nasaux vasoconstricteurs pour tous les rythmes et le bon sens, contrairement à toutes les ordonnances et au bon sens des médecins.

Si un enfant inhalait accidentellement un morceau de nourriture, une miette, une petite partie d'un jouet, il est fort probable qu'il n'aura qu'un seul passage nasal, la deuxième narine respirera sans problème.

Danger

Le principal danger de congestion nasale sans sécrétion de mucus est l’atrophie possible des muqueuses nasales. Cela peut se produire si le problème a été ignoré ou si la condition a été traitée de manière incorrecte. Il est possible que l'apparition de maladies secondaires du nasopharynx entraîne des modifications irréversibles des tissus du système respiratoire.

Chez les enfants atteints de rhinite sèche, le sommeil est généralement perturbé, la névrose se développe en raison du manque de sommeil, ils deviennent agités et nerveux. Si la cause est pathologique (et que seul un médecin peut le déterminer), une rhinite non traitée au dos peut entraîner une détérioration de l'odorat et une perte auditive.

La congestion sèche perturbe la circulation cérébrale. En cas d'absence prolongée de respiration nasale, de graves troubles du fonctionnement des vaisseaux cérébraux peuvent se développer.

Dr. Komarovsky à propos du problème

Evgeny Komarovsky semble un peu plus optimiste quant au problème de la congestion nasale sèche que la plupart de ses collègues. Selon un médecin réputé, 80% des cas de nez qui coule sans morve sont la conséquence de soins parentaux excessifs. En d’autres termes, les mères et les pères créent des conditions de serre pour les enfants: il fait chaud à la maison, vous ne pouvez pas ouvrir les fenêtres, «car il ya un petit enfant à la maison», vous ne devriez pas marcher par temps frais et venteux, car «un bébé peut tomber malade».

Une violation de la température dans le compartiment avec de l'air excessivement sec dans l'appartement conduit à un assèchement de la membrane muqueuse des voies nasales. Le système de sortie du mucus est perturbé, des poches sont formées et, par conséquent, le nez ne respire plus.

Komarovsky encourage les parents à surveiller de plus près l'enfant. S'il n'y a pas d'autres symptômes de mauvaise santé, à part l'étouffement, ne vous inquiétez pas trop.

Il suffit de créer un enfant dans de «bonnes» conditions pour une vie normale: selon le médecin, la température de l'air dans l'appartement ne doit pas dépasser 19 degrés, l'humidité de l'air doit être comprise entre 50 et 70%.

Dans la maison, il est nécessaire de faire le nettoyage humide plus souvent, pour aérer la pièce. L'enfant doit souvent marcher, les promenades doivent être aussi longues que possible jusqu'à l'âge du tout-petit.

Selon Komarovsky, la grippe bien connue et le VRAI commencent souvent par un nez bouché et sec. Dans ce cas, la réaction des voies nasales est un mécanisme protecteur. Habituellement, après un jour ou deux, un nez qui coule avec une infection virale devient nécessairement humide.

Les nourrissons atteints d'un rhume sec - un phénomène assez commun. Battre l'alarme ne vaut pas la peine, dit Evgueni Komarovsky. L'enfant s'adapte, s'adapte à l'environnement et, par conséquent, la congestion des voies nasales (qui sont déjà très étroites chez le nourrisson) est une variante de la norme. Les muqueuses chez les nouveau-nés se dessèchent aussi parce que la partie postérieure des voies nasales est rétrécie. De ce fait, les miettes dorment souvent la bouche ouverte. Habituellement, le symptôme disparaît de lui-même et sans aucun médicament dans les 2-3 semaines suivant la vie autonome des miettes en dehors du ventre de ma mère.

Comment traiter un nez qui coule dira le Dr Komarovsky dans la prochaine vidéo.

La rhinite sèche allergique n’est pas aussi courante chez les enfants que les fabricants de médicaments onéreux, ce qui pose un problème, ajoute Komarovsky. En effet, les malformations congénitales du septum nasal sont rares. Cette pathologie est généralement observée dès les premiers jours de la vie et la mère en sera informée, sinon à la maternité, puis lors du premier examen effectué par un pédiatre.

Comment trouver la cause d'une rhinite allergique, en quoi celle-ci diffère d'une rhinite infectieuse, explique le Dr Komarovsky dans la vidéo ci-dessous.

Komarovsky conseille de penser à un corps étranger dans le nez, tout d'abord, si l'enfant marche déjà et explore activement le monde. Déjà au moins pour cela, vous devez consulter le médecin ORL en interne.

Les enfants de l’année inhalent assez souvent diverses bagatelles, mais les parents ne peuvent pas en parler. Dans cette situation, sans l'aide d'un professionnel qualifié, cela ne suffit pas.

Traitement

Si la congestion sans mucus est causée par le dessèchement de ce dernier dans les voies nasales postérieures, aucun traitement spécifique n'est requis, dit Komarovsky. Les conditions environnementales optimales, comme mentionné ci-dessus, et parfois - laver le nez avec de l'eau de mer ou une solution saline faible. Ce médicament est sans danger et non toxique.

La condition principale - l'instillation ne devrait pas être trois ou quatre fois. Komarovsky dit que les procédures à l’eau salée ne seront efficaces que si les parents ne deviennent pas paresseux et commencent à s’égoutter dans le nez du bébé toutes les 20 à 30 minutes, sauf bien entendu au coucher.

Mais Evgeny Olegovich ne recommande pas de laisser tomber les gouttes nasales de vasoconstricteur d'un enfant sans nécessité extrême (sans rendez-vous).

Premièrement, ils causent une dépendance persistante à la drogue et, deuxièmement, leurs avantages sont temporaires, la congestion nasale revient toujours lorsque l'effet de la drogue se termine. Si le médecin vous a prescrit de telles gouttes («Nazivin», «Nazol», etc.), il n'est pas nécessaire de les laisser tomber plus de trois jours de suite. Ce n'est pas une recommandation, mais un impératif.

Komarovsky recommande de commencer le traitement en nettoyant les voies respiratoires des croûtes sèches de mucus. Pour ce faire, les parents peuvent utiliser l’aspirateur ou faire la lessive.

S'il y a un inhalateur à la maison, l'enfant peut être inhalé avec des huiles essentielles et des décoctions à base de plantes telles que la camomille, la sauge.

Condition obligatoire de rétablissement - régime de consommation abondante. Pour garder la membrane muqueuse sèche, l'enfant doit boire beaucoup. Le Dr Komarovsky recommande de donner au bébé plus d'eau sans gaz, thé, compotes, infusions à base de plantes, décoctions.

Il est important de se rappeler que l'enfant a besoin d'une grande quantité de liquide, non seulement pendant la maladie, mais également pour sa santé. Ensuite, ces maladies elles-mêmes, telles que la rhinite sèche et humide, tousseront beaucoup moins et les affections seront beaucoup plus faciles.

Si des allergies sont à l'origine d'une congestion sèche chez l'enfant, comme le confirment le médecin et des tests de laboratoire, le principal traitement, selon Komarovsky, consistera à isoler complètement la toxine de l'antigène auquel la réaction inadéquate du corps s'est produite. En outre, il serait préférable que papa et maman appliquent un régime hypoallergénique à leur enfant et veillent à ce que la maison ne comporte pas de poils, de poussière ou de produits chimiques ménagers à base de chlore.

Pourboires

Il est préférable d'humidifier l'air de l'appartement où vit l'enfant à l'aide d'un humidificateur. Mais cet appareil est assez coûteux et donc, si le budget familial ne dispose pas des fonds nécessaires à son achat, vous pouvez placer de petits récipients contenant de l’eau dans les coins qui s’évaporent, vous pouvez acheter un aquarium avec du poisson, mettre des serviettes mouillées ou des taies d’oreiller sur les piles et les mouiller régulièrement. Ce dernier est particulièrement important en hiver, lorsque les batteries sont chauffées et que l'air est encore séché.

Ne faites pas l'inhalation de l'enfant au-dessus d'un bol d'eau bouillante. Komarovsky encourage les parents à la prudence et rappelle que de telles procédures peuvent causer des brûlures aux muqueuses. Il est préférable de procéder à l'inhalation en utilisant un inhalateur spécial ou un dispositif avec un nébuliseur à pulvérisation fine.

En cas de rhinite sèche ne respectant pas les méthodes de traitement à domicile susmentionnées, Komarovsky conseille de se faire examiner par un pédiatre, un ORL, un allergologue et de subir un test sanguin pour la recherche d'anticorps, un test d'allergie. Il ne peut que guérir la congestion, rappelle-t-il, seulement lorsqu'il est possible de trouver et de guérir la cause de son apparition.

En Savoir Plus Sur Les Maux De Gorge

Pourquoi tire dans l'oreille et comment traiter le mal d'oreille

Laryngite

Pourquoi un mal de gorge et mal à l'oreille et comment traiter un symptômeCauses et traitement des démangeaisons aux oreillesPourquoi avez-vous mal aux oreilles et au cou?

Pilules pour le mal de gorge: choisissez le meilleur

Angine de poitrine

Le complexe de médicaments pour le traitement de la gorge comprend nécessairement des pastilles. Ils sont conçus pour soulager les symptômes des maladies inflammatoires - douleur, cicatrices, toux et, en cas de présence d'agents antiseptiques, ils stoppent la progression de l'inflammation.